Refuge-RPG.
 
Pour voter pour le Forum. Clique

Partagez | 
 

 La seule musique qu'on pouvait entendre était celle de nos instruments, nos paroles étaient dans le ballet de nos mains [ombe Andersen/Shadow Fire]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar
Je suis...
Situation amoureuse : célibataire
Féminin Messages : 7
Points : 12
Date de naissance : 16/12/1999
Date d'inscription : 08/03/2015
Age : 17


Feuille de personnage
Pouvoir de votre personnage :
Histoire de votre personnage :
Caractère de votre personnage :

MessageSujet: La seule musique qu'on pouvait entendre était celle de nos instruments, nos paroles étaient dans le ballet de nos mains [ombe Andersen/Shadow Fire]   Mer 20 Juil - 20:23


- Shadow ralentis ! Tu vas finir dans la rivière ! elle va piler !
- Non on va passer ! allez plus vite !
- Je t'aurai prévenue sœurette


Mes mains relâchèrent la pression sur les rênes, perdant le contact avec la bouche de la jument. Le rythme des sabots sur le sol de la forêt verdoyante se mit à accélérer. Je me concentrai sur les muscles se tendant, le souffle et le cœur s'emballant. Je n'entendais même plus mon grand frère me hurlant de faire attention. C'est vrai que à cette vitesse la chute pouvait être fatale. La rivière était juste devant moi, tous nos muscles se contractèrent et on s'envola par dessus l'obstacle.


Mes yeux s'ouvrirent me sortant de mes souvenirs. J'observai la rivière coulant à mes pieds en caressant mon instrument. Pourquoi étais-je venu ici ? Surement pour.... Exactement je ne savais pas. Depuis un certains temps, je devenais de plus en plus nostalgique. Mon ancienne vie me manquait, enfin sauf une personne en particulier... J'avais besoin de mon grand frère et j'étais inquiète de l'état de santé de ma mère. Ma maman... celle qui m'avait appris à faire vibrer le vent pour qu'il émette un son pur et délicat.

Je regardai le ciel commençait à s'assombrir lentement et lâchai un long soupir. Le soleil ne m'étais plus nocif je pouvais donc enlever ma casquette et retirer mes lunettes. Les reflets de l'astre sur l'eau firent cligner mes yeux argents jusqu'à qu'ils s'y habituent. Ma casquette tomba dans l'herbe et le vent fit voler mes cheveux ébènes. Je me laissai tomber en arrière en fermant à nouveau mes yeux. J'écoutai la forêt, j'écoutai chaque bruit qui m'entourais. Du ruissellement de l'eau au bruissement du vent dans les feuilles en passant par le chant des oiseaux. En parlant d'eux, je ne résistai pas longtemps à ne pas les observer. Ils étaient si libre, virevoltant avec légèreté tel une danse. Leur chant si différent et si pure vinrent tinter à mes oreilles, mes mains diaphanes attrapèrent ma flûte traversière qui se posa instinctivement en-dessous de mes lèvres.

Je pris une grand inspiration, ma poitrine se souleva, mes lèvres se pincèrent légèrement et mon souffle envahit le tube d'argent. Mes doigts pianotèrent sur les touches et le vent se transforma en un son.

Sol, do, re mi, si, la do, fa. Le son vibra soudainement, une longue trille s'harmonisant aux sons des oiseaux Puis la mélodie changea...ce n'était plus une simple musique improvisée que jouais, mais une musique chargé de sentiments heureux et triste. Cette douce mélodie que je jouait avec ma sœur avant que la mort ne l'emporte. Je la sentais près de moi, son fantôme posant sa main sur mon épaule. Elle souriait comme elle avait toujours sourit. Une larme s'écoula sur ma joue, ce fut la seule. Mais n'importe qui se connaissant en musique pouvait entendre les larmes coulaient. Je n'entendais plus rien, j'étais seule avec le fantôme de mon ainée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Administrateur

avatar
Je suis...
Féminin Messages : 63
Points : 2147483643
Date de naissance : 12/11/1998
Date d'inscription : 24/09/2016
Age : 18


MessageSujet: Re: La seule musique qu'on pouvait entendre était celle de nos instruments, nos paroles étaient dans le ballet de nos mains [ombe Andersen/Shadow Fire]   Sam 1 Oct - 11:16

Sujet clôturé pour inactivité. Si vous souhaitez le rouvrir, veuillez contacter un membre du Staff.

♥♦♣ Le Refuge. Pouit nous accompagne. ♥♦♣
~ Que le sourire de Meow vous accompagne à chaque instant. (Il vous surveille aussi...) ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La seule musique qu'on pouvait entendre était celle de nos instruments, nos paroles étaient dans le ballet de nos mains [ombe Andersen/Shadow Fire]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le familistère de Guise
» Chanson Lutine (Olivier Raymond)
» Les Musiques Epiques
» de la musique...grecque
» jules-velvet ✜ mec, la seule chose que t'as déjà serré c'est tes lacets !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Refuge  :: Bienvenue au Refuge ! :: Archives :: RP-
Sauter vers: