Refuge-RPG.
 
Pour voter pour le Forum. Clique

Partagez | 
 

 (Terminé) « Tu étais resté(e) gravé(e) dans ma mémoire. Ne t'en va plus, j'ai tellement besoin de toi. » [ Shin Hoseok & Alice Eldhwen ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alice Kim

avatar

Situation amoureuse : L'amour n'est qu'un conte.
Féminin Messages : 116
Points : 11
Date de naissance : 12/11/1996
Date d'inscription : 31/05/2015
Age : 20

MessageSujet: (Terminé) « Tu étais resté(e) gravé(e) dans ma mémoire. Ne t'en va plus, j'ai tellement besoin de toi. » [ Shin Hoseok & Alice Eldhwen ]   Dim 18 Oct - 13:11

Elle s’était retenue pendant tout le cours que le directeur DongWoo donnait aux Élus. Elle s’était retenue de pleurer, de le serrer fort contre elle, même s’il était bien plus grand qu’elle. Ses yeux, son sourire, elle l’avait reconnu par ceux deux petites choses, ces deux choses qu’elle ne connaissait que trop bien, mais qui s’étaient enfuies dans sa mémoire après ces tant d’années passées loin de lui. Ces sept dernières années, qui avaient été aussi difficiles que de vivre aux côtés de sa mère, celles qui avaient été un véritable enfer à ses yeux. Elle avait dû, avait été obligée, de quitter son ami, son meilleur ami d’enfance, et son frère, car EunJi était quand même gravé aussi dans sa mémoire, celui qui guérissait leurs blessures quand elle et Shin tombaient alors qu’ils s’amusaient dans le jardin, qu’ils riaient aux éclats, leurs grands-parents souriant à cette vision. Elle n’aurait jamais assez remercié sa grand-mère lorsqu’elle lui avait présenté l’Élu, ce petit garçon brun, et tellement timide. Ce petit garçon dont elle avait pris la main pour jouer avec elle, ou pour simplement admirer la nature. Ils avaient en quelques sortes grandi ensemble, du moins jusqu’à leurs dix années. Elle s’en souvenait comme-ci cela remontait à hier, à quelques heures. Cet afflux de sentiments, de souvenirs, qui remontaient dans la mémoire, dans le cœur de l’Élue, ne pouvant contenir un peu plus ses larmes, cherchant tant bien que mal ce garçon qu’elle devait retrouver, qui était parti un peu plus tôt qu’elle de la salle. Entre ces Élus, ces Hybrides, ces Vampires, ces Sorciers, ces Magiciens, elle s’y perdait, tout était bien compliqué de retrouver le jeune blond, qui avait renié de le brun de la famille, pour elle ne savait quelle raison, les yeux brouillés par les larmes.

Lorsqu’elle crût enfin avoir retrouvé celui qu’elle cherchait, ne fût pas sa surprise de voir qu’elle s’était trompée. Elle pensait qu’il était peut être sorti, ou encore devant la salle. Peut-être qu’en réalité lui aussi l’attendait. Elle mit ses mains sur sa tête, les pensées des personnes qui l’entouraient se mélangeaient, les siennes par la même occasion. Elle respirait doucement, faisant le vide son esprit, tout semblait se calmer, les pensées des autres personnes, son cœur battant à mille à l’heure, ses larmes qui devenaient calmes. Elle n’entendait que sa respiration, ce qui l’apaisa. Quand elle rouvrit les yeux, le couloir semblait se vider légèrement au fil des minutes. Elle baissait les bras pour reprendre sa recherche, désormais calme, elle pouvait reprendre ses recherches en paix, voilà une bonne chose qui s’était présentée à elle. Elle marchait, un peu fatiguée, l’air mélancolique, vers les escaliers. Croisant son amie Lilia, n’ayant pas la force de lui sourire, ni de lui parlait, juste lui faire un léger signe de la main. Fallait-il se rendre à l’évidence, l’évidence qu’elle l’avait perdu. Quand elle posa un pied sur la première marche du grand escalier, une main sur rambarde en bois ancien, elle risqua un dernier coup d’œil vers le couloir. Elle vit une tête blonde, pas celle de l’inconnu, non, cette fois-ci, c’était la bonne personne, elle le savait. C’était Shin.

Elle courrait encore, elle aurait pût en tomber, ce qu’elle failli faire, ses jambes tremblantes, ses pleurs se faisant de plus en plus présent. Son cœur se remit à battre la chamade, elle était sur le point de s’effondrer, elle le savait, ce fût la première fois qu’elle courrait autant pour retrouver quelqu’un. Elle s’était arrêtée non loin de lui, essoufflée par l’effort qu’elle venait de faire. Elle avait retrouvé celui qu’elle aimait tant, celui avec qui elle vivait milles choses dans le passé. Quand elle reprit une respiration correcte et qu’elle le regardait, de haut en bas pour finir par poser son regard dans le sien, elle ne pût empêcher à un sanglot de s’échapper de ses lèvres entrouvertes. Son cœur se serrait, les perles salées roulant en abondance sur ses joues rosies par l’effort. Elle ne bougeait plus, incapable de faire le moindre geste. Elle le regardait, lui, ce petit garçon qui était devenu jeune homme. Lui, Shin.

♥♦♣ Le Refuge. Pouit nous accompagne. ♥♦♣
It's an angel
   Plus les nuits passent, et plus je serre mes rêves contre moi en imaginant que les vagues de la nuit ne peuvent me les enlever.
   


Dernière édition par Alice Eldhwen le Dim 20 Déc - 14:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: (Terminé) « Tu étais resté(e) gravé(e) dans ma mémoire. Ne t'en va plus, j'ai tellement besoin de toi. » [ Shin Hoseok & Alice Eldhwen ]   Dim 18 Oct - 17:38

L’Élu marchait lentement dans les couloirs du Refuge, se faufilant entre les élèves présents, ne sachant trop dans quel état d'esprit il se trouvait. Il avait l'impression de s'être retenu toute l'heure, mais il ne savait pas vraiment de quoi. Il avait retrouvé Alice, il le savait, mais il lui semblait que c'était différent de lorsqu'ils étaient petits. Bon, physiquement, elle n'avait pas l'air d'avoir beaucoup grandi, mais moralement, il lui semblait qu'elle avait changé. Elle était beaucoup plus expressives lorsqu'ils étaient enfants, toujours en train de rire et de s'amuser, mais ce n'était peut-être qu'une impression. Après tout, lui aussi n'avait pas tout à fait été dans son état normal, alors qu'il n'avait en réalité absolument pas changé. Il leur fallait sans doute juste le temps de se réhabituer l'un à l'autre, ça ne devrait pas être trop dur.

Se rendant compte qu'il avait oublié quelque chose, il avait été de faire demi-tour afin de retourner dans la salle de classe. Comme il s'y attendait, son stylo était encore posé sur sa table, place où il se trouvait encore quelques minutes plus tôt, assit à côté de son amie d'enfance. Ce n'était qu'un stylo, oui, le genre de chose qu'on achète par dizaine dans un magasin, mais il n'avait pas pu s'empêcher d'aller le chercher. Pendant plusieurs années de sa vie, il avait perdu les gens auxquels il tenait le plus, certains sans aucune raison, c'en était devenu pour ainsi dire une obsession. Il ne voulait plus rien perdre, rien ni personne. Peut-être que s'il perdait un objet et le retrouvait ensuite, alors il en serait de même pour son frère, ou Alice. L’Élu ne comptait plus le nombre de fois où il avait pu pleurer parce qu'il avait perdu un simple objet, comme une gomme par exemple, ou quelque chose de tout aussi insignifiant. S'il n'était pas capable de retrouver une gomme, comment allait-il retrouver quelqu'un ? Alors il pleurait, encore et encore, et ce pendant des heures, peut-être sans aucune réelle raison. Seulement parce qu'il en avait besoin, et que cela ne s'expliquait pas.
Ce n'était pas vraiment le genre de choses dont un garçon était fier en général, pleurer n'était pas vraiment bien vu au sein du sexe masculin, mais il l'assumait parfaitement, parce que c'est ce que faisait toute personne normale lorsqu'elle allait mal. Il avait prit à vivre avec cette certaine sensibilité. Mais sans doute qu'il n'en aurait plus besoin à présent, étant donné qu'il avait retrouvé son frère et l’Élue. Il n'avait plus de raison d'être malheureux.

Alors qu'il sortait de la salle, s'apprêtant à repartir vaquer à ses occupations, Shin s'arrêta net dans son élan en entendant les pas rapide de quelqu'un se rapprocher dans son dos, s'arrêtant d'un coup. Il se retourna lentement, son regard se posant sur Alice, complètement épuisée, les yeux remplis de larmes. Ses lèvres s’entrouvrirent bien qu'aucun son ne sortait de sa bouche. L'espace d'un instant, il lui semblait être devenu muet, ne trouvant aucun mot à dire. Il resta ainsi quelques secondes à la regarder, silencieusement, avant de sentir une pointe se former dans son cœur en entendant le sanglot de l'adolescente. Ses larmes coulaient de nouveau, et il aurait tout fait pour les arrêter.

Sans même chercher à comprendre, il l'attrapa par le bras avant de la tirer d'un coup sec contre lui, la serrant contre lui. Il n'était toujours pas capable de prononcer quoi que ce soit, mais il lui semblait que sa simple étreinte suffirait peut-être à l'aider. L'une de ses mains posée dans le dos de la jeune fille pour la maintenir contre lui, il caressait tendrement ses cheveux de l'autre, attendant patiemment que ses sanglots ne se calment. Il aurait été prêt à passer la nuit ici, comme ça, dans cette position, pourvu qu'elle aille mieux plus tard.
Il se souvenait encore de toutes ces fois où c'était EunJi qui les avait réconfortés lorsqu'ils étaient petits. A l'époque, ils étaient là les uns pour les autres, et à leur âge, pleurer était quelque chose de normal. Plus maintenant. L'espace d'un instant, Shin se sentit presque soulagé de ne pas avoir été présent pour Alice durant toute son adolescence. Sans doute qu'il n'aurait pas supporté de la voir pleurer de cette façon pour quelque chose d'autre qu'une vilaine chute... Les blessures physiques étaient facile à soigner, alors que celles du cœur étaient bien plus profondes. Qu'elle pleure, oui, pourvu que ce ne soit pas de la faute de quelqu'un. Il ne voulait pas la savoir peinée...
Revenir en haut Aller en bas
Alice Kim

avatar

Situation amoureuse : L'amour n'est qu'un conte.
Féminin Messages : 116
Points : 11
Date de naissance : 12/11/1996
Date d'inscription : 31/05/2015
Age : 20

MessageSujet: Re: (Terminé) « Tu étais resté(e) gravé(e) dans ma mémoire. Ne t'en va plus, j'ai tellement besoin de toi. » [ Shin Hoseok & Alice Eldhwen ]   Lun 19 Oct - 16:19

Elle savait que contre lui, elle ne risquait plus rien, qu’elle était en sécurité. Ces larmes auraient pût s’arrêter de rouler sur ses joues, c’était bien vrai, mais ce ne fût pas ce qu’elles furent. Son comportement l’avait tellement étonnée, jamais elle n’aurait cru qu’il la prendrait de cette façon dans ses bras, mais ce qu’elle pouvait s’en foutre à ce moment-là. Elle ne savait plus ce qu’elle devait ressentir, ni même penser, ni pourquoi elle pleurait encore. Son contact lui avait tellement manqué, même si elle savait que le contact d’une personne lui faisait désormais une peur effroyable. Mais lui, son contact, son touché, ça ne lui faisait pas peur, ce frisson qui autrefois lui était désagréable fût tellement doux, tellement agréable, à ce moment-précis. Le temps lui semblait s’être suspendu, elle ne faisait plus attention à ce qu’il se passait autour d’eux, profitant de ce moment qui lui avait tant manqué. Ce passé, si elle le pouvait, elle y retournerait, elle rejoindrait l’Élu pour ne pas à avoir à subir ce que sa mère lui avait fait subir, s’il savait, mon Dieu, s’il savait.. Mais là, ce moment, cette douceur, cette tendresse qui était aussi douce qu’une plume, aussi fort qu’un geste d’amour, réchauffait le cœur de la jeune japonaise. Ses larmes s’étaient alors arrêtées par ces pensées. Elle passa ses bras autour de la taille de Shin, posant sa tête contre son torse, et ferma les yeux, juste pour quelques instants.

Mais il fallait, à un temps ou à un autre, qu’elle finisse par le lâcher, non pas à le laisser partir, plus jamais elle ne voulait revivre cette opération, tout cela était bien trop dur.  Elle se décolla légèrement de lui, posant ses deux mains sur les joues de son ami d’enfance, bien qu’elle avait été sur la pointe des pieds, elle voulait simplement le regarder, l’admirer, voir à quel point il avait changé, mûrit, lors de ces sept dernières années. Elle regardait ses yeux, ses lèvres, ses joues, chaque trait de son visage. S’arrêter sur le blond de ses cheveux était ce qu’elle ferait à chaque fois, elle haussait un sourcil. Elle ne savait pas si EunJi, lui, avait lui aussi changé le brun de la famille pour une autre couleur. Ils étaient si beaux, les frères Hoseok, les deux bruns qui tenaient bien cette couleur de leur père. Et pourtant, Shin avait changé cette « tradition ». Ce qu’elle aurait aimé le revoir aussi, cet aîné qu’elle aimait, peut-être moins que le cadet, mais elle l’aimait. Bien que dans le passé, la jeune demoiselle avait un léger coup de cœur pour son ami, aujourd’hui était bien différent. Elle avait changée, c’est ce qu’elle savait. Elle devenait bien moins expressive, ayant laissé la timidité envahir sa bonne humeur. Mais lui n’avait pas l’air d’avoir changé. Il semblait être le même, bien que son physique est changé, son état moral ne semblait pas avoir changé. Cette petite lueur adorable dans ses yeux était toujours présente, cet air mignon et de petit clown étaient toujours présents, eux aussi.

Elle finit par déposer un léger baiser sur le front de L’Élu, avant de redescendre les pieds sur Terre. Elle essuya les quelques larmes qui roulait encore sur ses joues avant d’adresser un doux sourire au jeune homme qui se tenait devant elle. Elle entrouvrit les lèvres, mais aucun son ne sortait, pas encore du moins. Elle riait, doucement, ce qu’elle pouvait paraître idiote à certains moments, elle aurait tellement aimé lui dire tout ce qu’elle avait sur le cœur, mais apparemment, sa voix était contre cette envie. Elle laissa tomber son sac à terre, réfléchissant à une bonne manière d’adresser la parole à Shin. Oui elle lui avait un peu parlé avant que le cours ne commence, mais ce ne fût qu’une simple et petite phrase.  Elle triturait ses doigts, se mordillait légèrement la lèvre inférieure, c’était bien la première fois qu’elle n’arrivait pas à parler. Le fait qu’il avait été aussi loin pendant un nombre certain d’années l’empêchait peut-être de parler de manière cohérente.. C’était une hypothèse qui pouvait se confirmer, en effet.

« Tu.. Tu m’as manqué. Énormément. Je n’ai pas pût te dire « Au revoir. » mais aujourd’hui je te retrouve ici. Qui l’aurait cru ? Je suis tellement, mais tellement heureuse de te retrouver, si tu savais.. »

♥♦♣ Le Refuge. Pouit nous accompagne. ♥♦♣
It's an angel
   Plus les nuits passent, et plus je serre mes rêves contre moi en imaginant que les vagues de la nuit ne peuvent me les enlever.
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: (Terminé) « Tu étais resté(e) gravé(e) dans ma mémoire. Ne t'en va plus, j'ai tellement besoin de toi. » [ Shin Hoseok & Alice Eldhwen ]   Dim 1 Nov - 18:16

L’Élu s'était lui-même étonné de s'être montré aussi brusque envers Alice lorsqu'il avait voulu la prendre dans ses bras. Il était naturellement quelqu'un de doux si bien qu'agir de façon aussi sèche envers elle ne lui ressemblait pas du tout. C'est comme si, depuis qu'ils s'étaient retrouvés, il agissait comme s'il était quelqu'un d'autre, comme si les années passées loin l'un de l'autre avait suffit à faire de lui une autre personne. Les éléments s'enchaînaient de façon incontrôlable et il ne savait lui-même plus comment réagir, alors qu'il était en réalité le même. Exactement le même. Elle lui faisait totalement perdre ses moyens.

Son cœur sembla s'alléger lorsque les pleurs de l'adolescente s'arrêtèrent, enlevant un poids dans sa poitrine. Il la serra un peu plus contre lui lorsqu'elle passa ses bras dans son dos, resserrant son étreinte sur elle. A cet instant, son touché sembla le rassurer. C'était comme s'il ne venait que de se rappeler tout ce qu'il avait perdu durant ces quelques années. Il lui semblait que des moments aussi doux qu'en ce moment, il n'en avait vécu qu'avec elle, c'était sans doute parce qu'ils venaient d'elle. Il se laissa faire lorsqu'elle se sépara de son emprise pour prendre son visage entre ses mains. Instinctivement, il avait baissé ses yeux pour les poser sur ses prunelles brunes. Elle était tellement jolie, que ce soit en réalité ou dans ses souvenirs. Elle l'avait toujours été.

S'il ne s'était pas passé autant de temps entre aujourd'hui et la dernière fois qu'ils s'étaient vus, Shin aurait juré rougir en sentant les lèvres de l’Élue se poser sur son front. Il fallait l'avouer, même en étant petit lorsque ça arrivait, un premier amour ça ne s'oubliait pas, même si les sentiments disparaissaient avec le temps. Elle gardait une place privilégiée dans son cœur, celle que personne d'autre ne pourrait jamais prendre. Un sourire s'étira également sur ses lèvres en voyant celui de son amie. Qu'est-ce que ça lui avait manqué, ça aussi. Elle semblait vouloir lui dire quelque chose mais n'y arrivait pas, ce qui avait le don de l'amuser, son rire étant communicatif. Elle allait y arriver, courage Alice ! De toute façon, il n'avait plus rien à faire de la journée, à part peut-être rejoindre son aîné, mais ça pouvait bien attendre un peu si c'était pour elle.

Le jeune garçon acquiesça d'un signe de tête aux paroles de l'étudiante avant qu'un grand sourire ne s'étire sur ses lèvres, dévoilant ses dents. C'était amusant un peu, cette façon qu'il avait de sourire en cet instant, c'était pareil que lorsqu'il était petit.
Il ne lui en voulait absolument pas, qu'elle n'ait pas pu lui dire au revoir comme elle le disait. Le passé appartenaient au passé, le plus important étant qu'ils étaient à présent réunis.


« Tu m'as manqué aussi ! Lui répondit-il. »


Son ton joyeux laissait presque penser qu'il n'était pas sérieux et ne regrettait absolument pas toutes ces années passées loin d'elle, mais le bonheur de la retrouver à présent, et ce vraiment, dépassait toute espérance, ce qui faisait qu'il ne pouvait s'empêcher d'être heureux et tant pis si ça le faisait passer pour un idiot. De toute façon, ça ne changeait pas tellement de quand il était petit. Même lorsqu'il était encore un enfant et se faisait mal, il ne pouvait s'empêcher de rire quand Alice et EunJi faisaient tout pour le réconforter. La joie l'emportait toujours sur la douleur peu importe à quel point elle pouvait être forte.
En parlant d'EunJi, peut-être qu'elle l'avait revu, elle aussi ? Si ce n'était pas son premier jour à elle aussi, alors elle devait être au Refuge depuis plus longtemps que lui. S'il avait eu le temps de retrouver son frère, elle aussi aurait pu... Mais bon, il n'en était pas certain, après tout elle ne savait sûrement pas qu'il était en Andore et ne le cherchait donc pas. Sa seule chance aurait été de le croiser par hasard.


« Tu as revu EunJi ? Lui demanda-t-il finalement. »


Certes, la curiosité était un vilain défaut, mais il n'avait pas su résister à l'envie de lui poser la question. Si ce n'était pas le cas, alors il serait ravi de faire en sorte que ça arrive, ce serait tellement bien qu'ils soient de nouveaux réunis comme lorsqu'ils étaient enfants.
Revenir en haut Aller en bas
Alice Kim

avatar

Situation amoureuse : L'amour n'est qu'un conte.
Féminin Messages : 116
Points : 11
Date de naissance : 12/11/1996
Date d'inscription : 31/05/2015
Age : 20

MessageSujet: Re: (Terminé) « Tu étais resté(e) gravé(e) dans ma mémoire. Ne t'en va plus, j'ai tellement besoin de toi. » [ Shin Hoseok & Alice Eldhwen ]   Jeu 26 Nov - 16:57

Une légère vague de chaleur emplissait très vite le jeune cœur de l’Élue. Certes, le fait que la jeune japonaise est aussi manquée au jeune blond lui faisait plaisir, mais cette chaleur qui l’envahissait était causée par la joie de vivre de son ami. Cette joie communicative était si douce, si belle, que la revoir en ce jour lui permettait d’oublier ces dernières années. Son sourire ce fît, d’une légère pointe, plus doux, alors qu’elle regardait les beaux yeux bruns du jeune Élu. Elle haussa doucement les épaules, se souvenant de ce petit garçon qui riait alors que son aîné et son amie essayait de le réconforté après une vilaine chute.. L’aîné Hoseok, ce jeune brun, celui qui avait les mots pour soigner les maux. L’Élu avait attiré l’attention de la jeune asiatique lorsque, d’une simple coïncidence, lui avait posé une question qui concernait donc son frère.

Ses yeux, doucement écarquillés, s’illuminaient de perles salées, que l’Élue refusait de faire rouler sur ses rondes joues. La moitié d’une année s’était déjà alors presque écoulée, alors qu’elle ne semblait pas au courant que le coréen était ici. Il devait déjà être un grand garçon, étant plus vieux de deux, trois années que les deux jeunes gens. Ce qu’elle aurait aimé le serrer dans ses bras, lui aussi. Elle secoua vivement la tête, baissant les yeux vers ses converses noires. Une pointe de tristesse piquait alors son cœur, bien trop de souvenirs lui remontaient à l’esprit. Plus les secondes s’écoulèrent, plus les larmes brûlaient ses pupilles, qui elles, devenaient d’une couleur chocolat plus intense. Par le revers de la manche de son fin gilet, elle essuyant une larme qui avait réussi à s’échapper.

« Non, je n’ai pas revu EunJi. Je ne savais pas qu’il était ici, du moins à Andore. »

Elle était bien plus sincère qu’elle ne pouvait, en réalité l’être, même si elle l’était toujours, ce trait s’étant encré dans son caractère, sa façon d’être. Si elle avait su, si seulement elle l’avait su, elle aurait cherché la trace de ce jeune homme, ne serait-ce que pour un regard, un sourire. Il l’aurait sûrement reconnue, comme son cadet l’avait fait, elle n’avait tellement pas changé. Ne serait-ce qu’elle était devenue moins expressive de ses sentiments.
Elle releva la tête, déglutissant pour essayer de ne pas fondre en larmes. Se laisser emporter par un flot de larmes salées.. Cela faisait bien longtemps qu’elle ne l’avait pas fait. Depuis ses dix années, à vrai dire. Mais en ce jour, la joie était bien plus présente que la tristesse. Sans réfléchir, même pas une seule seconde, elle se mit sur la pointe des pieds et serra son ami d’enfance dans ses bras. Ce contact.. Ce qu’elle pouvait l’aimer. Cette tendresse, elle ne l’avait eût qu’avec ce jeune homme. Même si tout pouvait basculer, ou changer d’un moment à un autre, elle savait qu’elle ne pouvait que garder le coréen dans son cœur.

Après quelques minutes à l’avoir gardé dans ses bras, cette étreinte qui semblait l’avoir apaisée, l’Élue reposa ses pieds et à Terre, regardant autour d’eux. Les couloirs semblaient s’être vidés en un  simplement minime nombre de minutes. Ce fût étonnant, de ne pas faire attention au temps. Quand son regard fût reparti à la conquête du regard du jeune blond, l’Élue pencha la tête. Non, elle n’était pas en train de lire dans ses pensées, elle cherchait simplement une activité, que, tous deux, pourraient faire ensembles. Elle n’avait pas, du moins, elle avait perdu l’habitude de se retrouver seule avec lui, alors une activité pourrait aisément leurs faire retrouver cette habitude d’être l’un avec l’autre non ?
Semblant ne pas trouver d’idée, ni d’endroit adéquate, la jeune japonaise se résuma à soupirer doucement. Elle détacha ses longs cheveux bruns et enleva ses lunettes noires qui étaient toujours posées sur son nez. Quand elle eût rangé ces quelques « accessoires » dans son sac en bandoulière, Alice entrouvrît les lèvres, parlant d’une voix plus douce, ou plus mignonne, qu’elle n’aurait pût le penser.

« Tu veux bien qu’on aille faire une balade au parc, Shin ? »

♥♦♣ Le Refuge. Pouit nous accompagne. ♥♦♣
It's an angel
   Plus les nuits passent, et plus je serre mes rêves contre moi en imaginant que les vagues de la nuit ne peuvent me les enlever.
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: (Terminé) « Tu étais resté(e) gravé(e) dans ma mémoire. Ne t'en va plus, j'ai tellement besoin de toi. » [ Shin Hoseok & Alice Eldhwen ]   Dim 6 Déc - 15:02

Un petit sourire désolé s'étira sur les lèvres de Shin lorsque la jeune fille fille lui dit que non, elle n'avait pas revu son frère, lui qui était pourtant en Andore depuis un bon moment maintenant. Mais bon, il fallait avouer que cela faisait maintenant quatre ans qu'il était parti, et s'il n'avait pas redoublé, ce dont il était quasiment certain, il n'étudiait plus sur les lieux depuis au moins deux ans. Il suffisait qu'elle arrive au Refuge juste après son départ pour ne pas le croiser. Après, bien évidemment, ils auraient pu se croiser en ville ou quelque part à l'extérieur de l'établissement mais les probabilités qu'ils se retrouvent au même endroit au même moment étaient vraiment très minces, même lui en se plantant en plein devant l'université de son frère avait eu le doute sur le fait qu'il réussisse à le voir.
Ne serait-ce qu'en voyant la réaction de sa camarade, il savait qu'il avait touché une corde sensible, il redouta l'espace d'un instant de la faire pleurer, ce n'était absolument pas son intention ! Il aurait peut-être dû attendre de revoir son frère pour lui poser la question à lui, cela lui aurait sans doute évité cette situation un peu gênante...

L'adolescent se laissa faire lorsqu'Alice se mit sur la pointe des pieds pour le prendre dans ses bras, répondant finalement à son étreinte en posant ses mains sur le dos de l'étudiante. Histoire de lui changer un peu les idées, il s'amusa même à la soulever du sol, elle était si petite et légère que c'était d'une simplicité enfantine. Il n'aurait pas été quelqu'un de naturellement doux il aurait craindre de la briser entre ses bras.


« Je te promets qu'on ira le voir tous les deux. Lui dit-il finalement. »


De toute façon, il ne se voyait pas voir EunJi et Alice chacun de son côté, ils allaient se réunir tous les trois, comme avant, et tout se passerait bien, il n'en doutait pas une seule seconde, ils étaient fais pour s'entendre.
Dès lors qu'elle retrouva de nouveau les pieds par terre, il la regarda retirer ses lunettes et détacher ses cheveux. Avait-elle des problèmes de vue ? Il ne se souvenait qu'elle ait dû porter des verres correcteurs étant petite mais bon, sa vue a pu se dégrader avec le temps, à moins qu'elle ne les porte que pour lire afin de reposer ses yeux. Il ne lisait pas vraiment alors il ne pouvait pas savoir mais il lui était arrivé de croiser certaines personnes pour qui c'était le cas. Une fois qu'elle eut finit et se mit à le regarder, inclinant légèrement sa tête sur le côté, il ne put s'empêcher de suivre le mouvement de la sienne, la regardant exactement de la même façon. Il ne savait pas si cela représentait quelque chose de particulier mais il trouvait ce geste mignon de sa part. Finalement elle lui proposa quelque chose et un sourire s'étira immédiatement sur ses lèvres.


« Oh oui ! S'exclama-t-il. »


L'idée de se retrouver seul avec Alice plaisait particulièrement à l’Élu, bien qu'ils le soient déjà dans les couloirs. Ça leur ferait sûrement du bien de se retrouver ensemble à discuter de tout et de rien. Il connaissait énormément de monde, surtout en Corée, mais jamais il n'avait rencontré quelqu'un avec qui il était aussi agréable de parler qu'Alice. Elle avait cette façon de regarder les gens lorsqu'ils lui parlaient qui faisait qu'elle semblait réellement s'intéresser à ce qu'on lui disait, sans doute parce que c'était réellement le cas. Elle avait en plus de ça un visage tellement doux qui faisait qu'il était vraiment simple de se confier à elle.
Revenir en haut Aller en bas
Alice Kim

avatar

Situation amoureuse : L'amour n'est qu'un conte.
Féminin Messages : 116
Points : 11
Date de naissance : 12/11/1996
Date d'inscription : 31/05/2015
Age : 20

MessageSujet: Re: (Terminé) « Tu étais resté(e) gravé(e) dans ma mémoire. Ne t'en va plus, j'ai tellement besoin de toi. » [ Shin Hoseok & Alice Eldhwen ]   Sam 12 Déc - 12:21

La jeune Élue écarquilla légèrement les yeux lorsque ses pieds ne touchèrent plus le sol, non pas que ce geste pouvait l’étonner.. Ce fût en réalité le cas. Il était vrai qu’être aussi petite et aussi mince à la fois était d’une simplicité que personne ne pouvait forcément avoir. Mais cette minceur était une complexité comme une autre. Du moins, pour elle, c’était une chose assez difficile à vivre, bien que sa petite taille ne la gênait pas, étant discrète de nature, son poids était une toute autre chose. Mais à cet instant, elle ne regardait que les yeux bruns de son jeune ami, ne pensant à rien d’autre, à part l’aîné Hoseok. Tous les deux ? Comme avant ? Comme lorsqu’ils étaient enfants ? Les yeux de la jeune brune s’illuminèrent, ayant hâte de voir ce jeune garçon qui, autrefois, était comme une sorte de protecteur à ses yeux.

Lorsque le jeune blond se mit à imiter le geste qu’elle avait fait auparavant, les joues de la jeune japonaise prirent une légère teinte rose. Décidément, il était bien le seul à pouvoir imiter le moindre de ces gestes, du moins, jusqu’ici c’était le cas. Il n’y avait qu’une expression qu’il ne pouvait imiter, et elle le savait, d’ailleurs lui aussi devait bien le savoir. Mais elle n’avait aucune raison d’utiliser de ce « charme » contre lui, même s’il se moquait d’elle ou disait quelque chose qui ne lui plairait pas. Le jeune homme faisait toujours preuve d’une grande délicatesse envers elle, alors elle ne s’inquiétait, en réalité, de rien.
S’apprêtant à prendre une mine boudeuse par le fait qu’il imite quelques de ces gestes, un doux sourire se dessina, également, sur ses lèvres lorsqu’il accepta sa proposition. Il était vrai que cela était toujours agréable d’être avec une personne que l’on aimait beaucoup, à qui l’on tenait comme aux prunelles de nos yeux. Ce fût le cas pour la jeune asiatique. Le coréen avait toujours été celui qu’elle aimait bien plus que n’importe qui, même si sa grand-mère passait avant tout le monde. Celle qui l’avait élevée, lui avait donné cet amour pour la littérature, et surtout celle qui l’avait nommée de ce si joli prénom, Alice. Mais Shin, il était le garçon qu’elle avait toujours porté dans son cœur d’une manière bien plus forte que l’aîné, EunJi. Bien qu’elle aimait EunJi aussi, d’une manière probablement assez forte.

Bien qu’un sentiment de bonheur et de chaleur emplissait son cœur, la jeune demoiselle ne savait pas ce qu’elle devait faire. Prendre le bras du jeune homme ? Lui tenir la main ? Ces idées la gênait légèrement, ayant perdu l’habitude du contact. Bien qu’elle l’avait câliné quelques minutes auparavant, elle était toujours bel et bien hésitante. Elle avançait ses mains vers son bras, pour ensuite les reculer, et ce pendant un léger instant. Mais il n’allait pas la manger, elle en était consciente. Et puis ce n’était pas si grave, ce n’était juste que se balader avec son ami. Elle prit alors son bras pour de bon, avança d’un calme pas, serrant doucement son bras. Cet instant, elle le voyait déjà agréable et calme, posant sa tête contre l’épaule du coréen. Alors qu’ils s’avançaient vers la grande porte, l’Élue chuchota de simples mots, qu’elle-même n’était pas sûre de pouvoir dire, mais son ton était bien trop bas pour que le jeune blond puisse entendre quoi que ce soit.. « Merci d’être revenu.. Je revis enfin. »

♥♦♣ Le Refuge. Pouit nous accompagne. ♥♦♣
It's an angel
   Plus les nuits passent, et plus je serre mes rêves contre moi en imaginant que les vagues de la nuit ne peuvent me les enlever.
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
(Terminé) « Tu étais resté(e) gravé(e) dans ma mémoire. Ne t'en va plus, j'ai tellement besoin de toi. » [ Shin Hoseok & Alice Eldhwen ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Abandonné]Les souvenirs sont gravés dans la roche, les sentiments aussi. (avec Milly)
» Impression de déjà vu [Livre 1 - Terminé]
» [Terminé] Quand on se trompe de partenaire de chambre... [Alice Eldhwen / Lilia Sabishisa]
» [Université] "Je n'aurais jamais cru te revoir, et pourtant..." [EunJi Hoseok / Shin Hoseok][Terminé]
» [SMS] « Un message, mais pourtant une impression de réalité. » [Shin Hoseok & Hana Jo][Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Refuge  :: Bienvenue au Refuge ! :: Archives :: RP-
Sauter vers: