Refuge-RPG.
 
Pour voter pour le Forum. Clique

Partagez | 
 

 C’était maintenant que commençait sa vie. [Kim SungKyu / Nam WooHyun]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: C’était maintenant que commençait sa vie. [Kim SungKyu / Nam WooHyun]   Lun 15 Aoû - 14:06

WooHyun avait les mains moites, c’était la première fois qu’il sortait réellement du Refuge, il était certes sortit quelques fois, mais tout cela était lointain et flou. Il avait 18 ans maintenant, il était adulte, enfin considéré comme un adulte, lui, il n’était pas vraiment près, il ne se sentait pas près. D’un côté, le brun était vraiment impatient de commencer son stage, enfin, il allait pouvoir travailler, dans ce qu’il voulait. Il avait choisi la filière de psychiatrie parce qu’en lui, il savait qu’il voulait aider des personne en difficulté. Mais pourtant, le vampire ne savait pas pourquoi il n’avait pas pris une autre filière médicale. Il en avait les capacités, mais quand il avait vu la proposition « psychiatre » dans la liste des métiers médiaux, il avait comme le sentiment que c’était vraiment cela ce qu’il voulait faire. Il voulait, rassurer, aider, conforter et guérir toutes les personnes qui viendraient frapper à sa porte. Il voulait être personne, la personne qu’il aurait tant voulu avoir au près de lui lors du décès de sa mère. Mais en même temps, WooHyun n’avait pas envie d’y aller, il voulait remonter le temps, retourner en enfance, vivre avec ses deux parents, comme quand il était enfant. Sa mère lui manquait quand même, même si son père avait fait tout pour combler le manque maternel, mais bon, rien ne remplaçait une maman.

Le vampire c’était bien préparé pour l’occasion de son premier jour de stage, même si on lui avait dit qu’il allait porter une blouse durant tout le cours du stage, WooHyun avait tenu à arriver avec un minimum de classe, il avait alors revêtu une chemise totalement blanche, légèrement transparente, qu’il avait rentré dans son pantalon, noir et moulant. Il n’avait quand même pas mis la veste de costume. Il s’était passé un léger coup de peine, afin de donner un minimum d’ordre à la touffe qu’il avait au dessus du crane. Et pour finir, comme si il n’en avait pas fait assez, il souligna ses yeux d’un trait d’eyes liner. Après toute cette préparation, le vampire se regarda dans le miroir. Il fut énormément surpris, ses yeux s’écarquillèrent en se voyant. On avait l’impression qu’il avait la trentaine, son côté enfantin avait totalement disparu. WooHyun ne se reconnaissait pas, ce n’était pas possible ce n’était pas lui. Il avait l’impression d’avoir pris quinze ans, à cause de nouveaux vêtements, et juste un peu de maquillage. Des maintenant, il changeait de vie. Il mettait son passé derrière, il était désormais, une nouvelle personne, un nouveau Nam WooHyun. C’était maintenant que commençait sa vie.

Le vampire mit une bonne demi-heure pour arriver à l’hôpital, son cœur battait vite, trop vite. Quelques fois, pendant des micros secondes sa respiration se bloquait, peut être que sa nouvelle vie, il n’était pas près pour la vivre. Mais c’était trop tard maintenant. Quand il s’était présenté à l’accueil de l’établissement sa voix était légèrement tremblante et le stylo qui avait eu pour signer un papier avait glissé plusieurs fois de ses mains tant elles étaient moites. Le brun n’avait pu s’assoir que quelques minutes, non pas parce qu’il y avait trop de monde et pas assez de places assises, mais parce qu’il était si stressé qu’il ne pouvait pas rester en place. Il faisait les cent pas dans le hall. On lui avait dit à l’accueil que le psychiatre qu’il allait le prendre en stage s’appelait Kim SungGyu. Le futur stagiaire se demandait comment il allait être, froid ? Marrant ? Méchant ? Il ne savait pas, mais il espérait qu’il soit assez sympa, et tolérant. Parce que WooHyun avait tellement peur de se tromper, de faire une bêtise. C’était assez gênant parce qu’il sentait le regard des infermières sur lui. Et ça le perturbait légèrement, il en avait entendu glousser, il ne savait pas si c’était pour se moquer ou à cause de sa beauté. WooHyun sentait aussi le regard d’hommes et de femmes sur lui, et ça le gênait encore plus. Il avait envie d’aller se cacher dans un trou et de ne plus jamais y ressortir. Soudain il entendit des bruits de pas, le stagiaire releva tête et vit un homme à peu près de sa taille, vêtu d’une blouse blanche, il était donc médecin. Il avait les cheveux bruns, comme lui, des yeux plus petits que la normale, mais qui lui donnait du charme, un nez parfait et des lèvres fines. Sa peau était légèrement plus pale que la sienne. Il lu sur son badge « Kim SungGyu, Psychiatre. » Il lui fallu un instant pour comprendre que c’était lui, le psychiatre qui le prenait en stage. Il s’avança vers lui, d’un pas timide.

- Je suis Nam WooHyun, le nouveau stagiaire. Enchanté.
Revenir en haut Aller en bas

Ordre Gamma

avatar
Je suis...
Situation amoureuse : Appartient à son Namu ♡
Masculin Messages : 365
Points : 624
Date de naissance : 28/04/1997
Date d'inscription : 09/08/2014
Age : 20
Localisation : Aha, vous aimeriez le savoir !


Feuille de personnage
Pouvoir de votre personnage :
Histoire de votre personnage :
Caractère de votre personnage :

MessageSujet: Re: C’était maintenant que commençait sa vie. [Kim SungKyu / Nam WooHyun]   Lun 15 Aoû - 16:38

Quand le directeur avait annoncé à SungKyu qu'il allait devenir chef du service psychiatrique, il n'y avait pas cru. Déjà, parce qu'il était bien trop jeune pour un tel poste. A seulement 19 ans, SungKyu était le médecin le plus jeune de l'établissement. Et voilà qu'il était promu chef de service. Cela ne le dérangeait pas, au contraire, c'était une bonne chose. Il allait juste avoir beaucoup plus de travail et de patients, mais il ne pouvait décemment pas s'en plaindre. Avant de travailler en psychiatrie, le coréen travaillait en pédiatrie, mais il avait décidé de changer de service. Ce fut une bonne idée, au moins maintenant, il était pleinement épanoui dans son nouveau poste. Même si parfois, il y avait des cas un peu compliqué. La psychiatrie se révélait souvent comme étant une filière très difficile et où il fallait s'accrocher. En général, il valait mieux avoir un mental solide. Les malades atteints de maladies mentales avancées étaient très très souvent très difficiles à traiter, et il n'était pas rare que le médecin prenne des coups, ou autres trucs du genre. Avec le temps, il avait apprit à être vigilent. Et aussi, à ne pas confier les cas difficiles aux nouveaux médecins qui intégraient son service. Il ne voulait pas les traumatiser dès les début. Heureusement, pour casser un peu tout ça, il lui arrivait de faire des consultations plus dans la normalité de la médecine, ce qui était bien aussi.

Enfin, aujourd'hui était un jour un peu particulier. Apparemment, l'hôpital avait accepté de prendre des stagiaires, même dans son service. Au départ cela avait un peu étonné SungKyu. Le directeur avait toujours refusé, et maintenant, il avait accepté. Bon, ce n'était pas comme si le coréen pouvait dire quelque chose à propos de cela. En fait, il n'avait pas son mot à dire alors il se taisait simplement. Puis, on lui avait annoncé qu'il allait avoir un stagiaire et qu'en tant que chef de service, c'était lui qui allait devoir s'en occuper. Il n'avait jamais eu de stagiaire lui, il ne savait même pas ce qu'il devait faire, mais bon, ce stagiaire en question était maintenant déjà arrivé puisqu'il avait reçu un appel de la femme de l'accueil. Il avait été plutôt rapide. Le médecin réajusta sa blouse avant de prendre la direction du hall, son stéthoscope violet autour du cou. Aujourd'hui, il portait une simple chemise noire déboutonnée légèrement, ainsi qu'un pantalon de la même couleur et ne s'était pas spécialement coiffé. Il n'avait pas de temps à perdre avec ça. Il espérait vraiment ne
pas tomber sur un merdeux, parce qu'il avait une sainte horreur de ça.

Il venait juste d'arriver dans le hall qu'un garçon, d'à peu près sa taille arriva vers lui. Il portait une chemise blanche légèrement transparente ainsi qu'un pantalon noir qui semblait être moulant. Il était beau, voir même canon, cependant, le psychiatre n'était pas tellement convaincu que ce genre de tenue soit vraiment recommandé pour travailler en psychiatrie. Cependant, il ne ferait aucune remarque. C'était son premier jour, il n'allait pas commencé à faire son chieur pour ça. Il s'arrêta quelques instants, son regard se troublant légèrement. Putain, il détestait vraiment ce genre de vision, ce n'était pas tellement le moment. Il secoua légèrement la tête avant d'avancer vers lui. Il lui sourit légèrement en l'entendant parler. Il semblait assez nerveux en réalité. Nam WooHyun, hm ? Il lui tendit sa main, la serrant légèrement. Cette dernière était moite.... Sans doute était-il stressé.

- Enchanté WooHyun, je suis le Docteur Kim. C'est moi qui suis en charge de toi pendant toute la durée de ton stage.

Non parce qu'il n'allait pas non plus lui donné son prénom, c'était pas son pote. De toute façon, ce dernier était inscrit sur sa plaque, alors s'il savait lire, il saurait rapidement comment il s'appelait. Il le laissa quelques instants afin d'aller récupérer son dossier à l'accueil, avant de lui indiquer de le suivre par un mouvement de tête. Il fallait maintenant traverser les couloirs, de toute manière, son bureau n'était pas très loin. Il leva les yeux au ciel en voyant les infirmières les regarder. Sérieusement, elles n'avaient rien de mieux à faire ? C'était vraiment irritant pour le coup. Aish. Après avoir ouvert la porte de son bureau il le laissa rentrer en premier, puis l'invita à s'asseoir avant de prendre place également. Il ouvrit son dossier pour le consulter, apparemment, au vu de ses résultats, il semblait être un bon élève, tant mieux. La seule chose qui attira son attention fut la mention qu'il était un vampire, mais de ça, il s'en foutait complètement, tant qu'il ne foutait pas son bordel. Il releva ensuite le regard vers lui, réfléchissant un instant.

-Juste une chose... A l'avenir, évite de t'habiller ainsi. Prend plutôt une tenue un peu plus neutre. Certains patients sont complètement hystériques et je n'ai pas envie d'apprendre que mon stagiaire s'est fait violer.

Il disait simplement ça pour lui et non pas pour l'emmerder. De plus, il ne lui avait réellement pas dit cela méchamment. Un autre que lui l'aurait sans doute renvoyer, mais SungKyu n'était pas comme ça. WooHyun semblait déjà suffisamment stressé comme ça pour qu'il n'en rajoute une couche. Le pauvre, il n'allait pas non plus faire exprès. Il n'était pas non plus un tortionnaire.

-Bien WooHyun ! Pourquoi avoir choisi la psychiatrie ?

♥♦♣ Le Refuge. Pouit nous accompagne. ♥♦♣
Hey, sexy /PAN/:
 

Aish:
 



*^*:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: C’était maintenant que commençait sa vie. [Kim SungKyu / Nam WooHyun]   Mer 17 Aoû - 11:20

WooHyun détailla un peu plus le médecin qui se tenait devant lui, sa chemise lui allait parfaitement bien, ainsi que son pantalon, même s’il n’arrivait à voir qu’une petite partie de son haut. Sa blouse blanche,  lui donnait vraiment un côté sexy, dont le vampire était fan, mais bon, il ne fallait pas qu’il pense à cela, maintenant. Il secoua légèrement la tête pour se remettre les idées en place. Mais il fallait l’avouer, ce Kim SungGyu était vraiment beau. Mais il fallait qu’il arrête avec son physique, il n’allait pas fantasmer…sur un homme ? Et puis, bel homme comme il était, il devait surement avoir quelqu’un, pourtant, quand il pensa à cela, le vampire eu un léger pincement au cœur, il n’était pas très fort, mais il l’avait quand même ressentit. Le psychiatre semblait être un tout petit peu vieux que lui, il lui donnerait la vingtaine, mais, il faillait se méfier des apparences, alors, WooHyun prévoyait aussi qu’il ait plus de trente ans. Le nouveau stagiaire eu un peu peur car le docteur s’arrêta un instant en ne bougeant plus. Que se passait-il ? Le vampire paniqua un peu, mais il fut rassuré quand le plus « vieux » secoua légèrement sa tête. Il se  maudit lui-même à cause de sa voix. Elle était trop tremblante, cela l’énervait. Quand le docteur lui présenta sa main pour la serrer, le vampire remarqua la bague à son doigt, alors il avait bien raison, le psychiatre avait bien quelqu’un dans sa vie, mais en plus il était marié. Il devait alors avoir la trentaine. Cela attrista légèrement WooHyun. Mais bon, lui aimait les filles. Enfin c’est ce qu’il pensait.

-Merci de m’avoir accueilli comme stagiaire dans votre service, Docteur.


Quand le docteur partit chercher son dossier, le jeune homme souffla un peu, déjà, leur rencontre n’était pas une catastrophe, il n’avait pas fait de gaffe, ou n’avait pas dit quelque chose de mal. Mais rien était fait, alors le vampire ne se réjouissait pas de suite. Maintenant WooHyun se demandait si le docteur allait « aimer » son dossier, si, à grâce, ou à cause de ça, il allait faite bonne impression ou pas. Certes il savait que son dossier était plutôt en sa faveur, puisque il indiquait toutes les excellentes notes de WooHyun. Mais il avait quand même une petite appréhension, surtout à cause qu’il soit un vampire. Le psychiatre pouvait très bien le virer à cause de sa race. Mais surtout que WooHyun ne le supporterait pas. Il faisait partie de ses suceurs de sang, mais à l’intérieur, il n’en était pas un, et ne voulait presque pas se considérer comme tel. Quand le docteur Kim revint et lui demanda de le suivre, WooHyun obéit dans la seconde qui suivait. Son regard se promena un peu partout, l’hôpital était grand et il y avait des salles un peu partout, ce qui l’étonna un peu. Il imaginait l’établissement moins grand. S’il ne se perdait pas durant son stage, ce serait un miracle. Le vampire sentait encore le regard des infirmières sur lui, et cela le gênait toujours autant. Le psychiatre s’arrêta devant une salle où sur la plaque qui était sur la porte était gravé « Kim SungGyu. Psychiatre - Médecin généraliste ». Cela devait être sa salle de consultation. Il rentra en premier, la salle était vraiment neutre, murs blancs, sol aussi, rien accroché au mur. Il n’y avait pas de verdure, juste un bureau, des chaises, et un lit d’hôpital.
C’était simple mais beau quand même. Le futur stagiaire s’assit à sur une chaise destiné aux patients, bientôt ceux qu’il allait devoir aider.

WooHyun baissa automatiquement la tête quand il entendit la phrase du docteur. Il n’avait même pas commencé que déjà, il faisait des gaffes, ce n’était pas possible. Il s’en voulait tellement, quand il avait choisi cette tenue, il pensait bien faire. Mais c’est vrai que sa chemise était trop transparente et son pantalon trop moulant. Franchement, il avait envie de se frapper la tête contre un mur, il était vraiment trop bête, et trop aveugle aussi. Le vampire se sentait mal d’avoir fait une connerie maintenant. Mais il remerciait quand même le psychiatre, il ne l’avait pas renvoyé, heureusement. Le docteur semblait vraiment sympa. Mais bon, cela restait quand même son supérieur. Il bégaya un léger : « D’accord, je ne le ferais plus. ». Le vampire était si confus et stressé qu’il jouait avec ses doigts et se mordait la langue presque à sang. Il releva la tête quand le psychiatre lui posa cette question. Pourquoi voulait-il faire ce métier ? Il y avait plusieurs réponses à cette question. Il prit l’inspiration avant de répondre :

- Quand j’étais plus petit, j’aurais aimé avoir de l’aide et du soutien, mais malheureusement, mon souhait n’a pas été exaucé, alors plus grand j’ai voulu faire un métier dans lequel j’aiderai toutes les personnes qui aurait besoin de mon aide. J’ai alors voulu m’orienter vers la médecine, et après, la psychiatrie m’a paru être le meilleur choix, alors j’ai travaillé de toutes mes forces pour en arriver à ce jour.  
Revenir en haut Aller en bas

Ordre Gamma

avatar
Je suis...
Situation amoureuse : Appartient à son Namu ♡
Masculin Messages : 365
Points : 624
Date de naissance : 28/04/1997
Date d'inscription : 09/08/2014
Age : 20
Localisation : Aha, vous aimeriez le savoir !


Feuille de personnage
Pouvoir de votre personnage :
Histoire de votre personnage :
Caractère de votre personnage :

MessageSujet: Re: C’était maintenant que commençait sa vie. [Kim SungKyu / Nam WooHyun]   Mer 17 Aoû - 21:43

SungKyu haussa un sourcil en voyant le jeune homme baisser la tête. Merde, il l'avait vexé ? Ce n'était pourtant pas tout du tout son but. Ce n'était que son premier jour, et s'il n'avait jamais fait de stage dans le service psychiatrique, il ne pouvait pas savoir que ce genre de tenue n'était pas vraiment recommandé. Il aurait fait un stage dans un autre service, ce serait parfaitement passé, mais pas dans ce service là, malheureusement. Ce n'était réellement pas contre lui, SungKyu appréciait même l'effort que le jeune homme avait déployé pour bien paraître, seulement, ce n'était pas approprié, et le médecin n'avait pas voulu le mettre mal à l'aise, non, vraiment pas. Il lui se pencha légèrement afin de poser sa main sur la sienne, massant doucement sa peau avec son pouce.

-Ne t'inquiète pas, ce n'est pas une faute. Tu ne pouvais pas le savoir de toute manière. On a déjà eu des problèmes de ce genre alors.... Je ne veux pas que cela se reproduise.

Peut-être pas jusqu'aux viols, mais certaines infirmières et même des psychiatres s'étaient fait agresser par des patients un peu trop virulents, alors maintenant, il voulait vraiment faire attention et faire en sorte que cela ne se reproduise plus. Il y avait déjà un manque de personnel, alors les démissions n'étaient vraiment pas les bienvenues.
Il écouta attentivement WooHyun parler lorsqu'il lui expliqua pourquoi il avait voulu faire un stage en psychiatrie. Sa raison était plutôt intéressante, c'était vrai qu'il valait mieux vouloir aider les autres pour faire ce métier, sinon, ce serait vraiment problématique. Mais cela ne semblait pas poser problèmes au jeune vampire, tant mieux. Il semblait même plutôt volontaire et c'était vraiment une très bonne chose.

-Tu as l'air motivé, c'est une bonne chose. Tu feras parfois face à des patients récalcitrants, il faut que tu saches faire face à tout, et surtout, mettre une limite entre ta vie professionnelle et privée.

Au départ, ce n'était pas tellement simple. Les nouveaux avaient très souvent tendances à trop se mettre à la place de leurs patients, et se retrouvaient souvent complètement chamboulés après un dossier un peu trop dur ou lourd. Mais il fallait savoir faire la différence et ne pas être trop touché, sinon, cela devenait rapidement trop insupportable. Heureusement pour lui, le coréen avait toujours su mettre une barrière entre les deux, et donc, à ne pas mélanger son travail à sa vie privée. Même si maintenant, il passait beaucoup plus de temps au travail et avait tendance à accepter toutes les gardes, pour ne pas devoir rentrer à la maison. Parce que tout était encore beaucoup trop récent dans son esprit pour qu'il puisse vivre vraiment normalement. Même s'il savait qu'au fond, sa vie avait définitivement changé.

Il baissa ensuite à nouveau les yeux sur le dossier de WooHyun, avant de le regarder à nouveau. Il avait une question qu'il devait lui poser, même s'il n'aimait pas vraiment le faire. Puisqu'il était un vampire, il devait lui demander s'il savait se contrôler parfaitement à la vue du sang. Non pas qu'il ne l'accepterait pas s'il venait à lui dire que non, il avait une solution pour ça. Seulement, c'était une chose qu'on imposait aux vampires de leur dire, pour le bien de leur patient, et aussi pour le bien des vampires. Seulement, la question était délicate, tout le monde n'acceptait pas sa condition, et WooHyun n'aimait peut-être pas le fait d'être un vampire, ce que SungKyu comprendrait.

-J'ai une autre question, et je ne suis pas spécialement ravi de te la poser. Est-ce que tu peux parfaitement te contrôler en face du sang ? On nous impose de poser cette question au personnel vampire. Mais ne t'inquiète pas si tu ne peux pas, tu ne seras pas renvoyer, nous avons une solution pour cela.

Parce que ce serait clairement de dire à un vampire qu'il ne pouvait pas travailler dans le domaine médical juste parce qu'il se nourrissait de sang. Par exemple, Zack, qui était infirmier au Refuge, n'avait jamais eu de problème. Certains vampires étaient parfaitement capable de se contrôler et de ne pas sauter à la gorge au premier qui saigne. Et heureusement.

♥♦♣ Le Refuge. Pouit nous accompagne. ♥♦♣
Hey, sexy /PAN/:
 

Aish:
 



*^*:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Fondateur

avatar
Je suis...
Situation amoureuse : Marié à Namu <3
Féminin Messages : 81
Points : 2147483480
Date de naissance : 23/04/1998
Date d'inscription : 09/08/2014
Age : 19
Localisation : En train de promener son poulpe domestique


MessageSujet: Re: C’était maintenant que commençait sa vie. [Kim SungKyu / Nam WooHyun]   Mer 21 Sep - 14:45

Fermé pour inactivité.

♥♦♣ Le Refuge. Pouit nous accompagne. ♥♦♣
Eheh.:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://refuge-rpg.forumactif.org
 
C’était maintenant que commençait sa vie. [Kim SungKyu / Nam WooHyun]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» C'était maintenant, que cela commençait. .[Lilith Heather / SooHyun Kim / WooHyun Kim / SungKyu Kim]
» Escorter le Magot
» Mais comment Moto GAto va faire pour gagner maintenant?
» Il était une fois... Carrefour!
» Haiti a maintenant un premier ministre ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Refuge  :: Bienvenue au Refuge ! :: Archives :: RP-
Sauter vers: