Refuge-RPG.
 
Pour voter pour le Forum. Clique

Partagez | 
 

 Nouvelle vie [LIBRE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Nouvelle vie [LIBRE]   Lun 6 Juil - 0:30


Cela faisait environ deux heures que j'étais arrivée en ces lieux nouveaux pour moi.
Peu après ma découverte du Manoir, un homme était apparu à sa porte -ce qui m'avait quelque peu étonnée- et m'avait accueillie, pour me conduire ensuite à l'intérieur, qui était tout à fait vivable, grand et beau -ce qui m'avait encore plus étonnée-. Une fois dans une pièce étrangement décorée mais qui me plaisait assez, l'homme et moi nous avions discuté. C'était un des Directeurs de cet endroit, qui s'appelait Le Refuge. Il m'avait expliqué la raison de l'existence de ces lieux, son but, ainsi que mon "don".
Toutes ces informations étaient à la limite de l'incroyable, mais j'eus vite conscience que cela expliquait tout, et j'acceptai la situation avec enthousiasme. Après tout, cela ne me changeait pas beaucoup, je restais dans un cadre de pensionnat avec des dortoirs et des cours. C'était même plus plaisant qu'avant. Les lieux que le Directeur m'avait décrit me donnait envie. Une clairière, une rivière, deux ville, l'une magique l'autre non... Tout cela me réjouissait.
Après ce petit entretien, l'homme me laissa quartier libre, m'expliquant que Le Refuge était en période de vacances. Il m'avait proposé un petit moment de repos avant de monter mes affaires dans mon dortoirs. Ce que je fis.
J'allai m'assoir sur les premières marches de l'escalier central du Hall au sol de marbre. La pièce était fraîche mais lumineuse, les longs rideaux de velours rouge étant repliés et laissant voir les grandes fenêtres. Celles-ci donnaient sur la cour par laquelle j'étais arrivée.
Ma valise posée en bas des marches, je profitais de cet instant de calme et de frais. La route, particulièrement sa dernière partie, m'avait un peu épuisée.
Tandis que je reposais mes jambes, je me mis à imaginer mes futurs camarades de classe et de dortoirs. Seraient-ils du même genre que ces enfants de riches de mon précédent pensionnat ? J'avais cru comprendre qu'ici, tout le monde venait d'un peu partout dans le monde, cela m'aurait étonné qu'ils fassent le tri selon le compte en banque des parents. Cela n'empêchait pas que certains ne m'accepteraient peut être pas, de part mon origine aisée ou bien de part mon physique. J'espérais qu'au moins mes colocs' de chambre m'accueillerait parmi elles.
Je jetai alors un œil à ma tenue du jour, voulant m'assurer d'être parée pour une première rencontre. J'avais un set de dreads bleues et violettes, assez sombres, attachées en gros chignon arrière. Ma frange était bleue mais plus clair et un peu délavée -il y avait un moment que je ne l'avais pas recolorée-, mes sourcils dessinés simplement au crayon brun, et mes classiques fers à cheval au nez. Niveau vêtements, je portais une robe simple au motif de crânes nuancé de gris de la marque Kreepsville666, des collants déchirés et ma paire de New Rock basses me faisant gagner 6 cm à plat. Le tout accompagné d'un bracelet en plastique large en forme de cercueils alignés décorés de vert et d'un collier œil vert également et d'une seule boucle d'oreille toile d'araignée. Relativement sobre, mais quand même peu conventionnel. Même si j'avais voulu, je n'aurai pas su où me changer ni quoi mettre d'encore plus sobre. Elles se contenteront de ça, espérant que ça ira.
Ne cessant d'y penser, je fus alors prise d'un sentiment de peur et d'incertitude. Je craignais d'être à nouveau seule, sans amis avec qui partager joies et rires. Ce nouvel environnement m'avait rempli de tellement d'espoir d'amélioration de ce pan important de ma vie que désormais, il m'angoissait. Tant que je n'avais fait aucune rencontre, je ne pouvais savoir comment mes journées se passeraient entre ces murs.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: Nouvelle vie [LIBRE]   Mar 7 Juil - 13:33

Aaah le Refuge... Hazaka aimait bien cet endroit. Sérieusement. Même s'il y avait beaucoup de gens bizarre ou complètement cinglé. Tiens, prenons par exemple WooHyun, le petit ami de Kelly -en fait il ne l'était pas, c'était juste pour l'embêter-, lui était pas mal dans son genre. Même s'il était plutôt provocateur. Boh, elle l'aimait bien, il était sympa, drôle, alors elle n'avait pas besoin de chercher plus loin. 

Parce que oui, les gens intelligents qui se croient meilleurs que tout le monde, très peu pour la jeune fille. Elle, tout ce qu'elle voulait, c'était avoir des amies avec qui s'amuser, même si la jeune japonaise était studieuse. En dehors des cours, elle riait, riait, et riait. Voilà. Les relous, dehors.

Sauf que maintenant c'était les vacances et la jeune brunette s'ennuyait un peu, là, allongée sur son lit. En plus, elle était toute seule, et elle n'aimait pas spécialement ça. Elle se leva, décidée à prendre une douche, avant d'aller s'habiller. Elle enfila une robe toute blanche, un nœud se trouvant dans le dos. Elle se maquilla très légèrement et attacha ses cheveux en queue de cheval haute, et sortit après avoir enfilé ses petits escarpins qui la grandissait de 5 bons centimètre et de son chapeau de paille.

Mais en fait, se promener dans Andore n'était pas une bonne idée non plus. Non seulement il faisait trop chaud, mais en plus, elle n'avait rien à faire. Déjà, elle ne connaissait personne dans les rues et du coup elle s'ennuyait beaucoup. Trop peut être. Elle eut la bonne idée donc de rentrée au Refuge. Elle poussa assez difficilement la porte en bois, avant de jeter un coup d'oeil au hall... Vide. Enfin non, pas exactement. Une jeune fille était assise sur les marches, avec un style très particulier mais qui était assez jolie, du moins, pour Hazaka, même si ce n'était pas elle qui porterait. Elle aimait bien ses cheveux en fait, c'était original et elle le portait bien.

Du coup, elle s'approcha d'elle en souriant. Elle semblait nouvelle, à en juger par sa valise. Bah, ça ne dérangeait pas Hazaka, elle était sociale donc au pire. Elle s'assit à côté d'elle, avant de lui sourire à nouveau, et engagea la conversation.

- Tu es nouvelle ? Je m'appelle Hazaka.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: Nouvelle vie [LIBRE]   Mar 7 Juil - 14:09

Le calme qui régnait en ces lieux était à la fois agréable et inquiétant pour moi. J'étais déjà un peu inquiète de la tournure de mes futures rencontres, ayant peur de faire peur, mais le fait de n'avoir vu personne traversé la pièce depuis que je m'y étais posée était peu rassurant. Étaient-ils tous en sortie commune ? Cela signifierai que je devrais attendre seule jusqu'au soir. Étaient-ils éparpillés ou dans leur chambre ou dans un endroit extérieur ?
Seul le hasard ferait que l'un d'eux passerait par le Hall au moment où j'y serais.
J'étais mitigée entre l'envie de couper court à mon repos ici et de me confronter à ma nouvelle chambre et peut être à mes colocs' immédiatement et celle de rester sur ces escaliers pour retarder la chose, quitte à prendre le risque de ne croiser personne. Je remarquai ma profonde contradiction : je craignais de rencontrer des gens ET de ne voir personne dans ce Hall. Je me l'expliquai par l'envie de ne pas provoquer de rencontre, mais que la rencontre vienne à moi. C'était toujours plus simple, plus facile de laisser commencer les autres. Mais bon, c'était aussi comme ça qu'était le chemin vers le Côté Obscur d'après Yoda ! Je devais aussi me bouger un peu les fesses.
Je jetai un œil à mon portable, qui part chance avait encore un peu de batterie. Quatorze heure cinquante-deux. Comme je le faisais souvent, je me fixai un horaire, à Quinze heure je devrais monter au dortoir. Pas après. Cela me laissait suffisamment de temps pour m'y préparer mentalement.
Toutes ces réflexions plus ou moins bêtas me firent sourire. J'avais vraiment des manières de faire bizarres. J'ignorais si d'autres agissaient comme moi, c'était le genre de choses qu'on gardait pour soi, donc qu'on était toujours persuadés d'être les seuls à faire.
Tandis que je souriais seule, le regard perdu dans le vide, la grande porte en bois du Manoir s'ouvrit lentement. Les rayons du soleil pénétrèrent par l'ouverture et vient éclairer un pan d'escalier à côté de moi, ce qui me sortit de ma petite minute de rêvasserie.
Une jeune fille entra. Elle semblait avoir environ mon âge et était très élégante. De jolis escarpins -enfin, je les supposais jolis, mon goût pour ce type de chaussure était imprononçable-, une ravissante petite robe blanche -que j'aimais vraiment- et un chapeau de paille accompagnant sa chevelure attachée à merveille. Je vis qu'elle était typée asiatique. Je ne m'y connaissais pas, j'étais incapable de dire si elle était japonaise, chinoise ou autre. Ce dont j'étais sûre, c'est qu'elle était ravissante et dans ce Hall avec moi.
Ne voulant pas la déranger inutilement, car peut être avait-elle une destination urgente en tête, je ne bougeai pas de mes marches et essayai de ne pas la fixer du regard, par politesse.
Mais aussitôt m'avait-elle remarqué qu'elle s'avança et s'assit à côté de moi, souriante.


- Tu es nouvelle ? Je m'appelle Hazaka.

Première vraie rencontre au Refuge. Toute mes craintes s'étaient dissipées face au joli sourire de la demoiselle, que je lui rendis.

- Moi c'est Coraline. Oui, je viens d'arriver.

Je n'ajoutai rien. Pas besoin de jouer les pipelettes pour le moment, il fallait laisser choisir Hazaka de poursuivre ou non la conversation.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: Nouvelle vie [LIBRE]   Mer 8 Juil - 11:42

Hazaka a doucement sourit en l'entendant répondre. Elle n'aurait sûrement pas pu lui dire que non, elle n'était pas nouvelle à cause de sa valise... A moins qu'elle ait voulu fuir ? ..... Mouais non.  Coraline... Sûrement un nom français, enfin en même temps, elle n'avait pas la tête d'une asiatique.

- Tu appartiens à quel groupe ? Moi je suis sorcière de feu.

Ah, LA question que tout le monde posait. Elle aimait bien savoir, c'était juste de la curiosité. Elle ne craignait aucun groupe en particulier, elle n'était pas comme ceux qui craignaient les vampires par exemple. Même si leur crainte devait être tout à fait justifier. Enfin, de toutes les groupes, celui le plus à craindre était sans doute celui des Elus. C'est vrai, leurs pouvoirs pouvaient être tout à faire aléatoire, c'était assez flippant. Enfin, pas pour la jeune fille.
Elle, de toute façon, elle faisait tout cramer, si si. Elle ne contrôlait pas très bien son pouvoir
parfois, aussi était pas rare de voir sa main ou une autre partie de son corps s'enflammer sans qu'elle le veuille. Au début, c'était assez déconcertant, mais bon, elle s'y était habituée et maintenant, cela ne l'a gênait plus du tout. Parfois ça la faisait rire.

- Tu veux que je te fasse visiter ? Je pourrais te montrer les coins sympas de la ville aussi.

Elle lui sourit. Le Refuge était tellement grand que parfois, c'était facile de se perdre. Même quand on le connaissait en fait. Parfois, elle se demandait si les directeurs ne s'amusaient pas à changer la disposition des couloirs. Elle avait entendu qu'ils pouvaient le faire, mais elle n'était pas vraiment sûr de cette information, en plus, cela lui paraissait un peu étrange, comme pratique.


Puis pour la ville, quand on avait rien à faire, c'était sympa de se promener là bas, ou bien à Andore. Parce que rester enfermer pouvait vite devenir ennuyant, sauf si Coraline appréciait cela ? C'était possible après tout. Mais ne serait-ce rien que pour faire du shopping, il y avait de magasins à ne surtout pas louper. Et ils n'étaient pas toujours facile à dénicher. Hazaka n'était pas sûre de tous les connaître en plus. 

Elle finit par retirer son chapeau pour le poser à côté d'elle, avant de resserrer l'élastique qui tenait ses cheveux. Elle avait chaud, sans doute que son pouvoir amplifiait cette impression. Et le Refuge semblait étonnement vide. Enfin, les autres étaient surement à la piscine ou la plage avec cette chaleur.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: Nouvelle vie [LIBRE]   Jeu 9 Juil - 2:15

La jeune fille qui m'avait sortie de mon moment de solitude semblait très sympathique aux premiers abords. Alors certes, les premières impressions étaient parfois, voir souvent trompeuses, mais je n'étais pas sceptique, au contraire. Je me persuadais sans mal que ce devait être une fille adorable et espérais déjà m'en faire futurement une amie.

- Tu appartiens à quel groupe ? Moi je suis sorcière de feu.

Sorcière du feu, wouah. Le Directeur m'avait passé en revue tous les différents groupes afin que je ne sois pas surprise, mais ça restait impressionnant à l'oreille. Je me demandais comment son pouvoir prenait-il forme. S'embrasait-elle telle la torche Humaine des Quatre Fantastiques, ou bien faisait-elle jaillir des flammes venue de nul part ? Ce devait être spectaculaire dans les deux cas. Cela dit, le Directeur m'avait également expliquer que la majorité des élèves ne maîtrisaient pas en totalités leurs pouvoirs, donc demander une démonstration n'aurait pas été une bonne idée.
Sans trop tarder, j'allai pour lui répondre. Je ne voulais pas la faire attendre parce que je me perdais dans mon imagination.


- Tu veux que je te fasse visiter ? Je pourrais te montrer les coins sympas de la ville aussi.

Elle m'avait devancé en me faisant une proposition très sympathique. Il est vrai que le Directeur m'avait dit ne pas avoir le temps de me faire visiter. Il m'avait juste décrit avec détails le chemin vers les dortoirs et conseiller de me faire visiter par une camarade de chambre. J'ignorais s'il y avait peu ou beaucoup de chance qu'elle soit une de mes colocs' -étant donné que j'ignorais le nombre d'élèves au Refuge-, mais j'avais bien envie de visiter les lieux à ses côtés.
Je lui répondis enfin, souriant de plus belle.


- Je suis du groupe des Élus. Il semblerait que je fasse de la télékinésie, précisai-je en riant légèrement, la nouvelle me surprenant encore un peu.

Ce pouvoir que j'avais, je ne l'avais manifesté que deux fois après tout, dont une où je dormais. L'autre avait été plus ou moins volontaire, mais bien moins impressionnante. Cela dit, ça m'avait été pratique. Mais l'idée que mon pouvoir pouvait en arriver à me faire me soulever moi-même me plaisait beaucoup. Ce n'était pas des ailes, mais le résultat était le même, aller toucher le ciel ou me rapprocher des étoiles, ce devait être magnifique. Cette envie auparavant folle me donnait la motivation maximale pour commencer les cours, j'avais hâte de savoir maîtriser ce don de nul part.
Je poursuivis ma réponse à Hazaka.


- Une visite avec toi serait un plaisir ! De la ville aussi !

J'étais également impatiente de voir la ville plus en détails. Les villes même. J'étais passée en vitesse dans la ville normale, et du coin de l’œil j'avais cru voir des boutiques sympas. Et cet Andore... J'étais curieuse de voir à quoi une "ville magique" pouvait bien ressembler. Mon imagination fantasmait déjà sur une vieille ville aux petites ruelles biscornues, avec de petites places où des Magiciens faisaient des tours et où les vitrines étaient pleines d'objets étranges.
Mais au fond de moi, j'avais conscience que toutes ces visions étaient trop influencées par des filmes et romans tels Harry Potter. J'essayais toujours de ne pas trop m'emballer, mais c'était une habitude plus forte que moi.
Tandis que mon imaginaire tournait à plein régime sur les jours et découvertes à venir, Hazaka retira son beau chapeau et resserra sa queue de cheval. Ses longs cheveux ondulés tombaient dans son dos, tous rassemblés en une cascade châtain élégante. Les miens faisaient plus l'effet de tentacules déséchées que d'une cascade pensai-je avec humour.


Dernière édition par Coraline Van Noten le Lun 27 Juil - 17:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: Nouvelle vie [LIBRE]   Lun 13 Juil - 13:48

Hazaka se retourna vers elle en l'entendant dire qu'elle était une Elue. Comme Kelly. Elle aimait bien ce groupe, et si elle avait pu choisir, elle aurait voulu être une Elue. Elle ne savait pas quel pouvoir l'attirait le plus, mais ça aurait sans doute pu être sympa. Même si bien sûr, elle savait que certains pouvoirs n'étaient pas très agréable. Qu'il pouvait souvent gâcher la vie de leur propriétaire. C'est pour ça qu'elle n'avait pas trop à se plaindre, contrôler le feu n'était pas trop contraignant... Sauf quand elle pétait vraiment un câble où la, elle pouvait vraiment devenir dangereuse.

Son don a elle semblait sympathique, enfin, à entendre comme ça. Peut être qu'il était en réalité plus contraignant ? Hazaka n'arrivait pas vraiment à se faire une idée sur la chose, ce n'était pas évident de se mettre dans la peau de quelqu'un d'autre.

- C'est DongWoo ou Shiraishi qui t'a accueilli ?

Dans les deux cas, elle devait avoir été tout aussi bien accueillit. DongWoo était juste un peu plus taré que la directrice, elle se souvenait qu'il y avait une fille à qui il avait fait peur. La pauvre, mais Hazaka n'avait pas pu s'empêcher de rire.

Son sourire s’agrandit lorsqu'elle répondit positivement à sa demande. Enfin, Hazaka ne lui en aurait pas voulu si elle avait refusé en réalité, elle aurait compris. La jeune japonaise avait tendance à être un peu trop spontané parfois, et elle pouvait s'emballer plutôt rapidement. Peut être devrait elle prévenir la jeune fille à ses côtés ? Enfin peut être qu'elle s'en rendrait rapidement compte en fait.

- Tu verras, y a des coins sympa. Par contre faut faire attention, apparemment deux élèves ont pété le sol de la salle commune, donc y a un trou mais DongWoo dit toujours de se méfier...

C'est vrai, ce serait franchement pas drôle de passer à travers le plancher sérieusement, surtout en ne sachant pas ce qu'il y a en dessous... Et s'il n'y avait rien en réalité ? Beuh, le Refuge ne pouvait pas être construit sur une faille du continuum espace-temps. En plus, elle n'était pas sûr que ça existe.

- Tu as eu l'occasion de rencontrer des gens ?

Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: Nouvelle vie [LIBRE]   Lun 27 Juil - 17:02


Ma nouvelle connaissance restait très souriante. Je cru voir en ses yeux un peu de curiosité positive lorsqu'elle su quel était mon don. Le même type de curiosité qui m'avait piqué lorsqu'elle m'avait dévoilé son pouvoir de feu.
Suite à cela, elle me demanda qui était la personne qui m'avait accueilli. Dongwoo, Shiraishi... Ces noms me disaient rien du tout. La personne qui m'avait accueilli ne s'était même pas présenté. Cela ne m'avait pas dérangé sur le coup, je ne lui avait rien demandé non plus. L'homme en question avait dû s'occuper de moi de manière routinière et expéditive, il m'avait précisé, tout en s'excusant poliment, qu'il était pressé et que de ce fait il ne pouvait me faire une visite. Du coup, il avait dû oublier de me dire son nom. J'avais déduis qu'il était le seul Directeur et que cette fonction impliquai de guider et accueillir les nouveaux comme moi, mais lorsque Hazaka cita ces deux autres noms, je compris que ce n'était pas le cas.
Les noms en question sonnait japonais selon moi, qui n'y connaissait rien. Aucun des deux ne collait avec le physique anglo-américain -du moins, très occidental- que j'avais retenu de l'homme qui m'avait accueilli.


- Heu... Aucun des deux, je crois... répondis-je un peu gênée de n'avoir aucune vraie réponse à lui donner.

Retournant sur le sujet de la visite du Refuge, Hazaka sourit de plus belle. Elle avait vraiment un visage rayonnant.

- Tu verras, y a des coins sympa, me dit-elle. Par contre faut faire attention, apparemment deux élèves ont pété le sol de la salle commune, donc y a un trou mais DongWoo dit de se méfier...

Péter le sol de la salle commune ? J'étais à la fois très étonnée et amusée de la chose. Je me demandais comment il était possible de faire un trou dans un sol tel du carrelage ou un parquet -même si ce dernier me semblait plus probable-. Je ne pus m'empêcher d'envisager la possibilité que l'un de ces élèves eut user de son pouvoir pour cela, mais cette idée était quelque peu inquiétante car elle soulevait un autre "problème" : les pouvoirs de certains élèves pouvait donc se trouver être tendancieusement dangereux. Après tout, j'étais assise à côté d'une demoiselle pouvant en théorie maîtriser le feu. Et le Directeur m'avait dit rapidement que certains élèves se transformaient en un animal -ce qui m'aurait bien plus personnellement-, je n'avais pas tout de suite pensé au fait que ce pouvait être un animal potentiellement dangereux.
Tout cela ne me donnait pas envie de partir en courant de cet endroit, bien au contraire. Toutes ces différences uniques entre chaque élèves me semblaient tout à fait fascinantes. Je me préparais juste psychologiquement à avoir besoin de prudence par moment.
Hazaka me sortit de mes songes avec une nouvelle question.


- Tu as eu l'occasion de rencontrer des gens ?

- Non, tu es la première que je croise.

Il n'y avait aucune honte à cela, après tout, je m'étais fixée sur cet escalier juste après mon accueil. Je conservai donc mon visage ravie du fait de discuter avec cette jeune fille que j'espérais être une future amie.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: Nouvelle vie [LIBRE]   Ven 21 Aoû - 16:28

Hazaka avait cligné des paupières lorsqu'elle lui dit que ce n'était ni DongWoo, ni Shiraishi qui l'avait accueillit. Il était vrai qu'il y avait un autre directeur, dont on entendait pas souvent parler mais qui pourtant était bel et bien présent. Peut être était-ce lui ? Après tout, elle ne pouvait pas ne pas avoir été accueillie par un élève, c'était juste pas possible. Pourtant, même si la japonaise était ici depuis un moment, jamais elle n'avait vraiment entendu parler de ce directeur secret, ni même ne l'avait vu. Peut être que c'était lui qui avait choisi cela, et donc, Hazaka n'avait rien à redire à cela, après tout il faisait bien ce qu'il voulait.

La jeune fille lui annonça ensuite qu'elle était la première qu'elle rencontrait. Les yeux chocolats d'Hazaka se posèrent sur sa valise, cela semblait assez logique en réalité, parce que si elle avait une valise, c'est qu'elle venait d'arriver non ? Alors à part éventuellement ses camarades de chambre, elle ne pourrait pas avoir rencontré beaucoup de gens.... Hazaka se surpris à se souvenir de sa propre arrivée. N'étant pas timide, elle n'avait pas eu de mal à faire des rencontres, puis elle connaissait déjà Kelly. Seulement, ses véritables amis, elle pouvait les compter sur les doigts de sa main. Honnêtement, elle n'en avait pas énormément, des amis sur qui on pouvait vraiment compter. A part Kelly, il n'y avait personne. Au final, elle s'en foutait, Kelly comptait beaucoup pour elle, alors la sorcière parvenait à se dire que pour le moment, pouvait compter uniquement sur elle était suffisant.

Elle sourit alors à Coraline. Elle était gentille, agréable, alors Hazaka lui proposerait sans aucun doute de se revoir. Puis elle pourrait lui présenter d'autre personne ? En parlant de ça, quand elle tourna le regard vers le hall, son regard tomba directement sur WooHyun qui leur fit coucou avant de sortir, signe auquel elle répondit en souriant. WooHyun, elle pourrait le présenter à Coraline sans problème. Ce dernier n'étant jamais réticent à rencontrer d'autre personne, elle était quasiment certaine qu'ils s'entendraient bien.

- Lui, je te le présenterai, tu verras, il est super sympa. Faut que je te fasse rencontrer plein de gens, si tu es d'accord !

Hazaka n'étant pas du genre à s'imposer, si Coraline lui disait non, alors elle ne chercherait pas à le faire. Il n'y avait rien de plus désagréable que quelqu'un qui s'impose, Hazaka n'avait jamais connu ça mais elle essayait autant qu'elle pouvait de ne pas faire vivre ça aux autres, même si elle savait qu'elle pouvait vite taper sur le système, elle faisait de son mieux.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: Nouvelle vie [LIBRE]   Ven 21 Aoû - 21:17


Ma nouvelle rencontre semblait surprise d'entendre que ce n'était aucun des Directeurs qu'elle avait cité qui se soit occupé de mon accueil, mais elle ne s'attarda pas sur ce détail, songeant sans doute comme moi que ce devait être un troisième Directeur du genre discret.
Quand je lui dis qu'elle était la première personne de croisée ici pour l'instant, la jeune fille jeta un regard sur ma valise qui était encore au bas des marches. Je me demandais alors si toutes les arrivées au Refuge se passait de la même manière que la mienne. Peut être pas jusqu'au détail de faire léviter sa valise et d'être tranquille comme si un groom-ranger de la forêt se chargeait de tout, mais j'imaginais que c'était sensiblement la même chose. Je n'arrivais pas à concevoir l'idée que certains pouvaient arrivés ici sans aucune affaires, moi qui tenais trop aux miennes. Certes, beaucoup devaient s'être moins chargés que moi, mais qui pouvait accepter de tout quitter sans même prendre quelques affaires...
Songeant à tout cela, et au fait qu'il n'était tout de même pas impossible que beaucoup ce soit contenter d'un sac à dos, je commençais à me dire qu'avec mon énorme valise pleine à craquer, j'allais peut être sembler ridicule face aux autres que j'allais croiser jusqu'à ma chambre, ainsi qu'à mes coloc' de dortoirs. C'est vrai que d'un côté, on s'en foutait, mais ce pouvait être un détail que certains remarqueraient.

Hazaka se retourna vers moi, toujours souriante. Certes, je ne connaissais pas encore les autres élèves, mais je me considérais comme chanceuse d'avoir rencontré cette demoiselle en premier. C'était un signe de plus que je devais rester ici, que c'était une bonne chose pour moi.
Soudain, un jeune homme traversa la pièce. Il nous salua Hazaka et moi, poursuivant sa route. Tous deux semblaient se connaître et être un minimum ami. Deux personnes de croisées, toutes deux ayant l'air ou étant sympathique et amies. J'eus ce sentiments quelque peu optimiste que j'allais enfin être comblée amicalement dans cet endroit. Cela prendrai sûrement un peu de temps, mais j'étais prête à attendre pour me sentir acceptée, pour se sentiments d'appartenance à un lieu, à un groupe.


- Lui, je te le présenterai, tu verras, il est super sympa, me dit-elle enjouée. Faut que je te fasse rencontrer plein de gens, si tu es d'accord !

C'était comme si elle avait lu dans mon esprit, décoder mon envie. Rien ne pouvait me réjouir plus que l'idée de rencontrer les gens d'ici. Même la visite de la ville "magique" ne m'excitait pas à ce point. Que ce soit le garçon qui était passé ou d'autres personnes, j'étais ravie face à sa proposition, et cela devait se voir sur mon visage.

- Ça serait trop top ! J'ai hâte !

J'eus un peu peur de me montrer trop excitée à la simple idée de rencontrer du monde, mais après tout j'étais comme ça. Dès que les premiers instants de timidité étaient passés, j'étais du genre très motivée face à tout ce qui impliquait des rencontres et des amis.

- Je sais pas vraiment comment ça se passe ici, l'ambiance dans les classes et tout... C'est du genre 'grande famille' ?

Maintenant que j'étais lancée, je ne pouvais m'empêcher de poser des questions plus concrètes que les informations données par le Directeur, qui étaient très... informations, justement. J'étais tellement curieuse de savoir comment étaient les élèves entre eux, de comment les cours se passaient, s'il y avait des groupes d'amis faisant des expéditions nocturnes non-autorisées... Le genre de gentilles bêtises qui se produisaient tout le temps dans mes différents pensionnats, mais auxquelles je n'avais pas participé depuis une éternité, par manque d'amis. Les expéditions nocturne tout seul, c'était pas amusant.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: Nouvelle vie [LIBRE]   Sam 22 Aoû - 18:09

Un autre sourire se dessina sur les lèvres de la japonaise en entendant la jeune femme à ses côtés lui dire qu'elle avait hâte. Elle la comprenait, quand on ne connaît personne, c'est toujours agréable d'avoir quelqu'un avec qui parlé et qui nous fait rencontrer d'autre gens comme nous. Alors Hazaka était réellement ravie que Coraline ait accepté sa proposition. Entre Kelly, WooHyun, DaeHyun et d'autre, elle était sûre que Coraline serait bien entouré. Bon, elle pourrait lui faire rencontrer SungKyu, mais ce dernier était loin d'être chaleureux aux premiers abords... Disons qu'il fallait l'apprivoiser, alors Hazaka lui présenterait sans aucun doute en dernier. Puis, elle était sûre que la jeune fille rencontrerait aussi des gens de son côté, auquel cas Hazaka s’inquiéterait un peu.

Elle lui demanda ensuite comment était l'ambiance au Refuge, et Hazaka prit la peine de réfléchir un instant. Comme partout, il y avait des tensions parfois entre élèves, mais la plupart du temps... Tout le monde s'entendait bien, déconnait bien. L'ambiance des cours était souvent agréable, surtout que les professeurs étaient pour la plupart cool. En fait, le Refuge s'apparentait à une énorme famille, où tout le monde était le bienvenue. C'était chaleureux, aussi était-ce sans aucun doute pourquoi on s'y plaisait très vite. Bien sûr, tout le monde n'était pas amis non plus, certains ne s'aimait pas, mais de ce qu'Hazaka avait pu voir, il n'y avait pas de bagarre à proprement parler.

- Ben... C'est plutôt chaleureux, on est comme une grande famille. L'ambiance est vraiment bonne et agréable, même si on ne s'aime pas tous non plus...


Pour le cas d'Hazaka, elle aimait toutes les rencontres qu'elle avait fait jusque là. En même temps, sociale comme elle était, il était dur pour elle de se faire des ennemis, même si tout le monde ne l'aimait pas, elle en avait bien conscience. Mais de ces gens là, elle en avait strictement rien à foutre, elle était comme ça et pas autrement. Elle aurait bien voulu déconseiller certaine personne à fréquenter à Coraline, mais comme elle n'en connaissait pas, c'était impossible pour elle. Et ce serait sans doute trop méchant, car ce n'était pas parce qu'elle, elle ne s'entendait pas avec des personnes que cela devait être le cas de tout le monde.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: Nouvelle vie [LIBRE]   Lun 24 Aoû - 9:34

Certaines personnes ne savent pas s'arrêter, même si on leur demande. Et ça peut en devenir lourd, voir même insupportable. Je ne supportais plus le comportement de ce camarade, qui me suivait partout où j'allais. Et je me retenais de le mordre pour le stopper. Il était vrai que je ne retenais pas toutes mes pulsions vampirique mais celle là pourrait presque être considérée comme voulu. Le garçon en question avait tout au plus seize ans, tout du moins physiquement, et ne semblait pas décidé à se décoller de ma personne.
Je m'arrêtais un instant histoire de voir si il était loin derrière moi. Alors qu'il tournait au bout du couloir, je partis à toute vitesse en direction du hall d'entrée du manoir. Une fois là-bas, je pourrais plus facilement l'éviter.

Je faillis plusieurs fois trébucher, faute de chaussures adéquates pour courir. Les semelles de mes sandales claquaient le sol à un rythme régulier, à chaque virage, je manquais de glisser mais me rattrapais de justesse, continuant ma course infernale. Mon chemisier à fleur sortait de mon short et ma queue de cheval se défaisait, l'élastique s'emmêlant dans mes cheveux couleur blé.
J'arrivais enfin à l'escalier de marbre. J'avisais deux jeunes filles assises sur les marchés et ralentis ma courses. J'en profitais pour remettre habilement mes vêtements en place et détachait d'une geste ma chevelure blonde. Le tout, après avoir ôté mon gilet et m'être assise à côté d'une fille à la coiffure atypique. Je restais silencieuse, reprenant mon souffle.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: Nouvelle vie [LIBRE]   Lun 24 Aoû - 15:46

Hazaka semblait enjouée au vue de mon enthousiasme non-contenu. Puis elle prit le temps de réfléchir à ma question. Au moins, elle ne me balancerait pas une réponse hasardeuse, ou trop positive ou trop négative, tel un réflexe. Un petit geste d'honnêteté simple que j'appréciais particulièrement. Elle ne voyait peut être même pas son temps de réflexion ainsi, mais pour moi c'était beaucoup. Je n'avais pas eus de connaissance, d'amis, agissant ainsi envers moi depuis si longtemps... La sincérité me semblait tellement importante dans les relations humaines.

- Ben... C'est plutôt chaleureux, on est comme une grande famille. L'ambiance est vraiment bonne et agréable, même si on ne s'aime pas tous non plus...

La réponse était prévisible, mais n'en perdait pas son honnêteté. Il était vrai que dans une famille, il y avait toujours des conflits. Certes, me concernant je ne l'avais jamais vraiment vécu ainsi, mais les séries télévisées et les romans suffisaient à me l'avoir fait comprendre.
Je souris à sa réponse, ayant hâte de m'intégrer davantage dans cette famille.


- J'imagine, oui... dis-je en faisant référence au fait que certains s'appréciaient moins. Mais ce doit être géniale ici. Je suis contente d'être venue !

En cet instant, rien n'était plus vrai. Tellement d'espoirs envahissaient mon esprit au sujet de ces lieux, j'avais presque envie que le temps passe en accélérer, d'avoir déjà fait multiples rencontres, d'avoir des amis...
Tandis que j'imaginais de quoi avaient l'air les autres vivant au Refuge, une jeune fille déboula de l'un des couloirs, manquant de glisser. Je ne pouvais m'empêcher de penser qu'avec des chaussures pareilles, il fallait s'attendre à patiner sans patins. Mais mes goûts particuliers en matières de chaussures, qui étaient que je ne pouvais supporter de marcher avec des semelles moins épaisses que celles de Dr. Martens, je savais qu'il ne fallait pas que je juge. Mais la situation restait cocasse et amusante, car la jeune fille semblait avoir couru jusqu'ici sans pour autant être vêtue pour. Je me retenais tout de même de rire, ou de sourire. Bien que ce n'aurait pas été méchant, je ne voulais pas risquer d'être impolie. Et l'étonnement était quand même plus présent que l'amusement.
Elle s'avança vers Hazaka et moi, ôta son gilet, et s'assit à côté de moi. Puis elle replaça son joli petit chemisier et détacha ses longs cheveux blonds. Elle était là, à côté de moi, reprenant son souffle sans dire un mot.
Je ne savais quoi dire ou quoi faire, restant avec des petits yeux étonnés. Je regardais alternativement Hazaka puis cette jeune fille, comme pour demander à ma première rencontre si elles se connaissaient. Si ce n'était pas le cas, j'aurai été encore plus surprise.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: Nouvelle vie [LIBRE]   Jeu 27 Aoû - 16:45

Hazaka se mit à rire en entendant Coraline parler. Pour être génial, oui ça l'était. Elle, qui petite, avait toujours cru aux comptes de fées et autre chose fantastique, quand elle avait appris qu'elle était une sorcière, elle n'avait pas su cacher sa surprise, encore plus lorsqu'elle avait appris qu'elle maîtrisait le feu. DongWoo lui avait bien dit que cela pouvait être dangereux pour elle comme pour les autres, mais elle aimait bien son élément. Mis à part le fait qu'elle faisait tout cramer quand elle ressentait une émotion un peu trop forte, elle n'avait jamais froid et pouvait s'habiller comme elle voulait, même en hiver, ce qui était un bon point selon elle. Mais être une Elue lui aurait plu également, ne serait-ce que pour savoir qu'elle don elle aurait eu. Elle n'enviait pas les autres, elle était admirative de toutes les personnes qui vivaient ici.

- Je suis contente de t'avoir rencontré, tu verras, tu vas te plaire ici !

Elle allait ajouter autre chose, mais elle n'en eut pas le temps, une jeune fille déboula dans le hall. Elle semblait avoir couru, essoufflée, comme si elle cherchait à échapper à quelque chose. A moins qu'elle soit en train de jouer ? C'était peu probable, elle serait en train de rire ou autre chose. Hazaka la regarda s'asseoir, étonnée et la voir dans cette état. Coraline la regarda, et Hazaka lui lança un regard tout étonné, voulant ainsi dire qu'elle ne savait pas ce qu'il se passait. Peut être que cette jeune fille avait besoin d'aide ?
La japonaise se pencha alors légèrement en avant afin de pouvoir voir la blondinette, et lui lança un sourire radieux. Ben oui, même si elle s'inquiétait un peu, elle restait fidèle à elle même, tirer la tronche était même pas possible pour elle.

- Tu vas bien ? Tu as l'air chamboulée.

Parce qu'on ne déboule pas dans un couloir à moitié débraillé quand on pète la forme, ce serait un peu bizarre, du moins, du point de vu d'Hazaka.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: Nouvelle vie [LIBRE]   Mar 1 Sep - 19:19

Je me sentis observer par les deux "camarades". Il était vrai que ce n'était pas commun de voir quelqu'un débouler comme une furie puis s'asseoir à côté de soit et rester calme. Enfin, tout du moins essayer de rester calme. Celle aux goûts capillaires étranges - même si ça lui allait bien - me regardait, étonnée. L'asiatique me demanda, avec un grand sourire, si j'allais bien. Et elle rajouta que j'avais l'air chamboulée. Je la regardait.

- Je... J'essayais d'échapper à un garçon un peu trop collant.... Expliquai-je, reprenant toujours mon souffle.

Je baissais les yeux et me mordis la lèvre, réalisant soudain que je devais les déranger. C'est vrai qu'elles discutaient avant que je n'arrive. Et je n'aimais pas déranger. Je me levais, la tête baissée. Elles avaient l’air en pleine conversation avant que je n’arrive. Elles étaient amies et moi, une illustre inconnue les dérangeais. Surtout que j’aurais pu aller plus loin dans le hall au lieu de m’asseoir à côté d’elles.  

- Excusez moi de vous avoir dérangées.... Je vais m'en aller...
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: Nouvelle vie [LIBRE]   Sam 26 Sep - 16:54

Hazaka haussa un sourcil lorsqu'elle lui répondit. Un garçon un peu trop collant ? Enfin, c'était vrai qu'elles ne vivaient pas non plus dans un monde de poneys toute roses, alors ici aussi, il y avait, comment dire,  chieur ? Oh, Hazaka ne les connaissait que trop bien, eux, même si en général elle les envoyait sur les roses. Malheureusement, certains étaient beaucoup trop coriaces et continuaient même après s'être fait envoyer bouler. Ce qui était franchement très chiant.
Elle se releva finalement avant de s'excuser de les avoir déranger et Hazaka lança un regard à la jeune fille. Pour sa part, elle ne les avait pas du tout déranger, et puis, si un garçon l'emmerdait, peut être qu'elles pouvaient l'aider ?

- Tu nous déranges pas !

Sa voix avait résonné dans tout le hall alors qu'elle n'avait pourtant pas parlé si fort, et quand elle tourna les yeux, elle remarqua qu'un garçon arrivait. Il semblait un peu essoufflé aussi, et son regard regardait partout autour de lui. Étrangement, elle avait l'impression que c'était de lui dont la jeune fille avait parlé quelques minutes plus tôt. Hazaka se releva, réajustant sa robe avant de pousser très doucement la blonde pour qu'elle se rassoit, se mettant ainsi devant elle pour la cacher du mieux qu'elle pouvait.

- Il fait beau Coraline, tu trouves pas ?


C'était une tentative complètement bidon pour changer de sujet et pour cacher sa présence, mais peut être marcherait elle, qui sait ? 
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: Nouvelle vie [LIBRE]   Dim 27 Sep - 23:31


Hazaka semblait aussi étonnée que moi quand à l'arrivée inattendue de cette demoiselle. Cependant ce ne l'empêcha pas de s'adresser à elle avec un charmant sourire. Bien que je ne la connaissais que depuis peu de temps, j'étais déjà certaine que la jeune asiatique était quotidiennement rayonnante. Cela me remplissait encore plus d'espoir pour les jours à venir. Néanmoins, ce n'était pas la question en cet instant.

- Tu vas bien ? Tu as l'air chamboulée.

Il était vrai que l'inconnue aux cheveux blonds ne semblait pas des plus zen. Je la regardai sans pression dans le regard, attendant moi de même sa réponse.

- Je... J'essayais d'échapper à un garçon un peu trop collant, dit-elle, encore un peu haletante.

Ceci expliquait bien pourquoi elle avait fait une arrivée aussi remarquable. Je me demandais de quel type de garçon collant il pouvait s'agir. Ce pourrait être un épris d'amour pour la jolie demoiselle la pourchassant à travers les pièces du manoir, ou bien un garçon moqueur très lourd et très insistant dans son emmerdement de gens... Je préférais m'imaginer la première idée, elle était bien moins inquiétante quand aux gens de ce Refuge, et aussi bien plus rigolote. Peut être pas pour elle, mais l'autre idée ne l'avantageait pas, et était moins flatteuse.
J'avais eus un petit sourire amusé mais poli en entendant sa réponse, puis après nous avoir regardé un moment elle se leva. Elle semblait gênée, comme si elle avait été impolie ou avait fait une bêtise.


- Excusez moi de vous avoir dérangées... Je vais m'en aller...

Hazaka et moi avions été traversé du même sentiment, mais l'asiatique réagit plus rapidement que moi. Après tout j'étais encore nouvelle ici, bien que j'adorais déjà cet endroit je n'étais pas encore à cent pour cent à l'aise. Ma nouvelle amie s'exclama donc pour retenir la jeune fille.

- Tu nous déranges pas !

Sa voix avait porté assez fortement dans la grande pièce. Je voulus confirmer cette affirmation, car il était vrai que même si sa présence était imprévue elle ne nous avait pas non plus déranger, mais je fus interrompus dans mon élan par l'arrivée d'un jeune homme, lui aussi terminant sa course et explorant du regard le hall dans lequel nous étions toutes les trois. Les probabilités que ce n'était pas le garçon collant en question était assez basses. Hazaka se leva rapidement, fit rassoir notre camarade sans nom et m'adressa un regard à la fois de détresse et de complicité. Je me levai à mon tour, cachant la jeune fille derrière Hazaka et moi et regardai cette dernière comme si nous étions seules. Tout c'était passé si vite que le garçon n'allait certainement pas remarquer notre technique ninja de dissimulation d'autrui.


- Il fait beau Coraline, tu trouves pas ?

On se serait cru dans un cartoon, c'était tellement drôle.

- Un temps superbe ! Mais je crains qu'ils aient annoncé de la pluie courant de la semaine prochaine...

La conversation la plus moisie de la galaxie. Je retenais rires et amusement tandis que le garçon posait enfin son regard sur nous. Il avait un arrière air soupçonneux, mais semblait pas bien vif d'esprit non plus. Mon look paraissait l'interroger plus que notre conversation idiote dans cette posture idiote. Car oui, parler debout sur les dernières marches d'un escalier, ainsi côte à côte, c'était plutôt idiot.
Il s'avança de quelques pas. Hazaka et moi nous glissions de quelques centimètres, pieds collés à la marche, pour continuer de cacher la jeune blonde. Il fallait suivre le mouvement. C'était encore plus ridicule et hilarant, d'autant plus qu'il semblait ne se douter de rien, ou de pas grand chose.


- Hé, vous aurez pas vu une blonde passé ?

Hazaka et moi nous nous regardions, simulant le fait de réfléchir à la chose. Après un court instant, on le regarda de nouveau.

- NAN, lui dit-on en cœur.

Au fond, nous ne pouvions être sûre qu'il ne soupçonnait rien. Mais même si c'était le cas, il renonça bien vite à insister auprès de nous.


- Ok merci, dit-il en reprenant sa petite course, se dirigeant vers l'opposé de là où il était venu tandis que nous glissions pas à pas pour constamment cacher notre camarade de sa vue.

- Mais j'ai vu un livre de conjugaison courir vers la sortie...dis-je alors qu'il était presque plus à portée de voix.

Presque plus, car il m'entendit. Il ralenti en me lançant un regard " 'a pas compris" et reprit sa route sans dire un mot. Lorsqu'il fut parti, Hazaka et moi éclations enfin de rire. C'était la chose la plus ridicule que j'avais faite depuis longtemps.
Revenir en haut Aller en bas

Fondateur

avatar
Je suis...
Féminin Messages : 83
Points : 2147483482
Date de naissance : 23/04/1998
Date d'inscription : 09/08/2014
Age : 19
Localisation : -


MessageSujet: Re: Nouvelle vie [LIBRE]   Mer 4 Nov - 13:10

Sujet fermé pour inactivité. Veuillez contacter un membre du Staff pour le rouvrir. 




Namu. 

♥♦♣ Le Refuge. ♥♦♣
Eheh.:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://refuge-rpg.forumactif.org

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: Nouvelle vie [LIBRE]   Mar 10 Nov - 19:35


Sujet rouvert le 10.11.2015 sur demande.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: Nouvelle vie [LIBRE]   Mar 10 Nov - 21:31

L'asiatique me dit que je ne dérangeais pas mais je me sentais en trop. Mes deux camarades discutaient tranquillement avant que je n'arrive. Mais si vraiment je n'étais pas de trop, je voulais bien rester le temps que mon assaillant soir le plus loin possible de moi. Ca me paraissait étrange d'être avec d'autres filles de mon âge, je n'avais pas réellement l'habitude de ça. Mais ça ne pouvait pas le faire de mal surtout que je je ne savais pas ce que me voulais réellement le garçon. Il n'avait pas l'air futé mais ici, on ne sait ce qu'ont vécu et ce qui passe par la tête des personnes qui résident ici.

Mais lorsque que mon poursuiveur fit son entrée dans le hall, je vis les deux se lever et se placer devant moi. Elles discutaient de la météo comme si de rien n'étais. Je me retiens de pouffer devant le pourcentage de débilité du garçon. Il fallait etre aveugle - enfin je pense - pour ne pas me remarquer derrière elles. Il dit une phrase bourrée de faute et je retiens mon souffle quelques instants, juste le temps qu'il parte vers la sortie. La fille aux cheveux originaux que, par contre, elle avait vu un livre de conjugaison passer par là. J'attendis qu'il soit bien sorti avant d'éclater de rire. Elle n'avait pas tort ! Loin de là même !

J'attendais un peu avant de me lever et de passer une main dans mes cheveux blonds.

- Merci beaucoup. J'espère que ça le calmera un peu mais bon...

Je n'étais jamais à l'abri qu'il recommence mais ça, rien n'en était moins sur. J'espérais juste qu'il n'allait pas être aussi lourd que cette fois-ci. Je n'avais pas réellement envie de recommencer une fuite à travers les couloirs du Manoir.
Je me reconcentrais sur mes deux camarades. Je réalisais que je ne m'étais pas présentée. C'était la moindre des choses après qu'elles m'aient sauvée d'un lourd dingue.

- Je m'appelle Edith.
Revenir en haut Aller en bas

Fondateur

avatar
Je suis...
Féminin Messages : 83
Points : 2147483482
Date de naissance : 23/04/1998
Date d'inscription : 09/08/2014
Age : 19
Localisation : -


MessageSujet: Re: Nouvelle vie [LIBRE]   Mar 29 Déc - 18:49

Topic clôturé pour inactivité. Merci de contacter un membre du Staff si vous souhaitez le rouvrir.

♥♦♣ Le Refuge. ♥♦♣
Eheh.:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://refuge-rpg.forumactif.org
 
Nouvelle vie [LIBRE]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une nouvelle bibliothèque? (libre) :fini:
» Une nouvelle guerre [Libre]
» LES VOEUX ET LES DOUBLES V DE KAKAKOK POUR LE NOUVEL AN !
» Une nouvelle chasse [libre]
» ~ Peut être enfin la fin du cauchemar et le début d'une nouvelle vie ~ [Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Refuge  :: Bienvenue au Refuge ! :: Archives :: RP-
Sauter vers: