Refuge-RPG.
 
Pour voter pour le Forum. Clique

Partagez | 
 

 « N’importe quelle soit la compagnie, elle te sera toujours merveilleuse. » [Mia Enily & EunJi Hoseok]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Célébrité

avatar
Je suis...
Situation amoureuse : N'a d'yeux que pour Jun.
Masculin Messages : 50
Points : 11
Date de naissance : 08/04/1995
Date d'inscription : 28/08/2015
Age : 22


MessageSujet: « N’importe quelle soit la compagnie, elle te sera toujours merveilleuse. » [Mia Enily & EunJi Hoseok]   Dim 10 Juil - 14:30

C’était une chose sûre, il avait mal.
Il n’avait plus compté les jours où son regard s’était fait plus vide à chaque seconde, il n’avait plus compté ces heures où il ne cessait d’affirmer son bien-être avec ce sourire qu’il ne cessait de vouloir dessiner sur ses lèvres. Tout était comme-ci il n’avait juste eu le souffle coupé, comme-ci on lui avait volé une minuscule chose qui l’aidait à vivre un plus chaque instant. Il n’avait perdu aucun proche, n’avait vécu aucun décès dans sa famille, ou du moins, il ne pouvait en être réellement au courant, mais on lui avait enlevé bien que cela. Comme-ci sa fierté en avait pris un grand coup, comme-ci on avait joué avec son cœur pour le réduire à de milliers de morceaux éparpillés dans sa poitrine. Il ne savait pas si cette réaction était devenue idiote, ou si elle restait tout bonnement normale.

Il n’avait même plus réussi à contenir sa force, ni même la violence qui ne cessait de ronger son être. Son regard vide s’était posé sur ce bandage blanc qui couvrait sa main droite, les souvenirs lui affluant à l’esprit. Oui, il se souvenait de ces coups qu’il avait mis dans ce mur, dans cette porte en bois. Le miroir avait été l’une des victimes, dans l’un de ces derniers jours. Personne n’avait été là, il avait été seul dans ce vaste appartement. Son bandage, il l’avait refait, bien après avoir éparpillé ces morceaux de verre dans le lavabo. Certes, il avait été idiot, mais la douleur ne lui avait même pas titillé la peau, ni même les nerfs.

Lorsqu’il se retrouvait seul, c’était toujours un problème. EunJi avait toujours été un garçon des plus heureux et des plus calmes, mais depuis ce jour où elle l’avait détruit, rien n’était plus comme avant. La compagnie de son jeune frère, de son petit-ami, ou bien même de son meilleur-ami, était toujours plus réconfortante, et le réservait bien plus pour le bien que pour le mal. Mais lorsque que la compagnie ne fût plus qu’absente, c’était un flot de sentiments plus que négatifs qui emportait le Sorcier vers une attitude qui ne lui ressemblait en rien. Mais ça, c’était de la faute à cette fille, parce qu’elle n’avait été qu’un poison, mais pourtant elle était ce manque qui pesait dans la poitrine du coréen.

Malgré ses sorties habituelles à l’université, il avait tout aussi décidé de sortir ailleurs, dans un endroit où il pouvait respirer un tout nouveau air que celui de son appartement. Il aurait dû y avoir MinJae, il lui aurait changé les idées, il l’aurait emmené n’importe où, l’aurait sûrement nargué en disant qu’il ne pouvait le frapper, l’aurait sûrement fait rire à force de faire l’idiot… Mais il n’était pas présent. C’était une chose qu’il n’aurait sûrement réussi à avouer, mais il voulait son meilleur-ami, là, présent à ses côtés, tout aurait été plus facile avec lui.

Son regard avait dévié vers cette boule de chaleur qui ne cessait d’illuminer le parc de ces multiples rayons, alors que lui, ne sentait plus rien. Son feu était comme une légère flamme qui brûlait faiblement, comme-ci elle était en harmonie avec le Sorcier. Elle brûlait comme lui était faible de tout sentiment, alors il n’avait plus cette chaleur abondante, du moins, il ne voulait pas le ressentir.

Et son style, ces cheveux légèrement plus longs mais en bataille, ce t-shirt blanc et ce jean sombre, ces converses légèrement effilées… Ainsi, il paraissait légèrement triste, où faisait croire à ce garçon qui se battait pour tout et n’importe quoi, le soir, en pleine rue. Mais pour le coup, il se battait avec lui-même, il luttait contre quelques chose qu’il détestait voir le plus au monde chez une personne qu’il aimait, et c’était bien la tristesse.
Et pendant ce temps-là, il était comme presque sûr, qu’elle, elle se fichait de son état, qu’elle serait sûrement en train de rien ressentir envers son égard. Parce que, de toute manière, elle n’en avait rien à faire de lui, elle s’en fichait et n’aurait sûrement jamais besoin de lui pour vivre. Alors que lui, c’était comme malheureusement le contraire. Mais il la haïssait, et ce au plus profond de lui.

Baissant son regard vers le sol, ses cheveux tombèrent légèrement son front alors qu’il jouait avec un caillou. Pauvre de lui, lui aussi se jouait du monde comme le monde se jouait de lui. EunJi aussi, se jouait de lui. Tout le monde se jouait de tout le monde ? C’était peut-être une vérité, ou un mensonge. Mais il ne pouvait plus croire en rien, sauf peut-être à l’aide que ses proches voulaient lui offrir.

Mais une chose était réellement sûre, il avait mal, en ce moment-même.

♥♦♣ Le Refuge. ♥♦♣
Chérie je peux bien être ivre, maintenant c'est toi que je bois. Jusque dans l'arrière gorge j'absorbe ce whisky que tu es.©️solosand

                 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: « N’importe quelle soit la compagnie, elle te sera toujours merveilleuse. » [Mia Enily & EunJi Hoseok]   Dim 17 Juil - 14:26

Grand soleil, peu nuages. Un temps parfait pour aller se promener. Mia quitte le rebord de la fenêtre d’un air pensif et attrape son rouge à lèvre sur le bureau. Son inséparable rose satin qui donne un effet tellement naturel que si l’on ne regarde pas avec attention ses lèvres. Elle se regarde une nouvelle fois dans son miroir. En cinq ans au refuge elle a changé. Elle s’est assagi. Il y a trois ans, jamais elle n’aurait porté cette robe blanche qui lui arrive mi-cuisse, ni ses baskets en toile beige. Non, jamais.

Elle hausse les épaules puis quitte sa chambre en saluant ses camarades présentes. Elle a également amélioré son équilibre. Amusée, elle se souvient de son arrivée plus ou moins fracassante. Une jolie chute qui lui avait value de se faire bien remarquée. Ses affaires s’étaient rependues sur le sol, quittant de plein gré la valise un peu trop petite. Qu’importe, cela lui avait permis de rencontrer des personnes formidables, tant masculines que féminines. Elle descend doucement l’escalier principal avec son joli sourire collé aux lèvres. Il n’y a pas beaucoup de monde dans les couloirs aujourd’hui, certainement qu’ils ont cherché refuge dans les salles climatisées du manoir, ou dans les cafés de la ville.

La jeune sorcière réfléchie. Le centre commercial sera bondé, les cafés aussi. Direction le parc. Mia quitte le refuge et se dirige joyeusement vers la ville. Il y aura du monde au parc aussi, suppose-t-elle, mais le site étant en extérieur l’air sera plus respirable. Elle profite du grand air en souriant, plongée dans ses pensées. Elle ne sait pas vraiment pourquoi mais elle ne cesse de repenser à ses premières années dans ces lieux. Elle se sentait vraiment comme une princesse, cela n’a pas vraiment changé ceci-dit. Cependant, la brune a appris à penser aux autres également. Elle avait, depuis tissé de véritables liens d’amitiés, elle avait connu l’amour et les déceptions qui vont avec.

Entrée dans la ville, Mia se dirige vers le parc. La ville animée réchauffe un peu plus le cœur de la jeune sorcière et augmente un peu plus son moral. Bien qu’elle soit actuellement seule, elle se sentait entourée. Etrange sensation quand tout le monde se fiche réellement de sa présence en cet instant même. Sans se perdre, par miracle, Mia arrive au parc. Comme elle se doutait, il y a un monde fou, trouver un endroit tranquille sera difficile. Peu importe, elle finira bien par trouver.

Flânant par-ci, par-là, elle finit par trouver un banc légèrement à l’ombre de disponible. Tout sourire, Mia s’avance vers celui-ci puis, s’en s’en rendre vraiment compte, le sol bouge et le ciel semble défiler sous ses yeux. C’est la chute. Etrange impression de déjà vu, elle regarde ce qui l’a faite tomber. Un garçon, légèrement plus âgé qu’elle avec un visage familier. Elle l’a déjà vu, mais pas moyen de le remettre.

La vie est étrange des fois, retrouver des personnes qu’elle n’a pas vu depuis un certain temps dans un endroit bondé de monde. Ça aurait pu être n’importe qui, et pourtant c’était bien lui. EunJi. Mia se relève et fronce les sourcils. Elle balbutie le prénom du garçon histoire d’en être certaine, mais comment être sûre d’elle à cent pourcent ? Elle ne risque pas grand-chose, si ça n’est pas lui, elle accusera le soleil de lui avoir rendu la vision floue.

    - E-EunJi ?
Revenir en haut Aller en bas

Célébrité

avatar
Je suis...
Situation amoureuse : N'a d'yeux que pour Jun.
Masculin Messages : 50
Points : 11
Date de naissance : 08/04/1995
Date d'inscription : 28/08/2015
Age : 22


MessageSujet: Re: « N’importe quelle soit la compagnie, elle te sera toujours merveilleuse. » [Mia Enily & EunJi Hoseok]   Sam 23 Juil - 18:54

Quelque chose, ce léger contact, mais rien qui ne pouvait le faire redescendre aussi bas était-il perché, là où ses cauchemars avaient débutés. EunJi ? Quelqu’un ? Une personne ? Un mirage ? Il ne savait plus. Peut-être y avait-il un autre EunJi, dans le cœur de cette ville pleine de vie, celle qui n’arrivait plus à entrevoir, même dans ses rêves le plus rare. Aucun son, ne sortait de ses lèvres si pâles, et pendant un instant, il crût à cette froideur qui embaumait son corps. Avait-il froid ? Une sensation qu’il n’avait jamais réellement connue, mais en cet instant, il la ressentait.

Mais si aucun son n’avait voulu être l’écho du timbre sa voix, son regard si vide sentiment s’était posé sur cette personne, cette personne qu’il n’avait pas entrevue, qu’il n’avait pas prêté attention. Le souvenir de cette voix féminine prononçant son prénom, EunJi, avait provoqué ce frisson qui lui remontait de long de la colonne vertébrale, comme-ci son prénom devenait cette parole qui l’horrifiait.
Son regard observait, détaillait, sans aucune parole. Aucune aide, sans aucune compassion, il observait, cette personne se relever, sans demander quoi que ce soit. Inutile avait-il été. Pourtant, ses souvenirs se bousculèrent pour redonner place à ce passé qui ne cessait de le hanter. Ce fût alors comme-ci le film de sa vie d’avant repasser sans cesse, sans s’arrêter, pour lui offrir la plus belle des illusions.

Peut-être une, ou deux années, peut-être seulement quelques mois, avaient séparés ce garçon qu’il était devenu de ce garçon qu’il était. Ce fût étrange, comme la façon dont son regard l’avait appréciée, à ce temps-là. Mais maintenant, était-ce la même chose ? Il n’avait pas fini sa vie à se résigner à être homosexuel, mais il aimait un homme. Les filles lui était toujours aussi belles, aussi désirantes, mais était-ce toujours la même chose, pour elle ?
Il en avait le souvenir, de cette demoiselle aux cheveux de feu. Pourtant au départ si persuadé d’oublier, rien ne pouvait être dicté. Alors il se souvenait de cette fille, avec qui il avait eût l’une de ces aventures d’un soir. Le regret n’avait jamais été son fort, pour prendre un malin plaisir à aimer juste pour un soir pour ensuite passer à un autre amour. Alors s’il se prenait une gifle, il ne pourrait que comprendre.

Sa main droite tremblante lorsqu’il osa approcher sa main de l’épaule de la jeune femme, son bandage lui fît redescendre sur Terre alors qu’il se contenta de cacher cette horreur qu’il s’infligeait, cachant sa main dans sa poche. Il ne voulait recevoir aucune pitié, il était simplement bel et bien le seul fautif dans cette histoire. Ce fût finalement sa main libre, saine et sauve, qui vint se poser sur l’épaule de son ancienne conquête, alors qu’il voulait se faire rassurant, peut-être même inquiet. Et son prénom, son prénom lui revenait tel un avion en papier que l’on lançait en quête de la personne que l’on veut retrouver.

« T’ai-je fait mal, Mia ? »

♥♦♣ Le Refuge. ♥♦♣
Chérie je peux bien être ivre, maintenant c'est toi que je bois. Jusque dans l'arrière gorge j'absorbe ce whisky que tu es.©️solosand

                 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Administrateur

avatar
Je suis...
Féminin Messages : 64
Points : 2147483645
Date de naissance : 12/11/1998
Date d'inscription : 24/09/2016
Age : 19


MessageSujet: Re: « N’importe quelle soit la compagnie, elle te sera toujours merveilleuse. » [Mia Enily & EunJi Hoseok]   Sam 1 Oct - 11:27

Sujet clôturé pour inactivité. Si vous souhaitez le rouvrir, veuillez contacter un membre du Staff.

♥♦♣ Le Refuge. ♥♦♣
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
« N’importe quelle soit la compagnie, elle te sera toujours merveilleuse. » [Mia Enily & EunJi Hoseok]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Seul sur la plage,pas vraiment{Délire Charlotte
» En préparation d'un mariage... [ pv : Roxane ]
» Et elle remonte, remonte, toujours plus haut, tête vers le nord, pour mieux tomber plus bas, toujours plus fort ☺☻ Harmony } U.C'
» (over) ↘ POURVU QU'ELLE Y SOIT, POURVU QU'ELLE Y SOIT ! OH, ELLE Y SOIT !
» En voiture ^_^ [pv à n'importe quelle fille, à part moi]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Refuge  :: Bienvenue au Refuge ! :: Archives :: RP-
Sauter vers: