Refuge-RPG.
 
Pour voter pour le Forum. Clique

Partagez | 
 

 Et ça, c'est Patachon, mon colocataire. [Dongwoo Jang / Shiraishi Nanami]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Et ça, c'est Patachon, mon colocataire. [Dongwoo Jang / Shiraishi Nanami]   Sam 16 Aoû - 18:36

Shiraishi tenait la main de son petit-ami dans la sienne, le tirant derrière elle. De sa main libre, elle fouilla l'une des poches de son manteau avant d'en sortir une petite clé argentée, et de la glisser dans la serrure de la porte devant eux. Une petite porte en bois marron clair, d'ailleurs. Shiraishi avait tendance à la trouver toute mignonne.
Ses doigts se refermant sur la poignée, elle l'ouvrit avant d'entraîner Dongwoo à sa suite.


« Pour faire comme tous le monde je te dirais de ne pas faire attention au bazar, mais normalement tout est rangé. Plaisanta-t-elle. »


Après tout, Shiraishi était une personne très organisée. Elle ne laissait aucun détail au hasard, jusqu'à la position du cadre juste au-dessus de la cheminée afin que le feu de celle-ci ne fasse pas d'ombre sur la photo. Et pour cause, cette photo en plus, était très spéciale.
Une photo de famille. Elle avait dû être prise quand Shiraishi avait 9 ans. Ils étaient tous sur le canapé, la petite fille à l'époque entre ses deux parents, son chat sur les genoux. Cette photo, elle l'avait prit en quittant sa maison pour aller apprendre la magie, en laissant une petite lettre à ses géniteurs. Elle voulait être certaine de ne pas les oublier, et si ce cadre pouvait l'y aider un minimum, alors elle était heureuse de l'avoir. Et puis, après tout, des lettres, elle leur en envoyait encore, bien qu'ils ne puissent pas y répondre.

La porte d'entrée donnait directement sur la pièce principale de la maison, l'habitât étant pauvre en couloir. Le salon étant la pièce favorite de la jeune directrice, riche en couleur sobre, dans des des teintes marrons et blanches.

Elle déposa son manteau sur le porte-manteau, se retrouvant de nouveau en pyjama, et s'approcha d'une petite porte vitrée du salon, derrière le canapé brun. La jeune femme fit un signe à Dongwoo de la main, pour qu'il vienne la rejoindre.


« Je vais te présenter quelqu'un ! Lui fit-elle avant d'ouvrir la porte en question. Patachon ! »


En même pas une minute, une petite bête sauta par-dessus la haie qui séparait le maison de Shiraishi de celle du voisin. L'animal en question était petit, rayé noir et gris. Un chat de gouttière, quoi. Il arriva et vint se frotter contre ses jambes.

Shiraishi le laissa faire avant de relever les yeux vers son compagnon, un petit sourire aux lèvres.


« Didoo, voici Patachon. C'est le chat de ma voisine, Madame Pillsbury. »


La jeune femme se pencha finalement, prenant l'animal dans ses bras, avant de le montrer à Dongwoo, lui faisant des caresses sur la tête.

Madame Pillsbury était une vieille femme, sans doute une cinquantaine d'année, qui vivait juste à côté de chez elle. Elle aimait souvent lui rendre visite, pour lui amener des petits gâteaux et tout. Parfois, elle apprenait même à Shiraishi à les faire. Des recettes de grand-mère. Elle n'avait pas d'enfants, son mari étant décédé très jeune, elle n'avait jamais eu le courage de se trouver quelqu'un d'autre, c'est donc elle qu'elle considérait à présent comme sa propre fille.


« Ne t'en fais pas, je t'aime plus que je ne l'aime lui. Déclara-t-elle. »


Bon, elle ne craignait pas tellement qu'il soit jaloux d'un chat, mais bon, ça l'amusait de dire ça.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: Et ça, c'est Patachon, mon colocataire. [Dongwoo Jang / Shiraishi Nanami]   Sam 16 Aoû - 18:48

Dongwoo s'était docilement laissé tirer par la main à travers la ville. Il ne savait pas tellement où habitait le jeune fille, ne s'y étant rendu que très peu de fois, jamais même. En général, c'est toujours elle qui venait le voir, mais bien sûr, il se voyait plus souvent à l'académie.

Il légèrement lorsqu'ils arrivèrent chez elle. Il savait qu'elle était ordonnée de toute manière. Il la suivit dans le salon, décoré joliment, même si les couleurs étaient sobres par rapport à chez lui. Son regard se posa sur la photo au dessus de la cheminée, un sourit un peu nostalgique se peignant sur ses lèvres.

Cela faisait longtemps qu'il n'avait pas vu sa famille. Elle ne lui manquait pas spécialement, mais parfois, il sentait ce vide revenir petit à petit et ça faisait toujours un peu mal, même si, avec, le temps il s'était habitué.

Il la suivit également dehors. Souriant doucement en voyant la petite boule de poil s'approcher. Il était mignon comme tout. Pourtant, il grimaça lorsqu'elle parla de sa voisine. Lui, il habitait juste à côté d'un vieux pervers qui passait son temps à le reluquer, autant dire qu'il le surveillait de près celui là.

Il était en train de caresser le chat quand il entendit la phrase de la jeune fille, et il explosa de rire.

- Ne t'en fais pas, je ne vais pas être jaloux de cette petite bête.

En réalité, Dongwoo n'avait pas le souvenir d'avoir été ne serait ce qu'une seule fois jaloux. Pour lui, c'était complètement inutile, même si on disait souvent que la jalousie était une preuve d'amour.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: Et ça, c'est Patachon, mon colocataire. [Dongwoo Jang / Shiraishi Nanami]   Sam 16 Aoû - 19:26

Shiraishi sourit à son petit-ami avant de reposer le chat par terre, lui indiquant le chemin de la sortie, et de refermer la porte derrière-lui. De toute façon, il avait bien raison de ne pas être jaloux d'un animal, ça servirait un peu à rien. C'était pas comparable. Et puis, autant dire que c'était pas avec patachon qu'elle avait passé la nuit, sinon y'aurait un petit problème.

La jeune femme regarda autour d'elle, cherchant quelque chose, avant de se souvenir de ce qu'elle voulait. Elle tapa dans ses mains.


« Donc euh... Ma chambre c'est par là. Lui fit-elle avant de lui désigner un couloir. »


Le seul et unique couloir d'ailleurs, qui reliait à toute les autres pièces. Tout au bout de ce couloir, il y avait une porte blanche, c'était celle-ci, la chambre de Shiraishi. Un peu avant celle-là, sur la gauche, il y avait également une autre porte, celle-ci donnant sur la salle de bain. Dès l'entrée de l'habitation, le salon était aussi sur le gauche, tandis que si l'on regardait à droite, c'est la cuisine que l'on voyait.

Elle fonça donc directement dans sa chambre, laissant Dongwoo la suivre s'il le voulait, ça lui ferait un peu visiter comme ça. De toute façon, elle n'allait pas se jeter sur lui une fois qu'ils seraient tous les deux dans la chambre. Enfin... Non, elle ne le ferait pas !
Farfouillant dans son armoire, elle récupéra un débardeur blanc et son short en jean. Le tout dans les bras, elle se retourna, tombant sur son petit-ami. Elle le regarda un instant avant de détourner le regard.


« Tu sais euh... Comme je vais aller prendre une douche moi aussi. Déclara-t-elle. Tu... Veux venir ? »


Bien sûr, elle était parfaitement consciente qu'il en avait déjà prit une, ainsi s'il ne voulait pas venir, elle ne lui en tiendrait absolument pas rigueur. Mais ça aurait pu être... Sympa.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: Et ça, c'est Patachon, mon colocataire. [Dongwoo Jang / Shiraishi Nanami]   Sam 16 Aoû - 19:47

Dongwoo avait fait un petit coucou au chat avant de rentrer à l'intérieur de la maison, le regardant partir tout doucement avant de se tourner vers la jeune fille, lui souriant doucement lorsqu'il lui indiqua le chemin.

Il haussa un sourcil en la voyant foncer dedans, comme si elle était préoccupée, ce qui, pourtant, ne semblait pas être le cas. Il la suivit donc silencieusement, souriant de nouveau devant la sobriété de la pièce. Sur ce point là, Shiraishi et Dongwoo étaient bien différents.

Lorsqu'elle se retourna pour lui dire qu'elle allait prendre sa douche, son coeur rata un battement. Qu'est ce que ça voulait dire ? Pourquoi voulait elle qu'il vienne avec elle ? Avait elle des arrières pensées en lui proposant de venir ? C'était quand même étrange.

Il ne savait pas trop comment réagir à vrai dire, même si c'était elle qui lui avait proposé. Devait il dire oui ? Mais dans ce cas, n'allait il pas passer pour un pervers ? Devait il dire non ? Il ne savait pas. En avait il envie ? Bien sûr, il fallait être couillon mais...

Il était en plein combat avec sa conscience, si bien qu'il n'avait pas remarqué qu'il n'avait toujours pas répondu à la jeune fille.

- Oh euh...Eh bien, si tu veux.

Il allait devoir avoir recours à tout son self-contrôle pour ne pas se jeter sur la jeune fille dès qu'ils seraient rentrés dans la salle de bain. Ce n'était sans doute pas une bonne idée mais...La tentation était trop grande.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: Et ça, c'est Patachon, mon colocataire. [Dongwoo Jang / Shiraishi Nanami]   Sam 16 Aoû - 21:13

La jeune femme voyait bien que Dongwoo hésitait à la suivre. Mais pourquoi ? Est-ce qu'il craignait quelque chose ? Allons, pour une fois qu'elle lui proposait quelque chose sans avoir une arrière pensée obscène. Enfin, pour elle, ça ne pouvait être que pour ça qu'il était hésitant. Après tout, ça ne pouvait pas être un problème d'être pudique ou non, puisque qu'ils s'étaient déjà découverts, mutuellement nus, la veille, ou qu'encore lui se promenait à moitié nu ce matin, il y a encore quelques minutes.

Finalement, il accepta sa proposition, et elle lui adressa un grand sourire.
Allez, il ne fallait pas redouter ce moment, elle allait se tenir bien sage.

De nouveau, tenant ses vêtements d'une main, elle se saisit de la main de son petit-ami de celle qui lui restait de libre, et le mena à la salle de bain, qui se trouvait être la pièce la plus proche. Elle poussa légèrement la porte du bout du pied, qui était ouverte, et le tira avec elle.
Posant ses vêtements sur une petite étagère qui était à côté de la porte, elle se décida finalement à refermer celle-ci derrière eux, en profitant pour la verrouiller.


« C'est pas que je suis parano, mais ça me rassure toujours de savoir qu'elle est bien fermée. S'expliqua-t-elle. »


Elle n'allait pas lui raconter qu'elle avait peur de se faire assassiner sous la douche ? Même si la présence de Dongwoo la rassurait. C'était plus un réflexe qu'autre chose maintenant. Et puis bon, au moins, elle était certaine que personne ne pourrait rentrer.

Ses mains posées sur ses hanches, elle observait l'état de sa douche. Visiblement, elle était comme elle devait l'être. Très grande, comme elle les aimait, et tant mieux. Avec cette grande vitre qui faisait toute le largeur de la pièce. Elle se retourna finalement vers son petit-ami.


« Il y a un truc que j'adore faire avec cette douche, tu vas voir, je vais te montrer. Lui fit-elle. Et tu peux mettre tes vêtements avec les miens, de toute façon, c'est tout propre. »


La jeune directrice, sans savoir pourquoi, était tout excitée à l'idée de prendre une douche avec son amoureux. Elle trouvait ça presque amusant. Mais il fallait rester sérieux. Elle sortit finalement des serviettes d'un petit placard et les posa non loin de la douche, afin qu'elles soient faciles d'accès. Et sans trop attendre, elle commença à se déshabiller, sans aucune gêne.

En premier, ce fut son T-shirt qu'elle retira, le mettant dans une petite corbeille, avant d'y ajouter son short, se retrouvant maintenant en sous-vêtements. Ceux-ci suivirent bien vite le chemin, se joignant aux autres.

Une fois totalement nue, la jeune fille s'élança jusque la cabine de douche, en poussant vers l'intérieur ce qui servait de porte. C'était tellement pratique. Activant le jet de la douche, elle attendit que l'eau soit à la bonne température pour se glisser en-dessous, complètement mouillée en quelques secondes.
En tout cas, ça faisait du bien.

Petit à petit, de la buée se formait sur les vitres, rendant la vue totalement impossible de l'autre côté. Shiraishi attendit que son petit-ami la rejoigne, refermant la porte derrière-lui, pour commencer à écrire avec ses doigts sur la buée.
« Didoo <3 »
Oui, avec le petit cœur et tout. C'était juste ça qu'elle voulait lui montrer. A son âge, elle s'amusait toujours de ce genre de choses, mais il fallait dire que c'était mignon.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: Et ça, c'est Patachon, mon colocataire. [Dongwoo Jang / Shiraishi Nanami]   Sam 16 Aoû - 21:29

Une fois dans la salle de bain, Dongwoo soupira de soulagement. La jeune femme n'avait d'arrières pensées, tant mieux. Sinon il était mal, encore une fois.

Il explosa de rire en entendant sa phrase. Lui aussi préférait fermer la porte. Pourtant il n'avait pas de peur particulière, disons que c'était juste une manie comme une autre.

- Je ferme également la porte, je déteste la savoir ouverte.

Et puis, disons que depuis qu'il avait surpris son voisin (qui était rentré dans son appartement, sous prétexte qu'il avait entendu un bruit étrange) le regarder depuis le couloir pendant qu'il était sous la douche l'avait vite refroidis, et depuis, il fermait toujours la porte.

Il secoua la tête pour sortir de ses pensées, se déshabillant à son tour. Dongwoo n'était pas pudique, c'était pas une nouveauté. Il pourrait se promener nu sans soucis. Il rejoignit la jeune fille dans la douche, la regardant écrire quelque chose sur la buée. Il sourit légèrement, c'était mignon. Trop peut être.

Il leva alors son doigt, et traça doucement, juste à côté de la jeune fille, "Shishi <3". C'était puérile, mais tellement mignon que ça retirait tout le côté ridicule de la chose.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: Et ça, c'est Patachon, mon colocataire. [Dongwoo Jang / Shiraishi Nanami]   Sam 16 Aoû - 22:13

Shiraishi tourna doucement la tête vers son petit-ami, lui souriant tendrement, après avoir vu ses petits mots. C'était tout simplement à croquer. Un peu plus et elle aurait presque pu lui écrire un petit « Je t'aime » sur la vitre, grâce à la buée. Mais, aussi incroyable que cela puisse paraître, elle ne le voulait pas. Un peu comme si elle réservait ce genre de choses pour des moments plus propices.
Est-ce qu'à un moment de sa vie, lorsqu'on est avec quelqu'un, on se dit « c'est bon, c'est le moment de le lui dire » ? Parce que si ça existait vraiment, elle espérait vraiment ne pas le rater, ce moment.

Malgré ça, sa petite attention ne l'avait pas laissée indifférente. En général, elle ne faisait pas de « démonstration d'affection » aux gens, mais même lorsqu'elle en faisait, elle n'était pas habituée à ce qu'on les lui rende. C'est pourquoi, surtout venant de lui, ça lui avait fait particulièrement plaisir.

Finalement, elle se tourna totalement vers Dongwoo, et se mit sur la pointe des pieds pour venir l'embrasser doucement. Une fois cela fait, elle alla récupérer son gel douche à la vanille, le lui tendant.


« Didoo, tu me savonnes le dos, s'il te plaît ? Lui demanda-t-elle, une petite mine de chien battu. »


Avouons-le, se savonner le dos soi-même, c'était un véritable challenge. Alors bon, si Shiraishi pouvait avoir un petit coup de main, ce ne serait pas du refus. Et puis, après, s'il voulait, elle en ferait de même pour lui...
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: Et ça, c'est Patachon, mon colocataire. [Dongwoo Jang / Shiraishi Nanami]   Sam 16 Aoû - 22:29

Lorsqu'elle vint l'embrasser doucement, il attrapa sa nuque au moment où elle s'éloignait pour reposer ses lèves sur les siennes. C'était doux, tendre.

Une fois fait, il sourit doucement face à sa demande, attrapant le flacon que la jeune fille lui tendait. Il l'ouvrit alors, déposant une noisette de produit dans sa paume.

- Tourne toi.

Si elle voulait qu'elle lui savonne le dos, avouons quand même que c'est plus pratique qu'elle soit de dos.
Dès qu'elle se mit dos à lui, il posa ses mains sur ses épaules, avant de descendre jusqu'à ses reins. Lavant consciencieusement le dos de sa petite amie. Elle n'avait de toutes façons pas besoin de lui pour se laver plus bas.

Ses mains remontèrent ensuite doucement jusqu'à ses épaules, frôlant sa peau. Il déposa un baiser son épaule, puis sur sa nuque, avant de se rincer les mains sous le jet. 

Il s'adossa contre le mur, il n'avait pas tellement besoin de se doucher puisqu'il l'avait déjà fait. Alors il allait attendre que la jeune femme finisse. Il la regardait sans la regarder. Il ne la regardait pas comme un homme pouvait voir une femme nue, ou comme un pervers.

Non, bien au contraire. Il la regardait comme un petit ami regardait sa petite amie.

- Dis mon coeur, je me disais...

La demande était assez dur à formuler, et pour la première fois de sa vie, Dongwoo se surpris à avoir peur. Et s'il se prenait un gros vent dans le gueule ? Il ferait avec certes mais...T'en qu'à faire, il préférait largement que la réponse soit positive plutôt que de ce prendre un refus en pleine tronche. Surtout que c'était la première fois qu'il demandait ça à sa petite amie, jamais auparavant, il ne l'avait fait avec ses exs.

- Ca te dirais...D’emménager chez moi...?

Il détourna le regard, soudainement gêné, bien qu'il n'ait pas tellement de raison de l'être.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: Et ça, c'est Patachon, mon colocataire. [Dongwoo Jang / Shiraishi Nanami]   Dim 17 Aoû - 1:04

Histoire qu'il ait un peu plus de facilitée à la savonner, une fois de dos, Shiraishi avait passé tout ses cheveux sur une de ses épaules, afin qu'ils ne gênent pas. Par réflexe, elle avait même fermé les yeux en sentant ses mains se poser sur sa peau, ses lèvres sur son épaule, sa nuque. La douceur d'une caresse, et d'après elle, s'en était bien une.

Elle le remercia une fois qu'il eut terminé, et se chargea du reste toute seule, comme elle le faisait d'habitude. Elle regarda distraitement Dongwoo s'éloigner pour venir s'accouder contre le mur. Après tout, lui avait déjà prit sa douche, c'est vrai, donc il n'y avait pas tellement d'intérêt à se mouiller une seconde fois. Avec un peu de chance, il ne s'était pas senti forcé de l'accompagner.

C'était de ses bras dont elle s'occupait, répandant la petite mousse à la vanille dessus, quand son compagnon s'adressa à elle. L'écoutant d'une oreille distraite, elle lâcha un léger « Hum ? » pour lui prouver qu'elle l'écoutait bien. Ce qu'elle faisait vraiment, d'ailleurs, même si cela laissait penser qu'elle n'en avait rien à faire, ce qui n'était absolument pas le cas. Elle l'écoutait bel et bien.

Son cœur sembla rater un battement lorsque Dongwoo lui posa finalement sa question. Surprise, elle cessa tout mouvement, avant de se tourner vers Dongwoo, avec de grands yeux. Elle ne savait même pas si elle devait le croire ou penser qu'il s'agissait d'une blague. Et si elle choisissait la seconde option, se mettant à rire, alors que le sujet était très sérieux, alors là elle aurait fait une énorme bourde. Et pourtant, l'idée de lui répondre quelque chose pour qu'il lui annonce finalement que c'était pour rire la gênait également.

La jeune femme sembla chercher ses mots pendant un moment, se faisant hésitante.


« Je... Euh... Articula-t-elle. Oui. »


Le réflexe à parler fut de dire oui. Sans même trop savoir pourquoi. Pourquoi oui, et pas non ? Peut-être parce qu'elle en avait envie. Ils étaient en couple depuis tout juste une journée, et pourtant tout allait si vite. Mais depuis le temps qu'ils se connaissaient, elle ne voyait pas tellement où était le problème à ça.

En y repensant, d'ailleurs, si on lui avait dit un jour qu'elle serait en couple avec Dongwoo... Elle n'aurait sans doute pas cru cette personne. Quelle bonne surprise !
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: Et ça, c'est Patachon, mon colocataire. [Dongwoo Jang / Shiraishi Nanami]   Dim 17 Aoû - 11:36

L'attente était insupportable. Et Dongwoo se demandait si la jeune fille ne faisait pas exprès de le faire attendre, un peu comme faire durer le suspense. Pourtant, lorsque son visage dériva une nouvelle fois vers la jeune femme, il vit bien qu'elle semblait hésiter.

Le pire, c'est que le jeune homme avait été très sérieux, même s'il voulait bien avouer que ça n'arrivait pas souvent. Il avait tellement l'habitude de dire des conneries, que la plupart du temps, on ne le croyait pas. A qui la faute ?

Et puis, la réponse arriva, et il mit du temps à parvenir jusqu'à son cerveau, à ce qu'il comprenne l'information. Ses yeux s'écarquillèrent légèrement. Elle.....A dit oui ?

Il s'était retenu de sauter de joie, en même temps, le lieu n'était pas approprié, il ne voulait pas glisser et risquer de se casser quelque chose. Au lieu de ça, il se contenta de sourire à la jeune fille, avant de l'attirer à lui pour la serrer fort contre (mais pas assez fort pour l'étouffer, quand même !).

Il ne la relâcha pas tout de suite, et attrapa son visage entre ses mains pour l'embrasser tendrement, inclinant son visage pour que leur nez ne se cognent pas. Il n'avait pas tellement envie de briser ce moment, mais il commençait sérieusement à manquer d'air, alors il rompit, en déposant un dernier sur ses lèvres.

Dans l'euphorie, il avait bien failli les dire, les trois mots, mais il ne l'avait pas fait. Il les gardait pour une autre situation.

Il rit alors légèrement en repensant à l'air hésitant de la jeune fille.


- Tu sais, je ne plaisantais pas !
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: Et ça, c'est Patachon, mon colocataire. [Dongwoo Jang / Shiraishi Nanami]   Dim 17 Aoû - 15:57

Shiraishi avait fait de son mieux pour rester à une distance raisonnable de son petit-ami, mais quand il l'avait tiré contre lui, autant dire qu'elle n'avait pas eu trop le choix. Le pauvre. Ce n'est pas qu'elle ne voulait pas le prendre dans ses bras, bien au contraire. Elle était toujours partante pour un petit câlin. Mais elle était pleine de savon et allait lui en mettre partout. C'est d'ailleurs pour cette raison qu'elle n'avait pas passé ses bras dans son dos, le pauvre avait déjà assez de savon sur lui comme ça. Elle s'était donc contentée de poser sa tête contre son torse.

Et lorsque Dongwoo l'avait embrassée, ce fut de justesse qu'elle arrêta ses propres bras, les empêchant d'aller entourer sa nuque. C'était pire qu'une punition. Comme si elle n'avait pas l'autorisation de le toucher, que c'était interdit.

Finalement, la jeune femme lui avait sourit lorsqu'il lui déclara ne pas plaisanter, et être très sérieux sur le sujet. Tant mieux, parce qu'elle aussi l'était. De toute façon, elle n'aurait même pas dû douter de lui, elle savait très bien qu'il était une personne de confiance, et qu'il ne ferait pas quelque chose dans le genre sans en être persuadé. Et puis, après tout, on ne plaisantait pas sur ce genre de sujet.


« Moi non plus, je ne plaisantais pas. Lui répondit-elle. »


Un petit sourire brillait au coin de ses lèvres, comme si elle n'arrivait toujours pas à y croire. Alors... Ils allaient vraiment vivre ensemble ? Enfin, elle allait emménager chez lui.

Doucement, Shiraishi s'était reculée avant de taper dans ses mains, comme pour extérioriser toute sa joie. Oui, Heureuse, ça elle l'était, et ce n'était que le début. Rapidement elle se glissa sous le jet d'eau de la douche, son shampooing ayant assez reposé, et se rinça complètement.


« Je t'ai mis de la mousse dessus ? Demanda-t-elle finalement. »


A son avis, il devait en avoir un peu, pas grand-chose, mais elle préférait savoir. Dans le pire des cas, il pouvais bien se rincer le corps juste au cas où sans avoir à se mouiller les cheveux ou le visage. Ou au pire, il n'aurait rien, allez savoir.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: Et ça, c'est Patachon, mon colocataire. [Dongwoo Jang / Shiraishi Nanami]   Dim 17 Aoû - 16:29

Dongwoo lui sourit doucement lorsqu'il la relâcha. Dongwoo était quelqu'un de tactile, même plus petit, il faisait souvent des câlins à la jeune fille. Il n'avait pourtant pas le souvenir d'avoir eu des sentiments pour la jeune fille à l'époque.

Et puis, pour être totalement honnête, dans l'allée marchande, il avait embrasser la jeune femme, sur un coup de tête, ayant seulement écouté son coeur. C'était à ce moment là qu'il avait vraiment pris conscience de ses sentiments. Qui étaient peut être enfouis depuis longtemps ?

Il secoua la tête pour se sortir de ses pensées, et un rire sortit de ses lèvres en voyant l'explosion de joie de la jeune fille, puis il entendit sa question, il jeta un rapide coup d'oeil sur lui. Non il n'avait pas de mousse.

- Non, c'est bon.

Il sortit à son tour, et il fut le premier habillé. Il se retourna vers la jeune fille, avant de lui dire en souriant:

- Je t'attends dehors !

Il sortit de la pièce, commençant réellement à avoir chaud. Il ne supportait pas tellement la chaleur, préférant largement le froid, allez savoir pourquoi.

La seule chose qu'il fit à cet instant, ce fut d'aller dehors pour s'asseoir par terre, respirant à plein poumon l'air frais. Et la petit boule de poil refit son apparition, et vint se coucher sur ses genoux. Il le caressa doucement, sous un concert de ronronnement du petit chat qui semblait être au Paradis.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: Et ça, c'est Patachon, mon colocataire. [Dongwoo Jang / Shiraishi Nanami]   Dim 17 Aoû - 17:38

La jeune femme regarda Dongwoo sortir de la douche, pour finalement quitter la pièce une fois habillé. Elle en profita pour rester quelques minutes de plus sous l'eau, avant d'en sortir à son tour, pour se sécher et s'habiller. Ses cheveux étant fin, ils séchaient très vite, avec l'aide du sèche-cheveux pour rendre le tout impeccable.

Une fois vêtue de son short en jean et de son débardeur blanc, elle quitta à son tour la salle de bain, pour retrouver son petit-ami dans le jardin, assit dans l'herbe, Patachon sur les genoux. Cet animal était partout. Tu peux pas mettre un pied dehors sans qu'il ne se jette sur toi. Mais bon, au moins, ça ne semblait pas déranger Dongwoo. Tant mieux.

La jeune femme alla finalement le rejoindre, s'installant à côté de lui, pour lui mettre un petit coup d'épaule, tout en douceur.


« Je crois qu'il t'aime bien. Déclara-t-elle. »


Elle non plus ne serait pas jalouse de cette petite boule de poil, enfin, pour le moment. En fait, mine de rien, ce petit chat lui manquerait si elle venait à emménager avec Dongwoo. Ne plus avoir son petit câlin du matin lorsqu'elle ouvrait la porte. Elle ne pourrait même plus bronzer avec lui dans le jardin, les jours ensoleillés.

Le jardin était calme avant qu'une petite voie enrouée ne se fasse entendre, non-loin.


« Patachon ? Demandait-elle. »


Il n'en fallu pas plus pour qu'une petite tête ne dépasse de la haie voisine. Une vieille femme. Elle posa automatiquement son regard sur Shiraishi, puis Dongwoo et son chat.


« Eh bien, il semblerait que je l'ai retrouvé. »


La jeune directrice, encore assise, se releva et alla à la rencontre de sa camarade, devant la haie.


« Bonjour Madame Pillsbury. Lui répondit-elle. Eh oui, Patachon est là. Il semble se plaire en la compagnie de Dongwoo, que je vous le présente, d'ailleurs. »


Sans un mot de plus, Shiraishi se tourna vers son petit-ami, lui souriant, avant de lui faire un petit signe de la main, l'invitant à venir dans sa direction. Il pouvait même prendre le chat avec lui si ça pouvait lui faire plaisir, de toute façon, il suivrait le pas dans tous les cas.


« Viens Didoo ! Lui fit-elle. Je te présente Madame Pillsbury, ma voisine. C'est à elle que Patachon appartient, je ne me souviens plus si je te l'avais dit ou non. »


De nouveau, la jeune femme se retourna pour s'accouder à la haie, souriant à la vieille dame face à elle, ses cheveux bientôt blancs en bataille. Ah, elle aussi allait lui manquer à son départ. Avec un peu de chance, elles pourraient toujours venir se rendre visite mutuellement. C'était fou à quel point elles pouvaient bien s'entendre, malgré la différence d'âge.


« C'est mon amoureux, je vous préviens, on y touche pas. Plaisanta-t-elle. »


Comme pour répondre, Madame Pillsbury, Nadia de son prénom, avait levé les mains en l'air, pour prouver son innocence, un petit sourire aux lèvres.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: Et ça, c'est Patachon, mon colocataire. [Dongwoo Jang / Shiraishi Nanami]   Dim 17 Aoû - 17:57

Il tourna la tête en l'entendant parler, et rit légèrement lorsqu'elle lui donna un coup d'épaule. Il sourit à l'entente de sa phrase, ses yeux se tournant vers la petite bête qui s'était mis sur le dos, remuant ses petites pattes pendant que Dongwoo lui grattouillait le ventre. La jeune homme s'était penché pour lui faire des bisous, les pattes du chat se posant ainsi sur sa tête.


- Aaaah il est troooop mignon ! Gloussa alors le jeune homme.

Il releva la tête en entendant une voix non loin, voyant une tête apparaître. Shiraishi s'était levé, et le jeune homme fit de même, gardant le petit chat dans ses bras, rejoignant sa petite amie vers la vieille femme. Il lança un regard à la jeune fille à l'entente de sa phrase, pouffant légèrement. La réaction de sa voisine était amusante, mais il ne fit aucun commentaire.

Il offrit son plus beau sourire à la voisine de Shiraishi.

- Bonjour ! Ravi de vous rencontrer. Je vais kidnapper votre chat je crois ! Plaisanta-t-il doucement.

Il grimaça cependant un sentant les griffes du chat s'enfoncer dans la peau de son torse, il allait finir par être griffé de partout. Son regard dériva de nouveau vers la vieille femme, ils pourraient toujours l'inviter pour qu'elle puisse toujours voir Shiraishi. Par contre pour le chat, il n'allait quand même pas l'arracher aux mains de sa maîtresse.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: Et ça, c'est Patachon, mon colocataire. [Dongwoo Jang / Shiraishi Nanami]   Dim 17 Aoû - 21:58

Woh woh woh ! Comment ça il allait kidnapper le chat ? Euh... Non, j'crois pas.
Shiraishi observait Dongwoo du coin de l'oeil, histoire qu'il ne s'enfuit pas en courant avec l'animal, avant de reporter toute son attention sur sa voisine. Celle-ci avait sourit en entendant la remarque de Dongwoo. Elle avait bien dû comprendre qu'il s'agissait d'une blague, puisqu'elle n'avait même pas cherché à défendre Patachon.


« Je suis également ravie de faire votre connaissance, jeune homme. Lui avait-elle répondu. »


C'est incroyable comme cette bonne dame pouvait être mignonne. Elle était toujours si polie, à se soucier de tous le monde. Même le fait qu'elle vouvoie son entourage n'était pas dérangeant, c'est comme si venant d'elle, c'était naturel. C'est tellement triste de savoir son mari décédé. Elle ne méritait pas ça. Bon, personne ne méritait pareil chose, mais pour elle, c'était différent. Elle avait sans doute dû en vivre, des malheurs, et pourtant elle continuait de sourire.
Secrètement, Shiraishi espérait être comme elle, plus tard.

Finalement, la vieille dame tapota doucement l'herbe de sa haie, faisant quelques pas pour se reculer, les laissant clairement comprendre qu'elle allait s'en aller.


« Bon allez, les jeunes, je vais vous laisser. Déclara-t-elle. Mamie va faire les courses. Je voulais juste vérifier que mon petit Patachon n'était pas bien loin. Passez une bonne journée. »


Sans un mot de plus, la vieille femme s'éloigna, leur adressant un petit signe de la main, tandis que Shiraishi lui renvoyait ses salutations, lui souhaitant également de passer une bonne journée. C'était amusant, elle se surnommait toute seule de mamie, comme si ça lui plaisait.

La jeune directrice se tourna finalement vers son petit-ami, pour constater qu'il n'avait toujours pas lâché Patachon. Mais il comptait réellement le kidnapper, ce chat, ou quoi ? Ses mains posées sur ses hanches, elle le fusillait presque du regard. Dongwoo, bien évidemment, pas l'animal. Le pauvre, lui n'avait rien fait.


« Tu veux que je vous laisse un petit moment d'intimité, peut-être ? Lui proposa-t-elle. »


Son ton n'avait nullement été agressif, bien au contraire. On aurait plutôt prit ça comme... Oui, comme de la jalousie. Sans blague, elle allait être jalouse de... ça ? Bon, en un sens, ça pourrait paraître logique.
A qui il fait des câlins dans l'herbe ? A Patachon. A qui il dit qu'il est trop mignon ? A Patachon. Qui est-ce qu'il va kidnapper ? C'est Patachon. En fait, c'était lui qui devrait faire ses valises pour emménager avec Dongwoo.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: Et ça, c'est Patachon, mon colocataire. [Dongwoo Jang / Shiraishi Nanami]   Dim 17 Aoû - 22:15

Dongwoo avait sourit en entendant la vieille femme, elle était adorable. Il avait presque envie de lui faire un bisou tant elle lui rappelait sa grand mère mais se retint. Il la salua quand elle dit qu'elle partait, avant de faire un bisou au chat.

Il allait parler à la jeune femme mais ses paroles le frappèrent de plein fouet. Alors... Elle était jalouse ? D'un chat ? Il lui lança un regard étonné, puis un sourire en coin naquit sur ses lèvres tandis qu'il posait le chat a terre.

Doucement, il s'approcha d'elle, l'attrapant par la taille avant de la tirer a lui. 

- Tu es jalouse mon Coeur ?

Ses lèvres frôlèrent les siennes et la souleva comme une princesse, la conduisant à l'intérieur. Il referma la baie vitrée et ce fut à cet instant qu'il l'embrassa langoureusement, entamant une ballet sensuel et fougueux entre leurs langues.

Il rompit le baiser par manque d'air avant d'aller mordiller son oreille.

- Ce n'est pas le chat que j'embrasse de cette manière... Murmura-t-il à son oreille.

Sa main frôla le creux de ses reins tandis que ses lèvres se posèrent dans le creux de son cou.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: Et ça, c'est Patachon, mon colocataire. [Dongwoo Jang / Shiraishi Nanami]   Dim 17 Aoû - 22:58

Ah, ça elle l'a vu, ce petit sourire en coin naître sur ses lèvres, avant qu'il ne repose le chat sur le sol. Qu'est-ce qu'il allait lui faire, hein ? Sans doute pas quelque chose de bien vilain, puisque ça avait semblé l'amuser. Un peu plus et elle aurait vraiment cru qu'il allait l'accepter, ce moment d'intimité avec Patachon. Et dans ce cas-là, ils auraient eu du chat au dîner. Enfin, façon de parler. Elle n'allait pas se laisser faire.

Contre toute attente, Dongwoo l'avait finalement attirée contre lui, lui demandant si elle était jalouse. Par réflexe, la jeune directrice avait détourné le regard, une mine boudeuse, limite rougissante. Oui, elle était jalouse, et d'un simple animal. Mais qu'est-ce que se serait s'il se faisait draguer par une autre femme. Allez savoir lequel des deux elle assassinerait.


« N-non. Articula-t-elle. »


Menteuse. Et bien évidemment, elle allait tout nier en bloc, têtue comme elle était, même si la vérité se voyait à des kilomètres à la ronde. Si la voisine était encore là, on aurait pu l'entendre à travers la haie rétorquer d'un « Elle est jalouse ! ». Chut Madame Pillsbury.

Finalement, le jeune homme avait passé une main sous ses jambes avant de la soulever. Shiraishi avait passé ses bras autour de son cou, surprise, et ne voulant pas tomber. C'est donc calmement qu'il retourna à l'intérieur, la reposant, sur le sol, avant de refermer derrière eux.

Et d'un coup, ce fut comme s'il s'était jeté sur elle. Au début, la jeune femme n'avait pas tout comprit, mais ses mains glissèrent bien vite derrière la nuque de son amant, répondant à son baiser. Sa langue se faufilant entre ses lèvres, puis ses dents, pour venir à la rencontre de sa voisine. A présent, venant d'eux, c'était limite une question d'habitude.

Shiraishi se laissa faire lorsqu'il vint lui mordiller l'oreille, lui murmurant quelques mots, sans doute pour la rassurer, ce qui eut pour résultat de la faire légèrement rire.


« J'espère bien. Lui avait-elle répondu sur le coup. »


D'ailleurs, elle espérait bien qu'il n'embrassait pas du tout le chat, ou se serait carrément bizarre ! Elle passerait d'ailleurs le moment où elle pouvait s'imaginer Dongwoo en train de rouler une pelle à Patachon. Oui, ça c'était carrément déplacé. Et si en plus, lui, lisait ses pensées à ce moment-là, il pourrait bien se demander quelle est la folle avec qui il sort.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: Et ça, c'est Patachon, mon colocataire. [Dongwoo Jang / Shiraishi Nanami]   Lun 18 Aoû - 9:08

Dongwoo avait rit en la voyant rougir. C'était adorable, meme s'il espérait que la jeune fille ne soit pas de nature jalouse, sinon ça risquait de vite mal tourner... Mais il préférait ne pas y penser. Apres tout, ce début de relation en présageait une belle.

Il l'embrassa une dernière fois avant de lui ébouriffer affectueusement les cheveux. Il lui sourit ensuite, un sourire un peu espiègle mais sincère. Un sourire a la Dongwoo quoi.

- Allez, va préparer tes affaires je te kidnappe. Je t'aide si tu veux.

Il explosa de rire suite a la remarque de la jeune fille. Franchement il se voyait mal embrasser un chat. Et le pire fut sans doute ce que la jeune fille. Il grimaça mais ne fit aucune remarque.
Il fallait vraiment qu'il bloque son don parce qu'a la longue, ca devenait bizarre de voir ce que pensait les gens.

Et puis, ça lui permettrait de ne plus voir l'imagination étrange de sa petite amie. Bien sur, il s'en servait involontairement. Il n'était tout de meme pas pervers à ce point.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: Et ça, c'est Patachon, mon colocataire. [Dongwoo Jang / Shiraishi Nanami]   Dim 24 Aoû - 15:35

La kidnapper ? Elle ? Tiens, prends ça dans tes dents, Patachon ! T'as voulu jouer au plus malin, mais devines qui va rester enfermé dans le jardin ? Gagné, c'est toi.

Shiraishi regarda un instant son compagnon, admirant le sourire le plus craquant qu'elle ait jamais vu, celui-ci se trouvant sur ses lèvres, avant de lui sourire à son tour, ravie de la tournure de la situation.
Elle le regarda un instant, face à lui, avant de passer l'une de ses mains dans les cheveux du jeune homme. Elle ne faisait pas ça souvent, mais lorsque c'était le cas, elle y prenait particulièrement de plaisir. Ses cheveux étaient toujours tout doux, un peu comme une poupée. Il fallait toujours qu'elle le touche.

La jeune directrice retira finalement sa main avant de regarder autour d'elle, comme si elle cherchait quelque chose, sans trop savoir quoi. En fait, c'était la première fois qu'elle allait chez quelqu'un d'autre et ce, pour une durée indéterminée. En fait, c'était tout simplement la première fois qu'elle emménageait chez quelqu'un. Certes, elle avait eu des petit-amis, avec qui elle avait entretenu des relations plus ou moins longue, en tout cas, beaucoup plus longue pour le moment qu'avec Dongwoo, mais jamais elle n'avait franchit ce cap de relation. Ça finissait toujours trop tôt pour ça, pour une raison ou pour une autre. En général, c'était elle qui se lassait de la personne qu'elle avait en face d'elle. Autant dire que du coup, elle ne savait pas trop comment s'y prendre, ni quoi emporter. Elle n'allait pas emporter les meubles, ça, c'était certain, son petit-ami en avait bien assez comme ça. Si elle lui en donnait plus, bientôt ils ne pourraient plus passer. Non pas que rester coincé avec lui dans une pièce l'embêtait, mais quand même.

Son regard se posa finalement sur le cadre photo qu'elle avait au-dessus de la cheminée. Cette photo qui représentait tellement pour elle. Elle ne pouvait tout simplement pas s'en séparer.


« Didoo... Souffla-t-elle. Je peux prendre la photo ? »


A dire vrai, elle avait un peu hésité, en fait, à lui poser la question. La vérité étant que si elle n'avait pas su tirer un trait sur son passé, sur sa famille, peut-être Dongwoo l'avait-il fait, lui, ou du moins essayé. Peut-être que la présence de cette photo lui rappellerait sa propre famille, dont lui n'avait peut-être plus aucune nouvelles. N'avait-il jamais essayé de les contacter, en leur envoyant des lettres, tout comme elle le faisait ? Ça pouvait paraître insignifiant mais, de son côté, ça allégeait bel et bien sa conscience. Enfin, le problème étant qu'elle ne voulait pas lui rappeler quelque chose de peut-être douloureux.

Sa famille était tout ce qu'elle avait de plus cher, certes, mais elle appartenait au passé, maintenant. Et pour Dongwoo, elle serait capable de se séparer de cet objet, pour se concentrer peut-être sur son futur, son avenir, avec lui.

Ses yeux couleur noisettes, toujours posés sur le cadre, elle tourna finalement la tête pour encrer son regard dans les prunelles de son petit-ami, attendant que celui-ci lui réponde quoi faire, lui dise ce qu'il en pensait. De toute manière, quoi qu'il dirait, elle se plierait à ses exigences. C'était un peu bizarre à dire mais, pour lui, elle serait sans doute capable de tout et n'importe quoi.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: Et ça, c'est Patachon, mon colocataire. [Dongwoo Jang / Shiraishi Nanami]   Dim 24 Aoû - 16:25

Dongwoo regarda autour de lui, quand il entendit la question de la jeune fille, son regard se posa sur le cadre photo. Il avait encore quelques photos de famille chez lui, c'était le seul lien que le reliait à eux. Seulement il n'avait jamais tenté de les contacter. S'il n'avait pas voulu, c'est parce qu'il ne souhaitait pas en avoir, au final. Ca lui ferait certainement trop mal.

- Si tu veux. Prends ce que tu veux, ça ne me dérange pas.

Il entendit quelque chose gratter à la vitre, et il se retourna, voyant le petit chat frotter ses petites pattes contre la vitre. Il gloussa alors avant de s'accroupir devant la fenêtre, l'ouvrant, permettant à la petite bête d'entrer. Il l'attrapa alors qu'il se mettait à ronronner comme un petit fou. Il le caressa doucement, lui faisant un bisou sur la tête.


- Tu devrais prendre des vêtements non ? Pas que je veux pas te prêter les miens mais...

Déjà, il ne faisait pas la même taille, ensuite, ce serait surement perturbant de la voir se trimballer comme ça. Patachon lui donna alors un coup de langue sur la mâchoire, ce qui fit rire le jeune homme. Ce chat était trop mignon pour son bien. Il le prit un peu mieux dans ses bras, se tournant vers la jeune fille pour attendre sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: Et ça, c'est Patachon, mon colocataire. [Dongwoo Jang / Shiraishi Nanami]   Lun 25 Aoû - 14:43

Shiraishi n'avait put s'empêcher de sautiller légèrement sur place lorsque son compagnon lui avait dit qu'elle pouvait prendre sa photo, avant de l'abandonner quelques secondes pour aller le récupérer, ce cadre photo. L'objet entre ses mains, et les yeux baissés vers celui-ci, un grand sourire trônait sur ses lèvres, son regard pétillant. Elle n'avait pas retouché à ce cadre depuis qu'elle l'avait posé sur la cheminée, celui-ci servant de décoration, installé à un endroit plus que visible, peu importe l'endroit où l'on était dans la pièce. Elle le voyait toujours au moins une fois par jour, et ça suffisait parfois à illuminer ses journées. Et puis, mine de rien, il y avait aussi Patachon pour la faire sourire dès le matin, même si cet enflure de chat essayait de lui voler son petit-ami. Il lui rappelait Monsieur Moustache, la petite boule de poils qu'elle avait étant petite. Bon, lui était plus vieux que Patachon, mais ils n'étaient pas tellement différents. Il n'y a pas d'âge pour être un chat tout mignon !

En attendant, ce ne fut que lorsqu'elle se retourna qu'elle remarqua qu'en plus de penser à lui, Patachon était bien de retour ! Et dans les bras de Dongwoo qui plus est. Fais-toi bien voir, hein... Sale bête. La jeune directrice ne put s'empêcher de grimacer lorsque l'animal s'amusa à léchouiller la mâchoire de son petit-ami. Lui semblait ne pas être dérangé par ça. Mais elle, elle ne savait même pas comment il pouvait plus ou moins apprécier ça. Après tout, la langue des chats est rappeuse. C'est très désagréable, en fait. C'est d'ailleurs pour ça qu'elle restait en général hors de portée de la bouche de l'animal. Mais bon, elle ne faisait pas tant de souci que ça, à propos de ça. Patachon n'avait jamais été un grand lécheur, et tant mieux pour elle d'ailleurs.

Les yeux de la jeune femme lâchèrent finalement quelques secondes Patachon pour venir se poser sur Dongwoo, qui lui avait parlé. En effet, il était très perspicace dans ses dires ! De toute manière, elle se voyait mal porter ses vêtements à lui. Ils n'avaient pas la même corpulence, donc elle ne rentrerait même pas dedans. Et puis, non pas qu'elle n'appréciait pas la façon dont il s'habillait, mais ils n'avaient pas du tout le même « style ». Elle qui était plutôt dans du vintage, quelque chose de simple, dans des teintes neutres. Tandis que lui aimait l'exubérance, dans des vêtements colorés à vous en rendre aveugle. Tandis qu'elle aimait se faire discrète, lui excellait dans l'art de se faire remarquer.

Shiraishi acquiesça doucement d'un petit signe de tête avant d'adresser un petit sourire à son compagnon et de se rendre dans sa chambre. Elle ne savait pas trop s'il allait la suivre ou non, au pire, ça lui était un peu égal. Elle n'allait pas lui tenir rigueur de vouloir tenir compagnie au chat, dans le pire des cas, il pouvait même l'emmener, elle s'en fichait un peu, du moment qu'il ne se lâchait pas dans un coin de la pièce, sa présence ne l'embêtait pas plus que ça.


« Didoo ? L'interpella-t-elle, assez fort qu'il puisse l'entendre de là où elle était. Tu penses que je devrais juste prendre un sac, ou carrément la valise ? »


L'un ou l'autre ne changeait pas grand chose, si ce n'est la quantité de vêtements qu'elle emportait avec elle. C'était vraiment très bizarre de se dire qu'elle allait passer ses nuits ailleurs, à partir de maintenant. Avec lui... Son regard se posa de nouveau sur sa photo de famille, qu'elle avait posé sur son lit, le temps de préparer ses affaires. Elle la regarda un instant, avant de s'en saisir d'une main, et de la retourner, face au matelas. A présent, elle ne pouvait plus voir l'image, mais étrangement, elle ne s'en portait pas plus mal. Bien qu'elle ait un léger pincement au cœur. C'était étrange ça, non ? De se sentir mal juste parce que l'on retourne un cadre photo ? Eh bien, c'est peut-être parce que cet acte signifiait bien plus. En faisant ça, c'est un peu comme si elle tirait un trait sur son passé. Bien évidemment, elle continuerait d'envoyer des lettres, mais ce ne serait plus la même chose qu'avant. La prochaine photo qu'elle encadrerait quelque part, c'en serait une avec Dongwoo.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: Et ça, c'est Patachon, mon colocataire. [Dongwoo Jang / Shiraishi Nanami]   Lun 25 Aoû - 16:08

Dongwoo sourit doucement en la voyant sautiller légèrement. Content de l'avoir rendu joyeuse en acceptant. De toutes façons, il ne pouvait pas lui interdire d'emmener ce qu'elle voulait. Après tout, son appartement allait aussi devenir le siens, donc le mieux, c'est qu'elle se sente comme chez elle. Il n'irait pas non plus au point de refaire toutes la décoration, mais si elle voulait apporter quelques modifications, pourquoi pas ? Il n'était pas contre. 

Il la suivit une nouvelle fois jusqu'à sa chambre. Il n'avait pas tellement fait attention à la décoration de cette dernière tout à l'heure. Mais en fait, elle était sobre, ça ne l'étonnait pas vraiment à vrai dire. Il ne voyait pas la jeune fille dans un appartement pétillant de couleurs, ce serait sans doute trop étrange.

Il alla s'asseoir sur le lit, posant la boule de poils sur ses genoux avant de se laisser tomber en arrière. Fixant le plafond qui n'avait rien d’intéressant. Avait il bien fait en lui proposant de venir vivre chez lui ? Pas que ça le dérangeait, mais c'était plus par rapport à elle en réalité. Il ne savait pas trop ce que ça allait donner en réalité. Bien sûr il avait confiance, qu'il était heureux, mais il appréhendait un peu quand même.

A l'entente de sa question, il tourna la tête vers elle, réfléchissant quelques instants.

- Si tu as beaucoup de vêtements, prends une valise, non ? Ce serait peut être plus pratique.


Pour lui, c'était logique, mais il ne savait pas si elle voulait tous les emmener, ou seulement une partie.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: Et ça, c'est Patachon, mon colocataire. [Dongwoo Jang / Shiraishi Nanami]   Jeu 28 Aoû - 0:36


Est-ce qu'elle avait beaucoup de vêtements ? Eh bien, sans doute. Enfin, une quantité normale... Pour une femme. Elle aimait acheter des habits, même si elle savait pertinemment qu'elle ne porterait certains d'entre eux qu'une fois dans toute sa vie. Pour des occasions exceptionnelles, comme des soirées, ou le jour-même de l'achat à cause de l'effet d'impatience de la nouveauté. Mais bon, ça valait sans doute le coup. Après tout, pour ces vêtements-là, c'est juste qu'elle avait eu le coup de foudre en les voyant dans les vitrines du magasins. Donc bon, même si elle ne les portait pas, ça faisait de la décoration dans le placard. Ça lui donnait une certaine classe, mine de rien.

En attendant, la jeune femme ne savait même pas quoi prendre. Du haut de ses vingt-sept ans, elle n'avait jamais été aussi indécise de toute sa vie. A savoir si elle prenait juste quelques vêtements, ou toute son armoire. Enfin, pour le moment, elle se contenterait d'emporter juste quelques affaires. Elle prendrait sa petite valise, très pratique d'ailleurs, avec ses roulettes, mais celle-ci n'aurait jamais la place suffisante pour totalement vider son armoire. Alors bon, elle n'avait même pas à se torturer l'esprit pour savoir si elle emportait tout ou non. Elle prendrait ce qu'elle pourrait. Problème réglé.

Relevant les yeux vers son lit, elle remarqua enfin Dongwoo, installé sur le matelas, la tête tournée vers elle. Elle ne l'avait même pas remarqué, comme quoi il savait se faire discret, quand il le voulait. Et elle qui avait parlé fort juste pour être certaine qu'il l'entende, alors qu'en réalité il était juste à côté. Elle le regarda un instant, installée depuis sa place.
La tentation fut trop forte.

Doucement, elle se redressa et vint s'asseoir sur le lit avant de se coucher aux côtés de Dongwoo, se blottissant contre lui. Sa valise pouvait bien attendre. Même le fait que Patachon soit sur les genoux de son petit-ami ne la dérangeait pas plus que ça. En cet instant, elle voulait juste être avec lui. Il n'y avait même pas besoin de parler, tout était parfait tel que l'action se déroulait. Comme quoi, il en faut peu pour être heureux.

[Ndla : Pardon, c'est cours, j'ai honte. T^T]
Revenir en haut Aller en bas


Je suis...
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Et ça, c'est Patachon, mon colocataire. [Dongwoo Jang / Shiraishi Nanami]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Et ça, c'est Patachon, mon colocataire. [Dongwoo Jang / Shiraishi Nanami]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Et ça, c'est Patachon, mon colocataire. [Dongwoo Jang / Shiraishi Nanami]
» Drôle de colocataire! [PV Takeshi]
» Nouveau colocataire, pas trop tendu ? [James]
» Recherche une colocataire pour sale gosse
» Tu crois m'avoir comme ça ? |Cedric|

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Refuge  :: Bienvenue au Refuge ! :: Archives :: RP-
Sauter vers: