Refuge-RPG.
 
Pour voter pour le Forum. Clique

Partagez | 
 

 Les Drôles de Dames [Kelly / Hazaka / Coraline]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Les Drôles de Dames [Kelly / Hazaka / Coraline]   Dim 6 Sep - 22:18


Il y avait si longtemps que j'espérais vivre un tel moment. Et pourtant, j'avais toujours été dans une situation qui le permettait, en un sens. Je vivais de dortoirs en dortoirs depuis toute petite, côtoyant sans cesse des gens de mon âge, garçons et filles, au repas, en cours, aux pauses... Le manque de solitude aurait pu devenir mon problème d'ailleurs, tellement les moments quotidiens à partager étaient nombreux. J'étais habituée à ce mode de vie. Au début, cela était plaisant. C'est toujours plus plaisant lorsqu'on a des amis avec qui apprécier ces moments. Mais la vie ne garde jamais longtemps sa stabilité, surtout quand on est jeune. Grandir n'est pas un mal, mais cela engendre des conséquences qui peuvent le devenir. Des amies qui partent, des nouveaux liens qui se forment, d'autres qui se brisent, des gens qui changent...
Au fond il serait injuste de dire que moi je n'avais pas changé. Mais je pensais que ces changements étaient superficielles. Après tout, ils concernaient mon apparence avant tout, c'était bien superficielle. Le seul changement en moi était que je me sentais complète, sur la voie d'être moi-même. Lorsque je me regardais dans un miroir, je ne me trouvais plus ennuyante et fade. Oui, les autres filles n'avaient rien de ce que vers quoi je me tournais, mais elles semblaient quand même avoir tellement plus que moi. Leur coupe de cheveux les définissaient, accompagnaient leur visage avec tant d'harmonie ; leurs tenues étaient toujours bien pensées même quand elles étaient simples, leur corps étaient toujours mis en valeur comme il le fallait ; leur attitude reflétait tellement d'assurance et de confiance en elle. Je savais que la plupart disaient sans cesse qu'elles n'étaient pas sûre d'elle, mais à chaque fois que j'entendais cela, je n'arrivais pas à les croire. Je ne voulais pas croire qu'elles ressentent autant de mélancolie en se voyant elles-même que moi, moi qui en me voyant me demandais sans cesse si je n'étais pas une coquille vide.
Dans mes débuts de solitude, qui était sans doute passagère à cette époque, j'avais découvert de nouvelles choses. D'autres garçons et d'autres filles qui semblaient si sûre d'eux-même, mais dans une complète différence physique. J'enviais ces gens, cette assurance. Je ne l'avais pas malgré ma ressemblance avec ceux que je côtoyais chaque jours, je m'étais dis que peut être je la trouverais en ressemblant à ces inconnus d'internet. Je pris si vite goûts à ces choses... Et par miracle je m'acceptais enfin telle que j'étais, je pouvais me regarder sans regret le matin avant de rejoindre les cours. Était-ce si égoïste de changer son apparence pour son confort psychologique ? Ces goûts étaient-ils réservés qu'à ces gens d'internet qui n'existent qu'ailleurs de chez nous ? Indirectement, c'était ce qu'on avait voulu me faire croire si ardemment, selon moi. Certains se mirent à complètement m'ignorer pour me dévisager de loin, d'autres me critiquaient ouvertement sans honte ni pitié, et la majorité tenait bien trop à sa réputation pour m'adresser la parole. Ma solitude n'avait fait que se confirmer et s'endurcir.
J'eus de nombreuses confrontation avec moi-même, face au miroir. Devais-je renoncer à tout cela pour mettre ma solitude de côté. Mais une fois re-changée, les gens allaient-ils m'accepter quand même, si ce qu'ils voulaient était juste un prétexte pour s'en prendre à quelqu'un. Les gens pouvaient-ils être aussi malveillants. Après tout ils ne m'acceptaient pas alors que j'avais enfin trouver ce que j'étais. Mais étais-je vraiment moi-même ainsi vêtue, est-ce que tout ça me rendait vraiment heureuse. Ce n'était qu'une apparence après tout, en quoi cela pouvait-il me rendre plus heureuse. D'autant plus que c'était le contraire, cette apparence était la raison de mes nouveaux maux. Je me rendis vite à l'évidence que malgré tout ces maux qu'elle me causait, je n’éprouvais aucune facilité à l'idée de renoncer à cette nouvelle apparence. J'y tenais trop. Si l'on tiens autant à une chose aussi superficielle, c'est parce qu'elle ne l'est pas pour nous, et parce qu'elle fait partie de nous. Je pris sur moi d'accepter cela, et d'attendre pour des jours meilleurs, une fois encore. Si je devais faire de futures rencontres, j'avais décidé qu'elles se feraient avec sincérité, et donc avec cette apparence que j'aimais tant portée.
Et ce soir-là, j'étais tout à fait moi-même et entourée de deux amies. La chose me semblait presque irréelle tant j'en avais rêvé. Nous étions installées dans notre chambre comme tous les soirs en un sens, mais cette fois-là était différentes. La quatrième colocataire de cette chambre n'était pas là -non pas que nous ne l'aimions pas, mais nous étions plus colocataires qu'amies-, nous n'avions allumées que les petites lumières de chevet, et nous nous étions accaparées toute la chambre.
Hazaka était assise en tailleur sur un des lits inférieurs. Elle était la première personne que j'avais rencontré au Refuge, en dehors ce directeur mystérieux qui m'avait accueillie. Elle n'eut aucune appréhension quand à mon physique, s'était montré souriante et avenante tout de suite. Elle était très certainement la fille la plus adorable que j'avais jamais connue. Toujours bien attentionnée, prête à rire, positive... J'avais été tellement vite prise de l'envie d'être amie avec elle. Nous avions déjà eu une rencontre sympathique et...divertissante, quelle ne fut pas notre surprise lorsque nous avions découvert que nous étions dans la même chambre. La nouvelle m'avait tant ravie, et je l'étais d'autant plus que cela semblait faire plaisir à Hazaka. Après qu'elle m'est aidé à m'installer, nous avions passé la soirée à discuter, faire connaissance... Elle m'avait parlé de son amie, qui était également dans notre chambre.
Kelly. Elle était posée sur des coussins posés au sol, telle une impératrice romaine. Dès notre rencontre, j'avais vu qu'elle était de ces gens plein d'assurance qui m'avait tant fait envie.
Le soir de mon arrivée, je pensais la voir, mais il n'en était rien. D'après ce que m'avait dit Hazaka au dîner, où Kelly n'était pas, elle trainait certainement avec un certain WooHyun, le garçon que nous avions croisé plus tôt lors de mon arrivée. Une fois dans la chambre, la fatigue avait soudainement rattrapé son grand retard et je m'étais endormie en un rien de temps. Ce fut donc au matin suivant que je vis enfin Kelly, écrivant sur son portable. Les présentations furent d'abord brèves et polies, mais semblaient froides car il n'y avait que nous dans la chambre en cet instant. Pas de charmante sorcière du feu pour égailler l'instant. J'avais alors osé lui parler davantage, afin de commencer à faire plus amples connaissances. C'était risqué, d'abord parce que nous étions toutes les deux fraîchement pas très réveillée. Avec franchise, en premier lieu j'eus un peu peur d'elle. Tellement d'assurance en elle... Elle me semblait tendancieusement hautaine, avec cet air de supériorité assumée. Mais au fond il n'en était rien, et je le compris assez vite au retour d'Hazaka et suite aux journées que nous avions passées ensemble. Kelly s'était avérée être une excellente amie. C'était une femme forte, courageuse et franche. Elle était également ouverte d'esprit. Après tout, elle m'acceptait. Elle riait volontiers de mes cheveux, s'amusant parfois avec, mais il n'y avait rien de méchant dans ces paroles et ses actes, je le savais.
Toutes les trois sommes devenues très vite amies. Elles m'avaient fait visité la ville et Andore, raconté des anecdotes de cours, fait rencontré plusieurs personnes... La vie n'avait jamais été aussi belle pour moi.
Moi, allongée ventre au sol, le menton dans les mains, les pieds se balançant lentement en l'air, habillés de chaussettes violettes avec des citrouilles. Moi, et mes dreads synthétiques aux couleurs fluo tombant lourdement au sol, mes sourcils épilés vides de maquillage, mes piercings au nez et aux oreilles, et mon pyjama, un t-shirt de Marilyn Manson trop grand et un short rose avec des lunes et des étoiles noires et blanches. Moi telle que j'étais, et ces deux filles qui discutaient avec moi, qui riaient avec moi... Les trois mousquetaires, les drôles de dames. Je souhaitais que cet instant dure toujours.
Nous étions là, entre filles, entre amies, à grignoter des bonbons en plein milieu de notre dortoir et à causer de tout et de rien, riant à la moindre occasion.

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: Les Drôles de Dames [Kelly / Hazaka / Coraline]   Sam 26 Sep - 17:13

Hazaka se sentait bien. Il n'y avait pas d'autre mot. Elle était assise sur son lit, pendant que ses deux autres amies étaient à terre. La jeune japonaise n'était franchement pas du genre à faire des manières et elle aurait pu s'asseoir par terre également, mais en fait, elle ne trouvait pas cela confortable. Alors c'était assise ici. Kelly, elle la connaissait depuis longtemps, et Coraline.. .C'était différent, mais elle la considérait vraiment comme une amie. Elle était gentille, souriante et aimable, Hazaka l'appréciait beaucoup. Puis surtout, elle admirait ce style bien particulier qui lui était propre. Hazaka s'habillait élégamment mais ne faisait jamais dans l'excentricité, alors que l'Elue, c'était complètement différent. Elle osait, mettait des choses colorées et originales, et Hazaka aimait bien. Peut être pas sûr elle, et encore, elle n'avait jamais testé, mais sur Coraline, ça rendait super bien. Puis la différence était une qualité, être comme tout le monde était bien souvent ennuyant.

Pas contre, la sorcière de feu n'aurait jamais pensé qu'elle s'entendrait aussi bien avec Kelly. C'est vrai, elle n'avait pas franchement pas un caractère facile, et bien souvent, elle faisait fuir les autres. Pourtant, Hazaka savait que Kelly n'était pas méchante, bien au contraire, elle était gentille, courageuse, drôle, et toujours là pour ses amies. Alors quand elles s'étaient retrouvées toutes les trois ici, la japonaise avait été surprise, mais contente. Oui, contente que ses deux amies s'entendent aussi bien. Elles avaient, c'est vrai, fait beaucoup de choses ensemble, mais pour elle, c'était toujours différent que de passer une vraie soirée entre filles.
Ah, les soirée entre filles... Elles allaient pouvoir parler de tout et de rien. Et un sourire se peignit sur les lèvres rosées d'Hazaka alors que son regard se tourna vers Kelly. La japonaise était occupée à se peigner les cheveux, mais elle comptait bien embêter Kelly. Ne serait-ce que pour savoir à propos de WooHyun. Elle se souvenait, qu'elle lui avait dit que jamais ils ne finiraient ensemble... Sauf que vu que leur relation était assez ambiguë, il fallait l'avouer, Hazaka ne croyait pas franchement son amie. Elle posa sa brosse sur son lit avant d'attacher ses cheveux en queue de cheval, et croise les jambes. Elle portait une short blanc, ainsi qu'un débardeur de la même couleurs. Pour une fois, elle avait abandonnée les robes.

- Bon, moi je vais poser plein de questions.

Oh, ça, elle était curieuse, voir peut être un peu trop, et c'était sans doute un de ses plus gros défauts, mais elle ne pouvait franchement pas s'en empêcher. Surtout quand ça concernait Kelly. Certes, si WooHyun lui faisait du mal, elle ne pourrait pas faire grand chose, parce que vu la carrure que le coréen avait, elle ne tiendrait pas longtemps, même si elle maîtrisait le feu, mais quand même, elle irait lui gueuler dessus. Alors ce n'était pas par pur intérêt qu'elle faisait ça, c'était surtout par inquiétude. Kelly n'avait jamais eu de petits amis, elle, si. Et encore, sa dernière relation c'était vraiment mal terminé, alors elle ne voulait pas qu'il arrive pareil à son amie. Pareil pour Coraline. Parce qu'Hazaka n'aimait vraiment pas voir les gens tristes, alors si elle pouvait éviter que ça leur arrive... Elle serait contente.

- Comment ça se passe, avec Woo... Je sais jamais comment se prononce son prénom.

Une moue soucieuse prit place sur ses lèvres, jamais elle n'allait réussir à le dire, c'était pas croyable ça. Elle finit cependant par hausser les épaules, tant pis.


Peut être qu'ils étaient carrément ensemble et que Kelly ne lui en avait pas parlé, ce qui l'étonnerait mais c'était possible, après tout. Elles se racontaient tout, mais peut être que Kelly préférait garder certaines choses pour elle ? Ce qu'Hazaka aurait parfaitement compris, même si sortir avec le coréen n'était pas du tout une honte, au contraire même. Ils étaient canons tous les deux, ils iraient forcément bien ensemble.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: Les Drôles de Dames [Kelly / Hazaka / Coraline]   Dim 27 Sep - 13:13

De nouveau, Kelly posa ses yeux bleus sur Coraline, pour la énième fois depuis le début de la soirée. Peut-être allait-elle la mettre mal à l'aise à force, même si ce n'était pas son intention, elle ne faisait que la regarder, seulement et simplement. Elle se souvenait encore de leur première rencontre, il fallait dire que ça ne remontait pas à si loin que ça. La veille de ce jour-là, elle avait passé la soirée avec WooHyun, c'était littéralement une habitude maintenant, et ne s'était rendu compte de sa présence qu'en retournant le soir dans les dortoirs, constatant que le dernier lit de la chambre était à présent occupé. Ce soir-là, bien qu'elle n'était pas tant fatiguée que ça, même si WooHyun avait fortement le don de l'épuiser... Elle n'avait pas cherché à comprendre et s'était directement couchée. Des gens, dans cette chambre, elle en avait vu passer. Certains restaient, comme Hazaka et elle, et d'autres venaient et disparaissaient quelques semaines plus tard avant d'être remplacés. En toute honnêteté, la sportive s'en foutait un peu, elle n'avait jamais vraiment prit le temps de sympathiser avec ses camarades, donc leurs départs ne l'affectaient pas vraiment. C'était mieux comme ça. Pourtant, avec Coraline, parce que c'était comme ça qu'elle s'appelait, c'était différent, et de ça, elle s'en était rendu compte rien que le lendemain, lorsqu'elle lui avait adressé la parole. C'était rare en fait, que les gens lui parlent. Elle n'avait pas l'air méchante, du moins elle ne le pensait pas, mais elle avait naturellement l'habitude de repousser les gens. Sûrement un truc, dans son regard, elle avait pas tendance à regarder les gens de la façon la plus douce qui soit. Pourtant, Coraline avait tenté la chose, et bien que l'Élue ait été un peu réticente au début, à en dire le moins possible, elle avait finit par s'habituer à sa présence, en venant même à l'apprécier.

C'était une amie d'Hazaka, donc la jeune fille avait naturellement dû faire l'effort de sympathiser avec elle. Elle n'était pas forcée, elle le savait, mais c'était toujours mieux pour entretenir de bons termes, surtout si elle venait à rester dans la chambre. Finalement, elles avaient finit par devenir toutes les trois littéralement inséparables, et il fallait dire que ça faisait du bien. Elle avait toujours été habituée à être seule avec Hazaka, si bien qu'elles se connaissaient l'une l'autre sur le bout des doigts, alors Coraline avait eu le don d'apporter son lot de nouveautés dans le groupe. Surtout avec son style.

Ah, ça, l'adolescente en avait des choses à dire dessus... Il était pour le moins original, surtout ses cheveux, aujourd'hui encore elle avait du mal à s'y faire. Bon, elle aussi avait fait une coloration, mais ses cheveux étaient devenus bruns, pas verts ! Pour ça, elle l'enviait un peu. Non pas qu'elle rêvait secrètement de se teindre les cheveux d'une couleur qui sort du commun, mais Coraline se permettait certaines choses qu'elle n'aurait jamais fais, notamment arborer une couleur aussi pétante et originale. De toute façon, c'était certain, il n'y avait bien qu'à elle que ce genre de choses pouvaient aller ! C'était dingue, mais il lui semblait que l'Élue pourrait porter n'importe quoi, ça en deviendrait cool.
Sans oublier que, en réalité, c'était une personne très agréable et vive d'esprit. Dès qu'Hazaka et elle se trouvaient dans la même pièce, elles ne pouvaient s'empêcher de parler, toujours des trucs à se raconter ces deux-là, de vraies pipelettes ! Elles avaient une telle complicité, c'était beau à voir, Kelly en serait presque jalouse.

Comme pratiquement tous les soirs, toutes les trois étaient réunies dans leur dortoir, à discuter de tout et de rien. La sportive avait posé un coussin à terre, au bord d'un lit, afin de pouvoir s'asseoir dessus et s'appuyer contre le dossier du meuble, ses genoux ramenés contre sa poitrine. Il fallait avouer qu'elle était le genre de fille à s'asseoir n'importe comment du moment qu'elle se sentait à l'aise dans cette position.
Alors qu'elle regardait Coraline, l'Élue ne put s'empêcher de détourner le regard pour le poser sur sa meilleure amie. Elle le savait, elle était en train de la regarder ! Ouh, ça, ça sent pas bon... Il lui semblait qu'elle n'avait pas grand chose à cacher, mais ce regard n'inspirait rien de bon. Finalement, LA question arriva, celle qu'elle redoutait tant...


« WooHyun ! S'empressa-t-elle de répondre, comme s'il s'agissait-là d'une évidence. Il s'appelle WooHyun. Et il ne se passe absolument rien... »


Instinctivement, Kelly avait détourné le regard, posant ses yeux sur le mur. Non, elle ne rougissait pas, quand même pas à ce point-là, mais ce sujet avait véritablement le don de la mettre mal à l'aise, ou en tout cas plus que ce qu'elle aurait cru. La vérité c'est que, même si elle avait répondu qu'il n'y avait rien entre WooHyun et elle, elle n'en était pas certaine. Elle ne le savait pas, en fait, elle n'en avait absolument aucune idée. Elle ne savait pas où ils en étaient. Ils agissaient comme un couple, par moment, faisaient des... Trucs comme les couples font, et des personnes les prenaient même pour un véritable couple ! Pourtant, à chaque fois ils répondaient la même chose : Juste des amis.


« Je ne sais pas. Souffla-t-elle finalement avant de relever les yeux vers ses amies. »


Pour la première fois depuis longtemps, elle se sentait vulnérable face à quelqu'un, comme si parler de WooHyun était toucher la corde sensible. Peut-être que ça l'était vraiment, en fait. Elle n'aimait pas l'idée qu'il puisse être son point faible, que quelqu'un puisse s'en servir contre elle ou qu'il lui fasse lui-même du mal. Quelle plaie.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: Les Drôles de Dames [Kelly / Hazaka / Coraline]   Lun 28 Sep - 1:49


La soirée se déroulait à merveille. Certes, il ne me fallait pas grand chose pour que je considère un moment ente copines comme super. Depuis que j'étais au Refuge, j'avais passé un nombre inespéré de bons moments.
Nous liquidions le stock de bonbons petit à petit, riant sur divers sujets. Puis un moment de silence s'installa. Ce n'était pas un silence dérangeant, ou pesant, mais un silence de pause amicale. Hazaka brossait sa longue chevelure, toujours aussi élégante, et Kelly me regardait. J'ignorais la raison, mais ce n'avait rien d'un regard analyseur comme s'il y avait quelque chose à révéler chez moi. J'avais assez vite remarqué que Kelly avait comme petite habitude d'observer les autre, et elle était de ces gens qui le faisait sans aucune impolitesse ou irrespect. Je me laissai donc regarder, m'amusant à ramollir un carambar encore emballé entre mes doigts. Du coin de l'oeil, je vis la jolie asiatique se faire une queue de cheval et s'installer en tailleur sur son lit. Elle avait beau porter un simple petit ensemble blanc du plus simple goût, elle restait féminine et rayonnante. D'un certain côté j'enviais cela. Lorsque moi je m'habillais aussi simplement, je ne ressemblais à rien. La folie de ma tête m'obligeait quelque peu à avoir un minimum de folie partout. Si mes vêtements étaient "normaux", je compensais avec des bijoux et accessoires excentriques.


- Bon, moi je vais poser plein de questions.

Les mots de Hazaka m'avait surpris. M'étant perdue dans mes pensées, ce cassage de silence m'avait sortit un peu violemment de mes songes. Je jetai donc un regard vif et surpris vers mon amie assise en hauteur par rapport à moi, couchée au sol. Elle fixait Kelly avec un air déterminé, mais étrangement pas aussi amusé qu'à son habitude.

- Comment ça se passe, avec Woo...hésita-t-elle. Je sais jamais comment se prononce son prénom.

Je savais très bien de qui elle voulait parler, et je me souvins des nombreuses fois où elle avait bafouiller sur son prénom. Cela me fit un peu sourire, mais je préférais me placée comme observatrice pour ce genre de discussion. Après tout, cela ne me concernait pas vraiment. Hazaka, elle, c'était la meilleure amie de Kelly, elle avait un pass' VIP. La concernée la corrigea presque instantanément.


- WooHyun! Il s'appelle WooHyun. Et il ne se passe absolument rien...

La routine habituelle. Je me remémorais mon premier soir au Refuge. Je dînais avec Hazaka, nous étions ravie d'avoir constatée un peu plus tôt que nous étions colocataires de chambre, et Kelly n'était pas là. Hazaka m'avait parlé d'elle, et avait évoqué sa certitude que cette absence était due au fait qu'elle était avec WooHyun. De manière naturelle et sans excès de curiosité, j'avais conversé avec elle de la chose. Elle n'avait pas mis longtemps à m'expliquer que parce qu'ils passaient beaucoup de temps ensemble et semblaient très proches, elle soupçonnait la possibilité qu'ils étaient ou seraient plus que des amis. J'avais considéré la chose comme d'amicales suspicions, mais il était vrai qu'après plusieurs jours passés aux côtés de ces deux amies, cette idée ne me paraissait pas insensée. Elles m'avaient fait rencontrer le dit garçon un ou deux fois, et c'était évident qu'il y avait une complicité entre Kelly et lui. D'autant plus qu'il n'était pas à classer dans les garçons au physique peu attirant. Certes, à moi il faisait autant d'effet qu'un lampadaire, mais à moins d'avoir des goûts très spécifiques, personne ne pouvait trouver ce garçon hideux. Après, j'avais supposé que ce ne faisait pas tout. Si Kelly s'intéressait à quelqu'un, elle trouverait autre chose que le physique comme motivation, pour moi elle était assez mature pour penser ainsi. Mais ce qui était indéniable, c'était qu'il y avait au moins une forte amitié et complicité entre WooHyun et Kelly. De ce fait, l'hypothèse de Hazaka quand à eux deux devenait de plus en plus probable à mes yeux également.
Cependant, je ne lançais jamais le sujet. Je ne me considérais pas encore comme assez proche de Kelly pour lui parler d'une telle chose. Au fond nous nous connaissions depuis pas si longtemps que ça, même si on s'entendait très bien. Je me disais que si même Hazaka était au courant de rien, c'était peut être qu'il n'y avait rien à savoir. Ou bien qu'ils ne voulaient pas en parler, tout simplement. Je me contentais de suivre les conversations sur ce sujet de loin, donnant le moins possible mon opinion qui, d'autant plus, était incertain. Et d'une manière générale, je participais très peu aux conversations sur les garçons et histoires de couple. Ces sujets ne me dérangeaient pas, mais je craignais souvent d'en devenir le centre d'attention.
J'observai donc, en silence et toujours en triturant ce carambar innocent, la conversation entre les deux amies. Je fus alors surprise de voir l'évolution de la réaction de Kelly. D'abord, elle avait été normale, sur une négation plutôt défensive comme d'usuel. Mais elle se tourna vers le mur, le regard perdu dans le vide.


- Je ne sais pas, murmura-t-elle alors.

Son regard était de nouveau tourné vers nous. Il y avait quelque chose que je n'avais encore jamais vu chez Kelly. Elle me paraissait perdue dans des doutes, dans ses pensées, et peu sûre d'elle. Elle qui était si forte et en confiance chaque jours de la semaine à chaque heure de la journée... C'était comme si elle avait retiré une armure invisible.
Je cessai de torturer la sucrerie et regardai alors Hazaka. Mon regard montrait mon inquiétude, mais encourageait Hazaka à lui parler. Non pas qu'elle en avait besoin, la jeune fille était toujours très attentionnée, mais je voulais lui faire savoir qu'elle était la mieux placée pour aider Kelly. J'étais présente en cas de besoin, mais pour le moment je préférais encore restée un peu à l'écart de la conversation. D'autant plus que j'ignorais complètement ce que je pouvais dire à Kelly en cet instant précis.

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: Les Drôles de Dames [Kelly / Hazaka / Coraline]   Sam 3 Oct - 14:32

Hazaka roula des yeux lorsqu'elle s'empressa de donner le prénom du garçon. On s'en foutait un peu de ça, c'était pas ce qui l'intéressait. Par contre lorsqu'elle lui dit qu'il n'y avait rien entre eux, elle eut un peu de mal à y croire. Ils étaient trop proches, beaucoup trop complice pour qu'il n'y ait rien. Et puis, d'après ce que Kelly lui avait dit, ils avaient déjà couché ensemble, sans être en couple... Oh, la japonaise n'avait rien contre ça, mais il faut déjà être proche un minimum, non ? On ne couche pas avec le premier venu, en général, et Kelly n'était pas comme ça. Elle avait dû avoir une très bonne raison.
Mais sa gorge se serra un peu en voyant Kelly si peu sûre d'elle. Elle avait l'air complètement perdue, comme si elle ne savait vraiment pas quoi penser de cette situation, et elle pouvait la comprendre... Peut être était elle simplement non consciente de ses sentiments ? Même Hazaka n'était pas sûre qu'elle en ait envers WooHyun, c'était peut être juste de l'attirance, après tout. Coraline la regarda un instant, regard auquel Hazaka répondit avant de mordre la lèvre. Son amie semblait lui demander silencieusement de réconforter l'Elue, et Hazaka ne massa la nuque.

- Pile de gens ! S'exclama-t-elle avant de se jeter sur Kelly.

Elle se ramassa sur elle, l'entraînant à sa suite en atterrissant par terre, explosant de rire. C'était sa manière de détendre un peu l'atmosphère, peut être pas la meilleure, c'est vrai, mais elle œuvrait avec tout son cœur, et on ne pouvait sans doute pas lui reprocher cela. Elle se releva, aidant Kelly à en faire de même avant de réajuster ses cheveux et son haut. Finir à la oil-pé ne faisait pas partie dans ses plans. Elle se serait bien jetée sur Coraline aussi, mais elle était trop loin d'elle et puis elle voulait pas foutre en l'air le pot de bonbons, ça aurait été trop cons. Elle passa un bras autour des épaules de la jeune fille avant de lui sourire doucement.

- Tu devrais lui parler, ça vous fera sûrement du bien.

Elle lui lança un autre sourire, avant de s’asseoir contre le lit, ramenant ses jambes contre sa poitrine, attrapant au passage un bonbon qui eut le malheur de lui coller aux dents. Super, elle allait mettre trois plombes à l'avaler, et la sorcière n'aimait pas franchement ça, mais bon, tant pis.

- Et toi, Coraline, tu as rencontré d'autre personne ? Vous comptez aller au bal d'Halloween ?

Après tout, elles n'étaient pas H24 ensemble, alors Coraline avait sûrement dû rencontrer d'autre personne en dehors d'elles... Du moins, Hazaka le souhaitait de tout cœur. Puis, concernant le bal d'Halloween, elle même ne savait pas trop si elle allait y aller. Ce n'était pas vraiment le fait de ne pas avoir de cavalier qui la bloquait, mais même si elle était plutôt à l'aise en publique, elle ne connaîtrait sûrement pas grand monde à cette soirée.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: Les Drôles de Dames [Kelly / Hazaka / Coraline]   Dim 1 Nov - 18:13

Étant restée silencieuse un court instant, ne sachant trop quoi ajouter de plus, Kelly ne put s'empêcher de pousser un cri de surprise en sentant sa meilleure amie se jeter sur elle, l'écrasant littéralement. Bon, c'est pas comme si elle était grosse, au contraire, mais c'était assez... Surprenant. Mais bon, il y avait plus de peur que de mal, et puis c'était l'intention qui comptait, comme on dit. Bien qu'elle ne se permettait pas d'éclater de rire comme sa camarade, sûrement parce qu'elle avait tendance à beaucoup moins extérioriser ses sentiments, un sourire s'étira tout de même sur ses lèvres. La Sorcière avait cet effet sur elle, sûrement parce qu'elle était dynamique, de la ramener au top de sa forme quelle que soit la situation dans laquelle elle se trouvait. Sa bonne humeur était communicative. Elle accepta même son aide lorsqu'elle-ci l'aida à se redresser, se blottissant timidement contre elle en sentant son bras se poser sur ses épaules. Lorsqu'elle lui parla, la Sportive se contenta d'hocher la tête d'un signe affirmatif, comme pour lui montrer qu'elle était d'accord avec son idée. De toute façon, il était certain qu'en parler avec WooHyun serait la meilleure solution, il n'y en avait pas vraiment d'autres d'ailleurs. Même si elle avait hoché la tête, elle ne le ferait sûrement pas, mais si ça pouvait suffire à rassurer les filles et à changer de sujet, alors tout était bon à prendre.

L'adolescente fut soulagée en entendant Hazaka s'adresser à leur amie, la conversation étant détournée d'elle. Tant mieux, elle n'aimait pas être le centre de l'attention, surtout quand c'était au sujet de quelque chose de personnel. Non pas qu'elle ne faisait pas confiance aux filles, c'était tout le contraire, mais il y avait quelques sujets sur lesquels elle préférait se taire, notamment ceux qui concernaient ses sentiments. C'était juste gênant.
Finalement, la question du bal d'Halloween et des nouvelles rencontres de Coraline firent leur entrée. Secrètement, l'une des deux questions la faisait bien rire, ou en tout cas personnellement. Aller au bal ? Bien sûr, et elle porterait une robe et des talons tant qu'elle y était ? C'était tout simplement inimaginable pour elle, même en la payant très cher. Il fallait quand même avouer qu'elle était assez originale pour... Une fille. Elle ne supportait pas les froufrous, les vêtements bien féminins, les chaussures à talons, un peu plus et elle était un garçon manqué, mais elle avait trop de manières de « filles » pour ça.
En ce qui concernait les gens que l’Élue avait pu rencontrer depuis sont arrivée au Refuge, elle n'en avait aucune idée et se surprit être plus curieuse sur le sujet qu'elle ne l'aurait cru. Ce serait bien, pour elle, si elle pouvait se faire de nouveaux amis. Ce n'est pas qu'elle la dérangeait, il ne fallait pas en déduire ça, mais si la Sorcière et elle venaient à disparaître, allez savoir pour quelles raisons, ce serait bien pour elle qu'elle ait d'autres personnes vers qui se tourner, ce n'était pas le cas de tous le monde. Kelly pouvait elle-même en témoigner, si elle ne l'avait pas rencontré elle ou WooHyun, si sa meilleure amie avait dû partir, elle aurait eu du mal à se retourner, et elle le savait parfaitement.

La jeune fille aux cheveux blonds releva les yeux vers sa camarade encore allongée sur le sol, curieuse d'entendre sa réponse. Peut-être qu'elle ne voudrait pas en parler, ce n'était pas une obligation. Pour vivre heureux vivons cachés, comme on dit, mais elle devait tout de même avouer que le sujet l'intriguait un minimum. Coraline avait un style assez particulier, c'était seulement physique parce qu'elle était une personne comme une autre moralement parlant, mais ça pouvait avoir tendance à intimider les gens. Certes, les gens étaient incroyablement ouverts au Refuge, mais il ne fallait pas abuser non plus. Pourtant, en un sens, juste pour ça, elle était incroyablement chanceuse, car si les personnes arrivaient à passer outre son apparence et l'acceptaient telle qu'elle était, alors elle avait tout gagné et ne s'entoureraient que des personnes les plus sincères qui soient. Du moins, elle le lui souhaitait.
Revenir en haut Aller en bas

Fondateur

avatar
Je suis...
Féminin Messages : 83
Points : 2147483482
Date de naissance : 23/04/1998
Date d'inscription : 09/08/2014
Age : 19
Localisation : -


MessageSujet: Re: Les Drôles de Dames [Kelly / Hazaka / Coraline]   Mar 29 Déc - 18:51

Topic clôturé pour inactivité. Merci de contacter un membre du Staff si vous souhaitez le rouvrir.

♥♦♣ Le Refuge. ♥♦♣
Eheh.:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://refuge-rpg.forumactif.org
 
Les Drôles de Dames [Kelly / Hazaka / Coraline]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Drôles de Dames [Kelly / Hazaka / Coraline]
» [RP] - Vestiaires des dames
» Avis aux Gentilhommes et Gentes Dames
» Kelly Kelly Vs Eve Vs Natalya
» Maryse Vs Kelly Vs Ashley Vs Trish Vs Taylor

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Refuge  :: Bienvenue au Refuge ! :: Archives :: RP-
Sauter vers: