Refuge-RPG.
 
Pour voter pour le Forum. Clique

Partagez | 
 

 Sur chaque première page, on écrit une histoire. Et si sur celle-ci, on écrivait la notre ?[Taylor Dark/Zack Evans]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Sur chaque première page, on écrit une histoire. Et si sur celle-ci, on écrivait la notre ?[Taylor Dark/Zack Evans]   Lun 18 Aoû - 12:48

Taylor se trouvait dans la bibliothèque, longeant les longues allées d'étagères, à la recherche d'un livre bien précis. Dark avait toujours aimé cet endroit. De par son silence et sa tranquillité constante, mais aussi de l'atmosphère qui y régnait. Quand elle s'aventurait dans la bibliothèque, elle avait toujours cette impression de bien-être qui s'emparait d'elle. Comme un voile protecteur. Et puis, Taylor avait toujours aimé les livres. À chaque fois qu'elle en ouvrait un, c'est comme si elle ouvrait le journal de la personne qui l'avait écrite. Et puis, les livres ne sont-ils pas les recueils des pensées de ceux qui écrivent dedans ?

   Cette fois, Taylor était venue chercher un livre sur les Vampires. Depuis toute petite, Taylor était fascinée par ces personnes, alors que ses parents ne voyaient qu'en eux des démons, malsain et malfaisant. Elle se rappelle aussi que, quand elle était plus jeune, toutes les filles de son âge rêver d'être mordu par l'un d'eux le jour de leur majorité et d'être jeune pour l'éternité, accompagnée de leurs petits-amis vampires. Taylor n'était pas comme elles. Elle ne les voyait pas tous beaux et ténébreux et elle ne voulait pas être mordu par un vampire. Non, Taylor, elle, se demandait plus comment vivaient-ils, quelles étaient leur coutumes et surtout, comment se sentaient-ils par rapport aux humains. Se sentaient-ils différent, comme elle ?

   Néanmoins, le jour où elle entra au Refuge, sa vision des Vampires changea. Elle qui les voyaient comme des êtres différents, cherchant à se faire une place dans ce bas monde, elle les voyait maintenant comme des personnes froides et odieuses. Alors, que fait-elle ici, à chercher un livre sur les personnes qu'elle porte le moins bien dans son cœur, me diriez-vous. Et bien, elle à des questions et les réponses qu'elle cherche sont dans les livres.

  
   Devant une étagère portant sur le sujet des Vampires, Taylor avait repérée un ouvrage qui l'intéressait. Dark, n'arrivant pas à attraper le livre qu'elle convoitait, malgré ses talons lui ajoutant quelques centimètres, se mit à pester:

   - Ah ! Mais quelle idée de mettre des étagères aussi grandes !
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: Sur chaque première page, on écrit une histoire. Et si sur celle-ci, on écrivait la notre ?[Taylor Dark/Zack Evans]   Lun 18 Aoû - 13:40

Pourquoi il lisait ce livre lui, déjà ?
Assit devant une table, depuis près d'une heure, Zack s'était mit en tête de réviser, avant de tomber sur un vieux journal, au milieu de tous les livres. Celui-ci attirant son attention, il s'était décidé à le lire, avant de le trouver tout simplement inintéressant.

Son regard dériva en entendant une petite voix se plaindre, non loin de lui. C'est donc en relevant les yeux qu'il remarque la présence d'une jeune fille, devant l'une des étagères de la bibliothèque, à tenter désespéramment d'attraper un livre. Apparemment, c'était réellement celui-ci qu'elle voulait, étant donné qu'elle ne lâchait pas l'affaire.
Qu'avait-il de si intéressant ?

Sa curiosité piquée au vif, c'est dans un élan de bonté que le jeune homme se leva de sa chaise, allant rejoindre sa jeune camarade, se plaçant derrière elle, avant d'attraper le bouquin qu'elle désirait tant. Et quelle ne fut pas sa surprise en se rendant compte qu'il s'agissait d'un livre sur les Vampires. Un sourire espiègle s'était étiré sur ses lèvres en découvrant cela. Alors, les Vampires l'intéressaient ?

De nouveau, le regard de Zack se posa sur la jeune fille face à lui, avant de lui tendre son livre, et de glisser ses mains dans ses poches une fois qu'elle s'en empara. Comme à son habitude, impeccablement habillé, c'était limite s'il ne sortait pas en costume dans la rue. Il se contentait juste de la veste et du pantalon noir, avant la chemise blanche sous la première. Pas de cravate, de nœud, ou je ne sais quoi. Tout dans la simplicité, mais d'une grande élégance.
En soit, il ne s'habillait pas comme ça pour frimer ou draguer plus facilement, en fait ça lui était un peu égal, ça. C'est juste qu'il se sentait bien, comme ça. Il n'aimait pas voir tout ses garçons de son âge se promener avec leurs pulls ou des T-shirt rose pétant. Lui, il était classe, et il n'y avait pas d'âge pour ça.


« Alors, les Vampires t'intéressent ? Demanda-t-il. Tu en es une ? »


Pour l'une des rares fois de sa vie, il engageait de lui-même la conversation avec quelqu'un, qu'il ne connaissait pas, qui plus est. Miracle ! Commencerait-il à avoir une vie sociale ?

A son avis, l'adolescente face à lui ne devait pas être une Vampire. En étant lui-même un, il s'en serait rendu compte. Non. Peut-être une Sorcière ou une Elue, ou alors une Hybride. Même si la dernière option lui paraissait très peu probable. En général, les Hybrides avaient toujours une odeur... Animale sur eux. Logique, étant donné qu'ils en étaient à moitié un. Alors qu'elle, avait une agréable odeur de menthe verte. Il ne savait même pas qu'il existait des parfums comme ça. Alors, à moins qu'elle ne cache cette odeur derrière son parfum, il avait sans doute raison, et dans ce cas-là il ne restait plus que deux propositions de réponse à la question : Mais qu'est-ce qu'elle est ?

En tout cas, si les Vampires l'intéressaient, elle allait être servit en l'ayant face à lui. Lui qui en était un, bien qu'elle ne puisse pas le savoir. Après tout, tout ce qu'on pouvait voir pour les reconnaître étaient les canines, non ? Elles qui ne sortaient que quand le Vampire lui-même le désirait, ou face à la vue du sang. Même cette histoire de teint blafard, c'était faux. Il avait pas la tête d'un déterré, tout pâle. Il était... Normal, quoi.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: Sur chaque première page, on écrit une histoire. Et si sur celle-ci, on écrivait la notre ?[Taylor Dark/Zack Evans]   Lun 18 Aoû - 15:00

Quand elle vit une main se saisir du livre qu'elle voulait, Taylor se bloqua. Il y avait quelqu'un ici et elle avait plus ou moins crié. En se retourna en rougissant de honte, Dark se rendit compte que la personne qui l'avait aidé était un garçon. Élégant et, avouons-le, assez beau garçon. Par réflexe, elle se mit à examiner la situation dans laquelle elle était. Elle était face à un étudiant au Refuge qui lui tendait le livre qu'elle espérait attraper. Machinalement, elle l'attrapa en remerciant timidement le garçon et se mit à mâcher son chewing-gum plus rapidement. Elle en avait toujours sur elle. Non pas pour cacher l'odeur d'animal qui lui collait à la peau, mais comme déstressant. Certains on des boules anti stress, elle s'était les chewing-gum.

-Alors, les Vampires t'intéressent ? Demanda-t-il. Tu en es une ?

Quand ces mots parvinrent à ses oreilles, Taylor rougit furieusement. À par en cours, elle n'avait jamais parlé à un autre élève et là, on lui posait une questions. Dark se contracta et se mit à bafouiller des mots incompréhensibles. Oui, ça peut par-être bizarre, mais Taylor réagit comme cela quand on lui parle pour la première fois.

-Euh... Oui et non, finit-elle par lâcher. Je suis une hybride. Et je ne m'intéresse pas spécialement aux Vampires, mentit Taylor en espérant qu'il n'insisterait pas.

Après quelques minutes de blanc, Taylor reprit sans vraiment s'en rendre compte:

-E-et toi ? Tu es un Vampire ?
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: Sur chaque première page, on écrit une histoire. Et si sur celle-ci, on écrivait la notre ?[Taylor Dark/Zack Evans]   Lun 18 Aoû - 17:37

Peut-être étaient-ils trop proches ? Ou sans doute, un peu trop ?
Zack avait les yeux baissés sur la jeune fille face à lui, tandis qu'elle rougissait. Ah, ça, il avait eu du mal à le rater. Instinctivement, il avait fait un pas en arrière. Histoire que si c'était ça qui la gênait, ça ne la gêne pas plus longtemps.

Alors, elle ne s'intéressait pas spécialement aux Vampires, hein ? Alors pourquoi prendre ce livre ? Elle allait quand même pas lui dire que c'était pour une amie. Néanmoins, Zack n'avait pas insisté, la laissant tranquille pour ce sujet-là. De toute façon, il venait à peine de la rencontrer, et ce qu'elle faisait ici, et pourquoi, ne le regardait pas. Après tout, elle pouvait bien faire ce qu'elle voulait, c'était sa vie.

En attendant, le fait qu'elle soit une Hybride ne le laissa pas indifférent, bien qu'il ne l'ait pas montré. Alors comme ça, il avait eu tort ? Elle cachait bien son jeu, en tout cas. Mais du coup, quel genre d'animal pouvait-elle être ? A première vu, le jeune homme l'aurait vu en cousin du chat. Allez savoir pourquoi. Elle avait une certaine... Grâce féline. Avec son regard de prédateur. Malgré sa timidité plus que visible, ça pouvait avoir un côté attirant.

Un second sourire en coin s'était étiré sur ses lèvres en l'entendant. En fait, cette situation l'amusait légèrement. Est-ce que lui était un Vampire ? Peut-être bien. Il avait presque envie de lui faire du chantage, à lui dire qu'il lui révélerait sa véritable nature si elle lui disait en quel animal elle se changeait. Mais en fait, il avait juste envie de s'amuser, un peu.


« Qu'est-ce que tu ferais si je te répondais que oui ? Lui demanda-t-il. »


En un sens, c'est comme s'il la provoquait. Un peu, un tout petit peu. Juste pour voir quel genre de personne elle était. Il la testait, en quelque sorte. Comment ça, ce n'est pas bien ? Qui à dit qu'il en était ainsi ? Les gens sont libres d'agir comme ils le veulent. Chacun à sa façon de penser, et Zack à le droit de vouloir connaître celle de chacun. Pourquoi ? Si la personne n'est pas intéressante, à quoi bon rester avec elle ?

Mais pour le moment, la jeune fille face à lui attisait sa curiosité, et l'intriguait énormément. Avec ses tics à mâchouiller son chewing-gum comme l'aurait fait un ruminant. Heureusement qu'elle avait la bouche fermée, non pas qu'il doute de son haleine fraîche. D'ailleurs, peut-être que c'était de là que venait son odeur de menthe verte ? Autant dire que c'était efficace.

C'est en ayant son regard toujours posé sur l'adolescente face à lui que Zack se souvint d'un coup qu'il ne savait même pas qui elle était.


« Comment tu t'appelles ? Lui demanda-t-il alors. »


En temps normal, il ne lui aurait même pas posé cette question, mais cette fois-ci, il en avait envie. Il avait envie de savoir à qui il avait affaire. Après tout, elle était encore une inconnue à ses yeux.
Plus jeune, sa mère lui disait toujours de ne pas parler aux inconnus, mais ce n'est que maintenant qu'il se rendait compte que s'il ne parlait justement pas aux gens, ceux-ci seraient toujours des inconnus pour lui. Tout les personnes que nous connaissons aujourd'hui, ont toutes été des inconnues un jour, dans notre vie, et ceux jusqu'à ce que le dialogue s'instaure.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: Sur chaque première page, on écrit une histoire. Et si sur celle-ci, on écrivait la notre ?[Taylor Dark/Zack Evans]   Lun 18 Aoû - 22:17

Le garçon se recula. D'abord, Taylor ne comprit pas pourquoi, mais la réponse lui vint en un flash. Il croyait peut-être que c'était la distance qui les séparait. Pourtant, ce n'était pas ça qui la faisait rougir, c'était le fait de parler avec quelqu'un qu'elle ne connaissait pas. Enfin, pas encore. Dark leva les yeux vers son interlocuteur le temps de l'identifier. À ce qu'elle put constater, lui aussi avait les yeux bleus. Et aussi un sourire en coin. Il se moque de moi ou quoi ? Pensa Taylor.

-Qu'est-ce que tu ferais si je te répondais que oui ? Lui demanda-t-il.


Elle fronça les sourcils quand la question fut posée. Soit il la provoquait, soit il la testait. Elle opta pour la deuxième option, préférant que ce soit un test. Dark analysa rapidement la phrase et opta pour l'indifférence :

-Je ne ferai rien. De toute façon, que tu sois Vampire, Élus ou Sorciers, ça ne changerait rien à ta personne.

Quand elle répondit, Taylor remarqua qu'il la fixait, ce qui la fit rougir une nouvelle fois.

-Comment tu t'appelles ? Lui demanda-t-il alors.

Une idée lui passa par la tête. S'il se moquait d'elle, autant faire de même. Deux options s'offrirent à elle. Soit elle lui demandait pourquoi il voulait savoir son nom, dans quel cas, il pourrait lui sortir une excuse et la discussion serait finie, soit elle lui faisait du chantage, en lui disant que si elle lui révélait son prénom, il faisait de même. Dark préféra le chantage. Elle ne voulait pas que la discussion se finisse. Et puis, il pouvait toujours refuser de lui dire son nom.

-Si je te le dis, tu me diras le tien ? Dit-elle avec un ton qu'elle voulait joueur.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: Sur chaque première page, on écrit une histoire. Et si sur celle-ci, on écrivait la notre ?[Taylor Dark/Zack Evans]   Lun 18 Aoû - 23:52

En l'entendant lui répondre, Zack avait lâché un léger soupir. Elle avait sans doute raison. Mais en même temps tort. S'il avait été un Sorcier, par exemple, il était certain qu'il ne se comporterait pas de la même manière qu'aujourd'hui. Son éducation aussi, aurait sans doute été différente. En fait, plus il y pensait, plus elle avait tort. Enfin, dans son avis. Peut-être qu'elle, voyait les choses autrement ?

Il ne répondit rien, n'en voyant pas l'intérêt. Ainsi, le mystère continuerait de planer sur sa véritable identité. Ou du moins, sur ses Origines. De toute façon, ça semblait bien être égal à la jeune fille face à lui, de savoir s'il était un Vampire ou non. Et il en était de même pour lui. Qu'elle le sache ou non ne changerai pas grand-chose, comme elle l'avait dit.

Étrangement, elle semblait plutôt distante. Un peu comme lui. Peut-être avaient-ils plus de points communs qu'il ne le pensait ? Du moins, il en était là de ses réflexions, avant qu'elle ne se mette de nouveaux à rougir. C'était quoi cette fois ? Il avait pourtant installé une distance dîtes de sécurité, pour qu'elle se détende un peu. Et pourtant, ça ne marchait pas. Alors quoi, c'était son regard ? Il la gênait ? Il n'allait quand même pas s'empêcher de la regarder !
De toute façon, elle s'habituerait bien, avec le temps, à supposer qu'ils se revoient. Ou alors ils seraient tout les deux mal. Surtout qu'en toute honnêteté, Zack n'avait pas tellement envie d'arrêter de la regarder... Qu'on se l'avoue, la vue était plutôt agréable. Avec ses grands yeux bleus et ses cheveux bruns. Une très belle combinaison de couleurs. Et ça, ce n'était pas pour se vanter, parce qu'il possédait la même. Tiens, mais... Ne serait-ce pas un point commun de plus ? Bientôt, il pourrait tenir toute une liste, si ça continuait comme ça.

Il arqua finalement un sourcil lorsque, pour la seconde fois, l'adolescente lui parla. Est-ce qu'elle lui faisait du chantage ? Lui qui avait pensé à faire la même chose pour elle il y avait encore quelques minutes, juste pour savoir en quel animal elle se métamorphosait. En fait, ils se ressemblaient, un peu, dans la façon de penser, et peut-être d'agir. C'en était presque déconcertant.

Enfin. Si elle voulait jouer, ils allaient jouer.


« Essaies, et tu verras bien. Lui répondit-il. »


De toute façon, il était joueur, mais pas idiot. Si elle lui disait son prénom, c'était plus qu'évident qu'il lui donnerait le sien en retour. Un prêté pour un rendu. Et comme ça, retour à la case départ. Ils seraient tout deux à égalité.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: Sur chaque première page, on écrit une histoire. Et si sur celle-ci, on écrivait la notre ?[Taylor Dark/Zack Evans]   Mar 19 Aoû - 14:45

Taylor ne pût s'empêcher de sourire. Elle s'attendait trop à cette réponse. Avec le peu qu'il avait échangé, Dark avait réussi à le cerner. Légèrement. Maintenant, que va-t-elle répondre ? Parce qu'ils pourraient continuer à s'amuser à tourner autour du pot longtemps. Oui, elle avait deviné que le garçon en face d'elle était joueur.

   Taylor sortit sa montre argentée de sa poche et regarda l'heure du coin de l'œil. Non parce qu'elle était pressée, mais elle aime bien savoir quelle heure il est. Son père était horloger, et il avait la manie de regarder l'heure toute les cinq minutes. Ça avait certainement déteint sur elle.

   Peut-être en a-t-il marre de parler avec moi, songea Dark. Cette idée lui était venue d'un coup. Après tout, ce n'était pas impossible. Elle avait remarqué un petit soupir. Et son regard avait changé quand elle avait rougi. Il avait eu un regard agacé. Ça avait été très court, mais elle avait remarqué. On le lui avait souvent dit qu'elle rougissait trop et souvent pour rien. On lui avait aussi fait remarquer que parler avec elle était lassante, parce qu'elle ne parlait pas assez fort et que parfois, ça devenait incompréhensible. Taylor avait suivi des cours de théâtre pour améliorer son cas. Ça avait marché. Pourtant, elle avait toujours cette impression d'être ennuyeuse. Et elle c'était un peu plus renfermée sur elle.

   Malgré ces pensées, Taylor tendit la main vers son interlocuteur et avec un petit sourire, lui dit:


-Dark, Taylor Dark.


Dernière édition par Taylor Dark le Mer 20 Aoû - 15:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: Sur chaque première page, on écrit une histoire. Et si sur celle-ci, on écrivait la notre ?[Taylor Dark/Zack Evans]   Mar 19 Aoû - 22:39

La main de la jeune fille avait glissée dans sa poche pour venir en sortir une petite montre, couleur argent. Un peu plus et Zack jurerait qu'il l'ennuyait. On lui disait souvent que regarder l'heure alors qu'on était avec quelqu'un était très impoli, et il comprenait mieux maintenant. Promis, lui ne le ferait plus. Mais en un sens, ce serait compréhensible pour elle. Il n'était pas le garçon le plus bavard du monde, ni le plus agréable, et n'avait pas tellement de conversation. En fait, leur discussion touchait déjà à sa fin.

Mais lorsqu'elle lui tendit sa main, Zack la regarda un petit instant, comme pour voir si c'était une blague, mais s'en saisit finalement, relevant les yeux vers la jeune fille, avant de la serrer doucement. Ça aurait pu paraître sexiste mais il y était allé doucement sur la poignée de main, la serrant doucement dans la sienne. C'était une fille après tout, et il ne voulait pas tellement lui faire mal. Il était un Vampire et ne se contrôlait parfois pas. A dire vrai, il avait même prit un petit moment avant de la relâcher, sans savoir pourquoi. Elle avait la peau douce et chaude, c'était un véritable plaisir à toucher. Un peu comme lui, d'ailleurs, mais il ne passait pas son temps à toucher les gens, peu importe de quelle manière il s'agit.

Il n'aurait pas su dire si le nom de Taylor lui allait bien, mais c'était un très joli prénom, en tout cas. Tout comme ce léger sourire d'ailleurs, qu'elle avait au coin des lèvres. Il les aimait bien, ceux-là. Ceux qui se font discret et ne daignent pointer le bout de leur nez que très rarement.


« Zack Evans. Lui avait-il répondu sur le coup. »


Aucun intérêt de lui donner son véritable prénom, personne ne l'appelait comme ça, si ce n'est ses parents. Et tant mieux d'ailleurs, parce qu'il détestait tout simplement l'entendre. Il trouvait que ça ne lui allait pas bien, ainsi, se faire renommer Zack était un bon moyen d'éviter ce problème.

Glissant de nouveau sa main dans sa poche, le jeune homme s'appuya un peu contre l'étagère à côté de lui, toujours face à la belle Taylor. Sans trop savoir pourquoi, il avait une irrépressible envie d'enfouir son visage dans la nuque de l'adolescente, et de la mordre, doucement, tendrement. Sans doute son côté Vampire qui lui faisait ça. C'était son instinct primaire de prédateur qui revenait au galop.


« Est-ce que tu viens d'arriver, au Refuge ? Lui demanda-t-il, finalement. »


En fait, lui qui était déjà là l'année précédente, ne l'avait jamais vu. Ou alors il ne l'avait pas remarqué. Mais une personne comme elle, ça ne se ratait pas. Elle était comme qui dirait... Facilement remarquable ? Bien qu'elle ne soit pas très grande. Elle dégageait quelque chose, de spécial. Et puis, il y avait quelque chose de particulièrement attirant chez elle. Quelque chose que Zack avait remarqué dès le départ... Ses lèvres. Et il les avait vu sans aucune arrière pensée ! Elles étaient juste belles. D'un jolie couleur rosée, bien en chair.


[Ndla : Comme je te l'ai dis, c'est sans arrière pensée ! Juste que moi-même, quand j'ai vu ton avatar, ce sont les lèvres de Taylor que j'ai remarqué en premier ! Alors bon, c'était impossible que Zack passe à côté. Ça ne laisse pas sous-entendre qu'il veut l'embrasser. xD]
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: Sur chaque première page, on écrit une histoire. Et si sur celle-ci, on écrivait la notre ?[Taylor Dark/Zack Evans]   Jeu 21 Aoû - 18:17

Un frisson la parcourut quand elle lui serra la main. Dark avait eu l'impression que l'instant avait duré une éternité, pourtant il n'avait duré que quelques secondes à peine. Elle remarqua qu'il y était allé doucement sur la poignée de main, comme s'il avait peur de lui faire mal. C'était probablement le cas. Il est vrai qu'à première vue, Taylor semble fragile, mais ça, ce n'est qu'à première vue.


   Taylor apprécia le prénom dès qu'elle l'entendit. Zack Evans. Ça sonnait bien dans son oreille. Et puis, ça collait bien avec son visage. Il en aurait été autrement, elle n'aurait pas pensé ça.


   Zack s'était appuyé contre l'étagère et avait posé une nouvelle question. Dark se rendit compte que, mine de rien, ils faisaient connaissance, posant les questions à tour de rôle, comme un jeu. Bizarrement, parler avec Evans lui semblait facile. C'est vrai qu'elle n'est pas très bavarde et très ouverte, mais avec lui c'était simple, voir agréable. Peut-être que sa taille jouait aussi. Il faisait une tête de plus qu'elle (voir un peu plus), alors que Taylor portait des talons. Et puis, elle avait la sensation d'être protégée.


- Je suis arrivée l'année dernière, mais je continue de me perdre comme si je venais d'arriver. Lui dit-elle, toujours avec son petit sourire aux coins des lèvres. Et toi, Zack ?




[NDLA: Tu as raison x), Taylor n'a pas des lèvres de tapette au moins xD. T'inquète pas, j'avais même pas percuté quand j'ai lu alors x3]


Dernière édition par Taylor Dark le Ven 22 Aoû - 13:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: Sur chaque première page, on écrit une histoire. Et si sur celle-ci, on écrivait la notre ?[Taylor Dark/Zack Evans]   Jeu 21 Aoû - 22:06

Zack écoutait calmement la jeune fille face à lui, buvant ses paroles, comme si chacun de ses mots étaient source de vertu. Ce qui n'était pas tellement le cas, pour le moment, mais qui aurait pu le devenir, avec le temps.

Il avait esquissé une petite mine surprise lorsque Taylor lui avait dit être au Refuge depuis l'an dernier. Décidément, il ne l'avait réellement pas remarquée, et pourtant, il suivait bien les cours, et ne doutait pas du fait qu'elle en fasse de même de son côté. Certes, n'appartenant pas à la même « espèce » ils avaient peu de cours en commun, mais il y avait au moins celui d'Histoire de la Magie. Il fallait croire qu'elle avait su se faire discrète, tout comme lui. Passés Maîtres dans l'art de l'invisibilité.

Son regard était toujours posé sur elle, un léger sourire s'étirant au coin de ses lèvres quand elle avait déclaré continuer à se perdre dans l'enceinte du bâtiment, comme une débutante. Étrangement, savoir ce genre de chose lui faisait plus ou moins plaisir. C'est comme s'il lui découvrait une certaine innocence, qu'il ne lui connaissait pas. Ça avait un certain côté mignon.


« Je suis également arrivé l'an dernier. Lui répondit-il. »


Et c'est seulement après une année qu'ils se rencontraient enfin. Le « enfin » étant sorti tout seul, comme s'il l'avait désespérément attendue, cette rencontre.
Sans même s'en rendre compte, Zack n'avait pas pu s'empêcher d'adresser un petit sourire amusé à son compagne. Il fallait croire qu'ils étaient tout deux un peu aveugle pour ne pas s'être remarqué plus tôt.


« C'est dommage quand même qu'on ait manqué une année... Déclara-t-il. Mais bon, mieux vaut tard que jamais, non ? »


Après tout, allez savoir comment se serait passé leur rencontre, un an plus tôt ? Peut-être que les circonstances auraient été différentes, et qu'ils ne se seraient même pas entendu ? Non pas que lui considérait déjà Taylor comme une amie, mais pour le moment, sa compagnie lui était plutôt agréable et ne le laissait pas indifférent.

Tout vient à point à qui sait attendre. Et si le prix à payer pour rencontrer Taylor était d'attendre un an, eh bien, pour le moment, ça valait le coup.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: Sur chaque première page, on écrit une histoire. Et si sur celle-ci, on écrivait la notre ?[Taylor Dark/Zack Evans]   Ven 22 Aoû - 18:11

Taylor acquiesça. C'est vrai que c'est dommage qu'ils se soient raté d'une année.
Elle fut étonnée quand Zack lui eut dit que lui aussi, était arrivé l'année précédente. Il avait l'air d'être arrivé au Refuge, il y a au moins deux ans. Certes, elle n'est pas très observatrice, mais il est le seul à s'habiller comme s'il venait d'un entretien d'embauche. Mais bon, ça lui donnait une certaine classe et un certain charme que les autres n'ont pas.


   Elle soupira et passa une main dans ses cheveux, relevés en un chignon désorganisé, le regard pensif. Que faisait-elle déjà ? Avec l'arrivée de Zack, ça lui était sortit de la tête. Taylor se souvient qu'elle était venue chercher un livre, mais pour en faire quoi ? Elle baissa les yeux. Ah oui, les Vampires.


- Tu viens souvent à la bibliothèque ? Lui demanda Taylor


   La question n'était pas vraiment utile. C'était juste un prétexte pour continuer de parler avec Zack. Maintenant qu'elle y pensait, elle ne savait toujours pas si oui ou non, il est Vampire. Il n'avait fait que l'insinuer, donc ce n'était pas sûr. Et lui ? Avait-il deviné en quoi Dark peut se transformer ? Il avait certainement une petite idée. Même sous leur forme humaine, les hybrides ont un peu "l'apparence" de l'animal en lequel ils se transforment. Ça peut être dans le regard par exemple. Et puis, Zack pouvait toujours lui demander.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: Sur chaque première page, on écrit une histoire. Et si sur celle-ci, on écrivait la notre ?[Taylor Dark/Zack Evans]   Mar 26 Aoû - 17:46

Zack ne put s'empêcher de sourire légèrement tandis que sa jeune camarade lui parlait, baissant la tête pour regarder ses pieds, avant de la relever, se mordillant légèrement la lèvre inférieure. Apparemment, se mordre cet endroit-là produisait une hormone semblable à celle de plaisir. Est-ce que, techniquement, faire ça lui plaisait ? Et, sachant que c'est devant Taylor que ça lui arrivait, est-ce que ça voudrait dire qu'elle lui plaisait ? Ce serait sans doute un peu trop précipité, en sachant qu'ils venaient tout juste de se rencontrer. Juste quelques mots échangés, des regards. C'était bien trop improbable. Non, par contre, s'il y avait une chose sur laquelle il ne pouvait pas rechigner, c'était bien qu'il y avait une certaine attirance, du moins, physiquement. Et de son côté, allez savoir si c'était réciproque ou non.

Au point où ils en étaient, pour le moment, il n'y avait que sur ça qu'ils pouvaient juger, et encore. En fait, la première rencontre, c'est la séquence de découverte, il ne devrait donc rien y avoir. Mais bon, on ne marchait pas tous de la même façon...

Étrangement, alors qu'il regardait la jeune fille, une petite musique tournait dans sa tête, chantant son refrain sur un léger rythme entraînant. « One Republic – Something I Need » (Ndla  Chanson que je te conseille d'aller écouter, en ayant la traduction sous la main ! Personnellement, je pense que ça vaut le coup d’œil. :3)

Ses dents desserrant leurs emprise, la lèvre inférieure du jeune homme avait reprit sa place initiale. Par chance, n'étant en aucun contact avec le sang, ses canines étaient totalement invisibles, n'étant pas sortie. En fait, elles n'étaient de la partie que très rarement. Toujours là quand il y avait une histoire de sang dans les parages. Et parfois... Parfois au lit. Pas quand il dort, hein, non, quand il s'amuse... Avec quelqu'un... Oui, c'est à peu près ça. Ça pouvait être légèrement gênant à dire, en fait. Pourquoi est-ce que sa nature de Vampire s'éveillait en contact avec du sang ? Tout simplement parce qu'il aimait ça, il le voulait, c'était dans ses gênes. Tout était une question d'envie. Et si, lorsqu'il pouvait avoir des rapports avec quelqu'un, celles-ci pointaient le bout de leur nez, c'était pour la même raison. Du désir. Toujours une question d'envie. En fait, que ses canines sortent pour quelqu'un était généralement très flatteur pour la personne concernée. Au moins, elle lui faisait de l'effet, et c'était pas rien.

Ses prunelles azur encrée dans celle de l'adolescente, Zack, l'observait en silence, admirant cette couleur si rare dans ses yeux dont elle aussi était détentrice.


« … Non. Lui répondit-il finalement. Je ne viens pas souvent à la bibliothèque. »


Trop occupé à la regarder, à la base, il en avait presque oublié sa question, lui mettant limite un vent. Comme c'est gênant... Enfin bon, il lui avait répondu, c'était le plus important.
Toujours appuyé contre l'étagère des livres, il se redressa finalement.


« Si je passe, c'est très rarement, pour emprunter des livres, pour étudier. Je n'aime pas trop être ici. Même si la lecture n'est pas un sujet qui intéresse beaucoup de gens, je trouve qu'il y a trop de monde, et ça m'empêche de me concentrer. Je préfère m'isoler, dans le dortoir, ou quelque part d'autre, je ne sais pas. »


Après tout, être un bon étudiant, c'était du travail. C'est sans doute d'ailleurs pour ça qu'il avait développé ce caractère assez solitaire. Toujours enfermé dans sa petite bulle d'étude, bien tranquille dans son coin, on ne venait pas souvent le déranger, et il ne s'en plaignait d'ailleurs pas. Les études étaient quelque chose de très sérieux, sujet sur lequel on ne plaisantait pas. Un jour, peut-être qu'il prendrait quelqu'un sous on aile, pour lui donner des cours, un petit coup de pouce. Ce serait une chose qu'il prendrait énormément de plaisir à faire. Bien que ça ne se voyait pas, et qu'il soit plutôt impatient, s'il pouvait rendre service, il n'hésiterait pas.


« Et toi ? »


En général, retourner les questions était une marque de politesse, mais là c'était plus un moyen de faire durer la conversation, et à la fois, d'en apprendre un peu plus sur Taylor. Elle qui était venu prendre un livre sur les Vampires, elle devait bien avoir une raison particulière.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: Sur chaque première page, on écrit une histoire. Et si sur celle-ci, on écrivait la notre ?[Taylor Dark/Zack Evans]   Lun 1 Sep - 22:17

Taylor s'était perdu dans les yeux bleu de Zack, la couleur lui rappelant un peu celle des fonds-marins. Il la sortie de sa contemplation quand il lui répondu. Elle avait eu de la chance de le croiser aujourd'hui. Lui qui ne venait presque jamais, comme il venait de le dire. Trop de monde ici ? Peut-être oui, mais il n'avait jamais vraiment regardé alors. Il y avait un coin qu'avait trouvé Taylor, et personne ne venait. Ce qui en fait un petit coin silencieux.

-Je viens dès que je peux. Lui répondit-elle.

Taylor baissa les yeux et mit une mèche derrière son oreille avant de reprendre:

-J'aime bien cet endroit, je le trouve plutôt silencieux. Mais ça doit être parce que quand je lis, je ne fais plus attention à rien alors. Et puis, j'ai trouvé un petit coin où personne ne va. Je te le montre ?

Taylor n'attendit pas sa réponse et l'emmena voir son endroit de lecture. Celui-ci étant placé dans l'un des quatre coin de la bibliothèque. Une petite table en bois y était placé, entourée de quatre chaise elle aussi en bois vernis. Étant plutôt dans un endroit sombre, une petite lampe bleu y avait était placé, éclairant la table dans un petit halo de lumière.

Elle se plaça à côté de Zack et regarda le livre qu'elle tenais. Et dire que se bouquin les avaient fait se rencontrer.

-Tu lis quoi comme genre de livre ? Mis-à-part ceux de cours. Lui demanda t-elle en relevant la tête pour le regarder.




[Ndla: Je savais pas du tout quoi écrire donc c'est tout nul, excuse moi Q_Q]
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: Sur chaque première page, on écrit une histoire. Et si sur celle-ci, on écrivait la notre ?[Taylor Dark/Zack Evans]   Sam 6 Sep - 16:55

Venir dès qu'elle le pouvait, était une réponse, sans trop en être une. C'était réellement vague, en fait. Elle ne donnait aucune précision sur ces moments où le pouvait, venir. Peut-être qu'elle avait beaucoup de temps libre, et donc qu'on pouvait souvent la voir ici. Ou alors le fait qu'elle vienne quand elle peut signifiait que ses instant de pauses étaient rares, et donc qu'on ne la voyait pas si souvent que ça à la bibliothèque.

De nouveau, elle passa l'une de ses mèches derrière son oreille tandis que, de son côté à lui, un léger sourire en coin s'étirait sur ses lèvres. Il lui semblait l'avoir vu faire ça au moins cinquante fois, c'était plus une question d'habitude qu'autre chose. Et sa mèche, qui se rebellait tous le temps pour revenir se poser sur son visage, s'installant comme bon lui semblait. Visiblement, ce n'était pas Taylor qui faisait la loi, mais bien ses cheveux.

Mais bon, au moins, la bibliothèque était un endroit qu'elle appréciait beaucoup, tout comme ce qu'elle pensait de la lecture. Zack appréciait le fait qu'elle ne fasse plus attention à rien lorsqu'elle lisait, un peu comme totalement submergée par ce qu'elle pouvait lire.

Lire un livre, suivant l'histoire, c'était comme découvrir un autre monde. Grâce aux descriptions, on s'imagine chacune des choses. Les lieux, les personnages, les apparences, les scènes. Partir à la découverte d'un monde que l'on ne connaît pas. Et c'est ça, le fait de pouvoir s'évader du monde réel qui nous entoure, qui rend la chose vraiment magnifique. Pouvoir se dire que, quelque part, tout est possible. Même si c'est dans un livre, même si ça n'existe pas. Parce que la seule chose qui nous empêche réellement de faire ce que l'on voulait, c'était bien nous. Lire un livre, c'est comme apprendre la vie secrète, les désirs secrets de l'auteur. Toutes ces choses qu'il a inventé de toute pièce, qui provenaient de son imagination. S'il peut faire rêver les autres grâce à ça, c'est parce qu'auparavant, c'est lui qui en avait rêvé.
Pourquoi les auteurs de romances sont si célèbre ? Parce qu'ils savent faire croire aux gens, par leurs écrits, qu'il peut parfois arriver des choses aussi surprenantes qu'incroyables. Parce qu'ils donnent l'espoir à chaque personne qui lit, qu'un jour il pourra vivre une pareille choses.
Et voilà, comment parfois, lire, peut sauver des vies. Parce que si parfois ça donne l'espoir d'y croire, ça peut aussi donner celui de vivre.

L'adolescente lui parlant de son petit repère secret, le jeune Vampire accepta de la suivre lorsqu'elle lui proposa de lui montrer, celle-ci avançant devant lui. En fait, elle était allée tout au fond de la bibliothèque, là où personne n'allait, là où lui non plus n'allait pas. C'était par là qu'on trouvait généralement les plus vieux bouquins, ceux qui n'intéressaient personnes, les lecteurs d'aujourd'hui se préoccupant seulement des nouveautés dont tous le monde parle. Taylor était en fait, à sa façon, un petit génie. Sur ce coup-là, autant dire qu'elle avait été la plus maligne. Et puis, son petit coin était un peu caché par les grandes étagères, pleines de livres, ce qui faisait que même si certaines personnes osaient s'aventuraient jusqu'ici, rares étaient celles qui pouvaient bien arriver à démasquer l'endroit. Certes, le lieu n'était pas le plus chaleureux du monde, mais au moins, on sentait bien qu'ici, on pouvait être tranquille.

Les mains dans les poches, Zack observait toujours la chose, agréablement surprit. C'est sûr que ça, il ne l'avait pas vu venir.


« C'est sympa. Déclara-t-il, se gardant bien de lui dire tout ce qu'il pouvait penser en cet instant. »


Pas la peine de déblatérer pendant deux heures sur la découverte du refuge de l'Hybride, ou même de faire son éloge pendant tout ce temps. Les compliments faisaient toujours plaisir, mais lui en faisait très rarement, rendant la chose formidable lorsque cela arrivait. Dès le début, il marquait bien la distance entre eux, imposant bien sa personnalité, tout comme elle devait le faire de son côté. Il lui montrait surtout ses défauts, comme son côté distant, ou celui d'être peu bavard, tout comme son optimisme quasi inexistant. Au moins, si Taylor devait venir à l'apprécier, c'est en connaissant les mauvais traits de sa personnalité dès le début, et non en pensant connaître une autre personne et en étant déçue de qui il pouvait vraiment être.


« Je ne lis pas tellement, en fait. Lui répondit-il. Ou alors... Des Légendes. »


Ça pouvait paraître étrange, mais en fait, ça ne l'était pas du tout. A chaque lieu, généralement, était associé une légende. Une histoire que des personnes avaient inventées, ou non, pour faire peur aux gens, certaines entraînant même des superstitions. Et, aussi flippant que cela puisse être, le Vampire adorait découvrir ces histoires dans des livres, son genre littéraire se concentrant principalement sur le domaine de l'horreur, ou plus souvent de l'épouvante. Autant dire que dans les soirées où les jeunes aiment se raconter des trucs pour se faire peur, il était bien le gars à inviter.
Il ne s'était pourtant pas étalé sur le sujet auprès de Taylor. Dans le pire des cas, si elle voulait en savoir plus, elle n'aurait qu'à lui poser la question. Par contre, l'on se passera de la belle expression « Il ne mord pas » parce qu'honnêtement, ce serait mentir.


« Et toi, alors. Il y a juste les Vampires, ou d'autres genres de livres t'intéressent ? »


Bien évidemment, il faisait référence au bouquin qu'elle tenait entre les mains, celui-ci portant sur sa propre race. Si elle voulait en entendre, des histoires sur ses êtres buveurs de sang, alors peut-être qu'un jour, il pourrait lui en raconter.
Revenir en haut Aller en bas
 
Sur chaque première page, on écrit une histoire. Et si sur celle-ci, on écrivait la notre ?[Taylor Dark/Zack Evans]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sur chaque première page, on écrit une histoire. Et si sur celle-ci, on écrivait la notre ?[Taylor Dark/Zack Evans]
» Première Page.
» 01. La Première Page
» [Inscription] Comment ouvrir le Grimoire ? - Première page
» [Augustus Wallas/Taylor Dark]"Dans chaque livre, il y a un petit univers. A nous de le découvrir"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Refuge  :: Bienvenue au Refuge ! :: Archives :: RP-
Sauter vers: