Refuge-RPG.
 
Pour voter pour le Forum. Clique

Partagez | 
 

 Pour le coup d'un soir. [NamJoon Kim / NamJoo Lee]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Pour le coup d'un soir. [NamJoon Kim / NamJoo Lee]   Dim 12 Juin - 16:09

La lumière du Soleil était entrée dans la pièce, venant caresser le visage de la jeune femme encore endormie. L'air s'était comme toujours un peu rafraîchi, et cela avait finit par la réveiller. En soi, un réveil relativement doux, et de plus, la sonnerie de son téléphone ne s'était pas encore faite entendre. NamJoo avait pour habitude de se réveiller aux environs de six heures, et à en juger l'éclat du soleil, il était plus tard que cela. Cependant, la demoiselle n'ouvrit pas les yeux, préférant bien plus traîner au lit. Qui sait, peut-être était-ce le week-end. Cela lui arrivait fréquemment d'oublier ce genre de choses, sûrement à cause du rythme qu'elle prenait, et du métier qu'elle exerçait en dehors de ses études qu'elle devait en partie payer. Se demandant quelle heure, et surtout quel jour on pouvait bien être, elle tritura la couverture sous laquelle elle avait dormi cette nuit. Nuit dont elle ne se souvenait d'ailleurs que vaguement… à cette pensée, un soupir s'échappa de ses lèvres. Elle n'avait pourtant pas tant bu que cela, à son souvenir… non, mais tout allait lui revenir un peu plus tard, elle en était certaine.

Après quelques minutes de réflexions, quelque chose l'interpella. L'étudiante ne dormait jamais les volets ouverts. Avait-elle oublié de les fermer cette nuit là, par pur flemme ? Probable. De toute façon, elle avait fini défoncée à la fin de la soirée, alors est-ce que fermer les volets avant de s'endormir, ça avait vraiment de l'importance pour une personne qui n'avait cessé de boire ? Tentant de se souvenir de sa soirée, elle retraça alors ses actions. Ce dont elle était déjà sûre, c'est que ce n'était pas à une fête qu'elle était allée. Déjà parce qu'elle ne connaissait quasiment plus personne, et parce qu'elle savait très bien comment, pour la plupart, se terminaient les fêtes. Elle avait pas trop envie de se retrouver dans le lit d'un ou plusieurs inconnus au réveil. Qui sait ce qu'il pouvait lui arriver, lorsqu'elle n'était pas vraiment consciente de ce qu'elle faisait. Ce n'était pas qu'elle avait vraiment peur, mais étant donné que cela lui était arrivé quelques rares fois, elle pouvait certifier que c'était pas vraiment agréable. Toujours elle s'était retrouvée sans savoir quoi dire, parce qu'elle n'avait tout simplement aucun souvenir de ce qu'il s'était passé. Là, c'était différent.

En remontant le draps un peu plus à son menton, elle remarqua l'absence de ses vêtements. C'était quoi, ça ? Par réflexe, elle chercha à côté, posant sa main un peu partout. Sentant bel et bien quelqu'un, elle laissa échapper d'entre ses lèvres un soupir. L'étudiante se souvenait, maintenant. Elle savait très bien pourquoi son téléphone n'avait pas sonné, pourquoi les volets n'étaient pas fermés et pourquoi il n'y avait que le draps pour couvrir son corps. Se redressant sur ses coudes, elle ouvrit les yeux pour observer le jeune homme allongé près d'elle. Même si elle ne s'était pas souvenue de sa soirée, elle n'aurait pas eu de mal à savoir ce qu'ils avaient fait. La jeune femme ne savait pas si elle était censée récupérer ses affaires et partir, le réveiller, ou bien se rendormir. Trop de possibilités s'offraient à elle.

Attendant simplement qu'il se réveille de lui même, elle priait pour qu'il ne soit pas effrayé en la voyant. Qui sait, peut-être qu'il ne la trouvait absolument pas belle, en réalité. NamJoo se doutait qu'elle n'avait pas été la seule à boire.
Si certaines filles auraient eu envie de s'enfuir en courant, la jeune femme, elle, préférait bien apprendre à connaître, ne serait-ce que durant quelques minutes de plus la personne avec qui elle avait couché la nuit dernière. Peut-être qu'elle allait le trouver complètement génial, et qu'ils allaient devenir de grands amis. Ou alors finalement, ça passerait peut-être pas du tout, et ils se reverraient plus jamais. NamJoo préférait clairement la première solution, à choisir. Ne quittant pas le jeune homme des yeux, l'étudiante passa sa main dans ses longs cheveux bruns pour les dégager de son visage.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Je suis...
Situation amoureuse : Il est bien, seul.
Masculin Messages : 7
Points : -4
Date de naissance : 12/09/1992
Date d'inscription : 30/04/2016
Age : 25


MessageSujet: Re: Pour le coup d'un soir. [NamJoon Kim / NamJoo Lee]   Ven 17 Juin - 13:18

Qu’est-ce que c’était violent ce tambour qui résonnait dans sa tête, qu’est-ce que c’était désagréable cette lumière qui venait violemment frapper sa peau légèrement colorée. Qu’est-ce qu’il avait encore bu lors de cette soirée ? De la vodka à s’en péter l’estomac ? Et est-ce qu’il avait fumé ? Non, il s’était promis d’arrêter, il n’était tout de même pas aussi idiot pour ruiner une promesse faite à l’être le plus cher à son cœur tout de même. Mais il était décidemment sorti d’un état qui était nommé être défoncé. Bon, il était sorti parce qu’il ne faisait pas son minable travail de serveur où il était jugé par son patron, il avait peut-être bu un ou deux verres au départ, puis il était parti dragué, comme à son habitude. Mais sincèrement, il se demandait bel et bien avec laquelle de ces filles il était reparti.

Ce fût tout même un soulagement lorsqu’il remarqua qu’il était chez lui. Les rideaux laissaient passer cette horrible et aveuglante lumière, et les draps étaient particulièrement doux. Mais sa main pouvait très bien le tromper parce qu’il caressait la peau de cette fille qu’il avait ramené. Et ces tambours qui ne cessaient de frapper dans son crâne, il allait finir par se réveiller en hurlant. C’était bien sa veine, et surtout de sa faute. Ces douleurs lui apprenaient à n’en faire qu’à sa tête, et à se défoncer jusqu’à en perdre la mémoire. Une chose était sûre, il n’avait pas bu que de la vodka, pour finir dans un tel état.
Au moins, une légère partie de la soirée lui était revenue en mémoire. Il était sorti car la journée lui avait était dure, il ne travaillait pas et avait sûrement une envie de sexe ce soir-là. Mais le reste n’était pas encore éclairci. Cette fille était-elle brune ? Blonde ? Rousse ? Asiatique ? Humaine, surtout ? Il n’était pas réellement dans la muise, il pouvait toujours dire que ce n’était que pour le coup d’un soir, après tout. Mais si elle était une jeune femme fragile, là, il allait sûrement mal finir.

Alors il avait pris ce risque de se tourner vers la personne avec qui il avait passé la nuit sans se souvenir s’il avait pris son pied ou si cela avait été un véritable enfer. Et si elle était vierge ? Levant la couverture, son œil ne vu qu’un, assez magnifique, corps nu. Non pas le sien, lui était musclé, et franchement bien taillé, mais non. Ce fût un corps aux jolies courbes, avec une peau qui paraissait douce. Mais il eût la force de baisser le drap, n’ayant vu aucune trace de … Sang. Au moins une bonne chose, la jeune inconnue n’était pas vierge, il n’avait donc pas une énorme bêtise à s’en vouloir pendant au moins une journée. Non parce que si elle était là, c’était qu’elle l’avait, aussi, bien voulu. Il n’était donc pas le seul fautif, pour son plus grand bonheur.

Haussant un sourcil, il venait de remarquer qu’elle le regardait. Que voulait-elle ? Une photo pour immortaliser ce moment ? Eh oui, elle venait de coucher un beau mâle, un magnifique loup. Mais dis de cette manière, cela paraissait bien étrange. Non, elle s’était tout bonnement envoyé un bel homme. Si c’était cela qu’elle se disait, elle n’avait pas réellement tort.
Mordant alors sa lèvre, un léger sourire au coin des lèvres, il passe ses mains derrière sa tête, la regardant toujours. Il avait ce regard joueur, comme pour lui dire qu’il était fier de l’avoir prise dans son lit. En espérant qu’elle acceptait l’humour, tout de même. NamJoon n’était pas non plus une bête, malgré son côté animal.

« Tu veux, peut-être, une photo de moi en guise de souvenir ? Disait-il en riant légèrement. »

♥♦♣ Le Refuge. Pouit nous accompagne. ♥♦♣

       

©solosand
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: Pour le coup d'un soir. [NamJoon Kim / NamJoo Lee]   Dim 19 Juin - 10:06

En y repensant, NamJoo n'avait pas bu tant que ça. Elle se souvenait quand même d'un bon nombre de chose, puis boire jusqu'à se défoncer complètement, c'était vraiment pas dans ses habitudes. Ce n'était certainement pas parce qu'elle avait peur de ce qu'il pouvait lui arriver, si jamais elle était complètement ivre, mais plus parce qu'elle savait que l'alcool, elle pouvait bien vite y devenir accro. Après tout, c'était courant dans sa famille, alors mieux valait se tenir éloignée de ce genre de trucs. Elle n'avait pas tellement envie de tomber dans ce genre de trucs, c'était trop noir pour elle. Puis aussi, elle aimait bien avoir des souvenirs de la soirée. Bien que ce soit pas toujours agréable, parce que rares étaient les fois où elle sortait accompagnée. A part Hachiko, la jeune femme n'avait plus réellement d'amis. Entre la danse, les cours et le travail, l'étudiante sortait beaucoup moins pour s'amuser. Elle était pourtant très sociable, mais depuis que la plupart de ses amis avaient prit un nouveau chemin, elle restait presque… seule. Ce n'était pas trop dérangeant, elle était très occupée, alors bon. Disons qu'elle était une jeune femme heureuse et épanouie comme ça, même s'il manquait du monde pour combler le vide. Elle pouvait de toute façon toujours se faire de très bon amis à l'école, alors ce n'était pas un souci.

Lorsque le jeune homme à ses côtés se tourna, s'orientant ainsi un peu plus vers elle, un large sourire étira ses lèvres. C'était un magnifique jeune homme, elle en était limite choquée. Disons que jusque là, elle n'avait jamais couché avec des bombes, alors évidemment… pauvre NamJoo, quelle triste vie menait-elle. Forcément, vu qu'elle n'avait pas grands monde comme amis, elle n'avait pas une vie sexuelle très remplie, pour son plus grand malheur. Fallait bien qu'elle se détende un peu des fois, comme hier soir, alors elle avait sauté sur l'occasion. Est-ce que cela faisait d'elle une fille facile ? Elle ne s'était jamais vraiment posée la question.
Plus elle le regardait, et plus elle se disait qu'elle avait eu vraiment de la chance de tomber sur un garçon si beau. Bon, après, fallait aussi le connaître plus en profondeur, parc que c'était bien beau le physique, mais ça faisait pas tout. Elle comptait pas le demander en mariage ou quoi que ce soit, mais c'était quand même plus cool, si elle pouvait faire sa connaissance. Au moins, si il le voulait bien, elle aurait quelqu'un pour parler un peu. Finalement, NamJoo était comme une retraitée qui vivait seule. Fallait lui tenir un peu compagnie, pour qu'elle soit en meilleure forme. Fallait pas non plus s'occuper d'elle, car elle le faisait très bien toute seule, mais sincèrement avoir la compagnie, et ce même d'un inconnu c'était plus agréable qu'être seule.

Elle le regardait bouger le draps, sans rien faire. L'étudiante pouvait bien lui dire qu'elle n'était pas vierge, mais il s'en était bien vite rendu compte tout seul. Non, si elle l'avait été, elle n'aurait certainement pas couché avec lui. Enfin, c'était normal… faire sa première fois avec une personne que l'on aime, c'est forcément plus magique qu'avec un gars qu'on a rencontré en soirée. Du moins, de son point de vue à elle.

Lorsque que son regard croisa celui du jeune homme, au même moment où il prononça ces mots, elle ne pût s'empêcher de rire, légèrement. Oui, bien sûr. Elle accrocherait la photo dans sa chambre, ou bien elle le mettrait dans son album photo. Comme ça, le jour de son mariage, elle le montrerait à son mari, ou bien sa femme, en disant « tiens, regarde. C'est le magnifique homme avec lequel j'ai couché, un de ces nombreux soirs où je suis sortie pour boire ». Quelle bonne idée. Non, de toute façon, NamJoo n'était pas faite pour le mariage.

« - Si c'est si gentiment proposé… je ne peux pas refuser,
lui répondit-elle, toujours son large sourire aux lèvres. »

Elle n'était pas bien sérieuse, mais après tout, pourquoi pas. Se tournant complètement vers le jeune homme, elle reposa sa tête sur l'oreiller. Elle n'avait aucune envie de sortir de ce lit, elle allait se geler le cul pour retrouver ses vêtements, et c'était bien le seul moment qu'elle appréhendait. Elle était bien, sous ces draps. Pour une fois qu'elle y était avec un homme, en plus.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Je suis...
Situation amoureuse : Il est bien, seul.
Masculin Messages : 7
Points : -4
Date de naissance : 12/09/1992
Date d'inscription : 30/04/2016
Age : 25


MessageSujet: Re: Pour le coup d'un soir. [NamJoon Kim / NamJoo Lee]   Mer 22 Juin - 13:00

Qu’y avait de drôle dans la situation ? Non parce que, si elle n’avait pas encore calculé la gravité de la chose, c’est qu’elle était légèrement idiote. Il était sûr qu’il avait bien dû lui trouver quelque chose, à cette fille. Une chose était sûre, il n’avait pas couché avec elle juste parce qu’elle était jolie. Il avait dû rire avec elle, ou peut-être qu’ils s’étaient trouvés un point commun, entre eux. Le loup avait dû la regarder, encore et encore, peut-être même avoir admiré son visage, et avait fini par venir lui parler. C’était sûrement ça. Un regard, un sourire, quelques paroles échangées et direction le lit. Alors la situation n’avait franchement rien d’hilarant. Surtout qu’il n’était pas franchement sûr de la rappeler un jour.
Alors comme ça, elle ne pouvait pas refuser une photo de lui ? Elle avait beaucoup d’humour, dis-donc. Non, parce qu’il ne fallait pas rentrer dans son jeu. Même si cela était de l’ironie, lui pouvait très bien partir loin dans l’humour. Elle voulait une photo ? Bien, comme à son bon vouloir. Cherchant son téléphone, il le trouva sur le sol. Très peu de batterie.. Ça lui suffirait pour cette photo. C’est d’ailleurs ce qu’il fît, bien même s’il était torse nu.

« Voici la photo. Disait-il en lui montrant la photo. Si tu me donnes ton numéro, je te la donnerais. »

Sinon, une autre demoiselle pouvait bien en profiter. C’était vrai, s’il pouvait laisser une autre trace de lui dans la vie de toutes ces demoiselles, il en serait bien heureux. Et puis, elle ne devait sincèrement pas se plaindre, elle était la seule parmi ces multiples filles à qui il allait donner une photo de lui à moitié à poil, si ça, ce n’était une chance, il ne savait pas ce que c’était d’autre.
Laissant tomber son téléphone sur le lit, il se leva, s’étirant. Il était juste parti tiré les rideaux, la lumière pénétrant peu à peu la pièce de cette couleur grise légèrement pâle. On pouvait au moins avouer que la luminosité rendait la pièce un peu plus jolie, mais du moins, si les vêtements n’étaient pas éparpillés sur le sol. Sérieusement, la chambre avait eu l’air qu’une tornade était passée par là. Mais par chance, il avait trouvé son caleçon, au moins, il avait évité d’exhiber son corps plus de temps qu’il ne le fallait.

« C’est fini de mater, mademoiselle. Je sais que je peux être très beau, mais quand même. Avait-il dit, bien plus que sérieux. »

Il fallait avouer qu’il était légèrement narcissique, mais il le valait bien. Il prenait un grand soin de lui, un grand soin à garder ses muscles parfaitement dessinés sur ses bras ainsi que sur son torse. Ça lui était un défaut, de plaire, cela pouvait bien des fois lui jouer des tours, comme parfois lui être d’une grande utilité. Mais il doutait que sa beauté servirait en tant que neurochirurgien, ou peut-être à apaiser les patients lorsqu’ils se diront qu’un tel homme puisse leur sauver la vie. Il ne savait pas, mais en tout cas, il en profitait un maximum avait que tout cela ne cesse.

Passant sa main dans ses cheveux blonds, parce que cette couleur lui était venue à l’esprit comme une évidence, il regardait le visage de la jeune femme, qu’il détaillait. Bien sûr, il ne savait pas son prénom, et ça, c’était bien le pire. Peut-être qu’il ne l’avait pu su, lors de cette soirée. Revenant sur le lit et s’approchant d’elle, il remit l’une des mèches de cheveux de cette fille derrière son oreille, offrant un moment de tendresse avant de poser cette question qui pouvait être fatale autant pour l’un, que pour l’autre.

« Excuse moi mais… C’est quoi ton prénom ? »

Non, parce qu’il n’avait vraiment aucun souvenir de cette soirée, ou du moins que très peu. Franchement, il espérait qu’elle aussi, ne sache pas son prénom, et qu’il soit tout autant un inconnu pour elle que lui elle l’était pour lui.
Grimaçant, la douleur lui revenait. Ces éternels tambours. Alors il était parti chercher de l’aspirine à cette fichue cuisine qui était bien trop loin de son lit. Il n’avait même pas remarqué qu’il avait laissé cette jeune brune seule dans son lit, tant il avait l’habitude que les demoiselles s’en aillent après avoir eu ce que les deux voulaient, juste du sexe.

♥♦♣ Le Refuge. Pouit nous accompagne. ♥♦♣

       

©solosand
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: Pour le coup d'un soir. [NamJoon Kim / NamJoo Lee]   Jeu 23 Juin - 9:18

Alors c'était si simple que cela, elle devait juste lui donner son numéro de téléphone pour avoir une si jolie photo ? Elle avait presque envie de lui rire au nez. Il savait sûrement, que c'était rien. C'était juste une façon d'attraper son numéro de téléphone, mais cela avait le mérite de la faire grandement sourire. NamJoo souriait tout le temps, mais là, il faisait fort. Il avait l'air d'être un garçon vachement agréable, quand même. Elle ne le connaissait qu'un tout petit peu, et c'était très certainement rien comparé à ce que ses amis savaient de lui, ce qui était d'ailleurs logique, mais elle pouvait déjà affirmer qu'elle l'appréciait. En même temps… NamJoo aimait littéralement tout le monde. Elle n'avait jamais détesté quelqu'un, simplement, elle aimait certaines personnes à une moins grande puissance que d'autres.

NamJoo n'était pas folle, elle savait qu'il devait avoir le numéro de bon nombre d'autres filles, dans son téléphone. Ça lui était un peu égal, il faisait ce qu'il voulait, c'était sa vie. C'était un grand garçon, et elle comprenait parfaitement le fait qu'il puisse vouloir s'en taper plein. Si l'étudiante avait été un garçon, elle aurait fait de même. Le fait qu'elle soit attirée par des filles seraient en effet beaucoup mieux passé auprès de sa mère biologique. C'était une femme très peu ouverte, sur ce genre de choses. La jeune femme n'en avait jamais réellement parlé, du peu de temps qu'elle avait vécu avec cette drôle de maman.
Lorsqu'elle y repensait, elle avait eu des copains et copines assez jeune, quand même. Tout était allé d'un coup, ce qui expliquait sûrement pourquoi maintenant, c'était le désert. De toute façon, entre tout ce qu'elle devait faire, NamJoo n'avait plus le temps pour ce genre de conneries.

« - Je suppose que tu sais déjà que tu es beau ? Lui demanda-t-elle, souriant. »

Lorsqu'il se leva pour aller tirer le rideau, elle profita du fait que son téléphone soit encore déverrouiller pour aller y inscrire son numéro, à son nom. Elle en profita pour s'appeler, aussi, histoire d'avoir aussi le numéro du jeune homme, même s'il ne lui en avait pas forcément donné l'autorisation. L'étudiante en médecine n'avait absolument pas envie de faire comme toutes ces filles, à simplement attendre qu'il lui envoie un message. Non, elle le ferait d'elle-même, et certainement dès le lendemain. Sauf s'il la devançait. Après tout, avoir son numéro, ça pouvait toujours servir. Même s'ils ne devenaient pas de grands amis, ce dont la jeune femme n'espérait pas trop, parce qu'elle savait pertinemment qu'elle était juste le coup d'un soir, ils pourraient toujours remettre ça, si jamais. De toute façon, NamJoon n'était rien de plus qu'un coup d'un soir pour elle aussi. Un exceptionnel coup d'un soir, depuis quelques années. Bon sang, elle l'avait attendu ce moment. Sa vie sexuelle allait peut-être reprendre, enfin.

Son regard ne décrocha pas du corps du jeune homme. Bordel, elle avait vraiment couché avec ce garçon là ? Elle s'en souvenait très bien, mais c'était simplement qu'elle avait du mal à réaliser. C'est qu'il était sacrément bien foutu. C'était certainement la seule fois dans sa vie où un tel truc arrivait. Peut-être qu'après, tout allait redevenir calme, désert.
Elle soupira, prenant un air déçu. Pourquoi fallait-il que cela se termine si vite ?

« - Je peux encore te mater, t'as juste mis ton caleçon. Tant que personne ne m'aura crevé les yeux, je continuerai, répondit-elle un large sourire aux lèvres. »

Narcissique, mais il avait toutes les raisons de l'être. Si certaines personnes pouvaient détester les gens narcissique, ce n'était pas le cas de NamJoo. Elle avait tendance à user d'un côté narcissique, elle trouvait ça parfois drôle. Mais, est-ce que parfois le jeune homme se regarder dans le miroir, en se disant « putain ce que je suis beau », ou est-ce que cela n'arrivait qu'à la jeune femme de se dire qu'elle était sacrément chanceuse d'avoir un tel physique ? Peu importait, à vrai dire.

La jeune femme sourit doucement, lorsqu'il toucha à ses cheveux. Et cette question ne fit en rien disparaître ce magnifique sourire. Elle n'était pas bête, elle savait très bien qu'il allait la lui poser. Au fond, il valait clairement mieux que ce soit maintenant, plutôt qu'il lui fasse croire qu'il s'en souvenait, et rester bloquer après. Ca ne la blessait en rien, alors il n'y avait pas de problème.

« - NamJoo, lui répondit-elle simplement. »

Elle ne lui avait pas demandé le sien, parce que lorsque sa mémoire lui était revenu, son prénom lui était également revenu en tête. Elle n'avait pût l'oublier, car à une lettre près, et bien ils portaient le même. Magnifique prénom, ne s'était-elle pas privée de lui dire, hier soir, même si au fond le fait qu'ils aient le même soit peu important.

Profitant pour remettre ses sous-vêtements en son absence, elle sorti du lit. Qu'est-ce que c'était le bordel, dans cette chambre. Ça lui rappelait presque chez elle. Elle finit par elle aussi sortir de la chambre, et ce même si elle était encore simplement en sous-vêtement. De toute façon, la veille il l'avait vue entièrement nue, alors se cacher ne servait à rien. Puis, elle se promenait toujours dans cette tenue, le matin. Ayant une peau naturellement très chaude, ça permettait son refroidissement, trouvait-elle comme excuse. Puis, tant qu'elle n'avait pas un vieux voisin pervers à la fenêtre tous les matins, elle n'allait pas se priver de se trimballer comme ça chez elle.
Elle chercha des yeux le jeune homme, se retrouvant un peu… comme une idiote, sans savoir ce qu'elle devait faire. Est-ce qu'elle devait partir ? Elle n'en avait aucune idée, et surtout pas envie. Elle s'approcha, et s'appuya finalement contre le mur, attendant elle ne savait quoi.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Je suis...
Situation amoureuse : Il est bien, seul.
Masculin Messages : 7
Points : -4
Date de naissance : 12/09/1992
Date d'inscription : 30/04/2016
Age : 25


MessageSujet: Re: Pour le coup d'un soir. [NamJoon Kim / NamJoo Lee]   Sam 2 Juil - 17:44

Bien sûr qu’il savait qu’il était beau. Bon, il n’était pas non plus sûr d’être l’un des plus bels hommes qui puissent exister sur Terre, mais oui, il était sûr de faire partis des bels hommes. Mais la jeune femme aurait pu lui dire, un compliment venant d’un aussi joli petit bout de femme, ça ne pouvait que faire plaisir. D’ailleurs, c’était indirectement qu’elle le lui avait dit, alors on pouvait clairement dire que sa journée avait bel et bien commencée en beauté. C’était d’ailleurs la toute première fois qu’une fille aimait lui parler dès le matin. Pour certaines, ce n’était vraiment que le coup d’un soir, ce qu’elles sentaient en voyant l’humeur du jeune loup dès le réveil. Mais pour de rares demoiselles, cela allaient bien au-delà d’une nuit. Parce qu’en réalité, le jeune étudiant n’était pas l’un de ces connards qui peuplaient le monde, il était quand même un gars bien.

Un léger sourire se dessina sur ses lèvres lorsqu’elle lui avoua qu’elle pouvait encore le mater. Ah, ça, elle n’avait pas bien tort. De plus, elle l’avait vu habillé, nu, et clairement presque nu. Si elle voulait le mater encore plus, elle n’avait qu’à lui donner son numéro, il prendrait un malin plaisir à la revoir. Et ce n’était sûrement pas lui qui irait crever les yeux de la jeune demoiselle, parce que même ses prunelles étaient belles. Il fallait avouer que cette jeune femme était réellement jolie, un peu plus et il tomberait sous son charme. Hélas, il lui en fallait bien plus pour réussir à faire fondre son cœur de petit joueur dragueur.
Étrangement, il s’était mis à rire en entendant son prénom. Non pas que celui-ci avait quelque chose d’hilarant ou ni même qu’il était honteux à porter, non, mais tout bonnement parce qu’à une lettre près, on pouvait reformer le nom de l’Hybride. C’était comme-ci elle était lui en femme, chose qu’il n’espérait pas. En réalité, un homme qui couchait avec plusieurs femmes n’était pas réellement choquant, mais une femme qui couchait avec plusieurs hommes, c’était vraiment mal vu. Y compris par le loup.

Il aimait ce sourire qui ne s’en allait pas des lèvres de la jeune femme, si bien qu’elle en partageait une joie de vivre à en couper le souffle. C’était réellement certain, il allait la rappeler. Et pas seulement pour coucher, mais au fond, il espérait qu’ils pouvaient, tous deux, être de bons amis. Certes, ils feraient encore des choses pas vraiment innocentes parce que NamJoon aimait le sexe, mais surtout, ils apprendraient à se connaître et à s’apprécier dans un autre endroit qu’était le lit du loup. Alors sincèrement, il espérait qu’elle lui donne son numéro, au moins qu’ils puissent se refaire ne serait-ce qu’une sortie.

Ayant fini de boire son verre, et après avaler son cachet d’aspirine, il se tourna vers la jeune femme, souriant en la regardant. Bien, elle aussi n’avait aucune gêne. Décidément, elle lui plaisait de plus en plus. Il se ferait un malin plaisir à la taquiner, à lui parler de tout et n’importe quoi. Prenant une orange, il lui lança, riant légèrement. Simple réflexe qu’elle devait avoir, et surtout, elle n’allait pas partir aussi rapidement.

« Bien, NamJoo, on va prendre notre petit-déjeuner. Non parce que, j’ai une faim de loup. Disait-il en montrant son ventre. Une faim de loup, c’était bien une chose qui était vrai, pour son cas. »

Alors, comme pour suivre ses paroles, il mettait les bols et couverts sur la table. Il était comme ça, à tout mettre pour que tu sois parfait. Il aimait que tout soit bien, tout soit droit. Il était comme maniaque, mais sans vraiment l’être.
Mais en posant les confitures, le jeune homme s’arrêta dans sa route. Sa mémoire commençait à lui revenir, mais ça, ça ne datait pas de la veille. Les yeux légèrement écarquillés, il se tourna vers sa camarade. Non, si c’était ça, c’était franchement fort.

« Excuse-moi mais… Tu serais pas dans la grande université, dans le bâtiment de la médecine ? »

♥♦♣ Le Refuge. Pouit nous accompagne. ♥♦♣

       

©solosand
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: Pour le coup d'un soir. [NamJoon Kim / NamJoo Lee]   Lun 4 Juil - 18:47

Son rire l'avait fait doucement sourire. C'était un beau son, et il avait suffit de cela pour que son sourire s'agrandisse, encore une fois. Le rire, c'était selon la jeune femme la chose la plus merveilleuse, et la plus précieuse. Cela représentait à ses yeux tellement de choses ! C'était incroyable comme, face au rire de quelqu'un, elle pouvait rester à sourire, si bien qu'elle en avait parfois l'air bête. Il faut dire que rire est bien mieux que pleurer, mais ça, tout le monde le sait. NamJoo savait pourquoi cela est si précieux pour elle, elle a pourtant du mal à l'expliquer, à y mettre des mots. C'était spécial à ses yeux, simplement. De toute façon, l'étudiante n'avait besoin de l'expliquer à quiconque, alors c'était très bien ainsi, elle n'avait pas besoin d'y placer de mots, de phrases.

Le jeune homme avait plutôt l'air de l'apprécier, et tant mieux. La jeune femme espérait sincèrement que cela allait durer, parce que se mettre les gens à dos… c'était pas son truc. Non, sincèrement, elle détestait cela. Elle était véritablement le genre de fille à aimer tout le monde, même les gens capable de lui faire les pires des crasses. NamJoo, c'était le genre de fille à tout pardonner, et à oublier. Les conflits, elle restait en dehors, si bien qu'elle ne savait même pas ce que c'était que de se battre. Oh bien sûr, elle avait déjà eu des disputes, avec ses amis, et bien d'autres gens, mais elle trouvait cela trop douloureux. NamJoo était le genre de personne à revenir en rampant après quelques secondes, et à s'excuser même si elle n'était pas en tort. Cela ne la dérangeait pas vraiment d'être ainsi, pour le moment. Mais qui sait, peut-être que dans des années, elle ne se supporterait plus elle-même, à voir. Elle en rediscuterait probablement avec elle-même dans dix ou vingt ans, pour faire le bilan des choses qui, d'ici là changeraient.

Par réflexe, elle attrapa l'orange dans son vol, souriant presque fièrement. La Sorcière de feu était dynamique, et ce dès le matin. Il fallait dire qu'à part lorsqu'elle passait sa journée sur le lit avec Hachiko, pour simplement parler ou regarder des dramas, elle l'était tout le temps. La jeune femme ressentait ce besoin de bouger tout le temps, enfin presque. Parce que oui, parfois elle se posait, dans un coin d'une rue, du parc, ou bien même d'un autre endroit, pour juste profiter et admirer les gens défiler sous ses yeux. C'était pas vraiment une de ses passions, mais parfois quand elle avait le temps, elle le faisait. Quand elle avait le temps seulement, parce que ses journées étaient du genre bien remplies. Au moins, elle ne s'ennuyait jamais.

Petit-déjeuner ? Oh oui, l'étudiante n'attendait que ça. Elle avait tellement faim, aussi. Mieux valait qu'il ne laisse pas trop de choses sur la table, parce qu'elle pourrait bien tout manger. Et pour se faire pardonner, elle serait bien capable d'aller faire les courses pour lui. Il fallait dire que ce n'était pas des manières de faire. Mais NamJoo n'était pas le genre de fille à se faire passer pour quelqu'un qui ne mangeait strictement rien auprès d'un garçon, ou bien quelqu'un qui faisait attention aux aliments avec lesquels elle se nourrissait. Parce que ce n'était vraiment pas ça, elle mangeait vraiment n'importe quoi. Pauvre NamJoon.

« - J'ai faim aussi, mais fais attention à ce que tu mets sur la table, il risque de ne plus rien avoir à manger après… lui répondit-elle, riant légèrement. »

NamJoon avait l'air d'être un homme tout à fait charmant, et pas seulement physiquement. Être beau, c'était bien, tout ça… mais être quelqu'un de bien, c'était encore mieux, encore plus important. Et l'étudiante était véritablement certaine qu'il était un type bien. Ca se voyait dans ses yeux, clairement. Bon, après peut-être qu'elle était la seule à voir se genre de trucs dans les yeux des gens… tant pis, ça lui faisait un don en plus. D'ailleurs, en parlant de don, est-ce qu'il était un simple humain ou bien quelqu'un comme elle ? Ça, elle ne le savait pas. Mieux valait qu'elle ne lui demande pas maintenant, parce qu'il y avait des chances pour qu'il la prenne pour une folle.

« - Je peux t'aider ? Lui demanda-t-elle, clairement enthousiaste. »

Non parce qu'elle allait pas rester sans rien faire pendant qu'il mettait la table, et elle ne savait pas vraiment où se trouvait le nécessaire, alors autant lui demander si elle avait le droit de l'aider. Bien que l'aide, ça ne se refuse pas selon elle.

La jeune femme arrêta tout mouvement également, levant légèrement la tête pour que son regard croise le sien. Est-ce que cette question voulait dire qu'il y était aussi, et que par conséquent ils s'étaient déjà croisés dans les couloirs, ou bien même étaient dans la même classe ? Dans ce cas, elle s'en voudrait de ne pas s'être souvenu de lui, et encore plus si tous deux s'étaient déjà adressé la parole… mais au moins, s'ils faisaient les mêmes études au même endroit, et bien ça leur ferait un point commun sur quoi discuter.

« - Si, j'y suis ! Pourquoi, toi aussi ? Lui demanda-t-elle, lui adressant un large sourire. »
Revenir en haut Aller en bas

Administrateur

avatar
Je suis...
Féminin Messages : 63
Points : 2147483643
Date de naissance : 12/11/1998
Date d'inscription : 24/09/2016
Age : 18


MessageSujet: Re: Pour le coup d'un soir. [NamJoon Kim / NamJoo Lee]   Sam 1 Oct - 11:32

Sujet clôturé pour inactivité. Si vous souhaitez le rouvrir, veuillez contacter un membre du Staff.

♥♦♣ Le Refuge. Pouit nous accompagne. ♥♦♣
~ Que le sourire de Meow vous accompagne à chaque instant. (Il vous surveille aussi...) ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Pour le coup d'un soir. [NamJoon Kim / NamJoo Lee]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [rp] Plainte pour un coup de couteau
» « C'est l'histoire d'un soir qui se transforme en histoire C'est une nuit d'hôtel qui mène à l'autel plus tard » || Cours Edekia
» me noyer ? plutôt dans tes yeux qu'ici... [ A ]
» pétition : Pataud, caniche de 8 ans massacré
» Recherche Codeur et Graphiste pour un coup de jeune

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Refuge  :: Bienvenue au Refuge ! :: Archives :: RP-
Sauter vers: