Refuge-RPG.
 
Pour voter pour le Forum. Clique

Partagez | 
 

 « Ton rire est la chose qui attire mon sourire. » [NamJoo Lee & Hachiko Ichinose.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hachiko Ichinose
Célébrité
avatar

Situation amoureuse : Elle est folle de moi depuis toujours. -MinJae
Féminin Messages : 85
Points : 200
Date de naissance : 05/10/1995
Date d'inscription : 10/08/2015
Age : 21

MessageSujet: « Ton rire est la chose qui attire mon sourire. » [NamJoo Lee & Hachiko Ichinose.]   Mer 29 Juin - 15:58

Ah, l’été qui allait bientôt débuter, cette saison où les étudiants finissaient leurs études, là où ils partaient de leur petit cocon familial et découvraient de nouveaux horizons. Tout ça, c’était ailleurs, là où personne ne pouvait se préoccuper de cette magie qui peuplait l’être de ces multiples personnes qui vivait dans ce monde. Mais dans celui-ci, là où la magie pouvait être une personne à part entière se baladant dans ces milles rues, c’était le moment où les étudiants du Refuge devenaient ces sorciers vivant en Andore même, ces Elus, ces Hybrides, ces Vampires… Mais tout était comme ces êtres qui semblaient être normaux. Eux-mêmes allaient vivre seuls, ou en collocation dans ces immeubles. Peut-être avec un ami, un amoureux. Souvent, ces étudiants faisaient des études, petites ou grandes. Littérature, sciences ? Qu’importait, c’était ce qu’ils leur plaisaient.
Et pour le cas de l’Élue, ses études se résumaient à la photographie et au journalisme. La photographie était devenue comme une évidence, de part ces multiples photos qu’elle ne cessait de sortir. Elle voulait retourner aux racines de la photographie, et découvrir ce qui la fascinait temps de faux en comble. Et le journalisme était plus comme une envie de parcourir le monde, et de faire découvrir à celui-ci les multiples cultures qui peuplait cette Terre.  Alors oui, ces deux choses s’étaient résumées à ses envies, ainsi qu’à la route qu’allait prendre son futur.

Mais pour cette fois-ci, ce n’était pas son futur qui était en jeu, ni même en question. La coréenne était sortie du Refuge avec son diplôme en poche, et avait donc emménagé. Bien-sûr, elle n’avait emménagée avec n’importe qui, ni même n’importe où. Il fallait avouer qu’au bout de bientôt sept mois de relation, l’Élue avait entreprit le fait d’être en collocation avec son compagnon, sans même déranger une seule chose dans cet appartement. Enfin, sauf le lit, et peut-être le congélateur qu’elle allait remplir de crème glacée.
Pour autant, ce n’était pas chez le jeune Vampire qu’elle se trouvait, cette après-midi-là. Ses pieds contre un mur d’une couleur légèrement grise, ses jambes étaient croisées alors que ses longs cheveux bruns s’éparpillaient sur cette couette d’une blancheur éclatante, alors que ceux-ci étaient mêlés à de longs cheveux roux. Oui, le roux lui allait bien, à cette jeune femme.

De plus que la chaleur était assez insupportable, la coréenne s’était décidée à porter un short en jean délavé, ainsi qu’un chemisier blanc à manches dignes d’un débardeur qu’elle avait noué légèrement au-dessus du nombril. Pour une fois, elle n’était pas en train de regarder un drama en mangeant de la crème glacée à la vanille, en compagnie de son ami MinJae. Il fallait avouer qu’elle passait beaucoup de plus de temps avec lui, ce qui lui était légèrement étrange. Peut-être était-ce une manière comme une autre de se montrer l’un à l’autre qu’ils s’appréciaient beaucoup. Mais leur fierté était bien trop pesante pour qu’ils se l’avouent tous les deux, les yeux dans les yeux. Ah, cette fierté, elle finirait sûrement par les attraper bien avant qu’ils ne le voient.

Alors cette après-midi-là, elle avait décidé qu’elle passerait le temps avec son amie, NamJoo. Depuis qu’elle avait rencontré le chanteur du groupe de son petit-ami, elle se sentait comme fortement déçue par elle-même. Non pas qu’elle s’occupait plus de son amie, mais son temps avec elle avait comme disparu peu à peu. Alors oui, c’était comme de se sentir mélancolique que de penser à cela. Mais l’Élue comptait bien se rattraper de ce temps perdu, même si, là, il fallait avouer qu’elles faisaient les larves plutôt qu’autre chose.

« J’aimerais bouger, parce qu’il fait beau, on pourrait se balader, mais qu’est-ce je n’ai pas le courage de bouger de ce lit.. Disait-elle en tournant son regard vers son amie. Pas toi, Namie ? »

Mon dieu ce qu’elle espérait que son amie lui avoue la même chose. Non, parce que la jeune brune ne voulait absolument pas bouger de ce lit. Premièrement, l’air était frais, et puis, deuxièmement, c’était vraiment confortable, ici. Alors bien même si elle avait fait son jogging matinal et habituel, l’envie de rester dans un lit pouvait être plus forte que de sortir. Et puis, s’il le fallait, l’étudiante en photographie l’aidera pour un peu de ménage, même si cette petite maison ne paraissait pas sale, bien au contraire.

♥♦♣ Le Refuge. Pouit nous accompagne. ♥♦♣


Hachi ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NamJoo Lee

avatar

Situation amoureuse : Célibataire.
Féminin Messages : 18
Points : -67
Date de naissance : 10/05/1992
Date d'inscription : 27/10/2015
Age : 25

MessageSujet: Re: « Ton rire est la chose qui attire mon sourire. » [NamJoo Lee & Hachiko Ichinose.]   Mer 29 Juin - 21:00

Dehors, le soleil brillait. La chaleur pointait le bout de son nez, et depuis bien longtemps l'étudiante se promenait en débardeur. Elle savait déjà que cet été, elle allait mourir de chaud, comme pratiquement tous les étés. Elle en avait prit l'habitude. D'ailleurs, la première année où elle avait eu son appartement, elle s'était empressée d'acheter un ventilateur. Qu'est-ce qu'il lui servait, celui la. Parfois même, elle le remerciait en se postant devant lui. Contrôler le feu, c'était pas toujours un grand avantage. Parfois, elle avait carrément l'impression que sa peau brûlait, alors que non, elle avait simplement chaud. C'était quand même embêtant, parce qu'à part chez elle pour avoir un peu moins chaud, elle pouvait pas se promener complètement nue, ni même en sous-vêtements.

D'ailleurs, elle avait aujourd'hui fait l'effort de s'habiller, mettant un simple short en jean clair, et un débardeur de couleur rouge. L'été arrivait à grands pas, alors elle pouvait désormais ressortir ses vêtements de couleurs. Vêtements qui parfois étaient tellement colorés que ça en piquait les yeux. Bon, ce n'était pas que ses goûts étaient limites, loin de là, mais NamJoo s'en foutait un peu, tant qu'elle était bien dans ses vêtements. Puis, elle faisait quand même l'effort de bien s'habiller, lorsqu'elle sortait le soir, ou bien avec des amis. Enfin, de vieux amis avec qui elle renouait contact tout juste le temps d'une après-midi ou bien d'un soir, pour aller s'amuser quelques temps. Elle ne leur en voulait pas, de toute façon. Ils avaient tous grandis, et c'était normal. Cependant, la jeune Sorcière devrait bien cesser de penser à eux un jour. Désormais, elle avait Hachiko, avec qui passer du temps. Bien qu'en ce moment, elles ne ce soient que peu vues. Pas seulement parce que la jeune femme s'était trouvée un amoureux, et qu'elle s'était sûrement fait de nouveaux amis. NamJoo avait aussi été pas mal occupée. Entre ses entraînements, et ses études, elles ne s'étaient vues qu'au travail, en réalité. Mais cela n'avait en rien endommagé leur amitié. Pour preuve, elles étaient toutes les deux affalées sur le lit, alors que le ventilateur se trouvait évidemment non loin d'elles.

Étalée de tout son long sur les draps, en position d'étoile de mer -chose d'ailleurs très belle à voir-, la jeune femme posa son regard sur son amie lorsque celle-ci prit la parole. Bouger ? Oh non, elles étaient trop bien ici… le lit était tellement confortable, que le matin l'étudiante avait du mal à se lever. Un large sourire étira ses lèvres roses lorsqu'elle entendit cette fin de phrase. Au moins, elles étaient d'accord sur une chose. Personne n'allait bouger de ce lit, du moins, pas tout de suite. La rousse ne pourrait même pas bouger de son lit pour aller aux toilettes, tellement elle avait la flemme. D'ailleurs, en parlant de ses cheveux roux, elle avait encore changé de couleur, et oui. Jamais rien de bien extravagant, elle ne se trouvait pas encore blonde, ou avec des cheveux bleus, non. C'était un roux naturel, bien que clair. Elle aimait bien cette couleur, d'ailleurs. Cependant, elle ne tarderait sûrement pas à la changer. Ces temps ci, elle changeait beaucoup, et de tout. En passant de sa personne jusqu'à la mince décoration de son appartement. A certains moments, NamJoo avait l'impression d'être encore une de ces adolescentes qui se cherchait, alors que ce n'était pas le cas.

« - Oh non, je veux pas bouger. Mes fesses sont tellement lourdes que je pourrais pas me lever, de toute façon. En plus tu risque de me voir fondre au soleil. Répondit-elle en riant. »

Elle n'était pas bien grosse, et ses fesses ne pesaient pas si lourd que cela, mais elle avait tout bonnement l'impression d'être paralysée, c'était à peine si elle osait bouger ses doigts. D'ailleurs, souvent la jeune femme se demandait comment les gens handicapés vivaient. Oh, elle ne les enviait pas, et loin de là, mais elle se demandait comment cela était pour eux. Un peu comme pour les personnes aveugles ou sourdes. Elle se demandaient comment les gens ayant perdu la vue imaginaient, et comment les gens n'entendant plus pensaient. C'était pour elle un mystère, qu'elle n'avait pas tellement envie de résoudre en faisant l'expérience. Ça avait vraiment pas l'air bien, et elle ne doutait pas combien le quotidien de ces personnes pouvait être difficile. Des fois, elle se disait que si elle le pouvait, elle aiderait chaque personne au monde qui en avait besoin, et ce une par une. Peut-être était-ce pour cela qu'elle avait choisi la voie de la médecine, pour devenir chirurgienne en pédiatrie. Pourquoi pédiatrie ? Tout simplement parce qu'elle adorait les enfants, mais d'une puissance. D'ailleurs, elle était sûre de vouloir des enfants. Encore fallait-il trouver la personne avec qui les faire… pour cela, ça allait sûrement être un peu plus compliqué. Mais l'étudiante avait encore le temps, et pour le moment, elle se consacrait à ses études et la danse. Puis, à son amie aussi. Parce qu'il fallait bien qu'elles se retrouvent, de temps en temps. Comme aujourd'hui, d'ailleurs.

♥♦♣ Le Refuge. Pouit nous accompagne. ♥♦♣
« Être riche ce n'est pas ce que l'on a, mais ce que l'on peut donner. »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hachiko Ichinose
Célébrité
avatar

Situation amoureuse : Elle est folle de moi depuis toujours. -MinJae
Féminin Messages : 85
Points : 200
Date de naissance : 05/10/1995
Date d'inscription : 10/08/2015
Age : 21

MessageSujet: Re: « Ton rire est la chose qui attire mon sourire. » [NamJoo Lee & Hachiko Ichinose.]   Sam 2 Juil - 21:28

Le rire de son amie était bien plus communicatif qu’elle ne pouvait, d’ailleurs, le penser. L’Élue avait tout aussi ris à sa réplique, bien que sa camarade n’avait en rien de grosses fesses. Après tout, les deux jeunes faisaient absolument le même poids, bien qu’Hachiko était légèrement plus grande. Secouant légèrement la tête, elle donna un léger coup d’oreiller à son amie, en guise de réponse. La jeune rousse n’était en rien grosse, mais avait les formes parfaites, un peu comme la brune. Pour ce coup-là, elles se ressemblaient. Mais en réalité, les deux jeunes femmes se ressemblaient en beaucoup de choses. Quand l’une aimait faire quelque chose, l’autre se sentait comme entraînée, et alors un point un commun se formait, ce qui donnait quelque chose de plus fort à leur relation. D’ailleurs, toutes deux se comportaient comme deux meilleures amies pouvaient le faire, serait-ce alors cela, leur relation ?

Elle s’était redressée, collant son dos au mur d’où le lit y était collé alors qu’elle regardait la jeune Sorcière qui semblait finir sa phrase. Fondre ? Parce qu’elle contrôlait le feu ? Ce serait bien curieux. N’aurait-elle pas fondu depuis longtemps ? Hum… Peu probable, à vrai-dire. Pour son cas, la coréenne ne pouvait qu’être morte d’une forte chaleur, chose qu’elle ne supportait que très peu. Bien que l’été fût tout à fait convenable, parce que beaucoup s’amusait, et que le travail devenait plus important, l’hiver restait la saison qu’elle appréciait le plus. La neige fût toujours plus belle, lorsqu’elle recouvrait un magnifique paysage de son drap blanc. Elle pouvait être particulièrement dangereuse, mais tellement agréable à admirer, qu’elle n’attendait qu’une chose, c’est que l’hiver vienne.

« Tu fondrais comme du chocolat, qu’on enroberait sur des marshmallows. Disait-elle en touchant son ventre. Comment je peux parler de ça maintenant ? Je vais avoir faim, et j’ai encore plus chaud. »

S’abaissant pour trouver un magazine, elle fût heureuse de mettre la main sur un de très légers bouquins, légers parce que ce n’en étaient pas, légèrement étonnée que son amie puisse avoir ce genre de choses chez elle. Agitant alors celui-ci, elle fût tout bien heureuse que ça puisse produire de l’air. Non parce qu’un peu plus, et elles allaient fondre autant l’une que l’autre. La nouvelle étudiante allait sincèrement réfléchir aux endroits où son Don pouvait l’emmener, si elle le fallait, elle se prendrait des vacances à la mer… Peu fiable, et surtout pas vraiment légal. Non, elle irait bien dans un endroit où l’air était légèrement frais, ou elle pourrait se baigner dans une grande piscine, à boire des cocktails sur le bord de celle-ci, mais sans pour autant abuser de son Don.

« On va pas rester là sans rien faire, il faut qu’on bouge, mais vraiment. »

Bien sûr, une action devait bien suivre ses paroles, parce que c’était bien beau, mais l’acte était toujours mieux que les mots. Alors son regard dériva sur tous les coins de la pièce avant qu’il ne se pose sur son téléphone posé sur la table basse. Un léger sourire se dessina sur ses lèvres légèrement roses alors que son regard se posa sur son amie. Voilà une activité qui promettait d’être belle.

« J’ai découvert cette chanson, il n’y a pas longtemps. Elle m’a fait dansé comme je ne sais pas quoi, par chance, HoWon n’était pas là. Disait-elle en prenant son téléphone. Nous allons danser sur Where does the good go de Tegan and Sara. Tu vas aimer. »

Se levant sur ce lit, elle mit en route la musique, et avant qu’elle ne débute, elle prit les mains de sa camarade, l’obligeant à se lever. Elle allait sûrement danser comme elle avait dansé lorsqu’elle était chez son nouveau chez elle, alors son amie allait rire, ou peut-être la trouver jolie, mais elle s’en fichait.
Lorsque la musique avait enfin retenti, elle s’était mise à danse, et bien-même à chanter. Cela faisait longtemps que sa voix ne s’était pas fait entendre lorsqu’elle chantait, et c’était bien l’une de ses qualités, le chant. Alors oui, elles allaient s’amuser, mais c’était bien ainsi.

♥♦♣ Le Refuge. Pouit nous accompagne. ♥♦♣


Hachi ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NamJoo Lee

avatar

Situation amoureuse : Célibataire.
Féminin Messages : 18
Points : -67
Date de naissance : 10/05/1992
Date d'inscription : 27/10/2015
Age : 25

MessageSujet: Re: « Ton rire est la chose qui attire mon sourire. » [NamJoo Lee & Hachiko Ichinose.]   Mar 12 Juil - 18:04

Elle fondrait, comme du chocolat… oh, et puis enrobée de marshmallows… quel était ce grognement ? Simplement le ventre de l'étudiante. Son amie avait réussi à lui donner faim alors que l'heure de manger était plutôt loin. C'était un de ses nombreux dons, comme aimait le penser NamJoo. Non, parce qu'elle était certaine que hormis la possibilité de se téléporter, elle avait pleins d'autres dons. Ce n'était pas possible autrement. Lâchant un long soupir, la jeune femme ferma les yeux un instant pour s'imaginer, telle qu'Hachiko l'avait décrite. En train de fondre comme du chocolat que l'on enroberait avec des marshmallows. Dit comme cela, c'était très étrange. Mais à imaginer, c'était encore plus drôle.

« - Ne me parle pas de bouffe comme ça, j'ai faim maintenant. C'est malin de ta part, ChiChi. Disait-elle en plaisantant, évidemment. »

Elle n'était jamais vraiment très sérieuse, avec son amie. C'était toujours ainsi, et la jeune femme devait, depuis le temps y être habituée. L'étudiante ne savait pas vraiment si cela la dérangeait, et elle espérait sincèrement que non. Bien sûr, elle savait être sérieuse, elle pouvait l'être beaucoup plus que quiconque ne pouvait l'imaginer. Mais pour elle, être avec ses amis c'était avant tout un moment pour se détendre. Pour relâcher la pression de toute la journée, et oublier toutes les mauvaises choses. Alors évidemment, parfois c'était impossible. Parfois la journée était trop mauvaise pour l'oublier, alors il fallait en parler. Et si jamais cela arrivait, NamJoo jurait être là pour en parler avec la brune. Elle jurait être là, pas seulement pour déconner ou bien passer d'agréables après-midi. Ce n'était pas ça, sa vision de l'amitié. C'était plus profond.

La jeune femme ouvrit finalement les yeux, posant son regard sur celle qui était assise sur le même lit. Parfois, rien qu'en la regardant, elle se disait que cela aurait été cool de vivre avec elle. Bon, elle ne pouvait pas nier, NamJoo avait quelques soucis pour gérer son argent ces temps-ci. C'était rien d'important, seulement son travail ne lui rapportait pas des milliers. C'était bien logique, elle travaillait simplement dans un café. Ce n'était pas un emploi stable, mais un emploi d'étudiant. La Sorcière comptait alors un peu sur ses parents adoptifs, même si jamais elle n'oserait leur demander plus d'argent. Il était certain qu'un ou bien une colocataire pour l'aider à payer le loyer de cet appartement aurait été bien mieux, mais elle faisait avec. C'était uniquement de sa faute, c'était elle qui avait fait un écart. Elle allait donc le payer ce mois-ci, et se rattraperait à coup sûr le mois prochain.

Bouger, et réellement ? Oh, elle le voulait bien… si seulement quelque chose pouvait l'intéresser. Non parce qu'en ce moment même, à part faire l'étoile de mer en espérant secrètement que l'eau viendrait la chercher, elle n'avait envie de rien. Elle n'avait probablement jamais été aussi flemmarde de toute sa vie. Comme si, à l'arrivée de l'été, elle se transformait en une véritable larve. Soupirant, elle hocha finalement la tête pour montrer qu'au fond, elle était bien d'accord avec son amie.

« - Qu'est-ce que tu propose, alors ? Lui demanda-t-elle en souriant. »

A peine la question posée, à peine la réponse fut arrivée. L'étudiante plongea son regard dans celui de sa camarade, lui adressant un doux sourire, comme à son habitude. Ah, son habituel et doux sourire. Elle en arrivait sérieusement à se demander si les gens n'allaient pas finir par en avoir marre, par ne plus pouvoir se le voir.
Elle écarquilla légèrement les yeux à l'entente de ces mots, se redressant soudainement. Cette vision était tout bonnement adorable, mais genre vraiment. Pour peu, la jeune femme aurait fondu. Imaginer Hachiko danser, c'était juste… cela avait fait naître un immense sourire sur ses lèvres. Se relevant avec l'aide de son amie, elle lâcha un léger rire.

« - Je suis sûre qu'HoWon aurait adoré voir ça. »

NamJoo admirait son amie pour bien des choses. Et également pour sa voix. Elle qui ne savait absolument pas chanter, elle ne pouvait qu'admirer cette voix plus que merveilleuse. Un jour, elle allait certainement se poser par terre, n'importe où, et demander à Hachiko de lui chanter quelque chose. C'était dingue, mais cette fille savait tout faire, elle était parfaite. HoWon en avait bien de la chance, et l'étudiante espérait sincèrement qu'il en était conscient. Alors la jeune femme se mit à danser. Pas de cette façon dont elle le faisait habituellement, lorsqu'elle était dans cette grande salle de danse. Non, n'importe comment, littéralement. Elles étaient là pour s'amuser, après tout.

♥♦♣ Le Refuge. Pouit nous accompagne. ♥♦♣
« Être riche ce n'est pas ce que l'on a, mais ce que l'on peut donner. »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hachiko Ichinose
Célébrité
avatar

Situation amoureuse : Elle est folle de moi depuis toujours. -MinJae
Féminin Messages : 85
Points : 200
Date de naissance : 05/10/1995
Date d'inscription : 10/08/2015
Age : 21

MessageSujet: Re: « Ton rire est la chose qui attire mon sourire. » [NamJoo Lee & Hachiko Ichinose.]   Mer 13 Juil - 17:09

La bouffe n’était pas vraiment un terme que la jeune coréenne aimer prononcer, ni même entendre, lorsqu’il s’agissait de désigner la nourriture. Pour elle, revenir à bouffer était tout simplement le terme qui désigner manger sans aucun plaisir et sans prendre le temps de découvrir chaque nouvelle saveur dans un plat. Alors son regard s’était fait mécontent lorsque cette parole lui était venue à l’ouïe. Oh non, elle n’allait pas lui en vouloir pour si peu, mais elle se devait de montrer son mécontentement par rapport à un mot aussi vulgaire. Bien que la demoiselle savait très bien se faire vulgaire, elle-même, lorsqu’elle était légèrement emportée par la colère.
Mais pour autant, un léger sourire amusé s’étaient peint aux coins de ses lèvres en écoutant les autres paroles de son amie. Mais très vite, ce fût un léger rire qui remplaça ce petit sourire. L’ancienne Réfugiée aimait partager ses états d’âmes avec son amie, surtout lorsqu’il s’agissait de la faim. Enfin, il s’agissait bien là de la gourmandise plutôt que de la faim, après tout, il n’était pas l’heure de dîner, bien au contraire.

Bien sûr, la réponse à la question de la rousse lui était très vite parvenue. Il n’y avait même pas besoin de prononcer à un seul mot que l’Élue le montrait avec des gestes. C’était toujours plus simple, les gestes. Les mots pouvaient être très souvent plus maladroits qu’ils ne voudraient l’être, et bien même pour une activité aussi banale, elle n’avait pût qu’utiliser les gestes pour suivre ses paroles.
Et le sourire de son amie avait réussi à l’attendrir. C’était absolument fou comme son amie avait cette joie de vivre à chaque instant. Bon, la jeune Élue ne pouvait pas dire qu’elle n’était pas toujours aussi souriante, bien au contraire, mais son amie avait ce petit quelque qu’elle, elle n’avait pas. Alors vraiment, son amie restait cette personne unique, dont le sourire ne pouvait être que magnifique et si communicatif… Si bien qu’elle n’avait pût qu’avoir ce même et unique doux sourires sur ses lèvres pâles.

Alors que sa voix ne cessait d’avouer les paroles de la musique en suivant un rythme presque parfait, les mouvements de sa danse se firent de plus en plus lents, voire à la limite presque inexistants. Les paroles de la jeune femme lui avait comme coupées l’envie de vouloir danser, et non pas parce qu’elle fût blessée ou encore vexée par les mots de son amie, non, mais bel et bien parce qu’elle ne savait pas quoi y répondre.
Si HoWon aurait adoré voir Hachiko se dandiner sur une musique ? C’était peu sûr. Elle n’avait jamais dansé devant, ni même encore chanté. En réalité, elle n’avait pas montré ce qu’elle pouvait être de temps à autre, elle n’avait jamais encore avoué sa passion pour la crème glacée et les dramas. Mais elle pensait que cela pourrait sûrement arriver tôt ou tard, maintenant qu’ils résidaient ensembles dans le même appartement, enfin, qu’elle avait accepté de vivre dans son petit chez-lui.

« Je n’en ai aucune idée, NamJoo, vraiment. Avait-elle dit en arrêtant tout mouvement de danse alors que la chanson continuait de tourner. Tu n’auras qu’à lui demander ? »

Bien sûr, elle n’était pas vraiment sérieuse, sur ce point-là. Ce n’était vraiment une question des plus communes ou des plus agréables. « Eh, tu aimerais voir ta petite-amie danser ? »… Hum, très peu convaincant. Alors elle espérait que son amie ne suive pas les paroles qu’elle lui avait dites, surtout qu’à son souvenir, elle ne connaissait pas vraiment HoWon. Bien sûr, la coréenne en avait sûrement discuté, juste le temps de quelques minutes, mais pas d quoi vraiment connaître la personne dans les moindres détails. Et puis, Hachiko n’était jamais du genre à discuter de sa vie amoureuse à tout va, elle se faisait toujours très discrète.

Collant son dos au mur de la chambre, son regard semblait détailler le visage de son amie. Elle ne savait pas réellement quoi lui dire, maintenant qu’elle l’avait lancée sur le sujet de son compagnon. Il y avait tant de choses à dire, mais elles pouvaient très bien être secrètes. Mais elle pouvait peut-être lui avouer une chose, cette chose qu’elle ne pourrait peut-être ne jamais avouer à cet homme sans avoir l’impression que sa fierté était en jeu.
S’approchant alors de son amie, elle mit quelques mèches de ses cheveux derrière son oreille, lui adressant un léger sourire qui ne voulait pas dire grand-chose.

« Je crois être amoureuse d’HoWon. Lui avait-elle murmuré à l’oreille. »

L’aimer ? C’était une chose dont elle était sûre, même si elle ne se voyait pas être sa femme et être la mère de ses enfants, car Hachiko, elle n’aimait pas cette vie-là. Elle aimait cette vie depuis qu’HoWon y était, parce qu’il était celui qui lui correspondait, mais en être amoureuse était un grand pas, et elle espérait que celui-ci ne la conduirait pas au mal qu’elle avait déjà subi auparavant. Mais elle était sûre qu’avec le Vampire, elle était heureuse, bien même si elle ne prévoyait que leur présent.

♥♦♣ Le Refuge. Pouit nous accompagne. ♥♦♣


Hachi ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
NamJoo Lee

avatar

Situation amoureuse : Célibataire.
Féminin Messages : 18
Points : -67
Date de naissance : 10/05/1992
Date d'inscription : 27/10/2015
Age : 25

MessageSujet: Re: « Ton rire est la chose qui attire mon sourire. » [NamJoo Lee & Hachiko Ichinose.]   Dim 14 Aoû - 21:35

NamJoo aimait cette journée, plus que n'importe laquelle. Elle aimait tellement rester avec sa meilleure amie, sa compagnie lui était tellement précieuse. Pour rien au monde elle ne la remplacerait. Ce n'était de toute façon plus possible à ce jour. Non, cela n'avait jamais été possible. Oh, NamJoo en avait bien eu des meilleures amies lorsqu'elle était petite. Mais depuis qu'elle avait commencé ses études de médecine, ce n'était plus pareil. Tout était resté désert pendant un long moment. Il fallait dire qu'il n'y avait pendant bien longtemps pas eu de place pour quelqu'un. Elle passait son temps à réviser, et le peu de temps qu'elle trouvait de libre, elle le passait avec Liam, pour danser. Mais depuis qu'elle travaillait dans ce café, c'était comme si sa vie avait reprit. Hachiko ne cessait de la rendre heureuse, plus que ce n'était déjà le cas. C'était une fille exceptionnelle, réellement. Et l'étudiante ne voulait la perdre. Souvent, lors de ces soirées qu'elle passait seule devant ses cours, elle avait peur. Peur que cela ne dure pas. Elles étaient pourtant grandes toutes les deux, ce n'était pas une amitié de primaire. Mais NamJoo avait peur que quelque chose les sépare. Une personne, ou peut-être même HoWon. Elle comprenait cependant parfaitement que sa meilleure amie puisse accorder plus d'importance à ce dernier. Hachiko était absolument libre.

La jeune femme avait cessé tout mouvement, le temps d'un court instant. Son regard s'était posé sur le visage de sa camarade, et son sourire s'était agrandit. Elle aimait cela. Elle aimait se rendre compte de combien elle pouvait l'aimer. Elle appréciait particulièrement ces instants, durant lesquels elle se disait « oh bon sang, ce que je l'aime cette fille ». Ce genre de moments, ou son amour refaisait surface. Cet amour qu'elle gardait, parce qu'il était trop immense. Elle ne voulait pas noyer quelqu'un dedans. D'ailleurs, quelle couleur avait son amour ? C'était une question bien étrange. Elle n'en savait strictement rien.
Elle était restée ainsi un moment, avant de reprendre ses esprits. Cette journée était tellement agréable, malgré cette chaleur immonde. Qu'est-ce que la Sorcière pouvait apprécier d'être en compagnie de sa meilleure amie, bien même si ces temps-ci, c'était un peu rare. Toutes deux avaient une vie, des occupations. Et puis, Hachiko avait HoWon. Alors tout était normal.

Hochant doucement la tête, elle se mit à rire. Bien sûr, oui. Elle irait lui demander, et dès demain. Ce n'était pas quelque chose qui la gênait, ou bien qui la dérangeait. NamJoo n'avait honte de rien, et cela se savait bien. Sa camarade était certainement la mieux placée pour affirmer cela. Alors oui, si elle le lui permettait, la Sorcière irait lui demander. Et Dieu sait à quel point elle était sérieuse.

«  - J'irais lui demander, oui. En espérant qu'il ne me prenne pas pour une dégénérée, et qu'il ne te demande pas d'arrêter de me fréquenter. »

Elle n'avait jamais eu l'occasion de parler à HoWon. Et ce serait fort dommage, qu'elle n'ait l'occasion de lui parler qu'une seule fois. Mais le pauvre, prendrait sûrement peur rien qu'en la voyant. Elle n'en doutait point. Pauvre HoWon, s'il savait seulement qui sa petite-amie fréquentait... il se dirait sûrement que ce n'était pas bien pour sa santé mentale. Enfin, qu'importait. Tant que l'on ne lui enlevait pas sa ChiChi, elle s'en fichait bien. Oui, parce que c'était la sienne. Elle avait tendance à beaucoup le dire. C'était sa ChiChi, sa future femme, tout ce qui s'ensuivait. Mais ce n'était pas pour autant qu'elle trompait son petit-ami, bien au contraire. Enfin, comme d'habitude, ce n'était que pour plaisanter. Mais l'étudiante en médecine ne pouvait plus vraiment se passer de cela. Elle se permettait sans arrêt de rappeler à sa camarade qu'elles devaient se marier, pour plaisanter. S'il y avait bien une personne avec qui sa meilleure amie devait se marier, c'était l'homme qu'elle aimait.

En parlant de l'homme qu'elle aimait... NamJoo manqua de s'étouffer en entendant sa meilleure amie parler. Lorsqu'elle s'était approchée, la jeune femme ne s'était pas doutée que c'était pour dire une telle chose, mais bien une bêtise. Là, c'était sérieux. Il y avait deux possibilités. Soit la jeune femme allait sauter de joie, soit elle allait encore lui dire que non, ce n'était pas de lui qu'elle était amoureuse. Mais, cette fois ci, elle opta pour le sérieux. C'était sérieux. Et ce fut la première solution qu'elle prit. Écarquillant les yeux, la demoiselle fixa un long moment son amie. Vraiment, amoureuse ? Oh bon sang, ce qu'elle était heureuse. Se mettant à sauter partout sur le lit, en espérant tout de même ne pas le casser, parce que ça la ferait quand même réellement chier, elle lâcha un hurlement à en péter des oreilles. Oui, elle était très expressive. Mais reprenant son calme, elle revint très vite près de son amie, plongeant son regard dans le sien.

« - C'est vrai ?! Mais c'est génial ! »

♥♦♣ Le Refuge. Pouit nous accompagne. ♥♦♣
« Être riche ce n'est pas ce que l'on a, mais ce que l'on peut donner. »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hachiko Ichinose
Célébrité
avatar

Situation amoureuse : Elle est folle de moi depuis toujours. -MinJae
Féminin Messages : 85
Points : 200
Date de naissance : 05/10/1995
Date d'inscription : 10/08/2015
Age : 21

MessageSujet: Re: « Ton rire est la chose qui attire mon sourire. » [NamJoo Lee & Hachiko Ichinose.]   Lun 15 Aoû - 17:52

Non, mais sérieusement ? Jamais elle n’aurait pensé une seule seconde que son amie était bien plus que sérieuse à l’idée d’aller demander au jeune danseur s’il aurait adoré voir sa compagne danser. De plus, il n’y avait bien qu’avec son amie qu’elle se permettait une telle chose. En effet, et sans vraiment le vouloir, la jeune brune avait cette tendance à être plutôt « allumeuse » lorsqu’il s’agissait de danser. C’était bien pour cette raison qu’elle avait affirmé au Vampire, autrefois, qu’elle ne savait pas danser. Elle ne s’était jamais montré ainsi envers lui, elle n’avait jamais dansé, ni même chanté, en sa présence. Elle était simplement ce petit estomac sur patte, ce qu’il ne risquerait pas d’oublier puisque leur rencontre s’était faite sur ces grognements plus qu’infernaux.
Mais en réalité, l’Élue n’avait aucune envie que son amie aille demander une telle chose à son petit-ami. Ce n’était une question réellement polie, et puis que penserait-il de toute cette histoire ? Hachiko connaissait le jeune homme, mais certaines parties de son caractère restaient cachées, tout comme certaines des siennes. Mais la personnalité d’une personne chérie ne pouvait être découverte en quelques mois, il fallait bien plus de temps que cela.

« Ne lui demande rien. Disait-elle de cette voix bien que sérieuse. Quand le moment sera venu, il me verra danser. Il n’a pas besoin de savoir par une autre personne la façon dont je danse.. »

Ce n’était pas des paroles réellement froides, non, bien qu’aux premiers abords, la jeune femme pouvait l’être, mais elle n’avait pas envie qu’il découvre par une autre personne ce dont elle était capable de faire. C’était ensembles que ces choses se découvraient, pas séparément.
Puis un léger rire passa la barrière de ses lèvres. Lui demander d’arrêter de fréquenter sa meilleure amie ? Oh, elle était adorable, à avoir de telles pensées. Bien-même si HoWon lui demandait d’arrêter de fréquenter MinJae, l’homme le plus narcissique et le plus dragueur qu’il ne puisse exister, elle ne le ferait pas. Tout simplement parce qu’elle était une grande fille, qu’elle savait pertinemment ce qu’elle faisait. De plus, ses fréquentations n’avaient jamais réellement eût d’impact sur elle, elle n’avait jamais changée, et sûrement ne changerait-elle jamais.

« Même s’il me demandait d’arrêter, je ne le ferais pas. Tu es ma meilleure amie. »

Sa meilleure amie… Ah ça, oui. C’était comme sa relation amoureuse, il lui avait fallu du temps avant de se remettre de la trahison de son ancienne meilleure amie.  C’était d’autant plis ignoble venant d’une grande amie, que d’un simple petit-ami. Mais lorsqu’elle avait pris ce petit travail en tant que serveuse, tout avait pris un nouveau tournant. Ça la faisait toujours sourire, lorsqu’elle voyait la jeune rousse sourire et rire avec les clients. Et lorsqu’elle chantait dans les rues, à tout va, et qu’elle se fichait du monde qui l’entourait, qu’elle s’amusait sans limite, ça la faisait sourire aussi. NamJoo était cette femme qui la faisait sourire, et elle était certaine qu’il en serait de même si l’Élue venait à se sentir au plus mal. Non, elle était certaine d’avoir trouvé la perle rare...

Sauf lorsqu’elle criait. Et là, ce n’était pas du semblant. Elle avait l’impression d’être EunJi Hoseok, le leader de Dynamite, le groupe de son petit-ami et de… Son meilleur ami ? Qu’importait. Depuis qu’ils commençaient à naître petit à petit, NamJoo ne cessait d’admirer ce jeune homme. Alors elle avait eût cette impression d’être lui, pendant quelques secondes. Si bien que la jeune coréenne s’était bouché les oreilles, ses lèvres formant une légère grimace. Eh bien, lorsqu’elle criait, elle ne faisait les choses à moitié, l’étudiante en médecine.

« NamJoo, calme toi. Disait-elle en posant sa main sur la bouche de son amie. J’ai bien dis je crois, je ne suis pas sûre. Je l’aime, c’est certain, mais j’ai encore besoin de temps pour savoir si je suis réellement amoureuse. »

Elle ne savait pas pourquoi, mais elle avait toujours eût cette idée qu’être amoureuse, c’était bien plus qu’aimer, que c’était un amour bien plus fort, bien plus certain. Que le cœur s’engageait bien plus, et que tout son être était plus fou que jamais. Pour elle, c’était toujours plus compliqué. Cela faisait des mois et des mois qu’elle l’aimait toujours un peu plus à chaque instant, mais que son cœur avait besoin d’un peu plus de temps pour comprendre qu’il était tombé sous le charme de l’amour. C’était ainsi, avec la jeune femme.

Se levant, elle partit vers la grande fenêtre pour la glisser sur le côté, telle une porte. C’était toujours amusant pour la jeune femme, mais elle aimait beaucoup la vue qui lui était offerte. S’approchant alors du balcon, elle posa ses avant-bras sur les barrières qui semblaient être en ferraille. Son regard observait les personnes qui marchaient dans la rue, alors qu’elle souriait. Ah, ce qu’elle aimait la vie en Andore. Séoul lui manquait, mais ici, c’était tellement plus simple. Et ce fût seulement au bout de quelques secondes qu’une légère brise venait caresser sa délicate peau.

« NamJoo ! Viens, il fait plus frais à l’extérieur ! Disait-elle en s’exclamant. »

♥♦♣ Le Refuge. Pouit nous accompagne. ♥♦♣


Hachi ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meow
Administrateur

avatar

Féminin Messages : 65
Points : 2147483647
Date de naissance : 12/11/1998
Date d'inscription : 24/09/2016
Age : 18

MessageSujet: Re: « Ton rire est la chose qui attire mon sourire. » [NamJoo Lee & Hachiko Ichinose.]   Sam 1 Oct - 11:36

Sujet clôturé pour inactivité. Si vous souhaitez le rouvrir, veuillez contacter un membre du Staff.

♥♦♣ Le Refuge. Pouit nous accompagne. ♥♦♣
~ Que le sourire de Meow vous accompagne à chaque instant. (Il vous surveille aussi...) ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
« Ton rire est la chose qui attire mon sourire. » [NamJoo Lee & Hachiko Ichinose.]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Juste pour rire
» Un Temps pour chaque chose:Le Choix Judicieux
» Le Demon Du Rire
» Mon verre s'est brisé comme un éclat de rire.[Alfred]
» POur guérire Eimma

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Refuge  :: Bienvenue au Refuge ! :: Archives :: RP-
Sauter vers: