Refuge-RPG.
 
Pour voter pour le Forum. Clique

Partagez | 
 

 Lecture soufflée - [LIBRE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Lecture soufflée - [LIBRE]   Lun 22 Juin - 22:49

Vingt heure trente. Malgré cette heure du soir, le soleil stagnait encore dans l'horizon, pas encore prêt à laisser sa place à la lune. Pour beaucoup de gens ce retard de la nuit était un beau prétexte pour sortir, et eux-même se coucher plus tard. Cela étant, je ne fus pas de ceux-là en cette soirée. J'appréciais ce genre de sortie, elle permettait de profiter des dernières lueurs de jour chaud, mais rien de spécial ne s'était présenté à moi aujourd'hui. La tranquillité est tout de même souvent la bienvenue, il faut bien varier les plaisirs. J'avais même fermé mes volets, pour avoir cette illusion de nuit tombée.
La sonnette retenti. Ce n'était pas un imprévu spécial sonnant à ma porte pour me changer mes plans de soirée, mais bien la concrétisation de celle-ci. Autrement dit, le four m'annonçant que mon petit soufflé au fromage était prêt. Muni de mes gants de cuisine à motifs de petits légumes souriants, je sortis mon dîner de l'antre encore chaude et le déposai sur ma table de salon déjà préparée. Elle était certes prévue pour six personnes, mais elle me permettait une vue sur mon écran de télévision. Cet avantage me faisait oublier le triste ridicule de la scène, moi, seul mangeant à une grande table. L'écran diffusait un vieux film d'horreur en noir et blanc, La Créature du Lac Noir. Ce n'était pas les chaînes télévisées de Andore qui allaient programmer ce genre de perles âgées, mais la magie humaine du DVD.
Mon soufflé dégonflait doucement dans mon assiette tandis que la vieille musique charmante traversait mes enceintes -aimant beaucoup le cinéma, j'avais du bon matos'-.
Le film et mon repas se poursuivirent, puis prirent fin, dans la quiétude sombre de mon appartement.
Celui-ci était modeste, mais bien suffisant pour moi. J'avais un salon assez vaste pour accueillir mes étagères remplies de livres et de DVD, une petite cuisine me permettant de me cuisiner de bonnes petites choses quand le cœur m'en disait, une salle d'eau simple et fonctionnelle, ainsi qu'une chambre également agencée en atelier, où s'entassait carnets de croquis, toiles vierges ou non, peinture et autres fournitures artistiques. Bien que ce n'était pas la meilleure chose pour mes poumons, j'aimais cette odeur d'huile, de gouache et de vernis, plus ou moins forte et fraîche, durant la nuit. Cependant, il m'arrivait souvent de m'endormir sur mon canapé. A ma décharge, il était d'un grand confort. D'autant plus que je m'y installais par automatisme après avoir pris un livre de ma bibliothèque, et malgré une lecture passionnante, le sommeil me rattrapait souvent dans ces moments.
Cela allait certainement être le cas cette nuit-là. Après avoir rangé ma vaisselle près de mon évier -la laissant pour mon lendemain matin-, ainsi que mon DVD -que je tenais à toujours bien ranger-, j'allai parcourir mes étagères pour y trouver ma nouvelle lecture souhaitée. J'avais achevé la veille mon dernier ouvrage, Ecce Homo de Nietzsche, et j'avais décidé dans la journée, entre deux cours, de me remettre aux romans policiers. Je cherchai donc un recueil d'enquêtes de Hercule Poirot, mon détective favoris. la dernière fois que je l'avais lu, c'était trois ans auparavant ce jour. Ces histoires brillantes finissaient toujours par me manquer.
Tandis que mes yeux parcouraient différents titres et noms d'auteurs, j'eus une fois encore la réflexion personnelle de devoir classer de manière organisée tout ces livres. Le bazar ordonné qu'il y avait chez moi était certainement la seule chose que mes collègues et élèves reconnaîtraient de moi en ce lieu. La déco était un mélange étrange entre de vieilles trouvailles de brocante et du design moderne, le tout très terne, sombre... Je n'avais rien contre les ambiances vives et colorées, mais les seules touches de couleurs chez moi étaient sur les jaquettes de DVD, mes outils créatifs et mes aimants de frigo. Le marron, le noir et le gris venaient tout seuls dans mon choix de meubles, sans que je sache pourquoi.
Je m'étais toujours dis que mes amis et connaissances imaginaient mon appartement comme une explosion de trucs bizarres, de pop-art et de références geeks ou humoristiques. Mon appartement en était loin, ne serait-ce que pour cette tempête de livres aux sujets variés mais très majoritairement pas très joyeux ou comiques.
Une fois mon livre trouvé, je m'étalai tel un gros phoque sur mon douillet canapé et me plongeai dans ce travail de plume de Agatha Christie. Tout indiquait que ma soirée serait calme et paisible -contrairement à celle de la victime de ce premier récit-.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: Lecture soufflée - [LIBRE]   Lun 3 Aoû - 9:50

Topic clôturé pour inactivité, vous n'avez pas posté depuis un mois ou plus.

Si vous voulez rouvrir ce rp, n'hésitez pas à contacter un membre du Staff.
Revenir en haut Aller en bas
 
Lecture soufflée - [LIBRE]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» C'est par où la lecture ? [Libre]
» Obama en chute libre ...
» Hentaï
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Refuge  :: Bienvenue au Refuge ! :: Archives :: RP-
Sauter vers: