Refuge-RPG.
 
Pour voter pour le Forum. Clique

Partagez | 
 

 Heureusement, il n'y avait pas grand monde à cette heure, même s'il ne doutait pas que cela changerait rapidement. [Alice / SungKyu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Situation amoureuse : Appartient à son Namu ♡
Masculin Messages : 396
Points : 653
Date de naissance : 28/04/1997
Date d'inscription : 09/08/2014
Age : 20
Localisation : Aha, vous aimeriez le savoir !

Feuille de personnage
Pouvoir de votre personnage :
Histoire de votre personnage :
Caractère de votre personnage :
avatar
Ordre Gamma
SungKyu Kim
MessageSujet: Heureusement, il n'y avait pas grand monde à cette heure, même s'il ne doutait pas que cela changerait rapidement. [Alice / SungKyu]   Mer 21 Oct - 11:59

Le café qu'il avait choisi était plutôt calme, éloigné de toute la circulation dense de la ville. A cette heure, ce n'était pas étonnant, les gens rentraient juste chez eux. Ou partaient, peu importe, SungKyu s'en foutait. La vie des autres ne l’intéressait pas tellement en réalité, mais bon, ça, au pire, ça ne changeait pas vraiment. Même s'il était médecin, tant que ça ne relevait pas de ses compétences, il s'en tapait le cocotier avec un coquillage. De toute façon, il n'était pas psy, donc souvent, il ne pouvait pas faire grand chose. Même si beaucoup de ses patientes aimaient lui parler, trouvant sans doute une oreille attentive. Pour ça, ça ne le dérangeait pas. Les femmes enceintes avaient souvent une vision du monde qui lui plaisait, puisqu'elles allaient donner la vie, elles voyaient tout sous un œil nouveau. Puis cela faisait parti de son métier, de les rassurer, de leur dire que tout se passerait bien, et qu'il était là si elles avaient un quelconque problème vis à vis de leur grossesse. Le plus amusant, c'est que le coréen avait aussi souvent à faire avec des papas stressés, souvent plus que la future maman. Et puisque que SungKyu expérimentait cela aussi, puisqu'il allait bientôt être papa, il était parfois bien placé pour les comprendre. Quoiqu'il en soit, il faisait de son mieux, et pour le moment, personne ne s'était plains.

Mais quand il sortait de son travail, il redevenait renfermé et ne parlait à personne. Alors au final, il y avait des choses qui ne changeaient pas. De toute façon, il ne s'était jamais bercé d'illusions, il savait parfaitement qu'il ne changerait pas, ou du moins, pas aussi radicalement. Non mais et puis quoi encore ? Il était ouvert avec ses ami(e)s, et c'était tout. Et qu'on ne compte pas Lith dans ce cadre, parce qu'elle, c'était différent, bien évidemment. Tout avait toujours été différent avec l'Elue de toute manière, même quand ils n'étaient pas ensemble... Mais ce n'était pas pour lui déplaire. Un léger sourire se peignit sur ses lèvres alors qu'il jouait avec la bague à son doigt. Lilith portait la même, signe indéniable de leurs fiançailles... Et puis, comme ça, il avait l'impression qu'elle était toujours avec lui, et quelque part, ça le rassurait.
De l'autre main, il tournait la cuillère dans sa tasse, les yeux rivés sur ses doigts. Tout avait tellement changé depuis l'année dernière... Maintenant, il travaillait, était fiancé, allait avoir des enfants, alors qu'il n'y a encore qu'un an, il n'aurait jamais imaginé en être là... Ouais enfin, c'était un peu faux de dire ça, puisqu'il voyait tout. Que ce soit la jeune femme qui allait entré dans le café dans quelques minutes ou bien la tasse que la serveuse allait faire tomber.... Et quand le bruit du verre brisée arriva jusqu'à ses oreilles, il dissimula son sourire naissant en portant la tasse à ses lèvres.

Reposant le petit récipient, il retira son écharpe pour la poser sur le dossier de sa chaise afin d'être sûr qu'il ne la tacherait pas. Il portait un haut noir à manches longues, un gilet noir enfilé par dessus pour qu'il n'ait pas froid. Le reste de sa tenue, soit son pantalon et ses chaussures étaient noirs également, comme sa veste en cuir. Non, il n'était pas en deuil.
Il s'était installé un peu à l'écart de tout, afin d'être au calme. Le bruit, il n'aimait pas tellement ça. Heureusement, il n'y avait pas grand monde à cette heure, même s'il ne doutait pas que cela changerait rapidement. Il n'était pas le seul à aimer prendre une pause quand il avait fini de travailler. Pourtant, son bipeur était posé sur la table, afin de ne pas louper un appelle si l’hôpital avait besoin de lui. Au début, on pouvait penser que c'était chiant, mais cela faisait avant tout parti de son métier, alors le coréen n'y faisait plus attention, maintenant. Ce n'était pas non plus comme si on le bipait toutes les 35 secondes, cela restait assez rare.


Son regard se perdit dans la contemplation de sa bague, une nouvelle fois, il avait prévenu Lith qu'il rentrerait dans peu de temps, il était donc inutile qu'elle s'inquiète... Il préférait prévenir, au cas ou, on ne savait jamais à l'avance ce qui pouvait arriver. Même si lui le savait.

♥♦♣ Le Refuge. Pouit nous accompagne. ♥♦♣
Hey, sexy /PAN/:
 

Aish:
 



*^*:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Situation amoureuse : L'amour n'est qu'un conte.
Féminin Messages : 116
Points : 11
Date de naissance : 12/11/1996
Date d'inscription : 31/05/2015
Age : 20
avatar

Alice Kim
MessageSujet: Re: Heureusement, il n'y avait pas grand monde à cette heure, même s'il ne doutait pas que cela changerait rapidement. [Alice / SungKyu]   Ven 23 Oct - 12:40

La fin de soirée se faisait ressentir en ville, peut-être qu’ainsi la fatigue se faufilait dans tout cela. Les travailleurs rentraient chez eux après une dure journée de labeur, retrouver un bon petit-chez soi était toujours bien plus agréable en fin de journée. Mais pour l’Élue, tout était bien différent. Elle n’était pas restée au chaud au Manoir, attendant que le temps passe. Attendre que les secondes, que les minutes coulent n’était vraiment pas le passe-temps idéal que toute personne pouvait apprécier. Enfin, sauf si cette personne pouvait être folle, ou bien qu’elle faisait un de ces défis stupide que la jeune japonaise ne comprenait pas tellement. Là n’était pas vraiment l’important, à vrai dire. En ce début de soirée, la jeune asiatique marchait d’un pas calme, se faufilant à travers les quelques personnes qui marchaient dans la rue, elles, d’un pas pressé.  Ce qu’elle trouvait bien triste, elles auraient très bien pût profiter un petit moment, profiter de cet instant d’air frais qu’elles avaient eût dans la journée. Mais Alice était encore bien trop jeune, peut-être qu’elle ne comprenait pas certaines choses encore, bien que son adolescence lui avait appris beaucoup de choses. Bien qui lui restait énormément de choses à découvrir, on pouvait que tout et rien lui était inconnu.

L’Élue marchait, se laissant simplement se faire guider par le vent, par ses pas. De plus en plus de monde accourait dans les rues de la ville. Et plus cela devenait dense, plus la jeune demoiselle se sentait mal à l’aise. Ce n’était pas tellement agréable de se faire bousculer par des personnes qui ne regardaient pas où elles allaient. Certes, elle avaient pût passer une mauvaise journée, mais ça ne brûlait pas les lèvres de simplement dire « Pardon. » tout de même. Et puis, même si elle était de petite taille, ce n’est pas comme-ci on la voyait pas arriver. Rien n’avait tellement d’importance au final, ce jour-là. Elle pensait, elle pensait à ce garçon qu’elle avait rencontré quelques temps auparavant au centre-commercial. Elle ne savait pas pourquoi elle pensait à lui, elle n’en avait aucune raison, devrait-il vraiment en avoir une pour pouvoir penser à une personne ? Il était vrai qu’elle aurait pût penser à quelqu’un d’autre, mais ce jeune homme.. Il l’avait fortement « perturbée ». Si bien qu’à ce moment-là, elle s’arrêta devant un petit café isolé. Cette rue était bien plus paisible, si bien qu’elle se demandait comment elle avait pût finir ici en si peu de minutes.

Elle soupira et décida, après juste quelques secondes de réflexion pour enlever le doux sourire du jeune garçon de sa mémoire, de mettre les pieds dans ce petit café. Elle regardait un peu partout, gardant la porte légèrement entrouverte, bien qu’elle vu tout de même que cela était particulièrement impoli. Fermant la porte derrière elle alors qu’elle avait quelques petits pas pour découvrir qu’il n’y avait que peu de monde à l’intérieur de ce petit café. Elle fût surprise de voir un jeune homme qu’elle avait déjà vu auparavant. Non, ce n’était pas vraiment choquant, mais elle ne pensait pas voir quelqu’un qu’elle avait déjà rencontré bien longtemps, enfin « longtemps », auparavant. Elle hocha la tête, souriant légèrement pour le saluer. Rien de plus, rien de moins. Elle se souvint qu’il était quelqu’un qui l’intimidait beaucoup, ce fût pour cette raison qu’elle n’allait pas lui parler. Il n’avait pas l’air de quelqu’un de méchant, bien au contraire, mais c’était simplement elle, sa simple timidité qui l’embêtait, une fois de plus.

Elle partait s’asseoir vers une table bien éloignée du comptoir, des personnes qui prenaient un temps de pause dans celui-ci. Elle commanda une tasse simple thé, le café l'insupportant. Elle s’en voulait, que très peu, bien évidemment, pour ne pas avoir pris un roman pour pourvoir s’occuper. Peut-être était-ce mieux ainsi, après tout, elle pouvait s’en passer juste pour quelques temps, de la littérature, rien n’allait la tuer.

♥♦♣ Le Refuge. Pouit nous accompagne. ♥♦♣
It's an angel
   Plus les nuits passent, et plus je serre mes rêves contre moi en imaginant que les vagues de la nuit ne peuvent me les enlever.
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Situation amoureuse : Appartient à son Namu ♡
Masculin Messages : 396
Points : 653
Date de naissance : 28/04/1997
Date d'inscription : 09/08/2014
Age : 20
Localisation : Aha, vous aimeriez le savoir !

Feuille de personnage
Pouvoir de votre personnage :
Histoire de votre personnage :
Caractère de votre personnage :
avatar
Ordre Gamma
SungKyu Kim
MessageSujet: Re: Heureusement, il n'y avait pas grand monde à cette heure, même s'il ne doutait pas que cela changerait rapidement. [Alice / SungKyu]   Lun 26 Oct - 11:24

SungKyu releva la tête en entendant la porte du café s'ouvrir. Tiens, qu'est ce qu'il disait... Evidemment, comme presque toujours, il avait eu raison, puisque c'était effectivement une jeune femme qui était rentrée. Par contre, il l'a connaissait. Enfin, c'était un grand mot, il ne savait même pas si elle était une amie, pour lui, mais elle l'avait déjà vu, quand Zack avait voulu repeindre les murs de sa chambre. C'était une de ses amies, par contre, il ne se souvenait plus de son nom. Mais quand ça concernait Zack, cela n'avait plus vraiment d'importance.


Apparemment, elle le reconnut aussi, et il lui sourit en guise de salutation. Cependant, ça s'arrêta là. SungKyu n'était pas du genre bavard à aller vers les autres, et aller s'asseoir à sa table ne lui avait même pas traversé l'esprit. De plus, il avait semblé l'intimider, à l'appartement, pour la simple et bonne raison qu'elle ne lui avait presque pas adressé la parole, ce jour là. Oh, il ne lui en tenait pas rigueur, après tout, elle faisait bien ce qu'elle voulait, puis SungKyu était habitué à impressionner presque tout le monde. Il le savait, qu'il était pas le plus chaleureux aux premiers abords, qu'il paraissait froids et renfermés, et surtout hautain (enfin ça, c'était souvent ses petits yeux qui donnaient cette impression, comme disait WooHyun, il parlait de mort avec ses pupilles... Mouais), mais il ne l'était pas pour autant. Au contraire, il était gentil et doux... Avec ceux qu'il connaissait.


Un soupire finit par passer la barrière de ses lèvres, et il attrapa ses affaires et sa tasse en se relevant, se dirigeant vers la table où la jeune femme était assise. Posant le tout, il resta debout un instant, avant de tourner la tête vers une bande de jeunes qui arrivait par là, et qui la toisa de haut. Impassible, et son regard chocolat froid et inexpressif tourné vers eux, il attendit patiemment qu'il daigne rebrousser chemin plutôt que d'embêter la jeune femme comme ils l'avaient prévu. C'est ce qu'ils firent quelques minutes après cette confrontation visuelle. SungKyu s'assit en soupirant. Les jeunes, à se croire meilleur que tout le monde, ne changerait jamais, et il avait l'impression d'être vieux maintenant. Aish.


- ... Je ne pensais pas que tu me reconnaîtrais. Fit-il en souriant légèrement, tournant le regard vers elle.


S'il avait sourit, c'est qu'il ne voulait pas lui faire peur, parce qu'il avait pas vraiment envie de sourire à ce moment même. Pourtant, sa voix chaude et chaleureuse prouvait bien qu'être ici ne le dérangeait pas du tout, c'était souvent ce qui trahissait son masque d'indifférence. Sa voix était douce, comme celui qu'il était réellement.

♥♦♣ Le Refuge. Pouit nous accompagne. ♥♦♣
Hey, sexy /PAN/:
 

Aish:
 



*^*:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Situation amoureuse : L'amour n'est qu'un conte.
Féminin Messages : 116
Points : 11
Date de naissance : 12/11/1996
Date d'inscription : 31/05/2015
Age : 20
avatar

Alice Kim
MessageSujet: Re: Heureusement, il n'y avait pas grand monde à cette heure, même s'il ne doutait pas que cela changerait rapidement. [Alice / SungKyu]   Mer 28 Oct - 15:37

Alors qu’elle regardait un tableau non loin de sa position, et qu’elle ne faisait absolument attention à rien d’autre qu’à cette étrange peinture, un sursaut s’empara de l’Élue quand le jeune garçon, SungKyu, posa ses affaires et sa tasse sur la place libre qui se trouvait en face d’elle. Elle levait son regard, se demandant pour quelle raison le jeune homme restait ainsi, là debout, sans faire le moindre geste. Penchant légèrement la tête sur son épaule, pendant plus de quelques secondes, la jeune japonaise décida de suivre le chemin du regard de l’homme qui ne disait rien. Un soupir s’échappa de ses lèvres quand elle vit une bande de jeunes, qui, eux, ne pensaient pas réellement à de bonnes choses. Décidément des idiots, il y en avait beaucoup plus qu’elle ne pouvait le penser. Elle avait tout simplement, elle, envie de les envoyer allé voir ailleurs, mais elle était bien trop timide et calme pour « remballer » un groupe de garçon de cette manière. Ils finirent par s’en aller par eux-mêmes, bien qu’elle pensait que le regard de l’homme qui se tenait en face d’elle y était pour quelques chose, c’était même à peu-près sûr, en réalité.

Elle les regardait s’en aller, prendre la porte de sortie avec cette pointe de déception pour n’avoir pût l’embêter, avec cette légère pointe de noir dans ses yeux. Elle n’était que très peu visible, la jeune Élue n’était que très peu convaincante lorsqu’elle était énervée, ce qui était bien triste. Son regard fût attiré par la voix du jeune garçon. La jeune japonaise tournait alors sa tête vers lui, répondant à son léger sourire par un petit sourire assez « invisible ». Elle haussa doucement les épaules, regardant un petit vase de paille posé sur la table en chêne. Décidément, l’intimidation du garçon était bien plus forte qu’elle ne pouvait le penser. Elle pencha la tête tantôt à droite, tantôt à gauche, ne lui adressant pas la parole pendant quelques minutes. Mais il fallait, qu’à un moment ou un autre, l’Élue finisse par lui parler, c’était bien impoli et puis même, il n’allait pas la manger toute crue.

« Je n’oublie pas si facilement les têtes des personnes que je rencontre. Merci d’avoir fait fuir les garçons de tout à l’heure.. »

Elle releva son regard vers lui, lui souriant légèrement. Peut-être un jour, elle arriverait à bien plus lui parler, ou à bien plus lui sourire. Lorsqu’ils étaient tous deux invités par Zack, l’autre fois, pour repeindre les murs de sa chambre, elle fût aussi calme qu’un ange, bien que cela ne change pas de son comportement habituel mais elle n’avait pas montrer plus que cela, que ce soit à son ami, qu’à SungKyu. Alors, peut-être qu’un jour, elle montrerait bien plus que ce côté calme et serein. Mais à cet instant, elle se faisait aussi calme que lors de leur première rencontre.

♥♦♣ Le Refuge. Pouit nous accompagne. ♥♦♣
It's an angel
   Plus les nuits passent, et plus je serre mes rêves contre moi en imaginant que les vagues de la nuit ne peuvent me les enlever.
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Situation amoureuse : Appartient à son Namu ♡
Masculin Messages : 396
Points : 653
Date de naissance : 28/04/1997
Date d'inscription : 09/08/2014
Age : 20
Localisation : Aha, vous aimeriez le savoir !

Feuille de personnage
Pouvoir de votre personnage :
Histoire de votre personnage :
Caractère de votre personnage :
avatar
Ordre Gamma
SungKyu Kim
MessageSujet: Re: Heureusement, il n'y avait pas grand monde à cette heure, même s'il ne doutait pas que cela changerait rapidement. [Alice / SungKyu]   Mer 11 Nov - 13:23

Un léger sourire se peignit sur les lèvres du coréen en entendant la jeune fille parler. Portant la tasse à ses lèvres, son regard était pourtant toujours fixé sur la porte du bar. Il n'aimait pas ce genre de personne, ceux qui se croient sûr de leur charme pour venir emmerder les autres. Ou bien, était-ce parce que lui, n'était pas du genre à draguer et à aimer ça ? C'était possible après tout, mais pour SungKyu, il n'y avait rien de bien étonnant, ce genre de types étaient toujours lourd, alors qui pouvait les apprécier, franchement ? WooHyun aimait bien le comparer à un mur, tant il faisait peur aux autres, sans que SungKyu ne sache vraiment pourquoi. Certes, ses yeux et son expression était bien souvent froids, mais il restait quelqu'un de chaleureux, en réalité, bien que complètement brisé. De toute façon, si la jeune fille l'avait oublié, il ne lui en aurait pas voulu, après tout, ils ne s'étaient vu qu'une seule fois.

- Je t'en prie, ce n'est rien.

Comme d'habitude, il ne parlait presque pas. Puis, Alice ne semblait pas être le genre de fille à s'énerver au point de faire peur aux garçons. Ce n'était pas une critique, mais qu'il se souvienne, elle avait été plutôt effacée lorsqu'ils avaient repeint les murs de la chambre de Zack (gloire à lui sois dit en passant), du coup, ils n'avaient pas non plus énormément parlé ensemble. SungKyu était même sûr qu'il ne connaissait pas le groupe de la jeune fille. Enfin, il ne doutait pas d'une chose, c'est qu'elle était encore au Refuge, elle semblait un peu plus jeune que lui, bien que le coréen fasse aussi plus jeune que son âge. Et ce n'était certainement pas son Don qui allait l'aider à répondre à sa question, mais peu importe, ce n'était sans doute pas important. Il n'était pas du genre à s'imposer, même si pour le coup, il venait de le faire. Disons que c'était pour la bonne cause.

Son regard chocolat se perdit encore une fois sur sa tasse. Il était fatigué, bien qu'il dormait un peu plus qu'avant. WooHyun arrêtait pas de l'emmerder avec ses somnifères, mais lui, il ne voulait pas en prendre. Il ne voulait pas être dépendant d'un médicament, quelqu'il soit... Oui il était médecin et il refusait de se « soigner », si c'était pas beau, ça. Son boulot, il le faisait pour les autres, pas pour lui.
Son regard vide se posa sur la jeune fille à côté de lui. S'il ne parlait pas, ce n'était pas dit qu'elle le fasse, et un silence finirait pas s'installer, ce qui serait quand même con quand on est deux assis à une table. Avouons-le.

- … A quel groupe tu appartiens, si ce n'est pas indiscret ?

Pitié, qu'elle ne lise pas les pensées, parce que la pauvre, elle allait se tirer des plombs. Il se souvenait encore de la migraine qu'il avait filé à Lith, lorsqu'ils s'étaient rencontrés pour le première fois. SungKyu pensait, mais involontairement, il ne contrôlait absolument pas ses pensées. Ce qui faisait qu'on ne pouvait jamais entendre des choses exactes, plutôt des bribes floues et sans aucun sens, et bien souvent, ses pensées étaient complètement noires. C'était en réalité une conséquence indirect de son Don, puisqu'il agissait sur son esprit, il prenait le contrôle de ses pensées. Et si on ne parvenait pas à comprendre tout ce dont à quoi il pensait -involontairement-, c'était parce que son esprit était focalisé sur l'interprétation de ses visions. Ses pensées, c'était un langage codé, qu'il était le seul à comprendre.

♥♦♣ Le Refuge. Pouit nous accompagne. ♥♦♣
Hey, sexy /PAN/:
 

Aish:
 



*^*:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Situation amoureuse : L'amour n'est qu'un conte.
Féminin Messages : 116
Points : 11
Date de naissance : 12/11/1996
Date d'inscription : 31/05/2015
Age : 20
avatar

Alice Kim
MessageSujet: Re: Heureusement, il n'y avait pas grand monde à cette heure, même s'il ne doutait pas que cela changerait rapidement. [Alice / SungKyu]   Jeu 26 Nov - 17:57

Après l’incident, du moins l’incident déjoué grâce à l’aide du jeune homme, la tasse de thé – brûlante – que l’Élue avait commandé une bonne dizaine de minutes auparavant finit par arriver. Elle remercia le serveur avec son habituelle grande politesse avant de tremper le sachet de thé dans l’eau bouillante. Un simple thé vert pouvait lui suffire à s’évader ailleurs. Bien qu’elle pouvait paraître assez folle à préférer un thé aussi bouillant. Les goûts sont dans la nature, comme l’on pourrait le dire. Quand elle eût entendu la voix du jeune homme, étant installé à ses côtés, la jeune asiatique risqua un regard vers lui, mais reposa automatiquement son regard vers son thé qui commençait doucement à s’infuser. Cela pouvait paraître étrange, mais elle aimait regarder l’eau prendre cette claire couleur, ou bien une couleur foncée, tout dépendait du thé choisi.

Ce jour-là, elle arrivait à contrôler, du moins, c’est ce qu’elle pensait, son Don. Elle ignorait les pensées des personnes qui l’entouraient, préférant se concentrer sur les siennes. Ce n’était pas qu’elle ne supportait pas les autres personnes, mais celui lui éviterait sûrement une migraine atroce.
Après que son thé soit suffisamment infusé, la jeune brune retira le sachet de thé de l’eau, se brûlant légèrement au doigt. Une légère grimace s’était dessinée sur les lèvres, alors qu’elle soufflait doucement sur son doigt. Une fois de plus, la voix du jeune homme attira son attention. Elle releva son regard, celui-ci se fixant sur celui de SungKyu. Elle n’avait certainement jamais tenu son regard aussi longtemps, ce qui lui était tout aussi étonnant que le fait qu’elle n’eût pas remarqué ce silence qui s’était installé entre eux deux.

« Je suis une simple Élue. »

Le regard était une chose, mais la parole en était toute une autre. Parler était une chose toujours aussi compliquée pour elle, du moins, lui parler. Il l’intimidait beaucoup, tout comme Zack l’avait intimidée au début de leur relation amicale. Mais il fallait qu’elle parle, elle n’allait le laisser seul avec sa tasse de thé. Ce n’était pas quelque chose de très poli. Et elle allait sûrement s’en vouloir bien après ce moment. Alors qu’elle prit quelques gorgées de thé, aimant ce goût qui avait l’air si sucré, son regard ne lâcher par celui du jeune garçon. Décidée à prendre son courage à deux mains, la jeune brune posa sa tasse sur la petite coupelle en porcelaine, et entrouvrit les lèvres.

« Que fais-tu comme métier ? Si je ne me trompe pas, tu n’es plus au Refuge ? »

♥♦♣ Le Refuge. Pouit nous accompagne. ♥♦♣
It's an angel
   Plus les nuits passent, et plus je serre mes rêves contre moi en imaginant que les vagues de la nuit ne peuvent me les enlever.
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Heureusement, il n'y avait pas grand monde à cette heure, même s'il ne doutait pas que cela changerait rapidement. [Alice / SungKyu]   Sam 20 Fév - 8:56

Topic clôturé pour inactivité. Merci de contacter un membre du staff si vous souhaitez le rouvrir.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Heureusement, il n'y avait pas grand monde à cette heure, même s'il ne doutait pas que cela changerait rapidement. [Alice / SungKyu]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Heureusement, il n'y avait pas grand monde à cette heure, même s'il ne doutait pas que cela changerait rapidement. [Alice / SungKyu]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Thalie Uranie, petite fée dans un grand monde.
» Nos premiers pas dans ce grand monde . [ Pv Keila Douyouni]
» [TERMINÉ] [Fevrier 1990] Un fiore pericoloso [Feat.Lovino Vargas]
» Le monde est un grand bal où chacun est masqué. Galatéa & Wael
» Le monde est un grand bal où chacun est masqué... [Akinoshi Elma]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Refuge  :: Bienvenue au Refuge ! :: Archives :: RP-
Sauter vers: