Refuge-RPG.
 
Pour voter pour le Forum. Clique

Partagez | 
 

 " Et si notre histoire commençait avec des pockys? " [ Aaron Jeong et Alice Eldhwen ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar
Je suis...
Situation amoureuse : L'amour n'est qu'un conte.
Féminin Messages : 93
Points : -12
Date de naissance : 12/11/1996
Date d'inscription : 31/05/2015
Age : 21


MessageSujet: " Et si notre histoire commençait avec des pockys? " [ Aaron Jeong et Alice Eldhwen ]   Mar 4 Aoû - 15:34

La jeune fille coiffait ses longs cheveux bruns devant son miroir, se répétant qu'elle n'était pas jolie, habillée d'un jean noir et d'un t-shirt de jeu vidéo, qu'elle aimait beaucoup. Elle était tellement petite elle même que cela l'agaçait. Quand elle posa sa brosse sur sa table de chevet, elle mit ses converses et mis son casque de musique pour partir en route pour le centre-commercial, elle n'avait envie que d'une chose, c'était de pockys. Elle ne se nourrissait presque que de cela, elle aimait beaucoup et cela faisait longtemps qu'elle n'en avait mangé, enfin depuis son arrivée au Refuge.

Chantonnant l'air de la musique qui résonnait dans ses oreilles, Alice avait l'air de bonne humeur, du moins, elle se sentait de bonne humeur, l'après-midi était ensoleillée sans être trop lourde non plus. Elle était souriante, et marchait doucement, se permettant d'admirer le paysage. Quand elle fût arrivée au centre-commercial, elle regardait toutes les boutiques, les boutiques de vêtements ne lui plaisaient pas, elle n'était pas féminine, cela se voyait. Il n'y avait que ses petites ballerines noires ainsi que sa petite robe noire qui la rendait féminine. Peut être fallait-il qu'elle fasse des efforts, mais pour l'instant, elle se sentait bien comme elle était.

Elle tournait en rond quand elle vit un magasin qui faisait de tout, elle avait oublié ses lunettes, elle mit sa main sur son front, étant exaspérée par elle-même, et surtout car elle entendait les pensées de tout ces gens qui l'entouraient, elle avait hâte de pouvoir contrôler son pouvoir à sa guise. Chassant cette pensée, elle entra dans le magasin et vit un distributeur de pockys et s'approcha.

Il n'en resta plus qu'un, elle tendit alors sa main, voyant une autre main tendue vers le distributeur, elle retira sa main dans la seconde qui suivit, quand elle releva son regard sur la personne, il s'agissait d'un garçon qui paraissait plus grand qu'elle, elle prit alors doucement la parole.

"Je suis désolée.. Je te laisse le paquet, je pourrais revenir un autre jour.."

Elle tourna les talons, comme une petite fille, baissant le regard, elle le trouvait mignon, le garçon était mignon à ses yeux. Elle haussa les épaules, le casque toujours sur les oreilles, la musique toujours en marche. Elle décida de ne pas rester plantée dans le magasin et commença à partir.

♥♦♣ Le Refuge. ♥♦♣
It's an angel
   Plus les nuits passent, et plus je serre mes rêves contre moi en imaginant que les vagues de la nuit ne peuvent me les enlever.
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: " Et si notre histoire commençait avec des pockys? " [ Aaron Jeong et Alice Eldhwen ]   Mer 5 Aoû - 12:37

Aaron errait dans le centre commercial sans but précis. Cela faisait bien longtemps qu’il n’était pas sorti, et cela lui faisait du bien de se promener. Heureusement, il n’y avait pas grand monde dans la galerie marchande, penses-tu ! Sinon il n’y serait jamais rentré… Bon, il allait faire quoi maintenant ? Un petit saut dans un magasin de vêtements ? Ou de chaussures ? Il fixa ses Converses noirs et blanches toutes crasseuses et effilochées ça et là. Il haussa les épaules, ouais, les chaussures c’est pas mal. Mais avant de rentrer dans le magasin, il vérifia ses poches et n’en sorti que deux misérables euros, avec ça, il n’irait pas bien loin.

« Pourquoi j’ai pas pris plus de sous avant de partir ? Mais attend… C’est tout ce que j’avais dans mon porte-monnaie… » se dit-il en son for intérieur.

Quel pabo il était. Bon les souliers, ça attendra plus tard. Il continua son chemin en rasant les murs, les mains dans les poches et le regard posé par terre, déçu de ne rien pouvoir acheter. Lorsque son regard fut attiré par une enseigne haute en couleur à l’opposé de là où il était, intéressé et oubliant complètement qu’il était fauché, il s’approcha. Le magasin vendait de tout, il entra et trouva vite son bonheur, un distributeur de Pockys, son ventre gargouilla. Il sorti une main de ses poches et la posa sur l’origine du petit bruit, apparemment il avait faim.

« Avec deux euros, je peux m’acheter un paquet. Mais c’est trop cool !»

Content à l’idée de pouvoir faire taire sa soudaine envie de manger. Il marcha vers le distributeur et, une fois devant, il avança la main de sur son ventre vers la machine mais une main sauvage apparue. Il détourna son regard vers la personne à qui appartenait cette main et vit une jolie jeune fille, d’à peu près son âge. Il lui sourit de toutes ses dents mais celle-ci lui dit :

- Je suis désolée.. Je te laisse le paquet, je pourrais revenir un autre jour..

Il se tourna vers le distributeur, effectivement, il ne restait qu’un paquet... Ils pouvaient partager bien sûr ! Il se retourna vers la jeune fille mais elle commençait déjà à partir, avant qu’elle n’aille plus loin, l’Hybride la retint en attrapant son poignet et lui dit gentiment :

-C’est pas grave s’il n’y a qu’un seul paquet, on peut partager, je peux même payer !

Il ne put s’empêcher de proposer de tout payer, déjà parce que il voulait se montrer gentil envers elle, payer un paquet n’allait pas le tuer, et aussi parce qu’elle semblait tellement en avoir envie.

« C’est pas aussi parce qu’elle est jolie aussi que tu proposes ça, t’es en manque,  vas-y avoue-le ! »

Le jeune homme serra discrètement son poing, pourquoi cette voix le faisait chier encore une fois ?
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Je suis...
Situation amoureuse : L'amour n'est qu'un conte.
Féminin Messages : 93
Points : -12
Date de naissance : 12/11/1996
Date d'inscription : 31/05/2015
Age : 21


MessageSujet: Re: " Et si notre histoire commençait avec des pockys? " [ Aaron Jeong et Alice Eldhwen ]   Mer 5 Aoû - 12:51

La jeune fille sentait une main la retenir, doucement elle regarda cette main, et passa ensuite à la personne qui la retenait. Il s'agissait du même garçon, elle le regardait dans les yeux, et ses joues se mirent à rosir. Elle vit son sourire mais entendait à peine ce qu'il disait, mais elle avait compris, doucement elle retira son poignet et enleva son casque en coupant la musique par la même occasion. Elle enleva ses cheveux qui étaient emprisonnés par son casque en faisant attention à ne pas faire mal au garçon. Ayant compris qu'il voulait payer, elle rougit une fois de plus et secoua la tête.

"Non, je t'en prie.. Ne.. Ne paye pas ! Si on le.. Pa.. Partage alors nous devons payer ensemble.." Dit-elle calmement, un peu gênée.

Alice trouvait ses mots un peu étrange, surtout venant d'elle. Elle essaya de se détacher du regard du garçon en regardant ses converses, ses cheveux cachant son visage, puis, une fois de plus, elle lisait dans ses pensées. Encore une autre personne qui la trouvait jolie, cela l'agaçait, mais il y avait autre chose.. '..t’es en manque,  vas-y avoue-le !" Comment ça? En manque de quoi au juste? En manque de pockys? En manque de compagnie? Alice très confuse, haussa un sourcil, elle s'était peut être trompée. Elle voulait bien laisser tomber, mais en relevant sa tête, elle regardait le seul paquet dont elle avait envie, d'ailleurs le jeune garçon en avait envie aussi, elle se mordilla la lèvre, et pris une grande inspiration.

"Alice, je m'appelle Alice.. Et je veux que l'on paye ce paquet ensemble."

Elle eut un petit sourire, replongeant son regard dans celui du garçon qui se trouvait en face d'elle.

♥♦♣ Le Refuge. ♥♦♣
It's an angel
   Plus les nuits passent, et plus je serre mes rêves contre moi en imaginant que les vagues de la nuit ne peuvent me les enlever.
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: " Et si notre histoire commençait avec des pockys? " [ Aaron Jeong et Alice Eldhwen ]   Jeu 6 Aoû - 22:31

La jeune fille enleva son casque, lâchant par la même occasion sa main. Aaron venait juste de remarquer qu’elle l’avait sur les oreilles. Elle rougissait, c’était vraiment trop mignon, même si l’hybride ne comprenait pas pourquoi. Il était sur le point de répéter sa proposition, croyant qu’elle ne l’avait pas entendu, quand  l’inconnue y répondit, surprenant Aaron. Bon, ben ils paieraient ensemble soit ! Il s’en fichait, tant que tous les deux pourraient en manger. Il ne savait pas vraiment quoi dire, alors il se contenta de fixer la jeune fille en souriant et de se gratter l’arrière du crâne. Mais celle-ci avait plutôt décidé de reluquer ses converses plutôt que sa gueule d’ange. Il était si moche que ça ? Il perdu son sourire aussitôt, un peu déçu. Elle continuait de garder son regard fixer ses chaussures alors Aaron commença à regarder autour d’eux, le magasin était tout simple, les étagères pas très bien rangées, avec des conserves qui étaient juste à côté d’une pile de t-shirts…

-Alice, je m'appelle Alice… Et je veux que l'on paye ce paquet ensemble.

Il fixa les yeux de la fille, enfin d’Alice plutôt, et il lui sourit, ils étaient jolis. Mais pourquoi se présenter comme cela ? La raison lui échappait, mais c’était trop mignon. D’ailleurs son prénom lui rappela son amie Lilith, c’était le sobriquet auquel il avait droit venant de sa part. Il sourit encore plus en pensant à cela. Ah oui ! Les pockys ! Il les avait oublié ceux-là, mais pas son ventre visiblement, qui gargouillait encore plus.

-Moi c’est Aaron ! Ya pas de problème,  c’était juste une proposition. Viens alors. Dit il en ramenant sa nouvelle amie, parce que quiconque lui disait son prénom était son ami, près du distributeur.

Il lui mit tous ses sous, dans la main pour qu’elle puisse payer sans pour autant quitter du regard ses yeux.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Je suis...
Situation amoureuse : L'amour n'est qu'un conte.
Féminin Messages : 93
Points : -12
Date de naissance : 12/11/1996
Date d'inscription : 31/05/2015
Age : 21


MessageSujet: Re: " Et si notre histoire commençait avec des pockys? " [ Aaron Jeong et Alice Eldhwen ]   Ven 7 Aoû - 16:34

Le jeune homme, Aaron, ne lâcher pas les yeux d’Alice du regard, elle haussa un sourcil, elle avait envie de frapper dans ses mains devant lui, il avait l’air de ne pas vouloir lâcher ses yeux, mais elle se demandait pourquoi. Elle avait les yeux de couleur chocolat, mais c’était tout, ils n’avaient rien de plus spécial. Puis, les pensées du jeune garçon retentèrent dans la tête d’Alice, tout ce qu’elle faisait était mignon pour lui, elle rougissait, c’était mignon, elle se présentait de façon soudaine, c’était mignon, elle leva au ciel à ces pensées. Puis, elle sentait encore sa main sur son poignet, il l’emmenait devant le distributeur, et pris sa main pour lui mettre - tout - les sous qu’il avait en sa possession, il était toujours souriant et ne la quittait pas du regard. Elle sourit timidement, ses joues avaient encore rosies.

« Excuse-moi mais.. Puisque nous payons ensemble et que tu viens de mettre deux pièces de un euros dans ma main, je dois t’en rendre une. Elle disait ses mots calmement, prenant la main d’Aaron et mettant l’une de pièce dans sa pomme de sa main, puis elle pris l’une de ses pièces à elle. Là, c’est équitable. »

Elle lui sourit, mais elle était de plus en plus gênée, il ne voulait détourner son regard, elle se demandait bien pourquoi, elle n’avait rien de spécial, rien de joli, du moins c’est ce qu’elle pensait. Elle mit les pièces dans le distributeur et appuya sur le bouton pour que la boîte puisse tomber.  Regardant ailleurs, elle vit une petite figurine représentant un adorable chaton, elle sourit comme une enfant quand un son retentit, ce qui attira immédiatement son attention, la boîte était tombée et elle s’abaissa un peu pour la prendre, la boîte était originale, puis elle tendit la boîte au garçon qui ne lâchait pas ses yeux depuis le début de leur rencontre.

« Je t’offre l’honneur d’inaugurer l’ouverture du partage de cette boîte de pockys. Et .. Qu’ont-ils, mes yeux ? »

Elle demandait cela sans tellement réfléchir à cette question, même Zack, son ami, n’avait jamais regardé ses yeux d’une telle manière, Aaron était le seul à soutenir son regard, ce qui la frustrait un peu, puis, elle finit par lâcher un petit sourire envers lui.

♥♦♣ Le Refuge. ♥♦♣
It's an angel
   Plus les nuits passent, et plus je serre mes rêves contre moi en imaginant que les vagues de la nuit ne peuvent me les enlever.
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: " Et si notre histoire commençait avec des pockys? " [ Aaron Jeong et Alice Eldhwen ]   Mer 9 Sep - 21:05

Aaron ne quittait pas les yeux de l’inconnue qui n’en était plus une parce que maintenant, il savait son prénom, Alice.  Pour lui, savoir le nom de la personne suffisait amplement pour qu’il la considère comme son amie. Il sourit, enfin une nouvelle camarade pour jouer ! N’empêche que ses yeux étaient hypnotisants, il ne pouvait pas s’en détacher, ou il ne voulait pas… Il était tellement plongé dans sa contemplation que ce fut seulement lorsqu’elle lui mit quelque chose dans la main qu’il se réveilla. Il regarda sa main, une pièce de un euro, pourquoi lui avait-elle rendue son argent ? Il releva la tête, incrédule, apparemment elle attendait une réponse, mais vu qu’il n’avait pas écouté, il se contenta de lui offrir un hochement de tête et un sourire incertain. Apparemment satisfaite, elle inséra les pièces et se pencha pour ramasser le petit paquet. Elle lui tendit ce dernier tout sourire.

-Je t’offre l’honneur d’inaugurer l’ouverture du partage de cette boîte de pockys. Et… Qu’ont-ils mes yeux ? lui dit-elle.

Aaron tourna au rouge pivoine, il ne s’était pas rendu compte qu’il continuait de fixer ses yeux. Puis, sans réfléchir, à peu près comme à chaque fois, il prit le paquet avec un sourire machiavélique, enfin qui se voulait machiavélique mais qui ressemblait plutôt aux sourires qu’on les enfants lorsque qu’ils trouvent comment faire fusionner les Barbie de leur petites sœurs et de la colle.

-Si tu veux avoir des pockys et savoir ce qu’on tes yeux, t’as qu’a m’attraper ! lui déclara-t-il avant de s’échapper en courant comme un dératé.

Il était fier de sa blague, il riait en continuant sa course. La seule chose qu’il n’avait pas prévue c’est que ses pieds ne suivent pas le mouvement. Et ils le firent, enfin plutôt ne le firent pas. Il tomba à la renverse et se retrouva cul-pardessus-tête, il eut d’abord le temps de sauver le paquet de pockys de son poids d’hippopotame enceint et après, de se rendre compte que sa joue avait touché le sol. Les biscuits étaient sauvés mais pas lui…

-Ouille…
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Je suis...
Situation amoureuse : L'amour n'est qu'un conte.
Féminin Messages : 93
Points : -12
Date de naissance : 12/11/1996
Date d'inscription : 31/05/2015
Age : 21


MessageSujet: Re: " Et si notre histoire commençait avec des pockys? " [ Aaron Jeong et Alice Eldhwen ]   Jeu 10 Sep - 20:18

Elle fût prise d’une mine légèrement amusée, lorsqu’elle vit le jeune garçon virer au rouge, c’était probablement la chose la plus adorable qu’elle avait vu ces dernières années, ce qui lui donna un sourire attendrit, jusqu’au moment où il, enfin, Aaron, lui prit le paquet de pockys des mains. A vrai dire, ça n’était pas le fait qu’il lui prenne des mains qui la dérangeait, au contraire, si elle-même lui avait tendu cette boîte, c’était une chose tout à fait normale, mais c’était le fait qu’il lui dise de l’attraper pour pouvoir en avoir, ou même pour savoir ce qu’avait ses yeux, en réalité, cela ne la dérangeait mais l’étonnait plutôt. Il avait juste l’air d’un enfant, un enfant qui venait à l’instant d’atterrir, joue première sur le sol du centre-commercial. Elle fit une petite grimace en voyant cette scène de ce garçon, les fesses en l’air, tenant en sécurité la boîte de pockys éloignée du point de chute, la joue contre le sol. Elle ne comprenait pas le fait de protéger la boîte plutôt que lui, elle s’en fichait de ce paquet, tant que lui ne s’était pas fait mal.

Elle vit plusieurs personnes regarder le jeune homme dans sa position quelque peu inconfortable et non hilarante, comme pensaient le contraire certaines personnes. Elle leva les yeux au ciel, ce que certaines personnes pouvaient être désespérantes, tout de même, il s’était peut être fait mal et elles se moquaient de lui. Du grand n’importe-quoi. Elle s’avançait vers lui avant de s’abaisser, il devait probablement avoir mal à la mâchoire voyant sa tête de « Allô maman bobo.. ». Elle releva, enfin elle l’aida à se relever, certes avec une certaine difficulté, il n’était pas lourd, mais musclé, cela se voyait à la taille de ses bras, bon il n’était pas non plus une sorte de « musclor » mais tout de même. Et puis, il était bien plus grand qu’elle, pour une petite demoiselle, relever un grand jeune homme était une tâche assez complexe. Elle mit son bras en dessous du sien et l’accompagna s’assoir à un banc non loin de là. Il se grattait l’arrière de la tête, ou plutôt sa nuque, probablement (extrêmement) gêné de la situation. Une fois, lui, assis, elle lui sourit.

« Tu as dû te faire mal.. Elle caressait doucement sa joue, qui était rosit par le choc, sans se soucier du fait qu’elle n’aimait pas tellement le contact. Il faudrait que tu soignes cela quand tu rentreras chez toi, à moins que cela passe un peu en étant ici. Tu sais, tu aurais dû te sauver toi, je me serais moins.. Inquiétée. »

Il avait baissé les yeux, serait-ce à cause d’elle ? Parce qu’elle l’avait touché ? Elle retira aussitôt sa main. Mais ce n’était à cause d’elle, ces pensées, ou du moins une voix différente, lui faisait la misère. « Tu ne mérites pas qu’une fille aussi jolie qu’elle pose les yeux sur toi. », elle se mit à rougir, quand elle entendu, cette fois-ci, la voix de la pensée d’Aaron répondre un « Ta gueule » très sec et froid envers cette petite voix. Elle eût un petit rire, ce n’était pas souvent que l’on entendait ce genre de chose, et puis, peu de personnes pouvaient lire dans les pensées, hélas, Alice était l’une de ces personnes à part qui avait ce don, si l’on peut dire cela comme ça. Elle s’assit donc à côté de lui, prenant le paquet de pockys pour l’ouvrir tout en ayant un doux sourire sur les lèvres. Une fois ouvert, elle le tendit au jeune homme, les lèvres légèrement entrouvertes pour prendre la parole, une fois de plus, elle parlait beaucoup, du moins en sa compagnie, ce qui lui semblait être inquiétant.

« Premièrement, je ne pense pas être aussi jolie que ce que la voix qui te parle en ton for-intérieur le dit. Deuxièmement, je suis désolée, je lis dans les pensées.. Si tu es humain, enfin sans don exceptionnel, ne le dit à personne. Troisièmement, maintenant que je t’ai on va dire attrapé, dis-moi ce qu’ont mes yeux, car je te signale que tu as encore replongé dans mon regard. »

♥♦♣ Le Refuge. ♥♦♣
It's an angel
   Plus les nuits passent, et plus je serre mes rêves contre moi en imaginant que les vagues de la nuit ne peuvent me les enlever.
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Fondateur

avatar
Je suis...
Féminin Messages : 83
Points : 2147483482
Date de naissance : 23/04/1998
Date d'inscription : 09/08/2014
Age : 19
Localisation : -


MessageSujet: Re: " Et si notre histoire commençait avec des pockys? " [ Aaron Jeong et Alice Eldhwen ]   Lun 19 Oct - 17:34

Sujet fermé, vous n'avez pas posté depuis 1 mois. Veuillez contacter un membre du Staff pour le rouvrir.

♥♦♣ Le Refuge. ♥♦♣
Eheh.:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://refuge-rpg.forumactif.org

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: " Et si notre histoire commençait avec des pockys? " [ Aaron Jeong et Alice Eldhwen ]   Lun 19 Oct - 21:29


Sujet rouvert sur demande.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: " Et si notre histoire commençait avec des pockys? " [ Aaron Jeong et Alice Eldhwen ]   Lun 19 Oct - 21:43

La douleur qui se propageait doucement, mais sûrement, lui martelait la mâchoire avec force. Il entendit des gens rire autour de lui mais il n’en tînt pas compte, il avait l’habitude des moqueries, il avait appris à passer au dessus. Il essaya de se mettre dans une position un peu plus confortable quand il vit Alice s’approcher de lui. Il essaya de lui sourire pour signifier que tout allait bien, ça ne fit qu’empirer la douleur et ce qu’il fit fut tout sauf un sourire. La jeune fille passa un bras sous le sien pour l’aider à se relever, il  fit tout son possible pour ne pas trop la solliciter. Ils allèrent s’asseoir sur un banc, Aaron s’y étala plus qu’il ne s’y assit. Il se gratta la nuque, il eut un sourire gêné en regardant Alice. Qu’est-ce qu’il pouvait être nul parfois… Il grimaça légèrement quand Alice lui caressa la joue.

-Ouais ça fait un peu mal… Mais t’inquiète pas, ça va pas me tuer… Enfin pas me tuer, parce que sincèrement qui meurt à cause d’une chute si ridicule ? Enfin si, ça existe mais… Ouais bon je me soignerais… Se résigna-t-il finalement à dire, sentant qu’il s’enfonçait.

Il se frappa intérieurement, comment pouvait-il se perdre dans une idée si simple ? Il baissa les yeux, préférant admirer le magnifique sol qui s’offrait à lui plutôt que devoir affronter son regard. « Tu ne mérites pas qu’une fille aussi jolie qu’elle pose les yeux sur toi. » Rah ! Pourquoi il se pointait lui ? Aaron était blessé, blessé d’entendre ça et blessé de se rendre compte que c’était vrai. Sur le coup de la colère, Aaron lui répondit un joli « Ta gueule » bien sec et bien mérité. Il releva la tête quand il entendit Alice rire, pourquoi riait-elle ? Il avait fait quelque chose de drôle sans s’en rendre compte ? Il jeta promptement un regard autour de lui mais rien d’anormal ne paraissait. Il haussa les épaules, se résignant à ignorer la raison de son rire qu’Aaron trouvait très joli. Il lui sourit quand elle lui tendit la boîte de pocky, il en prit un et commença à le manger. Il s’arrêta, le biscuit dans la bouche et cette dernière grande ouverte. Elle était en train de parler mais la seule information qu’il avait réussi à capter c’est qu’elle lisait dans les pensées ? Il la regarda avec des yeux pétillants, c’était loin d’être la première fois qu’il rencontrait un Elu mais là, il avait l’impression que c’était différent.

- Mais c’est génial !! s’écria-t-il en se jetant sur elle pour lui faire un câlin. T’es une Elue c’est ça ? Ben moi je suis un hybride !
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Je suis...
Situation amoureuse : L'amour n'est qu'un conte.
Féminin Messages : 93
Points : -12
Date de naissance : 12/11/1996
Date d'inscription : 31/05/2015
Age : 21


MessageSujet: Re: " Et si notre histoire commençait avec des pockys? " [ Aaron Jeong et Alice Eldhwen ]   Mar 20 Oct - 14:23

Un léger rire s’était une fois de plus échapper de la gorge de la jeune Elue. La vision du jeune garçon, la bouche grande ouverte avec le biscuit dans celle-ci, les yeux pétillants la faisait légèrement rire. En réalité, il était bien plus adorable qu’hilarant. Ne fût pas sa surprise quand le jeune homme la prit soudainement dans ses bras. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle ne s’y attendait sûrement pas. Elle devint à ce moment-là aussi rouge qu’une tomate, ses bras n’entouraient alors pas le garçon, mais lui, la serrait contre lui. Elle ne savait comment réagir, de plus, le fait qu’il ne lui répondait pas à la question de ce qu’avaient ses yeux la rendait quelque peu nerveuse. Lui-même la rendait nerveuse. Le fait qu’il est bafouillait sur une idée aussi simple que sa chute, le fait qu’il la regarde dans les yeux, le fait qu’il la prenne dans ses bras d’une manière si soudaine, et le fait qu’il ne la lâchait pas, toutes ces simples petites choses rendaient l’Elue dans un état de confusion total. Peut-être réfléchissait-elle un peu trop. Au fond elle, elle le savait, elle était bien trop pensive. Elle voulait tellement rendre l’étreinte du jeune Hybride, mais son corps ne fût pas en accord avec ce qu’elle voulait réellement. Ses mains se posèrent les bras de l’Hybride, elle devait le repousser, mais ce n’est pas ce qu’elle fit. Elle venait, à ce moment, de lui rendre son étreinte, avant de très vite se détacher de lui, les joues rosies, gênée de ce qu’elle venait de faire.

« Je suis bien une Elue. Tu es un Hybride ? » Le regard d’Alice fût rempli d’étoiles à ce moment-là. Les Hybrides la fascinaient. « Sans vouloir être indiscrète.. Quel animal es-tu ? Les Hybrides me fascinent tellement.. »

Pendant l’attente d’une réponse de son nouvel ami, la jeune asiatique prit un pocky entre ses lèvres et commença à le manger, regardant un magasin de livres qui n’était pas très loin de leur position actuelle. Elle balançait doucement ses jambes dans le vide, car oui, elle était trop petite pour toucher le sol. Mais lorsque qu’elle risqua un regard vers le jeune garçon, elle ne pût s’empêcher de plonger son regard dans le sien, puisque celui-ci avait encore plongé le sien dans celui d’Alice. C’était assez.. Elle ne trouvait pas de mot à ce qu’elle pouvait ressentir quand son regard se posait dans le sien. C’était comme-ci personne d’autre ne pouvait faire cela, comme-ci il pouvait lire en elle, comme-ci elle n’était qu’un livre qui lui était dédié. Un frisson la parcourue, puis elle soupira.

« Dis-moi pour de bon ce qu’ont mes yeux, s’il te plaît. »

♥♦♣ Le Refuge. ♥♦♣
It's an angel
   Plus les nuits passent, et plus je serre mes rêves contre moi en imaginant que les vagues de la nuit ne peuvent me les enlever.
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: " Et si notre histoire commençait avec des pockys? " [ Aaron Jeong et Alice Eldhwen ]   Ven 23 Oct - 11:26

Il se sentait bien dans ses bras, il avait l’impression que le temps s’était arrêté et qu’il n’y avait qu’eux sur terre. Il aimait bien cette sensation. Mais il fut surpris quand il se vit presque aussitôt repousser par Alice. Il ne sentait pas bon ? Il essaya de sentir son t-shirt, non il n’y avait aucun problème. Il la regarda avec incompréhension mais fini par sourire attendrit par sa bouille toute mignonne. Il comprenait mieux, elle ne devait pas avoir l’habitude de faire un câlin avec garçon.
Il baissa la tête en rougissant, pourquoi il devait le dire ? Et surtout à quelqu’un qu’il venait à peine de rencontrer. Il se gratta l’arrière du crâne et respira un bon coup, il n’aimait vraiment pas le dire. L’hybride releva le regard pour le replonger dans celui de son interlocutrice.

-Je suis un hybride chaton… Je sais c’est assez humiliant… J’aurais préféré être un tigre ! Ou un lion ! Comme ça je pourrais courir super vite et faire peur à tout le monde, au lieu que ce soit eux qui me fassent peur…

Il s’arrêta en se rendant compte qu’il parlait trop, il secoua la tête et sourit à l’Elue avec un air désolé. Il ne put s’empêcher d’admirer encore ses yeux, ils étaient vraiment envoûtants, pleins de vie et de tendresse. Hélas, Alice l’avait attrapé encore une fois et là, il allait devoir répondre. Il rougit de plus belle en se raclant la gorge. Il allait finir par avoir une inflammation à ses  joues à force.

-Heu… Hum… Je suis désolé, je voulais pas admirer… regarder ! Regarder tes beaux… Enfin, tes yeux. Bafouilla-t-il en passant une main dans sa nuque.

Il n’était qu’un con fini. Qu’est-ce qui lui arrivait ? Comment arrivait-il à sortir autant de conneries en une seule et simple phrase ? Il allait mourir de honte, il n’osait même plus regarder Alice, de toute façon il n’allait plus jamais la regarder, parce qu’il savait pertinemment qu’il allait finir par se noyer dans ses prunelles.


Dernière édition par Aaron Jeong le Jeu 29 Oct - 23:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Je suis...
Situation amoureuse : L'amour n'est qu'un conte.
Féminin Messages : 93
Points : -12
Date de naissance : 12/11/1996
Date d'inscription : 31/05/2015
Age : 21


MessageSujet: Re: " Et si notre histoire commençait avec des pockys? " [ Aaron Jeong et Alice Eldhwen ]   Ven 23 Oct - 13:53

Pourquoi était-il autant honteux d’être l’une de ces petites boules de poils qui faisaient craquer autant de monde, y compris la jeune asiatique ? Elle ne trouvait pas cela humiliant. Il ne pouvait pas y changer. Elle-même ne trouvait pas le fait de lire dans les pensées très agréable.. Et pourtant elle était née avec ce Don, elle ne pouvait rien changer, et ne voulait rien  changer. Elle haussa légèrement un sourcil, ne comprenant pas tellement la réaction de l’Hybride. Mais son sourire la faisait tellement craquer, si bien qu’elle ne connaissait pas l’expression qui se dessinait sur son visage. Elle ne répondait pas au fait qu’il trouvait qu’être un chaton était quelque chose d’humiliant, il pouvait lire dans ses yeux, ou encore par le simple fait que son sourire était attendrit, qu’elle en pensait tout simplement le contraire.

Elle souriait un peu plus quand elle vit, plutôt entendait, le jeune homme bafouiller sur une simple petite et unique phrase. Non, ça ne la faisait jubiler de le voir se torturer ainsi, mais il était bien trop adorable. Elle se mit elle aussi à rougir. Admirer ses beaux yeux ? Elle voulait à ce moment-là se cacher de lui. Toute aussi rouge que lui, les mains cachant son visage, l’Élue secoua vivement la tête. Elle ne le croyait pas, c’était sûr et certain. Mais ne sentant aucune réaction du jeune homme, elle baissa ses mains. Pourquoi avait-il le regard baissé ? L’avait-elle blessé ?  Son estomac se noua, voilà qu’elle s’inquiétait pour lui. Un simple et doux « Hé.. » s’était échappé de ses lèvres alors qu’elle relevait la tête de son nouvel ami, les deux mains posées sur ses joues. Ce qu’il pouvait être beau, ses cheveux en bataille, ses yeux tellement.. Tellement précieux, cette petite moue triste sur les lèvres.. Non mais qu’est-ce qu’il lui prenait ? C’était bien la première fois qu’elle avait ce genre de pensées.

Elle enlevait aussi vite ses mains des joues de l’Hybride, les posant sur ses genoux, elle avait baissé le regard. Elle était tout bonnement gênée, gênée de pensées à des choses aussi.. Vraies. Et surtout d’avoir un comportement inhabituel avec lui. Tout était comme-ci.. Comme-ci il faisait ressortir d’elle une autre fille, celle qu’elle devait être, en compagnie de la fille douce et calme qu’elle était. Elle se mordillait la lèvre, essayant de reprendre ses esprits. Quand elle releva son regard, celui-ci se posa sur une horloge, où l’heure indiquait qu’il était assez tard, du moins, assez tard pour qu’elle rentre au Manoir. Elle se leva, frottant ses vêtements, pour elle ne savait quelle raison, avant de poser son regard dans celui du jeune asiatique.

« Je m’excuse, mais je dois y aller. Je dois rentrer au .. Chez moi. » Elle avait hésité à dire qu’elle devait rentrer au Manoir, ne sachant pas si lui aussi y était. Ce qui commençait à l’intriguer particulièrement..

♥♦♣ Le Refuge. ♥♦♣
It's an angel
   Plus les nuits passent, et plus je serre mes rêves contre moi en imaginant que les vagues de la nuit ne peuvent me les enlever.
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: " Et si notre histoire commençait avec des pockys? " [ Aaron Jeong et Alice Eldhwen ]   Jeu 29 Oct - 23:15

L’hybride sentit des mains, qu’il supposait appartenir à Alice, se poser sur ses joues, il releva la tête de surprise. L’Elue lâcha un petit « Hé » qui réchauffa le cœur d’Aaron. Il ne put résister à l’envie d’admirer son visage, ses yeux pétillants de gentillesse, ses joues rebondies, ses lèvres qui pouvaient s’étirer en un magnifique sourire emplis de tendresse. Il avait envie de graver ce visage dans sa mémoire. Il eut encore cette sensation qu’ils étaient seuls au monde à partager ce moment. Il sursauta un peu quand les mains de la jeune fille laissèrent place au vide, le ramenant ainsi à la réalité brutalement. Il rougit en se rendant compte des pensées qu’il avait. Il secoua la tête puis la baissa une énième fois. Mais qu’est-ce qu’il lui prenait ? Il n’était vraiment pas dans son état normal.

Il releva son regard quand il sentit la jeune asiatique se lever, elle devait rentrée chez elle. Aaron lâcha un petit soupir de déception, elle n’était pas au Refuge, elle avait un « chez elle », il ne la reverrait peut-être plus alors. Il ne savait pas pourquoi mais cela l’attrista, il voulait qu’ils se rencontrent à nouveau, qu’ils partagent une autre boîte de pockys. Sur un élan d’il ne savait trop quoi, il lui prit le poignet puis leva la tête pour lui sourire de toutes ses quenottes.

-Je vais t’accompagner ! En plus on n’a pas finit les pockys, ce serait du gaspillage !

C’était une excuse minable pour rester un peu plus avec elle. Mais il avait juste dit ce qui lui passait pas la tête et ce n’était franchement pas brillant. « De toute manière, rien de ce qui te passe par la tête ne vaut quelque chose. » Il se releva à son tour tout en passant complètement au-dessus de ce commentaire.

-En avant toutes ! s’écria-t-il.

Il commença à marcher en direction du Refuge mais s’arrêta net. Il ne pouvait pas réfléchir cinq secondes avant d’agir ? Il revint sur ses pas en se grattant l’arrière du crâne, il allait finir par avoir une hémorragie…

-Heu… C’est par où que tu habites ? lui demanda-t-il, le rouge aux joues.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Je suis...
Situation amoureuse : L'amour n'est qu'un conte.
Féminin Messages : 93
Points : -12
Date de naissance : 12/11/1996
Date d'inscription : 31/05/2015
Age : 21


MessageSujet: Re: " Et si notre histoire commençait avec des pockys? " [ Aaron Jeong et Alice Eldhwen ]   Dim 1 Nov - 12:47

L’enthousiasme de l’Hybride réchauffait peu à peu le cœur de l’Élue, bien que sa main se fût encore refermée sur son fin poignet. En réalité, ce simple geste ne la dérangeait pas, bien qu’au début de leur rencontre, elle aurait tout fait pour que sa main déguerpisse de sa peau. Mais ce ne fût, hélas, pas le cas au fil des minutes. Ses joues prirent cette légère teinte de rose, qu’elle avait, désormais, eût l’habitude de prendre en sa présence, bien qu’ils ne connaissaient depuis, quoi, plus d’une demi-heure, voire une heure ? Peu importe. Elle hocha doucement la tête, c’était bien vrai, gaspiller des pockys serait mal. Voire très mal. Elle ne supporterait probablement pas, les pockys étant ses biscuits préférés. Elle soupira, apparemment sa petite voix avait décidé de l’embêter, une fois de plus, mais lui, ne rétorquait rien, préférant ramener la jeune japonaise plus qu’autre chose.

Après une petite touche d’enthousiasme venant encore du jeune garçon, la jeune brune se mit à la suivre, mangeant un deuxième pocky. Elle ne regardait pas où elle allait, après tout, elle se souvenait du chemin pour rentrer au Refuge, si bien qu’elle se prit, de plein fouet, le torse de son jeune ami. Elle se recula, secouant vivement la tête. Ce n’était pas vraiment agréable, bien qu’elle aurait aimé rester contre lui.. Non mais, et puis encore, pourquoi pensait-elle à cela ? Peu importait, une fois de plus. Elle leva son regard à la question de son nouvel ami, elle regardait derrière lui. Reconnaissant le chemin qui mener au Manoir, un sourire se dessina légèrement sur ses lèvres. Son doute s’était alors confirmer, lui aussi était au Refuge. A vrai-dire, ce n’était pas très difficile à deviner, mais peut-être pouvait-elle se tromper, cela est humain.

« Tu ne te trompes pas de chemin. C’est par-là que se trouve mon « chez-moi » ainsi que le tien, si je ne me trompe pas. »

Elle posa sa main sur son poignet, la refermant avec douceur, et commença à marcher. Elle était sûre qu’elle ne se trompait pas, c’était une évidence même. Elle ne lâchait pas son poignet, bien qu’ils marchaient l’un à côté de l’autre. Elle le regardait, se demandant pourquoi elle n’était pas dans son état normal en sa compagnie. Tout était bien trop.. Anormal, différent, voire beau avec lui. Comme-ci il n’y avait personne autour d’eux, comme s’ils étaient seuls. Voyant l’immense bâtisse, une moue triste se dessina sur les lèvres de l’Élue. Elle devait le laisser, bien que l’envie ne fût pas au rendez-vous. Elle se mit sur les pointes des pieds, déposant un simple doux et léger baiser sur la joue de l’Hybride. Lui volant un énième pocky au passage, elle lui sourit d’un petit air amusé.

« J’espère te revoir bientôt, Aaron. »

Ce fût la seule phrase qu’elle eût prononcé avant se diriger vers l’intérieur du Manoir. Elle se retourna pourtant une dernière fois pour regarder le jeune homme. Elle restait là, à le regarder pendant quelques minutes. Voulait-elle, peut-être, ne vraiment pas le laisser. Qui pouvait réellement le savoir ?

♥♦♣ Le Refuge. ♥♦♣
It's an angel
   Plus les nuits passent, et plus je serre mes rêves contre moi en imaginant que les vagues de la nuit ne peuvent me les enlever.
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Fondateur

avatar
Je suis...
Féminin Messages : 83
Points : 2147483482
Date de naissance : 23/04/1998
Date d'inscription : 09/08/2014
Age : 19
Localisation : -


MessageSujet: Re: " Et si notre histoire commençait avec des pockys? " [ Aaron Jeong et Alice Eldhwen ]   Mar 29 Déc - 19:29

Topic clôturé pour inactivité. Merci de contacter un membre du Staff si vous souhaitez le rouvrir.

♥♦♣ Le Refuge. ♥♦♣
Eheh.:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://refuge-rpg.forumactif.org
 
" Et si notre histoire commençait avec des pockys? " [ Aaron Jeong et Alice Eldhwen ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »
» Notre Histoire en 2 minutes
» Mais j'trouve pas d'refrain à notre histoire. Tous les mots qui m'viennent sont dérisoires. [Livre II - Terminé]
» [Menue-tâche] Histoire sans parole… ou presque. (Kinimo)
» Histoire Trop Bien Avec Un Thème Nul

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Refuge  :: Bienvenue au Refuge ! :: Archives :: RP-
Sauter vers: