Refuge-RPG.
 
Pour voter pour le Forum. Clique

Partagez | 
 

 Les bons souvenirs durent longtemps, les mauvais plus encore. [Lilia Sabishisa / Kelly Johnson][Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Les bons souvenirs durent longtemps, les mauvais plus encore. [Lilia Sabishisa / Kelly Johnson][Terminé]   Lun 6 Juil - 16:27

Kelly marchait dans les rues de la ville, ne se souciant guère de qui elle pourrait bien croiser en chemin, profitant simplement de la liberté qu'elle avait pu acquérir depuis son arrivée au Refuge. Par on ne sait quel miracle, Hazaka s'était trouvée avoir un Don, elle avait donc pu garder sa meilleure amie depuis toujours auprès d'elle, et Dieu sait à quel point c'est bon pour elle, car dans le cas contraire, elle n'aurait eu personne. Elle n'avait plus aucun contact avec sa famille depuis un bon moment, et aussi surprenant que ça puisse paraître, c'était surtout son frère qui lui manquait. Matt. Le grand frère protecteur, celui avec qui elle partageait tout, le tombeur de ses dames comme il aimait bien s'en vanter. Il avait un Don lui aussi, bien qu'elle ne savait pas lequel, mais il avait refusé de partir avec elle. Le Refuge semblait pourtant l'appeler depuis bien plus longtemps qu'elle, mais il refusait catégoriquement d'écouter cette voix dans sa tête. Elle l'avait laissé seul, lui donnant pour seul souvenir de son départ la responsabilité de devoir expliquer le départ de sa petite sœur à leur parents. Elle ne pouvait qu'à peine imaginer la situation dans laquelle elle l'avait mise, mais elle ne comprenait que trop bien son choix. Ses parents, jamais ils ne se seraient remis de la perte de leurs deux enfants.
Secrètement, la seule chose qu'elle espérait était de le voir venir, qu'il la rejoigne. Elle n'était pas seule, elle avait Hazaka, mais elle avait besoin de sa famille, et ce peu importe ce qu'elle en disait. Jamais elle n'avouerait avoir besoin de quelqu'un. Peut-être, quand il serait en âge de quitter la maison, prétendrait-il partir vivre à l'étranger et viendrait à ses côtés ? Seul l'avenir le lui dira.

Vêtue d'un sleam imprimé dans un motif militaire et d'un simple débardeur noir, Kelly profitait de la fraîcheur du matin avant que le soleil d'été ne vienne réchauffer l'air. Les températures avaient tendances à être insoutenables l'après-midi, et rester enfermée au Refuge toute une journée ne l'emballait que très peu, alors elle profitait de la matinée pour sortir un peu et pouvoir tenir le coup tout le reste de l'après-midi. La soirée passait vite, alors ce n'était pas trop une torture, mais de 13h à 18h c'était une véritable calvaire.

Tandis qu'elle avançait, la main de l’Élue allait au contact du mur des bâtiments, le touchant du bout des doigts. Elle ne ressentait rien de particulier à faire ça, mais elle aimait toucher les choses, voir s'il se passait quelque chose quand elle le faisait, la sensation qui pourrait en découler. A l'heure actuelle, tout ce qu'elle en déduisait c'est qu'il ne fallait pas qu'elle y aille trop fort ou le mur lui faisait mal au doigts, mieux valait qu'elle fasse attention, bien que son don pouvait l'aider à tout moment.
Ah, son Don, elle l'aimait, ça oui. Si elle avait eu le choix, prendre celui qu'elle voulait de tout ceux possibles et imaginables, elle aurait sans doute choisi celui-ci. Casse-cou comme elle était, il n'y avait rien de mieux pour elle que de pouvoir se régénérer physiquement. Elle pouvait se faire une entorse, se briser un os de la jambe, recevoir un coup de fusil, elle s'en remettrait toujours, peut-être cela prendrait-il plus de temps que la normale suivant l'intensité de la blessure, mais tout se soignerait. Toujours. Elle ne pourra jamais avoir de plâtres, ou se retrouver paralysée dans un fauteuil roulant, son corps l'empêcherait. En y pensant, vu de loin, elle pouvait avoir l'air immortelle, invincible, mais c'était simplement physique. A cause de cela, elle était plus sensible aux maladies, aux poisons. Elle mourrait comme tous le monde un jour ou l'autre, que ce soit d'une maladie ou de vieillesse, mais pas assassinée.

Ce ne fut qu'en relevant les yeux droit devant elle, sortant de ses pensées, qu'elle remarqua une personne. Ces longs cheveux blonds, ces yeux bleu-gris qu'elle aurait reconnus entre mille. De loin, elles se ressemblaient sur certains points, et pour cause, lorsqu'elles étaient petites, les gens avaient tendances à penser qu'elles étaient sœurs. Les petites filles blondes sont toutes les mêmes.
Lilia. Lilia Sabishisa. Il lui avait fallu un regard pour la reconnaître, bien que cela fasse longtemps qu'ils ne se soient pas vus. Ce n'était pas un visage que l'on oublie facilement, et aussi surprenant que ça puisse paraître, elle ne gardait pas de bons souvenirs de sa camarade. Elle avait toujours été la petite fille modèle. Cette jolie enfant qui portait des robes de princesses et qui était heureuse qu'on lui fasse des petites couettes. La véritable petite fille dans toute splendeur, et le père de la sportive l'avait remarqué, réduisant ainsi leur amitié à néant. Elle n'était pas parfaite, elle. Elle voulait toujours les cheveux courts pour qu'ils ne la gênent pas, et passait ses journées en pyjama à la maison quand elle n'était pas dehors à faire du sport avec son frère. Lilia était l'enfant dont ses parents à elle avaient toujours rêvés, et elle en avait été jalouse. Toujours à les comparer, à lui rappeler à quel point elle aussi pourrait être jolie si elle était comme elle. Ce n'est pas une chose qu'il faut dire à une enfant. Depuis ce jour, Kelly avait rompu tout contact avec son ancienne amie, du jour au lendemain, refusant même de lui donner une quelconque explication et ne souhaitant plus jamais la revoir. Elle la haïssait, mais tellement fort. Pas pour ce que Lilia était, mais pour ce que elle-même n'était pas : Elle.

L'adolescente marcha finalement à sa rencontre, s'arrêtant devant elle, posant son regard droit dans le sien. Elle n'éprouvait aucune joie de la revoir, peu importe le contexte dans lequel elles se seraient retrouvées. Elle ne lui avait pas pardonné le passé, bien que Lilia ait été trop jeune pour comprendre ce qu'il se passait. Avec le temps, peut-être avait-elle comprit le pourquoi du comment, ou se demandait-elle encore qu'est-ce qu'il avait bien pu arriver à son amie pour vouloir l'oublier sans rien lui dire ?
Mais elle ne voulait pas en parler.


« Lilia. »
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: Les bons souvenirs durent longtemps, les mauvais plus encore. [Lilia Sabishisa / Kelly Johnson][Terminé]   Mer 8 Juil - 12:42

La jeune blonde marchait dans les ruelles, les mains dans les poches puis elle s'arrêta et leva les yeux vers le ciel. Il faisait beau ce matin. D'ailleurs pourquoi être sortie si tôt un matin, elle qui d'habitude était plutôt du genre à faire la grasse matinée? Parce qu'elle en avait envie, et que le matin il faisait plutôt bon contrairement à l'après-midi où elle ne supportait pas cette chaleur. De plus, marcher aide à faire le point, et elle en avait besoin. Elle avait besoin de se vider l'esprit.

Lilia recommença à marcher, d'un pas beaucoup plus lent cette fois-ci, et le regard posé vers le sol au lieu du ciel. Elle se sentait un peu morose, elle ne savait pas où elle était si bien que ses sentiments étaient mitigés. Elle ne savait même plus ce qu'elle ressentait en ce moment même.
Et comme la journée ne faisait que commencer, tandis que la jeune blonde était perdue dans ses pensées, elle vit quelqu'un s'arrêter devant elle. Elle en fit de même, et leva lentement le visage vers la jeune fille. Cette jeune fille, elle l'aurait reconnue entre milles, cela avait beau faire presque dix ans qu'elle ne l'avait pas vue, elle n'avait pas changé. Toujours le même visage, et elle était toujours aussi jolie. Cette jolie blonde aux yeux bleus qui autrefois, était sa meilleure amie. Beaucoup les croyaient même soeurs. Mais cette jolie petite fille à cette époque, avait coupé tout contact avec Lilia du jour au lendemain, sans même qu'elle n'en connaisse la raison. Elle n'avait jamais su pourquoi elle l'avait abandonnée de cette manière, et elle en avait souffert. Cette jeune fille, c'était Kelly.

Et alors que Lilia aurait dû haïr cette jeune fille devant ses yeux, elle ne ressentit que de la nostalgie. Parce que Kelly l'avait reconnue du premier coup, tout comme elle l'avait reconnue. Les yeux dans les yeux, la blonde l'aborda de la même manière qu'elle.


-Kelly.

La jeune blonde inspira un peu tout en continuant d'observer son ancienne amie. Elle se demandait bien ce qu'il allait se passer, parce que Kelly ne semblait pas du tout être ravi de la revoir. De son côté Lilia non plus, mais c'était uniquement parce qu'elle ne l'avait pas vue depuis bien trop longtemps et qu'elle n'avait jamais pu savoir ce qu'elle lui avait fait de mal pour que celle-ci ne rompe tout contact du jour au lendemain comme cela, et la laisse toute seule dans son coin. A vrai dire, Kelly était la raison pour laquelle Lilia n'avait jamais plus voulut avoir d'amis. A cette époque, elle ne jouait pratiquement qu'avec elle parce qu'elles avaient beaucoup de choses en commun, et puis Kelly était une personne que la blonde appréciait vraiment. Lorsque celle-ci l'avait laissée comme cela, sans même lui dire ce qu'elle lui avait fait pour mériter cela, Lilia s'était sentie trahie. Parce qu'elle n'avait rien demandé, et qu'elles auraient pu s'entendre peut-être si Kelly lui avait raconté. Mais ça, elle ne l'avait compris qu'ensuite, en grandissant. Au début, la jeune fille ne comprenait pas du tout, elle était complètement perdue. Et c'était suite à cela qu'elle s'était renfermée et qu'elle était devenue plus agressive et plus solitaire. De plus, c'est à peu près vers cette période que la mère de la jeune fille s'en était allée et que son père s'était réfugié dans son travail. Il n'avait donc rien vu de sa douleur. Et elle lui en avait voulu, elle leur en avait voulu à tous de ne pas l'avoir comprise et de l'avoir abandonnée les uns après les autres. La seule personne qui comptait encore pour elle, c'était Kerian, encore un tout petit garçon à ce moment-là. Elle avait trouvé l'amour qui lui manquait chez ce petit garçon qui avait pourtant perdu sa maman en même temps qu'elle, mais il était encore capable de la faire rire et sourire et de la consoler lorsqu'elle pleurait. Alors que leur père ne s'occupait déjà même plus d'eux deux.
Et puis, finalement elle avait réussi à ouvrir son coeur de nouveau à deux personnes qui l'avaient touchée. Et elle était finalement venue au Refuge, suivie de celui qui l'avait sauvée étant petite, quelques jours après elle.

Et maintenant, le passé refaisait surface. Lilia ne savait même pas comment aborder Kelly, elle ne savait pas si elle devait parler ou se taire. Elle ne savait pas si elle devait lui demander la raison de sa disparition, de son silence. Elle aurait voulu, mais elle n'en avait pas la force. Et puis c'était peut-être mieux comme cela pour le début, elle n'avait qu'à attendre de voir comment cela évoluerait. Et si jamais elle ne savait toujours pas après cela, ça ne changerait rien. Elle s'était demandé pourquoi pendant des années et lorsqu'elle avait réussi à oublier, elle refaisait surface...
Et tandis que la jeune fille songeait au passé, elle se souvint que Kelly avait un frère. Matt. Elle se souvenait même qu'elle était amoureuse de lui, à cette époque. Elle le trouvait beau et grand, elle l'admirait. Et puis, il protégeait beaucoup sa soeur aussi. Et par la suite, c'était peut-être ce qui l'avait entraînée à faire la même chose avec Kerian, parce qu'elle ne supportait pas qu'on le touche.
Alors, Lilia ne put s'empêcher de rouvrir la bouche, avec le même air neutre scotché au visage que lorsqu'elle l'avait aperçue, et les yeux dans les yeux.


-Comment va Matt?

C'était un peu sa manière à elle de lui montrer qu'elle n'avait pas oublié, qu'elle se souvenait d'elle et de son frère. Que même si elles étaient petites à l'époque, tout était encré dans sa tête, tout de A à Z.


Dernière édition par Lilia Sabishisa le Sam 11 Juil - 12:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: Les bons souvenirs durent longtemps, les mauvais plus encore. [Lilia Sabishisa / Kelly Johnson][Terminé]   Ven 10 Juil - 23:43

… Elle s'en souvenait. Elle ne l'avait pas oubliée elle, elle ne l'avait pas oublié lui, son frère. Elle n'avait rien oublié, rien ni personne. Aussi surprenant que ça puisse paraître, la sportive s'en trouva plus émue qu'elle ne l'aurait cru, bien qu'elle ne le montrait pas. Sur le coup, en l'entendant prononcer le prénom de son frère, elle avait eut un pincement au cœur. Elle se souvenait encore de la petite voix que l’Élue avait quand elle lui demandait où se trouvait son frère, quand elle disait son prénom. Il lui avait suffit de l'entendre pour que des souvenirs de nulle part ne resurgissent, ceux qu'elle s'était efforcée d'oublier. Elle ne voulait pas que Lilia sache à quel point cela pouvait compter pour elle, malgré toutes ces années. Elle était têtue, et bornée, comme au bon vieux temps, elle n'avait pas changée, et n'était toujours pas prête à pardonner. Peu importe que sa camarade ait agit volontairement ou non, elle n'était pas encore prête à entendre quoi que ce soit et préférait éviter le sujet.


« Je suppose. S'était-elle contentée de répondre. »


Elle le supposait, et l'espérait. Kelly ne souhaitait pas s'étendre dans les détails mais, à ce qu'elle avait entendu dire, elle n'avait pas eu la chance de voir son frère rejoindre le Refuge, contrairement à certaines personnes. Il aurait pu, mais il ne l'avait pas fait, elle restait donc sans aucune nouvelle de lui. La seule chose qu'elle pouvait faire à l'heure actuelle, c'était espérer qu'il aille bien.


« Et Kerian ? »


Bien évidemment, la sportive se souvenait également du petit frère de Lilia. Il était petit quand elle l'avait connu, mais ça ne changeait rien, elle ne l'avait pas oublié. Il avait dû bien grandir depuis le temps, elle aimerait bien le revoir un jour, pas forcément pour lui parler, mais juste pour voir ce qu'il était devenu. Il était sans doute quelqu'un de bien, elle n'en doutait pas.

Mais au fond d'elle, elle aurait aimé lui demander si elle, elle allait bien. Pas son frère, pas ses parents, pas n'importe qui, juste elle. Mais elle ne le voulait pas, pas après tout ce qu'il s'était passé. La demoiselle avait fait une croix sur cette relation, et c'était promit de ne plus refaire les mêmes erreurs que par le passé, peu importe ce qu'il en coûte, peu importe si elle doit perdre des personnes en cours de route. Elle ne prendrait pas le risque de voir les choses se répéter, même si le fait de simplement prendre de ses nouvelles ne représentait pas tant en soit. Ce ne serait qu'un simple échange de politesse, entre deux vieilles amies. Mais encore une fois, elle ne le voulait pas, elle ne le devait pas. Elles étaient devenues amies par le passé, et ce n'était pas pour rien, et il ne fallait pas que cela recommence. Il ne fallait pas qu'elles discutent comme s'il ne s'était jamais rien passé et que toutes ces années passées sans elle lui manquent. Il fallait que tout reste exactement comme il l'avait toujours été.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: Les bons souvenirs durent longtemps, les mauvais plus encore. [Lilia Sabishisa / Kelly Johnson][Terminé]   Sam 11 Juil - 14:32

Lilia écouta attentivement la réponse de la jeune fille. Elle était vague mais au moins elle lui assurait que Matt allait vraiment bien. Enfin, elle supposait. Peut-être était-ce parce qu'elle était au Refuge et que lui n'y était pas? Peut-être qu'elle était elle aussi partie sans laisser quoique ce soit à ses parents, sans aucune nouvelle. Comme elle l'avait fait avec son père. Ce serait un point commun une fois encore, comme si le passé s'amusait à lui rappeler qu'elles se ressemblaient étrangement beaucoup toutes les deux.
Mais il valait mieux chasser toutes ces idées, désormais plus rien ne mènerait à rien avec Kelly, elle en était certaine, c'était obligé. Tout était brisé, et puis aucune des deux ne céderait.

Pendant que la jeune blonde était perdue dans ses pensées, Kelly lui retourna la question en demandant si Kerian allait bien. Elle n'en laissa rien paraître à l'extérieur, mais à l'intérieur quelque chose s'était brisé. Alors elle aussi, elle s'en souvenait? Parce qu'après tout, il était presque normal que Lilia se souvienne de Matt', à l'époque elles avaient beau être jeunes on s'en souvient toujours. Surtout lorsque l'on a été amoureuse du garçon. Mais Kerian... ce n'était pas pareil. Il n'était encore que tout petit à l'époque, il ne jouait pas vraiment avec elles, ou alors elles allaient le voir de temps en temps dans son berceau quand il était bébé mais... Il n'avait jamais réellement joué avec elles. Alors, Lilia aurait plutôt pensé que la jeune fille l'aurait oublié, ou qu'elle aurait tout au moins oublié son prénom, mais apparemment non. Et c'était ce qui l'étonnait aussi.
Elle se décida à rouvrir la bouche pour répondre:


-Il va très bien. Comme toujours.

La jeune blonde ne savait pas si elle devait ajouter quelque chose. Elle hésitait, mais finalement, les phrases courtes étaient efficaces pour le moment. Elles leur permettaient de garder une certaine distance entre elles, distance qu'apparemment aucune des deux ne souhaitaient franchir. De plus, si elle s'y risquait, la situation pourrait tourner au vinaigre, et aucune des deux ne semblaient en avoir véritablement envie. Et pourtant, cette ambiance glacée et tendue ne convenait pas non plus à Lilia. Parce qu'elle n'était pas tellement à l'aise et que cela devait être également le cas de Kelly. Mais c'était normal après toutes ces années, surtout après ce qui s'était passé.
La blonde hésitait également à poser la question à Kelly. C'était normal de vouloir savoir si elle allait bien, et puis elle ne voyait pas quoi dire d'autre pour que la discussion "continue" plus ou moins... Pour l'instant, elles n'iraient toutes deux pas très loin avec le peu de mots qu'elles avaient prononcé. Aucune des deux n'avaient fait de phrases constructives.
Alors, même si cela pouvait certainement mal tourner, Lilia préférait risquer de poser la question. Ce n'était pourtant qu'une simple question, mais autrement elles passeraient leur temps à se regarder dans les yeux jusqu'à ce qu'une des deux ne daigne s'en aller. Et têtues comme elles étaient, elles risquaient de rester un moment comme cela en plein milieu de la rue. Et cette situation n'aurait menée à rien.


-Et toi alors? Comment vas-tu?

Elle avait fait en sorte que sa question sonne comme une question normale et banale. Qu'elle ne montre pas qu'elle voulait encore savoir quelque chose d'elle, qu'elle pense qu'elle s'intéressait encore à elle. Elle voulait que cela sonne comme une formule de politesse. Histoire de voir ce qu'elle pouvait répondre. Alors son expression n'avait pas changé non plus, tout comme elle n'avait pas bougé depuis qu'elle avait plongé ses yeux dans les siens il y a quelques minutes.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: Les bons souvenirs durent longtemps, les mauvais plus encore. [Lilia Sabishisa / Kelly Johnson][Terminé]   Ven 7 Aoû - 13:28

Bien qu'elle n'en montrait rien, Kelly fut soulagée d'entendre que le petit frère de l’Élue allait bien, comme toujours, d'après ses propres dires. Il avait dû avoir une enfance heureuse, visiblement, s'il avait toujours été heureux, sans doute qu'elle y attachait plus d'importance qu'elle ne l'aurait cru. Bien qu'elle ne l'admette pas, tout ce qui était en rapport avec Lilia avait plus d'importance pour elle qu'elle ne l'aurait voulu, surtout lorsqu'il s'agissait de personnes. C'était une petite partie de son passé à laquelle elle avait encore du mal à dire au revoir, et qui ressurgissait encore plus aujourd'hui. Devait-elle en conclure qu'elle voyait encore Kerian ? Qu'il était au Refuge ? Elle ne voulait pas le lui demander, ça ne la regardait pas et... Et elle ne le voulait pas, tout comme elle ne voulait pas que cette conversation continue..

La sportive dû se retenir de toutes ses forces pour ne pas grimacer en entendant la question de son ancienne amie. Son cœur lui faisait à présent mal, dans sa poitrine. Elle ne voulait pas qu'elle lui demande si elle allait bien, elle n'avait pas à le savoir. Bien sûr qu'elle allait bien, du moins jusqu'à aujourd'hui, elle avait réussi à se reconstruire avec le temps, et ce n'était pas le moment de tout détruire à présent.
Elle avait atrocement mal, et il avait fallu que son Don ne répare que la peau et les organes. Pourquoi ne guérissait-il pas de la douleur et des peines du cœur ? Pourquoi de toutes les douleurs possibles et inimaginables fallait-il que ce soit celles des sentiments qui blessent le plus ? Elle aurait donné n'importe quoi pour avoir un Don qui faisait qu'elle ne ressentait rien.


« Ça va. Lui répondit-elle simplement sur un ton monotone. »


Vu comme ça, on avait l'impression qu'elle ne ressentait rien, elle ne prit même pas la peine de lui retourner la question. Peut-être qu'elle n'avait pas envie de l'entendre dire qu'elle allait bien, sans elle, bien qu'elle ne se soit pas gênée pour le dire, elle. Elle ne voulait pas l'entendre, elle n'en avait pas besoin, cette simple rencontre lui suffisait parfaitement, et elle préférait que tout s'arrête là, comme ça, tout comme ça avait été le cas plusieurs années auparavant.


« Je vais y aller. Lui dit-elle finalement avant de tourner les talons. »


Elle ne lui laissait pas vraiment le choix, en fait, elle voulait que cette discussion s'arrête là. Pas d'échange de politesses tels que « On se revoit bientôt ? » ou « On s'appelle ? », ou encore moins « Je suis contente de t'avoir revue ». Elle n'était pas contente, non. Le passé était le passé, il devait y rester et pas ressurgir comme ça dans le présent, comme bon lui semblait. Il faut savoir tourner la page et cesser de regarder en arrière. Pendant longtemps, elle avait regardé derrière elle, gardant un œil sur Lilia de là où elle était, continuant toujours à avancer, et lorsqu'elle se décida enfin à regarder droit devant, elle retrouvait de nouveau Lilia, lui bloquant carrément le passage. A présent, elle ne voulait pas regarder derrière son amie, elle ne voulait pas la voir un peu plus loin sur son chemin, dans son avenir. Elle voulait être seule, ou en tout cas pas avec elle, aussi horrible que ça puisse paraître. C'était trop dur.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: Les bons souvenirs durent longtemps, les mauvais plus encore. [Lilia Sabishisa / Kelly Johnson][Terminé]   Mar 11 Aoû - 13:13

Lilia continua d'observer son ancienne amie en gardant toujours le même air impassible. Cette dernière en faisait de même, à croire que les deux n'avaient pas envie de céder devant l'autre. Mais c'était compréhensible étant donné qu'elles se ressemblaient beaucoup. Elles avaient toutes les deux aussi mauvais caractère l'une que l'autre et ça, la jeune blonde ne l'oublierait jamais, quoi qu'elle fasse. En fait, son ancienne amie faisait partie intégrante de sa vie, à tout jamais. Et c'était ce qui devait être le plus difficile à accepter, pour l'une comme pour l'autre.
Alors que la jeune fille s'attendait presque à ce que Kelly ne réponde pas à sa précédente question, celle-ci daigna tout de même le faire. Deux mots, ceux que tout le monde prononce et ce, d'un ton monotone. Lilia savait très bien que si la jeune blonde lui avait répondu de cette manière, c'est qu'il n'y avait rien à redire. Rien à ajouter. Alors, elle hocha tranquillement la tête, avec encore et toujours le même air impassible. Et pourtant, elle ne pouvait s'empêcher d'être toujours un peu mélancolique. Mais en même temps, la situation était étrange non? C'était elle qui devrait la haïr, pas Kelly! C'était elle, qui l'avait laissée dans l'ignorance durant des années. Alors pourquoi celle qui lui avait fait du mal la détestait-elle, et pourquoi elle, ne ressentait-elle que de la mélancolie? Pourquoi les choses n'étaient-elles tout simplement pas beaucoup plus simples?

Et tandis que Lilia ne réagissait même plus et qu'elle était presque perdue dans ses pensées, elle revint à la réalité lorsque son ancienne amie prit cette fois-ci la parole d'elle-même, annonçant qu'elle s'en allait. Elle ne laissa même pas à la jeune blonde le temps de réagir qu'elle avait déjà tourné les talons. D'ailleurs, la jeune fille n'avait même pas espéré qu'elle ne lui retourne sa question. Elle la connaissait, et savait qu'il était inutile d'attendre quoique ce soit de sa part.
Debout droite comme un piquet, elle regardait Kelly s'en aller. C'en était presque effrayant ce que les choses avaient changé en presque dix ans. Lilia se demandait bien pourquoi tout ne pouvait pas toujours rester comme ça l'était déjà. Pourquoi il fallait constamment que les choses changent. Parce qu'après tout on en voyait le résultat.

La jeune blonde secoua la tête de droite à gauche pour se réveiller et soupira. Elle devait se reprendre, elle avait juste été tellement surprise de revoir Kelly ici qu'elle en était perdue. Mais ce n'était rien, elle allait continuer comme elle l'avait fait ces dix dernières années. Leurs retrouvailles ne changeaient rien, bien au contraire puisqu'elles marquaient le fait qu'elles n'étaient plus les mêmes et qu'elles n'étaient pas faites pour s'entendre.
Lilia tourna ensuite également les talons, prenant la direction inverse de Kelly. Autrement dit, elle rebroussait chemin. Continuer à se balader dans la ville était un risque de croiser la jeune fille une seconde fois. Et elle n'en avait pas franchement envie. Ce petit face à face lui avait amplement suffit, il l'avait même épuisée à vrai dire. Il fallait dire que deux caractères comme les leur l'un en face de l'autre, ça ne faisait pas bon ménage.

Alors, la jeune fille décida de retourner au Refuge et pourquoi pas même dans sa chambre, histoire d'essayer d'oublier sa rencontre avec son ancienne amie.
Revenir en haut Aller en bas
 
Les bons souvenirs durent longtemps, les mauvais plus encore. [Lilia Sabishisa / Kelly Johnson][Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Si tu as besoin de quoi que ce soit, je serai là pour toi, dans les bons moments et dans les mauvais, pour toujours. [PV Boule Marine.]
» [2000]Paris perdu, rendez-vous galant de mauvais goût [Izlaya/Alan/Maureen][Terminé]
» vos bons et mauvais coup
» Dossier Ti Lili: La vie a quand même ses bons et mauvais moments ...
» Selon l'écrivain Frank Laraque:Il n'y a pas de bons Duvalieristes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Refuge  :: Bienvenue au Refuge ! :: Archives :: RP-
Sauter vers: