Refuge-RPG.
 
Pour voter pour le Forum. Clique

Partagez | 
 

  On dit que la violence ne se traduit pas seulement dans les actes, mais également dans le silence. [WonWoo Jun - WooHyun Kim][Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Situation amoureuse : Libre comme l'air ~
Masculin Messages : 356
Points : 426
Date de naissance : 08/02/1999
Date d'inscription : 26/08/2014
Age : 18
Localisation : --

Feuille de personnage
Pouvoir de votre personnage :
Histoire de votre personnage :
Caractère de votre personnage :
avatar
Ordre Epsilon
WooHyun Kim
MessageSujet: On dit que la violence ne se traduit pas seulement dans les actes, mais également dans le silence. [WonWoo Jun - WooHyun Kim][Terminé]   Mer 18 Mai - 13:44

WooHyun n'aimait pas cette sensation. Celle de son cœur qui se contractait fortement dans sa poitrine, si fort qu'il avait l'impression que son organe vital allait se briser en mille morceaux. Il avait l'impression d'étouffé, que ses poumons étaient comprimés par de puissantes mains qui ne voulaient pas le lâcher. Assis sur le tabouret d'un café qu'il avait l'habitude de fréquenter, il faisait doucement bouger la cuillère dans la paille de son chocolat. Dehors, il pleuvait averse. Un peu comme sur son cœur en miette. Son regard noir encre était perdu dans le vide. Mais il y avait tellement de choses qui se passaient à l'intérieur de lui. Pourquoi est-ce que ça faisait si mal ? Pourquoi est-ce qu'il souffrait ainsi ? Le manager n'avait rien demandé. D'ailleurs, heureusement qu'il ne voyait pas le groupe aujourd'hui, sinon, il était certain que MinJae se serait foutu de sa gueule. Mais pour le coup, WooHyun n'y pouvait rien. Il ne parvenait pas à contrôler tout ça.

Le monde autour de lui n'existait pas. Les gens n'ont plus. Les bruits, les voix, les sons n'étaient que murmures à ses oreilles. Ni le barman, ni les serveurs n'attiraient son attention aujourd'hui. Habituellement, il ne se mettait jamais au bar, préférant le confort d'une table. Mais aujourd'hui, c'était différent. Tout était différent. Il aurait presque pu entendre l'aiguille courir après le temps qu'on lui avait volé, et qu'il ne retrouverait plus jamais. On dit que la violence ne se traduit pas seulement dans les actes, mais également dans le silence. La violence de ce silence dont la mobilité avait été figé dans son corps, dans son esprit, dans sa chaire. Jusqu'au plus profond de son âme. Ses pupilles ne pétillaient pas, il y avait tellement de choses qui s'entrechoquaient dans ses yeux.  Des souvenirs oubliés, enfouis loin, très loin dans son esprit, comme une boîte que l'on a caché et que l'on ne veut plus ressortir. Le temps s'était figé autour de lui et c'était assourdissant. Il avait l'impression d'étouffer.

En général, WooHyun n'était pas quelqu'un de sensible. Il lui en fallait beaucoup pour se sentir mal. Sauf là. Il savait qu'il ne devait pas en vouloir à la jeune fille, parce qu'il était persuadé qu'elle avait fait le bon choix en partant, et il était heureux pour elle. Ce n'était pas son départ, qui lui faisait mal. Mais son amour. Parce qu'il l'avait aimé, et on lui avait enlevé quelque chose, encore. Pour la 4ème fois. Oh, ce n'était pas grave, il trouverait bien quelqu'un d'autre, comme disaient les autres, son physique était avantageux et il attirait le regard, mais lui, lui s'en foutait de tout ça. WooHyun ne croyait pas au grand amour, ni aux coups d'un soir. Cependant, il aimait la stabilité. Pas qu'il manquait d'affection, SungKyu lui en donnait assez, mais il aimait la sensation qu'il avait lorsqu'il était avec quelqu'un. Il aimait sentir son coeur battre plus vite, il aimait cette sensation de chaleur qui glissait dans son corps, il aimait se sentir indépendant, sans l'être pour autant. WooHyun avait toujours aimé être amoureux de quelqu'un. Ce qui, pour le moment, n'était plus vraiment le cas.

Il soupira avant de passer une de ses mains dans ses cheveux noirs de jais, lançant un regard noir au type qui venait de passer sa main dans son dos. Pour qui est-ce qu'il se prenait, celui-là ? S'il y avait bien une chose que le coréen détestait, c'était le genre de geste que ce gars venait de faire. Il préférait la subtilité et la douceur. Sans doute parce qu'il était lui même quelqu'un de doux. Puis, il avait cru quoi ? Que le mannequin allait se laisser tringler dans les chiottes ou ailleurs, par ce pauvre type qu'il ne connaissait même pas ? C'était mort. Il avait un minimum d'amour propre et de dignité pour accepter ce genre de truc. En plus, il n'était pas du tout son genre. Heureusement, il ne chercha pas plus longtemps et foutu le camp. Du moins, il l'espérait.

Il aurait pu, il aurait bu jusqu'à devenir complètement soûl. Mais il était tout seul, alors il ne le faisait pas. Il n'était pas suffisamment con pour le faire. Déjà parce qu'il serait incapable de se débrouiller tout seul, et surtout parce qu'il pouvait parfaitement se faire choper dans un coin. Par le type de tout à l'heure, par exemple. D'ailleurs, ce dernier ne manqua pas de revenir rapidement à la charge, puisqu'il entendit le tabouret juste à côté de lui être tiré, et WooHyun soupira, ignorant le regard un peu trop insistant qu'il posa sur lui. Il frissonna de dégoût en le voyant détailler son corps. Il portait un simple slim noir un peu trop serré ainsi qu'un haut blanc. Habituellement, ça ne dérangeait pas, mais là, si.

-Je peux t'offrir un verre ?

Le mannequin lui lança un regard en coin, sa mâchoire se contracta en sentant sa main se poser sur sa cuisse. Ce type commençait à l'insupporter. Enormément. D'un mouvement sec, il retira cette main, lui reposant violemment sur le comptoir.

-Non, foutez moi la paix.

-Oh, allez. Tu me plaît.


Le coréen se frappa le front avec la main en soupirant, bien décidé à l'ignorer. Il était franchement chiant. S'il ne partait pas, c'est lui qu'il ferait. Il n'avait pas non plus envie de lui défoncer la gueule pour avoir les mains un peu trop baladeuses... Il aurait dû. Il se contracta véritablement en sentant la main de l'autre glisser entre ses cuisses, remontant dangereusement. Et ça le faisait rire, ce connard. Se retournant vivement, sa main parti frapper avec violence la joue de ce con, le laissant sonner un moment.

- Tu comprends ce que je te dis ou il faut que je te démonte pour que tu me foutes la paix ? Siffla-t-il entre ses dents.

L'autre ne semblait pas vraiment content, surtout vu le regard qu'il lui lança. Non pas que WooHyun allait se laisser faire, mais il commençait à se sentir étrange tout à coup. Il se retint avec peine sur le bar, pour ne pas dire qu'il était en train de s'écrouler dessus. Qu'est-ce qu'il lui arrivait ? Il commençait à avoir chaud et sa vue se brouillait. Ce type devait forcément être un élu. Et avec la chance qu'il avait, il était en train d'utiliser son don sur lui.

-On va bien s'amuser, tous les deux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: On dit que la violence ne se traduit pas seulement dans les actes, mais également dans le silence. [WonWoo Jun - WooHyun Kim][Terminé]   Mer 18 Mai - 15:59

Pour la énième fois depuis le début de la soirée, WonWoo avait rempli un verre d'une boisson plus ou moins alcoolisée avant de la tendre à la personne qui l'avait demandée. Les soirées étaient généralement calmes là où il travaillait et ce sans doute parce que le côté "café" de l'établissement avait tendance à être mit plus en avant que celui "bar", la plupart des clients préférant demander une bonne boisson chaude à consommer sur place qu'un verre d'alcool. Après, forcément, ils n'étaient pas tous comme ça, et encore heureux d'ailleurs sinon il se retrouverait bien vite au chômage, sans trop quoi faire de sa vie pour se sortir du pétrin.
Par-ci par-là, le barman reconnaissait certaines personnes, des habitués des lieux. Sans vouloir se vanter, parce qu'il était inclut dedans, le personnel du café avait tendance à être très professionnel et amical donc les gens se faisaient un malin plaisir de revenir, appréciant la qualité du service qui leur était offert. Lui-même appréciait plutôt bien l'ambiance qui se dégageait de l'endroit, c'était vraiment très convivial et il n'avait eu que très rarement dû mettre des gens dehors. Il fallait dire que le patron était souvent dans son bureau, perdu dans ses papiers, et 90% des gens se trouvant au service étaient des filles donc, quand quelqu'un venait à poser problème, il était plutôt fréquent que ce soit à lui qu'on demande de faire le sale boulot. Heureusement que ce n'était pas fréquent sinon il aurait plus eu l'impression d'être videur de boîte que barman. Et ça, ça aurait un peu craint.

Parmi les visages qui ne lui étaient pas inconnus, parce qu'ils ne lui étaient pas totalement familiers non plus, il reconnut celui d'un jeune homme au bar. La première fois qu'il l'avait vu blond, il avait été surprit, mais s'étant habitué à cette vision il se sentait de nouveau troublé par son retour au brun. Il venait parfois, pas tous le temps, mais lorsque c'était le cas c'était un plaisir de le recevoir. L'Hybride se souvenait de lui pour son amabilité, une personne très polie, mais surtout pour sa bonne humeur communicative. En effet, dès lors qu'il venait, le garçon avait l'habitude de sympathiser avec les clients et faisait son effet. Il était arrivé à plusieurs reprises, entre les heures de cours des étudiants, de voir des jeunes filles lui demander si "le beau jeune homme de la veille" allait revenir. En quelque sorte, il faisait pas mal de publicité pour le café, un peu plus et il en deviendrait presque la mascotte des lieux. Tous le monde s'attachait à lui : les clients, le personnel, et l'ancien étudiant lui-même ne rechignait pas sur sa présence non plus. Sauf peut-être ce soir-là.
Pour la première fois depuis qu'il l'avait « rencontré », l'adolescent était étrangement calme. Peut-être même trop. Le loup aurait pu comprendre qu'il n'ait pas envie de parler mais même l'expression de son visage était différente. Il ne souriait pas et de son côté, il devait l'avouer, ça le faisait un peu chier de le voir comme ça. Il fallait dire qu'il s'était habitué à le voir de bonne humeur en toutes circonstances, donc ce silence avait le don d'être à la limite de l'insupportable.

La première fois que celui qui s'avèrerait plus tard être l'élément perturbateur de la soirée avait posé sa main sur le plus jeune, WonWoo n'avait rien remarqué, étant trop occupé à rendre sa monnaie à une cliente qui venait de récupérer sa boisson, mais son attention se reporta bien vite sur eux lorsqu'il les entendit parler. En temps normal il aurait continué ce qu'il faisait bien tranquillement, à savoir essuyer les verres pour les reposer sous le bar ensuite, mais le ton hostile dont le brun avait fait preuve avait piqué sa curiosité au vif. Du coup, ça faisait au moins cinq minutes qu'il astiquait le même verre, gardant un oeil sur le trouble-fait. Il ne l'avait jamais vu auparavant et, même s'il s'agissait d'un client, il s'en estimait heureux. Il n'aimait pas cette façon qu'il avait de se comporter avec l'étudiant et son insistance auprès de lui, mais le plus petit semblait savoir se défendre. Enfin, il se décida tout de même à réagir lorsque les choses avaient un peu trop dérapées à son goût.

Le brun avait, c'était le cas de le dire, violemment giflé l'être indésirable qui s'était installé à côté de lui, faisant ainsi part de son désaccord, ce qui entraîna un silence dans l'établissement. La plupart des clients avaient l'air de retenir leurs souffles, comme s'ils redoutaient ce qu'il allait se passer, mais il ne leur laissa pas le temps d'en avoir la réponse. L'ancien étudiant en droit avait reposé sa serviette et son verre sur le bar avant d'en faire le tour et d'attraper violemment l'énergumène par le col de son vêtement. Parce qu'il n'avait rien à envier à personne, et que même si le gars en face de lui avait pesé 80 kilos ça lui aurait fait une belle jambe, il ne se sentait pas le moins du monde impressionné par son adversaire. Il le traîna ainsi sans difficultés jusque la porte d'entrée.

« Quand on te dit non, c'est non. Lâcha-t-il froidement. C'est pas Meetic ici, si tu veux rencontrer quelqu'un vas voir ailleurs. »

Sans un mot de plus, il ouvrit la porte d'une main avant de balancer littéralement l'intrus dehors, sans douceur, le laissant tomber sur le sol froid.

« Que je te revois encore mettre un pied ici et je te promets pas l'état dans lequel tu en ressortiras. »

C'était des menaces, oui, mais ça avait au moins le mérite de marcher. Personne ne viendrait délibérément importuner les clients présents, il en faisait le serment, et il ne plaisantait réellement pas sur le fait qu'il ne le louperait pas s'il osait se pointer de nouveau, à l'avenir. Il aurait pu être le meilleur client du café qu'il en aurait quand même eu strictement rien à foutre, il ne voulait personne comme ça ici et son patron approuvait totalement cette attitude, c'était peut-être pour ça qu'il allait s'enfermer dans son bureau sans prendre la peine de surveiller ce qu'il se passait ici. Il lui faisait confiance.
Sous le manque de réaction de l'homme, WonWoo finit par refermer la porte derrière-lui, faisant signe au reste des personnes présentes de reprendre leurs activités. Le spectacle était terminé. Il alla naturellement à la rencontre du brun, l'aidant à se rasseoir correctement. Il resta même à ses côtés, juste au cas où, de peur de le voir s'effondrer de nouveau s'il venait à le quitter des yeux ne serait-ce que quelques secondes.

« Est-ce que ça va ? Demanda-t-il. »

L'Hybride avait posé sa main sur le front de son cadet tout en posant cette question, cherchant à savoir s'il avait de la fièvre, se retenant de jurer qu'il ferait la peau au gars qui lui avait fait ça s'il le revoyait.
Revenir en haut Aller en bas
Situation amoureuse : Libre comme l'air ~
Masculin Messages : 356
Points : 426
Date de naissance : 08/02/1999
Date d'inscription : 26/08/2014
Age : 18
Localisation : --

Feuille de personnage
Pouvoir de votre personnage :
Histoire de votre personnage :
Caractère de votre personnage :
avatar
Ordre Epsilon
WooHyun Kim
MessageSujet: Re: On dit que la violence ne se traduit pas seulement dans les actes, mais également dans le silence. [WonWoo Jun - WooHyun Kim][Terminé]   Jeu 19 Mai - 20:17

WooHyun avait vraiment cru qu'il n'allait jamais se débarrasser de ce type. Parce que cette drôle de sensation qu'il avait eu, s'il avait été seul, il était certain qu'il ne s'en serait jamais sorti. Elle était beaucoup trop pénétrante, beaucoup trop invasive. Elle paralysait son corps entier, mais en même temps, il se sentait comme s'il avait pris de l'aphrodisiaque. Il ne se sensait pas excité, juste excessivement étrange.
Heureusement, cette sensation commença peu à peu à partir lorsque le barman intervint. Il l'avait souvent vu de loin, en réalité. C'était le genre de gars qui paraissait mystérieux, assez froid, mais qui, en réalité, ne devait pas l'être tant que ça. Enfin, il ne savait pas vraiment. Il ne le connaissait pas plus que ça, il ne connaissait pas son prénom, alors il ne voulait pas émettre de jugement sur lui. Il avait eu la gentillesse de venir l'aider à se débarrasser de ce type alors...

Il fut d'ailleurs surpris de la violence qu'il employa pour le faire sortir. Au moins, il n'y allait pas par 4 chemins, ce qui etait franchement pas mal. WooHyun n'aimait pas vraiment ceux qui étaient trop mou. Pas qu'il aimait la violence mais voilà, ça faisait son effet. Lui, par contre, était en train de se battre pour retrouver son état normal. Parce que là, c'était franchement pas gagné. Il allait sûrement lui falloir quelques minutes pour revenir complètement à lui. Le barman revient d'ailleurs vers lui pour l'aider à ce rassoir correctement, et WooHyun le regarda un moment. Son visage était harmonieux, et au final, c'était son regard qui lui donnait cet air froid tant il était perçant. Mais ça lui donnait du charme, c'était indéniable. Il aimait réellement son regard.

- Vous êtes beau, vous avez ? Vous avez un joli regard.

En temps normal, WooHyun lui aurait lancé un clin d'oeil ou une connerie dans le genre. Mais là, il se sentait vraiment trop étrange pour trouver ça normal. Ça l'aurait presque gêné pour la peine. Il passa une main sur son visage, soupirant légèrement. Ce n'était pas vraiment le moment de faire le con, ni de dire des trucs aussi bizarre. Enfin si, mais là, il ne savait pas vraiment ce qu'il lui prenait. Habituellement, WooHyun ne faisait vraiment pas de rentre-dedans. Sauf pour plaisanter. Mais là, il n'avait pas envie de plaisanter. Il n'avait pas le coeur pour. C'était un peu étrange de se dire ça alors qu'habituellement, il était quasiment tout le temps joyeux et tout le temps en train de rigoler.... Ou de provoquer. Et il n'aimait réellement pas se sentir ainsi. Il préférait faire le con.

Il frissonna en sentant la main du jeune homme sur son front, ne s'attendant pas à ce qu'il le fasse. Il était vraiment adorable à s'inquiéter ainsi, c'était plutôt rare qu'un inconnu se comporte de la sorte. WooHyun se sentait flatté qu'il s'inquiète autant pour lui.

- Désolé, je ne sais pas ce que je dis. Je vais bien. Merci de m'avoir débarrassé de ce type.

Si le barman n'avait pas été là, WooHyun n'était pas certain de l'issu qu'aurait eu cette histoire. Et le coréen ne serait sûrement pas resté calme longtemps. Ce n'était pas réellement sa spécialité, la patience. Pour ne pas dire pas du tout. Bien qu'il soit plutôt calme, il n'aimait vraiment pas qu'on vienne l'emmerder de la sorte. Et il était sincèrement reconnaissant envers ce jeune homme. Il ne savait vraiment pas ce qu'il aurait fait, sans lui.
Son regard fut irrémédiablement attiré par un couple qui fricotait à une table, ce qui le fit sourire légèrement. Maintenant, il avait l'impression de ne voir que des couples. C'était un peu étrange comment il pouvait faire attention à ce genre de détails maintenant. Peut-être parce qu'il venait juste de rompre. Ça finirait sans doute par lui passer, avec le temps. Il ne savait pas trop quoi en penser.

Il finit par secouer la tête pour arrêter de les regarder, reportant son attention sur le jeune homme. Il lui sourit doucement pour le rassurer, afin de le rassurer légèrement s'il venait à s'inquiéter pour lui. Parce qu'il ne voulait pas ça. Il n'aimait pas quand les autres s'inquietaient pour lui, même ceux qu'il connaissait. En réalité, il n'aimait pas vraiment parler de lui, que ce soit à un inconnu ou un ami ou de la famille. Il n'allait jamais dans les détails, restant le plus vaste possible. C'était ainsi, il n'avait jamais aimé parler de lui.

- Je m'appelle WooHyun.

Il ne savait pas s'il connaissait déjà son prénom, ce qui l'etonnerait quand même, mais il préférait lui donner. C'était plus une marque de politesse, une façon de faire connaissance. Il préférait avoir le nom de ceux avec qui il parlait.

♥♦♣ Le Refuge. Pouit nous accompagne. ♥♦♣

Uhuhuhu~:
 


Ying Yang ~:
 

~Sexy WooHyun~:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: On dit que la violence ne se traduit pas seulement dans les actes, mais également dans le silence. [WonWoo Jun - WooHyun Kim][Terminé]   Sam 11 Juin - 13:17

Le barman fronça légèrement les sourcils en entendant les paroles de son cadet. Lui, avoir un joli regard ? Il avait plutôt tendance à faire fuir les gens. Il était sûrement le genre de gars avec qui une fille n'aimerait jamais se retrouver coincée, seule, dans une ruelle sombre ou dans un quelconque autre endroit. Si seulement ils pouvaient se rendre compte de la passivité dont il pouvait faire preuve quand on ne le cherchait. Il aimait souvent penser que, à une autre époque, il aurait sans doute été un preux chevalier, à se battre pour la sécurité des autres, ou bien le forgeron du coin, ça aussi c'était pas mal. Enfin, passons, le jeune avait dû vite retrouver ses esprits pour sortir quelque chose comme ça, ou alors il divaguait littéralement, ce qui ne serait pas vraiment bon signe. Bon sang mais qu'est-ce que l'autre tocard avait bien pu lui faire ? Il n'avait pas pu glisser quelque chose dans son verre, il avait été à côté d'eux tout le long de la soirée et l'aurait donc remarqué, alors c'était quoi ? Un pouvoir ? C'était pire que du venin de serpent, son truc. Peut-être qu'ils auraient dû ajouter une close qui interdirait de se servir de ses pouvoirs au sein de l'établissement, mais étant donné qu'ils étaient dans la ville des Humains et non en Andore, mieux valait se passer de ce genre de choses. Il était d'ailleurs certain que même si quelques personnes avec des pouvoirs se trouvaient ici, il devait surtout y avoir beaucoup d'humains qui se mettraient à hurler et à courir dans tous les sens au moindre signe de Magie. Il était absolument interdit d'exposer ses pouvoirs aux non-Magiciens, et il veillait personnellement à ce que certains ne dérapent pas.

En parlant de Magie, est-ce que le jeune homme face à lui appartenait également à ce monde ? Non parce que si c'était pas le cas, ce moment d'égarement risquait fort d'être compliqué à expliquer. Avec un peu de chance, il penserait comme lui au départ et se demanderait simplement si le type louche n'avait pas versé quelque chose dans son verre. Mais s'il était comme l'Hybride, alors il serait sans doute capable de comprendre la nature de la chose de lui-même.

« Oh, merci. Répondit-il simplement. »

Sans mentir, WonWoo ne savait même pas ce qu'il aurait dû lui dire, il n'était pas vraiment habitué à ce qu'on lui fasse des compliments et ça aurait été un peu étrange s'il lui avait répondu que lui aussi était mignon, même s'il n'en pensait pas moins. De toute façon, ce n'était un secret pour personne, son cadet était véritablement beau, il suffisait juste de le regarder pour le savoir. Il pouvait être blond, brun, roux, orange ou tout ce qu'il voulait que c'était pareil au fond, il laissait ce même effet à toutes les personnes qui croisaient son regard.
Il secoua lentement la tête en entendant son camarade s'excuser pour son comportement, lui faisant comprendre que ce n'était rien. Il l'aurait insulté, il disait pas, mais là c'était un compliment qu'il lui avait fait donc ce n'était pas bien grave en soit, bien au contraire. Il retira finalement sa main en l'entendant lui dire qu'il allait bien.

« Pas de souci. Tu me le dis si tu le revois rôder dans les parages ? »

Ils n'étaient à l'abri de rien, après tout, l'ancien étudiant avait une bonne vue mais il y avait des limites à tout, il suffisait qu'il soit occupé, et ne fasse donc pas attention, pour que l'autre bouffon revienne à la charge. C'est dingue ce qu'il n'aimait pas les gens comme ça, à insister alors que c'est peine perdue.
Le brun se présenta finalement à lui et il sourit presque en constant qu'ils avaient tous les deux un « Woo » dans leur prénom. C'était idiot comme constatation mais lui ça l'amusait, ça leur faisait au moins un semblant de point commun : leur prénom. En plus de ça, ça sonnait coréen comme nom, non ? WooHyun, c'était clairement pas français, mais c'était joli à entendre.

« WonWoo. Lui répondit-il avant de retourner naturellement vers le bar. »

WooHyun semblait aller mieux, il pouvait donc retourner vaquer à ses occupations, en gardant tout de même un oeil sur lui. Il reprit sa serviette en main et se remit à essuyer les verres pour les ranger sous le bar, à leurs place.

« Tu crois que ça va aller, pour ce soir, ou tu veux que je te raccompagne ? Demanda-t-il. »

Le plus étrange dans tout ça, c'est qu'il lui avait proposé ça naturellement, comme s'ils se connaissaient depuis toujours alors qu'ils venaient tout juste de se rencontrer, ou en tout cas réellement. En vérité, c'était plus une question de politesse qu'autre chose, même si le plus jeune semblait bien tenir comme ça, qui lui disait qu'il ne s'effondrerait pas rien qu'en posant le pied par terre ? Et puis, juste par sécurité, il ne tenait peut-être pas à recroiser son agresseur dans la rue, sans être accompagné, allez savoir ce qu'il pourrait lui faire s'ils étaient seuls. De toute façon, le barman avait l'habitude de ramener les personnes complètement torchées chez elles, il ne pouvait décemment pas les laisser devant la porte. Mais ce soir semblait être calme, et ils n'allaient sans doute pas tarder à atteindre l'heure de la fermeture, la plupart des employés étant des étudiants qui travaillent pour se payer leurs études, ils ne pouvaient donc pas se permettre de veiller jusque pas d'heure.
Revenir en haut Aller en bas
Situation amoureuse : Libre comme l'air ~
Masculin Messages : 356
Points : 426
Date de naissance : 08/02/1999
Date d'inscription : 26/08/2014
Age : 18
Localisation : --

Feuille de personnage
Pouvoir de votre personnage :
Histoire de votre personnage :
Caractère de votre personnage :
avatar
Ordre Epsilon
WooHyun Kim
MessageSujet: Re: On dit que la violence ne se traduit pas seulement dans les actes, mais également dans le silence. [WonWoo Jun - WooHyun Kim][Terminé]   Sam 11 Juin - 17:00

WooHyun soupira légèrement en entendant la jeune homme lui répondre. Il ne voulait réellement pas paraître pour malpoli ou pour un gros dragueur. Parce que ce n'était réellement pas son genre. Certes, il était joueur, mais pour lui, il y avait une grosse différence. Et il n'avait jamais aimé les personnes qui étaient un peu beaucoup trop collantes. Il était vite excédé. Et vraiment, heureusement que ce garçon avait été là, sinon, il ne savait même pas comment ça aurait terminé, et ça n'aurait très certainement pas été très jolie. WooHyun était quelqu'un de très calme, sauf quand on le cherchait, et il savait pertinemment qu'il pouvait devenir extrêmement violent.

Il tourna la regard vers lui en l'entendant parler, souriant légèrement. Il devait le prévenir ? Il était devenu son garde du corps attitré ou ? Pourtant, le coréen n'avait pas le coeur à se moquer gentiment de lui. Ce qu'il venait de lui proposer était réellement très gentil, et il ne s'attendait vraiment pas à un geste pareil de sa part. Il allait sans doute se répéter, mais le garçon qui lui faisait face semblait plutôt froid et distant, mais c'était sans doute juste une image qu'il renvoyait. Parce que, du peu qu'il pouvait voir de lui, il était plutôt attentionné. Ou tout du moins, attentif à son prochain... Ou il faisait simplement ça par politesse et en avait, très certainement, rien à foutre. WooHyun était habitué à ce genre de personne, alors ça ne l'étonnerait pas tellement.

-Avec ce que tu lui as mis, je ne pense pas qu'il va revenir.

Vu la trampe qu'il lui avait lui avait mis, il avait très certainement compris qu'il ne fallait pas revenir au risque de se faire véritablement casser la gueule. WooHyun aurait bien utilisé son pouvoir pour se défendre, mais le problème était qu'il y avait également des humains dans l'établissement, et il savait parfaitement que c'était interdit de leur dévoiler. Même le garçon en face de lui, il ne savait pas s'il était un magicien ou autre chose. Alors dans le doute, il valait mieux rester discret et ne pas faire d'histoire.
WonWoo.... Il sourit légèrement en entendant son prénom. Il avait un "Woo" lui aussi, c'était marrant. Bon, c'était un peu gamin d'accord, mais il ne connaissait que très peu de personne qui avait la même syllabe que lui dans son prénom, surtout en étant en France. Au moins, il avait la confirmation qu'il était coréen. Son prénom était doux, en tout cas.

Il écarquilla pourtant les yeux en l'entendant parler, relevant ses yeux, qui étaient posés sur le verre qu'il était en train d'essuyer, sur son visage. Il était réellement surpris qu'il lui propose de le raccompagner. Ils ne se connaissaient pas, et pourtant, il lui avait proposé naturellement, comme s'ils étaient les meilleurs amis du monde. Il ne savait pas quoi répondre. Il sentait encore son esprit divague, à cause du don de l'autre con, mais en même temps, il ne voulait pas le déranger. De plus, l'autre était très certainement parti, alors il était hors de danger.

-Non, merci. Je ne vais pas te déranger plus que ça. Merci en tout cas.

Il lui sourit avant de se relever, prenant garde à ne pas se casser la gueule, avant de se diriger vers les toilettes. C'était marrant de sentir certains regards le suivre. Il espérait juste qu'ils n'étaient pas en train de le mater. Bon ça, ce n'était pas le plus gênant, tant que ça restait avec les yeux.
Il s'adossa contre les éviers, fermant les yeux un instant. C'était réellement chiant comme sensation, sérieusement, s'il recroisait l'autre, il lui ferait bouffer ses couilles, à se bâtard. Il tourna le robinet avant de passer de l'eau sur sa nuque. La sensation de fraîcheur lui fit du bien, et il passa sa main mouillée dans ses cheveux, les ramenant légèrement en arrière. Bon, il devait juste terminer sa consommation, et après, il pourrait rentrer se reposer.

Lorsqu'il ressortit, il n'eut pas le temps de rejoindre sa place qu'une jeune fille attrapa son poignet, le faisant se retourner. Timidement, elle lui demanda une photo. Est-ce qu'elle l'avait reconnu ? Possible. Il fallait dire que son shooting avec EunJi et MinJae avait carrément cartonné. Ils étaient sur toutes les couvertures de magazines et d'affiches. Et ce n'était pas grâce à lui, mais au deux autres. Ils avaient été époustouflants. Lui, il avait juste repris ses défilés et autres shootings solo. Après, il restait discret. Il n'était vraiment pas du genre à gueuler sur les toits qu'il était mannequin.
Alors, le mannequin sourit doucement avant de se mettre à sa hauteur, lançant un sourire ravageur à son téléphone. Bah quoi ? Au moins, elle pourrait baver dessus les soirs. Elle semblait jeune, peut être 15 ans, dans ces eaux là.

-Vous pourrez dire à EunJi et MinJae que j'ai hâte de les entendre ? Ils sont trop beaux, je suis déjà fan !

WooHyun se mit à rire, bien qu'intérieurement il était un peu blasé. Evidemment qu'ils étaient beaux, non mais et puis quoi encore ? Il signa son carnet avant de retourner s'asseoir, s'empêchant de rire en l'entendant glousser. Ah, les filles...Définitivement trop fragiles. Heureusement, elle ne semblait pas avoir remarqué qu'il était en réalité, complètement à l'ouest. Ca finirait bien par passer.
Une fois qu'il eut fini sa boisson et qu'il eut payé, il remarqua qu'en fait, il n'y avait plus grand monde, et qu'il faisait pratiquement nuit. Il se releva à nouveau, saluant les personnes présentes avant de se diriger vers la porte. Et c'est là, qu'il remarqua qu'en fait, l'autre n'était pas parti. Il resta bloqué sur la porte. S'il sortait, il se jetait directement dans ses bras, là. Il n'était pas exactement devant la porte, il était légèrement sur le côté, mais de là où il était, le coréen pouvait parfaitement le voir. Il recula légèrement, priant pour que l'autre ne l'ait pas remarqué, et sursauta légèrement en sentant une main se poser sur son épaule.

-...WonWoo.

♥♦♣ Le Refuge. Pouit nous accompagne. ♥♦♣

Uhuhuhu~:
 


Ying Yang ~:
 

~Sexy WooHyun~:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: On dit que la violence ne se traduit pas seulement dans les actes, mais également dans le silence. [WonWoo Jun - WooHyun Kim][Terminé]   Lun 20 Juin - 16:33

Le barman espérait très sincèrement que WooHyun avait raison, et qu'avec la façon dont il avait mit l'autre tocard dehors, le message serait très clair s'il souhaitait s'aventurer de nouveau par ici. Ça ne lui faisait pas particulièrement plaisir d'agir comme ça mais c'était le seul moyen de faire réellement comprendre les choses. Il avait essayé la diplomatie, il fut un en temps, en discutant avec la personne avec qui il était en conflit, et puis il avait comprit que lui mettre son poing en plein visage était bien plus efficace. La violence ne résout rien, c'est certain, mais ça avait au moins le mérite de calmer les gens pendant un petit moment.
Il avait eu envie de dire au plus jeune que ça ne le dérangeait pas de le raccompagner, il n'aurait pas proposé ça s'il n'en avait pas eu envie, mais en même temps il n'aimait pas quand les gens insistaient alors ça lui paraissait évident qu'il n'allait pas en faire de même. Il lui avait dit non, alors c'était non, dans le pire des cas il pourrait toujours se retourner vers lui s'il changeait d'avis.

WonWoo avait suivi du regard le Sorcier lorsque celui-ci s'était levé afin de se diriger vers les toilettes, s'assurant qu'il n'allait pas s'effondrer à mi-chemin. Ce n'était pas vraiment son genre de se soucier des autres mais, allez savoir pourquoi, il se sentait littéralement obligé d'aider le jeune homme, il se sentait bien plus impliqué que pour n'importe quel autre client, mais ce devait sans doute être dû au fait qu'il s'était habitué à sa présence régulière. Un peu comme s'il le connaissait.
Le temps que celui-ci ressorte, il en avait profité pour servir quelques personnes, le calme semblant avoir plus ou moins retrouvé sa place dans la pièce. Ce genre d'échanges "musclés" n'étaient pas tellement habituels au lieu mais la plupart des clients devaient avoir vu ça dans d'autres enseignes vu comme ils s'en remettaient aisément.

Le reste de la soirée s'était passé plutôt calmement, à présent les gens avaient cessés d'arriver et la plupart commençaient à partir, de toute façon l'heure de fermeture arrivait donc il valait mieux éviter de continuer à accueillir du monde. Parfois, les clients étaient pire que des moustiques, ils voyaient un peu de lumière et hop, ils se jetaient dessus comme si leur vie en dépendait. De son côté, WooHyun allait, ou tout du moins il en avait l'air, mieux. Il avait finit sa boisson tranquillement avant de partir, enfin ça c'est ce qu'il croyait.
L'ancien étudiant en droit avait reporté son attention sur la porte d'entrée de l'enseigne en sentant un courant d'air frais parvenir jusqu'à lui. En temps normal ça ne lui aurait pas paru étrange, ça arrivait que des clients oublient de refermer la porte, mais le fait qu'il voit son cadet encore planté devant, sans bouger, ça ça lui avait paru bizarre. Juste pour s'assurer que tout allait bien, il avait reposé le verre qu'il tenait et la serviette, afin de s'approcher de lui. Une fois à sa hauteur il posa simplement une main sur son épaule, le plus jeune prononçant simplement son prénom.

« Tu fais des courants d'air. Déclara-t-il avant de regarder dans la même direction que le plus jeune. »

Est-ce que ce gars était sérieux ? Il devait pas vraiment tenir à son visage pour pas être encore parti. Il comprenait mieux à présent pourquoi WooHyun n'avait pas osé sortir, allez savoir ce que ce fou aurait bien pu lui faire, surtout que pour sa part il n'aurait rien remarqué et n'aurait pas pu intervenir.
Le plus grand retira sa main de l'épaule du garçon afin de le contourner, sortant de l'établissement.

« Qu'est-ce que tu fais là, encore ? Demanda-t-il sans passer par quatre chemins. »

Qu'il ne lui dise pas qu'il venait chercher le Sorcier ou il lui explosait littéralement la gueule, qu'il y ait du monde autour ou pas, il en avait absolument rien à faire. A moins qu'il ne soit là pour s'excuser, mieux valait pour lui qu'il se retourne et trace sa route, auquel cas il ne promettait pas de se contenir.
Revenir en haut Aller en bas
Situation amoureuse : Libre comme l'air ~
Masculin Messages : 356
Points : 426
Date de naissance : 08/02/1999
Date d'inscription : 26/08/2014
Age : 18
Localisation : --

Feuille de personnage
Pouvoir de votre personnage :
Histoire de votre personnage :
Caractère de votre personnage :
avatar
Ordre Epsilon
WooHyun Kim
MessageSujet: Re: On dit que la violence ne se traduit pas seulement dans les actes, mais également dans le silence. [WonWoo Jun - WooHyun Kim][Terminé]   Lun 20 Juin - 21:47

WooHyun fut légèrement surprit lorsqu'il entendit WonWoo lui dire qu'il faisait des courants d'airs, bien qu'il ne le montra pas. Parlait-il du fait qu'il ait laissé la porte ouverte ? Ou bien était-ce parce qu'il avait constamment ce léger courant d'air qui le suivait ? A cause de cela, un léger sourire vint étirer ses lèvres. Au final, il n'avait pas tort de dire ça. Mais, le coréen ne savait pas si WonWoo était un magicien, ou un simple humain, alors il ne pouvait décemment pas lui dire que c'était son pouvoir. Sinon, il risquait fortement de se faire griller, et il aurait par la suite de gros problèmes, et le mannequin ne voulait réellement pas ça. On lui avait répéter énormément de fois au Refuge qu'ils devaient absolument rester discret envers les humains, ces derniers ne devant absolument pas connaître leur existence. Et jusque là, WooHyun avait toujours fait extrêmement attention. Évidemment, il avait bien remarqué que ce type, là, qui attendait dehors, était un Elu. Un Elu au Don quelque peu étrange et...Perturbant. Et le coréen n'osait même pas imaginer pourquoi il s'en servait, et encore moins le nombre de personnes qui étaient tombées dans le panneau.
Parce que WooHyun savait pertinemment que s'il sortait, il aurait des problèmes. Il savait se défendre, après tout, il était sportif et avait pratiqué des arts martiaux, dont il avait toujours la maîtrise aujourd'hui, il n'était donc clairement pas le type de garçon auquel il fallait chercher des noises, mais là... Face à un Don pareil, qui lui faisait perdre tous ses moyens et tourner la tête, il ne pouvait absolument rien faire. Il ne pouvait pas se défendre face à ça. Il était immunisé contre aucun Don, alors, ce type pourrait facilement faire ce qu'il veut de lui... Un frisson de dégoût remonta sa colonne vertébrale. C'était répugnant.

Il ouvrit la bouche en voyant WonWoo sortir dehors, s'adressant directement au garçon qui avait fini par se relever. Un sourire étira les lèvres de ce dernier, avant que son regard ne dérive sur le coréen, scannant à nouveau son corps. Était-ce un fan ? Un psychopathe ? WooHyun ne savait pas, mais ce type était réellement perturbant. Il se demandait même pourquoi il n'était pas derrière les barreaux en ce moment même. Sérieusement, comment une personne pareil pouvait encore courir dans la rue ? C'était de l'inconscience pure, de la connerie même. Qu'est-ce qu'il serait capable de faire aux autres, aux filles notamment ? Enfin, apparemment, il était plutôt brancher sur les gars, d'après ce que WooHyun voyait.

-Je l'ai vu à moitié nu sur une photo. Je voulais juste toucher.

Juste toucher ?! Le coréen s'étouffa avec sa salive. Est-ce que ce mec était au courant qu'il n'était pas un morceau de viande, ni un jouet ?! Il n'était certainement pas ici pour se faire tripoter, non mais il se prenait pour qui lui ? Mais au moins, ses doutes c'étaient bels et bien confirmés. Ils avaient en face de lui un de ces fans trop extrêmes que l'agence attirait... En y pensant, WooHyun devrait brieffer EunJi et MinJae le plus vite possible à ce sujet, pour qu'ils n'aient pas de surprise, après tout... Ils n'étaient à l'abri de rien. De toute manière, WooHyun savait que le mannequinat posait souvent ce genre de problème. Il était souvent amené à poser à moitié nu -en maillot de bain, ou en sous-vêtement, ou encore sans un haut mais jamais plus-, à prendre des poses lascives ou sexy, c'était son boulot. Il était simplement là pour embellir le vêtement qu'il portait et le mettre en avant. Ou un tout autre produit. Mais tout comme Hazaka, les shoots qu'il faisait étaient souvent tournés vers le sexy, parce que le coréen était doué pour jouer de ça et lancer des regards brûlants à l'appareil -et aussi parce que son corps était avantageux, mais les photographes ne le disaient jamais de cette manière-, mais ces shoots ne prenaient jamais une connotation érotique ou sexuel. Jamais. Les photos étaient sensuelles, mais sans plus. Mais maintenant, de savoir que des gens comme lui se rinçaient l’œil -voir même se tripotaient- sur lui... Le perturbait plus qu'il n'aurait voulu l'admettre. Il connaissait parfaitement ces risques, et au fond, il s'en moquait, parce que ces gens là n'auraient jamais accès à son corps, mais l'entendre, le voir et le ressentir en direct était réellement toujours aussi... Étrange. Et heureusement qu'il savait se défendre et qu'il avait un pouvoir en plus. Il avait eu la chance de ne jamais se faire agresser lorsqu'il était seul, mais si cela venait à arriver, il était qu'il n'hésiterait certainement pas à l'utiliser.

La réaction de WonWoo ne se fit d'ailleurs pas attendre, et il envoya un violent coup de poing dans la tronche de l'autre. Le cœur du coréen se contracta légèrement dans sa poitrine. Pourquoi est-ce qu'il le défendait ainsi ? Ils ne se connaissaient même pas, et WooHyun était réellement étonné de le voir prendre ainsi parti pour lui... Il ne pouvait cependant ne pas nier qu'il aimait ça. Parce que oui, il avait toujours aimé passer pour une petite chose fragile qu'il faut protéger contre tous les dangers... Et câliner aussi parce que merde, WooHyun ne pouvait décemment pas vivre sans les contacts physiques. Il était beaucoup trop tactile, ce qui n'était pas le cas avant. Il ne savait pas comment il avait pu passer d'un extrême à l'autre, mais il s'en foutait complètement. Il avait de toute manière toujours été doux, il aimait beaucoup trop les petites attentions, et les étreintes discrètes. Surtout que ce genre de lubie lui prenait n'importe quand, parce qu'aucune occasion n'était bonne à perdre. Que ce soit le soir, le matin, avant -ou après- l'amour, par surprise ou autre... WooHyun aimait simplement beaucoup trop cette sensation. Mais là n'était pas la question.

Son sang ne fit qu'un tour en voyant l'autre envoyer son poing dans le visage du barman, et le mannequin n’appréciât pas du tout ce geste. Il n'était pas chez lui, et il se permettait de le frapper ?! Ce type n'avait définitivement aucun savoir vivre et aucun respect des autres. En le voyant près à frapper à nouveau, profitant que l'autre coréen soit sonné, WooHyun se plaça entre eux deux, s'interposant ainsi, utilisant un léger courant d'air pour le forcer à reculer. Il lui lança un regard noir, le dissuadant d'essayer de faire quelque chose. Il dû d'ailleurs comprendre que s'il restait là, il allait réellement se faire tabasser, puisqu'il finit par tourner les talons, s'enfuyant rapidement. WooHyun soupira de soulagement, avant de se retourner vers le barman, grimaçant en voyant sa lèvre inférieur entaillé, ainsi que le début d'hématome qui commençait à poser ses valises juste en dessous. Tout ce qu'il pu faire fut de lui demander de s'asseoir alors qu'il allait chercher une trousse de secours.

Le coréen ne pouvait pas le laisser ainsi. C'était de sa faute s'il était blesser ainsi.... S'il s'était occupé lui même de ce problème, WonWoo ne ce serait jamais fait frapper. Il était égoïste d'avoir agi ainsi, et il espérait réellement que son aîné n'allait pas lui en vouloir. Lorsqu'il revint vers lui, il ouvrit la trousse pour voir ce qu'il y avait dedans, et heureusement, il allait pouvoir limiter les dégâts. Il prit d'abord un coton qu'il imbiba de désinfectant, et WooHyun dû se pencher vers lui pour pouvoir tapoter tout doucement sur la plaie de sa lèvre, enlevant le sang qui avait séché, et celui qui commençait de nouveau à apparaître. Ce n'était réellement pas beau à voir. Une fois qu'elle fut désinfectée, il appliqua en beau de crème, avant de l'appliquer doucement sur l'hématome qui commençait à apparaître, remontant doucement vers la plaie. Cela devait sans doute faire lui faire un peu mal, alors WooHyun souffla doucement sur la plaie. Sa mère faisait souvent ça lorsqu'il s'était blessé, plus jeune, et qu'elle le soignait. Il ne savait pas vraiment si cela faisait effet, mais il avait souvent eu l'impression que cela annihilait la douleur. Il s'en foutait d'être trop proche de lui, du fait que cela puisse paraître étrange qu'il soit en train de souffler sur sa lèvre. Il voulait juste limiter la casse sur son visage.

Lorsqu'il eut terminé, il se redressa, rangeant ce qu'il avait sorti dans la trousse, avant de se mordiller la lèvre, tournant la tête vers le jeune homme.

-Je suis sincèrement désolé... Je n'aurais jamais dû t'impliquer dans cette histoire.

Malheureusement, le mal était fait, et tout ce que WooHyun pouvait faire à présent, c'était culpabiliser, parce qu'il ne possédait malheureusement pas le Don de faire reculer le temps. Et aussi, il ne pouvait qu'espérer que WonWoo ne lui en veuille pas trop, parce que c'était réellement à cause de lui s'il venait de se faire casser la gueule.

♥♦♣ Le Refuge. Pouit nous accompagne. ♥♦♣

Uhuhuhu~:
 


Ying Yang ~:
 

~Sexy WooHyun~:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: On dit que la violence ne se traduit pas seulement dans les actes, mais également dans le silence. [WonWoo Jun - WooHyun Kim][Terminé]   Mar 21 Juin - 10:32

Il allait le tabasser, c'était sûr, littéralement inévitable. Il allait lui démonter sa gueule de rat fossilisée, à l'autre vieille branche là. Mais quel tocard. Juste toucher ? Rien que d'entendre ça donnait des hauts-le-coeur au plus âgé, son poing le démangeait juste à la vue de sa face de cloporte. Juste toucher, mon oeil ouais, le premier qui voudrait poser sa main sur WooHyun devra lui passer sur le corps auparavant. Il s'en foutait de savoir comment le plus jeune avait pu se retrouver à moitié nu sur une photo, et ça ne le regardait peut-être même pas, mais ce n'était pas une raison pour qu'on le traite de cette façon, il avait sûrement ses raisons.
Le barman ne perdit pas une seconde et envoya violemment voler son poing contre le visage de l'intrus, et il aurait sûrement eu mal à la main sur le coup s'il ne se sentait pas autant porté par l'adrénaline. La dernière fois qu'il s'était battu ne remontait pas à si longtemps que ça, il avait toujours eu le don pour se retrouver dans la mouise, mais cette sensation de chaleur qui se répandait dans ses veines et réchauffait tout son corps, comme lorsqu'il se transformait en loup, était tout simplement grisante. Dès qu'elle se présentait, cette montée d'adrénaline qui le poussait à frapper quiconque passait devant sa route, il ne savait la refusée tant il aimait cette sensation. Il aurait dû être boxeur, en fait, il aurait prit son pied sur le ring.

WonWoo apprécia quand même beaucoup moins que l'autre riposte et le frappe violemment à son tour, à la lèvre. Un peu plus et c'était le nez qu'il avait touché, et là ça aurait pissé le sang de partout, il ne savait pas du coup s'il devait lui être reconnaissant ou pas de ne pas savoir, visiblement, viser. A la sensation de ce goût de cuivre se répandant dans sa bouche, il s'était retenu de cracher par terre, ce pour quoi il ne se serait pas prié habituellement. Son cadet était là et, c'était pas forcément le truc le plus hygiénique à voir. Non pas qu'il essayait de se faire bien voir par le brun, de toute façon il avait perdu une grande partie de sa crédibilité en se faisant démonter la lèvre même s'il semblait avoir mieux supporté le choc que son adversaire, il voulait juste pas passer pour un gros crado de première. N'empêche que ce goût de sang sa bouche le dégoûtait, à la limite de lui filer la gerbe. En fait, c'est sur le visage de l'autre qu'il devrait cracher, ce serait carrément plus classe.
L'ancien étudiant commençait tout juste à vraiment reprendre ses esprits, prêt à attaquer une seconde fois si son adversaire était toujours là, mais tout ce qu'il vit fut le plus jeune, s'interposant entre eux alors que le type semblait vivement reculer d'un coup. Bordel, c'était quoi ça ? Qu'on lui dise pas qu'il faisait des attaques à retardement et que le gars venait tout juste de se sentir déstabilisé par son coup, c'était pas naturel ça, y'avait quelque chose de… Magique.

Le corps du jeune homme se relâcha aussitôt dès que l'agresseur de son cadet ne fut plus dans son champ de vision, ils allaient avoir la paix à présent. Il ne chercha pas à contredire son camarade lorsque celui-ci lui demanda d'aller s'asseoir, s'installant contre le mur du café pour pouvoir appuyer son dos dessus. Sa lèvre lui faisait un mal de chien et il ressentait cette sensation de battement à l'intérieur de celle-ci, comme si son pouls vibrait à l'intérieur de sa lèvre. Il détestait ça.
Le Sorcier revint quelques instants plus tard avec une des trousses de secours de l'enseigne, digne d'une vraie petite infirmière, et entreprit de s'occuper de lui. Au fond, le désinfectant ne l'avait pas piqué, de cette sensation-la il s'en foutait, c'est surtout lorsque son cadet lui avait mit de la crème qu'il avait légèrement grimacé. Même s'il était très doux pour ne pas lui faire davantage mal, la pression exercée pour appliquer le produit n'était pas sans risques. Malgré ça, la sensation de douleur sembla aussitôt s'envoler quand WooHyun souffla sur sa lèvre, celle-ci tressaillant légèrement au contact de son souffle. Dieu que c'était agréable, et même s'il ne le dirait pas il aurait laissé WooHyun lui souffler dessus toute la nuit s'il le fallait.

Le plus âgé des deux secoua négativement la tête en entendant le mannequin s'adresser à lui, s'excusant pour ce qu'il venait d'arriver. C'était pas de sa faute s'il était tombé sur une espèce de dépravé sexuel avec une face d'anguille, de toute façon il fallait s'y attendre, il était beau donc ça ne pouvait pas qu'être une bonne chose pour lui.

« Au fond, je me suis impliqué tout seul. Répondit-il. Puis de toute façon, j'aimais pas sa gueule, tu m'as juste donné une raison de lui en foutre une. »

Il aurait sûrement sourit à ses propres paroles s'il ne craignait pas de se faire mal et de rouvrir la plaie. Non, décidément, WooHyun n'avait pas de souci à se faire, c'était de sa propre faute s'il avait voulu intervenir, son cadet ne lui avait rien demandé. Il ne supportait juste pas ça, cette idée qu'un sale type tel que l'autre puisse vouloir poser ses mains sur quelqu'un comme le Sorcier, ou qui que ce soit d'autre. C'était du harcèlement sexuel, quoi, à la limite de l'agression, s'il avait continué ses études de droit il se serait auto-proclamé avocat du garçon et aurait collé un procès au cul de l'autre face de pétoncle.

« Bon ben là, il devrait vraiment plus revenir par contre. »
Revenir en haut Aller en bas
Situation amoureuse : Libre comme l'air ~
Masculin Messages : 356
Points : 426
Date de naissance : 08/02/1999
Date d'inscription : 26/08/2014
Age : 18
Localisation : --

Feuille de personnage
Pouvoir de votre personnage :
Histoire de votre personnage :
Caractère de votre personnage :
avatar
Ordre Epsilon
WooHyun Kim
MessageSujet: Re: On dit que la violence ne se traduit pas seulement dans les actes, mais également dans le silence. [WonWoo Jun - WooHyun Kim][Terminé]   Mer 22 Juin - 16:52

Le jeune homme avait l'air d'aimer fracasser l'autre en face d'eux. WooHyun ne saurait pas l'expliquer, mais il le ressentait. C'était un peu étrange. C'était comme s'il avait une sensation remontant dans ses veines lorsqu'il avait frappé l'autre, mais ça, WooHyun ne pouvait pas l'affirmer. Mais c'était simplement l'impression qu'il avait eu. Le coup de WonWoo avait été tellement précis et puissant, que le mannequin en avait frissonné. Une précision exacte... Est-ce qu'il était entraîné ? Le sorcier ne le savait pas, après tout, peut-être pratiquait-il un quelconque sport, il avait bien la carrure pour.
Par contre, il ne savait pas si WonWoo avait vu la manifestation de son pouvoir ou non. Même s'il avait dosé sa force pour ne pas lui envoyer une tornade tropical dans la gueule, il savait que cela pouvait paraître suspect de voir quelqu'un reculer ainsi, sans raison apparente. En temps normal, WooHyun en aurait eu rien à foutre, mais voilà, il ne savait pas si WonWoo était un sorcier ou pas. Il était peut-être un simple humain. Après tout, ils n'étaient pas à Andore, alors c'était possible. Et WooHyun ne savait pas s'il devait se risquer à lui demander. Dans le pire des cas, s'il était bien un humain, il pourrait toujours lui dire qu'il ne se sentait pas très bien et qu'il ne savait pas vraiment ce qu'il disait, avant d'éventuellement faire semblant de tomber dans les pommes. Ça lui semblait être une bonne stratégie.

-....Tu es un Magicien.... ?

Sa question était un peu hésitante, mais il ne savait réellement pas sur quel terrain il était en train de se diriger. Il avançait réellement à l'aveugle. Pour le coup, il appréhendait presque sa question. Au pire, il pourrait toujours rire de sa bêtise et ne plus jamais remettre les pieds ici, même si ça le ferait chier quand même. Il ne voulait pas non plus en arriver là. Enfin, la blessure de WonWoo ne semblait pas si grave que ça, pas de doutes qu'il s'en remettrait rapidement, WooHyun n'en doutait pas. Il avait l'air d'être un dur quand même, ce n'était sûrement pas un truc du genre qui allait lui faire peur, du moins, le mannequin l'espérait.

Honnêtement, le seul truc qui faisait un peu flipper WooHyun en ce moment, était cette histoire pour la photo. Parce que, vu comment l'autre l'avait dit, le coréen avait un peu que son aîné ait mal interprété la chose. Il ne voulait pas passer pour un type qui se déshabillait super facilement, parce que c'était pas du tout le cas. Et il ne voulait pas non plus que WonWoo pense qu'il était un acteur porno ou une autre connerie dans le genre. Parce que c'était loin d'être le cas. Il n'y avait rien de dégradant à être mannequin, même si oui, parfois il posait à moitié nu. C'était tout. Il ne se mettait pas en scène pour des trucs pas nets. Et le barman aurait très bien pu l’interpréter de la sorte. C'était tellement facile de se méprendre.

-Concernant ce qu'il a dit, pour la photo.... Ce n'est pas ce que tu penses...

Il n'était pas non plus le genre à se faire photographier par son copain/copine après le feu de l'action, ni même pendant, alors... Ça ne pouvait pas être ça non plus. Et puis franchement, pourquoi il s'inquiétait là ? Il s'en foutait d'être bien vu, c'était pas son problème, les gens pouvaient bien penser ce qu'ils voulaient de lui, il s'en foutait complètement. Mais il ne voulait pas que WonWoo le prenne pour ce qu'il n'était pas...Trop bizarre.

Mais il se mit à véritablement sourire en l'entendant parler à nouveau, dévoilant ses fossettes, avant de rire doucement. Tu m'étonnes qu'il n'allait pas revenir. WooHyun l'espérait aussi, parce que ce type de mec, c'était franchement casse couilles, et encore, le mot était faible. S'il revenait, pas sûr que WooHyun reste calme très longtemps, la patience n'était réellement pas son truc.

-Tu lui as pratiquement déglingué la mâchoire.

Et le coréen parlait en connaissance de cause, parce qu'il avait déjà eu la mâchoire déboîté, et même si cela ne se voyait pas, elle était légèrement décalée maintenant. Déboîtée par les mêmes types qui lui avaient fait toutes ces marques dans son dos. Autant dire qu'il en gardait un souvenir gravé dans la chaire. Par contre, l'autre là, il le plaignait, parce qu'il allait sûrement avoir mal pendant un bon moment.

♥♦♣ Le Refuge. Pouit nous accompagne. ♥♦♣

Uhuhuhu~:
 


Ying Yang ~:
 

~Sexy WooHyun~:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: On dit que la violence ne se traduit pas seulement dans les actes, mais également dans le silence. [WonWoo Jun - WooHyun Kim][Terminé]   Mer 29 Juin - 13:37

A peine la question du Sorcier avait-elle percuté dans son cerveau que WonWoo avait prudemment regardé autour de lui, juste pour être certain que personne ne rodait dans les parages et ne pourrait donc surprendre leur conversation. Disons qu'ils ne pouvaient décemment pas discuter de ça devant quelques oreilles indiscrètes, mais la voie semblait libre, les clients étaient bien au chaud dans le café où il travaillait et personne ne passait dans la rue, ou en tout cas pas pour le moment. Il répondit finalement à la question en faisant "oui" d'un signe de tête. Il savait que ce qui s'était déroulé sous ses yeux un plus tôt n'avait rien de naturel, il en était juste certain maintenant. Son jeune camarade était forcément un Magicien également.

« Toi aussi ? Lui demanda-t-il juste pour être sûr. »

Si son interlocuteur lui répondait que non, il ne saurait même pas comment réagir. Un humain au courant pour la Magie ? Il ne savait pas si c'était réellement une bonne chose même s'il ne doutait pas du fait que le concerné serait plutôt discret à ce sujet. De toute façon, si ça arrivait il improviserait en disant qu'il était un Magicien et qu'il faisait sortir des lapins de son chapeau, des petits trucs comme ça, quoi. Un peu la honte mais bon, on fait comme on peut...

Lorsque le sujet dériva, le barman fit signe à WooHyun qu'il n'avait pas besoin de parler. Ça ne le regardait pas ce qu'il faisait, puis il se doutait bien que ça ne devait pas être quelque chose d'aussi bizarre que ça pouvait en avoir l'air. Au vu de la façon dont l'autre type l'avait dit, c'est clair que ça avait l'air un peu louche, mais il était certain que c'était une espèce de malentendu, que tout pouvait s'expliquer.

« T'as pas à te justifier auprès de moi, je me doute que c'est pas forcément quelque chose de mal. Répondit-il sur un ton calme. Il l'a juste dit d'une mauvaise façon. »

Sans doute que si le gars s'était exprimé d'une autre manière, ce serait une autre conclusion qui en serait ressortie. Mais bon, de toute façon le plus âgé ne pensait rien du tout, il ne voulait pas avoir à se poser de questions là-dessus, ça ne le concernait pas, si son cadet voulait en parler alors il le ferait de lui-même, il ne fallait pas qu'il s'en sente obligé.

Le coin de ses lèvres se retroussa en entendant les paroles de WooHyun. Il lui avait pratiquement déglingué la mâchoire ? Eh bien tant mieux, il ne le regrettait absolument pas, ce gars l'avait bien mérité. Quelle ordure, sérieux, il en avait déjà croisé auparavant, dans sa vie, mais il fallait avouer que celui-là battait tous les records dans son genre.

« J'espère bien. Répondit-il, un tantinet satisfait de l'apprendre. »

Et s'il se permettait de repointer le bout de son nez, histoire de se planter comme une fleur, il lui réservait de nouveau exactement le même traitement. WonWoo n'avait pas peur de se prendre un poing en plein visage du moment qu'il arrivait à en foutre une aussi au gars en face de lui. De toute façon, en général c'était pas lui qui cherchait la merde même s'il démarrait au quart de tour, donc c'était un peu comme de la légitime défense, mais en plus violente.
Revenir en haut Aller en bas
Situation amoureuse : Libre comme l'air ~
Masculin Messages : 356
Points : 426
Date de naissance : 08/02/1999
Date d'inscription : 26/08/2014
Age : 18
Localisation : --

Feuille de personnage
Pouvoir de votre personnage :
Histoire de votre personnage :
Caractère de votre personnage :
avatar
Ordre Epsilon
WooHyun Kim
MessageSujet: Re: On dit que la violence ne se traduit pas seulement dans les actes, mais également dans le silence. [WonWoo Jun - WooHyun Kim][Terminé]   Jeu 30 Juin - 16:52

Le sorcier de l'air se mordit doucement la lèvre lorsque le barman lui demanda s'il était également un magicien. Au moins, maintenant, il ne pouvait plus avoir le doute. Si WonWoo lui avait renvoyé la question, surtout de cette manière, alors WooHyun ne pouvait pas avoir de doute. Il n'aurait pas dit ça au hasard, non ? En tout, cas s'il faisait semblant de comprendre ce qu'il lui avait demandé et de répondre que oui, il était un magicien, alors le sorcier le félicitait. Parce que sans contexte, la question pourrait réellement paraître étrange. Bon, évidemment, WooHyun ne doutait pas des possibles talents d'acteur du jeune homme, mais quand même....

-Oui. Je suis un Sorcier de l'Air.

Il aurait bien aimé tenter de deviner le groupe auquel appartenait WonWoo, mais il n'avait jamais vu sa tête au Refuge. Il savait qu'il y avait beaucoup de Réfugiés, et que par conséquent, il ne pouvait pas voir tout le monde, mais lui, il était totalement étranger à sa mémoire. Et WooHyun avait plutôt une bonne mémoire des visages. Et puis, celui de WonWoo ne s'oubliait pas aussi facilement, alors il était certain qu'il ne l'avait jamais vu au Refuge, du coup, il ne savait pas à quel groupe il appartenait. Et cela voulait également dire que le barmant était plus âgé que lui. De combien d'années, il ne savait pas, peut-être beaucoup.... Non, il faisait relativement jeune quand même. Il ne lui donnait pas plus de 25 ans. Ou alors, s'il avait plus, il était vraiment bien entretenu.

WooHyun sourit légèrement en l'entendant lui répondre. Il n'avait pas besoin de se justifier auprès de lui ? Pour lui, il devait le faire. Ne serait-ce que pour garder une image décente. Le coréen n'avait jamais réellement aimé le regard mauvais des autres, alors il se méfiait énormément de ce côté là. Déjà que ce que l'autre lui avait foutu un coup dans la gueule, non mais, sérieusement, il avait réellement une tête du mec qui se laissait tripoter par le premier venu ? Parce que si ce taré avait cru ça, alors le mannequin devrait réellement commencer à s'inquiéter et surtout, à se retirer du métier, parce que plus sa carrière allait enfler, plus ça allait empirer. Et se coltiner ce genre de problème, merci mais non merci. Il savait qu'il ne devait pas faire attention à tout ça. Après tout, il ne pouvait pas arrêter de faire tout ce qu'il aimait juste à cause des autres, mais il n'avait pas spécialement envie de se faire violer dans un coin sombre par un inconnu. Ça ne l'intéressait réellement pas.

-En fait, je suis mannequin.

Il ne voulait pas que l'autre le félicite, il s'en foutait complètement, mais au moins, de cette manière, il ne pourrait réellement pas avoir de doute concernant cette histoire, et cela rassurait le sorcier, en quelque sorte. Maintenant, il était certain de ne pas passer pour une acteur porno, ce qu'il n'était définitivement pas.
Non, mais il rêvait ou WonWoo était fier d'apprendre qu'il lui avait défoncé la gueule ? Sérieusement, ce type était pas croyable, mais c'était plutôt drôle à voir. De toute façon , WooHyun préférait le voir ainsi, plutôt qu'en train de pleurer ou se lamenter sur son sort, ou il ne savait pas trop quoi encore. Alors au final, c'était réellement une bonne chose qu'il soit fier de lui. Il aurait du carrément le prendre en vidéo pour lui montrer après ses exploits, parce que sérieusement, ça valait le coup. Dommage qu'il n'ait pas eu le réflexe de le faire.

Il regarda un instant autour de lui, il n'y avait personne dehors, il n'était pourtant pas très tard, enfin, ça, ce n'était qu'un supposition, parce que WooHyun n'avait pas l'heure sous les yeux, alors... Par contre, il ne devrait pas traîner et rentrer, pas qu'il ne voulait pas rester ici, mais il devait se lever tôt le lendemain, plus tôt qu'il ne l'aurait pas voulu, et s'il n'avait pas son quota de sommeil, il allait être d'une humeur exécrable. Mais avant, il devait surtout s'assurer que WonWoo aille bien. C'était la moindre des choses qu'il pouvait faire pour lui, après tout.

-Tu peux te relever ?

♥♦♣ Le Refuge. Pouit nous accompagne. ♥♦♣

Uhuhuhu~:
 


Ying Yang ~:
 

~Sexy WooHyun~:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: On dit que la violence ne se traduit pas seulement dans les actes, mais également dans le silence. [WonWoo Jun - WooHyun Kim][Terminé]   Mar 5 Juil - 21:16

Alors comme ça, WooHyun était un Sorcier de l'Air ? Tiens donc, il n'aurait pas deviné même si le pouvoir d'un Magicien ne se voyait pas à son visage. S'il avait dû réfléchir à la question, il l'aurait sûrement exclu des Vampires et Hybrides, il ne l'imaginait pas du tout dans un de ces deux groupes, mais pourquoi pas un Élu ? Enfin bon, la question ne se posait plus maintenant puisqu'il en avait déjà la réponse. Il était le premier Sorcier de l'Air qu'il rencontrait, en tout cas, et c'était plutôt sympa à savoir. L'espace d'un instant il hésita à lui donner son groupe également mais il se ravisa, n'en voyant pas réellement l'utilité. A quoi ça lui servirait de savoir qu'il était un Hybride ? A moins qu'il soit allergique aux poils de loup, ça ne risquait pas de changer grand chose à sa vie, et puis il ne le lui avait pas demandé donc c'est que ça ne devait pas l'intéresser, il n'allait donc pas forcer dans ce sens-là.

« C'était sympa ce que t'as fais tout à l'heure, c'était ton pouvoir ? Demanda-t-il. »

L'Hybride faisait bien évidemment référence au léger courant d'air qui avait fait reculer l'agresseur du garçon, lorsque celui-ci s'était interposé entre eux. Si ça lui avait parut bizarre sur le coup, le fait que son cadet soit un Sorcier de l'Air pourrait éventuellement rendre les choses un peu plus compréhensibles. Ça devait être cool d'avoir un pouvoir comme ça, dès qu'il y en a un qui te faisait chier tu peux l'envoyer voler à l'autre bout de la pièce, mais vraiment. Il aurait dû être un Sorcier, sérieux, il avait eu les mauvais gènes.

« Oh. Prononça-t-il simplement en entendant WooHyun lui dire qu'il était mannequin. Et donc, ça c'était une espèce de fan ? »

Bah voilà, tout s'expliquait maintenant ! Mais le Sorcier n'était pas un peu jeune pour faire ce genre de travail ? Enfin, physiquement il semblait tout juste majeur alors comment pouvait-il déjà être mannequin ? Peut-être qu'il ne faisait tout simplement pas son âge et qu'il était donc plus vieux qu'il n'y paraissait, il n'en savait rien et il n'était pas certain de savoir reconnaître l'âge des gens à leur tête. En tout cas, lui ne l'avait jamais vu en photo mais il fallait avouer que les magazines, tout ça, il les ouvrait pas vraiment, il était comme les grands-pères et lisait le journal, comme dans l'ancien temps, dans le fauteuil de son appartement. Peut-être que s'il s'intéressait un peu plus à ce qui se passait autour de lui, il s'en serait rendu compte.

A l'entente de la question du mannequin, WonWoo acquiesça d'un signe de tête avant de se relever pour confirmer que c'était bien le cas. Au fond, même s'il avait été un peu sonné au début, c'était surtout son visage qui en avait prit un coup donc il pouvait se relever plutôt facilement. Par contre, il allait avoir une sale gueule le lendemain.

« Tu vas rentrer chez toi ? Demanda-t-il. »

Il commençait quand même à faire nuit et si le Sorcier ne voulait pas rentrer quand il ferait nuit noire, il valait mieux qu'il ne traîne pas trop.
Revenir en haut Aller en bas
Situation amoureuse : Libre comme l'air ~
Masculin Messages : 356
Points : 426
Date de naissance : 08/02/1999
Date d'inscription : 26/08/2014
Age : 18
Localisation : --

Feuille de personnage
Pouvoir de votre personnage :
Histoire de votre personnage :
Caractère de votre personnage :
avatar
Ordre Epsilon
WooHyun Kim
MessageSujet: Re: On dit que la violence ne se traduit pas seulement dans les actes, mais également dans le silence. [WonWoo Jun - WooHyun Kim][Terminé]   Mar 12 Juil - 13:38

WooHyun sourit doucement en entendant la question du barman, hochant la tête. C'était son pouvoir, oui. Il s'en servait réellement très souvent, même s'il devait faire attention lorsqu'il était dans le monde des humains. Et souvent, cela se révélait être plutôt compliqué pour lui. Il y avait toujours un courant d'air qui le suivait, alors parfois, c'était réellement compliqué de le faire disparaître. Souvent il n'y arrivait pas, ce qui était assez emmerdant quand même. Etre dans le vent ne le dérangeait pas, mais cela pouvait rapidement paraître étrange aux yeux des humains.

-Oui. Et toi, tu es quoi ?

WooHyun était définitivement beaucoup trop curieux, un jour, cela lui portera préjudice, bien qu'il n'espère pas. Et puis, ce n'était pas une question indiscrète, mais WonWoo avait parfaitement le droit de ne pas répondre. Il ne lui avait pas dit de lui même, peut-être qu'il ne voulait pas en parler ? Peut-être que certains magiciens avaient honte de leur condition ? WooHyun ne savait pas si c'était possible, mais pourquoi pas après tout. Il fallait de tout pour faire un monde. Par contre, il ne savait pas à quel groupe WonWoo pouvait bien appartenir. D'habitude, WooHyun arrivait à supposer, pour lui, il en était incapable. Tout lui irait bien en réalité, alors...

En entendant ensuite sa question, WooHyun se mordit la lèvre, regardant un instant ses pieds. Oui, ça, c'était une espèce de fan. Il avait parfaitement définit la chose. Il avait bien envie de lui dire que ce n'était qu'une question d'habitude, des types comme ça, il en croisait tous les jours, parfois il était suivi, rien de bien méchant. Il aurait bien aimé, mais les mots étaient bloqués dans sa gorge, tout simplement parce que ça aurait été un gros mensonge, et il ne voulait pas lui mentir. Il ne voulait pas non plus s'étaler sur le sujet, parce que WonWoo devait se douter que ça attirait toujours des gros dégénérés. Alors, il releva le regard vers lui, souriant légèrement.

-Oui, enfin, ils ne sont pas tous comme ça...

Et heureusement d'ailleurs, sinon, le coréen aurait fini par péter un câble. Il se serait même très certainement retiré du métier, s'il n'y avait eu que des fous, mais certains fans parvenaient tout de même à lui apporter du réconfort, alors c'était agréable.
Il haussa les épaules en entendant WonWoo lui demander s'il allait rentrer chez lui. Il ne savait même pas. Peut-être qu'il allait flâner un peu dans la ville, ou aller voir son frère, en espérant qu'il ne dorme pas déjà. A moins qu'il soit encore en train de travailler, il n'en avait pas la moindre idée.

-Je ne sais pas... Je vais peut-être flâner un peu avant. Et toi ?

♥♦♣ Le Refuge. Pouit nous accompagne. ♥♦♣

Uhuhuhu~:
 


Ying Yang ~:
 

~Sexy WooHyun~:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: On dit que la violence ne se traduit pas seulement dans les actes, mais également dans le silence. [WonWoo Jun - WooHyun Kim][Terminé]   Dim 17 Juil - 18:22

Ouais, décidément, c'était plutôt cool comme pouvoir de contrôler le vent. Peut-être que le barman aurait lui-même choisi ce pouvoir, si on lui avait laissé le choix, mais non, il était une espèce d'homme croisé d'une bête poilue. Charmant. Bon après, au fond, lui s'en foutait un peu, c'était pas comme s'il se transformait tous les quatre matins, ça n'arrivait vraiment que très rarement, et lorsque c'était le cas ce n'était pas si dérangeant que ça. Être un Hybride, ça avait quelque chose de puissant, de totalement inhumain. Se transformer, c'était se sentir libre, se découvrir une nouvelle vie dans laquelle on peut faire tout ce qu'on peut. Oui, pour lui, laisser place au loup qui sommeillait en lui revenait à lui accorder un tant soit peu de liberté, malheureusement c'était une sensation à laquelle il ne laissait que très rarement l'occasion de se présenter. Ce n'est pas qu'il ne pouvait pas se transformer, c'est qu'il ne le voulait pas, tout simplement parce que dès lors qu'il devenait un loup, il n'avait plus envie de redevenir un humain. Être un animal était une libération : pas de factures, pas de loyer à payer, pas besoin de travailler pour s'en sortir dans la vie, aucun code social à retenir vis-à-vis des autres. Il pouvait bien faire ce qu'il pouvait, les autres n'en avaient rien à faire. Alors non, il ne se transformait pas, parce qu'il ne voulait pas prendre le risque de perdre sa forme humaine. Combien de fois est-ce que ça avait bien pu arriver, qu'un Hybride ne retourne pas à sa forme d'origine ? C'était bien trop plaisant.
C'était peut-être pour l'une de ses raisons que l'accès à la ville des Humains est hautement sécurisé et qu'il est formellement interdit d'avoir recours à la Magie là-bas. Non seulement pour éviter de révéler la présence de la Magie aux Humains, parce que ça déboulerait sûrement sur une guerre, mais également pour protéger les Magiciens, et peut-être un peu plus les Hybrides. C'était bien connu, les Humains étaient reconnus pour apprécier la chasse, et il ne manquerait plus que l'un d'eux tue un Hybride sans le savoir.

« Hybride. Répondit-il avant de préciser. Un loup. »

Ça pouvait paraître presque cliché, dit comme ça. Des Hybrides loups, il y en avait partout au fond, c'était genre… Des loups-garous ? Et ça aurait sûrement agacé WonWoo s'il ne s'en foutait pas autant, de toute façon cet animal lui correspondait bien donc qu'il y en ait deux ou cinquante en Andore, ça lui faisait une belle jambe.

L'ancien étudiant sentit de nouveau son sang ne faire qu'un tour lorsque WooHyun lui confirma que son agresseur était bel et bien une espèce de fan. En temps normal, il ne se serait pas senti impliqué, mais cette façon que le Sorcier avait eu de baisser la tête en lui répondant, comme s'il avait honte, l'avait mis dans tous ses états. Il n'avait pas à réagir comme ça, ce n'était pas de sa faute, il ne pouvait rien contre ça ! Ce serait plutôt à l'autre face de tentacule de se sentir honteux pour avoir un tel comportement, sérieux il sortait d'où ce mec, du fin fond d'une grotte ?
Il soupira, agacé. Sincèrement, en tant que célébrité, le Sorcier ne devrait-il pas avoir de garde du corps ou quelque chose dans le genre ? Ils ne pouvaient décemment pas le laisser se balader comme ça alors qu'il avait des espèces de fans extrêmes et complètement irrationnels qui se baladaient, prêt à débarouler à n'importe quel moment. Il ne voulait pas le savoir en constant danger même s'il ne pourrait pas y faire grand chose.

Quand WooHyun lui demanda en retour ce que lui allait faire, le plus âgé des deux regarda sa montre afin de voir l'heure qu'elle affichait, constatant qu'il allait encore devoir travailler un peu avant de pouvoir rentrer chez lui. Enfin bon, ça ne le dérangeait pas de toute façon, il aimait bien ça et sans doute que, dans des années, quand il aurait suffisamment économisé, il ouvrirait sa propre enseigne. Ce serait cool.

« Je vais devoir retourner travailler. Révéla-t-il avant de fouiller dans ses poches à la recherche de quelque chose. Attends-moi deux secondes ici, je reviens ! »

L'Hybride se dépêcha de rentrer à l'intérieur du bâtiment avant d'en ressortir seulement quelques secondes plus tard, un stylo et une feuille de papier à la main. Il posa la feuille contre la porte d'entrée du café et y inscrit quelques numéro avant de la tendre au plus jeune.
WooHyun lui avait dit qu'il comptait encore se balader un peu en ville et il ne tenait pas particulièrement à voir dans le journal, le lendemain, qu'un célèbre mannequin s'était fait physiquement agressé au beau milieu de la nuit. Il était pas garde du corps mais voilà, si son cadet venait à l'appeler parce qu'il avait un problème, ça lui semblait plutôt évident qu'il serait là pour l'aider.

« Juste… Commença-t-il en cherchant ses mots. Appelles-moi. »

Ça sonnait presque comme si WonWoo voulait que son cadet lui propose un rendez-vous, mais il espérait que celui-ci ne se méprenne pas sur ses paroles, il voulait simplement que celui-ci lui donne de temps à autres, quand il ne viendrait pas au café, de ses nouvelles afin d'être certain que tout allait bien pour lui.
Il adressa un léger signe de la main au brun, ne souhaitant toujours pas se faire mal en prenant le risque de sourire, avant de lui souhaiter de passer une bonne soirée et de rentrer dans l'enseigne. Pour une fois, il avait vraiment fait le videur de boîte mais bon, c'était pas si mal que ça.
Revenir en haut Aller en bas
Situation amoureuse : Libre comme l'air ~
Masculin Messages : 356
Points : 426
Date de naissance : 08/02/1999
Date d'inscription : 26/08/2014
Age : 18
Localisation : --

Feuille de personnage
Pouvoir de votre personnage :
Histoire de votre personnage :
Caractère de votre personnage :
avatar
Ordre Epsilon
WooHyun Kim
MessageSujet: Re: On dit que la violence ne se traduit pas seulement dans les actes, mais également dans le silence. [WonWoo Jun - WooHyun Kim][Terminé]   Ven 29 Juil - 16:44

WooHyun ouvrit la bouche avant de la refermer lorsque WonWoo lui dit qu'il était un hybride. Le sorcier c'était toujours demandé comment on pouvait se sentir durant une transformation. Est-ce que ça faisait mal ? Ou au contraire, est-ce qu'il se sentait bien ? Était-ce mieux d'être un animal, ou un homme ? Il aurait bien aimé connaître la sensation que cela procurait, pourtant, c'était quelque chose qui restera à jamais inconnu pour lui. Enfin, parfois, garder une part de mystère n'était pas vraiment plus mal. Même si pour ça, il aurait bien aimé avoir un genre de simulation, ça aurait été cool.
Un léger sourire se peignit sur ses lèvres lorsqu'il lui annonça qu'il se transformait en loup. Sérieusement ? C'était trop cool. Le coréen avait toujours aimé cet animal, il le trouvait terriblement noble et élégant. Et puis, un loup était juste une créature magnifique. Cet animal semblait plutôt bien le correspondre, même si le plus important était qu'il plaise au concerné, et non pas aux autres.

- Tu es le premier que je rencontre.

Le mannequin se mordilla la lèvre en l'entendant soupirer. Ce qu'il venait de lui dire ne semblait pas réellement lui plaire, pourtant, ce n'était que la vérité. Et encore, là, il n'avait rien vu. Il fallait toujours se méfier, qu'on soit mannequin ou pas. Parfois, WooHyun se demandait s'il ne devait tout simplement pas arrêter ce métier. Ou arrêter de poser en étant dénudé, seulement, ça, il ne pouvait rien y faire, à part blâmer son corps, s'il était moins bien foutu, il shooterait en combinaison de ski. Sauf que ce n'était pas le cas alors il fallait faire avec. En sois, WooHyun ne s'en plaignait pas, il aimait faire ça, c'était plutôt ces connards qui étaient réellement chiant. Combien de fois son frère s'était étouffé en le voyant à moitié à poil sur une couverture de magasine.. Mais bon ça au pire, c'était marrant.
Ce qui était touchant, était le fait que WonWoo semblait être vraiment touché par tout ça. Il ne savait pas vraiment si le barman faisait ça pour se donner une bonne image ou si c'était sincère, et à choisir, WooHyun préférais largement le deuxième option, néanmoins, c'était réellement adorable de sa part de s'inquiéter autant pour lui. Il hocha doucement la tête lorsqu'il lui dit qu'il allait retourner travailler, une moue se dessinant sur ses lèvres en le voyant ensuite repartir, lui demandant d'attendre ici. Eh beh ?

Il le regarda écrire sur un bout de papier, avant d'ouvrir la bouche puis de la refermer lorsque le jeune homme lui tendit, et il reconnut sans problème un numéro de téléphone sur ce dernier. Le siens. Il releva ensuite les yeux en l'entendant parler. L'appeler ? Il lui demandais de l'appeler ? Honnêtement, le coréen douta tout d'abord. Est-ce qu'il disait ça pour qu'il lui propose un rendez-vous ? Puis, le mannequin se dit que ça ne devait peut-être pas être ça. Après ce qu'il venait de se passer, c'était sûrement pour qu'il le prévienne si jamais quelque chose allait mal, ou le contraire. En tout cas, l'attention était réellement adorable. Il se mordit la lèvre, se mettant doucement à sourire.

-Hm...Compte sur moi.

Prenant garde à ne pas perdre le petit bout de papier, il se rapprocha de WonWoo, posant doucement ses mains sur le visage du jeune homme, faisant attention à ne pas lui faire plus que de raison. Il posa doucement ses lèvres sur sa joue blessée, comme pour essayer d'atténuer la douleur, avant de poser ses lèvres sur l'autre joue, pour le remercier, cette fois. Ce n'était pas tellement son genre d'embrasser des inconnus, mais WonWoo n'était plus tellement un inconnu, non ? Puis il recula lentement, avant de lui sourire.

-Fais attention à toi en rentrant.

Parce qu'il n'y avait pas de raison qu'il soit le seul à être vigilant, c'était valable pour tout le monde, de toute façon. Il lui sourit de nouveau avant de lui rendre son signe de la main, avant de tourner les talons, n'étant pas tellement pressé pour rentrer. Au final, il n'était pas déçu de cette soirée.

♥♦♣ Le Refuge. Pouit nous accompagne. ♥♦♣

Uhuhuhu~:
 


Ying Yang ~:
 

~Sexy WooHyun~:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: On dit que la violence ne se traduit pas seulement dans les actes, mais également dans le silence. [WonWoo Jun - WooHyun Kim][Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
On dit que la violence ne se traduit pas seulement dans les actes, mais également dans le silence. [WonWoo Jun - WooHyun Kim][Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Votre prénom traduit en elfe et en hobbit
» avoir son nom en hobbit et elfiques
» Heather Stevens Williams
» Traduction des villes Anglais => Français
» One Piece 589

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Refuge  :: Bienvenue au Refuge ! :: Archives :: RP-
Sauter vers: