Refuge-RPG.
 
Pour voter pour le Forum. Clique

Partagez | 
 

 [SungKyu Kim/Lilith Heather] Promenons dans les bois...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: [SungKyu Kim/Lilith Heather] Promenons dans les bois...   Sam 19 Mar - 21:40

N’etaient-ils pas déjà passés par là ? Cet arbre lui semblait familier… A vrai dire tous les sapins autour d'eux se ressemblaient. Lilith soupira, elle avait l'impression de tourner en rond depuis des heures ! Ce qui était probablement le cas mais ils n'avaient aucun moyen de s'en assurer vu que le chemin à travers la forêt n'était sur aucune carte et le réseau semblait s'être arrêté lui aussi à la lisière... Ils étaient partis déposer les jumeaux chez leurs grands parents pour les vacances et comme ils avaient raté la route, la forêt était la seule option pour ne pas perdre trop de temps. Ahah. La jeune femme reposa sa tête contre la vitre et ferma les yeux. Ni elle, ni SungKyu qui conduisait n'aimaient être perdus en plein milieu de nul part mais la seule chose à faire était d'attendre.

-J'espère que l'on va quand même arriver avant la nuit, murmura-t-elle avant de sombrer dans un sommeil agité.

Et cela au sens littérale du terme vu qu'elle fut réveillée en se cognant la tête contre portière: la voiture avait du s'arrêter d'un coup et le choc avait propulsé Lith sur le côté ! Elle se frotta le front, encore hébétée du coup puis, reprenant ses esprits en un instant, tourna brusquement les yeux vers son fiancé assis à côté d'elle, celui ci allait bien heureusement. Les larmes lui montèrent aux yeux, elle était trop fatiguée pour tant de chocs émotionnels en si peu de temps !

-Qu'est ce qui s'est passé ?! S’écria-t-elle enfin quand elle eut retrouvé l'usage de sa voix.

Les yeux de Lilith mirent quelques temps à s’habituer à l’obscurité ambiante. Dehors, le soleil s'était couché et la couche épaisse des arbres empêchait presque la lumière de la Lune de leur parvenir. Bien sûr, ils n'étaient toujours pas sortis de la forêt. C'était vraiment leur jour de chance aujourd'hui !
Revenir en haut Aller en bas
SungKyu Kim
Ordre Gamma
avatar

Situation amoureuse : Appartient à son Namu ♡
Masculin Messages : 396
Points : 653
Date de naissance : 28/04/1997
Date d'inscription : 09/08/2014
Age : 20
Localisation : Aha, vous aimeriez le savoir !

Feuille de personnage
Pouvoir de votre personnage :
Histoire de votre personnage :
Caractère de votre personnage :

MessageSujet: Re: [SungKyu Kim/Lilith Heather] Promenons dans les bois...   Ven 25 Mar - 15:10

Des arbres... Il y avait des arbres absolument partout. Dire que, à la base, il devait juste aller chez ses parents pour poser les petits. Rien d'autre. Il connaissait la route par cœur, il aurait pu conduire les yeux fermés. Pourtant, au retour, il y avait fallu qu'il loupe la route. Voilà pourquoi ils se retrouvaient maintenant en plein milieu d'une forêt, sans réseau ni rien. Pendant quelques instants, SungKyu c'était sérieusement demandé s'ils ne se trouvaient pas en ce moment dans le coin le plus paumé du monde. Mais apparemment, non.
Le coréen n'était pas stressé en réalité, même pas du tout. Ayant travaillé en maternité, il savait qu'il y avait des situations beaucoup plus stressantes que celle-ci, genre, un accouchement surprise ou le bébé qui arrive à l'envers. Maintenant qu'il avait changé de service, ayant préféré travailler dans un hôpital psychiatrique en tant que psychiatre, le stresse était toujours présent. Plus bien sûr le stresse familiale, son frère, son Don, SungKyu était dans un stresse permanent sans même s'en rendre compte. Et puis, conduire dans Séoul était pire que de se perdre en pleine forêt, pour lui, ils allaient la traverser et atterrir quelque part, cette route menait forcément quelque part, ils pouvaient pas non plus être paumé comme ça.

En réalité, il ne voyait pas grand chose non plus. Les phares étaient à pleine puissance, mais éclairaient très peu, ou plutôt très mal, la route. Il avait donc passablement ralenti la vitesse de croisière, parce qu'il ne voulait pas louper un virage et finir dans un arbre. Sauf que ce ne fut pas vraiment un arbre, qu'il se prit. Même rien du tout. La voiture cala littéralement, s'arrêtant presque brusquement, et SungKyu cligna des yeux pour tenter de comprendre un minimum ce qu'il se passait. Il fronça les sourcils lorsqu'il cru apercevoir de la fumée. Oh merde. Heureusement, la voiture ne fit pas trop des siennes et il pu se garer sur le bas côté. Rester en plein milieu de la route n'était très certainement pas une bonne idée, surtout si une autre arrivait en face.

-J'en sais rien, répondit-il à Lith, , reste là, je vais voir.

Se détachant, il ouvrit la portière pour sortir, remontant ses manches avant d'ouvrir le capot, se prenant la fumée dans la gueule. Inutile de préciser que ses compétences en mécanique s'approchaient du zéro absolu, du néant. Alors quand il se retrouva face au moteur, il se demanda vraiment ce qu'il foutait là. Il n'avait jamais rien compris ce genre de truc, il se demandait même parfois comment on pouvait comprendre. Pour lui, il fallait juste attendre que cela refroidisse et ils pourraient repartir. Le garagiste attendrait un peu. Il aurait bien aimé déclencher une vision pour pouvoir savoir ce qu'il devait faire, mais quand il allait se plonger dedans, un coup de tonnerre le fit sursauter, avant que la pluie ne se mette à tomber violemment. Ca devait être une très très grosse blague.

En moins de deux minutes, il se retrouva complètement trempé. Son pantalon noir collait à ses jambes, sa chemise blanche tourna au transparent et colla sa peau aussi, sans parler de ses cheveux qui dégoulinaient d'eau. Il ferma rageusement le clapot, avant d'ouvrir la portière et de retourner s’asseoir, la claquant derrière lui. Passant une main dans ses cheveux pour les plaquer en arrière, et il laissa son front aller buter contre le volant, donnant un coup de klaxon au passage, ce qui le fit jurer dans sa langue natale.

-Va falloir attendre. J'y connais rien en mécanique et je peux rien faire avec cette pluie. Marmonna-t-il.

♥♦♣ Le Refuge. Pouit nous accompagne. ♥♦♣
Hey, sexy /PAN/:
 

Aish:
 



*^*:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [SungKyu Kim/Lilith Heather] Promenons dans les bois...   Dim 10 Avr - 23:54

Le choc l'avait secouée, il faut dire que c'était la première fois que leur voiture tombait en panne. Celle ci était toute neuve vu qu'ils avaient décidés qu'avec les enfants il serait plus simple d'en avoir une ; Lilith ne s’y connaissait pas beaucoup en automobile mais avec si peu de kilomètres parcourus ils avaient du se faire avoir en l’achetant ou bien ils étaient vraiment malchanceux ! Toujours était-il que l’arrêt brutal avait encore irrité l'esprit facilement perturbé de la jeune femme, depuis la naissance des enfants elle était constamment à fleur de peau. Ici, Il avait suffit d'un moteur qui ne fonctionne plus pour que ses yeux s’humidifient de leur propre chef ce qui était hautement dérangeant en sachant que Lilith n’avait pas pour habitude de pleurer sur la mort d’une machine.

Une fois l'émotion passée, ses mains se décrispèrent naturellement, Lilith n'avait même pas remarqué que les ongles étaient à la limite de laisser des traces dans les paumes de ses mains. Elle soupira, se forçant à respirer pour calmer ses esprits avant de ne faire quoi que ce soit. Comme SungKyu lui avait demandé, elle resta dans la voiture en l'attendant. Environ 2 minutes. Puis elle sortit à son tour de la voiture pour aller regarder le problème, l’anglaise n'avait pas de talents particuliers pour la mécanique mais elle ne pouvait pas être pire que son fiancé à côté et puis ils risquaient quoi au maximum ? Ils ne pouvaient déjà plus avancer, à part faire exploser la voiture -ce qui semblait quand même peu probable- ils ne pouvais pas tomber plus bas.

Mauvais signe: de la fumée s'échappait du moteur. L’épaisse  émanation s’engouffra dans la gorge de Lilith, la faisant tousser au point de devoir s’éloigner légèrement pour ne pas en inhaler davantage. Elle prit alors un poste d'observation environ un mètre plus loin et laissa le chef de la famille se débrouiller avec la ferraille tandis qu'elle l’écoutait réfléchir au fonctionnement de cette machine, visiblement dubitatif. Elle aurait pu rester un moment comme cela en fait, même avec l’obscurité -surtout avec- son fiancé paraissait fascinant. Ces temps ci avec son travail, Lilith qui avait repris les cours au Refuge et les petits, la jeune femme avait l'impression de vivre à côté de SungKyu plutôt qu'avec lui. Leurs moments à deux lui manquaient tout autant que l'énergie pour en recréer avec toutes leurs responsabilités, c'était pour cela qu’elle avait attendu ce weekend en amoureux avec impatience. Elle soupira en y pensant, celui-ci ne partait pas du tout comme prévu.

-Il faudrait peut être appeler une dépanneuse….
Puis réalisant qu'ils n'avaient pas de réseau ici et donc qu'il faudrait marcher jusqu'à la route principale pour appeler quelqu'un, elle revient sur ses mots.

Lilith sentit une goutte lui tomber sur le nez et leva les yeux au ciel. Elle avait du rêver, en tout cas elle ne voyait rien, le noir total à part la lune et quelques points scintillants autour de celle ci. Cette étendue uniforme ne l'étonna pas vraiment, elle avait l'habitude du ciel sans étoile en ville avec toute la pollution lumineuse… Ce fut alors qu'un éclair de génie lui arriva. Ils n'étaient pas en ville là, donc le manque de lumière venant d'en haut ne pouvait avoir qu'une cause: des nuages faisaient barrière. De gros et sombres nuages.

-Oh mon coeur je pense que l’on--


Trop tard. Comme un barrage venant de cesser à la supériorité de l'eau, les nuages se déversèrent sur eux dans un grondement de tonnerre. Lilith laissa échapper un petit cri de surprise et se couru dans la voiture, ses pieds commençant déjà à s’enfoncer dans le sol fondant en boue.

Une fois au sec à l’intérieur, la jeune femme s’étala dans son siège et reprit son calme. Les yeux fermés, elle écoutait les grosses gouttes tomber des arbres pour s’écraser contre la carrosserie. Bien au chaud le son de la pluie était l'un des plus reposant qu'elle ait jamais entendu… Lilith était presque au point de s'endormir à nouveau -ce qui était son plus grand passe-temps tant une nuit complète était rare chez eux- quand les pensées de son bien aimé la réveillèrent, il ne semblait visiblement pas partager son avis sur la situation. Elle rouvrit les yeux et attendit d'un air impassible la portière qui allait claquer d'une minute à l'autre… Voilà maintenant c'était fait. De là elle tourna la tête pour évaluer les dégâts: Cheveux dégoulinants sur son front et sa nuque et chemise inutile tant la peau en dessous était visible. Elle eut un demi sourire à cette vue- honnêtement elle n'aurait pas pu dire que celle ci lui déplaisait- mais tourna la tête pour ne pas que SungKyu le voit, il n'avait pas l'ai d’humeur pour une plaisanterie ou autre allusion. Lilith posa une main compatissante sur le dos de son dos en espérant trouver une zone assez sèche mais impossible, sa main était déjà mouillée, elle la retira pour l’essuyer sur sa jupe.

-Hum je t'aurais bien fait un câlin en te disant que ce n'était pas grave t'attendre mais tu es littéralement une éponge donc je vais me contenter de te le dire,
essaya t-elle de plaisanter pour détendre l'atmosphère. Enfin ce n'était une blague vu qu'elle l'aurait sûrement vraiment fait si le prix n'avait pas été de finir mouillée elle aussi.
Revenir en haut Aller en bas
SungKyu Kim
Ordre Gamma
avatar

Situation amoureuse : Appartient à son Namu ♡
Masculin Messages : 396
Points : 653
Date de naissance : 28/04/1997
Date d'inscription : 09/08/2014
Age : 20
Localisation : Aha, vous aimeriez le savoir !

Feuille de personnage
Pouvoir de votre personnage :
Histoire de votre personnage :
Caractère de votre personnage :

MessageSujet: Re: [SungKyu Kim/Lilith Heather] Promenons dans les bois...   Jeu 14 Avr - 16:30

Surtout, ne pas s'énerver, rester calme. Zen. Appeler une dépanneuse était une bonne idée, oui. Mais le problème était qu'il n'y avait pas de réseau alors... Bah ils pouvaient pas. Et la pluie n'arrangeait vraiment rien. Lith avait eu la bonne idée d'aller se mettre à l'abri à temps, mais pas lui. Peut-être aimait-il tout simplement se retrouver trempé, il allait pour un peu se découvrir une nouvelle passion.

Quelques instants après être entré dans la voiture, il sentit la main de Lith se poser sur son dos, mais elle ne resta pas longtemps et pour cause : il était trempé. Il aurait sûrement pu plaisanter sur ce qu'elle avait dit, mais pour le coup, il n'était pas d'humeur, donc il ne dit rien. Qu'on soit bien d'accord, il n'avait strictement rien contre elle, n'était pas énervé par ce qu'elle avait dit ni même vexé, disons simplement qu'il était énervé à cause de tout. Mais pas d'elle.
Il releva la tête, écoutant un moment les gouttes de pluie s'écraser violemment sur la carrosserie. Le temps avait franchement l'air de s'éclater, ce soir, tant mieux pour lui. Il finit par bouger, retirant son téléphone de sa poche, heureusement qu'il n'avait rien, ainsi que tout le reste. Pour une fois, il n'avait pas un bonbon, ce qui était bien dommage, parce que le sucre lui aurait sûrement calmé vu les nerfs... Bon et aussi parce qu'il aimait trop ça mais fallait pas le dire.

Il se détacha, avant de se contorsionner pour passer le haut de son corps entre les deux sièges, passant une jambe de chaque côté du frein et du levier à vitesse, pour atteindre le coffre ; l'autre chose très sympathique était que si jamais il venait à glisser, comment dire qu'il allait finir castrer avant la fin de la soirée. En appuie sur un seul de ses genoux, une seule de ses mains, il ne pu compter que sur ses muscles, gainés au maximum, alors qu'il avait virer le truc qui se trouvait au dessous du coffre, pour attraper un sac. Comme il devait parfois faire des gardes, il avait toujours des vêtements de rechange sur lui. Lith n'avait pas l'air extrêmement trempé, dans le pire des cas, il lui filerait un truc sec. Heureusement qu'il ne prenait jamais qu'une seule tenue, et dans le doute, il lui passa difficilement un pull noir à manche longue, qui serait trop grand pour elle, mais ce n'était pas le plus important.

Revenant tout aussi difficilement à sa place après avoir pris de quoi se changer, il entreprit de se déshabiller. Il galéra un moment avec son pantalon, mais parvint à le virer plutôt rapidement, enfilant celui qui était sec. Pareil pour sa chemise, qui ne fit pas sa chieuse et se laisser déboutonner docilement, il pu ainsi enfiler un haut gris sans problème. C'était tout de suite plus agréable. Il rangea les vêtements trempés dans le sac, ayant avant pris soin qu'ils ne soient pas en contact avec ceux qui étaient secs et envoya le même sac sur le siège arrière.

Et maintenant, ils allaient devoir attendre.

Ils pourraient aller chercher de l'aide quand le pluie ce sera calmer, mais pour le moment, ce n'était pas la peine d'y compter. En plus, la route était littéralement déserte, aucune voiture ne passant. Le coréen cligna des yeux. Youpi.

-Je sens qu'on en a pour un moment.

C'était un peu étrange de se retrouver comme ça, juste avec Lith. Pour ne pas dire que cela faisait vraiment longtemps que ce n'était pas arrivé. Ils n'avaient plus vraiment le temps, l'arrivée des enfants avaient vraiment changé beaucoup de choses, mais SungKyu s'en était douté. C'était logique que ce ne serait plus comme avant avec deux enfants, et il fallait l'avouer : son travail était prenant. Quand il n'avait pas de garde, il s’effondrait comme une masse dans le lit. Il participait toujours à la vie de famille, puisqu'il faisait la cuisine ou aidait Lith pour s'occuper des enfants, mais parfois l'énergie lui manquait pour le reste. Il ne savait pas vraiment si la jeune femme en souffrait en réalité, même s'il se doutait franchement qu'elle ne devait pas non plus en être hyper heureuse.

-Je suis désolé, pour ça. Je sais que mon travail est prenant, et qu'on a pas vraiment de temps pour nous.

Le coréen en était bien conscient, mais il y avait un autre problème qui s'ajoutait à ça, et il s'appelait WooHyun. Parce qu'il passait du temps avec lui aussi, il ne pouvait pas le laisser comme ça du jour au lendemain, ce n'était juste pas imaginable. Heureusement qu'il n'était pas chef de service, sinon, il ne savait pas comment il aurait fait pour réussir à tout concilier. Sans compter que Lith avait ses cours également, et qu'elle était autant fatigué que lui. Il soupira avant de fermer les yeux, laissant sa tête aller buter contre le dossier. C'était compliqué.

Il se redressa alors vivement, s'empêchant de se mettre à rire comme un dégénéré mental, à croire qu'il allait devenir aussi taré que ses patients. Merci la vision, pour une fois que son don était utile, il n'allait pas non plus s'en plaindre.

- On va pouvoir repartir dans 1h.

Il réfléchit un moment, avant de se tourner vers la jeune femme. Il commençait à avoir faim, s'arrêter pour manger serait forcément une bonne idée.

-Ca te dit d'aller manger au restaurant quand on pourra partir ?

♥♦♣ Le Refuge. Pouit nous accompagne. ♥♦♣
Hey, sexy /PAN/:
 

Aish:
 



*^*:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [SungKyu Kim/Lilith Heather] Promenons dans les bois...   Ven 22 Avr - 19:25

Lilith avait reposé sa tête contre la vitre, reprenant la même position d'avant leur regrettable panne. Dans un état de semi-conscience, son esprit vagabondait dans un monde irréel tandis que ses yeux, pourtant bien ouverts, ne semblait plus voir ; c'était à peine si elle percevait les mouvements à côté d'elle de son fiancé se débattant avec la voiture pour accéder à la plage arrière. Des vêtements... Oui, il pleuvait c'était vrai. Ses yeux se posèrent sur le pull tendu dans sa direction, déstabilisée elle mit un moment pour comprendre qu'il lui était destiné et le prendre. Sa main caressa doucement la fibre noire et douce, et l'odeur de SungGyu l'entoura au moment où elle décida d'enfiler le pull. Honnêtement, elle n'était pas si mouillée mais la sensation de réconfort quand elle portait ses affaires l’apaisait. Et puis c'était confortable étant donné le gabarie de Lilith comparé à celui du jeune homme assit à côté d'elle....

On ne peut pas imager combien une personne peut changer en quelques mois. Étaient-ce vraiment eux ? Ces parents responsables faisant passer leurs enfants et carrières avant tout ? Était-ce bien Lilith cette jeune femme fatiguée, ne tournant même pas un œil vers l'homme de son cœur pourtant à côté ? Et celui-ci, distant, agacé, bureau de travail, était-il bien la même personne qui avait juré l'aimer pour toujours ? Elle n'était même pas en colère, ni triste, seulement... Lasse. Était-ce cela d'être adulte ? Ses mains lui paraissaient ridées, et elle aurait jugé pouvoir sentir les racine de ses cheveux grisonner mais intérieurement ce n'était pas fini. Non, il y avait encore l'âme d'une jeune fille en elle, cachait derrière un masque de « maturité ». Et SungKyu qui se demandait si la situation la peinait elle aussi ! « Oui, oui bien sur ! » voulait-elle crier mais tout son corps était trop fatiguée pour la flamme d'adolescente qui brûlait encore en elle, alors elle se contenta de glisser sa main vers celle de son fiancée, doucement, comme si elle avait peur de le faire fuir par un mouvement brusque. Elle la pressa, et lui sourit. Un vrai sourire, malgré ses yeux rougies par la fatigue et sa réflexion.

- On savait bien que les premières années seraient longues, c'est normal...Et puis ça vaut le coup, non ?

Parce que bon elle déprimait légèrement là, mais si elle avait pu voir le sourire des jumeaux dans le rétroviseur alors elle n'aurait sûrement pas pensé comme cela. Hana et Joon étaient actuellement le rayon de soleil de ses journées, elle n'aurait jamais cru avoir un instinct maternel mais pourtant elle aurait pu passer des heures à les dorloter. Récemment, elle avait même pensé à arrêter le lycée pour rester en journée avec eux au lieu de les laisser à une nounou.... Elle n'aimait pas l'idée d'être une « femme au foyer », ni celle qu'elle aurait jamais un « vrai » travail mais à quoi bon se battre ? SungKyu gagnait déjà bien sa vie et avec son don Lilith n'irait pas bien loin dans ses études, il était trop handicapant. Puis elle ne voulait pas que ses enfants grandissent comme elle avec des parents absents... Son fiancé lui proposa ensuite d'aller manger au restaurant une fois sortis de cet endroit, proposa qu'elle accepta avec une pointe de malice :

- Est-ce que c'est un rendez-vous ?

Comme l'élu l'avait prévu, le moteur recommença à fonctionner une heure plus tard, sans raison apparente... Lilith fronça les sourcils, elle n'allait pas se plaindre mais ils feraient mieux d'aller faire vérifier la voiture dès qu'ils seraient en ville, ce n'était pas normal  ! Elle engagea d'ailleurs SungKyu à revérifier le moteur maintenant qu'il ne pleuvait plus, mais comme l'inspection précédence, ils ne virent rien de spécial, du moins pas avec leur niveau de connaissance en mécanique. Ils remontèrent donc à l'intérieur du véhicule et recommencèrent leur quête consistant à trouver le chemin pour enfin sortir de cette foret !

Une petite demie heure plus tard, ils aperçurent enfin une brèche menant sur une vraie route, et enfin les lumières d'une petite ville derrière. Lilith poussa une exclamation de joie, oui la civilisation à nouveau ! Généralement, elle n'était pas friande du monde et du bruit mais sérieusement, elle avait cru qu'ils allaient passer la nuit entre les arbres ! Dès qu'ils eurent l'occasion, SungKyu sortit de la rue principale pour se garer non loin d'un petit restaurant qu'ils avaient repéré. L'endroit était très petit, il tenait sur un étage et ne devait pas pouvoir faire plus de vingts couverts. Un vieux couple souriant les accueillirent, ils semblaient être les gérants et seuls employés excepté une jeune fille au bar et un serveur occupé à prendre une commande un peu plus loin. La femme les plaça à une table pour deux, collée à côté d'une fenêtre, puis revint avec les menus. Au moment de les laisser pour débarrasser la table derrière eux, elle leur annonça qu'elle était heureuse de voir des jeunes tourteaux venir ici, normalement seuls les vieux couples mariés avec des enfants passaient dans le coin ! Cette remarque fit doucement rire Lilith mais elle ne la démentie pas.

- Tu sais ce que tu veux ?
Demanda t-elle ensuite au père de ses enfants.
Revenir en haut Aller en bas
SungKyu Kim
Ordre Gamma
avatar

Situation amoureuse : Appartient à son Namu ♡
Masculin Messages : 396
Points : 653
Date de naissance : 28/04/1997
Date d'inscription : 09/08/2014
Age : 20
Localisation : Aha, vous aimeriez le savoir !

Feuille de personnage
Pouvoir de votre personnage :
Histoire de votre personnage :
Caractère de votre personnage :

MessageSujet: Re: [SungKyu Kim/Lilith Heather] Promenons dans les bois...   Sam 28 Mai - 14:55

Si SungKyu lisait les pensées, il aurait très certainement aisément pu deviner ce que Lilith pensait. Mais ce n'était pas le cas. Il savait parfaitement qu'elle ne devait pas se sentir excessivement bien. Il n'était presque jamais là, et quand il l'était, il ne lui accordait plus les mêmes regards qu'avant. Bien sûr qu'il l'aimait encore, mais tout avait tellement changé qu'il avait comme perdu ses repères. Après tout, ses parents lui avaient suffisamment répété que ce ne serait pas facile les premières années, que c'était toujours ainsi, mais qu'il ne fallait pas laisser tomber pour autant. Et puis, il avait vu le futur. Il savait parfaitement à quoi s'attendre également, et il savait d'autant plus que la suite ne serait pas forcément facile non plus. Il le savait, il l'avait vu. Il aurait pu le montrer à Lith, mais à quoi bon ? Est-ce que cela servirait à quelque chose ? Il n'en était pas tellement convaincu en réalité.
Il tourna le regard vers elle en l'entendant parler, resserrant ses doigts autour des siens lorsqu'elle glissa sa main dans la sienne. Oui, il le savait. Être parent était toujours une grosse responsabilité, que ce soit maintenant et plus tard, et de toute façon, ils ne pouvaient plus revenir en arrière. Et il ne voulait pas. Il avait voulu ces enfants, il avait toujours voulu en avoir, et il n'allait pas laisser tomber juste parce que c'était compliqué. Si tout était facile, ils n'en tireraient pas de plaisir et ne pourraient être fiers d'eux plus tard d'avoir traversé tout ça. Même lui, malgré leur peu d'années d'écarts, il se souvenait à quel point WooHyun avait pu être chiant quand il était petit, comme lui et comme SooHyun et ses parents avaient du se tirer des plombs également. Surtout sa mère, puisque HyunSoo était la majeure partie du temps absent de la maison à cause de son travail. Et maintenant, ils étaient un couple toujours autant unis qu'au premier jour. Alors SungKyu ne s'inquiétait pas réellement. Il savait de toute façon.

Un sourire en coin naquit sur ses lèvres en entendant ensuite la jeune femme parler. Un rendez-vous ? Il ne connaissait pas ce mot lui, qu'est-ce que ça voulait dire ? Et puis encore ? Elle le prenait pour un mec facile ou quoi ? Manquerait plus qu'il sorte avec la première venue, eh !

-Ne vous enflammez pas trop rapidement, Mademoiselle Heather. Je ne suis pas un mec facile, ce n'est parce que vous êtes dans ma voiture que vous avez vos chances.

Évidemment qu'il plaisantait. Elle les avait déjà eu, ses chances, et il savait parfaitement qu'elle savait qu'il le savait. Il ne lui aurait pas dit ça sinon. Certes, il était brusque mais quand même, il savait remballer en douceur un minimum... Ou pas.
Heureusement pour lui, ou plutôt pour son estomac, parce qu'il commençait vraiment à avoir faim, ils trouvèrent facilement un petit restaurant qui avait l'air sympathique. C'était un petit couple de vieux les propriétaires, et il sourit doucement lorsque la vieille femme les accompagna jusqu'à une table. L'endroit était plutôt agréable, il sourit légèrement lorsqu'elle lui dit que c'était rare de voir des jeunes. En même temps, ce n'était pas vraiment le genre d'endroit où ces derniers se rendraient. Enfin, à ses yeux, après....

-Nous ne sommes pas ensemble, c'est juste elle qui me veut.

Oui, ça aussi c'était une connerie, mais il était resté sur la lancé de la connerie qu'il avait sorti un peu plus tôt dans la soirée. Quoi ? Cette femme n'était pas au courant qu'ils avaient des enfants ensemble et qu'ils étaient effectivement en couple, alors bon... Il lui avouerait avant de partir, qu'il lui avait fait une vilaine blague. La vieille femme reparti en faisait un petit signe à la jeune femme, comme pour l'encourager, ce qui le fit rire.
Lorsque Lith lui demande ce qu'il voulait manger, il n'en savait foutrement rien. Honnêtement, il n'y avait pas vraiment pensé avant de venir ici, du coup....

-Je te laisse choisir.

Il aimait tout alors....
Il sourit à nouveau lorsque la vieille femme vint poser la carafe d'eau sur la table avant de repartir, et SungKyu servit Lilith et lui même, avant de boire. Parce que s'improviser apprenti mécanicien, ça donne soif. Leul. Leur hôte revint une nouvelle fois pour apporter du pain. Pourquoi est-ce qu'elle n'avait pas apporter tout en même temps ? C'était un peu bizarre, mais pourquoi pas, après tout. Par contre, il s'étouffa avec l'eau qu'il était en train de boire lorsqu'elle reprit la parole, et il mit du temps à calmer sa quinte de toux.

-Ce n'est pas souvent qu'on voit des asiatiques en plus ! Vous avez quel âge ? 15 ans ?

….15 ans ? Ceci devait être une énorme blague franchement. Elle lui faisait du gringue ou quoi ?

-J'ai 19 ans.

La vieille femme se mit à rire nerveusement avant de s'excuser de son impolitesse, ce à quoi le coréen répondit par un sourire. Bon, il n'allait pas lui en vouloir. Il faisait plus jeune que son âge (même s'il ne pensait pas autant) et elle était âgée, et en général, les personnes âgée étaient, en général, adorables, alors...


-Vous avez choisi ?

♥♦♣ Le Refuge. Pouit nous accompagne. ♥♦♣
Hey, sexy /PAN/:
 

Aish:
 



*^*:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [SungKyu Kim/Lilith Heather] Promenons dans les bois...   Dim 3 Juil - 16:16

Sujet clôturé pour inactivité.
Revenir en haut Aller en bas
 
[SungKyu Kim/Lilith Heather] Promenons dans les bois...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Promenons-nous dans les bois... [Livre 1 - Terminé]
» Promenons-nous dans les bois. [Emeric]
» Promenons-nous dans les bois, tant que la nuit n'est pas là.... oups, trop tard ! || Neil J. Smith
» Promenons-nous dans les bois... [Privé]
» [RP] ♫ Promenons-nous ♪ dans le bois, ♫ tant que le loup n'y est pas ♪♪

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Refuge  :: Bienvenue au Refuge ! :: Archives :: RP-
Sauter vers: