Refuge-RPG.
 
Pour voter pour le Forum. Clique

Partagez | 
 

 [Purge] « Dois-je te faire confiance, ou bien alors te craindre ? » [ Daiya Mori & Alice Eldhwen ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar
Je suis...
Situation amoureuse : L'amour n'est qu'un conte.
Féminin Messages : 93
Points : -12
Date de naissance : 12/11/1996
Date d'inscription : 31/05/2015
Age : 20


MessageSujet: [Purge] « Dois-je te faire confiance, ou bien alors te craindre ? » [ Daiya Mori & Alice Eldhwen ]   Mar 20 Oct - 22:01

La nuit était alors d’un froid glacial, la pluie qui s’effondrait au sol était bien plus bruyante qu’en temps normal, le brouillard brouillait toute vision humaine, des bruits étouffés résonnait alors dans la petite ruelle sombre. Seul ces pas furent alarmant, trempée de la tête jusqu’au pied, son souffle irrégulier, ce souffle qui n’était quasiment plus présent. Le vent bourdonnait dans ses oreilles, des cris, ce qui paraissait des cris, la faisait sursauter. Ses genoux étaient écorchés, faute de ses nombreuses chutes, plus elle tombait, plus elle avait de mal à se relever. Elle regardait derrière elle, cette ombre la suivait, qu’importait l’allure de ces pas, cette ombre était là, à la suivre à la trace. Que lui voulait-elle ? Pourquoi la suivait-elle ? Voulait-elle lui ôter la vie ? Mais pour quelle(s) raison(s) si c’était bien cette hypothèse ? Elle ne savait rien de tout cela, son esprit s’embrouillait, tout devenait si confus, ce soir-là allait être la pire des nuits. Elle devait fuir, bien qu’elle savait que cette réaction était lâche, la peur était lâche, mais elle n’était pas fort, l’Élue était faible, elle avait peur.

Une nouvelle chute avait frappé la jeune asiatique, son cœur battait à mille à l’heure, elle n’avait plus la force, plus la force de lutter, mais les pas de l’ombre retentirent de plus en plus l’étroite ruelle, elle ne pouvait laisser cette personne la traumatiser, non, elle le savait. Avec une certaine difficulté, l’Élue se releva, regardant derrière elle. Ses cheveux s’étaient détachés, devenus trempés par la flaque d’eau où elle était tombée à l’instant. Elle courrait encore, décidée à ne pas se faire attraper. Mais elle ne pouvait aller si loin. Elle était tombée dans un cul de sac, un cri venait alors de retentir, sa respiration ce fût beaucoup plus bruyante, elle regardait à droite, puis à gauche, pour au final n’y voir que des briques. Tout devenait si horrible, sa tête lui tournait, sa vision se troublait de plus en plus, le sang qui coulait de ses genoux était d’un rouge vif.

Elle tapait le mur avant d’y coller son dos, la personne qui la suivait se rapprochait, petit à petit. Elle ne voyait pas ce qu’elle avait dans ses mains, elle entendait milles chuchotements dans sa tête, elle cria, elle cria, encore et encore. Mais l’ombre était là, à quelques mètres d’elle. Elle avançait sans répit, sans remords, sans pitié. Elle ne voyait rien dans le noir, elle ne voyait pas son visage. Un sanglot s’échappa de ses lèvres entrouvertes, puis ses larmes se mirent à rouler sur ses pâles joues. Les minutes paraissaient être des heures, les secondes des minutes. Elle murmura quelques mots bien que sa voix ce fût assez inaudible.

« Par pitié.. Ne me faites pas de mal.. »

♥♦♣ Le Refuge. Pouit nous accompagne. ♥♦♣
It's an angel
   Plus les nuits passent, et plus je serre mes rêves contre moi en imaginant que les vagues de la nuit ne peuvent me les enlever.
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: [Purge] « Dois-je te faire confiance, ou bien alors te craindre ? » [ Daiya Mori & Alice Eldhwen ]   Mar 20 Oct - 22:35

Il faisait frais, et bien plus que les nuits précédentes. La pluie s'était mise à tomber, soudainement. A croire que toutes les conditions étaient réunit pour cette nuit qui promettait d'être terrifiante. L'Elu avait eu la merveilleuse idée de sortir par ce temps. Pourquoi ? Elle ne pouvait simplement pas rester au Refuge, c'était bien trop dangereux. Elle tenait à sa vie, alors elle fuyait. Elle fuyait tout le monde, même ceux qu'elle connaissait. Qui sait, peut-être que ce soir ils voudraient la tuer. Après tout, c'était la nuit pour se venger, pour faire ressortir toute la haine stockée. Son pas était devenu lent, trop lent. Elle n'était pas sportive, Daiya. Et courir plus de dix minutes était dur pour elle, surtout dans des conditions pareilles.

Daiya voulait sauver sa peau, à tout prix. Elle était prête à éliminer d'autres personnes si il le fallait, bien qu'elle n'en ait pas spécialement envie. Mais, elle n'allait pas se laisser faire. D'autant plus qu'elle n'avait suivit aucune formations pour se défendre, alors cela s'avérait compliqué pour elle. Un bruit la perturba. Elle releva la tête, essayant tant bien que mal de voir ce qu'il se passait, là-bas. Pendant un instant, elle eut peur que quelqu'un soit derrière elle, pour une quelconque raison. Ce n'était pas le moment de s'amuser, de toute façon. La lumière des lampadaires n'éclairait strictement rien, comparé à d'habitude. Et, cela rendait la chose bien plus flippante. La brune s'avança, prenant le risque de se faire démonter si jamais la personne la remarquait. Mais, elle avait plus l'air d'avoir besoin d'aide, dans cet état.

C'était repartit pour une course. La voyant repartir en courant, Daiya la suivit, sans être consciente que ce n'était pas avec ce moyen là que la jeune fille devant allait s'arrêter. Evidement, qu'elle avait peur, évidement, qu'elle n'allait pas s'arrêter. Mais, elle voulait l'aider. Elle ne pouvait pas la laisser là. Et... peut-être que cette personne lui en serait reconnaissante, enfin, elle espérait. Plusieurs fois l'Elu manqua de se casser la figure, mais elle se rattrapa, de justesse. Elle était devenue presque douée, maintenant. Elle s'arrêta un instant, au bout de quelques minutes, reprenant son souffle. Bordel, mais pourquoi est-ce qu'elle continuait à courir celle là ? Ca ne servait à rien ! Presque énervée, elle reprit son chemin, sans perdre de vue la jeune fille.

Elle l'entendit alors crier, et son coeur se serra. Qu'est-ce qu'elle avait ? Est-ce que quelqu'un l'attendait, là-bas ? Elle hésita à continuer, à aller voir. Mais, elle ne put s'en empêcher. La laisser toute seule était la pire des idées. Elle se pressa un peu, et arriva finalement fasse à... une adolescente, qu'elle avait déjà croisée. Son visage lui disait bien quelque chose, mais impossible de retrouver son prénom. Elle soupira, soulagée de voir qu'elle allait plus ou moins bien. Disons  que, son état aurait pu être pire. Elle se rapprocha un peu, le visage caché par l'obscurité de la nuit. Cette situation devenait plus qu'étrange. Sûrement trop tétanisée par la peur, l'adolescente face à Daiya ne bougeait pas. Elle-même aurait prit la fuite, si elle avait fait face à quelqu'un de son genre. Elle frissonna, sentant les goûtes d'eau froides glisser sur sa nuque. Tout était vraiment effrayant. Cela ressemblait à un film d'horreur, et pourtant, tout était bien réel. Elle tendit sa main à sa camarade, comme pour lui donner confiance.


« Calmes toi, s'il te plaît. Je ne suis pas là pour t'égorger ou quoi que ce soit d'autres… Tu devrais pas rester là, viens. »

Cela devait être difficile, de faire confiance à quelqu'un en ce moment. Mais, l'Elu avait préféré miser sur une alliance ce soir. Histoire de ne pas finir en brochette, et seule qui plus est. Être aidée lui éviterait surtout la mort, en réalité.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Je suis...
Situation amoureuse : L'amour n'est qu'un conte.
Féminin Messages : 93
Points : -12
Date de naissance : 12/11/1996
Date d'inscription : 31/05/2015
Age : 20


MessageSujet: Re: [Purge] « Dois-je te faire confiance, ou bien alors te craindre ? » [ Daiya Mori & Alice Eldhwen ]   Ven 23 Oct - 14:40

Elle regardait la main de la jeune demoiselle avait tendue, sûrement pour essayer de lui montrer qu’elle n’était pas en danger avec elle. Alors que l’inconnue essayait d’instaurer une relation, un air de confiance entre elles deux, des cris de plus en plus aigües retentissait dans d’autres ruelles. La pluie battait de son plein, les perles salées roulaient sur la douce peau pâle de la jeune japonaise, cette peau qui pouvait, à n’importe quel moment, être souillée par la couleur vive du sang. Dans le regard de l’Elue, la peur se sentait, la peur la tiraillait, la peur faisait que son estomac et son cœur se tordait de douleur. Elle ne répondait pas aux mots de l’inconnue, comment pouvait-on faire confiance à qui que soit dans cette nuit de cauchemar ? N’importe qui pouvait venir les égorger, les étrangler.. Tout sortes de meurtres étaient prévus à cette fichue Purge. Leurs vies étaient mises sur un plateau de jeu, comme-ci elles n’étaient que contrôler par la Mort.

Des pas retentirent dans la petite ruelle sombre et étroite, des pas bruyants, des pas à vous faire froid dans le dos. Le sang de la douce Alice devint alors bien trop froid, son teint de plus en plus pâle pourrait faire fuir n’importe qui. Elle déglutissait, bien qu’elle n’avant plus autant de salive qu’en temps normal. Le goût du sang lui montait légèrement à la gorge, ses jambes se mirent à trembler. Elle n’espérait que personne ne la trouve, ne les trouve. Elle regardait derrière l’inconnue, puis baissa son regard sur elle. Un sanglot s’était échappé de ses lèvres alors que l’inconnue avait ce regard rassurant. Elle avait peur d’elle, elle le savait. Elle n’arrivait pas à voir qu’elle essayait de la rassurer. Cette soirée était devenue plus qu’un enfer, pourquoi la croirait-elle ? Et si elle voulait l’attirer dans un endroit bien plus sombre pour mieux la tuer sans que personne ne s’en aperçoive ? Qui s’en apercevrait.. ? Tout le monde devenait fous.. Cette soirée ruinait les bons esprits.. Ou les torturait..

« Je ne peux pas.. »

Elle murmurait ces mots dans murmure à peine audible. Elle avait baissé le regard sur une flaque d’eau, ses jambes avaient quelques chocs, quelques égratignures, quelques traces de sang. Elle mit ses mains sur sa tête, le bruit de la pluie était assourdissant, sa respiration n’était plus que vacarme. Sa peur grandissante, ses jambes tremblantes, ses larmes irrégulières, ses yeux plus noirs que d’habitude.

♥♦♣ Le Refuge. Pouit nous accompagne. ♥♦♣
It's an angel
   Plus les nuits passent, et plus je serre mes rêves contre moi en imaginant que les vagues de la nuit ne peuvent me les enlever.
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: [Purge] « Dois-je te faire confiance, ou bien alors te craindre ? » [ Daiya Mori & Alice Eldhwen ]   Sam 31 Oct - 11:08

Elle n'était pas décidée à venir avec elle, c'était certain. Daiya avait en réalité un peu pitié de cette jeune fille, qui avait l'air si effrayée. Oh, bien sûr elle aussi avait peur, et s'imaginait des tas de choses, mais elle avait décidé de ne rien en montrer, préférant aider celle qui en avait tant besoin. Ca lui faisait de la peine, de la voir ainsi, alors qu'elle savait très bien qu'a ce même moment des tas de gens étaient en train de mourir, et ça ne lui faisait pas grand chose. Ce soir, c'était chacun pour soi, mais l'Elue avait voulu faire une entorse à la règle, et peut-être bien qu'elle le regretterait plus tard. Elle laissa échapper un soupire en entendant sa camarade dire qu'elle ne pouvait pas. Bien sûr que si, elle pouvait. Il suffisait juste qu'elle veuille survivre. Pour la jeune fille, cela paraissait pourtant simple !

Elle n'allait pas céder. Qu'elle choisisse ou non de rester là, la jeune fille à qui Daiya faisait face n'aurait pas le choix. Elle la trainerait s'il le fallait, même si ce n'était pas vraiment quelque chose dont elle avait l'habitude. Elle ne voulait pas la laisser dans le pétrin, et clairement, au moins Daiya ne resterait pas seule. C'était une chose qu'elle détestait, rester seule. Surtout quand elle flippait autant, elle avait besoin de quelqu'un pour la rassurer. Mais ce soir, ce n'était certainement pas la jeune fille qui allait la rassurer, elle avait l'air encore plus apeurée qu'elle.

- Ecoutes, soit tu crèves, soit tu viens avec moi. Alors à ta place, je préférerai rester en vie. lui lança-t-elle.

Elle lui attrapa la main, lui tirant légèrement le bras pour qu'elle se décide. Ce n'était pas vraiment le moment d'être brusque, mais la brune voulait se montrer ferme. Elle n'allait pas la laisser mourir ici, enfin. Elle aurait pu simplement croiser son chemin, et la laisser tranquille, s'enfuyant sans prendre de risque pour sauver sa peau. Mais au lieu de ça, elle était occupée à jouer les héroïnes, alors que d'une seconde à l'autre, elle pouvait mourir d'une façon ridicule. C'est vrai, si la jeune fille prenait peur, et qu'elle décidait de se défendre, cela pouvait aller vite.
Plus elle allait résister, et plus Daiya allait s'énerver. Elle allait quand même bien finir par céder. Après l'avoir simplement regardé pendant plusieurs minutes, elle commença à s'impatienter. Elle n'avait pas tout le temps pour attendre qu'elle vienne, parce que  peut-être que d'autres auraient aussi l'idée de passer ici. Et sincèrement, ça lui foutait plus la trouille qu'autre chose. Oui, parce qu'elle était une peureuse, Daiya. Dès qu'elle se sentait menacée, elle se sentait obligée de prendre la fuite ou bien de se défendre. Elle releva les yeux, regardant le ciel qui était bien trop sombres en cette nuit. Et la pluie, bon sang la pluie. Le bruit qu'elle faisait donnait froid dans le dos, à croire que même la météo était prévue pour la nuit de la purge. C'était un complot, carrément. Elle tira sur le bras de sa camarade dont le nom lui échappait, s'énervant.

- Bouges tes fesses maintenant, j'ai pas envie de mourir, et je veux pas te laisser mourir non plus !
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Je suis...
Situation amoureuse : L'amour n'est qu'un conte.
Féminin Messages : 93
Points : -12
Date de naissance : 12/11/1996
Date d'inscription : 31/05/2015
Age : 20


MessageSujet: Re: [Purge] « Dois-je te faire confiance, ou bien alors te craindre ? » [ Daiya Mori & Alice Eldhwen ]   Sam 5 Déc - 11:54

Qui était-elle pour lui parler d’une telle manière ? Et si elle n’avait réellement pas envie de venir avec une demoiselle qui pourrait très bien être une de ces meurtrières qui se baladaient dans les rues et ruelles de la ville ? Et pourtant, cette jeune asiatique avait l’air d’être décidée à l’emmener elle ne savait où. Les larmes de l’Élue s’étaient, alors, arrêtées de couler sur sa peau pâle, si pâle par la faute de la peur. Une chose était sûre, elle ne se laisserait pas « contrôler » par cette jeune inconnue, qui, elle aussi, était rongée par la peur.
Elle suivait le regard de celle-ci, regardant par la suite derrière elles. Elle déglutissait en retirant son poignet de l’emprise dont il était victime, avant de se relever de manière correcte. Et puis, elle avait vécu bien pire que cela, du moins c’est ce qu’elle pensait.

« Je ne veux peut-être pas mourir, comme toi tu ne le veux pas, mais il faut avouer que faire confiance à une personne en cette nuit de frayeur, c’est pas si simple. »

Elle regardait encore derrière elles, s’avançant vers la sortie de ce fichu cul-de-sac. Même le brouillard était d’une frayeur inimaginable. Cela durait depuis quelques nuits déjà, et la jeune japonaise s’étonnait elle-même d’avoir échappé à son heure. Mais à vrai-dire, elle pouvait en être heureuse, cela prouvait qu’elle n’était pas aussi faible qu’elle ne le croyait. Tout pouvait changer en cette nuit, de plus. Mais l’inconnue n’avait aucunement tort, ce n’était pas l’heure d’hésiter à s’en aller ou non, de savoir si l’on voulait vivre ou mourir. Elle la regardait dans le blanc des yeux, lui laisser le bénéfice du doute pouvait être une faute grave, mais elle n’avait pas non plus des heures pour y réfléchir comme elle le ferait en temps normal. Hors, rien n’était normal ces temps-ci.

« Trouvons un autre endroit que celui-ci, je pense que ce sera mieux pour notre sécurité, du moins je l’espère. »

Bénéfice du doute lui laissait-elle donc, mais elle préférait rester une inconnue envers elle. Alors qu’elle commençait à avancer d’un pas prudent, elle remarqua qu’elle laissait légèrement la jeune brune de côté. Elle leva les yeux au ciel avant de prendre avec délicatesse son bras pour l’attirer avec elle pour avancer, sans crainte, dans ce brouillard d’un gris et d’un blanc à en faire de la chair de poule. Elle sursauta en entendant un bruit de feuilles qui s’envolaient par faute du vent. Bon sang, un rien pouvait lui faire une trouille bleue, c’était vraiment stupide.

♥♦♣ Le Refuge. Pouit nous accompagne. ♥♦♣
It's an angel
   Plus les nuits passent, et plus je serre mes rêves contre moi en imaginant que les vagues de la nuit ne peuvent me les enlever.
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: [Purge] « Dois-je te faire confiance, ou bien alors te craindre ? » [ Daiya Mori & Alice Eldhwen ]   Dim 6 Déc - 20:28

Le moindre bruit la faisait sursauter. Un rien lui faisait peur, et au fil du temps cela ne s'arrangeait pas. La seule chose dont elle avait envie a cette heure était de partir, aussi loin que possible pour se mettre en sécurité. Chaque années elle risquait d'y laisser la vie, et jamais elle ne pourrait se faire à cette idée. Cela lui rappelait a quel point le monde était effrayant de nos jours. Mais quitte à ne pas sauver que sa peau, même si soyons sincères la survie de cette jeune fille n'aurait pas un grand impact sur le monde, elle ne pouvait pas la laisser seule. C'était seulement pour avoir bonne conscience. Et puis, elle n'était pas non plus horrible comme fille, elle était avant tout humaine. Elle l'écouta, un sourcil haussé. C'était certain, elle ne voulait pas mourir, et c'est ce qu'elle se répétait depuis le début de la soirée. Ne pas mourir, son objectif en cette affreuse nuit. Elle savait que ça allait être dur, que chaque année la barre était un peu plus haute, car chaque année les meurtriers faisaient preuve d'une plus grande imagination. Mais, l'année précédente, elle avait survécu. Alors pourquoi pas aujourd'hui, et l'an prochain ? Elle se devait de survivre, simplement.

- Certes, mais tu pourrais au moins faire semblant. J'ai l'air si méchante que ça ? Si je ne voulais pas t'aider, je ne me serais pas arrêtée, crois moi. Mon seul but est de survivre, alors quitte à ne pas survivre seule, j'ai préféré t'aider. lui répondit-elle.

Ses mots étaient maladroits, elle en était consciente. Mais elle n'en avait trouvé aucun autres pour lui faire comprendre qu'elle ne lui voulait aucuns mal, du moins pour le moment. Car elle non plus n'était pas rassurée de rester avec cette jeune fille, il fallait l'avouer. Qui sait ce qu'elle aussi pouvait tenter. Elle ne s'était jamais autant méfiée. Mais elle le devait. Chaque secondes, elle risquait un peu plus de perdre la vie. Si quelqu'un passait, rongé lui aussi par la peur et interprétant mal leurs gestes, ou bien voulant simplement éliminer tout individus pouvant lui faire du mal, elles auraient des problèmes. Et l'Elue ne souhaitait pas que cela arrive. La voyant s'avancer, elle ne bougea pas pendant quelques instants. Elle voulait voir ce qu'elle comptait faire, d'abord. Elle finit par s'avancer pour se trouver à côté d'elle, et soupira.

- N'importe quel endroit sera plus sécurisé que cette rue.

Elle n'avait peut-être pas tord sur ce point là. Elle restait un peu a l'écart, regardant la jeune fille a la peau pâle du coin de l'oeil. Mais celle-ci la pris par le bras, ce qui l'étonna grandement. Devait-elle comprendre ce geste comme une approche dans le but de la rassurer ? Mais peut-être qu'elle faisait cela uniquement dans le but de la mettre en confiance, pour mieux la piéger après. Elle n'en avait aucune idée. La seule chose dont elle était certaine ce soir était que ce n'était pas le moment de faire la causette. Elles devraient en plus sûrement courir. Elle en avait marre de courir, la brune. Le sport n'était pas son truc, mais vraiment pas. Alors oui, elle était fière d'avoir survécu, et pouvait l'être. Ce n'était réellement pas facile.

Les deux jeunes filles essayaient probablement de se rassurer mutuellement, et de se protéger. Mais bizarrement Daiya n'arrivait pas à être agréable ce soir. La peur était bien trop grande. Voyant sa camarade sursauter, elle regarda instinctivement devant elles, et fut rassurée de voir qu'il n'y avait rien. Enfin du moins, qu'il n'y avait personne.

- C'était rien, t'en fais pas.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: [Purge] « Dois-je te faire confiance, ou bien alors te craindre ? » [ Daiya Mori & Alice Eldhwen ]   Sam 20 Fév - 8:55

Topic clôturé pour inactivité. Merci de contacter un membre du staff si vous souhaitez le rouvrir.
Revenir en haut Aller en bas
 
[Purge] « Dois-je te faire confiance, ou bien alors te craindre ? » [ Daiya Mori & Alice Eldhwen ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Se laisser aller peut faire du bien.
» [Réservé]Du mal pour faire du bien [Rang D]
» 06- La maladresse ça fait mal !
» Eo'saïm Teim-Cruan
» Faire comme si tout aillait bien alors que tout va mal - Atlas

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Refuge  :: Bienvenue au Refuge ! :: Archives :: RP-
Sauter vers: