Refuge-RPG.
 
Pour voter pour le Forum. Clique

Partagez | 
 

 À travers un paysage nocturne, deux êtres de la nuit…[Ryujia Dragonstone & Iseul Yoon][Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: À travers un paysage nocturne, deux êtres de la nuit…[Ryujia Dragonstone & Iseul Yoon][Terminé]   Ven 24 Juil - 1:40

L'ayant pris de cours, elle ne parvint pas à m'esquiver et se prit mon coup à l'épaule. C'était navrant, mais pas vraiment problématique. On ne devenait pas adepte du Systema du jour au lendemain, et même s'il n'y avait qu'une seule règle, la maîtrise se parfairait avec des dizaines d'années d'entraînement. Pour ça, c'était un peu comme tous les arts martiaux. Elle me dit:

« Je n’étais pas prête… Oui je sais, c’était l’objectif de m’avoir par surprise, mais voilà, je n’étais pas prête. »

Elle sourit tout en me lâchant le bras:

« J’ai le droit à une deuxième chance ? »

Je lui rendis son sourire, le mien un peu plus léger du fait que je ne souriais pas souvent. Je lui répondis:

"Bien sûr, à ton aise. Et après je te montrerais ce que tu peux atteindre après quelques mois d'entraînements avec moi."

Je me remis en position, lui jetant un regard pour voir si ça allait. Puis je frappai, exactement comme avant, avec le bras gauche cette fois, attendant son blocage. Si l'entraînement paraissait intéressant, il devenait vite lassant, comme pour tous les autres entraînements. C'est pourquoi j'allais lui montrer quel niveau elle pouvait atteindre avec moi en tant que professeur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: À travers un paysage nocturne, deux êtres de la nuit…[Ryujia Dragonstone & Iseul Yoon][Terminé]   Ven 24 Juil - 2:51

Il me rendit un sourire, quoique petit, comme tous ceux exprimé depuis notre rencontre. Comme si sourire le rendait mal à l’aise. Heureusement, il me laissa recommencer, j’étais soulagée

« Super ! »

Cette fois, il s’assurait que je sois en position avant de frapper à nouveau. Je ne me laissai pas avoir de sa frappe gauchère et, tout comme lui un peu plus tôt, je me laissai glisser pour échapper à son coup et attrapai son poignet. D’un sourire ravi je délivrai sa main. Je ne comprends pas comment j’ai raté la première fois.

« Honte à moi de ne pas avoir réussi la première fois ! » Pensais-je à voix haute en rigolant.

Je relevai la tête pour fixer Ryujia attentive de connaître la suite. « […] après quelques mois d’entraînements… » Avait-il dit. Seulement que quelques mois, espérons qu’une grande évolution allait m’attendre. Les choses allaient peut-être se déroulé plus rapidement que prévu et cette idée me plaisait beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: À travers un paysage nocturne, deux êtres de la nuit…[Ryujia Dragonstone & Iseul Yoon][Terminé]   Ven 24 Juil - 5:56

« Honte à moi de ne pas avoir réussi la première fois ! » dit-elle.

Je lui répondis, la voix du pédagogue:

"Ne t'en fais pas, c'était un test au début, pour voir si tu étais réactive. Ca t'apprends à toujours rester sur tes gardes, parce que si tu suis mes enseignements, tu ne te nourriras plus de clochard puant l'alcool mais de cibles beaucoup plus compliquées à chasser."

Je croisai les bras, la dévisageant un moment. Encore fut-il qu'elle arrive à refréner ses pulsions. Je pouvais l'empêcher d'agir, mais pas de ne penser. C'est notamment pour ça que j'avais toujours eu des débordements avec mon frère. Il était volontaire, mais il ne voulait pas vraiment changer. Apprendre à se contrôler était plus un chantage que je lui avais fait pour qu'il suive mes cours de Systema. Espérons que ça ne fonctionne pas pareil pour elle.
Je lui dis ensuite:

"Maintenant, je vais te montrer ce que moi je sais faire. Laisses toi faire, au risque de te faire casser le bras."

En effet, le but premier du Systema était de neutraliser une cible, donc éventuellement de lui casser les os. J'espérais intimement qu'elle allait m'écouter, sinon son bras craquerait sec.
Je me mis en position, et lui demandai de frapper. Puis je pris son bras, le laissant glisser le long de ma poitrine, et me mit derrière elle tout en lui mettant un coup de pied, plutôt léger, dans les rotules, de manière à ce qu'elle tombe, tout en gardant son bras. Puis une fois au sol, face contre terre, je posai ma jambe près de son bras et lui dis:

"Là, je n'ai qu'à presser un peu et ton bras est cassé pour un long moment, et tu ne te bas plus pendant au moins 3 mois."

Je la relâchai ensuite, l'aidant même à la relever et à se dépoussiérer, puis recroisai les bras:

"Alors, toujours partante?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: À travers un paysage nocturne, deux êtres de la nuit…[Ryujia Dragonstone & Iseul Yoon][Terminé]   Ven 24 Juil - 7:31

J’appréciai encore plus l’image de pouvoir me nourrir de cible plus appétissante. Quant à mon test de reflexe, j’allais avoir le temps pour me reprendre de cette erreur navrante.

Enfin j’allais pouvoir connaître sa véritable force, j’allais pouvoir découvrir si mon nouveau maitre valait ce qu’il exprimait où tout cela n’était que trompeur. Évidemment, je ne pensais pas que la deuxième option soit valable. Il me semblait fort, compétant et connaître son « métier ». Je ne m’en inquiétais pas.

Comme demandée, je le frappais à nouveau. Pour dire vrai, je ne suivis pas entièrement ce qui se produisit ensuite. Ryujia m’avait attrapé le bras et ramener contre lui, je sentis une douleur au niveau des genoux qui me relâchèrent. Cette fois je me retrouvai allongée contre le sol, le visage écrasé contre le sol et le bras retenu par mon mentor. Je sentis un poids s’appuyer contre mon bras et instinctivement je tentais de le déprendre, mais m’arrêtai subitement lorsque le message de Ryujia me parvint. Il était préférable que je reste immobile, le message était clair. La position était très désagréable et la tentation était difficile à maintenir, mais il me relâcha enfin.

Il m’aidait à me relever et même à soutirer un peu de poussières de sur mes vêtements. Maintenant je découvrais qu’il était attentionné, quoique depuis ma rencontre avec lui qu’il le démontrait. J’étais en train de replacer mes vêtements lorsqu’il me posa LA question. Je relavai prestement la tête souriante.

« Évidemment !! »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: À travers un paysage nocturne, deux êtres de la nuit…[Ryujia Dragonstone & Iseul Yoon][Terminé]   Sam 25 Juil - 14:40

Une nouvelle fois, ma partenaire me prouva qu'elle était ambitieuse, en me gratifiant d'un « Évidemment !! ». Je réfléchis un instant à quoi faire d'autre comme entraînement. Puis je me rappelai que l'on était dans une nuit qui n'était pas forcément propice à l'entraînement aux premiers abords. Après tout, je venais juste de la stopper dans sa soif de sang.
Je me posai donc sur le banc, invitant Iseul à s'assoir, puis sorti une canette de ma veste. J'avais décidé de mettre le sang dans des canettes, pour que ça paraisse moins effrayant que si je sortais une poche de sang devant des élèves. Je la décapsula et la tendit à Iseul. Elle avait certainement sentit que c'était du sang, sinon elle était une bien piètre vampire. Je lui dis donc:

"Ca ne te dérange pas qu'on reporte l'entraînement à une autre fois, et qu'on discute? Je me rend compte que je ne te connais pas tant que ça, alors autant créer une ambiance un peu plus personnelle en vue de ce que l'on s'apprête à faire. Tu peux me poser les questions que tu veux, j'y répondrais à toutes, même les plus osées. Parce que même si j'ai l'air un peu intimidant peut-être aux premiers abords, je demeure ouvert d'esprit."

Je parlai d'une voix bienveillante, et toujours calme. Il m'arrivait très rarement de hausser le ton, sauf en tant que pion, et j'avais toujours été d'un naturel serein. En apparence tout du moins, car je remettais tout le temps des milliers de choses en questions, et ça n'allait pas en s'améliorant avec l'âge.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: À travers un paysage nocturne, deux êtres de la nuit…[Ryujia Dragonstone & Iseul Yoon][Terminé]   Sam 25 Juil - 20:29

Je suivis du regard Ryujia qui retournait s’asseoir. L’entraînement était déjà terminé pour aujourd’hui ? Il m’invita à le rejoindre tout en sortant une canette de sa veste. Bien avant qu’il ne l’ouvre, je reconnue l’odeur qui en émanait. Mes narines frémissaient de plaisir à cette odeur alléchante. Pour mon plus grand plaisir, il me la tendit. C’était bien pensé de camoufler le sang de cette manière. Je pris la canette des mains de Ryujia en le gratifiant d’un merci et allai m’asseoir à ses côtés. J’avais tellement soif que même en poche je l’aurais prise, mais ainsi présenter c’était plus appétissant qu’une poche. Je pris une grande gorgé, savourant le liquide tiède glisser dans ma gorge.

Il souhaitait donc discuter. Qu’est-ce que je pourrais lui demander ? De mon côté je préférais poursuivre ce qu’on avait déjà entamé. Mais puisqu’il souhaitait parler, jouons au jeu de la question. Je réfléchis un court moment aux questions que j’allais lui poser. Autant commencer par des questions globales.

« hum… D’accord alors tout d’abord, un peu plus tôt tu m’as parlé de ton frère comme quoi je lui ressemble, je suis curieuse de savoir en quoi. Sinon, autre que participer à des guerres et avoir des problèmes avec les chasseurs, tu as fait quoi de ta vie pour en arriver à travailler comme surveillant au refuge ? Finalement, pourquoi accepter de m’entraîner ? »

Trois questions d’un coup, c’était suffisant pour le moment. Je pris une nouvelle gorgé dans la canette.

« Je te laisse aussi me poser des questions, mais contrairement à toi, j’ai l’autorisation de refuser certaine. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: À travers un paysage nocturne, deux êtres de la nuit…[Ryujia Dragonstone & Iseul Yoon][Terminé]   Dim 26 Juil - 12:45

Elle accepta de s'asseoir et prit ma canette, visiblement assoiffée. Content qu'elle ne rechignait pas à boire du sang dans une canette, peut-être que c'était la seule solution pour qu'elle boive sans se plaindre. Sans le vouloir, j'avais peut-être trouvé la solution pour qu'elle obéisse.
Elle me dit alors:

« hum… D’accord alors tout d’abord, un peu plus tôt tu m’as parlé de ton frère comme quoi je lui ressemble, je suis curieuse de savoir en quoi. Sinon, autre que participer à des guerres et avoir des problèmes avec les chasseurs, tu as fait quoi de ta vie pour en arriver à travailler comme surveillant au refuge ? Finalement, pourquoi accepter de m’entraîner ? »

Elle but une nouvelle gorgée puis enchaîna:

« Je te laisse aussi me poser des questions, mais contrairement à toi, j’ai l’autorisation de refuser certaine. »

Elle m'avait d'abord parler de mon frère. Je fis une légère moue, puis lui répondis:

"Et bien en effet, tu ressembles à mon frère sur différents aspects. Premièrement, la fougue. Mon frère aussi est quelqu'un de déterminé et fougueux, bien qu'un peu plus terre-à-terre que toi. Sûrement grâce à ses 168 ans. Et il a beaucoup de mal à se contrôler, ce qui fait qu'on a décidé de l'envoyer au Refuge pour essayer de voir ce que ça allait donner. C'est pour ça que j'ai décidé de le suivre, pour le surveiller, et c'est pourquoi j'ai accepté le poste de surveillant. Je ne néglige pas mon métier, mais ma priorité, c'est mon frère. Mais j'ai entendu dire qu'il n'y avait eu aucun incident, il semble avoir compris mes enseignements, alors je vais arrêter de le surveiller, tout simplement. Il est maintenant assez grand pour se débrouiller.
Pour ce qui est de t'entraîner, c'est sûrement lié à ceci. Je pense que m'occuper de quelqu'un me manque, et peut-être que dans ma tête je te substitue à mon frère. Ou peut-être pas.
"

Je haussai les épaules, lui prenant la canette et buvant une gorgée. En vrai, je n'étais pas si sûr de la substituer à mon frère, elle était une fille, une congénère, et me faisait un peu penser à mon ancienne fiancée à cause de la couleur des cheveux et des yeux. Peut-être était-ce une parente?
Je lui rendis la canette, m'essuyant du revers de la manche puis lui dit:

"Et toi, pourquoi avoir accepté que je t'entraîne? Pour devenir plus forte physiquement ou plutôt pour apprendre à te contrôler?
Et aussi, de quelle famille de vampires viens-tu ?
"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: À travers un paysage nocturne, deux êtres de la nuit…[Ryujia Dragonstone & Iseul Yoon][Terminé]   Lun 27 Juil - 6:13

C’était mignon de découvrir que derrière cet homme fort se cache une personne aussi inquiète pour son frère. Une préoccupation qui l’a entraîné à toujours vouloir garder un œil sur lui. Au final avec ce qu’il venait de m’affirmer, Ryujia me faisait pensé à une personne seule qui cherche seulement de la compagnie. J’étais presque triste pour lui, la solitude semblait lui avoir pris depuis longtemps. C’est pourquoi il aurait voulu m’avoir comme nouvelle protégé en quelque sorte. Il me prit la canette des mains enfin de boire à son tour, je le laissai faire sans rien dire en attendant ses questions.

« Je te mentirais si je te dirais que ma principale raison est d’apprendre à me contrôler. Ce n’est pas véritablement l’un de mes soucis pour le moment. Devenir plus forte est la raison, j’ai toujours voulu apprendre à combattre de manière plus digne que ce que je fais présentement. Quant à ma famille, ce n’est pas une très grande famille vampirique tu sais ? Les Yoon, originaire de la Corée. Il me semble même qu’il y a que quelques siècles de cela, nous étions que de vulgaire humain devenu vampire après transformation. »

L’histoire de ma famille n’avait rien de passionnant selon-moi. Même que l’idée que mes ancêtres soient humains de me plaisait guère. Cela démontrait de la faiblesse de notre lignée.

« À mon tour ! De ton côté, comment as-tu appris toutes ces techniques de combat ? Et d’ailleurs je me demandais, il t’arrive d’être un peu plus expressif ? »

Je posai cette question en rigolant, mais cela restait une véritable question. Sauf exception de quelques petits sourires, il n’avait guère démontré d’émotion depuis notre rencontre. C’était l’âge qui le rendait ainsi ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: À travers un paysage nocturne, deux êtres de la nuit…[Ryujia Dragonstone & Iseul Yoon][Terminé]   Lun 27 Juil - 10:11

« Je te mentirais si je te dirais que ma principale raison est d’apprendre à me contrôler. Ce n’est pas véritablement l’un de mes soucis pour le moment. Devenir plus forte est la raison, j’ai toujours voulu apprendre à combattre de manière plus digne que ce que je fais présentement. Quant à ma famille, ce n’est pas une très grande famille vampirique tu sais ? Les Yoon, originaire de la Corée. Il me semble même qu’il y a que quelques siècles de cela, nous étions que de vulgaire humain devenu vampire après transformation. »

La réponse m'allait. Les Yoon? Jamais entendu parler, ça ne devait en effet pas être une grande famille. Je savais que la plus grande famille de vampires étaient la famille du Comte Dracula, et que ma famille était à peu près aussi grande, mais pas non plus aussi connue. Elle voulait se contrôler alors? Tant mieux, je ne sais pas ce que j'aurais fait si elle m'aurait dit qu'elle cherchait juste à devenir plus fort. Sûrement aurais-je plié l'échine, comme je fais tout le temps. Mais ça ne m'aurait pas plus. Le pouvoir sans mesure entraîne bien souvent la destruction, et l'auto-destruction aussi. C'était le problème avec mon frère, et je l'avais souvent sorti de situations compromettantes. J'ai même dû tuer pour lui, espérons que je ne doive pas tuer pour elle.
Elle enchaînai:

« À mon tour ! De ton côté, comment as-tu appris toutes ces techniques de combat ? Et d’ailleurs je me demandais, il t’arrive d’être un peu plus expressif ? »

Je répondis:

"Et bien tu sais, j'ai commencé ma "carrière de soldat" chez les russes, donc en partant de là j'ai toujours eu de bons contacts avec les russes après ça. Bien que je me sois battu au coté des américains plus d'une fois, j'ai toujours eu un certain attachement pour la Russie, c'est pourquoi j'y suis retourné plusieurs fois, et j'ai était un des premiers à apprendre le Systema, lorsqu'il fut crée le siècle dernier. Je sais aussi faire du judo, et j'utilise le kata pour me concentrer en général. Et je sais aussi faire un vieux style de combat américain, mais le manque d'entraînement m'a fait un peu perdre la main."

Quant à la deuxième question, elle était franche et d'un coté, elle était sincère. En effet, j'étais assez peu expressif. Je lui répondis donc, après un certain temps:

"Pour ce qui est de mon expression, j'imagine que le fait que j'ai été longtemps seul, et que je n'ai jamais eu d'affections parentales influe. Ca aurait peut-être été différent si ma fiancé ne s'était pas fait tué il y a longtemps. Je n'avais aucun lien affectif avec elle, mais peut-être qu'elle m'aurait permis de compter sur quelqu'un, avant que mon frère ne naisse. Peut-être que ça aurait fait un poids sur la balance. Pour ce qui est de l'amour, j'ai rarement eu de bonnes expériences tu sais. C'est rare qu'une humaine accepte que son petit copain soit un assassin suceur de sang, alors je ne suis jamais resté trop longtemps en couple. Voilà qui répond à ta question."

Je me massai le menton, la mine soucieuse. Je n'avais jamais vraiment parlé de ça avant, mais c'était le jeu. Je répondais à ces questions, quelle qu'elle soit. Et au final, ce n'était pas si dérangeant que ça. Je lui dis alors:

"Tu m'as parlé plus tôt de ta certaine difficulté à garder des amis et un petit ami. Pourquoi ne pas te lier avec quelqu'un, toi ?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: À travers un paysage nocturne, deux êtres de la nuit…[Ryujia Dragonstone & Iseul Yoon][Terminé]   Mar 28 Juil - 2:01

Avait-il eu l’occasion de côtoyer tous les pays du monde ? Après tout ce qu’il me raconte sur son passé, il semblait avoir vécu un peu partout à la fois. C’était compréhensible, vivre toujours au même endroit pendant des siècles doit devenir lassant avec le temps. Si nous sommes pour vivre aussi longtemps alors pourquoi ne pas en profiter pour voyager à travers le monde. C’est une chose que j’aimerais bien entreprendre. Il connaissait plusieurs arts de combat, cela devrait être utile, mais les techniques ne doivent pas finir par se ressembler à un moment ?

Il eut un moment de silence avant que Ryujia ne réponde à ma deuxième question. Comme je l’avais deviné un peu plus tôt, il était seul et sans attache. Pas de femme, pas de famille, sauf son frère. Même moi j’ai toujours contacte avec mes parents et mes petits frères, mais lui à décider de laisser son frère vivre sa vie. Il ne reste que lui et ses tourments. Je haussais un sourcil lorsqu’il employa la petite amie humaine. Je ne pus m’abstenir de laisser échapper un commentaire.

« Pourquoi avoir une petite amie humaine alors ? Même si l’une d’entre elle t’aurait accepté, elle ne serait certainement plus en vie aujourd’hui pour nous en parler. Être en couple avec un humain c’est prendre le risque de souffrir sa mort beaucoup plus devancé que la nôtre. Eux-mêmes seront tristes de découvrir leur corps vieillissant tandis que le nôtre reste éternellement jeune. »

C’était un peu comme un conseil de ne pas avoie comme petite amie une femme qui le fera souffrir à nouveau. Il me renvoya en quelque sorte ma question en me demandant pourquoi je ne m’attache pas aux autres. C’était pourtant simple.

« Ce n’est pas moi qui ne veux pas me lier aux autres, mais eux qui ne veulent pas de moi. Ils ont tous fini par se trouver face à moi alors que j’étais incontrôlable et à avoir peur. Donc je ne me soucis plus d’eux, tant mieux si un jour je rencontre une personne qui ne me traite pas comme un monstre sanguinaire, sinon tant pis. Sauf mes frères, je n’ai jamais été du genre à m’attacher aux personnes. »

Je haussai les épaules, comme quoi ça n’avait pas d’importance pour moi. C’était dans ma personnalité de ne pas apprécier les personnes sauf comme repas ou divertissement. J’avalai une nouvelle gorgé avant de poursuivre.

« Il est arrivé quoi à tes vieux pour qu’ils ne fassent pas parti de ta vie ainsi ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: À travers un paysage nocturne, deux êtres de la nuit…[Ryujia Dragonstone & Iseul Yoon][Terminé]   Lun 3 Aoû - 17:28

Elle ressassa la question que je m'étais déjà posée. Bien sûr, c'est plus facile de se mettre avec un vampire qu'un humain, mais j'étais persuadé qu'il existait des alternatives. Sinon, je n'aurais jamais tenté le coup.
Elle enchaîna, en réponse à ma question:

« Ce n’est pas moi qui ne veux pas me lier aux autres, mais eux qui ne veulent pas de moi. Ils ont tous fini par se trouver face à moi alors que j’étais incontrôlable et à avoir peur. Donc je ne me soucis plus d’eux, tant mieux si un jour je rencontre une personne qui ne me traite pas comme un monstre sanguinaire, sinon tant pis. Sauf mes frères, je n’ai jamais été du genre à m’attacher aux personnes. »

Je connaissais ce type de personnes. Pour ma part, je les appelais les Loups Solitaires, d'une part en référence à une excellente série de livre de Joe Dever, puis aussi parceque ça leur correspondait bien. Des gens qui passait leur vie à fuir la compagnie, mais qui se cachait derrière un masque de fermeté ou de suavité. Au fond, je les comprenais. Etait-je un loup solitaire? Non, j'étais plus un fantôme. Invisible, mais présent.
Elle but une autre gorgée de sang avant de me demander:

« Il est arrivé quoi à tes vieux pour qu’ils ne fassent pas parti de ta vie ainsi ? »

Je haussai les épaules et lui dis:

"Tu sais, je n'en veux pas vraiment à mes parents de ne pas être présentes. Ce sont de vieux vampires, et comme je te l'ai dis, la vieillesse entraîne souvent la folie. Ils sont bien trop snob pour s'occuper eux-même de leurs enfants, et les servants sont bien trop professionnels pour s'en occuper convenablement.
Mon père est un de ses vieux vampires à la moustache taillée finement, toujours habillé en costard et chapeau haut-de-forme. Il est insensible à presque toute forme de sentiments, on dirait un mur.
Ma mère est un peu plus compréhensive, mais elle demeure altière et un peu arrogante. Si tu veux savoir, ils ne se sont jamais aimés, c'était un mariage arrangé, et je ne pense pas qu'ils sont un jour tombés amoureux l'un l'autre.
C'est à peu près tout ce que tu as à savoir sur mes parents. Ils sont arrogants et snobs, et c'est pour ça qu'ils ne font pas partie de ma vie
".

C'était un beau résumé. Et c'était totalement vrai, même si j'aurais voulu qu'il en soit autrement. Mais bon, je m'étais habitué depuis longtemps maintenant, et je n'avais aucune once de chagrin, d'empathie ou de colère à leur égard. Je les mettais de coté, c'est tout. Je faisais abstraction.
J'enchaînai:

"Et toi, quelle relation entretiens-tu avec tes parents ?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: À travers un paysage nocturne, deux êtres de la nuit…[Ryujia Dragonstone & Iseul Yoon][Terminé]   Mer 5 Aoû - 0:15

Je n’aurais pas aimé avoir ses parents. Si j’aurais été l’une de leur enfant, j’aurais certainement tout fait pour les faire chier le plus. Ça aurait été ma manière de démontrer que moi aussi j’aurais fait partie de leur vie et ce, même s’ils ne le souhaitent. Cette amour ne représentait peut-être qu’une fausse, mais selon-moi ce n’est pas une bonne raison pour abandonner leurs fils à leurs sorts. Je comprends mieux pourquoi il avait surveillé son frère au courant de toutes ces années. Il fallait bien qu’une personne s’occupe de lui si même ses parents ne s’en souciaient pas.

Je ne pus m’empêcher de sourire lorsqu’il me renvoya la question.

« J’ai toujours eu une très bonne relation avec eux ! Ils sont plus jeunes que toi, c’est plutôt amusant quand on y pense. Ils approchent de leurs deuxièmes siècles de vie. Je n’ai rien à leur reprocher, ils sont de bons parents pour mes jeunes frères et moi. Ils agissent peut-être parfois comme des enfants et son un peu tête en l’air, mais au moins c’est amusant. Je peux te l’affirmer que ces deux-là s’aiment pour de vrai ! »

Je ne pouvais pas dire beaucoup de choses sur mes parents. Ils ne m’ont jamais apporté le moindre problème. Ils nous laissaient beaucoup de liberté. Peut-être un peu trop.

« Depuis ta fiancer, as-tu eu d’autre copine ? Ou de copain, je ne sais pas ! »

Je dis cela en rigolant. Il pouvait très bien être bi, je n’avais rien contre cela ! Moi-même je le suis après tout. Mais puisqu’il ne faisait que me parler de sa fiancer, je serais étonnée d’apprendre qu’il n’y avait pas seulement elle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: À travers un paysage nocturne, deux êtres de la nuit…[Ryujia Dragonstone & Iseul Yoon][Terminé]   Jeu 6 Aoû - 19:08

Elle répondit à ma question avec entrain, et avec un certain enthousiasme:

"J’ai toujours eu une très bonne relation avec eux ! Ils sont plus jeunes que toi, c’est plutôt amusant quand on y pense. Ils approchent de leurs deuxièmes siècles de vie. Je n’ai rien à leur reprocher, ils sont de bons parents pour mes jeunes frères et moi. Ils agissent peut-être parfois comme des enfants et son un peu tête en l’air, mais au moins c’est amusant. Je peux te l’affirmer que ces deux-là s’aiment pour de vrai ! "

Puis elle me posa une question plutôt personnelle. J'y répondis, évidemment, car je n'avais pas de secrets, mais je gardai une mine sérieuse, me détendant avec un sourire quand elle me demanda mon orientation sexuelle:

"Et bien, déjà, j'ai eu des copines, en effet, mais jamais de copains. J'imagine que même le temps ne m'a pas rendu bisexuel. Et ces fameuses copines, elles se sont barrés d'elles même le plus souvent. C'est souvent lorsque j'étais soldat que j'ai rencontré de charmantes femmes qui doivent sûrement être morte maintenant, et que j'ai pû vivre les mauvais côtés des séparations. Mais ça n'a jamais duré longtemps, je suis plutôt stoïque et je sais me ressaisir quand ça va mal. La solitude est doucement devenu le seul chemin viable que je pouvais choisir, car les vampires que je connaissais étaient pour la plupart mariées, ou trop snob pour me plaire. Pour moi, le physique ne sert que d'attache, pour attirer l'oeil, mais avec le temps, je sais par expérience qu'il ne compte plus. Ma plus longue relation a duré 2 ans, et c'est la seule fois où la fille m'a quitté contre son gré. Elle est morte dans un accident de la ferme, elle s'est empalée sur une fourche. Mort ridicule, mais souffrance extrème. Depuis ce jour, je suis seul, ou mal accompagné."

Ca faisait longtemps que ma souffrance s'était mûe en un calme assuré, et que ma colère contre la fatalité humaine s'était mûe en pessimisme. Le temps et l'expérience avait fait de moi un vampire mélancolique et calme, un peu comme Anathème, mais pas aussi ostentatoirement que lui. Il était encore jeune, et sa tristesse, ou je ne sais comment appeler ce sentiment, se transformera sûrement un jour en lassitude.
Je lui dis, pour détendre un peu l'atmosphère pesante:

"Tu vivras assez longtemps pour vivre ce genre de chose, je te le promets. Peut-être vivras-tu même plus longtemps que moi. J'ai sûrement encore quelques siècles devant moi, mais le temps apporte souvent la folie, et je vais sûrement sombrer un jour. D'ici là, tu seras devenue une femme forte, qui saura quoi faire en cas de soucis."

Je lui souris entièrement, dévoilant la beauté de mon sourire, et lui frottai amicalement l'épaule. C'était ma façon de lui dire que je la protégerais, désormais.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: À travers un paysage nocturne, deux êtres de la nuit…[Ryujia Dragonstone & Iseul Yoon][Terminé]   Dim 9 Aoû - 8:12

Je rigolai lorsqu’il me fit comprendre qu’il n’était pas bi. D’accord, j’ai compris le message, il ne faisait pas parti du club des indécis du sexe. C’était dommage pour lui qu’il n’est eu droit que de malheur  pour ses copines. Pourtant, il me semblant être un homme honnête, franc et avec cette part de mystère. Ce n’est pas ce que les jeunes humaines apprécient ? J’avais même beaucoup de mal à imaginer Ryujia sombrer dans la folie. Il était bien trop calme pour ça.

Je répondis avec joie à son sourire. Enfin un véritable sourire, ça lui allait bien. C’était presque dommage qu’il le cache ainsi.

« Tu devrais sourire comme cela plus souvent, ça te va à merveille. Ce n’est pas un peu ironique de me promettre qu’à mon tour j’allais souffrir comme tu as souffert ? Enfin… Je te souhaite d’avoir la possibilité de rencontrer un véritablement amour avant de tomber au fond du trou. Je serais peut-être triste pour toi si j’apprendrais que tu es arrivé à bout toujours aussi seul. »

Je lui fis un sourie tendre. C’est étrange de l’avouer, surtout venant de moi, mais je commençais à beaucoup m’attacher à cet homme. J’étais malheureuse d’apprendre qu’un tel destin lui soit tombé dessus. Il n’a pas eu de chance dans sa vie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: À travers un paysage nocturne, deux êtres de la nuit…[Ryujia Dragonstone & Iseul Yoon][Terminé]   Lun 10 Aoû - 15:16

« Tu devrais sourire comme cela plus souvent, ça te va à merveille. Ce n’est pas un peu ironique de me promettre qu’à mon tour j’allais souffrir comme tu as souffert ? Enfin… Je te souhaite d’avoir la possibilité de rencontrer un véritablement amour avant de tomber au fond du trou. Je serais peut-être triste pour toi si j’apprendrais que tu es arrivé à bout toujours aussi seul. »

J'esquissai un nouveau sourire, moins franc, un peu plus discret, et lui dit:

"Ne t'habitue pas trop à mes sourires, parce que je suis de ceux qui pensent qu'un sourire, ça se mérite. Et je te promet de vivre, après libre à toi de vivre ce que tu veux. De t'endurcir, ou bien de sombrer doucement vers la vieillesse.
Et je ne sais pas si je rencontrerais le véritable amour un jour, ce n'est pas vraiment une priorité pour moi. Finir mes jours seuls ne me dérangerait pas, même si je t'avouerais que j'aimerais regoûter au plaisir charnel avant de mourir. Peut-être que c'est mon coté masculin qui prends le dessus ce coup-ci, mais je préfère être franc. Autant sur mes bons cotés que sur mes côtés plus bestiaux.
Et toi, quel est ton but dans la vie pour l'instant? Tu es encore jeune, mais j'imagine que tu as des projets?
"

Je haussai un sourcil pour souligner le questionnement. Elle devait bien avoir une raison de vivre, sinon elle ne vivrait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: À travers un paysage nocturne, deux êtres de la nuit…[Ryujia Dragonstone & Iseul Yoon][Terminé]   Mar 11 Aoû - 1:54

C’est bien ce que j’ai deviné, ce sourire est unique. Je suppose que c’est cela qui le rends si spéciale. Contrairement au mien qui est constamment présent.

« Alors je ferais en sorte d’avoir la chance de revoir ce sourire à nouveau. »

Je le laissai reprendre la parole, me parlant de son non empressement  de se trouver une compagne. Pour le moment, peut-être que cela n’était pas une priorité pour l’homme, mais il va bien finir par comprendre qu’il va lui en falloir une pour s’assurer de garder les deux pieds sur terre. N’est-ce pas un bon moyen pour ne pas sombrer dans la folie ? Puis, il arriva avec une nouvelle.

« Mon but…-soupire-Je ne sais pas trop, pour l’instant j’essaie de terminer mes études. Si ça aurait été que de moi, je les aurais abandonnés il y a longtemps, mais je continue pour faire plaisir à mes parents. Je n’aime pas l’école, c’est chiant. Même si en réalité, je ne sais pas ce que je vais faire une fois mes études terminées. J’aimerais bien voyager. Aussi, je risque de devoir, tout comme toi, veiller sur mes frères. Tu m’imagines devoir m’occuper de deux jeunes vampires aussi incontrôlable, voire plus, que moi ?! J’ai l’impression que ça va mal finir tout cela. Tu me fais réaliser que je n’ai pas de véritable gros projet d’avenir. Ma vie vat être longue… Présentement, disons qu’apprendre à tes côtés me semble être un bon projet. Ça me servira une fois que mes frères seront en captivité ! »

Cela sera une question qu’il faudra que je me redemande. Que faire de cette longue vie qui m’attend ? On verra en temps et lieu. Je finirai un jour par trouver un véritablement projet qui me passionnera.

« Quant à toi, tu y es arrivé à ton but ? À moins que certains sont toujours en cours.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: À travers un paysage nocturne, deux êtres de la nuit…[Ryujia Dragonstone & Iseul Yoon][Terminé]   Mar 11 Aoû - 6:09

" Mon but… Je ne sais pas trop, pour l’instant j’essaie de terminer mes études. Si ça aurait été que de moi, je les aurais abandonnés il y a longtemps, mais je continue pour faire plaisir à mes parents. Je n’aime pas l’école, c’est chiant. Même si en réalité, je ne sais pas ce que je vais faire une fois mes études terminées. J’aimerais bien voyager. Aussi, je risque de devoir, tout comme toi, veiller sur mes frères. Tu m’imagines devoir m’occuper de deux jeunes vampires aussi incontrôlable, voire plus, que moi ?! J’ai l’impression que ça va mal finir tout cela. Tu me fais réaliser que je n’ai pas de véritable gros projet d’avenir. Ma vie vat être longue… Présentement, disons qu’apprendre à tes côtés me semble être un bon projet. Ça me servira une fois que mes frères seront en captivité !
Quant à toi, tu y es arrivé à ton but ? À moins que certains sont toujours en cours.
"

Je lui répondis tranquillement:

"Mon but était d'accompagner mon frère dans son accomplissement, et visiblement c'est fait. Ensuite, j'aimerais bien trouver quelqu'un un jour, mais pour l'instant ce n'est pas ma priorité comme je te l'ai dit. Et puis il y a toi maintenant. Parce que j'ai la qualité de m'investir tout le temps dans ce que je fais, et jamais à moitié. Maintenant que je suis ton mentor, c'est pour longtemps. Mon frère m'a supporté pendant plus de 100 ans, donc prépare-toi."

Je marquai une pause pour siroter le sang de la canette. Il n'en restait pas beaucoup, assez pour deux gorgées peut-être. Je posai donc le reste de canette à coté, à portée de Iseul, et je croisai les jambes, me recalant comme il faut sur le banc. Cette jeune fille avait donc la fibre de grande soeur. Tant mieux pour elle, c'était une qualité louable. Quand bien même ça te bouffait la vie, ça avait de très bons effets, et jamais je ne regretterais de m'être occupé de mon frère. Qui sait, peut-être que j'accompagnerais Iseul assez longtemps pour l'épauler dans sa lourde tâche de s'occuper de ses petits frères? Certainement à dire vrai, sauf si un différent nous sépare un jour.
Je me léchai les lèvres, d'une façon non dénuée de sensualité - un peu malgré moi - et je posai mon regard à nouveau droit dans les yeux de Iseul, sondant un peu ses jolis yeux.
Je lui demandai:

"Tu penses que tu arriveras à me supporter aussi longtemps ?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: À travers un paysage nocturne, deux êtres de la nuit…[Ryujia Dragonstone & Iseul Yoon][Terminé]   Mer 12 Aoû - 6:43

Comme je mis était attendue, l’un de ses buts étaient son frère. Qu’est-ce que nous ne ferions pas pour eux ? Le sujet de la copine revint, pour un homme qui ne veut pas presser pour trouver une fille, c’était tout de même un thème qui revenait souvent avec lui. Finalement, ce fut moi son véritable projet tout comme pour moi c’était lui. 100 ans, nous allons devoir nous supporter pendant longtemps. Je suis curieuse de découvrir comment cette relation va devenir entre lui et moi. Je rigolai doucement.

« Je vais être présente pour fêter ton 400ei anniversaire ! Ça va être amusant tient ! Je vais pouvoir véritablement te traiter de vieux arrivé là ! D’ailleurs, ça faisait quoi d’être en couple avec des humaines alors que tu as des siècles de plus qu’elles ? »

Je disais cela pour rigoler. Ce n’était pas rare pour un vampire d’être beaucoup plus vieux que leur compagnon, mais finalement notre véritable âge, ce n’est pas celle que notre corps montre aux autres ? Même si nos cerveaux ne montrent pas des personnes aussi jeunes. Il prit une nouvelle gorgé de liquide et se réajusta sur le banc. Quant à moi je me relevai tandis qu’il me parlait. Je m’étirai les bras puis le cou, faisant craquer mes membres et sourit amusée à Ryujia.

« Seul le temps pourra nous le dira, mais j’espère qu’on vas y arriver ! Ça m’étonnerais, je ne vois pas trop en quoi tu pourrais m’énerver. »

J’allais prendre la canette et la vida de ce qu’il en restait avant d’écraser la canette dans ma main et la lancer dans la poubelle non loin
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: À travers un paysage nocturne, deux êtres de la nuit…[Ryujia Dragonstone & Iseul Yoon][Terminé]   Jeu 13 Aoû - 23:06

« Seul le temps pourra nous le dira, mais j’espère qu’on vas y arriver ! Ça m’étonnerais, je ne vois pas trop en quoi tu pourrais m’énerver. »

Elle en avait profité pour se lever et jeter la canette dans la poubelle après l'avoir vidé dans son gosier.
Je lui répondis simplement:

" Je suis de nature calme, et raide. Bon, je suis pas coincé, loin de là, mais on ne me plie pas si facilement. Et les caprices n'y changent rien."

Je lui fis un mi-sourire pour lui faire comprendre que je la visais directement. Puis j'enchaînai:

"Et puis tu sais, avec les humaines, j'y ai réfléchi, et il me faudra une bonne raison pour me remettre avec quelqu'un qui n'est pas vampire. Une elfe peut-être? Mais je sais pas vraiment à quoi ressemblerait l'enfant. Un vampire avec des oreilles pointues peut-être..."

Je me grattai ma barbe de trois jours sur mon cou, et je haussai les épaules. A vrai dire, j'avais rarement rencontré d'elfes, donc je ne savais pas vraiment. On m'avait dit qu'ils étaient plutôt attirants en général, mais c'était des créatures de la lumière, et moi de l'obscurité. Ca faisait rarement bon ménage. Et puis bon, je verrais bien à quoi m'attendre si l'occasion se présente.
Je la regardai à nouveau dans les yeux, perçant comme à mon habitude, puis lui dit:

"Et toi, tu projettes de recommencer à aimer un humain un jour ?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: À travers un paysage nocturne, deux êtres de la nuit…[Ryujia Dragonstone & Iseul Yoon][Terminé]   Sam 15 Aoû - 3:26

Calme ? C’est étrange, je ne l’avais pourtant pas remarqué ! Oh, je vous assure, je rigole. Calme est certainement la première qualification que je lui donnerais. En réalité, il est la représentation même du mot calme ! Pourquoi avais-je l’impression qu’il me ciblait lorsqu’il me parla de caprice ? D’accord, d’accord ! C’est vrai, je suis légèrement capricieuse, mais pour de bonne raison, je vous l’assure.

En voilà une bonne décision ! Arrêter de courir après les humaines, elles l’ont bien trop fait souffrir le pauvre. Je penses qu’il sera certainement plus heureux avec une vampire ou encore une elfe, l’idée n’était pas trop mauvaise.

« Parce que en plus de cela, tu projettes avoir des enfants ? Selon-moi, l’enfant sera adorable et il pourrait devenir une créature très puissante si coordonne avec les gênes des deux parents. La question ne serait pas plutôt de savoir si un vampire et une elfe peuvent copuler pour avoir un enfant ensemble ? Il me semble que nous entendrions parler de ces métis si cela serait le cas. »

C’était plutôt une réflexion à voix haute qu’une véritable question. Est-ce possible ? C’est toujours à vérifier. Peut-être bien que ces enfants sont tout simplement cachés à nos yeux où alors ont hérité que des gênes de un seul parent. Bref, je m’égare.

Toujours sur pied, je faisais des vas et viens sur place. Comme toujours, je n’arrivais pas à rester assise longtemps.

« Présentement, la réponse est non. Beaucoup trop de problème et de complication. Mais comme on le dit souvent; jamais dire jamais. Qui sait, peut-être qu’un jour je vais me faire avoir et tomber à nouveau amoureuse d’un humain. On ne contrôle malheureuse pas se sentiment. Mais j’espère sincèrement ne pas retomber amoureuse d’un humain. »

Un simple non aurait suffi, je sais.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: À travers un paysage nocturne, deux êtres de la nuit…[Ryujia Dragonstone & Iseul Yoon][Terminé]   Dim 16 Aoû - 5:52

« Présentement, la réponse est non. Beaucoup trop de problème et de complication. Mais comme on le dit souvent; jamais dire jamais. Qui sait, peut-être qu’un jour je vais me faire avoir et tomber à nouveau amoureuse d’un humain. On ne contrôle malheureuse pas se sentiment. Mais j’espère sincèrement ne pas retomber amoureuse d’un humain. »

Telle était sa réponse, et je la comprenais. Alors que j'allais lui répondre, une idée me vint en tête. C'était plus un trait d'humour qu'autre chose, mais à y réfléchir la situation n'était pas si improbable.

"Qui sait, peut-être qu'un jour on finira ensemble. Un genre de Bonnie and Clyde version vampire."

Je rigolai légèrement, chose que je faisais rarement devant quelqu'un, et mon rire était grave, profond et, modestie à part, plutôt charmant. A y réfléchir, si on allait passer des dizaines d'années ensemble, il était peu probable qu'on ne se rapproche pas. Même si pour l'heure, c'était plus des spéculations que des faits basés sur des choses concrètes. Elle était certes charmante et attiré visiblement par les hommes, et peut-être aussi par les femmes si j'avais sû lire à travers les lignes, mais ça s'arrêtait là. Néanmoins, je connaissais les méfaits, ou les bienfaits, du temps et je savais que la compagnie, si elle se faisait rare, était souvent salvatrice. Mon temps de parole fut bref, mais j'étais curieux de voir la réaction de ma nouvelle protégée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: À travers un paysage nocturne, deux êtres de la nuit…[Ryujia Dragonstone & Iseul Yoon][Terminé]   Mar 18 Aoû - 7:26

La réponse de Ryujia m’amusa beaucoup. En plus de cela, un doux rire s’échappa de ses lèvres. Je devinais bien que mon partenaire n’était pas le type de personne à rigoler aussi facilement. Je me demandais ce qui a pu le faire rigoler de la sorte. Était-ce sa manière de démontrer qu’il disait cela en rigolant ? Pourtant, pour moi ce rire cachait une pointe de vérité. Ces rires-là veulent toujours camoufler la vérité. Un sourire s’arqua sur le coin de mes lèvres tandis que j’approchais doucement du vampire.

« C’est sympas de nous imaginer comme un adorable couple de tueur en série ! Mais pourquoi pas après tout... »

J’avais poursuivi ma route, me déplaçant vers l’arrière du banc. Une fois arrivé au niveau de Ryujia, je déposai délicatement mes mains sur ses épaules robustes.

« Il me serait certainement difficile de ne pas succomber au charme d’un vampire emplit de savoir, de mystère et avec qui ma sécurité est assurée. Et puis… »

Tout en continuant de parler, je laissai glisser mes mains de sur ses épaules pour les laisser se balader sur le torse du vampire. Je penchai vers l’avant afin d’approcher ma tête de son oreille.

« … je ne pourrais pas contredire le fait que ton physique n’est pas déplaisant à regarder. »

Je tournai la tête et le fixai dans les yeux dans un sourire amusée. Il ne fallait pas me prendre trop au sérieux, cela n’était qu’un jeu pour moi. Il m’avait ouvert la porte et maintenant je profite de cet accès.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: À travers un paysage nocturne, deux êtres de la nuit…[Ryujia Dragonstone & Iseul Yoon][Terminé]   Mar 18 Aoû - 9:19

Elle sourit, puis me dit:

« C’est sympas de nous imaginer comme un adorable couple de tueur en série ! Mais pourquoi pas après tout... »

Elle en profitai pour me contourner, et je ne tournai pas les yeux vers elle, la laissant poser ses douces mains sur mes épaules. Elle jouait la carte de la séduction, genre femme fatale? Alors je devais la surprendre, et la rejeter serait sûrement l'option à laquelle elle s'imaginait. Ou la regarder, bouche bée, peut-être.
Puis elle me dit:

« Il me serait certainement difficile de ne pas succomber au charme d’un vampire emplit de savoir, de mystère et avec qui ma sécurité est assurée. Et puis… »

Elle se remis devant moi, baladant sa main sur mon torse, puis se pencha, et je sentis son souffle dans mon cou. Je pense que peu de personnes aurait sû résister à ce genre de charmes, mais j'en avais vu d'autre. Les bars que j'avais fréquentés en tant que soldat étaient remplis de personnes bien moins subtiles qu'Iseul. Puis elle me susurra:

"… je ne pourrais pas contredire le fait que ton physique n’est pas déplaisant à regarder."

Elle posa son beau regard sur mes yeux froids. Je devais l’impressionner, ou tout du moins la surprendre, et j'avais ma petite idée sur comment faire. Je rapprochai ma tête de la sienne, puis ma main de sa joue, et je déposai un petit et vif baiser sur ses lèvres froides.
Puis je lui dis, un petit sourire en coin se formant sur mon visage:

"Prends ça comme un "Toi aussi"."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: À travers un paysage nocturne, deux êtres de la nuit…[Ryujia Dragonstone & Iseul Yoon][Terminé]   Mar 18 Aoû - 20:45

Un bref moment de silence survint entre ma réplique et la sienne. Un moment pour laisser place à une scène douteuse. Ryujia avait quant à lui profiter de cet accès pour déposer sa main sur ma joue suivis d’un rapide baisé sur mes lèvres. L’action fut courte, mais je n’en perdis pas une seconde. Il est vrai que je fus légèrement étonnée de ce geste, mais je ne le laissai pas paraître à travers mon habituel sourire charmeur. Sourire que lui-même affichait. Alors lui aussi souhaitait jouer à ce jeu, je sens que je vais m’y plaire.

Je ne m’écartai pas de ma position tout en affichant une expression légèrement ennuyée.

« C’est tout ? Allons, je sens que tu peux faire mieux qu’un baisé rapide et un simple « toi aussi ». »

Je n’allais certainement pas être impressionnée pour si peu. Est-ce malsain une telle relation entre surveillant et étudiant ? De mon côté, ça n’avait pas d’importance, je laissais les évènements se dérouler sans me soucier de ce genre de détails.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: À travers un paysage nocturne, deux êtres de la nuit…[Ryujia Dragonstone & Iseul Yoon][Terminé]   Mer 19 Aoû - 1:24

Elle restai tel qu'elle, souriante et prenant tout de même une légère expression ennuyée:

« C’est tout ? Allons, je sens que tu peux faire mieux qu’un baisé rapide et un simple « toi aussi ». »

Elle aussi devait se ficher des restrictions sur les relations surveillants/élèves, et tant mieux parce que j'étais du même avis. Après tout, quand je suis né, ce genre de choses arrivaient couramment.
Alors elle voulait plus ? J'avoue que ce fugace baiser m'avait fait plaisir, et je n'étais pas contre recommencer, même si ce n'était pas dans mes habitudes. Mais j'avais été plutôt sensuel et extraverti à un moment de ma vie. Et il ne suffisait que d'une phrase pour me faire sombrer.
Je gardai ma main sur sa joue, puis décidai de me lever, tout en utilisant mon autre main pour venir la poser délicatement sur ses hanches. J'approchai mes lèvres des siennes, diminuant peu à peu l'espace entre nos deux corps.
Puis, sans crier gare, je lui fis une prise de judo, utilisant mon pied pour la déstabiliser et mes mains pour la pousser à la renverse, tentant de la retenir en posant une main dans son dos.
J'ajoutai un:

"Je suis d'accord pour prendre du bon temps, mais s'il te plaît reste sur tes gardes."

Puis je lui souris, l'invitant à venir me chercher si elle me voulait.
Revenir en haut Aller en bas
 
À travers un paysage nocturne, deux êtres de la nuit…[Ryujia Dragonstone & Iseul Yoon][Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» La folie de deux êtres
» Deux êtres magiques dans un hamburger [PV Kate]
» Haânkhès Rhadamante - En Orient, tout ne peut être que clair entre deux êtres [Terminé]
» De l'amour de deux êtres
» Deux êtres, non trois êtres, partageant le même souffle...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Refuge  :: Bienvenue au Refuge ! :: Archives :: RP-
Sauter vers: