Refuge-RPG.
 
Pour voter pour le Forum. Clique

Partagez | 
 

 Et la lumière fut ! Ou pas... [SiWoo J. Moon / Yoona Choi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: Et la lumière fut ! Ou pas... [SiWoo J. Moon / Yoona Choi]   Sam 26 Déc - 11:31

J'avais toujours été fan de lecture. Surtout quand ladite lecture portait sur des romans à l'eau de rose. Je m'imaginais devenir l’héroïne et vivre quantité d'aventures au bras de mon preux chevalier, de mon prince charmant, de mon âme sœur... Bref, de l'amour de ma vie, tout simplement. Mais si j'avais toujours cru qu'il existait, je ne l'avais pour autant encore jamais trouvé. Étais-je trop jeune ? Ou bien trop frivole ? Pas que je ne sois plus pure, loin de là mais... Je devais bien avouer que mes yeux se régalaient de toutes les créatures aux corps d’Apollon qui peuplaient ce refuge. Qui pouvais-je si mon cœur s'accélérait quand de tels étalons croisaient ma route ? Après tout, je n'appartenais à personne, n'ayant pas encore trouvé ma moitié. Alors que dieu -ou qui que ce soit d'autre d'ailleurs- me pardonne ces écarts dans ma conduite, ne serait-ce que le temps de ma jeunesse solitaire. Je promettais ensuite d'être sage comme une image. Du moins, je l'espérais...

Laissant échapper un soupir de lassitude suite à cette pensée de totale solitude, je me replongeais dans mon bouquin. Au moins, si je n'avais personne à aimer de tout cœur, avais-je Shin comme précieux ami. Alors certes, notre relation était parfois étrange, et oui, nous nous étions embrassés. Mais... Ça n'avait aucune signification. Nous étions jeunes, et nous voulions connaître l'amour, alors nous nous étions égaré un moment. Second soupir. Il me manquait. Pourquoi n'était-il pas né vampire ? Ainsi, nous aurions eu plus de cours en commun... Oui, c'était le genre de pensée stupide qui me passait quelques fois par la tête quand mon esprit divaguait trop. J'étais pourtant loin d'être seule ! Je ne dirais pas non plus que les amis se bousculaient à ma porte, mais enfin... J'avais quand même une sacré bande de joyeux délurés à mes trousses, et ce n'était pas pour me déplaire.

Néanmoins, cette routine commençait à me lasser. J'avais besoin de nouveauté, de surprises... Et si un nouveau professeur et un nouveau voisin de table à croquer était un bon début, cela ne me suffisait cependant pas. Pourtant, qu'avais je besoin de plus ? Ma vie n'était pas triste, loin de là ! Depuis quand en demandais-je autant ? Ce roman chevaleresque était surement entrain de me monter à la tête. Appuyant mon visage contre mon petit poing, une moue boudeuse apparue sur mon minois angélique. Ma vie était très bien telle qu'elle était, il allait falloir que j'arrête d'en demander toujours plus si je ne voulais pas qu'une catastrophe survienne. C'est alors que je remarquais qu'il faisait nuit, et que j'avais passé bien plus de temps que prévu enfermée dans ce bouquin, complètement à l'ouest. La bibliothécaire était d'ailleurs déjà partie, et je ne pourrais de ce fait même pas emprunter l'ouvrage pour le continuer dans ma chambre. Quelle tuile !


Mais, alors que je me levais pour remettre celui ci à sa place d'origine et commençais à arpenter les rayons, la lumière s'éteignit d'un seul coup. Sursautant, je regardais de gauche à droite, totalement perdue dans mes repères. Les vampires avaient des sens plus développés et une vision nocturne ? C'est bien joli tout ça, mais quand on ne sait pas s'en servir, ça aide pas des masses ! Pestant contre moi même, je donnais un coup de pied dans une étagère avant de pousser un gémissement et de me tenir le pied, sautillant dans tous les sens tant la douleur était vive. Je ne sais trop ce qui se passa ensuite, mais apparemment, je rencontrais un obstacle, qui, selon mon flair, était une personne, et, dans cette colision impromptue, nous nous retrouvèrent tous deux à terre dans un grand fracas. Comme si tout cela ne suffisait pas... Enfin au moins, il avait amorti le choc pour moi, puisque j'avais fini sur lui. Essayant tant bien que mal de me relever, n'y voyant rien, j'essayais de ne pas écraser encore plus la silhouette invisible qui me faisait office de matelas. « Tu... Tu vas bien, rien de cassé ? »


Dernière édition par Yoona Choi le Mer 30 Déc - 10:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Et la lumière fut ! Ou pas... [SiWoo J. Moon / Yoona Choi]   Dim 27 Déc - 19:13

SiWoo détestait les bibliothèques. En fait il détestait tous les lieux bondés de monde. Déjà parce que... Bah il savait pas en fait. Non sérieusement, il n'aimait juste pas ça. Peut être aussi parce qu'il avait peur de perdre le contrôle. Un mot de trop, un regard de travers, ou rien du tout et il se réveillait en ne se souvenant pas de ce qu'il c'était passé. Et ca la faisait franchement flippé alors il préférait être dans des endroits calmes ou tout seul. Même s'il aimait être avec ses amis -qu'il n"avait pas a part Alice- du coup ca tombait un peu à l'eau. Donc il se retrouvait seul.

Il marchait dans les couloirs, une pile de livres dans les mains. DongWoo lui avait demandé de les ramener à la bibliothèque et SiWoo, d'un naturel serviable, avait naturellement accepté. Enfin il n'avait pas vraiment eut le choix. Parce qu'on ne disait pas non à DongWoo alors bon. Il ne voulait pas s'attirer les foudres de son professeur. De toute façon, comme il n'avait rien à faire, cela lui faisait perdre du temps, ce n'était pas plus mal. Les élèves le regardaient bizarrement, mais il avait l'habitude. Il avait toujours fait peur aux autres sans savoir pourquoi, le coréen n'étant pas méchant. C'était cette lueur, au fond de ses yeux noirs, qui lui faisait peur. Et qui faisait peur aux autres. Elle rendait ses yeux plus agressifs qu'ils ne l'étaient, plus intenses. Et cela faisait un moment qu'elle y était. SiWoo se souvenait de la période où elle était apparue. Peut être avait-elle un rapport avec l'Autre ? Enfin, si ce dernier n'était pas le fruit de son imagination. Il avait conscience qu'il y avait une présence au fond de lui, mais comment le prouver ?

Il portait un haut blanc, un peu trop près du corps, ce qui le gênait un peu mais il l'avait acheté quand même, allez savoir pourquoi, ayant enfilé un fin gilet noir par dessus, ainsi qu'un pantalon noir. Ses cheveux étaient coiffés en pétards, et à son poignet pendait éternellement son bracelet. Il s'habillait toujours sobrement, n'aimant pas attirer l'attention sur lui, il le faisait déjà involontairement alors....
Il arriva rapidement à la bibliothèque, se rendant directement au bureau pour rendre les livres. Et quelques minutes plus tard, le voilà à arpenter la salle en sens inverse pour partir. Sauf qu'évidemment, le hasard faisant bien les choses, il y eut une coupure de courant au même moment. SiWoo s'arrêta brusquement, soupirant en a massant la nuque. Putain de bordel de merde. Il allait faire demi- tour, avancer, n'importe quoi, quand il sentit quelqu'un le percuter et il tomba en arrière.

Un gémissement étouffé lui échappa lorsque son dos heurta le sol, et il papillona des paupières un instant, se demandant ce qu'il se passait. Au vu du corps sur lui et de la voix, c'était une fille qui l'avait percuté. Il espérait seulement qu'elle ne se soit pas fait mal, lui ça allait. Il se redressa légèrement, passant une main dans ses cheveux en grimaçant. Bon il avait quand même mal au dos.

- Je vais bien, et toi, tu ne t'es pas fait mal ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Et la lumière fut ! Ou pas... [SiWoo J. Moon / Yoona Choi]   Sam 20 Fév - 8:47

Topic clôturé pour inactivité. Merci de contacter un membre du staff si vous souhaitez le rouvrir.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Et la lumière fut ! Ou pas... [SiWoo J. Moon / Yoona Choi]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Et la lumière fut ! Ou pas... [SiWoo J. Moon / Yoona Choi]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Obélisque de lumière
» [Quête] Une lumière dans les ténèbres
» "Il y a pas de lumière sans clarté, pas de beauté sans bonté" - Sara Ebstein
» [Porteuse de lumière]Akari
» Lumière vacillante : seul face aux glaces !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Refuge  :: Bienvenue au Refuge ! :: Archives :: RP-
Sauter vers: