Refuge-RPG.
 
Pour voter pour le Forum. Clique

Partagez | 
 

 À travers un paysage nocturne, deux êtres de la nuit…[Ryujia Dragonstone & Iseul Yoon][Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: À travers un paysage nocturne, deux êtres de la nuit…[Ryujia Dragonstone & Iseul Yoon][Terminé]   Mer 19 Aoû - 3:11

Il se souleva du banc, m’obligeant à me redresser. Nous nous retrouvâmes maintenant l’un face à l’autre. Je dus même relever la tête pour ne pas perdre le contact visuelle avec lui, étant bien plus grand que moi. Je sentis l’une de ses mains se déposer sur mes hanches, mais je n’y prêtai pas attention. Je l’observais lui, s’approchant lentement de moi, trop lentement selon-moi. Qu’essayait-il de prouver en agissant ainsi ? Faire durer le plaisir ou alors tester ma patiente.

C’est alors qu’il me fit basculer, accrochant mon pied avec le sien afin de me faire tomber. Je tentais de me retenir en m’accrochant d’une main à son épaule et cerclant de ma jambe déstabilisée sa propre jambe. Malgré cela, je sentis mon corps basculer vers l’arrière, mais ma chute fut retenir par l’une de ses mains me soutenant le dos. C’est dans cette position forte déplaisante que j’observais Ryujia en levant les sourcils alors que mon sourire disparu, désapprouvant ce geste. Pourquoi veillez sur mes arrières alors que lui était présent pour le faire et puis, c’est injuste de me prendre par surprise de la sorte.
Le temps de me redresser et mon sourire était à nouveau présent. J’enlaçai son cou de mes bras et collai mon corps contre le sien tout en me dressant sur la pointe des pieds afin d’être à sa hauteur. J’appuyai mon front contre celui de mon partenaire et l’observait un moment tout en restant silencieuse. C’est alors que je rigolai doucement avant de finalement lui adresser la parole.

« Tu sais, ce n’est pas sympas de faire ça. Puisque monsieur est trop timide pour agir par lui-même, laisse-moi donc faire… »

Et finalement vint poser délicatement mes lèvres contre celles du vampire, laissant par à un véritable baiser.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: À travers un paysage nocturne, deux êtres de la nuit…[Ryujia Dragonstone & Iseul Yoon][Terminé]   Mer 19 Aoû - 5:24

Dans un premier temps, elle semblait ne pas avoir très apprécié mon coup en traître. Mais je préférais qu'elle apprenne la discipline, et qu'elle sache rester sur ses gardes même lors de moments calmes. Ca m'avait sauvé quelques fois, notamment quand j'étais tombé dans une embuscade allemande alors que j'étais en train de me reposer, dans la nuit du 16 juin 1917.
Quoi qu'il en soit, elle se remit bien vite droite, et leva les yeux vers moi, collant son corps au mien, faisant de même avec son front. Puis son sourire réapparu, et elle me dit:

«Tu sais, ce n’est pas sympas de faire ça. Puisque monsieur est trop timide pour agir par lui-même, laisse-moi donc faire… »

Puis elle m'embrassa, un vrai baiser cette fois-ci, mû par un désir primaire, et aussi une certaine complicité. La scène était très romantique je devais l'avouer: deux vampires s'embrassant, moi une main dans son dos et elle, sur la pointe des pieds. J'essayai de rendre le baiser, faisant parler mes trois siècles d'expérience, rendant la chose ennivrante, mêlant sensualité et tendresse.
Je commençai à faire des ronds dans son dos, tout en posant mon autre main sur sa joue. Je ne savais pas vraiment comment prendre ce baiser, sûrement était-ce un jeu, mais dans tous les cas il était plaisant, et je le laissa durer un moment. Puis, doucement, sans la brusquer cette fois-ci, je décolla nos lèvres, laissant mes mains où elles étaient, et restant aux aguets d'une soudaine envie de riposte. Puis je lui susurra à l'oreille, de ma voix grave et profonde, avec un air d'ironie:

"Tu sais, c'est très mal de faire ça. La loi l'interdit."

Puis je repositionna ma tête devant elle, la fixant, et lui fit un clin d'oeil.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: À travers un paysage nocturne, deux êtres de la nuit…[Ryujia Dragonstone & Iseul Yoon][Terminé]   Mer 19 Aoû - 6:52

Le baiser persistait un moment, devenant plus sensuelle et surtout bien plus plaisant à savourer. Je découvrais bien là toutes ses années de vie et de compagne à satisfaire, je le laissai prendre le contrôle. Malgré moi, je me laissais un peu trop emporter par le jeu, si cela continuait, j’allais devoir m’avouer vaincu. Sa main se mouvait dans mon dos, me procurant certains frissons lorsque que ses doigts glissaient sur ma colonne vertébrale. Ce jeu était dangereux.

Il finit par briser ce moment d’intimité s’arrachant de mes lèvres doucement. Si j’aurais été humaine, présentement mes joues trahiront d’un couleur rosé mon extase. Heureusement que ce n’est pas le cas, je suis trop fière pour monter qu’un simple baisé m’est autant fait réagir.
Toujours prisonnière des bras de l’homme, il vint murmurer à l’oreille des paroles qui immédiatement me fit rire. Je me soutirai du confort de ses bras en enlevant tranquillement ses mains accrochées à mon corps une à la fois. Puis me reculai de deux pas et portai mes mains à mes hanches. Je m’éloignai car j’avais eu ce que je souhaitais avoir, à moins que monsieur souhaite aller plus loin, mais ça sera toujours à voir. Je ne suis pas le genre de personne à être très affectueuse, comme vous pouvez le constater.

« Dit moi, depuis quand que mon cher maître s’inquiète sur les lois ? Ce ne sont pas des mots écrits noirs sur blancs qui t’arrêteront je crois bien. »

Je passais son corps en tailleur, je me demandais bien ce que ce corps pouvait cacher. Oui, je le désirais et pas de manière très catholique. Aussi, ne pensez certainement pas que j’ai oublié le coup bas qu’il m’a fait un peu plus tôt. J’attends seulement le moment idéal pour laisser aller ma vengeance. Essayer de l’attaquer en retour serait une cause perdue, pour le moment je ne peux rien contre lui. Ma vengeance ne portera pas sur cela.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: À travers un paysage nocturne, deux êtres de la nuit…[Ryujia Dragonstone & Iseul Yoon][Terminé]   Mer 19 Aoû - 7:20

Elle rit à mes mots et s'éloigna de quelques pas. Puis elle me dit, portant ses mains sur ses hanches:

« Dit moi, depuis quand que mon cher maître s’inquiète sur les lois ? Ce ne sont pas des mots écrits noirs sur blancs qui t’arrêteront je crois bien. »

Puis elle lorgna sur mon torse, le regardant d'une façon assez... insistante. Je décidai donc, contre toute attente, de lui montrer ce qu'elle désirait. Je lui dis, désignant mon torse:

"Ceci t'intéresse à ce que je vois."

Puis je ôtai ma veste, puis je m'occupai de la chemise, les jetant avec précision sur le banc. J'étais à présent torse nu. Vu qu'on allait probablement rester longtemps ensemble, je décidai de lui dévoiler ce que je dévoile à très peu de personnes. Mes cicatrices.
Je désignai une entaille sur mon flanc gauche, et lui dis:

"Guerre anglo-marathe. Coup de couteau."

Je baissai ensuite légèrement mon pantalon, lui montrant ma cuisse gauche (dévoilant au passage mon caleçon freegun) et une entaille bien plus large:

"Septième guerre cafre. Coup de sabre."

Je remontai mon pantalon et désignai une cicatrice de balle sur mon pectoral droit:

"Guerre russo-turque de 1877. Balle perdue."

Je me retournai ensuite, montrant une sale cicatrice dans mon dos:

"Guerre américano-philipine de 1899. Trois coups de couteaux."

Je me remis en face d'elle, puis lui dis:

"J'ai reçu une cinquième cicatrice, lors de la Première Guerre Mondiale. Peut-être que si on devient plus intime, je te la montrerais."

Je me dirigeai vers le banc pour me rhabiller, attendant sa réaction.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: À travers un paysage nocturne, deux êtres de la nuit…[Ryujia Dragonstone & Iseul Yoon][Terminé]   Mer 19 Aoû - 8:04

Pour mon plus grand étonnement, voire même, bonheur, il me pointa son torse affirmant à voix haute ce que je pensais. Bien évidement qu'il m'intéressait à regarder, ayant eu l'occasion d'y toucher un peu plus tôt. Il se sépara alors des vêtements camouflant son haut du corps, pour mon plus grand plaisir. Mon regard tarda sur la forte musculature qu'avait Ryujia, profitant de la vue qui m'était offerte. Une jolie tablette telle que je les aime, quoique je ne sois pas très difficile en la matière.

C'est seulement après avoir admiré son corps que je remarquai qu'il me pointa une marque blanche déchirant son flan, une magnifique cicatrice. Il alla ensuite baisser son pantalon. Tout comme le torse, mon regard s'arrêta sur autre chose que sur la blessure qu'il me désigna. C'est peu après qu'il glissa en direction de l'entaille. Après avoir (malheureusement) relevé son pantalon, il me présenta une autre cicatrice sur son pectoraux et finalement termina par une entaille beaucoup plus moche que les autres se trouvant dans son dos. Il me fit même part d'une cinquième cicatrice caché aux yeux de tous.

C'est seulement après cela qu'il retournai enfiler ses vêtements. Je l'observais se rhabiller tout en m'exclamant.

« Wow ! Et moi pendant ce temps, j'ai une simple petite cicatrice sur le haut de mon bras d'un compat planté par un élève lorsque j'avais perdu contrôle et m'attaquait à lui ! »

Pour complété mes paroles, je remontai la manche de mon t-shirt dévoilant un petit rond rosé marquant ma peau et rigolai.

« La guerre t'a salement amoché mon pauvre ! Ça ne devait certainement pas être la joie, surtout pour la dernière. Mais dit moi, comment t'es-tu débrouillé pour elle ? Je suis bien curieuse de le savoir. »

Et de la voir... Mais cela, je le gardai pour moi.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: À travers un paysage nocturne, deux êtres de la nuit…[Ryujia Dragonstone & Iseul Yoon][Terminé]   Mer 19 Aoû - 8:21

Elle semblait impressionnée, mais aussi intéressée par ma musculature. Elle me parla de sa cicatrice de compas, et je souris légèrement en l'imaginant se prendre un compas dans le bras. Elle avait le temps pour les cicatrices, et j'espérais faire en sorte qu'elle est en est le moins possible. Puis elle me dit:

« La guerre t'a salement amoché mon pauvre ! Ça ne devait certainement pas être la joie, surtout pour la dernière. Mais dit moi, comment t'es-tu débrouillé pour elle ? Je suis bien curieuse de le savoir. »

Je finis de m'habiller et croisai les bras, la jaugeant. La seule façon qu'elle la voit, c'est qu'elle me voit nu, et bien que ça me tenterait beaucoup, c'était assez peu raisonnable. Je plissai les yeux et lui dit:

"Un morceau de shrapnel à un endroit mal placé. C'était lors du débarquement, et je me suis pris un éclat alors qu'on fonçait, esquivant les obus. Beaucoup de mes hommes sont morts ce jour-ci, et j'ai perdu un morceau de corps plutôt précieux."

En repensant à ce que je venais de dire, je ne tardai pas de rajouter, regardant mon entrejambe:

"Et non, ne t'en fais pas, c'est pas de cette partie que je parle. Pour le plus grand plaisir de ses dames."

J'hésitai à lui montrer, puis je décidai de garder le secret un peu plus longtemps. Pas trop longtemps j'espère, car cette fille était quand même très attirante pour son jeune âge. Vu la différence d'âge, ce n'était même plus de la pédophilie. Je souris légèrement à cette réflexion et lui dit:

"Et sinon, tu es disponible ce soir ? Je veux dire, tu n'as personne à aller voir ou tu peux rester toute la soirée avec moi ?"
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: À travers un paysage nocturne, deux êtres de la nuit…[Ryujia Dragonstone & Iseul Yoon][Terminé]   Mer 19 Aoû - 17:27

Mon histoire avec le compat semblait l'amuser et là été mon intention. Il me compta comment il a fait pour sa cinquième blessure et lorsqu'il m'expliqua qu'elle n'était pas là où je l'imaginai, ça me rassurai en quelque sorte. Se faire exploser l'entre-jambe devait certainement être extrêmement douloureux. Si sa marque ne se retrouvai pas là, où était-elle alors ? Sur une fesse ? Je ne voyais pas trop en quoi pouvait consister ce morceau si précieux qu'il a perdu.

C'est alors qu'il me sortit de mes pensés, me demandant ma disponibilité. Que voulait il que j'ai de prévu au milieu de la nuit alors que tous devait certainement dormir.

« Sauf essayer de retourner à ma chambre sans me faire voir par un surveillant moins indulgent que toi, je ne vois pas trop ce qui pourrait m'empêcher de rester en ta compagnie »

J'avais l'impression que ce jeu était loin d'être terminé. Un sourire en coin se coinça sur mon visage alors que je l'observait. Je crois que tous deux avions les même intention pour cette nuit.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: À travers un paysage nocturne, deux êtres de la nuit…[Ryujia Dragonstone & Iseul Yoon][Terminé]   Mer 19 Aoû - 18:25

« Sauf essayer de retourner à ma chambre sans me faire voir par un surveillant moins indulgent que toi, je ne vois pas trop ce qui pourrait m'empêcher de rester en ta compagnie. »

La réponse était satisfaisante. J'aperçus son sourire en coin, qui en disait long sur ce qu'elle pensait que j'allais lui faire, mais je comptais juste l'inviter à un café initialement. Enfin, en y repensant, elle ne devait pas aimer la nourriture. J'avais un oncle qui adorait cuisiner la nourriture humaine, il disait que c'était une science que les vampires se devaient d'étudier. Je respectais son choix, mais je préférais me nourrir seulement de sang. Je lui dis donc:

"Et bien, je comptais t'inviter à un café, mais en y repensant tu ne dois pas aimer la nourriture humaine alors, à en juger par ton sourire, j'ai l'impression que tu préférerais te dépenser plutôt que de prendre du poids."

Je pris sa main et y déposai un petit bisou, tendre et mignon, et enchaînai:

"Mais si je te fais cette faveur, cette nuit, et celle d'après s'il y a un après, restent entre nous. J'aimerais éviter d'être renvoyé pour pédophilie, même si je me fiche des règles. Et surtout j'aimerais éviter que ma protégée soit jetée à la rue."

Je gardai ma main dans la sienne, gardant mon regard baissé sur le sien.

"Un endroit de prédilection ?"

La tournure de notre relation devenait assez particulière, mais au moins elle pourrait se vanter d'avoir taper dans du très très vieux. Un pion qui plus est. Et son maître, vu que visiblement elle aimait à m'appeler comme ça.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: À travers un paysage nocturne, deux êtres de la nuit…[Ryujia Dragonstone & Iseul Yoon][Terminé]   Jeu 20 Aoû - 4:12

J’étais si peu subtile que cela ? Enfin, ce n’était pas non plus mon intention. Sauf qu’il se trompait sur un point.

« En réalité, je suis gourmande pas seulement en matière de sang. J’aime bien la nourriture humaine. Mais manger voudrait aussi dire continuer à parler et vraiment je n’ai plus de question qui vienne à la tête. Tu en as toi ? »

Nous, nous sommes dit à peu près tout ce que nous pouvions nous dire. Notre vie, nos famille, nos problème, nos relation… Non, je ne vois plus trop de quoi parler. C’est alors qu’il me prit la main pour venir la porter à ses lèvres. Le voilà maintenant qui agissait tel un bon gentleman, c’était charmant. Jusqu’à ce qu’il me fit part de l’une de ses craintes qui me mis dans un fou rire.

« Pour notre cas, appelons ça plutôt de la sièclophilie. Je viens peut-être d’inventer ce mot, mais c’est plus charmant à l’oreille. Ne t’inquiète, ça restera entre et puis, ce n’est pas comme si j’aurais quelqu’un à qui en parler. »

Je me calmai tranquillement de mon rire avant de reprendre mon expression habituel. Qu’il s’inquiète pour moi me touchais, mais même si je me faisais mettre dehors de l’école, ce n’est pas comme si je n’avais pas de famille pour m’accueillir. Ils seraient une nouvelle fois déçu de moi, c’est vrai, mais ne me laisseront certainement pas seule. Mon cher mentor continuait pourtant de m’observer sans pour autant retirer sa main de la mienne. Il me demanda donc un lieu qui m’intéresserait. Est-ce moi où cette conversation est très étrange ? Nous prenons cela comme si se serait parfaitement normal. Mais pourquoi pas, c’est amusant ainsi.

« Un lieu ? Non, pas vraiment »
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: À travers un paysage nocturne, deux êtres de la nuit…[Ryujia Dragonstone & Iseul Yoon][Terminé]   Jeu 20 Aoû - 8:38

Elle n'avait pas de lieu en tête. C'est pourquoi je lui dis:

"Il y a plein d'endroit. On peut faire ça ici, si tu es une fille pressée, on peut aussi faire ça dans la rue, si tu aime bien le voyeurisme, on peut faire ça dans un hôtel, ça fait toujours classe, ou on peut retourner à l'école, dans ma chambre, si tu aimes le danger. Mais ne hurle pas trop alors."

Je souris légèrement à son intention. On parlait de ce sujet comme si c'était tout à fait normal, alors que c'était un sujet naturellement plus subtil à évoquer, mais je m'en fichais un peu. Les règles et les commodités, je m'en contrefichais depuis longtemps.
Je commençai, plus sans m'en rendre compte qu'autre chose, à faire des ronds avec mon pource sur la main d'Iseul. Je regardais dans ses yeux, et plus j'y faisais attention, plus j'arrivais à sonder ses souvenirs. Je sentais de la peine, de la trahison, qui amenait à un endurcissement. De la colère aussi, mais beaucoup de tristesse. Cette fille essayait de se donner de l'assurance alors qu'elle se sentait un peu seule, et elle pouvait insister sur le fait que ça ne l'importait pas, je savais que c'était faux.
Elle avait besoin de soutien, et maintenant elle m'avait, alors je ne la quitterais pas.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: À travers un paysage nocturne, deux êtres de la nuit…[Ryujia Dragonstone & Iseul Yoon][Terminé]   Ven 21 Aoû - 4:45

C’est alors qu’il se mit à m’énumérer des choix de lieux où nous pourrions passer du bon temps. Il ne se compliqua pas dans les choix, mais certains d’entre eux, je n’allais certainement pas les accepter. Pourtant, peu importe le choix, ça semblait peu lui importer. Étrange pour un homme qui se voulait discret et ensuite me proposait de faire cela dans un lieu public.

« Voyons voir, faisons le trie. Pour le parc et la rue, je suis étonnée que tu me le propose alors que tu souhaites que cela reste secret, donc non. L’hôtel, pourquoi devoir payé alors que c’est une activité parfaitement gratuite ? Alors optons pour ta chambre, ne t’inquiète pas, je sais me contenir. »

Décidément, il n’avait pas que la conversation qui était étrange, mais nous aussi. Tout le long que je parlais, Ryujia faisait tournoyer son pouce à l’intérieur de ma paume. Au départ je n’y fis pas attention jusqu’à ce que j’ai un étrange sentiment de malaise, sans même pourvoir expliquer pourquoi. Même qu’aux travers des yeux de mon mentor, je pouvais y discerner une certaine mélancolie, pourquoi donc ? Je me décidai de lui soutirer ma main et le quitta du regard avant de me mettre à marcher devant lui en direction de la sortie du parc. Je m’exclamai dans un rire.

« Alors, on y vas ? »
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: À travers un paysage nocturne, deux êtres de la nuit…[Ryujia Dragonstone & Iseul Yoon][Terminé]   Ven 21 Aoû - 8:27

Après m'avoir dit que son lieu préféré aurait été ma chambre, elle se retira de mon étreinte et me dit en riant:

« Alors, on y vas ? »

Je haussai les épaules et la suivit, me collant à elle et l'entourant de mon bras, tel un aigle protégeant son oisillon. Notre relation était étrange, surtout vu ce qu'on comptais faire, mais dans le fond, je voulais la protéger. Je ne voulais pas que sa nature lui cause de soucis, et je ne le permettrais pas.
Je positionnai ma main sur sa hanche, et la scène avait tout d'un film à l'eau de rose, mais j'aimais bien. Un peu de compagnie n'était pas dérangeant, et surtout si elle venait d'une aussi jolie fille - femme ? -.
Je lui dis, d'une voix presque solennelle.:

"J'apprécie ta compagnie et ce moment passé avec toi."
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: À travers un paysage nocturne, deux êtres de la nuit…[Ryujia Dragonstone & Iseul Yoon][Terminé]   Ven 21 Aoû - 21:40

Ensemble nous avancions à travers la nuit. Il me colla à lui, me serrant d’une main protectrice. J’étais confortable ainsi positionnée contre lui et en effet, je me sentais en sécurité. Cela pouvait donner au loin l’apparence d’un adorable couple traînant ensemble dans les rues et profitant du clair de lune, mais seulement en apparence. Ryujia n’était qu’en quelque sorte qu’un passe-temps pour moi. Présentement, je n’ai pas l’intention d’avoir de projet futur avec lui, sauf nos entraînements. Avoir une relation stable, ce n’est pas moi, et certainement pas avec un homme qui fait une quinzaine de fois plus mon âge ! Même en se fiant aux apparences, on voyait bien que cette relation était malsaine. Un surveillant et une élève, une adolescente et un homme approchant la trentaine. Enfin, tous les deux, nous nous foutions de ses détails, constatez le vous-même. Cela ne m’empêcha pas pour autant de profiter et savourer ce moment, pas vrai ? Je me permis de me m’installer plus confortablement contre Ryujia avant de déposer ma tête contre son épaule. Les paroles que me murmura mon partenaire fit apparaître un demi sourire sur mes lèvre et je relevai la tête pour le regarder.

« De même pour moi mon cher Dragonstone. Mais je te l’assure, ça ne sera certainement pas le dernier. »

Je lui fis un clin d’œil amusé et reportai mon attention devant moi.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: À travers un paysage nocturne, deux êtres de la nuit…[Ryujia Dragonstone & Iseul Yoon][Terminé]   Sam 22 Aoû - 0:06

« De même pour moi mon cher Dragonstone. Mais je te l’assure, ça ne sera certainement pas le dernier. »

Elle reporta ensuite son attention devant, et je la serrai un peu plus vers moi. Cela m'apportait un peu de réconfort, même si je n'étais pas amoureux, loin de là, un peu de présence féminine m'apportait une certaine complaisance dont j'étais assez peu habitué pour quelqu'un qui avait vécu 3 siècles.
Mais quelque chose ne collait pas. Je préférais que l'on soit clair, parce que je ne voulais pas briser son coeur si elle espérait plus, et moi non. C'est pourquoi je lui dis, alors que la brise de vent fouettait mes cheveux et se cognait à ma peau insensible au froid:

"Dis moi ma belle, on est d'accord que ce qu'on va faire, c'est pour s'amuser, ça ne veut rien dire pour l'instant ?"

Je lui fis un petit sourire pour que la phrase passe mieux, et j'espèrais qu'elle allait comprendre. Je ne m'arrêtai cependant pas, et je continuai mon chemin, serrant Iseul contre moi.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: À travers un paysage nocturne, deux êtres de la nuit…[Ryujia Dragonstone & Iseul Yoon][Terminé]   Sam 22 Aoû - 0:24

Je sentis qu’il me serra un peu plus contre lui, mais nous n’ajoutions rien. Un petit moment de silence régna, jusqu’à ce qui le brise par une question qui semblait en quelque sorte le tracasser. Pour rigoler, je fis apparaître une légère mine triste et de parler d’une voix calme et quelque peu déçu.

« Vraiment, ça ne veut rien dire ? Pourtant, moi je pensais que c’était du vrai avec tout cela. »

Pour finalement afficher un grand sourire et rigoler.

« Non, je rigole ! Je te l’assure, pour moi, c’est une relation parfaitement platonique »

Tient, c’est mignon, je viens de prendre conscience du petit surnom qu’il m’a donné. J’étais concentrée sur ma plaisanteries je n’y avais pas fait attention. Je suis rassurée d’apprendre qu’il voyait cette relation du même œil que moi. Nous n’allons pas avoir de malentendu.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: À travers un paysage nocturne, deux êtres de la nuit…[Ryujia Dragonstone & Iseul Yoon][Terminé]   Sam 22 Aoû - 2:31

Sa première réponse m'avait un petit peu dérangé, mais heureusement elle rajouta:

« Non, je rigole ! Je te l’assure, pour moi, c’est une relation parfaitement platonique »

Je rendis son sourire, bien qu'il ne soit pas total, et je posai ma main sur sa tête puis lui collai un bisou sur le front, durant plusieurs secondes, m'étant arrêté cette fois-ci. Je sentais une envie de la protéger, comme mon frère. C'était étrange à avouer étant donné que je comptais passer la nuit à faire des choses pas très catholiques, mais je comptais la protéger. Et lui procurer du plaisir, optionellement.
Je lui demandai, en reprenant notre marche après ce petit moment:

"Et tu as déjà fait ça avec un vampire ?"
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: À travers un paysage nocturne, deux êtres de la nuit…[Ryujia Dragonstone & Iseul Yoon][Terminé]   Sam 22 Aoû - 3:59

Selon l’expression qu’il afficha à ma comédie, ça n’avait pas semblé lui plaire. Il avait si peur que je pense que nous soyons un véritable couple. Une fois que je lui fis comprendre ma rigolade, un sourire lui apparut, presque rassuré. Il mit alors sa main sur ma tête pour ensuite se pencher vers moi et m’embrasser sur le front. Je me figeai. Je pris conscience que jamais dans ma vie je n’avais eue droit à autant d’affection. Un baisé sur le front, je ne me souviens pas en avoir déjà eu. Me sentir autant en sécurité et que l’on m’offre une telle affection, je n’avais jamais ressentis cela. Les câlins que j’avais reçu et donner tout comme les baiser, ce n’était que pour le plaisir, seulement pour s’amuser. Ni même mes parents ne m’avaient démontré une aussi grande affection que lui me donnait. Cette preuve d’affection me bouleversa.

Je restai tout simplement figée, les yeux ouvert à fixer devant moi. Même lorsqu’il se retira. C’est sa question qui me fit sortir de ma transe. Rapidement, je dessinai un nouveau sourire sur mon visage et levai le regard vers Ryujia. Si j’avais déjà couché avec un vampire ? En effet, mais certainement pas comment il s’y attendait.

« Si, bien sûr ! Mais avec une fille, je suppose que ça ne compte pas, pas vrai ? »

Nous avions reprit notre route qui fut arrêté par se soudain baisé. Suite à mes pensées, ça me faisait de plus en plus étrange de connaître la suite de la soirée.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: À travers un paysage nocturne, deux êtres de la nuit…[Ryujia Dragonstone & Iseul Yoon][Terminé]   Sam 22 Aoû - 5:25

J'avais remarqué que mon geste l'avait drôlement étonné, voire même choquée, dans la bon sens du terme. Elle devait être peu habituée à ce genre d'affection, et c'est peut-être de là qu'en découlait son instinct de rebelle.
Elle mit quelques secondes à me répondre, son sourire réapparaissant sur son joli visage:

« Si, bien sûr ! Mais avec une fille, je suppose que ça ne compte pas, pas vrai ? »

Je haussai les épaules. Le fait qu'elle soit bi ne me dérangeait pas, la plupart des femmes l'étaient à présent, et ça ne me posait pas de problèmes. J'étais ouvert d'esprit et ça se traduisait par une expression de sérennité quand on me parlait d'un sujet choquant. Certains diraient de moi que j'étais insensible, mais ce n'était pas vraiment le cas. Disons plus simplement que je suis partisan du stoïcisme.
Je tournai à droite, en direction du Refuge, toujours mon bras enserrant le corps de ma compagne. Je plissai les yeux un instant, essayant de percevoir des battements de coeur, car je préférais que notre entrée au Refuge se passe en toute discrétion. D'après ce que j'entendais, il y avait trois coeurs non loin de la grille amenant dans les bois du Refuge, mais vue l'irrégularité de leur rythme, ils étaient sûrement soûls, voir drogués.
Cela devait faire quelques minutes que je n'avais pas ouvert la bouche, et je sentais l'air froid frapper contre mon visage, sans pour autant ressentir les méfaits du froid. Il m'avait fallu beaucoup d'entraînement pour parvenir à ressentir la température, les vampires ne ressentant ni la chaleur, ni la froideur. Mes doutes concernant les personnes devant les grilles se confirmèrent quand je vis en face de la rue menant au Refuge trois jeunes hommes à l'allure rasta, en train de fumer tranquillement. J'avais déjà fumé, mais jamais assez pour parvenir à être défoncé, mon métabolisme de vampire empêchant les fumées d'arriver à mon cerveau. L'un d'eux vit Iseul et la siffla, mais quand il vit que je me mis à craquer mon poings, je sentis son rythme cardiaque s'emballer et je le vis faire une expression désolée. Je hochai la tête pour lui dire que c'était bon et je continuai ma route, pinçant légèrement Iseul pour ne pas qu'elle intervienne.
Une ou deux minutes après, on arriva aux grilles du Refuge, et je ne perçus aucun battement de coeur. Tant mieux. Je sortis mes clés et ouvrit les grilles, invitant Iseul à entrer, puis je les refermai derrière nous, le bruit strident des gonds de métal me vrillant légèrement les tympans, que j'avais déjà bien endurcis après les cinq guerres auxquelles j'avais participé.
Je m'arrêtai un instant et jaugeai ma partenaire du regard, me mettant face à elle. Je lui dis:

"J'ai vu ton expression tout à l'heure. Ne t'en fais pas, tu es en sécurité avec moi. Je suis ton gardien."

Puis je la pris dans mes bras, tendrement, posant sa tête sur mon torse recouvert de la chemise et de l'épais manteau noir que j'avais acheté pour une bonne somme. Je restai ainsi un moment, laissant le vent faire voler les quelques mèches d'Iseul que je n'avais pas cacher sous ma main.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: À travers un paysage nocturne, deux êtres de la nuit…[Ryujia Dragonstone & Iseul Yoon][Terminé]   Sam 22 Aoû - 7:27

Pour seul réponse, il haussa les épaules. La conversation s’arrêta là, nous n’avions plus rien à nous dire. Nous parcourûmes le chemin qu’il nous restait à traverser avant d’arriver aux grilles du manoir. Lorsque nous approchâmes, il ralentit le rythme. Aux aguets, il sonda les alentours, je fis de même. Lui, tout comme moi, avions discerné le petit groupe qui traînait non loin. Ce n’était un véritable problème, s’ils se trouvaient à être du refuge il n’allait pas être difficile d’expliquer notre arrivé. Un simple surveillant qui rentre avec une élève n’aillant pas respecté le couvre-feu.

Ce fut encore plus simple de traverser. Une petite bande de trois pauvres types profitant du bon temps ensemble afin de fumée. L’odeur de la fumée me parvint sans problème jusqu’à mes narines. Cette chose n’était certainement une simple cigarette, l’odeur était beaucoup trop déplaisante. Une odeur que j’associerais à celle d’une moufette. Nous passâmes sans prêter attention à eux, mais l’un d’eux le malheur de siffler de plaisir en m’a faveur. Je tournai la tête amusé vers le principal intéressé. Vraiment, il n’a rien trouvé de mieux que siffler ? Qu’espérait-il en faisait cela ? Par simple pitié pour le garçon, je lui fis un clin d’œil qu’il n’eut pas temps de savourer puisque j’entendis Ryujia craquer son poing à côté de moi. Dommage, je n’aurai pas eu le temps de m’amuser un peu avec lui. Ce simple geste suffit pour qu’ils prennent tous les trois l’expression d’un chien battu, queue entre les jambes. Pratique et efficace mon garde du corps personnel. Ce dernier me pinça légèrement le bras, un simple message pour me sortir l’idée de m’amuser avec eux. Impossible de profiter de l’innocence des humains avec lui.

Nous finîmes par pénétrer à l’intérieur des grilles après que Ryujia eut déverrouillé le portail. Nous avançâmes de quelques pas seulement et il s’arrêta à nouveau face à moi. Nous sommes presque arrivés, pourquoi s’arrêter maintenant ? Puis il me confirma l’une de mes craintes.

« Je… »

Même pas le temps de poursuivre qu’il me prit dans ses bras, appuyant ma tête contre son torse. Au départ je restai droite comme une barre puis me détendis graduellement. Je posai mes mains sur son torse et m’accrochai à ses vêtements ainsi que fermai les yeux. Je parlai à voix basse presque en murmurant.

« Je n’ai pas peur… C’est seulement si inhabituel pour moi… »

Nous restâmes coller l’un à l’autre un moment, j’étais bien ainsi. J’aurais aimé pouvoir ressentir cette chaleur que émane les hommes, avoir se sentiment d’être dans un cocon chaud. Pouvoir frissonner sous le vent qui me fouettait la nuque. Mais finalement je me retirai doucement et élevai mon regard vers la grande bâtisse devant nous.

« Nous ne devrions pas rester là. N’importe qui peut nous voir à travers une les fenêtres. »

Je dis cela d’un air absent toujours à fixer le manoir laissant le vent jouer dans ma courte chevelure.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: À travers un paysage nocturne, deux êtres de la nuit…[Ryujia Dragonstone & Iseul Yoon][Terminé]   Sam 22 Aoû - 8:04

Elle semblait apprécier ce moment, et le plaisir était partagé. Puis elle se détacha finalement et me dit:

« Nous ne devrions pas rester là. N’importe qui peut nous voir à travers une les fenêtres. »

J'opinai et je repris ma marche, remettant mon bras autour d'Iseul, calmement, sans précipitations. L'odeur de l'herbe fraîche me parvenait, mais aussi des odeurs un peu moins attrayante, un peu comme de la merde. J'imagine que certains hybrides venaient faire leur besoin dans les bois, et qu'il y avait des animaux qui faisaient de même.
Nous marchions sur le chemin de terre, bordé par quelques pavés brisés, les rayons de lunes cachés par les arbres environnants. Mais heureusement, j'avais une très bonne vue de nuit, c'est pourquoi je marchais sans encombres. Toujours à l'affût, sans forcément le montrer, je ne perçus aucun battement de coeur, si ce n'est un battement de coeur très lent, probablement une musaraigne, et quelques battements de coeur un peu plus rapides, peut être des créatures nocturnes, probablement des hiboux, des chouettes ou des chauves-souris. Cela faisait bien 5 minutes que nous marchions sur le chemin, à allure constante, quand j'aperçus enfin la fameuse cour. En me concentrant, je réussissais encore à percevoir l'odeur de bière et de cigarettes. Mais aucun battement de coeur humain, ça m'arrangeait. Les surveillants devaient sûrement traîner près de l'intérieur du Refuge. Malheureusement, et heureusement peut être en un sens, ma chambre se trouvait au dernier étage, à coté du grenier. Bien qu'elle soit de bonne facture, je soupçonnais que ce soit un réaménagement d'une partie du grenier, mais je m'en fichais car ça me permettait de ne pas me faire entendre. Et d'être réveillé si jamais un élève faisait une bêtise pendant la nuit.
On atteignit enfin les marches du Refuge, et arrivés à la porte, j'utilisai la clé venant du porte clé que j'avais toujours en main. Je fis à nouveau rentrer Iseul, et referma à clef derrière, puis cherchai à percevoir les battements de coeur. J'entendis un battement régulier juste au-dessus, probablement un de mes collègues. Heureusement j'avais ouvert et fermé discrètement, de façon à ne pas faire de mauvaises rencontres. Les battements s'éloignaient petit à petit, pendant que je restais silencieux et immobile, à l'affût, tel un chasseur, ne le cachant pas cette fois.
Quand les battements de coeur furent assez lointains et que je les perçus descendre, je montai l'escalier central juste en face, ma main posée dans le dos d'Iseul. Je montai ainsi un étage, deux étages, et ceux jusqu'au dernier, ma marche étant totalement silencieuse.
Tout en haut, je trouvai enfin ma chambre, isolée et juste à coté du grenier. J'ouvris la porte avec mes clés, pour la dernière fois, et referma derrière, mais pas à clé. Je rangeai enfin mon porte-clé dans ma veste et ôtai ma veste que je jetai négligemment sur un fauteuil en cuir.
L'intérieur de ma chambre était relativement cosy, et elle était plus grande que les chambres d'étudiants normales. Bien que l'ambiance soit assez sobre, ma chambre était composée d'un fauteuil en cuir brun avec une table basse près de l'entrée, où traînaient le règlement intérieur que j'avais relu pour la forme il y a peu. Il y avait aussi un bureau et une mini-bibliothèque, ainsi qu'une chaise. Sur mon bureau, un verre de whisky scotch à moitié entamé, et des tas d'écrits que j'avais pris avant de quitter le manoir familial. Il y avait aussi un collier en or, souvenirs de ma défunte amante, que je n'avais pas vraiment eu l'occasion de connaître mais dont je plaignais le sort. Dans ma bibliothèque étaient rangés en grande partie des essais philosophiques et quelques romans classiques, type Flaubert ou Tolkien. Mon lit était un lit double, légèrement en vrac et refait à la va-vite, draps blancs, coussins blancs et couverture rouge sombre. Du reste, il y avait une armoire dans le coin gauche de la pièce, où je rangeais mes quelques habits, et une fenêtre à battants fermée avec des rideaux rouges sombres, comme ma couverture. J'avais aussi ramené une platine tourne-disque de mon vieux manoir, que j'avais entreposé sur ma commode en face de mon lit. Ma collection de C.D était rangée à l'intérieur de la commode, je pris donc le temps de mettre un C.D pendant que Iseul analysait ma chambre. J'en pris un au pif, puis le posai sur le tourne-disque, et l'activai. Puis je positionnai le bras sur le disque, de façon à écouter le son feutré de la musique. Je reconnus du Animals, un vieux groupe de rock que j'aimais bien.

Spoiler:
 

Alors que la musique commençait à envelopper la pièce d'une ambiance plus tranquille, je commençai à retirer mes chaussures tout en adressant à Iseul:

"Alors, ma chambre est à ta convenance ?"
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: À travers un paysage nocturne, deux êtres de la nuit…[Ryujia Dragonstone & Iseul Yoon][Terminé]   Dim 23 Aoû - 7:06

Nous ne tardâmes pas à traverser le peu de chemin qu’il restait à parcourir. Dans le silence le plus total, nous franchîmes la cours avant de pénétrer le manoir. À l’intérieur, Ryujia se mit à l’affut et retint le moindre mouvement. Après analyse rapide, je pus sans problème entendre détecter les battements de cœur d’une personne se trouvant à l’étage. Cette personne s’éloigna peu de temps après et nous pûmes continuer. Ça ne devait pas être simple tous les jours de monter ces trois étages. C’était une première pour moi que je gravissais ce grand escalier jusqu’au troisième. L’étage n’était en rien différente des deux autres, il n’y avait d’extraordinaire. Mais sa chambre l’était un peu plus. Lorsque nous engouffrions Ryujia s’enfonça plus loin dans la pièce tandis que je balançai mes sandales à talon haut sur le sol. Je me sentais bien petite sans mes talons. Je parcouru la pièce du regard le posant sur le lit où y reposant une couverture d’un éclatant rouge vin. C’était une couleur plutôt frappant à travers cette pièce. Ma main caressa le dossier du fauteuil, je pus vous confirmé que ce n’était pas une banal imitation de cuir, mais bien du vrai. Ça chambre était bien plus grande que la mienne qui pourtant y accueillait trois élèves. C’était presque injuste le luxe que pouvait se permettre les membres du personnel. Je m’approchai de son bureau ensevelit de livre et de papier de toute sorte, je les toisai rapidement du regard avant de m’arrêter du la chaîne en or. Je le pris en main afin de mieux l’observer, cette chaîne ne lui appartenait certainement pas.

Pendant ce temps, mon mentor en avait profité pour installer une certaine ambiance en y ajouter un peu de musique. Je souris lorsque j’entendis les premières notes de la mélodie. Je ne saurais dire son nom, mais je l’avais déjà entendu et l’appréciais beaucoup. À la question de l’homme, je remis en place le collier et me tournai dans sa direction en souriant.

« Assurément, c’est un tout autre monde ici, c’est apaisant. »

Je m’avançai vers lui, une fois à sa hauteur, je passai mes bras autour de son cou. Je fus obligée de me mettre une nouvelle fois sur la pointe des pieds pour me mettre à sa hauteur.

« Je n’ai toujours pas eu l’occasion de te le dire, mais merci pour tout. »

À croire qu’à notre rencontre je le détestais pour m’avoir empêché de me nourrir et maintenant me voilà à le remercier.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: À travers un paysage nocturne, deux êtres de la nuit…[Ryujia Dragonstone & Iseul Yoon][Terminé]   Dim 23 Aoû - 8:08

Je vis Iseul poser le collier en or et me répondre positivement:

« Assurément, c’est un tout autre monde ici, c’est apaisant. »

Alors que je me levai pour poser ses bottes au coin du lit, je la vis s'approche de moi. Elle passa ensuite ses bras autour de mon cou puis me dit:

« Je n’ai toujours pas eu l’occasion de te le dire, mais merci pour tout. »

J'opinai et collai mes lèvres aux siennes, tendrement. Le baiser fut une nouvelle fois vif, et mon regard se porta sur le collier qu'elle avait touché au préalable. Je me détachai donc de son étreinte et m'approchai de l'endroit où elle était précédemment, puis je fixai le collier, mes mains posées aux extrémités du bureau.

"Il appartenait à ma fiancée, Eléanore. Je le garde depuis sa mort, comme pour lui rendre hommage."

Ces mots étaient un peu lourd dans ma bouche, et ce n'était pas sans raisons. Si je n'avais pas eu le temps d'aimer cette fille avec notre correspondance se résumant à quelques lettres envoyées, je ne pouvais pas non plus affirmer sans broncher que je n'avais pas ressenti une certaine tristesse à l'avoir su tuée. Je fixai le collier quelques secondes, puis je pris le verre de whisky encore posé sur le bureau et le but d'une traite. Je le reposai ensuite dans ma commode, où étaient entreposés des feuilles vierges, quelques verres et une mallette contenant des armes blanches, vestiges de ma période en tant que soldat. Je me retournai à nouveau vers Iseul et lui dit:

"Et merci à toi de donner un nouveau sens à ma vie."

Je m'approchai d'elle et la regardai dans les yeux, mon regard laissant apparaître une certaine nostalgie dû aux souvenirs de ma fiancée, et une certaine tendresse qui lui était destinée.
Je passai devant elle et vint me poser sur le lit, attrapant au passage la bouteille de whisky à peine entamée rangée sous mon lit, que je débouchai et que je portai à ma bouche. J'en bus une longue gorgée, puis je reposai la bouteille, fermée, sous mon lit en tapotant légèrement la place à ma gauche.

"On a du temps pour faire ce qu'on a à faire, pour l'heure j'ai juste envie de te regarder. D'éprouver de la fierté quant à ce que je vais faire de toi, quant à ce que tu vas devenir, quant à ce que tu es déjà."
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: À travers un paysage nocturne, deux êtres de la nuit…[Ryujia Dragonstone & Iseul Yoon][Terminé]   Dim 23 Aoû - 20:32

Comme je l’avais espéré au fond de moi, il m’offrit un nouveau baisé, quoique rapide. Il s’éloigna pour atteindre son bureau, les yeux rivés sur le collier que je tenais en main un peu plus tôt. Il appartenait à sa fiancer, bien sûr. J’hochai la tête en guise de réponse, même s’il se trouvait dos à moi et ne pouvais donc pas me voir. Je m’assis sur le coin du lit et l’observais sans rien dire terminer un verre d’alcool se trouvant sur le bureau. Je ne parlai pas plus lorsqu’il me remercia, un simple sourire suffisait comme réponse. Finalement, après avoir profité d’une gorgée de whisky dont il cacha le reste de la bouteille sous son lit, il m’invita à le rejoindre sur le lit.

« Être fière de ce que je suis ? Je suis bien curieuse de connaître quelle fierté je peux faire éprouver. »

Avant de me joindre à lui, j’allais me pencher là où il venait de poser son alcool. Je la récupérai avant de me relever et de me diriger de l’autre côté de lit. Voyant l’expression de mon partenaire, je lui fis un grand sourire tout en rouvrant la bouteille.

« Allons, j’ai bien droit de profiter moi aussi de ce doux plaisir. Une simple gorgée ne m’apportera rien de mal. »

En disant cela, je m’installai sur le lit et prit une grande gorgée avant de redonner la bouteille à Ryujia afin qu’il la remette à sa place. Enfin, je me collai confortable à lui le regard levé dans sa direction. Je l’observais dans les yeux, découvrant ce doux regard nostalgique.

« J’ai l’impression que tu es tout aussi perdu que moi. Tu as perdu ta fiancée et les conquêtes qui ont suivis. Il n’y a plus de grande guerre pour te faire oublier, ne serait-ce qu’un court instant, cette douloureuse solitude. Quant à ton dernier attachement, ton frère, tu n’as eu d’autre choix que de le laisser avancer seul. C’est triste de voir un tel regard à travers un homme comme toi. »

Je me relevais doucement sur les coudes tournant mon corps vers celui du vampire. Je me trouvais donc légèrement au-dessus de ce dernier.  

« Dit-moi comment puis-je faire revenir ce véritable sourire sur tes lèvres ? »

Je me penchai vers lui pour lui fournir un doux baiser sur ses lèvres. Une fois retiré, je restai au-dessus de lui souriant d’un sourire tendre qui m’était peu habituel.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: À travers un paysage nocturne, deux êtres de la nuit…[Ryujia Dragonstone & Iseul Yoon][Terminé]   Dim 23 Aoû - 22:13

Ma compagne pris la bouteille avant de réellement s'asseoir, ce à quoi je répondis par un haussement de sourcil.
Elle me dit:

« Allons, j’ai bien droit de profiter moi aussi de ce doux plaisir. Une simple gorgée ne m’apportera rien de mal. »

J'opinai et la laissai boire une grande gorgée, puis rangeai la bouteille qu'elle me passa sous mon lit. Puis elle me regardai dans les yeux, et me dit:

« J’ai l’impression que tu es tout aussi perdu que moi. Tu as perdu ta fiancée et les conquêtes qui ont suivis. Il n’y a plus de grande guerre pour te faire oublier, ne serait-ce qu’un court instant, cette douloureuse solitude. Quant à ton dernier attachement, ton frère, tu n’as eu d’autre choix que de le laisser avancer seul. C’est triste de voir un tel regard à travers un homme comme toi. »

Son intervention m'avait touchée, et je savais qu'elle le pensait vraiment, que ceci n'avait rien avoir avec un jeu. Elle se positionnai un peu plus au-dessus de moi, son regard sur moi:

« Dit-moi comment puis-je faire revenir ce véritable sourire sur tes lèvres ? »

Elle m'embrassai alors, passionnément, baiser que je lui rendis comme je pus. Puis elle se décolla et me regardai tendrement, d'un regard que je ne lui connaissais pas, mais qui rendait son visage encore plus charmant. Je me rapprochai à nouveau, et lui dit d'un souffle:

"Reste à mes cotés."

Puis je collai mes lèvres aux siennes, commençant à la faire basculer tendrement sur ma couverture, qui était fraîche. Mon baiser était tendre, passionnel, langoureux et j'essayais d'éveiller l'érotisme de nos corps. Je commençai à passer mes mains sous son vêtement, et à chercher de la main un soutien gorge, que je détachai d'une main d'expert.
Puis avant d'aller plus loin, je détachai légèrement mes lèvres pour lui dire:

"Prêt pour le grand final ?"
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: À travers un paysage nocturne, deux êtres de la nuit…[Ryujia Dragonstone & Iseul Yoon][Terminé]   Dim 23 Aoû - 22:54

C'est quatre courts mots qui, pour nous, représentaient bien gros. Je n'allais pas l'abandonner comme les autres nous avaient abandonnés, je le promet. C'est ainsi que la conversation se conclu, dans un tendre baisé invoquant passion et sensualité. En même temps, il me renversa sur le dos. Rapidement il se retrouva au dessus de moi, ses mains son mon t-shirt, à dégrafer mon soutien gorge. Pour mon plus grand désarroi, il retira ses lèvres pour me demander si j'étais prête à continuer. C'étais stupide de poser une telle question. À l'étape où nous étions rendus, il n'y avait plus de retour à l'arrière. Les regrets seront pour plus tard. Les mains accrochées à sont dos, je relevai la tête pour l'embrasser à nouveau et m'en détachai pour lui murmurer à l'oreille.

« Dois-je vraiment répondre à cette question ?

HRP:
 

Revenir en haut Aller en bas


Je suis...
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: À travers un paysage nocturne, deux êtres de la nuit…[Ryujia Dragonstone & Iseul Yoon][Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
À travers un paysage nocturne, deux êtres de la nuit…[Ryujia Dragonstone & Iseul Yoon][Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» La folie de deux êtres
» Deux êtres magiques dans un hamburger [PV Kate]
» Haânkhès Rhadamante - En Orient, tout ne peut être que clair entre deux êtres [Terminé]
» De l'amour de deux êtres
» Deux êtres, non trois êtres, partageant le même souffle...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Refuge  :: Bienvenue au Refuge ! :: Archives :: RP-
Sauter vers: