Refuge-RPG.
 
Pour voter pour le Forum. Clique

Partagez | 
 

 Lunch Time and Glam Rock [LIBRE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Lunch Time and Glam Rock [LIBRE]   Sam 4 Juil - 18:11

Le temps de ces derniers jours était particulièrement radieux. Le soleil dominait l'intégralité du ciel, les températures montaient de jour en jour et les brises se faisaient de plus en plus légères et agréables. Quand aux rues d'Andore, elles se remplissaient chaque jour. Les élèves du Refuge étaient en vacances, et comme beaucoup avait dû renoncer à leurs familles d'origine, ils fréquentaient les mêmes lieux avec un emploi du temps entièrement libre. Beaucoup de magiciens d'Andore profitait des beaux jours pour prendre eux-même congé. Il y avait même quelques magiciens touristes venant d'autres villes magiques, ou encore du monde "normal" -où certains décidaient d'y faire leur vie-. Tout ce beau monde profitait avec plaisir de cette saison estivale. Enfin, presque tout le monde. Il y avait, dissimulés dans les masses ou chez eux, quelques personnes que les saisons chaudes ne ravissaient pas. J'en faisais partie.
En effet ma photophobie, bien que légère, m'empêchait de savourer les rayons du soleil étant donné les migraines qu'ils me donnaient. C'était ma raison médicale et principale de ne pas beaucoup aimer l'été, les autres s'y ajoutant étaient moins graves. Ma peau tatouée tolérait moyennement les UV, mes tenues avaient toujours un vêtements ou un accessoire qui me donnait chaud -les sacrifices à faire pour son style-, et je devais en permanence mettre mes lunettes de soleil et les remonter sur mon nez en faisant mes allers-et-retours à la terrasse du Flying Cross. Cela à cause de mon intolérance oculaire à la lumière, mais ce devenait épuisant à la longue.
J'avais fais le maximum possible pour que ma terrasse me soit accessible au mieux : son store était opaque et relativement sombre -afin d'être accordé à l'ambiance général de ma déco-, elle était clôturée de petite planches végétales et les tables avaient été installées de manières à être à l'ombre de toutes ces petites choses. Du point de vue du client, cela paraissait être une organisation de terrasse classique, mais pour moi c'était un aménagement de survie.
Par chance, j'avais deux employés. Enfin, l'un était éternellement dans les cuisines à préparer les petits encas que je pouvais proposer sur le temps du midi en semaine ; et l'autre était à mi-temps, ne venant que pour les heures de pointe. Ils étaient tout deux très compétents et sympathiques, mais me permettaient peu souvent d'échapper au service terrasse, que bien évidemment j'étais obligée d'avoir. Mis à part des habitués et des gens voulant se cacher du soleil un moment, pas de terrasse me vaudrait une grosse perte de clients sur les beaux jours.
C'était les aléas du métier ! Il fallait savoir accepter de faire des concessions par moment, le boulot n'était jamais qu'une partie de plaisir.

En ce jeudi midi, je me devais donc de faire ces allers-et-venues entre le lumineux dehors et le sombre de mon bar. Tout mes clients étaient en extérieur, profitant de leur verre ou de leur encas. Ils n'étaient pas très nombreux, mais assez pour considérer que les affaires marchait bien pour ce midi.
Rentrant de nouveau à l'intérieur, je remontai mes lunettes sur mon front et posai le plateau du service sur le bar qui était vide. Une fois derrière celui-ci, j'observai la situation, réfléchissant. Moins de dix clients en terrasse, l'allée marchande loin d'être bondée grâce au jour et à l'heure, le ventilateur au plafond tournant assez énergiquement et Damian, mon employé de cuisine, avait certainement comme à chaque fois son casque audio déferlant sa musique tandis qu'il enchainait les sandwichs et les smoothies -nouveauté de cette année-. Ma conclusion s'imposa alors, je pouvais me permettre un petit fond sonore au niveau du bar tant que le volume restait correct et quasiment inaudible à mes clients de terrasse.
En temps normal, je n'en mettait que pour certains soirs relativement calmes. Et ce n'était pas spécialement Hard Core. Je supportais un temps pas fait pour moi, je méritais bien une petite compensation après tout.
Je saisis la télécommande de ma modeste mais suffisante sono et lançai une de mes playlists présentes sur la clé USB prévue à cet effet. Je baissai le volume avant même que la première chanson ne commence, puis m'assura qu'il était assez peu fort mais audible de ma place au bar, d'où je pouvais observer mes clients en cas de besoin.
Mötley Crüe, Twisted Sister, Steel Panther et Guns'n'Roses allaient donc m'accompagner pour ce début d'après-midi sans gêner mes clients pas forcément fan de Glam Rock et de Heavy Metal.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lunch Time and Glam Rock [LIBRE]   Mar 18 Aoû - 18:55

S'il y avait une saison qu'HoWon n'aimait pas particulièrement, c'était l'été. Il faisait trop chaud, les mômes étaient en vacances et foutaient un boucan d'enfer bien que cela mette un bien d'ambiance. HoWon ne pouvait pas jouer les rabats-joie, mais il aimait son quotidien tranquille qui n'était, hélas, pas imperturbable comme il l'aurait voulu. Mais bon, il ne pouvait pas se plaindre malheureusement. Cela venait peut être du fait que le jeune soit tout le temps discret et calme ? Sans aucun doute. Mais un léger sourire se dessina sur ses lèvres en voyant les mômes courir un peu partout, cela lui rappelait presque son enfance, même s'il n'avait jamais été turbulent, même plus jeune.

Tout ce monde commençait à lui donner mal au crâne. Il déambulait dans l'allée, ses lunettes de soleil posées sur son nez, vêtu de son débardeur blanc rendu un peu transparent, pour la simple et bonne raison que le coréen sortait d'une session de danse et qu'il avait pris une douche, enfilant son haut sans vraiment s'essuyer. Il faisait trop chaud pour qu'il s'encombre de gestes aussi débiles, puis son haut allait rapidement sécher au soleil. Son pantalon était noir, bien que déchiré aux genoux. En réalité, HoWon n'était pas sortit pour rien, un de ses.... Amis, si on pouvait dire ça, lui avait demandé de le rejoindre dans un bar. Le brun ne fréquentant habituellement pas les bars allait mettre du temps à le trouver, surtout que celui-ci, dont le nom lui avait complètement échappé, lui était totalement inconnu. Sûrement un nouveau qui avait été ouvert récemment. Il réajusta ses lunettes alors que ses yeux noisettes cherchaient le bâtiments, évitant souplement les passants. Lui ne craignait pas grand chose, l'autre qui se payerait HoWon dans la gueule aurait plus de mal, parce que comment dire qu'il n'avait pas une carrure d'enfant sage ? Mais ça faisait rire parce qu'il était loin d'être violent.

Finalement, il trouva le bâtiment, quelques personnes ayant pris place sur la terrasse, mais c'était hors de question pour HoWon de les imiter. Il pénétra donc à l'intérieur, relevant ses lunettes avant de saluer la jeune femme qui était là. Elle devait sans aucun doute être la propriétaire ou tout du moins une employée. De la musique, à assez bas volume, vint chatouiller ses oreilles, musique qui d'ailleurs lui était totalement inconnue mais pas désagréable. Ce n'était juste pas le style de morceau sur lesquels il dansait habituellement. Mais les gouts, ça ne se discutent pas, et la personne qui écoutait ça, HoWon serait d'accord pour dire qu'il ou elle avait bon goût.
Le vampire consulta son portable avant de se rendre compte qu'en fait le "rendez-vous" avait été annulé, et il regarda son téléphone un long moment avant de passer une main dans cheveux. Bien, il s'était tapé tout ce chemin pour rien. Génial. HoWon se réjouissait d'avance d'expliquer à l'autre abruti qu'on annule pas à la dernière minute. En réalité, il n'avait pas envie de repartir maintenant, pas après avoir fait tout ce chemin, c'était assez épuisant et il faisait, encore une fois, trop chaud à son goût. En général, HoWon évitait de sortir trop longtemps, pour la simple et bonne raison que si quelqu'un saignait, il était dans la merde, mais réellement. Il aurait beau boire 150 litres de sang, si quelqu'un d'autre se mettait à saigner, HoWon était irrémédiablement attiré. Rien ne valait le sang chaud et... Et il allait arrêter de penser à ça sinon son regard allait tourner au rouge rapidement et il n'avait pas envie de commettre un drame.

- Qu'est ce que vous me conseillez ? Demanda-t-il alors à la jeune femme non loin.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lunch Time and Glam Rock [LIBRE]   Ven 21 Aoû - 20:13

Fond sonore du Flying Cross:
 


Mon petit fond sonore me redonna un coup de pep's. J'étais facilement et rapidement fatiguée du soleil et de la chaleur croissants de cette saison, je me devais quand même d'être un minimum active pour mes clients.
De derrière mon bar, je vis qu'un couple de la terrasse avaient tout juste finis leurs conso'. Sans attendre, je saisis mon plateau et alla à leur table prendre leurs verres vides. L'homme me demanda l'addition avant de reprendre la conversation qu'il entretenait avec la demoiselle qui semblait être proche de lui, mais pas comme je le pensais. Ils se ressemblaient énormément, je m'imaginais donc que c'était en fait un frère et sa sœur passant un petit instant ensemble. Je ne pus me retenir de soupirer d'envie quand j'atteignis le bar. Ce devait être sympa d'avoir un frère, j'aurai bien aimé en avoir un. Mais après tout, si c'était pour l’abandonner à cause d'une adolescence à passer au Refuge, ce n'avait pas été plus mal pour moi. Une fois le plateau avec les verres posés, je retournai à la table pour déposer au jeune homme l'addition, qu'il me régla de suite en liquide sans que j'eus de monnaie à faire. Si ce pouvait être toujours aussi facile... Après avoir guetter discrètement qu'aucun autre client n'avait besoin de quelque chose, je repartis à l'intérieur tandis que les supposés frangin-frangine quittaient ma terrasse.
Je m'attelai à nettoyer les verres récupérés à l'instant, histoire de garder le rythme tout en restant derrière le bar, d'où je pouvais voir mes clients et leurs éventuels besoins. Ces petits allers-retours m'avaient permis de me rendre bien compte que ma musique n'était pas audible depuis l'extérieur. Ou alors elle l'était, mais les conversations de mes clients et le brouhaha de la rue la couvraient. Quoi qu'il en était, le volume était tout à fait raisonnable.

Tandis que je rinçais le premier verre, un jeune homme entra. Il fit ce même geste de relevage de lunettes que je devais effectuer encore et encore. Il me salua d'un hochement de tête, poliment, et je fis de même. Il semblait chercher quelqu'un, jusqu'à ce qu'il regarda son portable. Passant sa main dans ses cheveux, il semblait contrarié. J'avais toujours ce goût pour observer les gens et il me semblait, en le regardant par coups d’œil discrets et non-dérangeants, qu'il devait avoir un rendez-vous qui venait juste d'être annulé. Il était vrai que c'était une chose contrariante, et de ce fait je ne lui en voudrait pas qu'il reparte sans rien me commander.  
Mais il se tourna vers moi.


- Qu'est ce que vous me conseillez ?

Je commençai à essuyer le verre que je tenais, c'était moins bruyant qu'un rinçage, et le regarda avec le sourire.

- Ça dépend de l'effet que vous chercher...

Je me tentai à essayer de le détendre avec un peu d'humour et une petite pincée de charme. Après tout, si je pouvais lui faire passer un petit instant agréable à mon bar pour lui faire oublier son très probable rendez-vous annulé... C'était aussi ça mon métier.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lunch Time and Glam Rock [LIBRE]   Sam 22 Aoû - 17:47

En réalité, HoWon ne savait pas trop comment il avait fait pour louper cet endroit. Après tout, il était plutôt bien placé. Puis, il semblait attiré du monde. Enfin, le vampire n'était pas fan des bars, peut importe où ils se trouvaient, et peu importe s'ils avaient un thème. Sans doute était-ce aussi à cause de son emploie du temps trop chargé ? Après tout, la danse lui prenait la moitié de son temps, même quand il ne partait pas en tournée, alors fréquenter ce genre d'endroit revenait à se faire harceler par des «fans », bien qu'HoWon se considérait que comme un danseur et non une célébrité. Puis, quand il avait du temps libre, il le gaspillait encore en dansant, ou bien en dormant pour tenter de récupérer le sommeil qui lui manquait, mais avouons le, en tant que vampire, il résistait beaucoup mieux que la normal. C'était une partie de sa condition qu'il appréciait.

Son regard posé sur les gens dehors, il se demandait comment il faisait pour ne pas se liquéfier sur place. Il faisait vraiment chaud, du moins, pour le coréen, c'était presque trop étonnant pour lui de voir toutes ces personnes se pavaner tranquillement au soleil. Surtout qu'après ils bronzaient, et honnêtement, HoWon préférait la peau pâle aux peaux mates, sans trop savoir pourquoi. C'était ses goûts, sans doute que cela ne se discutait pas.
La jeune fille femme parla ensuite, lui disant que ce qu'il cherchait pouvait dépendre de l'effet qu'il recherchait. Un léger sourire étira le coin de ses lèvres. Était-ce de la provocation dissimulé derrière de l'humour, ou bien une phrase assez simple ? Parce que beaucoup de personne provoquait, que ce soit pour s'amuser ou pour emmerder le monde, et HoWon devait avouer qu'il ne savait pas tellement si elle le provoquait ou non. Mais à bien y entendre, cette phrase, sonnait plutôt amicalement à ses oreilles, pas comme si elle tentait de lui faire du gringue. Ce que le vampire aurait fini par trouver lourd à la longue.

- Quelque chose pour me calmer.


Bien que le danseur ne le montrait pas, il était en réalité sur les nerfs, pour un simple rendez-vous certes, mais il avait fait tout ce chemin de chez lui à ici pour rien, alors oui, il 'était pas spécialement ravi de cette nouvelle soudaine. M'enfin, son « ami » avait peut être eu une affaire imprévue à régler au dernier moment alors HoWon ne pouvait pas lui en tenir rigueur, cela arrivait à tout le monde après tout.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lunch Time and Glam Rock [LIBRE]   Dim 23 Aoû - 17:24

- Quelque chose pour me calmer.

Sa réponse était logique, mais me laissait tout de même perdue dans une multitude de choix possibles. Divers personnes venaient dans mon bar, et elles avaient toutes une vision différente d'une boisson 'détente'. Certains aimaient un verre de pure vodka, d'autres appréciaient un bon thé vert, et pour d'autre c'était un simple soda bien frais.
Mais ce jeune homme, bien que contrarié, me semblait assez ouvert. S'il désirait quelque chose de précis, il l'aurait dit après tout. A moins qu'il ai été très stupide, je ne pouvais deviner une envie spécifique et précise. J'étais barman, pas médium. De ce fait, je réfléchis un instant à une chose qui pouvait le surprendre mais qu'il apprécierait, sans que cela passe pour du 'tiens le truc le plus cher de la carte'.


- Asseyez-vous, je vous en prie, dis-je poliment.

Je l'observai, un petit sourire toujours en coin. Pas comme on observe une étrange créature dans un zoo, mais comme on cherche à savoir ce qu'il y aurai de mieux pour la personne. Il semblait plutôt athlétique, ou bien il avait une physionomie nécessitant très chanceusement de peu d'efforts. Il paraissait également lassé de cette chaleur, puisque l'idée de s'installer dehors semblait ne pas du tout lui traverser l'esprit. Et, bien entendu, il était contrarié, sur les nerfs. Chose tout à fait compréhensible, en un sens, mais ce restait un détail à prendre en compte dans mon choix de quoi lui servir. Je n'avais pas spécialement envie de lui servir quelque chose qui l'énerverait encore plus tel un café. Et avec cette chaleur, en plus...
J'eus alors une idée qui lui semblerait certainement originale, mais qui lui serait sans doute agréable.


- Je vais vous chercher ce qu'il vous faut...

Je m'éloignai avec ce même sourire poliment amusé, ce sourire qu'ont les barmans lorsqu'ils se veulent sympathiques et un peu complices avec leurs clients. Nous étions les rencontres de passage, les amis anonymes, les psy' aux prix abordables. Selon moi, le plus important dans ce métier était d'être à l'écoute des personnes en ayant besoin. D'être celui auquel ils se confient, ou celui qui leur change les idées pour leur rappeler que la vie était belle.
J'entrai en cuisine. Damian retira ses écouteurs en me voyant, un peu étonné. D'habitude, je lui envoyait les commandes par informatique, les entrant sur mon ordinateur tactile caché derrière le comptoir, et il les recevait sur l'écran de la cuisine. C'était simple et rapide, beaucoup de restaurant possédait ce système désormais. Mais cette fois-là, je tenais à servir rapidement.
Mon employé et moi nous lancions donc dans la préparation de la commande surprise. À deux, se fût rapide. Quelques courts instants plus tard, je réapparue dans la pièce principale, un grand verre à la main. Je le déposai devant le jeune homme.
C'était un smoothie. Le verre contenait trois couches colorées de fruit, d'abord du kiwi, puis de la mangue et enfin de la framboise, le tout séparé par une fine épaisseur de yaourt nature. Une paille noire était plantée à travers tout ces fruits.
À moins de malchance qu'il n'aime pas l'un de ces fruits, c'était la chose parfaite pour lui. S'il était effectivement sportif, les fruits étaient appréciables. C'était très frais, idéal pour oublier un instant la chaleur de l'été, et ce mélange de saveurs me paraissait une bonne idée pour se détendre tout en gardant de l'énergie.
Je retournai derrière le comptoir où j'appuyai mes mains.


- Si jamais vous n'aimez pas, je vous l'échangerai contre autre chose.

Il n'y avait aucun arrière ton de reproche ou d'attente de déception dans mes mots. Il était bien naturel qu'il puisse consommer quelque chose qu'il aime, je n'avais aucune raison de le forcer à lui faire avaler une boisson qu'il n'avait pas choisie, bien que je serais ravie qu'il apprécie mon initiative.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lunch Time and Glam Rock [LIBRE]   Jeu 27 Aoû - 16:31

Son regard noir se posa un instant sur la jeune femme en face de lui, la détaillant un instant. Elle semblait relativement jeune, pas plus de 30 ans selon lui. Elle avait de jolis yeux, enfin, elle était jolie, ce serait plus correct de dire ça, même si en général, HoWon n'accordait pas une grande importance au physique des autres, que ce soit des femmes ou des hommes Pour lui, le plus important était ce que la personne était à l'intérieur et non pas à l'extérieur, parce qu'après tout, on pouvait être beau et excessivement con. Malheureusement, il savait que maintenant, la plupart des gens, hommes et femmes confondus, se basaient énormément sur le physique. Bien sûr, c'était une généralité et heureusement. Les gens comme eux, HoWon essayait des les éviter au maximum, surtout ceux qui draguent tout ce qui bouge. Très peu pour lui.
Elle l'invita ensuite à s'asseoir, ce qu'il fit après un léger temps. Son menton posé au creux de la paume de sa main, impassible, il continuait de la regarder. Elle était polie, courtoise, et ne semblait réellement pas méchante. Elle semblait plutôt être le genre de barman à prendre soin de ses clients, à répondre à chacune de leurs attentes, aussi chiants étaient ces clients ou leurs envies. Mais bon, il ne pouvait pas réellement se baser sur des impressions, il le savait et il ne voudrait certainement pas la juger. Il avait horreur de ça, surtout quand lui le faisait, il ne voulait pas se donner une mauvaise image des autres sans les connaître au préalable. Ce serait idiot sans doute. Du coup, il commença à regretter légèrement de ne pas avoir été plus précis. Après tout, elle n'était peut être pas médium, elle ne pouvait sans doute pas deviner, aussi aurait-il dû être plus précis. Il n'eut cependant pas le temps de clarifier ce qu'il voulait qu'elle parla, lui disant qu'elle allait lui chercher ce qu'il lui fallait, avant de s'éloigner. Elle avait toujours ce sourire en coin, pas moqueur, plutôt complice, et rien que ça fit étirer le coin des lèvres du jeune homme. Avouons le, ce n'est pas tous les jours qu'on trouve une barman aussi sympathique.

Elle revint quelques minutes plus tard, un verre à la main qu'elle posa devant lui. Le moins que l'on puisse dire c'est qu'il était coloré. C'était plutôt jolie à voir, sans doute un smoothie, le coréen n'en buvait quasiment jamais. Il la remercia d'un regard, avant de porter la paille à sa bouche pour goûter à la préparation. C'était frais, et avec cette chaleur, parfaitement idéal et bien choisis. Les fruits étaient tous bien choisis également et s'accordait très bien, créant une explosion de saveurs en bouche. C'était peu commun pour lui, mais il devait avouer que c'était bon. Même les fruits étaient idéales alors qu'il devait entretenir sa forme et son corps. La jeune femme savait parfaitement ce qu'elle faisait en lui emmenant ce smoothie.
Il releva son regard lorsqu'elle lui dit que s'il n'aimait pas, elle lui échangerait contre autre chose. Relâchant sa paille, un sourire se peignit sur ses lèvres tandis qu'il se redressait. Ce qu'il avait pensé plus tôt venait donc de se confirmer, elle était réellement attentive à ses clients.

- C'est parfait, merci.

Et il le pensait réellement. Ce truc était excessivement divin. Finalement, il ne regretta pas que son rendez-vous ait été annulé, c'était plutôt une bonne chose, sans quoi il n'aurait peut être pas commandé ceci si l'autre abruti avait été présent. Le Hasard fait parfois bien les choses. Maintenant, il penserait plus souvent à regarder les smoothies s'il se rendait dans un bar, ce serait sans doute bénéfique pour lui.

- Je m'appelle HoWon. Cela fait longtemps que vous êtes dans le métier ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lunch Time and Glam Rock [LIBRE]   Dim 30 Aoû - 20:32

Lorsque le jeune homme découvrit ce smoothie tricolore, je vis dans ses yeux une petite surprise. Cette surprise qu'il y avait dans le regard de tout les clients découvrant ce smoothie. Ce n'était pas une présentation courante, et rien sur la carte n'indiquait l'allure que le verre aurait. C'était toujours amusant et agréable à voir. De nos jours, étonner les gens en leur faisant découvrir quelque chose de nouveau, c'était pas si facile. Tout a déjà été fait dans ce monde, et internet permettait de découvrir de chez soi des choses surprenantes faites à l'autre bout du monde. Ce n'était pas une mauvaise chose en un sens, les inspirations provenaient de partout et nous enrichissent constamment. Il était juste triste de constater que certaines personnes se limitaient à la superficialité de tout cela sans se laisser évoluer malgré toutes ces choses qu'ils lisent, voient et découvrent sur le net.
Mon client, encore anonyme, porta ses lèvres à la paille et goûta le breuvage tandis que je retournai à l'essuyage de mes verres. Mes yeux ne le quittèrent pas, attendant une réaction qui m'indiquerait si mon idée était bonne ou non. C'était plutôt un bel homme. Il ne semblait pas plus vieux que moi, voir même plus jeune de quelques années. Ces yeux noirs reflétaient une assurance en soi bien présente mais pas abusive. Il m'était complètement impossible de dire s'il était d'origine japonaise ou coréenne, je constatai juste que cela lui donnait un certain charme. Je n'avais jamais eus de préférence ethnique sur le physique d'une personne contrairement à certaines personnes. Cela n'avait rien de mauvais, chacun était en droit d'avoir ses préférences, mais pour ma part je m'en moquait. Après tout, j'appréciais les gens à ce qu'ils étaient à l'intérieur avant tout. Je pouvais avoir des aprioris basés sur l'apparence de quelqu'un, mais j'étais toujours prête à ce qu'ils soient balayés d'un revers de main pour laisser place au caractère et aux actes.


- C'est parfait, merci, dit-il en se redressant et en esquissant un sourire.

Je souris de plus belle en constatant que j'avais vu juste.

- Je m'appelle HoWon. Cela fait longtemps que vous êtes dans le métier ? poursuivit-il.

J'avais un nom à mettre sur ce visage, c'était une bonne chose. Les clients anonymes ne me dérangeait pas, mais au fond c'était plus pratique et sympathique qu'ils ne le soient pas longtemps.

- Moi c'est Abigail, mais vous pouvez m'appeler Abby.

Nombre de clients réguliers avait adopté cette routine. Ce petit surnom me suivait depuis mon enfance. Il me plaisait, mais je me présentait toujours avec mon prénom complet malgré tout. Une habitude.

- Quelques années, continuai-je. Mais j'ai ouvert ce bar il y a un peu moins d'un an.

Je posai le dernier verre essuyé et en pris un habituellement utilisé pour les alcools fort tels la vodka ou le whisky et le remplis d'eau fraîche à une des pompe pression du bar. Je me posai face à lui, de l'autre côté du comptoir. Étant donné la chaleur, je ne pensais pas qu'il verrait de l'impolitesse à ce que je me désaltère un instant à coup d'eau. D'autant plus que mes clients de terrasse semblaient décidé à faire durer le plaisir sans avoir besoin de moi...

- Et vous, repris-je après une première gorgée, vous faites quoi dans la vie ?

Une question simple et pas forcément indiscrète, mais je respectais quand un client m'indiquait qu'il ne voulait pas en parler, même si c'était sans dire un mot. Après tout, certains n'étaient pas là pour ça.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lunch Time and Glam Rock [LIBRE]   Sam 5 Sep - 14:52

Abby... HoWon trouvait toujours cela amusant lorsque les autres avaient aussi un surnom, sans vraiment trop savoir pourquoi. Cela donnait sans doute une dimension plus intime à une relation quand deux personnes s'appelaient par une surnom... Pour marquer une forte amitié par exemple. Ou alors, quand quelqu'un avait un prénom trop long, c'était toujours plus pratique d'avoir une diminutif. Pourtant, dans son cas personnel, les autres avaient tendance à l'appeler Hoya. Ce n'était pas tellement une diminutif, et c'était surtout les filles qui étaient « fan » de lui qui lui donnait ce surnom. Sa mère aussi. Ouais bon plein de monde quoi. De toute façon, HoWon était trop modeste pour accepter un quelconque surnom de « star », il préférait resté lui même. Il n'aimait pas ceux qui prenaient la grosse tête sous prétexte que l'on est connu, et ne comprenait pas ce genre de comportement. La célébrité, c'était une chose qui ne l'intéressait pas. La reconnaissance des autres, oui. Il faisait avant tout ce qu'il aimait et restait lui même, point barre.

- Enchanté Abby. Vous pouvez m'appeler Hoya.

En général, ce n'était que les personnes intimes qui l'appelaient comme ça, mais bon, comme les dernières avaient transformer HoWon en « Howonnie », ben, Hoya était presque devenu un surnom banal qui lui faisait ni chaud ni froid, pour ne pas dire qu'il n'en avait rien à foutre. Un jour peut être, cela ferait sourire, il n'en doutait pas.
Elle lui annonça ensuite qu'elle avait ouvert ce bar il y avait moins d'un an. Ceci l'étonna un peu, il passait pourtant souvent dans cette rue, et jamais il ne l'avait vu. Ce n'était pas tellement de l'indifférence face à ce qui l'entourait, disons qu'HoWon ne faisait pas vraiment attention aux choses qui se trouvaient autour de lui, ne les méprisant pas pour autant. Et comme il ne fréquentait pas souvent les bars, il n'était pas au courant des ouvertures des nouveaux établissements. Mais bon, ce n'était pas dramatique. Disons qu'au moins, la bonne chose de cette journée, c'était que même si l'autre n'avait pas pu venir, eh bien, il aura eu la bonne surprise de rencontrer Abby.
Elle s'assit quelques instant plus tard après avoir pris un verre d'eau, ce qu'HoWon ne pouvait que comprendre. Il faisait vraiment chaud, et si elle faisait beaucoup d'allées et venues dehors, alors la chaleur aurait sûrement plus d'impact sur elle, surtout si elle ne la supportait pas naturellement. Lui, préférait largement le froid, mais heureusement, tout le monde n'était pas comme lui.

Abigail lui demanda ensuite ce qu'il faisait, et un léger sourire se dessina sur ses lèvres alors qu'il sirotait son smoothie. Ah, cette question, il l'aimait bien. Sans trop savoir pourquoi en réalité, parce que c'était relativement personnelle, mais jamais il n'avait refusé de répondre. Pour lui, c'était d'usage, comme lorsque deux amis se demandent si ça va. C'était un peu comme une sorte de respect, montrant ainsi que notre homologue s’intéresse au minimum à nous. Certes, HoWon ne s'étalait jamais sur le sujet. De toute façon, à part lui demander s'il était spécialiser dans une danse en particulier, on ne pouvait pas aller très loin non plus.

- Je suis danseur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lunch Time and Glam Rock [LIBRE]   Dim 27 Sep - 17:39

- Enchanté Abby. Vous pouvez m'appeler Hoya.

Je me demandai si Hoya était sur vrai prénom ou bien un surnom. Je n'étais pas vraiment au fait des noms et prénoms asiatiques, de ce fait je ne pouvais que conjecturer sur la chose. Cependant, il avait un petit sourire amusé depuis que je lui avait suggéré de m'appeler par mon surnom. Il m'avait peut être suivit en me donnant le sien, de surnom. Quoi qu'il en était, il aurait été impoli de demandé. Et après tout, c'était juste un client. Sympathique, mais un client. S'il voulait que je l'appelle ainsi, c'est que cela lui convenait.
Il acquiesça d'un geste de tête lorsqu'il su que le Flying Cross avait ouvert quelques mois de ça, je pouvais sans mal voir sur son visage que malgré tout ce temps c'était la première fois qu'il voyait mon bar. Il n'y avait rien de mal à cela. De l'extérieur, il était loin d'être le plus visible de l'allée marchande. D'autant plus que je n'ouvrais la terrasse qu'en cas de beau temps, contrairement aux autres établissements qui pouvaient avoir de superbes installations de chauffages pour ouvrir la terrasse même en hiver. Cela leur permettait de satisfaire les clients désirant fumer. Ne fumant pas personnellement, je n'y avait pas penser au début, et je m'étais ensuite dit qu'au fond, cela servait à rien. Les gens pouvaient très bien sortir un moment pour s'en griller une, tout comme ils pouvaient aussi se passer de cette mauvaise habitude. En tout cas, je n'avais jamais eus de réclamations à ce sujet, je considérais donc que mon choix fonctionnait tout aussi bien que celui des autres bars.
Lorsque je lui demandai sa profession, Hoya se mit à sourire tandis qu'il buvait le smoothie. Il semblait être satisfait que je lui ai demandé cela. Il n'y avait aucun mal à être fier de son travail, au contraire, c'était une chance. Après quelques gorgées, il se redressa et me dit tout simplement :


- Je suis danseur.

Une réponse pas des plus courantes, ce devint assez intéressant. A part me trémousser et headbanger sur du Glam Metal de temps en temps, je n'avais absolument aucune notion de danse, et cela ne m'avais jamais tenté. Cependant, en tant que spectatrice, j'avais toujours apprécier cette discipline, dans bon nombre de ces aspects. J'admirais la grâce et la dextérité des danseurs de ballet, je me laissais volontiers entraînement par le rythme d'un battle de Break Dance, j'enviais la sensualité des danseuses orientales... Mais malgré tout cela je n'y connaissais pas grand chose. Je fus donc assez curieuse quand à Hoya. Il paraissait heureux de son métier, en parler ne le dérangerais donc pas, à mon avis.

- Wow, et vous faites dans quoi ?

Je me rendis compte très vite du manque de précision de ma question et tentai maladroitement de m'expliquer.

- Je vous avouerai que je n'y connais pas grand chose, mais ça m'intéresse... Enfin, si cela ne vous dérange pas d'en parler davantage...

Comme toujours, je devais accepter qu'un client ne veuille pas développer sur sa vie. Nous nous connaissions à peine et même si le sujet n'était pas non plus intime, il ne voulait peut être pas parler de ça en cet instant.


Dernière édition par Abigail Hill le Mar 20 Oct - 22:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lunch Time and Glam Rock [LIBRE]   Sam 3 Oct - 14:31

HoWon sourit doucement en l'entendant parler, faisant un signe de main pour lui dire que ça ne le dérangeait pas d'en parler. Après tout, on est tous toujours un peu fier de partager nos passions, et HoWon n'échappait pas vraiment à cette exception. Même s'il n'aimait pas forcément se lever le matin, quand il dormait bien sûr, et que ses entraînements quotidiens lui foutaient des courbatures d'enfer, danser, c'était sa vocation. Il avait touché à tout, que ce soit le classique, les danses de salons... Mais il préférait tout de même le hip-hop et la breack dance. Même si bien sûr, ce n'était souvent pas lui qui choisissait les chorégraphies qu'il allait exécuter, il s'adaptait à tout. Aussi, il haussa les épaules.

- Je touche à tout, mais je préfère le hip hop et la breack dance. Le reste du temps, faut s'adapter.

Pour lui, la danse restait de la danse, on pouvait lui demander de danser du jazz qu'il s'éclaterait sans aucun doute. C'était ça, qui lui plaisait vraiment. Et heureusement, on n'avait pas besoin d'être un danseur professionnel pour s'éclater, rien qu'à voir dans les mariages quand les gens dansent sur la piste, même si c'est en se dandinant n'importe comment, ils s'amusent, et au final, c'est le plus important. C'était en parti pour cela que le vampire refusait d'être jury dans des concours, parce qu'il ne voulait pas être assis pendant 150 ans à juger les autres et à leur donner des conseils, c'était franchement pas son genre. Bien sûr on lui avait proposé, mais à chaque fois, il avait décliné les offres. Il verrait quand il sera plus âgé.

Finissant sa boisson, il retira ses lunettes posées sur ses cheveux, pour les poser sur le bar, passant une main dans ses cheveux. Il ne pouvait pas dire le contraire, ce truc était idéal quand il faisait chaud, comme aujourd'hui,et pour le coup, il se félicita d'avoir mis un débardeur sans veste. Parce qu'HoWon était le genre à en avoir rien à foutre de la météo, et à s'habiller un peu au gré de ses envies, ce qui n'était, parfois, pas très pratique. Mais il partait du principe qu'il ne devait pas se plaindre puisque c'était lui qui avait choisi de s'habiller de la sorte. Bien fait pour sa gueule, comme il se disait souvent.

- Et vous, vous dansez ?


Oh, il ne demandait pas si elle était professionnel ou pas, ce n'était franchement pas important, mais il aimait savoir si les autres aimaient aussi bouger au son de la musique. Il ne savait pas trop si sa question était indiscrète ou non, mais dans le pire des cas, elle n'était pas forcé de lui répondre, et pourrait donc s'en abstenir, auquel cas le coréen ne lui en tiendrait pas rigueur. Parler avec des inconnus était parfois compliqué, surtout quand on ne sait pas sur quel pieds danser -sans mauvais jeu de mot- et puis, les coutumes de ce pays était différentes que le siens, alors parfois, il était assez maladroit, sans le vouloir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lunch Time and Glam Rock [LIBRE]   Mar 20 Oct - 22:50


D'un signe de main accompagné d'un sourire, Hoya me fit comprendre que ma question ne le dérangeait pas. Bien que ce n'était pas une question très intrusive, j'étais consciente que certaines personnes n'aimait pas parler d'elles, encore moins à un inconnu dans un bar.
Après un court instant de réflexion, il haussa les épaules et répondit :


- Je touche à tout, mais je préfère le hip hop et la breack dance. Le reste du temps, faut s'adapter.

J'imaginai facilement que ce qui lui importait était de danser, tout simplement. Bien qu'on avait tous nos préférences, on appréciait sans mal d'autres choses. Faire sans cesse le même style de danse encore et encore, se devait finir par être ennuyeux, même en adorant ça. C'était comme si mes clients me commandaient tous la même chose sans aucun changement. Outre cela, je ne fus pas étonnée qu'il dise que ses préférences allaient vers la Break Dance et le Hip-Hop. C'étaient des danses qui lui allaient bien, lui qui semblaient assez athlétiques sans excès. Cela seyait même à son look, simple mais fort et efficace.
Je souris à sa réponse, hochant de la tête avant de reprendre quelques gorgée d'eau. Il se recentra sur la sienne également, la finissant en peu de temps. Il semblait avoir apprécié. Il posa alors ses lunettes de soleil sur le comptoir et s'aéra la chevelure d'un passage de la main. Certes, il y avait plus court comme cheveux, mais il devait tout de même avoir moins chaud que moi. Mes longs cheveux ondulés étaient attachés en simple queue de cheval basse et tombaient sur ma nuque et sur le haut de mon dos. J'avais une sacré épaisseur, ça n'aidait pas. Par chance, je les disciplinait assez facilement pour les boucler plus proprement et joliment, ou les lisser, selon mes envies. Mais lissés ou non, le poids et la chaleur étaient les même.


- Et vous, vous dansez ?

Il coupa ainsi mes pensées entre deux gorgées. Mon verre fini, je le posai et haussai les sourcils, riant en coin.

- Pas vraiment. Voir pas du tout. Même pour s'amuser en soirée, je suis loin d'être du genre à me lancer sur la poste de danse...

J'étais même loin d'aller dans des endroits ayant des pistes de danse, tout court. Mais je n'allais pas entrer dans les détails à ce point-là. Je n'allais pas débattre avec lui sur la nuance entre se trémousser en boîte sur une piste et agiter son corps et sa tête en plein concert de Glam Metal. De base, il était certain pour moi que la deuxième chose, que je pratiquais éventuellement, n'était pas de la danse. Un défouloir oui, mais pas de la danse. Même si la danse pouvait être elle-même un défouloir.
Je ne pensais pas non plus le surprendre avec une telle réponse. Je n'avais pas vraiment l'allure de quelqu'un qui aimait danser. Il avait dû me poser cette question un peu par mécanisme, un chouilla par politesse, et le reste par curiosité classique.
Je restai souriante dans ma minime honte de ne m'être jamais frotté à ce domaine sportif et artistique que pourtant j'appréciais regarder.

Revenir en haut Aller en bas
Maître Namu
Fondateur
avatar

Situation amoureuse : Marié à Namu <3
Féminin Messages : 173
Points : 2147483647
Date de naissance : 23/04/1998
Date d'inscription : 09/08/2014
Age : 19
Localisation : En train de promener son poulpe domestique

MessageSujet: Re: Lunch Time and Glam Rock [LIBRE]   Mar 29 Déc - 19:33

Topic clôturé pour inactivité. Merci de contacter un membre du Staff si vous souhaitez le rouvrir.

♥♦♣ Le Refuge. Pouit nous accompagne. ♥♦♣
Eheh.:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://refuge-rpg.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lunch Time and Glam Rock [LIBRE]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lunch Time and Glam Rock [LIBRE]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» I think that it's time to say goodbye [Libre]
» Why do you smile all the time ? (RP libre : 1,2,3 personnes ?)
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» Jimmy Jaccobs Vs The Rock

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Refuge  :: Bienvenue au Refuge ! :: Archives :: RP-
Sauter vers: