Refuge-RPG.
 
Pour voter pour le Forum. Clique

Partagez | 
 

 [Interdit] Heureusement que ce soir là, la flemme l'avait quittée. [ Shin Hoseok / Hyun-Ae Choe ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: [Interdit] Heureusement que ce soir là, la flemme l'avait quittée. [ Shin Hoseok / Hyun-Ae Choe ]   Mer 27 Juil - 0:21

Il n'était pas si tard que cela, pour une fois. La nuit n'était pas tombée, la faute à l'été. L'été, le jour persistait, chose qu'elle ne trouvait pas très agréable. L'Hybride avait, sans savoir pourquoi, toujours préféré lorsque la Lune prenait la place de ce majestueux Soleil. Tout était bien plus beau, la nuit. Peut-être que le calme de cet instant n'y était pas non plus pour rien. La foule, le bruit constant, les températures élevées… trois choses que l'adolescente haïssait particulièrement. Et Dieu sait à quel point elle peut en haïr, des choses et des gens. Sa liste était bien trop longue pour énumérer toutes les choses qui en faisaient partie.
Aujourd'hui, Hyun-Ae n'avait pas eu grand-chose à faire. Ca n'avait pas été réellement une journée particulière, loin de là. Elle l'avait simplement passée à dessiner, perdue dans un coin de sa chambre. Elle avait d'ailleurs du mal à se faire à cette nouvelle chambre. Vivre dans un appartement, ce n'était pas son truc. Il y avait à son goût bien trop de choses auxquelles il fallait penser. Pourtant, Hana était là pour l'aider. Mais la brune semblait fuir toute responsabilité, fuyant également ce monde d'adultes qui la guettait. C'était alors une longue course poursuite qui s'entamait. Peut-être qu'un jour, la maturité prendrait la place de son contraire, tout comme la Lune pouvait le faire lorsque le ciel s'assombrissait.

C'était alors bien plus tôt qu'à son habitude qu'elle se rendait chez son meilleur ami. Qu'est-ce qu'elle pouvait s'en souvenir, de chacun de ces soirs qu'elle avait passé avec lui. Parfois même à dormir dans la chambre d'amis. Qui d'ailleurs était devenue celle de son frère, Shin. Pour en revenir à cette fameuse liste, Shin en faisait également partie. Du moins, c'est ce que la demoiselle se forçait à croire. Sa jalousie envers lui était bien présente, c'était certain. Elle ne supportait pas qu'il puisse être plus apprécié qu'elle. C'était comme s'il avait prit sa place, maintenant qu'il était ici. Cependant, elle savait que ce n'était pas le cas. Tous deux ne jouaient absolument pas le même rôle dans la vie d'EunJi, et ne pourraient de toute évidence jamais en jouer un semblable. Après tout, Shin était le frère de son meilleur ami, et au fond elle l'avait très bien comprit. Il était irremplaçable, c'était certain. Tout comme le frère de la demoiselle était irremplaçable, bien qu'elle ne lui porte pas vraiment autant d'amour. Parce que oui, l'adolescente était jalouse d'absolument tout le monde. Triste vie.

Aujourd'hui, Hyun-Ae était vêtue d'une salopette noire, sous laquelle elle portait un haut bleu pastel. Ce n'était rien de vraiment remarquable, mais cela changeait des vêtements qu'elle volait à son meilleur ami. Oui, le mot était bel et bien « voler ». Elle n'était d'ailleurs même pas sûre de les lui rendre un jour. Elle y songeait souvent, à cela. Est-ce qu'un jour, il allait rester des vêtements au jeune homme ? Elle n'en savait rien, mais s'en fichait un peu pour le moment. Ce n'était pas une chose qui la préoccupait grandement. Tout du moins, cela n'occupait pas son esprit jour et nuit. Elle avait bien trop d'autres choses à penser au cours de ces longues vingt-quatre heures.

Son chemin touchant à sa fin, la jeune fille s'empressa d'ouvrir la grande porte de l'immeuble, qui comme toujours claquait lorsqu'elle était refermée. La douceur était quasiment inexistante chez l'adolescente, ou alors bien enfouie. Si bien que personne ne l'avait encore trouvée. Tristesse, encore et toujours.
Montant à toute vitesse les escaliers, se demandant pourquoi elle n'avait pas plutôt prit l'ascenseur, elle manqua de tomber. Il fallait dire aussi, qu'elle était une éternelle flemmarde. Par conséquent, elle privilégiait souvent l'ascenseur aux escaliers. Oui, un jour elle allait finir larve. Si ce n'était pas déjà le cas. Elle, c'était bien tout l'inverse d'un papillon. Née papillon, sa forme à la fin de sa vie était déjà toute préparée. Peut-être se déplacerait-elle comme une chenille, plus tard. (Chunnie, chenille. >.> Il le fallait. /PAN/) Enfin, l'adolescente n'en était tout de même pas à ce point. Elle se déplaçait et courrait très bien. Elle était même très rapide. Et il fallait bien, parce que pour s'enfuir, c'était pas top d'être lent comme un escargot.

Étant rapidement arrivée devant la porte, elle ne fut pas surprise de remarquer que celle-ci n'était pas verrouillée. Après tout, EunJi était censé être rentré. Comme à son habitude, l'adolescente entra sans frapper. Refermant la porte avec son pieds, elle savait qu'elle allait sûrement se faire engueuler. D'ailleurs, elle détestait quand EunJi lui faisait la morale. C'était un truc de parents, ça. Et EunJi n'était pas son père.

« - EunJi je... commença-t-elle, avant de se retourner. »

Surprise, ce n'était pas EunJi mais Shin qu'il y avait là. Au fond, elle n'était pas malheureuse ni même en colère de le voir lui plutôt que son meilleur ami. Jusqu'ici, elle lui avait toujours fait croire qu'elle le détestait. Pourtant, c'était loin de là ce qu'elle ressentait pour lui. Mais c'était un peu comme si c'était un devoir, pour elle. Comme si elle ne pouvait s'en empêcher. Il y avait aussi une raison particulière. Shin, c'était le frère d'EunJi. Alors elle ne pouvait pas. Elle devait juste être méchante avec lui. Exposer sa jalousie plutôt que l'amour qu'elle avait pour lui dans le fond. C'était bien triste. C'était un soir particulier, finalement. Car l'Hybride en avait marre de se montrer ainsi avec lui. Qu'est-ce qu'il pouvait bien penser d'elle ? Elle avait honte, tellement honte. Elle se conduisait comme un véritable monstre, pour des raisons qui ne lui étaient pas toutes connues. Soupirant, elle partit s'asseoir sur le canapé. Tiens, pour une fois qu'elle n'était pas allée fouiller dans les placards pour voir s'il n'y avait pas quelque chose à grignoter. C'était rare, ça présageait même du bon. Et pourtant, elle était bien en compagnie de Shin Hoseok.

« - Qu'est-ce que tu fais là ? Lui demanda-t-elle, sans être particulièrement méchante. Elle ne cherchait plus vraiment à l'être. »
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: [Interdit] Heureusement que ce soir là, la flemme l'avait quittée. [ Shin Hoseok / Hyun-Ae Choe ]   Ven 29 Juil - 20:10

Aujourd'hui, la journée avait été belle et l'Élu ne cessait de se le répéter. C'était peut-être pour ce genre de temps que l'été était sa saison préférée, même s'il avait un peu de mal à supporter la chaleur lorsqu'elle était trop étouffante, elle avait au moins le plaisir de le réchauffer quand il avait un peu froid. En plus de ça, ça le rendait heureux à un point phénoménal de voir le soleil rayonnant dans le ciel dès qu'il ouvrait ses fenêtres, en se levant le matin. C'était pas dur de le mettre de bonne humeur, il était naturellement quelqu'un de joyeux, mais ça, ça avait le don de lui arracher un sourire dès le saut du lit.
Parce qu'il s'était du coup levé du bon pied, ce qui ne changeait pas tellement de d'habitude au fond, il avait passé une excellente journée. C'était les vacances donc il en avait profité pour sortir un peu, sans se sentir pressé par le temps. Il avait passé la matinée avec Alice, son amie d'enfance et accessoirement son tout premier amour, chose dont il ne se cachait que très peu, et son après-midi s'était déroulée aux côtés de son meilleur ami, JiHun, avec qui il passait le plus clair de son temps ces temps-ci. Il aurait aimé voir son frère et rester un peu avec lui mais dernièrement, celui-ci était très occupé.

Shin était au courant que son aîné s'était lancé dans la musique, avec son meilleur ami et un danseur du nom d'HoWon, qu'il semblait porter dans son coeur et, peut-être, un petit peu idolâtrer. Au fond, il était très fier de lui même si c'était le genre de choses que devraient faire un aîné pour son cadet et non l'inverse. Il avait toujours trouvé le Sorcier très talentueux et était ravi que celui-ci puisse montrer l'étendue de son talent au reste du monde, il était certain qu'ils allaient être bien accueillis par le public, ils avaient sûrement beaucoup de potentiel. Il irait même faire de la publicité pour eux s'il le fallait, il irait distribuer des brochures aux gens dans la rue pour eux, mettrait des vidéos en ligne, tout ce qu'il fallait quoi.

Il était rentré depuis seulement quelques minutes quand la porte d'entrée de l'appartement s'ouvrit de nouveau. Il patienta quelques instants, le temps d'enfiler son pyjama avant de rejoindre son frère dans le salon. Enfin, son frère, c'est ce qu'il croyait.
Le plus jeune cessa tout mouvement, se stoppant net en plein milieu du couloir, quand il vit la meilleure amie de son frère se tourner vers lui. C'était Hyun-Ae. Elle était là, chez lui, enfin chez EunJi et lui. Il était là, devant elle, dans son pyjama bleu avec des nuages blancs dessus. Mon Dieu, la honte, déjà qu'elle était naturellement méchante avec lui, il allait en voir de toutes les couleurs là.

En vérité, il ne savait pas pourquoi la jeune femme avait toujours été comme ça avec lui, pourtant il ne se souvenait pas avoir fait quelque chose qui ait pu un jour la blesser. Il était toujours gentil avec elle et, dès qu'elle avait un mot plus haut que l'autre envers lui, il ne répondait pas. Il n'en parlait pas à son frère non plus, parce qu'il savait que celui-ci s'énerverait contre Hyun-Ae et, malgré tout, il ne voulait pas qu'elle ait des problèmes avec lui par sa faute. Il avait juste fini par se rendre à l'évidence, il avait dû faire quelque chose qui lui avait déplu, sans qu'il s'en rende compte, et depuis elle ne l'aimait pas. Il pouvait comprendre, il serait patient en espérant qu'un jour, elle veuille bien pardonner son erreur.
Peut-être qu'au fond, s'il restait toujours aussi gentil avec elle, ce n'était pas sans raison. Il était quelqu'un de naturellement gentil et ne se souvenait même pas de la dernière fois où il avait pu être énervé contre quelqu'un, mais particulièrement contre elle, il n'avait pas le courage de répondre à ses attaques. Peut-être que parfois, il était un peu jaloux de son aîné, parce qu'il aimerait que l'Hybride lui accorde la même attention que celle qu'elle portait à EunJi. Elle était toujours gentille avec lui et, il fallait l'avouer, il aurait aimé avoir les même privilèges à ce niveau-là.

Le blond ne fit aucune remarque à sa camarade lorsqu'il la vit aller s'asseoir sur le canapé et lui demander ce qu'il faisait là. Pourquoi il était ici ? Eh bien… Disons que c'était un peu sa maison, il avait emménagé avec son frère il y a plus d'un an maintenant donc ça lui paraissait plutôt normal qu'il soit là plutôt qu'ailleurs. Peut-être que Hyun-Ae s'attendait à ce qu'il ait déménagé, depuis le temps, ça lui ferait sûrement plaisir de ne plus l'avoir dans les pattes…

« J'habite ici… Répondit-il doucement, parce que c'était son timbre naturel de voix et parce qu'il ne voulait également pas prendre le risque de la contrarier. »

C'était parfois déconcertant de voir la façon douce avec laquelle il pouvait s'exprimer alors que sa voix était naturellement grave, beaucoup plus que son frère aîné d'ailleurs. Il était d'ailleurs également plus grand, en taille, que celui-ci, si son visage n'était pas aussi enfantin on aurait bien pu le prendre pour le plus âgé des deux.

« Je ne sais pas quand EunJi va rentrer. Déclara-t-il. Tu veux quelque chose en attendant ? »

Peut-être que la brune avait faim, ou soif ? Il ne voulait pas passer pour un mauvais hôte en l'absence d'EunJi, habituellement c'était pour lui que les gens venaient donc même s'il faisait l'effort de venir saluer les invités, il n'avait généralement pas à se préoccuper d'eux. Surtout quand il s'agissait de l'Hybride, alors là, quand elle venait il avait vite fait de s'éclipser dans sa chambre ou de quitter l'appartement pour les laisser tranquilles. Elle le mettait un peu mal à l'aise au fond, à tel point qu'il n'osait même pas aller s'asseoir avec elle sur le canapé, préférant simplement attendre qu'elle lui réponde.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: [Interdit] Heureusement que ce soir là, la flemme l'avait quittée. [ Shin Hoseok / Hyun-Ae Choe ]   Lun 29 Aoû - 0:47

Etait-il humainement possible d'être aussi mignon, dans un pyjama ? Non. Shin n'était de toute façon pas humain, alors cela confirmait ses doutes. Dieu ce qu'il était adorable, dans ce petit pyjama avec pour motif des nuages. Hyun-Ae en était presque jalouse. Lorsqu'elle reviendrait, et qu'il aurait le dos tourné, elle irait le lui voler, tiens. N'était-ce pas là une merveilleuse idée? Shin était véritablement adorable. Rien qu'en le voyant, l'Hybride avait envie de lui faire des papouilles. Mais elle se contentait de ne jamais le toucher, parce qu'il ne fallait pas. Oui, il ne fallait pas le toucher. Ni même lui adressait un regard changeant de celui qui était assassin. C'était des règles que la demoiselle s'imposait, toute seule. Il n'y avait pas qu'avec lui, d'ailleurs. Mais c'était bien plus difficile avec le cadet Hoseok que les autres. Il était irrésistible, et elle ne doutait pas qu'une parfaite inconnue puisse avoir envie de sauter dans ses bras. Sérieusement... il n'était pas possible.

Qu'est-ce qu'elle pouvait être bête, parfois. Même souvent, en fait. L'adolescente n'avait pourtant pas oublié qu'il vivait ici. Elle ne pouvait réellement l'oublier. Mais, cela avait été, entre autre, un moyen d'engager une conversation. Enfin, plutôt un échange. Parce qu'une conversation, cela représentait peut-être un peu trop pour l'Hybride qui ne tenait habituellement pas cinq minutes. Elle aussi, n'était pas possible. Cela leur faisait alors un point commun. D'ailleurs, ils devaient en avoir pleins d'autres, de points communs.
La demoiselle préféra ne rien répondre à cela. Elle n'avait pas honte de sa bêtise, seulement, que pourrait-elle lui dire ? C'était une question bien compliqué. Il y en avait tellement, de questions qui trottaient dans sa tête. Des questions sans réponses, pour la plupart. Plus ou moins joyeuses, aussi.

Peut-être qu'EunJi allait rentrer tard, ou peut-être qu'il ne rentrerait même pas. L'Hybride n'en savait rien. Il pouvait bien faire ce qu'il voulait, de toute façon. Il était un grand garçon, et savait ce qu'il faisait. Cependant, en temps normal, rester avec Shin aurait gêné la demoiselle. Cela lui aurait été insupportable. Shin était, à ses yeux, ce genre de personne bien trop gentille et innocente. Une personne avec un cœur si grand, que l'on pouvait réellement se demander si plus grand existait. Elle ne le connaissait pas depuis des années, depuis de très longs mois non plus. En réalité, elle ne lui parlait jamais vraiment, préférant bien mieux l'éviter. Mais elle savait comment il était. Ce n'était pas difficile à savoir, en réalité. Il y avait EunJi qui lui en parlait, parfois. Souvent, peut-être aussi. Le cadet Hoseok était un garçon adorable, et il suffisait évidemment de le regarder pour le savoir. C'était une évidence. Le plus étonnant, c'était entendre sa voix. La demoiselle se souvenait, lorsqu'elle l'avait vu pour la première fois, elle ne s'était pas attendue à cela. Elle ne s'était pas attendue à une voix si grave, mais plus à celle d'un enfant. Est-ce que cela était de même pour tout le monde ? L'Hybride serait ravie de le savoir.

Évidemment, que l'adolescente voulait quelque chose. Elle voulait manger. Hyun-Ae mourrait littéralement de faim, même. La jeune fille possédait un estomac comparable à un gouffre sans fin. Elle ravageait tout sur son passage. Mais réellement. En la voyant, face à de la nourriture, on pourrait penser qu'elle se retenait de manger pendant des jours... mais ce n'était absolument pas cela. Au contraire. Parfois, elle mangeait, sans cesse. Elle pouvait passer une journée entière à grignoter. En fait, tout dépendait réellement des périodes. Il pouvait évidemment, se passer des jours sans qu'elle ne mange. Des jours où l'adolescente sentait son estomac trop rempli, ou quelque chose du genre. Quand elle était malade, et qu'elle ne se sentait plus d'avaler quoi que ce soit. Comme le soir qu'elle avait passé chez cet inconnu, qui aujourd'hui n'en était plus tellement un. Enfin, elle ne savait pas comment parler de lui. C'était trop compliqué pour elle. Il n'était pas un ami, ni même autre chose. Peut-être un homme généreux, seulement. Mais elle n'avait pas la tête à réfléchir à cela.

Hyun-Ae avait faim, oui. Mais ce soir, elle n'avait pas envie de manger. Elle se tourna alors vers le jeune homme, son regard peinant à se décrocher de ce pyjama atrocement mignon. C'était un truc de malade, vraiment. C'était puissant. L'envie de lui faire des milliers de câlins persistait. Elle ne semblait vouloir prendre ses valises. Est-ce que cela embêtait l'adolescente ? Elle ne savait plus. Vraiment, elle ne savait plus. Elle voulait seulement qu'il vienne s'asseoir près d'elle. Qu'il ne bouge plus. C'était étrange, comment d'un coup elle pouvait avoir envie qu'il soit là. Plus proche d'elle. Peut-être pas jusqu'à ce qu'il soit collé à elle, mais proche. Pour entendre sa respiration, pour lui prouver qu'il était bien là. Parce que parfois, l'adolescente avait peur d'être seule. Il ne fallait pas croire, elle était attachée à ce garçon. Même si à première vu, cela ne paraissait pas évident. Pas du tout, même.

Secouant la tête, un soupir s'échappa de ses lèvres roses. Elle le fixait, sans avoir réellement peur que cela devienne gênant pour lui. Il devait y être habitué, après tout. Et puis, son regard avait changé. Peut-être était-ce cela, qui pourrait lui faire peur. Il pouvait très bien penser que c'était un piège, pour mieux lui faire mal, ou quelque chose dans le genre. Mais l'adolescente n'avait pas pensé à cela. Elle ne pouvait penser à tout.

« - Viens juste t'asseoir, s'il te plaît, lui demanda-t-elle d'un ton naturellement froid, mais sans le faire exprès. »

Oui, elle avait dit « s'il te plaît ». Une chose si rare, qu'elle ne lui avait en réalité, jamais dite. Peut-être que c'était simplement de la chance, qu'il avait ce soir. Ou bien, peut-être que c'était une toute autre chose. Cela restait à voir. Mais elle avait tout de même dit « s'il te plaît ». Ce n'était pas à négliger.
Revenir en haut Aller en bas

Administrateur

avatar
Je suis...
Féminin Messages : 64
Points : 2147483645
Date de naissance : 12/11/1998
Date d'inscription : 24/09/2016
Age : 18


MessageSujet: Re: [Interdit] Heureusement que ce soir là, la flemme l'avait quittée. [ Shin Hoseok / Hyun-Ae Choe ]   Sam 1 Oct - 11:38

Sujet clôturé pour inactivité et suppression du personnage.

♥♦♣ Le Refuge. ♥♦♣
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Interdit] Heureusement que ce soir là, la flemme l'avait quittée. [ Shin Hoseok / Hyun-Ae Choe ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Interdit] La journée n'allait peut-être pas être si mauvaise, au final. [ SiWoo J. Moon / Hyun-Ae Choe ]
» Hier soir sur ARTE... un téléfilm anglais super intelligent
» La patagonie sur Thalassa ce vendredi soir 26 nov
» Un soir de pleine lune
» Interdit aux moins de 18 ans

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Refuge  :: Bienvenue au Refuge ! :: Archives :: Event-
Sauter vers: