Refuge-RPG.
 
Pour voter pour le Forum. Clique

Partagez | 
 

 « Le sang deviendra l’arme qui vous protégera. » [Cours des Vampires]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar
Je suis...
Situation amoureuse : Libre.
Masculin Messages : 3
Points : 6
Date de naissance : 03/09/1991
Date d'inscription : 13/07/2016
Age : 26


MessageSujet: « Le sang deviendra l’arme qui vous protégera. » [Cours des Vampires]   Sam 3 Sep - 15:42

Encore hier, il était ce jeune Réfugié, qui ne cessait de se laisser emporter par l’ennui et le sommeil au fond de la classe, là, son casque de musique sur les oreilles. Il n’avait jamais été ce fidèle élève et responsable, celui qui était fier des notes qu’il récoltait, ni bien-même de la participation rare qu’il offrait à ses professeurs. Il était ce jeune garçon qui n’était présent que pour faire acte de présence. Les Vampires étaient toujours si rares, et certains ne prenaient pas la peine d’assister au moindre cours qui se présentait à eux. Ce qui lui était bien étrange. Il avait toujours eu cette impression que ces personnes ne pouvaient être qu’un danger pour elles-mêmes, si elles n’apprenaient pas le moindre geste dans le cas où leur instinct animal viendrait à surgir. Animal ? C’était bien le seul mot qu’il arrivait à poser sur ce comportement, ils n’étaient en aucun cas des monstres, ni même des bêtes de foire, mais simplement des personnes qui avaient besoin de sang pour se nourrir. Mais il n’était pas compliqué de s’intégrer aux Élus, aux Hybrides, aux Sorciers, ou tout bonnement aux êtres humains. C’était ce qu’il allait leur apprendre au long de cette année qu’il allait passer auprès d’elles et eux.

Ah, oui, cette belle année… Une rentrée qui avait dû leur être difficile, tout de même. A son souvenir, et à son époque, c’était toujours ainsi. Il trainait les pieds pour arriver dans cette salle légèrement lugubre. Ces couloirs, il les avait rasés. Au final, il en était sorti sain et sauf, et avec ce diplôme qui lui avait permis de prendre de véritables responsabilités, celles d’un adulte affirmé.
D’ailleurs, qui l’aurait cru ? Lui qui était autrefois un simple barman de soirée, celui qui aimait la nuit comme une simple journée, était devenu ce professeur qui allait apprendre à ces jeunes gens à devenir des Vampires capables de se comporter correctement parmi tant d’autres personnes. Lui-même n’y avait pas cru, au tout départ. Il était juste repassé au Refuge, mais avait découvert ce poste libre. Par, il ne savait quel élan, il s’était proposé pour le poste. Il savait à quel point cela pouvait être compliqué d’être un Vampire, à quel point il était compliqué de se contrôler lorsque cette envie de sang se faisait trop importante, alors il avait décidé d’aider ces multiples élèves.

Ces multiples élèves n’étaient d’ailleurs que quatre personnes. A son souvenir, sa classe ne réunissait que très peu de personnes, au temps où il était résident au Refuge. Alors cela ne l’avait pas étonné plus que ça. Mais au fond de lui, il espérait sincèrement que ces quatre Réfugiés aller venir. Il serait bien idiot, là, au beau milieu de cette salle de cours, à faire cours à sa propre personne. De plus, pour deux de ces personnes, il allait être ce nouveau professeur. Il ne savait pour quelle raison, mais ce poste avait été délaissé. Mais il se souvenait de cet homme qui l’avait eu, pendant toutes ces années. Or, il n’avait pas eu le moyen de remettre le nom sur une quelconque tête. Il se souvenait simplement qu’il l’avait croisé, et sûrement qu’il avait sûrement aussi été son professeur.

De plus, le style était tout bonnement différent. HyunSeung était blond. Il portait une veste en cuir, qui recouvraient ses épaules nues par la faute de son débardeur gris. Il portait un jean noir, et des Doc Martin de la même couleur. Il avait tout de même de bonnes et longues années de vie, le Vampire, mais il restait assez jeune dans sa façon de se comporter, et de s’habiller. Du moins, il avait un style différent. Mais il avait réussi à se comporter comme un homme digne de son âge.

Appuyé contre son bureau, il observait les fiches des élèves, dont un avait attiré son attention. Joshua. Un élève qui n’était jamais venu l’an dernier. Espérons que, cette année, il viendrait enfin dans ce cours, sinon il en ferait une affaire personnelle. Il était son professeur après tout, et ce jeune homme devait forcément résider ici.
Alors en posant les fiches, il s’appuya contre le bureau, posant son regard sur l’entrée. Il avait laissé la porte ouverte, comme pour mieux accueillir ses élèves. Pas besoin de venir frapper à la porte, il suffisait simplement de poser les pieds sur le sol de cette salle. Il n’avait aucune boule dans l’estomac, ni même l’envie de s’enfuir en courant parce qu’il était rongé par l’angoisse, non. Il souriait, il était prêt à rentrer dans le droit chemin, et à devenir ce professeur. Qu’il soit aimé ou non, ça lui était égal, il espérait simplement aider ces élèves comme il se devait de le faire, de leur apprendre des choses qu’il allait aimer leur inculquer, et peut-être encore être ce jeune homme au fil des années, pour d’autres élèves.

♥♦♣ Le Refuge. ♥♦♣
+and i fall again+
Je suis comme une cigarette. Tu inspires et m'apprécie. Tu me consumes et me jette par la fenêtre une fois le plaisir éteint. ©️solosland
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: « Le sang deviendra l’arme qui vous protégera. » [Cours des Vampires]   Dim 4 Sep - 11:48

Ah, la rentrée, elle était enfin arrivée. Aussi surprenant que ça puisse paraître, SoYeon était heureuse de savoir qu'aujourd'hui était son premier jour de cours, et qu'en plus elle ne serait entourée que de Vampire dans la salle qu'elle occuperait. Le fait que les vacances soient terminées ne l'embêtait même pas plus que ça, il n'y avait qu'une seule et unique chose qu'elle regrettait. Elle aurait aimé que JiHun soit à ses côtés, mais malheureusement elle était arrivée un an trop tard au Refuge et n'avait donc pas la chance de le croiser dans les couloirs ou même de partager sa table durant un cours mais bon, elle trouverait bien le moyen de le voir autrement. Ah, JiHun… Juste le fait de penser à lui la faisait sourire alors qu'elle marchait dans les couloirs à la recherche de sa salle.

Aujourd'hui, la jeune fille aux cheveux d'or, couleur qui n'était malheureusement pas naturelle, portait une jupe patineuse d'un rouge éclatant à l'intérieur de laquelle était rentrée sa chemise blanche. Sa chevelure blonde retombait sur ses épaules, parce qu'elle ne l'attachait que très rarement, et le bruit de ses talons blancs résonnait dans les couloirs de l'établissement. Juste en entendant ce bruit, sans la voir, un étudiant aurait pu croire que c'était bel et bien une professeure qui était en train d'arriver, voir la Directrice en personne, mais c'était juste une adolescente de 17 ans dont le style vestimentaire était plutôt affirmé. Oh, il ne fallait pas croire qu'elle s'était bien habillée juste parce que c'était la rentrée, non, aujourd'hui c'était rien, c'était seulement son style habituel, elle pouvait faire bien mieux mais le réveil avait été dur alors elle s'était contentée du stricte minimum.

La Vampire ne savait pas trop quoi attendre de ce premier cours, elle ne savait même pas si les étudiants seraient nombreux parce que la plupart des Vampires préféraient s'inscrire dans les grandes écoles privées d'Andore, et elle parlait en connaissance de cause parce qu'elle en revenait. Ce serait vraiment bien s'ils étaient beaucoup, surtout pour le professeur, mais même si elle venait à être toute seule ce ne serait pas si grave que ça, le professeur aurait au moins beaucoup d'attention à lui accorder. Elle ne souffrait pas d'un certain complexe qui faisait qu'elle voulait tout le temps que les gens la regardent, elle voyait juste le côté positif des choses, c'était pas le moment de se laisser abattre parce que la salle de cours pourrait être complètement vide.

Arrivée devant la salle en question, même si la porte était déjà ouverte l'adolescente ne put s'empêcher de toquer ne serait-ce que pour signaler sa présence au professeur, avant d'entrer dans la pièce. Elle s'inclina respectueusement devant lui, comme le voulaient ses origines, le gratifiant d'un joyeux « Bonjour ! » avant d'aller rejoindre une place au hasard. Enfin, au hasard, peut-être pas tant que ça vu qu'elle avait eu le réflexe d'aller s'asseoir au premier rang, dans la rangée du milieu pour être pile en face du tableau. Elle n'avait pas de problème de vue mais avec sa petite taille elle préférait ne pas prendre le risque que quelqu'un de plus grand qu'elle puisse s'asseoir devant et lui bloquer la vue.

SoYeon posa son sac par terre et regarda celui qu'elle devait à présent considérer comme son nouveau professeur. C'est fou ce qu'il lui semblait jeune mais il avait l'air autant asiatique qu'elle donc ça y jouait peut-être dessus. Les asiatiques ne faisaient pas leur âge, ou du moins la plupart. Elle s'amusa à taper du talon contre le sol avant de s'arrêter, soucieuse que le bruit puisse déranger l'adulte de la pièce, elle ne voulait pas paraître agaçante dès les premières minutes, surtout que même s'il souriait il n'avait pas l'air très commode. Elle ne voulait pas s'attirer ses foudres dès le début. Une chose était sûr par contre, il était vraiment beau, ou du moins dans ses goûts à elle. Bon certes, il ne l'était pas autant que son Hunnie -personne ne l'est de toute façon- mais son charme était bel et bien là, et c'était agréable à voir.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Je suis...
Situation amoureuse : Envoûté par la musique.
Masculin Messages : 0
Points : -21
Date de naissance : 30/12/2000
Date d'inscription : 19/02/2016
Age : 17


MessageSujet: Re: « Le sang deviendra l’arme qui vous protégera. » [Cours des Vampires]   Dim 18 Sep - 11:51

Une, deux trois… Une, deux, trois… Il était l’heure de se lever. De découvrir ce qu’était ces heures passées assis à observer un professeur déballer milles et milles choses à la minute. L’année dernière avait été une belle catastrophe, celle où il n’avait pas eu l’idée de faire acte de présence à ses professeurs. Quelle en était la raison ? La musique, il n’y avait aucun doute là-dessus. Joshua n’avait jamais été le genre de jeune homme à avoir le bon vouloir d’être cet élève studieux. Il n’était pas idiot pour autant, et bien loin de ça. Il avait toujours été un jeune garçon pour le moins intelligent, qui comprenait bien ce qu’on semblait vouloir lui apprendre. Mais même avec cette capacité à vite comprendre les choses, il avait décidé d’être présent, cette année, à chaque cours qui lui était présenté. De plus, son côté vampire était à peu-près contrôlé. Il n’était pas dangereux, pour les autres, mais peut-être bien pour lui-même. Disons que s’endormir lorsqu’une légère faim l’envahissait n’était pas réellement une bonne chose.

Et Joshua ne changeait pas. Non, il avait toujours ce style assez simple avec cette touche d’ordinaire. En effet, il était habillé d’un jean bleu sombre, où étaient attachées des bretelles qui posaient sur ses épaules. En dessous, il portait un simple tee-shirt blanc. Ses cheveux bruns ? Une vraie bataille. Loin de lui l’envie de coiffer sa belle chevelure ébène. Très peu pour lui, ce genre de choses. Il pouvait clairement avouer que le vent aurait bien pu faire pire que son terrible réveil, mais il n’avait pas décidé de prendre la parole en ce jour. Pauvre professeur, il resterait de marbre en voyant que son jeune élève ne voulait lui adresser la parole. L’américain n’était pas très commode, lorsqu’il se levait du mauvais pied, il restait ce jeune homme muet, qui préférait regarder par la fenêtre plutôt que d’écouter les paroles de l’adulte.

D’ailleurs, c’était sans oublier la compagnie de Hope, sa chère et tendre guitare. Jamais il n’arrivait à se séparer de celle-ci, et jouerait bien de sa mélodie pour le restant de ses jours. Alors celle-ci était posée sur son épaule, alors qu’il tenait la bretelle de la housse d’une main. Il marchait, là, dans ce couloir qui menait à cette salle qu’il n’avait jamais côtoyée. C’était bien étonnant qu’il se retrouve ici, près du but qu’il s’était mis. Il allait devenir un élève comme un autre, qui allait arrêter de s’enfuir lorsqu’il devait être là-bas. Il se demandait bien s’ils allaient être beaucoup, dans cette salle de classe. La foule ne le dérangeait pas plus que ça, désormais, il en avait pris l’habitude.

La porte était ouverte, et Joshua eût pour automatisme de légèrement se pencher pour balayer la pièce du regard. Il y avait un professeur, qui d’ailleurs, avait l’air jeune. Il avait d’ailleurs une certaine classe, le Vampire aimait beaucoup. Et il y avait une jeune blonde plutôt jolie, et pendant un instant, il crût revoir cette demoiselle avec qui il avait dialogué dans ce parc. Mais ce ne fût pas elle. Ce n’était pas bien grave, il finirait bien par la revoir un jour.

Entrant alors dans la pièce, il salua son professeur d’un signe de tête ainsi que sa nouvelle camarade. C’était un signe de politesse qu’il aimait avouer, mais sans le don de la parole. Il était d’ailleurs parti prendre place au fond de la salle, à une place qui ne serait pas proche d’une fenêtre. Le sérieux pouvait au moins se faire un peu plus présent. Alors il avait posé sa guitare près de lui, contre cette table, et s’était assis. La patience, la patience…

♥♦♣ Le Refuge. ♥♦♣
guitariste de l'ombre

©by northern lights
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: « Le sang deviendra l’arme qui vous protégera. » [Cours des Vampires]   Mer 19 Oct - 18:07

Edith boucla son sac en cuir, où étaient glissées ses affaires de cours – des feuilles et une trousse – ainsi que quelques partitions. Elle remit une mèche blonde, qui s’échappait de sa natte, derrière son oreille. Rapidement, ses pas résonnèrent dans les couloirs du manoir, encore vide à cette heure-ci. La jeune blonde souhaitait profiter de l’air frais matinal avant de se rendre à son premier cours de l’année, de passer des heures entières assise dans une salle. A vrai dire, elle était un peu stressée et anxieuse. Les rentrées n’avaient jamais été quelque chose qu’elle appréciait, et encore moins quand elle ne connaissait pas son professeur. A vrai dire, cette année, elle changeait de niveau et ne connaissait absolument aucun de ses professeurs, ou alors elle n’avait jamais voulu mettre les pieds dans leurs cours, parce qu’elle trouvait ces matières inintéressantes.
Sa balade fut de courte de durée, et lorsqu’elle rentra dans le bâtiment, les couloirs étaient plus animés. Des petits groupes bavardaient devant des salles de classe closes, certains étudiants sortaient, encore mal réveillés, du réfectoire, dont le service venait de prendre fin, et quelques autres se dirigeaient vers leur premier cours d’un pas trainant. Edith commençait à apprécier, après plusieurs années, cette cohue matinale.

Une porte, ouverte, se dessina au bout du couloir. Même si elle n’y avait que rarement mis les pieds, elle savait que cette porte était celle de la classe des vampires. Une porte banale, au milieu de tant d’autres, toutes identiques. Rien ne permettait de les distinguer les unes des autres, à part le nombre, peint en noir, sur le bois dense. Un jeune homme passait le seuil, un étui de guitare sur l’épaule. Elle s’arrêta, les yeux écarquillés, le cœur battant à tout rompre. Et si c’était le guitariste du parc ? Combien y a-t-il de chances qu’il soit au Refuge ? Et qu’il soit lui aussi un vampire ?
On la bouscula dans le couloir animé, ce qui la sortie de sa torpeur. Elle reprit alors sa marche vers la salle de classe. Plus que quelques pas et elle serait fixée. Elle saurait si c’est vraiment lui, le garçon du parc. Et elle saurait son prénom aussi. Elle replaça une énième fois sa mèche de cheveux derrière son oreille et passa enfin le pas de la porte. Ses yeux balayèrent rapidement la pièce, notant les personnes présentes. 3 élèves en la comptant et le professeur. Elle salua un jeune homme contre le bureau. L’homme, qu’elle devinait être le professeur, portait une tenue assez simple. Une adolescente asiatique blonde était assise ainsi que le garçon qu’elle avait vu entrer. Assis au fond de la salle, elle ne pouvait absolument pas le louper lorsqu’elle alla s’asseoir côté mur, au deuxième rang. Son cœur s’arrêta un instant : c’était bien lui, le jeune homme du parc. Elle détourna rapidement les yeux et s’assit sur la chaise.

Sans attendre, elle sortit un carnet et un crayon de papier. Son stress était monté en flèche avec la présence du guitariste. Ses idées se brouillaient et sa plus grande question était de savoir si elle arriverait à aligner deux mots de français. Pour l’instant, les seuls phrases auxquelles elle arrivait à réfléchir étaient en anglais, la langue de sa mère, qui l’avait bercée toute son enfance. Des dizaines de berceuses en anglais, des discussions complètes et même des souvenirs. Des souvenirs joyeux avec le sourire de cet être qui lui manquait tant toujours présent. L’anglais, c’était ce qui refaisait surface quand elle sentait son cœur s’emballer, ses pensées se mélanger et son rythme cardiaque s’accélérer.
Revenir en haut Aller en bas


Je suis...
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: « Le sang deviendra l’arme qui vous protégera. » [Cours des Vampires]   

Revenir en haut Aller en bas
 
« Le sang deviendra l’arme qui vous protégera. » [Cours des Vampires]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vois dans le sang les plaisirs dont l'éternité te prive [Cours des vampires]
» quelle arme emporteriez vous dans le seigneur des anneaux
» Quels élèves avez vous eus à votre cours ?
» Ne vous faites pas de mauvais sang
» Chez Eäràr, maître d'arme.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Refuge  :: Bienvenue au Refuge ! :: L'intérieur du Manoir :: Salles de Classes :: Vampires-
Sauter vers: