Refuge-RPG.
 
Pour voter pour le Forum. Clique

Partagez | 
 

 “La littérature est le chant du cœur du peuple et le peuple est l'âme de la littérature.” [ Ellen Morris & Alice Eldhwen ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar
Je suis...
Situation amoureuse : L'amour n'est qu'un conte.
Féminin Messages : 93
Points : -12
Date de naissance : 12/11/1996
Date d'inscription : 31/05/2015
Age : 20


MessageSujet: “La littérature est le chant du cœur du peuple et le peuple est l'âme de la littérature.” [ Ellen Morris & Alice Eldhwen ]   Jeu 20 Aoû - 21:26

C’était une après-midi tranquille au parc, les enfants jouaient ensemble sans déranger les personnes qui les entouraient. La journée était fraîche mais pour le moins ensoleillée, c’était une de ces journées agréables qu’il n’y avait nulle part ailleurs, un monde tel qu’Andore se devait d’avoir un petit côté que les autres n’ont pas. La jeune asiatique, un roman à la main et les lunettes sur le nez, cherchait un endroit à l’abri des regards, là où l’ombre était plus favorable d’être présente. Aujourd’hui, elle n’avait envie de rien, à part de laisser emporter par les contes de Grimm. Bien qu’elle évoluait de jour en jour sur le chemin de « J’apprends à être sociale », il y avait des jours où elle avait envie de se retrouver seule, même si quelqu’un lui parlerait, il en va de soi qu’elle échangerait quelques mots avec cette personne. Elle marchait, étant sereine, mais elle ne laissait paraître aucune émotion, à un moment comme celui-ci, on pourrait croire qu’elle en veut à tout le monde, ne parlant à personne en rejetant toute demande que l’on lui propose. Or, c’était bien sûr le contraire.

A force de chercher un endroit idéal pour lire, elle finit par trouver une petite partie d’ombre au pied d’un arbre, elle soupira. Mais au fond, c’était mieux que rien, et puis, c’était l’été, et non pas l’automne, c’était la saison du soleil. Elle se dirigea vers cette mimine partie d’ombre, et s’asseya sur l’herbe fraîche, elle frissonna. Elle-même se demandait pourquoi elle avait mis un short, elle prit une mine boudeuse, pour le coup, elle n’avait pas était très maline, l’intello. Elle décida de chasser cette mauvaise pensée, remettant correctement ses lunettes noires avant d’ouvrir le livre. Il suffit d’un seul petit mot pour la transporter dans le monde merveilleux des contes de Grimm, malgré le chant des oiseaux, en fait, il n’était pas gênant, non, juste.. Apaisant. La jeune Élue ne se sentait pas si mal à l’aise en short, en fait, c’était même plus agréable, même si cela comportait qu’elle devait montrer ses jambes. Mais, personne ni fit attention à elle, d’ailleurs, c’était quelque chose qui la soulageait, elle ne voulait pas qu’on la regarde, si elle était en jean, il n’y aurait eu de soucis, mais là, c’était bien différent.

Alice jeta un coup d’œil par-dessus son livre, et voyant deux petits oiseaux se faire la cour devant elle, un sourire radieux se forma sur ses lèvres, cette lui faisait étrangement penser à une personne, mais elle décida de ne pas y faire attention. Elle vit les oiseaux s’en aller, mais elle ne comprenait pas pourquoi, elle n’avait pas fait de geste brut, et elle n’avait pas parlé, étrange. Mais, en entendant une branche craquée, elle comprit que ce n’était par sa faute que les oiseaux avaient pris leur envol. La jeune asiatique était piquée par la curiosité, et l’envie d’aller voir ce qui se tramait de l’autre côté de l’arbre la rongeait petit à petit. Elle se mit alors à un peu avancé, penchant sa tête, ses longs cheveux bruns touchant le sol. Comme elle le pensait, il s’agissait d’une personne, d’une jeune blonde, qui paraissait aussi concentrée dans sa lecture que l’Élue il y a quelques minutes. Elle clignait plusieurs fois des yeux, remettant ses lunettes en place, quand la demoiselle tourna son regard vers elle. Elle lui sourit, et doucement, lui adressa la parole.

« Excuse-moi, je voulais savoir ce qu’avait causé l’envol des oiseaux. »

♥♦♣ Le Refuge. Pouit nous accompagne. ♥♦♣
It's an angel
   Plus les nuits passent, et plus je serre mes rêves contre moi en imaginant que les vagues de la nuit ne peuvent me les enlever.
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: “La littérature est le chant du cœur du peuple et le peuple est l'âme de la littérature.” [ Ellen Morris & Alice Eldhwen ]   Ven 25 Sep - 19:46

Topic clôturé pour inactivité, merci de contacter un membre du staff si vous souhaitez le rouvrir.
Revenir en haut Aller en bas

Fondateur

avatar
Je suis...
Situation amoureuse : Marié à Namu <3
Féminin Messages : 81
Points : 2147483480
Date de naissance : 23/04/1998
Date d'inscription : 09/08/2014
Age : 19
Localisation : En train de promener son poulpe domestique


MessageSujet: Re: “La littérature est le chant du cœur du peuple et le peuple est l'âme de la littérature.” [ Ellen Morris & Alice Eldhwen ]   Mer 30 Sep - 15:08

Sujet rouvert le 30.09.2015 à 15:07:47 sur demande.

♥♦♣ Le Refuge. Pouit nous accompagne. ♥♦♣
Eheh.:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://refuge-rpg.forumactif.org

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: “La littérature est le chant du cœur du peuple et le peuple est l'âme de la littérature.” [ Ellen Morris & Alice Eldhwen ]   Mer 30 Sep - 16:34

C'était une bien belle après-midi qui s'annonçait là. Prise par l'envie de sortir un peu, Ellen s'était rapidement préparée pour pointer le bout de son nez au parc. Ce merveilleux endroit l'avait toujours fascinée. Les enfants qui jouaient, les adultes qui les accompagnaient, et les plus âgés assis sur un banc, la plupart du temps. Et puis, il y avait eux. Les hors-catégorie. Ceux qui venaient pour tout et rien à la fois, ceux qui profitaient simplement du calme. Et, elle faisait aujourd'hui partie de ces gens. Elle n'avait rien de particulier à y faire, juste, perdre son temps. Elle n'en avait rien à faire, que celui-ci soit précieux. Elle aimait bien, le laisser s'écouler, sans rien faire. Mais sans attendre non plus. Son regard se porta sur le ciel, qui aujourd'hui était bien bleu. Cette belle saison allait lui manquait, lorsqu'elle se terminerait. Le soleil, la chaleur et le doux chant des oiseaux, pointant le bout de leur nez bien tôt.

Elle se rendit alors au parc, plutôt rapidement. Une fois sur place, elle se mit à chercher un coin tranquille. Le parc n'était pas aussi silencieux que dans ses souvenirs. Peut-être, que tout ce bruit était causé par les enfants, où peut-être était-ce un mélange, de tout. De nouveau, un sourire vint se dessiner sur ses lèvres. Elle y était passée, elle aussi. Cette enfance, qu'elle avait tant aimé. Celle qu'elle ne cherchait pourtant pas à retrouver. Cela lui plaisait bien, d'y repenser, quelques fois. Ce n'était pas les plus beaux souvenirs du monde, mais c'était les siens. Son souffle ralenti légèrement, à sa volonté. Tout était vaste, ici. Enfin, elle en avait tout du moins l'impression. C'était beau, ici. Bien plus beau que n'importe quel endroit du monde, d'ailleurs. Et elle avait la chance d'y vivre, Ellen. Une chance si grande, qu'avaient eu tous ceux présents ici. Et elle ne s'était pas vue refuser cette offre, qui pourtant avait été si soudaine.

Elle repéra alors un coin d'ombre, qu'elle appréciait bien. Cependant, de l'autre côté de l'arbre, il y avait à coup sûr quelqu'un, qu'elle ne connaissait pas. Mais tant pis. Rien ne l'obligeait à lui adresser la parole, ou même un sourire. Un soupire s'échappa d'entre ses lèvres, alors qu'elle fit craquer sans le vouloir une branche. Sur le coup, elle se mit à angoisser. Elle ne voulait pas déranger, la jeune fille assise de l'autre côté. Elle avait aussi peur que celle-ci lui fasse un reproche, ou quelque chose dans le genre. Mais, elle alla s'asseoir, sans vraiment trop y réfléchir. Pendant un instant, elle fut tranquille. Mais, c'est alors qu'elle vit la jeune fille se poster à quelques pas d'elle, et s'excuser de sa venue. Automatiquement, un sourire naquit sur le visage de la blonde, dévoilant sa légère gêne.

"Je suis vraiment désolée. Je ne voulais pas vous déranger." répondit-elle simplement.
Revenir en haut Aller en bas

Fondateur

avatar
Je suis...
Situation amoureuse : Marié à Namu <3
Féminin Messages : 81
Points : 2147483480
Date de naissance : 23/04/1998
Date d'inscription : 09/08/2014
Age : 19
Localisation : En train de promener son poulpe domestique


MessageSujet: Re: “La littérature est le chant du cœur du peuple et le peuple est l'âme de la littérature.” [ Ellen Morris & Alice Eldhwen ]   Mer 4 Nov - 13:13

Sujet fermé pour inactivité. Veuillez contacter un membre du Staff pour le rouvrir. 




Namu. 

♥♦♣ Le Refuge. Pouit nous accompagne. ♥♦♣
Eheh.:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://refuge-rpg.forumactif.org
 
“La littérature est le chant du cœur du peuple et le peuple est l'âme de la littérature.” [ Ellen Morris & Alice Eldhwen ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» “La littérature est le chant du cœur du peuple et le peuple est l'âme de la littérature.” [ Ellen Morris & Alice Eldhwen ]
» Faut-il un cours de littérature ou un cours de Français !
» les animaux ds la littérature
» Pour les ""officionados"" de la littérature haitienne,un site très intéressant
» Bien taux un chant-bardement jeux nez ralle !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Refuge  :: Bienvenue au Refuge ! :: Archives :: RP-
Sauter vers: