Refuge-RPG.
 
Pour voter pour le Forum. Clique

Partagez | 
 

 [Université] "Je n'aurais jamais cru te revoir, et pourtant..." [EunJi Hoseok / Shin Hoseok][Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: [Université] "Je n'aurais jamais cru te revoir, et pourtant..." [EunJi Hoseok / Shin Hoseok][Terminé]   Dim 27 Sep - 13:24

Tout simplement gigantesque, c'est comme ça qu'était l'établissement face à Shin. C'était donc là que son aîné étudiait ? Ça avait l'air tellement... Classe. Il en restait tout simplement sans voix. Il n'avait absolument aucune idée de s'il s'agissait d'une école publique ou non, mais il n'y avait nul doute que si elle était bel et bien privée, elle devait coûter très cher. Son frère avait tellement de chance.

C'était bizarre mais, pour la première fois depuis plusieurs années, il avait l'impression de sentir de nouveau son cœur battre dans sa poitrine, comme s'il s'était endormi durant tout ce temps et venait juste de se réveiller. Son cœur tambourinait dans sa poitrine, et plus il avançait, plus il sentait ses membres se raidir, tremblant sous le coup de l'émotion. Ses jambes pouvaient céder à tout moment, il le sentait, il le ressentait. Le pire, c'est qu'il ne s'était encore rien passé, il ne l'avait pas encore vu, pas une seule seconde. Il devrait pourtant en avoir l'habitude, pendant un temps qui lui avait parut infiniment long, ça avait été ainsi. Son frère avait disparu sans laisser de trace, du jour au lendemain, et il avait eu tellement de mal à s'en remettre. Mais cette fois-ci, c'était différent, il le savait.
Parce que s'il avait le corps tremblant, et le cœur battant, ce n'était pas parce qu'il avait perdu son frère, mais bien parce qu'après tout ce temps, il allait enfin le retrouver.

Lentement, comme s'il craignait de pouvoir s'effondrer n'importe quand, Shin avançait, un pied devant l'autre, tel un pantin mal articulé. Il avait peur, réellement. Et si EunJi ne le reconnaissait pas ? Et si, après toutes ces années, il ne voulait pas le revoir ? Sans doute qu'il ne supporterait pas de le perdre une seconde fois.
L'adolescent stoppa net ses mouvements en entendant une sonnerie retentir, celle annonçant la fin des cours de l'établissement devant lui. Il releva les yeux vers la porte, les étudiants se frayant un passage afin de pouvoir sortir et rentrer chez eux plus rapidement, ils devaient sûrement être épuisés après cette journée. Peut-être qu'il l'était également.

L'Élu passa une main dans ses cheveux blonds afin de les remettre en place sur son front. Il était naturellement brun, comme son frère, et avait fait cette couleur après son départ, ce qui le mettait encore moins en confiance. Il avait toujours la même tête, bien qu'il ait grandit, mais une couleur de cheveux pouvait tout changer. Après tout, au point où ils en étaient, après toutes ces années, EunJi ne s'attendait sûrement pas à le voir, ainsi il ne s'attarderait certainement pas en voyant la chevelure blonde d'un jeune garçon.
Au fil du temps, Shin se sentait de plus en plus nerveux, si bien  qu'à présent il ne pouvait s'empêcher de tirer sur le bas de son pull noir, en haut duquel l'on pouvait voir le col de sa chemise blanche dépasser. En guise de bas, il portait simplement un pantalon noir et de belles baskets noires et blanches. Il fallait dire que même s'il restait simple, son style s'était plus affirmé en grandissant. Il appréciait bien s'habiller, ce genre de trucs que les filles aiment, sans doute que sa petite-amie serait heureuse avec lui, il serait l'un des rares garçons à apprécier l'accompagner faire les magasins.

Les étudiants continuant à sortir de l'établissement, le jeune garçon ne trouvait pas son frère parmi la foule, ou du moins il ne le reconnaissait pas. Peut-être était-il déjà parti sans l'avoir vu ? Ce serait dommage qu'il continue de l'attendre pour rien... Pourtant, l'adolescent n'arrivait pas à faire demi-tour, comme s'il était parfaitement conscient qu'EunJi était encore là, qu'il sortirait d'un instant à l'autre et le reconnaîtrait. Peut-être avait-il raison, après tout...

Soudainement, le regard de Shin se posa sur un jeune homme, son cœur se serrant dans sa poitrine...


Dernière édition par Shin Hoseok le Ven 1 Jan - 15:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Célébrité

avatar
Je suis...
Situation amoureuse : N'a d'yeux que pour Jun.
Masculin Messages : 50
Points : 11
Date de naissance : 08/04/1995
Date d'inscription : 28/08/2015
Age : 22


MessageSujet: Re: [Université] "Je n'aurais jamais cru te revoir, et pourtant..." [EunJi Hoseok / Shin Hoseok][Terminé]   Dim 27 Sep - 21:31

Ah la fin des cours, c'était un jour un soulagement malgré les études qui plaisaient beaucoup aux étudiants. Les journées étaient bien plus compliquées en tant qu'étudiants qu'en tant que lycéens ou collégiens. Mais cela était plus instructifs, les cours étaient plus intéressants. Enfin, c'était l'avis de EunJi, qui lui ne se pressait pas pour sortir. Son meilleur ami, lui s'était déjà fait la malle. En réalité, celui-ci l'avait simplement suivi, EunJi, lui, était vraiment dans ces études par passion. Enfin, du moins, il les aimait. Adossé au mur d'un couloir, le jeune Sorcier attendait que la foule d'élèves, qui s'était formée il y a quelques minutes pour s'empresser de sortir, se disperse. Même si celui-ci devait attendre un peu plus longtemps qu'il ne l'avait prévu, mais cela ne le dérangeait pas tellement. Lui n'était pas réellement presser de rentrer à la maison.

Une fois le passage enfin ouvert, le jeune coréen se faufila à l'extérieur. Il respira un bon coup avant de s'étirer. Il se gratta légèrement la tête, disant au revoir à ses camarades de classes qui discutaient sur les escaliers avant de descendre ceux-ci. Il regardait l'heure sur son téléphone, souriant car il lui restait un peu de temps pour aller danser à la salle de sport. Quand il releva la tête, il croisa le regard d'un garçon aux cheveux blonds, il n'y avait pas fait attention, mais quelques pas après ce croisement de regard, il se stoppa net dans son avancée. Il devait sûrement rêvé, mais il connaissait trop bien ce regard. Il se tourna vers le jeune homme, tout ses muscles se raidissèrent à cet instant. Son cœur battait la chamade. C'était lui, c'était réellement lui. Il se tenait là, devant lui. Les larmes commençaient alors à rouler sur ses joues, il laissa son sac tomber à terre. Shin, Shin, Shin était là. Son petit frère était là. Il n'en revenait pas, il aurait tellement cru ne jamais le revoir, et pourtant. Il fût rapidement pris d'un flot de larmes, il courra prendre son frère dans ses bras. Il le serra au grand plus fort qu'il le pouvait.

« Tu es là. Shin.. Petit frère.. Tu.. »

Ses larmes et sa joie étaient trop importantes pour qu'il puisse sortir une phrase cohérente. Il le lâcha au bout de quelques minutes pour le porter à bout de bras. Il le détailla de faut-en-comble. Il avait tellement grandit. Il toucha ses cheveux, blond, quel drôle de choix, il avait renier le brun de la famille? Qu'importe, il avait tellement grandit. Il était devenu un véritable homme. Et son sourire, il lui avait tellement manqué. Son petit frère pleurait aussi, mais EunJi ne pouvait le supporter. Il essuya ses larmes avec ces pouces avant de lui sourire. Il le reprenna dans ses bras, bien que les gens les regardaient, il s'en fichait. Il n'y avait que son petit frère qui comptait à ce moment précis. Ses larmes s'étaient faites cette fois-ci moins régulières, c'est ainsi qu'il pût alors prononcer des paroles cohérentes.

« Seigneur ce que tu m'as manqué Shin.. Tu es devenu tellement beau.. Tellement grand.. Bordel petit frère ce que je t'aime. »

A ces mots, il lui déposa un doux baiser sur le front, signe très protecteur qu'il lui faisait alors qu'ils n'étaient encore que des enfants.

♥♦♣ Le Refuge. Pouit nous accompagne. ♥♦♣
Chérie je peux bien être ivre, maintenant c'est toi que je bois. Jusque dans l'arrière gorge j'absorbe ce whisky que tu es.©️solosand

                 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: [Université] "Je n'aurais jamais cru te revoir, et pourtant..." [EunJi Hoseok / Shin Hoseok][Terminé]   Sam 17 Oct - 20:33

C'était pas possible, non… Est-ce qu'il était en train de rêver ? Il avait l'air pourtant si réel, de ce qu'il pouvait voir. Les mêmes cheveux, le même visage. L'espace d'un instant, Shin eut l'impression de se retrouver dans le passé, à l'époque de son enfance, quand son frère et lui rentraient ensembles de l'école. Même après toutes ces années, il avait suffit qu'il pose ses yeux sur lui pour le reconnaître. C'était bien son frère.

Alors que son frère s'élançait vers lui pour le prendre dans ses bras, il n'osa pas bouger d'un centimètre, restant là, les bras pendants dans le vide, même lorsqu'il se retrouva collé au torse d'EunJi. Il aurait aimé courir vers lui également, le serrer fort contre son coeur, mais il n'en avait pas eu la force. Il le savait, il suffisait qu'il fasse un simple geste pour s'effondrer complètement au sol. La seule chose dont il était encore capable était de pleurer, ses larmes coulant silencieusement le long de ses joues. Il devait avoir le visage et les yeux rougis par l'émotion. Finalement, l'Élu se risqua à passer ses bras dans le dos de son aîné, les sentant trembler contre son gré. Il aurait aimé pouvoir les contenir un peu plus que ça, mais à l'heure actuelle, il était incapable de contrôler ses émotions. Ses larmes coulaient, son coeur tambourinait, ses bras et jambes tremblaient. Non, décidément, il n'était plus capable de rien contrôler.

Contre son gré, un sanglot s'échappa de ses lèvres en entendant la voix d'EunJi. Pendant toutes ces années, il aurait été prêt à donner n'importe quoi pour l'entendre parler, même si c'était juste pour l'insulter, et à présent il pouvait l'écouter, prononçant des mots qu'il n'aurait jamais imaginé entendre un jour. Ce jour était sans doute le plus beau de toute sa vie.
Un sourire collé aux lèvres, l'adolescent écoutait le brun parler, le complimentant et lui disant tout ce qu'il avait sur le coeur. Il pouvait lui retourner toutes ces phrases puissance 1000, il les méritait tellement.


« Ne repars plus jamais. Prononça-t-il finalement. Je t'en prie, ne nous laisse plus jamais. J'ai besoin de toi. »


Le garçon n'avait même pas réfléchi à ses paroles, se contentant de répéter ce que son coeur lui dictait, et c'était vrai. Il avait besoin d'EunJi, il avait besoin de son frère plus que quiconque. Il l'aimait tellement. Sans doute que ces quatre années loin de lui avaient été les pires de toute sa vie. Les plus longues, les plus douloureuses, il n'avait même plus de mots pour décrire ça. A présent, il lui semblait enfin avoir retrouvé une raison de sourire, là, dans les bras de son frère. Son cœur lui semblait tellement léger, d'un coup, qu'il avait l'impression qu'il pourrait s'envoler à tout moment.

Un frisson remonta le long de sa nuque en sentant les lèvres du garçon se poser sur son front, comme lorsqu'ils étaient petits. Il soupira profondément afin de reprendre son calme, secouant sa tête vivement de gauche à droite afin de retrouver ses esprits. L’Élu profita de s'être détaché de l'étreinte de son frère pour le regarder. C'est dingue ce qu'il n'avait pas changé, sans doute parce qu'il était déjà presque un adulte lorsqu'il était parti. De 16 à 20 ans, la différence ne pouvait pas forcément être flagrante, alors que pour lui, de 13 à 17 ans, on la sentait déjà un peu plus passer. Il fallait dire que durant ces quatre ans, il avait déjà bien grandi, faisant à présent la même taille que son aîné, peut-être même quelques centimètres de plus. Si les traits d'EunJi n'avaient pas été aussi mâtures, on aurait pu se demander lequel des deux était le grand frère.

Les lèvres de l'adolescent s'étirèrent en un sourire à cette pensée. Il se demandait comment se seraient passées les choses s'il avait été le grand frère. Sans doute qu'ils auraient eu le même type de relation, mais en inversant le rôle, mais il préférait que les choses soient comme elles étaient en ce moment. Il aimait le fait qu'EunJi prenne soin de lui.


« Tu m'as manqué aussi. Lui répondit-il finalement. »
Revenir en haut Aller en bas

Célébrité

avatar
Je suis...
Situation amoureuse : N'a d'yeux que pour Jun.
Masculin Messages : 50
Points : 11
Date de naissance : 08/04/1995
Date d'inscription : 28/08/2015
Age : 22


MessageSujet: Re: [Université] "Je n'aurais jamais cru te revoir, et pourtant..." [EunJi Hoseok / Shin Hoseok][Terminé]   Dim 25 Oct - 17:32

Son cœur se serra alors qu’un sanglot du jeune garçon s’était, accidentellement, échappé de ses lèvres. Il était vrai que voir son petit frère dans cet état ne le rendait pas heureux, l’estomac se nouant, étant prêt à faire tout ce qu’il fallait pour le rendre heureux. Ces mots résonnèrent dans sa tête, dans le plus profond de son être. Ses larmes se mirent, une fois de plus, à la quête de ses joues, roulant une par une, sans pouvoir s’arrêter. Il n’avait plus l’intention de s’en aller, plus l’intention de le laisser seul, plus l’intention de le quitter. Il ne pouvait plus revivre ces années qui avaient si dures à endurer, ces années à pleurer, le soir, l’absence de son petit frère. Il ne voulait que le souvenir de lui, ce jeune Sorcier embrassant son jeune frère sur le front alors que lui était endormi, aussi serein d’un ange, lui revienne en tête. Tout cela était probablement du passé, même si, lorsque ce souvenir revenait, une légère pointe de remord se sentait dans son être.

« Je te le promets, je ne repartirais plus. Sauf peut-être en bas de chez moi. » Il disait ces mots avec une légère touche d’humour, comme-ci il voulait détendre cette atmosphère de retrouvailles.

Même s’ils étaient désormais détachés l’un de l’autre, le Sorcier ne pût s’empêcher de garder les mains sur les épaules du jeune garçon. Un soupçon d’incompréhension s’immisça dans le regard de l’ainé. Il s’était lui-même surprit à se regarder. Lui n’avait pas tellement changé, sa voix avait légèrement, juste encore un peu, muée, il était devenu un peu plus musclé, ses cheveux étaient un peu plus longs, eux aussi. Ses traits, son sourire, ses yeux, rien n’avait changé de tout cela. Alors que le cadet, lui, c’était bien tout l’inverse. Mais ça, il l’avait déjà remarqué. Le petit était en train de devenir un homme, alors que le grand, lui, en était déjà un. En quatre années de suite, il s’était construit une nouvelle vie, mais n’avait jamais oublié l’absence de sa famille. Qu’est-ce qu’il donnerait pour revoir ses parents. Le rire taquin de son père, le comportement de « mère-poule » attendrissant de sa mère. Eux aussi, avaient dû énormément s’inquiéter pour le Sorcier, il voulait tout simplement leur assurer qu’il était en bonne santé, et formidablement heureux là où il était désormais.

Lorsqu’il vit le sourire de son petit frère, un soupir de soulagement s’échappa de ses lèvres. Ce qu’il pouvait aimer voir se beau sourire. Mais il fût prit d’une envie soudaine. Une moue boudeuse se dessina sur ses lèvres alors que le cadet ne lui que, lui aussi, lui avait manqué.

« Même pas un « Je t’aime EunJi, le plus grand et le plus formidable des grands frères. ». Je suis déçu et triste. »

Bien évidemment, n’arrivant que très peu à garder son sérieux, le jeune coréen se mit à rire au bout de quelques secondes. Il passa un bras autour des épaules de son frère, posant légèrement sa tête contre la sienne. Il l’obligeait à avancer avec lui, s’abaissant pour récupérer son pauvre sac à dos laissant en plan en plein milieu de la cours de l’Université. Bon, c’était pour une réelle bonne raison, il n’allait pas y faire attention alors que son frère était-là, devant lui. Son sac lui, l’avait supporté pendant plus de deux ans, désormais. Il marchait vers un banc, chantonnant quelque chose d’incompréhensible avant de tourner son regard vers son jeune frère.

« Raconte-moi des choses. N’importe quoi, des choses intelligentes, adorables, drôles ou encore inutiles, ce que tu veux. Ta voix m’a tellement manquée, et en plus elle a changée. Elle devenue plus.. Plus grave. Je veux tout savoir. Quatre ans, ce n’est pas un rien tout de même. »

Il était un peu plus sérieux qu’avant désormais. Mais il voulait l’entendre lui raconter n’importe quoi. Il s’asseyait sur le banc, comme-ci il était fatigué, bien que c’était le cas, laissant tomber son sac à ses pieds.

♥♦♣ Le Refuge. Pouit nous accompagne. ♥♦♣
Chérie je peux bien être ivre, maintenant c'est toi que je bois. Jusque dans l'arrière gorge j'absorbe ce whisky que tu es.©️solosand

                 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: [Université] "Je n'aurais jamais cru te revoir, et pourtant..." [EunJi Hoseok / Shin Hoseok][Terminé]   Dim 1 Nov - 18:14

En entendant son frère, Shin n'avait pu s'empêcher de rire, décidément, il n'avait pas changé. Comment pouvait-il faire de l'humour pendant un tel moment ? Le pire, c'est que lui continuait à rire de ses blagues, même s'il n'était pas certain que ce soit très drôle. Il aurait pu lui dire n'importe quoi, la chose la moins marrante du monde, du moment que lui en rigolait, alors il en serait de même pour lui. EunJi était ce genre de personne, son rire n'était pas forcément le plus communicatif qui soit, mais dès qu'il se mettait à sourire, on avait envie de le faire avec lui.
Bien évidemment qu'il n'allait plus repartir, et mieux valait pour lui d'ailleurs ! Il le ligoterait à une chaise s'il le fallait, mais plus jamais ils ne seraient séparés. Il en faisait également le serment.

En entendant les paroles suivantes de son aîné, l’Élu resta un instant sans voix. Mais... Est-ce qu'il était sérieux ? Déjà qu'il ne le lui disait pas avant, ce n'était pas aujourd'hui que ça allait commencer. Toujours aussi narcissique, hein, à ce qu'il voyait. C'était amusant à voir.


« Ça dépend, tu me proposes quoi en échange ? Lui demanda-t-il. »


Bien évidemment, Shin disait ça pour plaisanter, mais si le Magicien avait vraiment quelque chose d'intéressant à lui proposer en échange de ses paroles, il pourrait éventuellement faire un effort... C'est qu'il était un bon petit frère. L'adolescent se laissa même faire lorsqu'EunJi le ramena vers lui, posant sa tête contre la sienne. Il avait toujours été le genre de personne à aimer ce genre d'attentions, il appréciait le contact des gens, c'était quelqu'un de très tactile. Il suivit le pas lorsque son frère commença à avancer pour aller récupérer son sac avant qu'ils n'aillent s'asseoir sur un banc.
L’Élu espérait que son aîné n'avait rien de prévu et qu'il n'était pas en train de gâcher ses plans. Certes, ils venaient de se retrouver, mais il était prêt à attendre quelques heures de plus s'il était occupé. Il s'apprêtait d'ailleurs à le lui dire quand EunJi reprit la parole, lui disant que sa voix avait changée. En même temps, à l'époque où ils étaient encore ensembles, il était si jeune avec sa voix aigue.


« Bien sûr qu'elle est devenue grave, je suis un homme maintenant ! S'empressa-t-il de répondre avant de taper sa poitrine avec la paume de sa main d'un air faussement sérieux. »


Encore aujourd'hui, il continuait de plaisanter de tout et de rien, ils n'allaient tout de même pas pleurer dans les bras l'un de l'autre durant deux heures ?! De toute façon, il n'était pas loin d'en être un, véritable homme, alors autant en profiter pour blaguer sur le sujet, bientôt il ne le pourrait plus.


« Mes cheveux sont blonds aussi maintenant, t'as vu ? T'as vu ? Répéta-t-il avant d'approcher sa tête de son frère et de la secouer pour que ses cheveux lui atterrissent en plein visage. »


Bien sûr qu'il avait dû le voir, il n'était pas aveugle, mais l’Élu n'avait pas pu s'empêcher de l'embêter. Il avait l'impression d'être retourné à ses 13 ans, avant que son frère ne parte, et se retrouvait à refaire des blagues comme il en faisait à cet âge-là. C'était comme si durant toute l'absence d'EunJi, le temps avait été mit en pause et ne reprenait que maintenant de là où il s'était arrêté. Bientôt ils se retrouveraient à se faire les même coup tordus que lorsqu'ils étaient petits, l'un se cachant par exemple dans le placard pour faire peur à l'autre lorsqu'il rentrerait dans sa chambre. Mine de rien, cette pensée le rendait nostalgique du passé. Ils avaient tellement de choses à rattraper...


« J'ai promis à papa et maman de faire un appel vidéo avec eux, pour leur montrer que j'allais bien, tu le feras avec moi ? »


Si leurs parents n'étaient pas au courant de l'existence de la Magie, ils avaient eu la chance de rencontrer les Directeurs du Refuge et d'être ainsi rassurés au sujet de l'endroit où se trouvaient leurs enfants. Bien évidemment, Shin le savait, il était particulièrement chanceux au vu de sa situation. Il avait eu la chance de pouvoir garder contact avec sa famille, bien évidemment en gardant le secret sur leur véritable nature et sans jamais donner d'adresse ni quoi que ce soit qui pourrait amener quelqu'un là où ils étaient. Mais c'était toujours ça, il allait pouvoir leur parler, et c'était ce qui lui importait le plus.
Revenir en haut Aller en bas

Célébrité

avatar
Je suis...
Situation amoureuse : N'a d'yeux que pour Jun.
Masculin Messages : 50
Points : 11
Date de naissance : 08/04/1995
Date d'inscription : 28/08/2015
Age : 22


MessageSujet: Re: [Université] "Je n'aurais jamais cru te revoir, et pourtant..." [EunJi Hoseok / Shin Hoseok][Terminé]   Sam 5 Déc - 16:35

Proposer une chose en retour un simple «  Je t’aime. ».. Non, il n’était pas aussi fou. Du moins, il savait que son jeune frère pouvait plaisanter mais au fond dire ces mots d’un ton vraiment sérieux et sincère. Mais que pouvait-il lui proposer en retour en échange de ces simples mots qu’il ne lui avait que très rarement dit, ou voire jamais ? Il allait y réfléchir plus sérieusement, cette chose, il pouvait en être sûr. Le Sorcier était le genre de garçon qui pouvait réfléchir sérieusement à une chose futile,  même si il n’y en avait pas l’utilité. Or, là, il ne savait pas s’il y avait une quelconque utilité à cette réflexion, mais qu’importe.
Un sourire amusé se peignait sur les lèvres du coréen lorsque son cadet imitait un homme, il était vrai que sa voix pouvait faire paraître qu’il en était un, mais sa jolie petite bouille pouvait faire croire le contraire. Oui, cela se voyait qu’il avait grandi, mais son visage était si doux, tellement doux qu’il était toujours ce petit garçon aux yeux du jeune brun. Mais son air amusé et enthousiaste restait toujours et encore le même, ce qui était vraiment agréable, comme-ci l’on remontait dans le passé, que l’on re-goûtait à ces doux souvenirs d’enfance qu’on ne peut oublier.

Alors que le jeune blond s’amusait à secouer ses cheveux contre le visage de EunJi, celui-ci essayait de se reculer. Non pas que ses cheveux sentaient une drôle d’odeur, non bien au contraire, mais ce blond avait tendance à lui faire mal aux yeux. Il lui voulait, aussi, légèrement, d’avoir changé la couleur brune de la famille contre celle-ci. Il avait peut-être une bonne raison de l’avoir fait, et puis il n’allait pas lui en vouloir pour si peu. Et puis, peut-être que lui aussi, un jour, une envie subite de changer la couleur de ses cheveux lui viendra à l’esprit, qui sait.
Son regard, du moins son attention, fût très vite attirée lorsque les mots «  papa » et « maman » retentissèrent dans les oreilles de l’étudiant. Revoir ses parents après quatre, voire cinq années passées loin d’eux. Leur parler alors que jamais il n’avait donné de nouvelles comme s’il n’était qu’un voyou en fuite de ses erreurs. Il avait honte de lui, honte de n’avoir laissé aucun message, honte de n’avoir laissé que pour départ un chaste baiser sur le front du cadet Hoseok. Il passa une main dans ses cheveux et se mit à regarder à l’horizon. Ce qu’il aimerait reprendre sa mère dans ses bras, et rire avec son père comme dans le passé. Mais il ne pouvait pas, et puis si sa mère lui criait dessus ? Et si elle pleurait en voyant l’homme qu’il était devenu ? Il ne supporterait sûrement pas de voir ces larmes s’écouler sur les joues de sa mère. Mais il pourrait raconter tellement de choses sans laisser soupçonner son côté « magique ».  Il fit trembler l’une de ses jambes avant de poser son regard sur son petit frère.

« Oui, je le ferais avec toi.. Enfin, si ils ne me crient pas trop dessus. Tu crois qu’ils vont le faire ? Attends.. Comment.. Ils savent que tu es ici ? »

Le pauvre Sorcier.. Il était totalement perdu. Si Shin avait pour « mission » de faire un appel vocal avec leurs parents, c’est qu’ils savaient qu’il était désormais à Andore, ou du moins au Refuge. Mais alors, savaient-ils qu’il avait quelque chose de différent ? Et d’ailleurs, quel était son «  Don » ? Tellement de questions se bousculèrent dans sa tête qu’il devait lui-même se donner un mal de crâne pas possible.
Lui vint une idée, qui lui paraissait vraiment brillante, et où il voyait mal le cadet refuser. Il se tourna entièrement vers lui, mais l’humour l’emporta. Il se leva pour au final mettre un genou à terre. Il toussa légèrement, comme pour se préparer à citer une réplique de pièce de théâtre. Il essayait de s’empêcher d’éclater dans un fou rire qu’il ne saurait probablement pas arrêter, et plongea son regard dans celui du blond.

« Shin, mon cher petit frère. Je sais que c’est un peu tôt car nous venons de nous retrouver, mais ce serait tellement beau si tu accepterais. Nous serions comme avant, comme dans le passé, mais sans nos parents. Je serais ton tuteur, celui qui te nourrirait, qui te logerait, qui te disputerait si tu fais des bêtises et celui qui t’habillerait si tu es à cours de vêtements. Shin Hoseok, veux-tu vivre avec moi ? »

♥♦♣ Le Refuge. Pouit nous accompagne. ♥♦♣
Chérie je peux bien être ivre, maintenant c'est toi que je bois. Jusque dans l'arrière gorge j'absorbe ce whisky que tu es.©️solosand

                 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: [Université] "Je n'aurais jamais cru te revoir, et pourtant..." [EunJi Hoseok / Shin Hoseok][Terminé]   Dim 6 Déc - 15:04

L'anxiété se lisait sur le visage du Magicien, et bien que l'adolescent ne fit aucune remarque sur le sujet il comprit bien vite que son aîné pesait le pour et le contre. Ce n'était pas facile à prendre comme décision, et il le concevait, surtout pour EunJi. Ce serait un peu gênant qu'ils se retrouvent tous les quatre d'un coup, déjà que leur mère avait pleuré en voyant les photos de son fils aîné, il n'imaginait même pas ce que ce serait si elle le voyait directement en vidéo. Elle le verrait bouger, entendrait sa voix lui parler, elle fondrait sûrement immédiatement en larmes et il n'y aurait que leur père pour la réconforter, mais ce n'était peut-être pas si grave que ça. Après tout, pour une fois, ce serait des larmes de bonheur, et il n'y avait rien de plus beau à voir que leurs parents heureux. Alors il l'espérait, et de tout cœur même, que cet appel vidéo il le ferait avec son frère, comme au bon vieux temps.

Un grand sourire illumina le visage de Shin lorsque le Sorcier accepta finalement sa proposition. Ils allaient enfin redevenir une famille même si des milliers de kilomètres les séparaient les uns des autres. Il se sentait tellement bien d'imaginer leur vie reprendre un cours normal après ça. Il avait déjà tout prévu pendant le trajet jusqu'au Refuge, à vrai dire, il les appelerait très souvent, leur présenterait tous ses nouveaux amis et peut-être même son amoureuse, s'il venait à en avoir une... Il embêterait son frère et le prendrait en vidéo pour leur montrer, une douce chaleur se répandait dans sa poitrine rien qu'à cette pensée. Oui, décidément, tout redeviendrait comme avant.
Il fronça doucement les sourcils pour réfléchir à la question d'EunJi. Est-ce que leurs parents allaient le disputer ? Il n'en était pas certain, à vrai dire, ils seraient sans doute tellement heureux de le revoir qu'ils n'y penseront pas et voudront juste profiter de l'instant. Par contre, il avait bien fait de lui demander s'ils étaient au courant pour la Magie, parce que cela méritait sans doute quelques explications.


« Ils sont venus à la maison, les Directeurs du Refuge. Expliqua-t-il. Ils ont dis que tu étais avec eux, que tu étais dans leur établissement, et que ce serait bien que j'y aille aussi, que j'en avais les capacités. Tu sais, ils sont très convaincants, papa et maman les ont tout de suite crus et m'ont laissé partir. Je pense que parce que c'était dur de laisser partir leur dernier enfant aussi, ils m'ont dit que je pourrais leur envoyer des lettres et faire des appels vidéos avec eux, mais sans jamais préciser où on est, pour notre sécurité. Ils ne savent pas pour la Magie, ils pensent juste qu'on est dans une grande école et qu'on vit bien. »


Raconté comme ça, ça pouvait paraître fou. Comment des parents pourraient laisser leurs enfants partir avec deux inconnus dans un endroit dont ils n'avaient même pas le droit de connaître le nom ? Pourtant, c'était bien ce qui était arrivé. Peut-être qu'un des deux Directeurs avait un don pour contrôler les pensées et donc ça passait mieux, mais il fallait avouer qu'ils inspiraient vraiment confiance tous les deux et lui-même, quand ils lui ont proposé de partir, il n'avait pas tellement hésité quand à sa décision finale. De toute façon, les Directeurs le lui avaient assuré, d'ici un an, quand il serait majeur, il aurait le droit avec son frère de revenir voir sa famille pour un petit moment, sans doute qu'ils estimaient qu'à partir d'un certain âge, les Magiciens étaient assez responsables pour garder le secret le temps de retrouvailles. Malheureusement, une fois sur la route, ils le lui avaient dit, la plupart des étudiants ne retournaient pas voir leur parents, de peur de ne pas être ensuite capable de repartir. C'était son cas à elle, la Directrice, elle n'avait jamais eu la force de retourner les voir, mais aujourd'hui elle le vivait bien, ses parents la pensaient en sécurité quelque part donc ils avaient tous l'esprit en paix. De toute façon, ils avaient tous accès à la ville, sur autorisation, donc difficile de résister à la tentation de voir des gens qu'on connaissait avant lorsqu'on s'y rend, surtout que l'on peut en croiser certains par hasard... Mais Shin ne se faisait pas de souci à ce niveau-là, la ville se situait en France et ses parents étaient en Corée, il n'y avait donc aucune chance qu'il les croise quelque part, et c'était peut-être mieux ainsi.

Sans doute un peu perdu dans ses pensées, le cadet ne fit même pas attention au fait que son frère se lève, ne le remarquant qu'une fois qu'il fut à genoux devant lui. Il posa son regard sur lui, un air surprit sur le visage, ne comprenant pas trop ce qu'il se passait. Est-ce que c'était une demande en mariage ? Parce que ça en avait tout l'air. Il écouta patiemment ses paroles, amusé et touché à la fois par ce qu'il lui disait. Il l'habillerait s'il était à court de vêtements ? Boh, fallait pas s'embêter avec ça, si c'était chez lui il pourrait se balader tout nu, c'était pas grave. Rentrant dans son jeu, Shin avait posé une main sur sa bouche avant de prendre un air faussement surprit et ému. Il se releva avant de se mettre également à genoux devant EunJi et de le prendre dans ses bras.


« Oh oui, je le veux ! S'exclama-t-il par la même occasion. »


Il n'était pas certain que ce soit autorisé, de quitter le Refuge pour aller vivre avec quelqu'un d'autre, mais ça valait quand même le coup d'essayer, peut-être qu'il existait une alternative ou qu'il n'était pas le premier dans ce cas-là ? Ce serait merveilleux s'il le pouvait.
Vivre avec son frère... Comme avant.
Revenir en haut Aller en bas

Célébrité

avatar
Je suis...
Situation amoureuse : N'a d'yeux que pour Jun.
Masculin Messages : 50
Points : 11
Date de naissance : 08/04/1995
Date d'inscription : 28/08/2015
Age : 22


MessageSujet: Re: [Université] "Je n'aurais jamais cru te revoir, et pourtant..." [EunJi Hoseok / Shin Hoseok][Terminé]   Sam 12 Déc - 21:17

Une chose était certaine, c’est qu’il n’avait pas tout assimilé. Pourquoi étaient-ils venus exactement au moment où Shin devait, à son tour, rejoindre Andore pour y apprendre à contrôler son « Don » ? Était-ce une manière de réellement rassurer leurs parents si inquiets après le départ de l’aîné ? Était-ce une façon de prouver que le Refuge était un endroit bien plus rassurant qu’il ne pouvait y paraître ? Ou était-ce simplement pour éviter une certaine souffrance que de nombreuses familles avaient dû, et devaient encore sûrement, ressentir ? Le Sorcier ne savait rien de tout cela. Bien évidemment, il était intelligent, il pouvait comprendre la raison pour laquelle les Directeurs s’étaient eux-mêmes rendus de leur consentement au domicile Hoseok, mais il n’avait pas le Don de lire dans les pensées, ou d’un tout autre Don qui aurait pût l’aider à comprendre ce comportement. Il n’était qu’un simple Sorcier qui contrôlait le feu, ni plus, ni moins. Et puis, si le jeune garçon était ici, c’est qu’ils avaient fait preuve d’une grande compréhension, ainsi, leurs parents avaient pût laisser partir le cadet de la famille, ce qui n’était pas plus mal.

Mais sa réflexion fût mise à court terme, ou du moins fût totalement arrêtée par le fait que le jeune blond acceptait la demande du jeune brun. Un sourire d’un air soulagé se dessina sur ses lèvres, bien qu’il ne se doutait pas de la réponse, c’était toujours un soulagement de ne pas attendre un « Non » qui pourrait donner à l’ambiance un côté gênant et fortement pesant. Il passa ses bras autour du cou de son jeune frère pour lui rendre, à son tour, cette étreinte qui lui avait beaucoup manquée. Il était vrai que lorsque l’on remontait dans le passé, on les voyait se chamailler pour un rien, se taquiner à tout vas, rire aux éclats.. Rire aux éclats.. Le joli visage d’une petite fille riant comme un ange lui revint à l’esprit. Oh bien sûr, il ne parlait pas de Shin, non, il était bel et bien un garçon, non mais il parlait de cette jeune fille. Ce qu’elle pouvait lui manquer..  Mais là n’était pas le problème, et il n’en y avait pas.

Lorsqu’il entreprit l’idée de se relever, le jeune étudiant eût l’idée de porter son jeune frère comme le ferait un mari pour sa femme. Quitte à lui demander de vivre avec lui comme-ci il le demandait en mariage, quitte à finir cette blague dans les bonnes traditions, non ?
Bien qu’il l’ait porté comme une princesse pendant un court moment, il décida finalement de le porter sur son dos, comme avant, bien qu’ils étaient désormais bien plus grands. Alors qu’il commençait à avancer, faisant bien attention à ce que le jeune blond ne tombe pas, un sourire se dessina sur ses lèvres. Il était parti dans la direction de son immeuble, mais il fit vite un détour pour prendre celui du Manoir où il avait lui-même étudié. Il devait rencontrer, ou du moins, revoir les directeurs pour qu’ils puissent, ensemble, discuter du cas de Shin. Il ne lâcherait sûrement pas le fait qu’il veuille que le cadet vive chez lui. Ce serait tellement plus simple, ainsi.

« On va au Refuge, je discute avec les directeurs, toi tu découvres l’établissement. Je ne lâcherais pas mon idée, je veux que tu habites à la maison. Et ce sera plus simple pour voir nos parents. En plus j’ai de la confiture à la fraise, comme tu l’aimes. »

Il se souvenait de tellement de choses. De lui, d’eux, de cette formidable confiture à la fraise, de ses parents toujours souriant, de ses grands-parents discutant avec des amis, et de cette fille.. Il secoua doucement la tête pour ne plus y penser, avançant désormais en silence vers le Refuge, cet ancien établissement où il avait débuté sa vie en tant que Sorcier, et adulte qui plus est.

♥♦♣ Le Refuge. Pouit nous accompagne. ♥♦♣
Chérie je peux bien être ivre, maintenant c'est toi que je bois. Jusque dans l'arrière gorge j'absorbe ce whisky que tu es.©️solosand

                 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: [Université] "Je n'aurais jamais cru te revoir, et pourtant..." [EunJi Hoseok / Shin Hoseok][Terminé]   Dim 13 Déc - 18:09

Afin de rester en accord avec son frère, L’Élu s'était mit en tête de se relever au même moment que lui, s'amusant de voir qu'ils faisaient à présent la même taille, voir même que lui soit le plus grand. Leurs parents les avaient bien faits, et il fallait avouer qu'ils n'étaient pas petits de famille, et loin d'être laids en plus de ça. Le plus agréable étant qu'il n'avait plus à lever la tête et EunJi à baisser la sienne afin de se regarder dans les yeux l'un de l'autre. A présent, ils étaient face à face, d'égal à égal, et ça c'était beau.
Il passa ses bras autour du cou de son aîné lorsque celui-ci s'amusa à le porter comme une mariée. Ok, il avait comprit, c'était lui qui avait le rôle de la femme dans cette histoire, le message était bien passé. Le pire, c'est que ça ne le dérangeait pas plus que ça. Il s'amusa à relâcher l'une de ses mains afin de la lever en l'air pour saluer les gens comme faisaient les Miss France. Bon, il n'y avait plus personne, les étudiants avaient vite fais de déserter les lieux, mais ce n'était pas une raison. Il saluait les arbres.

Shin s'amusa ainsi un petit instant avec son frère avant que celui-ci ne le repose sur le sol, l'invitant à présent à monter sur son dos. L'adolescent ne se fit pas prier, prenant appuie en posant ses mains sur ses épaules avant de sauter sur son dos, un grand sourire aux lèvres. Il avait sans doute dû prendre du poids depuis la dernière fois qu'ils s'étaient vus alors il se demandait comment EunJi pouvait bien arriver à le porter. Il n'était pas certain du poids qu'il pesait actuellement, sans doute aux alentours des soixante kilos, mine de rien. Peut-être que son aîné pesait tout autant et que c'était donc simple pour lui de le soulever ? Dans le pire des cas, s'il était trop lourd il lui ferait la remarque et descendrait.
Le Sorcier se mit finalement en route ainsi, son cadet sur le dos. Il ne savait absolument pas où il l'emmenait, il ne l'avait pas prévenu, mais du moment que c'était avec lui il avait entièrement confiance. Il le suivrait les yeux fermés.

Le Réfugié passa ses bras ses bras autour du cou du jeune homme, plaçant son visage à côté du sien afin de voir le chemin qu'ils empruntaient. Pour le moment, il ne reconnaissait pas la route, mais ce n'était pas très important. Il se retenait d'agiter ses jambes dans tous les sens pour embêter EunJi, il ne voulait pas prendre le risque de lui faire mal quelque part ou lui-même de tomber même si c'était juste pour s'amuser, alors il se contentait de poser sa tête sur son épaule. Comme si l'aîné lisait dans les pensées du plus jeune, il lui dit finalement où ils se rendaient, lui exprimant même clairement la raison. Il aurait aimé lui dire qu'il ne voulait pas visiter l'établissement, qu'il voulait rester à ses côtés, mais il ne voulait pas déjà commencer à discuter les ordres de son grand frère. Peut-être valait-il mieux qu'il soit seul afin de faire ça avec les Directeurs. Il acquiesça alors d'un signe de tête à ses paroles, lui faisant ainsi comprendre que le message était passé et qu'il allait le faire.


« Plus pour très longtemps... Répondit-il à sa dernière affirmation. »


Alors là, s'il y avait de la confiture à la fraise, Shin n'allait pas se faire prier et l'étudiant pouvait être certain que le pot ne ferait pas long-feu. Il mangeait ça plus par gourmandise qu'autre chose mais il avait vraiment une attirance toute particulière pour ce fruit. Les fraises, sont pêché mignon, il pourrait en manger toute une journée non-stop jusqu'à en faire une indigestion. Il en était pratiquement certain, jamais cela ne pourrait le dégoûter, le goût était vraiment trop agréable à son palais.
Revenir en haut Aller en bas
 
[Université] "Je n'aurais jamais cru te revoir, et pourtant..." [EunJi Hoseok / Shin Hoseok][Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Université] "Je n'aurais jamais cru te revoir, et pourtant..." [EunJi Hoseok / Shin Hoseok][Terminé]
» Je n'aurais jamais cru te revoir... (Kora)
» Vous croyez que j'aurais jamais mis ma présentation, EH BEN NON JE L'AI FAIT, LE CHANGEMENT C'EST MAINTENANT || Kit
» Si tu vis 100 ans, j'espère bien vivre 100 ans moins un jour, comme ça, je n'aurais jamais à vivre sans toi. [PV FLY]
» (M) Will Higginson → T'aurais jamais dû partir sans te retourner...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Refuge  :: Bienvenue au Refuge ! :: Archives :: RP-
Sauter vers: