Refuge-RPG.
 
Pour voter pour le Forum. Clique

Partagez | 
 

 « Quand deux grandes âmes d’enfant se rencontrent. » [Aaron Jeong & JiHun Lee]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar
Je suis...
Situation amoureuse : Préfère les jeux vidéos.
Masculin Messages : 0
Points : -122
Date de naissance : 14/11/1996
Date d'inscription : 28/10/2015
Age : 20


MessageSujet: « Quand deux grandes âmes d’enfant se rencontrent. » [Aaron Jeong & JiHun Lee]   Mer 10 Aoû - 18:23

JiHun n’appréciait pas cette vie qu’il allait entreprendre pendant des années, et des années à venir. Il n’aimait pas cette façon dont sa vie allait prendre une tournure telle que la vie d’adulte. Bientôt, il allait devenir un mannequin, du moins, il allait apprendre ce métier. Mais désormais, il avait un appartement à lui-même, bien qu’il demeurait avec son meilleur ami en collocation. Il y avait tout de même les factures, le loyer, les courses pour se nourrir, s’habiller ou encore pouvoir faire sa toilette… Et l’aîné Hoseok ne pouvait pas tout leur payer. En effet, celui-ci avait offert, en quelques sortes, la possibilité de payer le loyer en partie. Il était bien aimable, le Sorcier, mais le jeune andorien se sentait véritablement mal à l’aise d’une telle chose, qu’il se voyait chercher des petits boulots, par-ci, par-là, pour que le frère de son meilleur ami n’aie pas à payer la totalité de ce que les deux jeunes hommes ne savaient pas rembourser.

Et ses économies s’étaient comme envolées, tristement. Il avait toujours eût cette vision de sa petite tirelire en forme de cochon, qui s’envolait vers les cieux avec des petites ailes d’ange. Il était toujours si imaginatif, lorsqu’il s’agissait de telles âneries, qu’il n’était pas sûr qu’il grandirait de sitôt. Il y avait toujours cet espoir qu’il soit un peu plus sérieux, à l’avenir. Après tout, ce n’était pas rien, de jouer dans la cours des grands.
D’ailleurs, c’était à son tour, à ce jour, de faire quelques courses. Dans sa petite demeure étaient encore posés, par-ci, par-là, des cartons encore remplis de multiples affaires. Cela faisait bien un petit moment que les deux jeunes amis avaient emménagés ensembles, mais ils n’avaient pas encore tout déballé. Ce n’était pas que le temps ne leur était pas offert, bien au contraire, mais ils n’en avaient sûrement pas le courage, avec la chaleur de l’été qui était assez insupportable.

Encore en marchant dans les couloirs du centre-commercial, qui ne semblait pas aussi bondé qu’il avait eût l’occasion de le voir quelques fois, lorsqu’il venait en tant que Réfugié, ses pensées ne cessaient d’être actives. Il pensait à cette jeune demoiselle, mais aussi à son amie, Alice. Beaucoup de fois, il avait essayé de lui faire accepter de venir habiter avec lui et Shin, qui était tout de même son meilleur-ami, à elle aussi. Mais elle n’avait jamais accepté, elle disait préférer rester au Refuge, pour sa dernière année. Mais après avoir lâché le morceau, le Vampire lui avait avoué qu’il lui casserait les pieds pour qu’elle vienne à la fin de ses études dans cette école. Et il était plus ou moins sérieux, juste parce qu’il aimait taquiner la jeune brune.

Mais là ne devait pas être ses pensées, il était chargé de choisir des objets de décorations. Pour des garçons, un appartement simple aurait sûrement suffit, parce que lui, il n’y connaissait rien. Alors ses goûts risqueraient d’être très étranges. Les mains dans les poches de son jean sombre, un soupir passa la barrière de ses lèvres. Il y avait tant de choses, que le choix devenait très vite très complexe. Pauvre de lui. L’une de ses mains ébouriffa ses cheveux blonds, alors qu’il prenait un panier. Il se devait de faire des efforts, c’était sa nouvelle maison à lui aussi, après tout.

Prenant une sorte de vase légèrement moderne, il s’était dit que l’amoureuse de son meilleur ami serait sûrement heureuse de voir qu’il y aurait des fleurs, lorsqu’elle viendrait rendre visite à L’Élu. Juste après, il prit une boîte noire, assez petite. C’était toujours pratique pour y déposer les clefs. Mais bon sang ce qu’il s’ennuyait, il espérait sincèrement que quelque chose puisse attirer son attention, quelque chose qui saurait lui donner le sourire.

♥♦♣ Le Refuge. Pouit nous accompagne. ♥♦♣
my draw is real

©northern lights

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: « Quand deux grandes âmes d’enfant se rencontrent. » [Aaron Jeong & JiHun Lee]   Mar 16 Aoû - 21:51

L’hybride s’était mis en tête d’acheter un cadeau à sa jolie Alice avec l’argent qu’il avait retrouvé dans l’une de ses tirelires, enfin plutôt, dans l’un de ses coffre-forts, comme il aimait les appeler. Aaron était donc allé au centre commercial tout seul, comme il le faisait souvent depuis son arrivée au Refuge il fut de cela deux ans. Il ne savait vraiment pas quoi lui offrir alors il s’était dirigé dans un magasin de tout et de rien, choisissant ce dernier complètement au hasard. Il déambula dans les allées du magasin pendant un temps, ne trouvant pas franchement son bonheur, ou du moins ce qui ferait peut être le bonheur de sa petite amie. Et c’est au bout de plus de trente minutes intensives qu’il trouva enfin quelque chose. C’était une petite peluche en forme de chaton tout noir, ce qui lui avait le plus plu c’était le petit ballon rouge qu’il tenait  dans sa patte, ça donnait l’impression qu’il était prêt à s’envoler. Il ne savait pas pourquoi mais il adorait ça. Le fait que le petit chaton lui ressemble et le fait qu’il allait s’envoler lui rappelaient son déménagement, certes il restait au Manoir, mais, surtout, il déménageait de statut, il avait l’impression de, en quelque sorte, laisser Alice derrière lui et de se diriger vers toutes ces responsabilités et ces interdictions qu’il redoutait énormément. Alors, avec cette peluche, même s’ils ne pourront se voir énormément à cause du fait qu’il sera pion, l’hybride restera toujours avec elle.

Tout fier de sa trouvaille, il se dirigea vers le comptoir pour payer, mais il fut désarçonner quand il trouva une queue devant ce dernier, d’habitude c’était toujours vide et il n’y avait pas à attendre longtemps pour pouvoir accéder aux caisses. Mais bon, ça valait le coup, il n’allait pas attendre pour rien non plus, c’était pour sa bien-aimée après tout. Il était tout pétillant de joie en regardant ce qu’il tenait dans les mains, il avait tellement hâte de lui offrir, il ne pouvait pas tenir en place. Il ne remarqua même pas que quelqu’un s’était mis derrière lui ni que la queue avait avancée. Quand il releva les yeux, il n’y avait plus personne devant lui, et il sentit la personne derrière lui s’impatienter. C’était allé plus vite qu’il ne l’avait prévu. Il trottina jusqu’au comptoir et déposa avec toute la délicatesse dont il était capable, et autant dire qu’il a dû faire un énorme effort, la peluche. Il paya et quand on lui demanda si c’était pour offrir, il dit « Oui » en acquiesçant vigoureusement la tête, aussi joyeux qu’un enfant redécouvrant la neige. La caissière lui demanda si elle devait marquer un nom sur la petite carte attachée au ruban. Ni une ni deux, la réponse se fit entendre.

-Oui c’est pour ma petite amie, elle s'appelle ALICE !! directement après avoir crié ces derniers mots, il se recouvra la bouche avec ses mains en rougissant, il était sûr que tout le centre commercial avait entendu son prénom. Au moins, la caissière n’aura pas à le lui redemander.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Je suis...
Situation amoureuse : Préfère les jeux vidéos.
Masculin Messages : 0
Points : -122
Date de naissance : 14/11/1996
Date d'inscription : 28/10/2015
Age : 20


MessageSujet: Re: « Quand deux grandes âmes d’enfant se rencontrent. » [Aaron Jeong & JiHun Lee]   Dim 28 Aoû - 15:14

Mon dieu, il se sentait déjà bien idiot.  Ce qu’il avait mis dans ce petit panier était dénoué de tout intérêt et de toute utilité. Non, mais vraiment. Des petites figurines, des vases pour l’amoureuse de son meilleur ami, des petites boîtes… Non, vraiment, des choses qui allaient finir dans un placard. Des choses qui allaient prendre la poussière, et des choses qui allaient ressortir dans quelques années en se disant « Pourquoi on a acheté ça, déjà ? ». Il n’y avait que des verres, des assiettes et des couverts qui semblaient être les bienvenus. Il y en avait des simples, et des plus beaux. Oui, ils avaient tout de même besoin d’une belle argenterie pour les occasions spéciales. Mais c’était tout pour lui, le pauvre était venu de bonne humeur mais allait ressortir bien plus qu’agacé.

En parlant d’agacement, ce fût cette file qui l’avait enfui vers les néants du désespoir. Il s’était donc mis derrière un jeune garçon, un jeune brun. C’était dingue, mais les cheveux de celui-ci avaient l’air tellement doux. Le Vampire avait envie de passer sa main dedans, comme il le faisait souvent envers son meilleur-ami. Mais il était un inconnu envers ce garçon devant lui, il lui ferait sûrement peur à être aussi tactile. Et ce n’était sûrement pas sa jolie gueule d’ange qui allait le sortir de cette gêne qui allait s’installer entre eux.
Mais ce ne fût pas la chevelure de celui qui semblait admirer son futur achat qui allait le sentir de son impatience. Il semblait tellement être subjugué par ça, qu’il n’avançait pas cette file qui avait rétrécie en quelques minutes. Le jeune blond était d’ailleurs prêt à tapoter l’épaule de celui-ci, mais il avait déjà avancé. Bon, au moins, il était certain qu’il n’allait devenir un vrai petit homme tout grognon.

Regardant alors les multiples objets dans son panier, tous aussi inutiles qu’utiles à la fois, son regard se releva vers ce jeune inconnu. Avait-il bien entendu ? Non, parce qu’il pouvait clairement rêver. Il était toujours un peu trop rêveur, celui qui avait la tête dans les étoiles. Mais pourtant, il entendait bien. Ce jeune garçon avait prononcé le nom d’Alice. Il ne connaissait qu’une Alice. Une jolie demoiselle aux cheveux bruns, étant de petite taille, et étant mince. Il disait souvent qu’elle était sa Alice, juste pour rendre légèrement son meilleur ami jaloux, au moins, juste un minimum. Mais si c’était bien de cette même demoiselle dont ce jeune homme à la belle chevelure parlait, il se ferait une joie de venir lui adresser la parole. Alors il avait tapoté l’épaule de celui-ci, juste pour qu’il se tourne vers lui.

« Excuse-moi, tu parles bien de ma Alice ? Alice Eldhwen ? »

Aux dernières nouvelles, le Vampire n’avait jamais entendu parler d’un quelconque amoureux. D’un jeune frère jumeau, oui, parce qu’il avait été bien trop curieux et qu’il voulait en savoir plus sur la jeune Élue, mais d’une personne dont son cœur était tombé amoureux… Jamais. Alors si ce jeune… Hybride, d’après son odeur, pouvait affirmer ses doutes, il lui revaudrait sûrement cela.

♥♦♣ Le Refuge. Pouit nous accompagne. ♥♦♣
my draw is real

©northern lights

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Administrateur

avatar
Je suis...
Féminin Messages : 63
Points : 2147483643
Date de naissance : 12/11/1998
Date d'inscription : 24/09/2016
Age : 18


MessageSujet: Re: « Quand deux grandes âmes d’enfant se rencontrent. » [Aaron Jeong & JiHun Lee]   Sam 1 Oct - 11:24

Sujet clôturé pour inactivité. Si vous souhaitez le rouvrir, veuillez contacter un membre du Staff.

♥♦♣ Le Refuge. Pouit nous accompagne. ♥♦♣
~ Que le sourire de Meow vous accompagne à chaque instant. (Il vous surveille aussi...) ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
« Quand deux grandes âmes d’enfant se rencontrent. » [Aaron Jeong & JiHun Lee]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand deux ne font qu'un
» Quand deux destins se ressemble et s'assemble...
» Quand deux corps s'enflâme [Pv Mafuyu Nekokami ][Hentaï]
» Quand deux paramecias se heurtent (Flashback PV Hikari)
» Quand deux destins se croisent

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Refuge  :: Bienvenue au Refuge ! :: Archives :: RP-
Sauter vers: