Refuge-RPG.
 
Pour voter pour le Forum. Clique

Partagez | 
 

 C'est en proie à l'Envie que naît une Victime [Zack Evans/Victoire Dremso]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: C'est en proie à l'Envie que naît une Victime [Zack Evans/Victoire Dremso]   Mar 19 Aoû - 22:57

Victoire aimait ce promener dans la clairière, à la lisière de la forêt. C'etait un coin paisible où nul ne venait. Quand on y atterissait, c'etait pour s'y égarer, perdre la notion du temps. Seuls les oiseaux pertubaient le silence relaxant. L'herbe était humide et grasse des dernières pluies ce qui la rendait glissante. 

Elle leva les yeux vers le ciel cyan un cours instant. Elle n'avait plus vu ce bleu depuis quelques jours, les pluies se faisant abondante ses derniers temps. Elle aimait le beau temps, même quand la chaleur n'etait pas au rendez-vous. C'est ce qui lui avait donné l'envie de faire une balade.

La jeune fille contemplait les arbres et ne faisait plus attention à où elle mettait les pieds ce qui la fit chuter. Elle se rattrapa en posant les mains à terre mais celles-ci, ainsi que ses genoux, furent écorchés et saignaient. Elle émit un gémissement et grimaça avant de se relever et de continuer sa marche, s'essuyant simplement les mains sur son pantacourt.


Dernière édition par Victoire Dremso le Dim 24 Aoû - 22:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: C'est en proie à l'Envie que naît une Victime [Zack Evans/Victoire Dremso]   Jeu 21 Aoû - 18:03

Pour une fois qu'il ne pleuvait pas. C'était plutôt agréable de voir un peu de soleil dans les parages. Ces temps-ci, ça se faisait plutôt rare. Si bien que dès les premiers rayons, Zack n'avait pas su résister à pointer le bout de son nez dehors. S'il n'était pas un Vampire de naissance, et donc qu'il avait été tué, il aurait pu faire une vilaine blague en disant qui allait traîner sa carcasse à l'extérieur. Mais bon, Monsieur était un vivant très classe, il ne se permettrait donc jamais ce genre de remarque déplacées. Du moins, pas à voix haute.

Aventurier dans l'âme, le jeune homme avait marché là où ses jambes le guidaient. Il s'était un peu laissé aller, en fait, pour finalement se retrouver dans une clairière, non loin du Refuge. A certains endroits, il y avait beaucoup d'arbres, ce qui créait certaines tâches de lumière sur le sol. Lumière du soleil qui passait entre le feuillage des arbres. Ça avait une certaine élégance et singularité qui lui avait toujours plut.

C'était sans doute d'ailleurs pour cette raison qu'il s'était arrêté à cet endroit-là, s'appuyant contre un arbre. L'herbe était mouillée, et ne comptait pas sécher de sitôt, alors lui ne comptait également décemment pas poser son derrière dessus, préférant se tenir debout.

Toujours les mains dans les poches de son pantalon noir, il portait une légère chemise blanche sous la veste de son costume bleu marine. Dis comme ça, on croirait à un mélange de couleur improbable, mais en y réfléchissant de plus près, ça s'accordait plutôt bien. De toute façon, avec ses tendances perfectionnistes, il ne serait pas sortit ainsi s'il doutait du fait que ce soit présentable.

Les yeux du jeune homme était levés vers le ciel, contemplant son immensité, si l'on voulait être poétique. Pas besoin de dire qu'il regardait les nuages, ça n'avait pas un grand intérêt. Bien que le ciel ne le soit pas non plus en lui-même. Ça pouvait paraître étrange mais Zack, lui, pouvait l'observer, ce ciel bleu parsemé de tâches blanches, ou noir parsemé d'étoiles dorées. Il pouvait le voir des heures, sans s'en lasser. C'était incroyable de pouvoir se dire que l'on est infiniment petit comparé à ça. Enfin, ça n'avait pas tant d'intérêt que ça...

Sans trop comprendre ce qu'il se passait, le jeune homme eu d'un coup un léger mal de crâne, sentant sa gorge s'assécher. Une petit odeur ne tarda pas à venir lui titiller les narines. Quelque chose de chaud, dont l'odeur rappelait vaguement celle du métal. Une chose qu'il ne connaissait que trop bien. L'odeur du sang.

Qu'il sente une telle chose était très mauvais signe, pour lui comme pour la personne dont elle émanait. Sans même s'en rendre compte, il avait déjà commencé à faire demi-tour, ses pas le guidant droit vers la source.

En même pas quelques minutes, il s'était retrouvé face à une jeune fille. Des cheveux aussi blonds que les blés, et de grands yeux gris. Elle semblait petite, du moins comparé à lui. Les yeux de Zack étaient posés sur elle, survolant son visage pour redescendre jusqu'à ses genoux. Ceux-ci saignaient, et il pouvait distinguer quelques tâches de sang sur son pantacourt. Visiblement, elle avait dû se faire mal. En même temps, le sol était glissant ici, à cause de la pluie.

De nouveau, son regard remonta légèrement, venant s'encrer dans les prunelles de la jeune fille face à lui. Actuellement, elle lui semblait être la chose la plus désirable sur cette planète. Il était rongé intérieurement, par l'envie, bien qu'il le cachait. Il voulait la mordre. Juste, un tout petit peu... Mais il savait que le moindre geste de sa part risquerait de l'effrayer. Même si ce serait justifié... Il était un Vampire, bien qu'elle ne puisse s'en douter, mais se retrouver dans un tel lieux avec une personne de ce genre, lorsque l'on est blessé, est assez terrifiant.


« Est-ce que tu es tombée ? Lui demanda-t-il finalement. »


Il ne cherchait même pas à être doux dans ses paroles, ou quoi que ce soit. Il voulait juste savoir. Qu'est-ce que ça lui apporterait de connaître la réponse ? Sans doute rien, mais il voulait quand même le savoir.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: C'est en proie à l'Envie que naît une Victime [Zack Evans/Victoire Dremso]   Jeu 28 Aoû - 19:07

Alors qu'elle fixait le sol avec attention pour ne pas rechuter, deux pieds vinrent se stopper juste devant elle. Elle s'arrêta à son tour et redressa timidement la tête. Un garçon au cheveux châtains la regardait de la tête aux pieds, s'arrêtant sur ses genoux écorchés puis revenant sur son visage.

« Est-ce que tu es tombée ? Lui demanda-t-il finalement. »

Victoire recula d'un pas, dévisageant bizarrement le garçon, et hocha la tête en signe d'approbation. Elle pensa que la question était tout aussi étrange que son interlocuteur puisque la réponse était évidente. Elle se ressaisit rapidement et se mit à fixer ses yeux bleus et inclina la tête sur le côté.

"Qu'est-ce qu'il y a? Tu me veux quoi?"

Puis elle se mit à taper du pied, à soupirer et elle baissa les yeux.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: C'est en proie à l'Envie que naît une Victime [Zack Evans/Victoire Dremso]   Jeu 28 Aoû - 22:38

Que... Quoi ?!
La première chose à laquelle Zack pensa en entendant sa jeune camarade parler, était le fait qu'elle soit particulièrement... Insolente ? Arrogante ? Il y avait tellement de façon de décrire la façon dont elle venait de lui parler, et toutes négatives, comme par hasard. Certes, lui était aussi gracieux qu'une porte de prison, mais quand même. Il avait été un minimum conciliant avec elle. De plus qu'il était quand même gentil de ne pas se jeter sur elle, comme la bête assoiffée de sang qu'il était.

Enfin, elle n'avait pas perdu une quantité phénoménale de sang, elle n'avait d'ailleurs pratiquement rien. C'était sans doute pour cette raison qu'il arrivait relativement bien à se contrôler devant elle. De toute façon, autant mordre une petite peste pour la remettre à sa place ne le dérangerait pas, mais elle, il ne voulait même pas essayer. Ça le rebutait, en quelque sorte. Elle avait réussit à l'agacer en seulement quelques mots.

Et pourtant, il ne pouvait pas lui en vouloir. Bien qu'il ne soit pas si vieux que ça, et elle pas tant jeune non plus, il avait un peu l'impression de se voir elle. En fait, il avait toujours un peu été comme elle, à vouloir rembarrer les gens sans aucune raison, comme si tout ce qu'on voulait c'était être seul, et que cette solitude nous complaisait. Mais la vérité c'est que... Personne n'aimait être seul.


« Est-ce que tu comptes encore longtemps te balader comme ça ? Lui demanda-t-il, sur le même ton que précédemment. »


De toute façon, il pouvait bien faire ce qu'il voulait. Bien qu'il ne lui ferait jamais rien de mal, de toute façon il n'avait pas de temps à perdre à s'amuser avec une petite fille, il savait pertinemment qu'il était en position de force. En fait, la voir tenter de se défendre était presque amusant. Une légère source de distraction pour l'être insignifiant qu'il pouvait être sur cette planète.

Relevant les yeux pour regarder face à lui, ce qui se trouvait être derrière la jeune fille, il soupira légèrement.


« Je me demande bien combien de Vampires rodent en ce moment même autour de toi, en attendant juste l'instant où je m'éloignerais de toi pour venir te dévorer. Déclara-t-il alors qu'un léger sourire s'étirait sur ses lèvres. »


Il ne savait pas si ce qu'il disait s'avérait être juste. Sans doute. Mais la simple idée que savoir ça puisse l'effrayer l'amusait au plus haut point. Après tout, si c'était le cas, elle aurait bien raison. C'est vrai que savoir ça n'était pas très rassurant. Si lui était un « gentil » Vampire, qui disait qu'ils l'étaient tous ? Et puis, elle-même ne savait sans doute pas qu'il était un Vampire, même si ça pouvait se deviner au fait qu'il l'ait si vite trouvée pour constater qu'elle s'était légèrement égratignée.

De nouveau, le jeune Vampire baissa la tête vers elle.


« Alors, comment ça va ? »


En fait, il voulait juste l'embêter, comme qui dirait. Même sans la connaître, il s'en fichait. Il n'était pas du genre à se laisser faire, et surtout pas face à une petite fille haute comme trois pommes.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: C'est en proie à l'Envie que naît une Victime [Zack Evans/Victoire Dremso]   Ven 29 Aoû - 0:54

Pendant que le garçon parlait, parlait et, quoi donc déjà, parlait, elle se mit à contempler ses pieds, devenus fascinant pour un cours moment. Ce qu'il racontait, elle le savait mais elle n'en avait pas grand chose à faire. Après longue réflexion, elle avança de quelque pas, face à son interlocuteur, redressa la tête et le fixa dans les yeux. Elle prit un ton calme:
"Je te dirais bien que je n'ai pas peur des vampires mais, ne sachant pas totalement gérer mon pouvoir, je préfère m'assurer qu'il ne se passe rien. Et puis, tu as l'air de t'y connaître en vampire, je me trompe?"

Elle soupira. Elle-même légèrement surprise de ses paroles.
"Excuses-moi, ces réactions ne me ressemblent pas. Tu dois me prendre pour une jeune fille ignoble au plus haut point alors que ce n'est pas le cas. J'ai appris à cacher mes vrais ressentis et j'ai du mal à agir comme je le devrais normalement.""

Elle sortit ensuita un paquet de mouchoirs d'une de ses poches et s'essuya les genoux avec. Elle ne souhaitait pas être mordu par un Vampire. Elle recula un peu et elle contempla le paysage qui s'offrait à elle, le regard dans le vide.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: C'est en proie à l'Envie que naît une Victime [Zack Evans/Victoire Dremso]   Ven 29 Aoû - 18:55

Et en plus elle osait lui dire que les Vampires ne lui faisaient pas peur. C'est sans doute parce qu'elle n'avait jamais dû en voir de près, mais vraiment de très près. Il était certain que s'il sortait ne serait-ce qu'un tout petit peu les crocs, comme l'aurait fait un animal, elle lui chanterait un tout autre refrain. Ah, les jeunes de nos jours. Ils aboient mais ils mordent pas. C'est ça qui le différencie d'eux. Lui n'aboie pas, mais pour le fait de mordre... C'est bien le cas de le dire.

En effet, il s'y connaissait en Vampire, oh que oui, mais cela ne la regardait pas tellement, en fait.


« J'en sais juste plus que toi. Lui répondit-il calmement. »


Comme à son habitude, il ne révélait pas sa véritable nature, à moins qu'elle l'ait déjà devinée ? En général, il n'en parlait pas, tout simplement. C'est un peu comme si, inconsciemment, il s'en cachait. Y avait-il une certaine honte dans le fait d'être un Vampire ? Non, sans doute pas. Mais il ne le disait pas. Le mystère était tellement plus intéressant. Après tout, ne reste-t-on pas auprès de quelqu'un parce que cette personne nous intéresse, nous intrigue ? Si celle-ci n'a plus aucun secret pour nous, alors il en sera de même pour son intérêt. Il n'en restera rien. Est-ce qu'à cause de ça, lui, comme tous les autres, étaient obligés de ses préserver afin d'attirer un minimum les gens ? Est-ce que si on l'entendait dire de sa propre voix « Je suis un Vampire », alors il ne serait plus rien ? Ce serait sans doute un peu exagéré que de penser ça. En attendant, il laissait à sa jeune camarade le choix de ce qu'il était. Libre à elle de le considérer comme ce qu'il était, sans peut-être le savoir, ou de l'imaginer tout autrement. Lui laissant simplement le fait de savoir qu'il en savait plus qu'elle en la matière, sans pour autant étaler ses connaissances.

Celle-ci eu tout de même la décence de s'excuser, s'expliquant par la même occasion. N'allons pas jusqu'à dire qu'il se fichait totalement de ce qu'elle lui racontait, parce que même si semblait ne pas s'y intéresser, il écoutait attentivement chacune de ses paroles. Non, il considérait juste qu'elle n'avait pas à se justifier. Du moment qu'elle savait admettre ses torts, alors il n'y avait plus aucun problème à partir de là. Après tout, tout le monde n'était pas capable de le faire, certain ayant trop d'estime d'eux-même pour ça -lui y comprit- alors il fallait sauter sur l'occasion dès qu'il rencontrait quelqu'un de ce genre.

Il lui adressa un furtif regard, avant de lui répondre.


« A vrai dire, je t'aurais plutôt prise pour une petite fille pourrie gâtée. Mais bon, ignoble n'est pas mal non plus. »


Légèrement amusé, un petit sourire en coin s'était étiré sur ses lèvres. Cette fois-ci, il la taquinait, mais gentiment, signe que de son côté, il se détendait. Certes, pour une première rencontre, ils avaient fait fort, mais bon, si de son côté elle faisait un pas vers lui, alors il en ferait de même pour elle. Aussi cruel qu'il pouvait avoir l'air, la rancune ne faisait pas tellement partie de lui.
Ainsi, pourquoi ne pas repartir sur de bonnes bases ?

Mine de rien, le jeune homme pensait toujours à ce qu'elle lui avait dit. Elle était comme toutes ces personnes, à se créer une carapace pour se protéger des autres, à jouer un rôle qu'elle savait maîtriser à la perfection. Elle était comme... Lui ? Malgré ça, elle ne pourrait pas être quelqu'un en apparence pendant toute sa vie. Un jour, il faudra qu'elle descende de la scène, pour enfiler un véritable costume... Le sien.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: C'est en proie à l'Envie que naît une Victime [Zack Evans/Victoire Dremso]   Dim 7 Sep - 8:57

Elle soupira. Il ne souhaitait pas en dire plus, soit, mais alors elle adopterait la même technique. Elle avait encore du temps pour connaître tout le monde. Elle fit la moue en pensant qu'elle était bien petite a côté de lui. De toute façon, elle n'avait jamais été bien grande et les chaussures plates ne l'aidaient pas à prendre quelques centimètres.

La réponse que le garçon lâcha la surpris à peine. Un bon point. Elle avait été une gamine pourri gâtée mais elle arrivait à se passer du "luxe" que ses parents lui avaient toujours servi. Trop de luxe tue le luxe de toute façon.

Une idée vient germer dans son esprit et elle se surpris  à demander:

"Est-ce qu'il y a quelque chose que tu aimerais voir ou avoir?"


Un petit sourire s'etala sur ses lèvres. Elle avait de tester quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: C'est en proie à l'Envie que naît une Victime [Zack Evans/Victoire Dremso]   Mar 21 Oct - 12:33

Topic clôturé pour inactivité.


Merci de contacter un membre du Staff si vous voulez le rouvrir.
Revenir en haut Aller en bas
 
C'est en proie à l'Envie que naît une Victime [Zack Evans/Victoire Dremso]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Jeu stupide comme d'hab] J'envie X parce que...
» ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]
» [Terminé] Une soudaine envie de parler. (PV Elena. A Armstrong)
» Une envie de solitude ...
» « Si tu savais comme j'ai envie de manger des nems ! » | Psychalya l. Nàrwen

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Refuge  :: Bienvenue au Refuge ! :: Archives :: RP-
Sauter vers: