Refuge-RPG.
 
Pour voter pour le Forum. Clique

Partagez | 
 

 La différence est une chance, vivons-la ensemble [Alice Eldhwen / Zack Evans][Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: La différence est une chance, vivons-la ensemble [Alice Eldhwen / Zack Evans][Terminé]   Dim 7 Juin - 15:08

Et voilà, c'était la fin de l'année mais des nouveaux arrivaient encore, et c'était ça qui était magique. Au Refuge, rien n'était normal. Les élèves arrivaient et repartaient, pire que dans un moulin. Ils prenaient leurs marques ou non, participaient aux cours ou non. C'était un peu la foire, chacun fait ce qu'il veut, mais c'est le Refuge, alors on s'habitue vite au petit train de vie un peu décalé.
Il semblait au Vampire que, chaque jour qui passait, un nouvel étudiant se découvrait des pouvoirs et se faisait sa place au sein de l'établissement. C'était plutôt agréable de voir de nouveaux visages et de croiser tout ce beau monde dans les couloirs. Sans oublier que c'était la fin de l'année, et que la remise des diplômes pour certains, dont lui, arrivait à grands pas, et qu'il y allait donc y avoir des adieux.

Quand il y pensait, la sensation lui était étrange. Il lui semblait qu'il avait passé toute sa vie ici, alors que cela ne faisait que quelques années. Décidément, oui, les lieux lui manqueraient sans doute, mais c'était surtout tout ces gens qu'il regretterait. Le personnel accueillant et très agréable, les étudiants bien qu'avec leur propre caractère, charmants à leur façon.

Le Vampire ne savait toujours pas ce qu'il allait faire plus tard de sa vie, enfin, dans quelques mois. La fin de l'année arriverait bien plus vite qu'il ne le croit, et ses projets d'avenir ne sont encore que très flous. Malgré ça, il avait entendu dire qu'une place en tant que professeur pour Vampires était à pourvoir, ce serait plutôt une bonne chose à entreprendre, alors pourquoi ne pas se proposer ? Après tout, à présent, les Directeurs du Refuge le connaissaient, et ils savaient qu'il était quelqu'un de très sérieux, ce serait peut-être plus intéressant pour eux d'embaucher quelqu'un qu'ils connaissent plutôt qu'un total inconnu ? Enfin, il se proposerait, à l'occasion.

En attendant, là n'était pas la question.
Appuyé contre le mur du hall, des papiers entre les mains, Zack patientait calmement devant la grande porte d'entrée du Refuge. Comme il y avait pensé un peu plus tôt, un nouvel étudiant s'apprêtait à faire son entrée, enfin, plutôt UNE nouvelle étudiante, il avait son dossier dans les mains. Une Seconde Année, apparemment, Alice Eldhwen. L'origine de son nom de famille ne collait tellement pas à celui de son prénom, c'était original.
En attendant, suite à la demande de l'un des Directeurs, il s'était porté volontaire afin de l'accueillir en bonne et dû forme. Il n'était pas le plus loquace des élèves, certes, mais elle aurait pu tomber sur pire...

Néanmoins, le jeune homme semblait un peu méfiant vis-à-vis d'elle. D'après son dossier, elle était une Élue, ayant comme don la télépathie. Le fait qu'elle puisse entrer dans sa tête ne lui plaisait pas particulièrement, mais bon, au pire, il n'avait pas d'horribles pensées, donc ça ne craignait pas grand chose. Par contre, ce qu'il redoutait presque, c'était la façon qu'elle pourrait avoir de se comporter avec lui. Tous le monde n'était pas très ouvert quand au fait d'avoir un quelconque contact avec un Vampire. Il était une « bête » sanguinaire, c'était dans sa nature, mais il savait un minimum se contrôler, du moins, il l'avait apprit, vu tous les petits qui se blessaient tous le temps ici, ça valait mieux pour eux et pour lui. Enfin, de base, elle n'était pas censé savoir quel genre de personne il est, peut-être même que personne ne l'avait prévenue qu'il serait là pour l'accueillir et l'accompagner ? Les Directeurs devraient normalement l'avoir fait, mais bon, si ce n'était pas le cas, il ne pourrait pas leur en vouloir, ils semblaient avoir tellement de travail.

Zack lâcha finalement un profond soupir, déjà las de la matinée qui venait pourtant à peine de commencer. C'est qu'il était plutôt compliqué comme garçon, bien que calme et posé, et tout ce qu'il souhaitait était de pouvoir rapidement retourner vaquer à ses occupations, pouvoir réfléchir posément à ce qu'il pourrait envisager pour l'avenir, ou lire tranquillement un bon bouquin.

En espérant qu'Alice serait au moins de bonne compagnie, sinon le temps serait long...
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Je suis...
Situation amoureuse : L'amour n'est qu'un conte.
Féminin Messages : 93
Points : -12
Date de naissance : 12/11/1996
Date d'inscription : 31/05/2015
Age : 20


MessageSujet: Re: La différence est une chance, vivons-la ensemble [Alice Eldhwen / Zack Evans][Terminé]   Dim 7 Juin - 16:49

C'était la fin de l'année, mais elle était arrivée, elle, cette Élue, un peu tard c'est vrai. Elle ne savait ni comment faire ni où aller. Elle marchait, doucement, vers le Refuge où elle devait s'installer pour apprendre à développer son pouvoir, la télépathie. Elle se posait milles questions, aller t-elle se faire de nouveaux amis? Comment avait-elle eu ce pouvoir? Qu'allait-il se passer par la suite? Elle ne niait pas l'évidence, elle avait la boule au ventre, tellement que son rythme cardiaque battait à son plein.

Personne ne lui avait dit ce qu'elle devait faire, ce qu'elle devait dire, où elle devait aller en entrain dans le Refuge, ni même si quelqu'un aller l'aider dans ses tâches. Elle regarda autour d'elle, tout lui paraissait si beau, et si paisible, elle esquissa un petit sourire, elle aimait ce calme, ce calme qu'il n'y avait pas dans son ancien "chez-soi". Elle était bientôt arrivée au point de destination, bizarrement, le stress se tût, et laissa place à ce qui paraissait être de l’excitation. Pour elle, tout ceci était vraiment étrange, elle se dit que ceci devait être étrange pour tout ceux qui vivait la même chose qu'elle, elle était perdue, perdue dans ses pensées, comment allait-elle s'en sortir? Voici la dernière question qui lui vint à l'esprit.

Arrivée devant le Refuge, elle monta deux petits escaliers qui était un peu espacés. Il était si grand, il ressemblait aux anciens manoirs, elle en avait le souffle coupé. Plus aucun signe dub stress ou de la peur qu'elle ressentait au plus profond d'elle. Elle ouvrit la porte doucement, et entra, l'intérieur était encore plus beau que l'extérieur du manoir. Elle en perdu l'esprit. Elle était submergée par la beauté de cet endroit, tellement qu'elle ne pensât plus à rien, qu'elle ne fit plus attention à rien, se laissant abandonnée à la beauté et au charme du manoir.  

Quand elle reprit ses esprits, elle vit un jeune homme contre un des murs du hall, qui semblait dans ses pensées, tenant un dossier dans ses mains. Elle resta là, plantée à l'entrée du hall, ne savant ni quoi dire, ni quoi faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: La différence est une chance, vivons-la ensemble [Alice Eldhwen / Zack Evans][Terminé]   Mer 10 Juin - 18:55

Il eut juste à relever les yeux pour la voir, là, en train de le regarder. Même le bruit de la porte n'avait pas suffit à le sortir de sa rêverie. C'était la curiosité qui l'avait fait. Une odeur, un parfum. Elle sentait bon. Allez savoir pourquoi, c'était son odorat, de tous ses sens, à s'être le premier déclenché. Sans doute un truc de Vampire.
Généralement, les filles du Refuge étaient « Jolies », tandis qu'elle était belle. On y penserait pas, mais la différence était là. Son air décontracté, sa façon de peigner ses cheveux, son regard... Elle n'était pas jolie comme pourrait l'être une jeune fille, elle était belle de la même façon qu'une femme. Parce qu'il fallait bien l'avouer, si son dossier indiquait 16 ans, il lui en aurait bien donné 19 voir 20 ! Ce genre de personne était tellement rare ici, tous le monde avait l'air si jeune, et il le savait, lui-même en faisait parti.

Toujours appuyé contre le mur, il la regardait en retour d'un air totalement détaché, sans pour autant paraître hostile. Tout le monde le savait maintenant, il n'était pas quelqu'un de très souriant. C'était pas vraiment dans sa nature, en fait, il n'était pas grincheux pour autant, mais un sourire paraît tellement plus sincère quand on en fait pas tous le temps.

Elle avait un look classique, qui en disait long sur sa personnalité. Un long sweat noir, un jean et des converses. Une personne simple, qui ne se prend pas la tête. Ça devient rare de nos jours, le nouveau dicton à la mode doit être « Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? ». Même lui avait du mal à se retrouver au milieu de tout ce chahut. Les jeunes de nos jours, j'vous jure...
En attendant, ils devaient avoir l'air bien malins à se regarder comme ça depuis tout à l'heure, dans le blanc des yeux. Les gens qui passaient devaient les trouver un peu bizarres. Elle allait pas le manger, et il allait pas la manger, enfin, quoi que...
Enfin, bien sûr que non il n'allait pas la manger, qu'elle idée ! Il était un Vampire mais quand même, un peu de tenue, surtout quand il s'agit d'une dame...

Finalement, le Vampire se redressa calmement, passant l'une de ses mains dans ses cheveux. Ça devait être un tic, une véritable obsession chez lui. Les cheveux, c'est sacré ! Il se souvenait encore de cet événement auquel le Refuge leur avaient fait participer, et qui se divisait en plusieurs épreuves : La balle aux prisonniers, la plongée, le labyrinthe, et sa préférée... La boue ! Si si, il avait adoré se plonger dans une grosse mare de boue dans le but d'en rapporter le plus dans son sceau et de faire gagner son équipe. Enfin, il s'était tartiné partout, sauf sur la tête. Si c'est pour dire à quel point ses cheveux sont précieux... D'ailleurs, ils avaient gagné cette épreuve. Une belle équipe de crado.


« Alice ? Demanda-t-il, engageant la conversation de la façon la plus banale du monde. Bonjour. »


Le jeune homme se mit à trier les papiers dans ses mains avant de s'approcher d'Alice et de lui en tendre quelques-un. Ceux-ci se trouvaient être son emploi du temps, un plan du Refuge, ainsi qu'une petite brochure sur les différents clubs que proposaient l'établissement. Également, il lui avait passé un petit trousseau comportant une clé.


« Je suis Zack. Reprit-il. Je ne sais pas si on t'a prévenue mais je suis là pour t'aider. Les élèves commencent à être nombreux au Refuge, et entre les nouveaux arrivants et les anciens, l’Administration n'a plus le temps de tout gérer toute seule, donc je viens aider. Je te donne ton emploi du temps, le plan du lycée, et une brochure sur les clubs du Refuge, je t'en parlerais plus en détails pendant la visite. Pour finir, ça c'est la clé de ton dortoir, tu le partage avec Lilia Sabishisa, Victoire Dremso et Margaret Lance. Je ne les connais pas personnellement, mais je n'ai jamais entendu de mal d'elles. Du coup... Tu es prête ? »


Par « prête », il entendait bien sûr prête pour la visite du Refuge. Les lieux étaient plutôt grands, et mieux valait commencer tout de suite s'ils voulaient avoir le temps de tout voir aujourd'hui, même si, dans le pire des cas, il aurait toujours le temps de lui montrer le reste un autre jour, si elle le voulait.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Je suis...
Situation amoureuse : L'amour n'est qu'un conte.
Féminin Messages : 93
Points : -12
Date de naissance : 12/11/1996
Date d'inscription : 31/05/2015
Age : 20


MessageSujet: Re: La différence est une chance, vivons-la ensemble [Alice Eldhwen / Zack Evans][Terminé]   Mer 10 Juin - 20:26

Elle ne le regardait pas, prenant dans ses mains les papiers qui lui tendait. Elle l'écoutait, rares étaient les les personnes qui lui adressait la parole, encore moins celles qui lui apporter de l'aide. Elle en avait oublié la politesse, elle se reprit immédiatement, le regardant cette fois-ci.
" Bonjour, je suis bien Alice. Merci de bien vouloir m'aider, c'est gentil de votre part.."
Et elle reprit la lecture de ces papiers, rien qu'un regard lui a suffit pour voir que ce garçon était différent des autres. Certes il avait l'air plus âgés que les garçons qu'elle connaissait. Mais il avait juste l'air.. Différent, oui, il n'y avait pas d'autre mot qui lui vint à l'esprit.

Elle regarda la clé, étant dans ses pensées, on aurait dit que ce garçon l'intimidait, peut être avec son air sûr de lui et de sa gentillesse, qui pour elle, lui sautait aux yeux. Revenant sur "Terre", elle ressentit comme un sentiment d'impolitesse de sa propre personne.
"Enchantée de vous rencontrez, Zack. Elle le regarda, droit dans les yeux. On ne m'a pas prévenue que j'allais être accompagnée pour découvrir le Refuge. Merci encore, et merci pour les papiers que vous m'avez donnés ainsi que pour les renseignements et la clé de mon dortoir. Je suis prête pour la visite. "

Elle se tût, peur de trop parler. Au fond d'elle, elle était impatiente de découvrir les autres endroits du Refuge, son architecture était si magnifique à ses yeux. Et découvrir d'avantage sur le commencement de sa nouvelle vie était comme un crépitement d'impatience, elle était tout simplement heureuse de se retrouver ici. Et ce garçon, Zack, lui inspirait une grande confiance ainsi qu'une grande gentillesse.

Elle colla les papiers contre elle, attendant patiemment la suite du "voyage", suivant Zack, qui commençait à lui montrer les divers endroits du Refuge, l'écoutant attentivement, en faisant attention à ne paraître en aucun impolie envers lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: La différence est une chance, vivons-la ensemble [Alice Eldhwen / Zack Evans][Terminé]   Ven 12 Juin - 21:30

Quand elle s'était saisi des papiers qu'il lui tendait, Alice avait immédiatement cessé de le regarder. De la curiosité peut-être, pour ce qu'il venait de lui donner, ou de la timidité ? Ils venaient à peine de se rencontrer, c'était normal qu'elle ne soit pas tout à fait à l'aise avec lui. Non pas qu'il ait l'air méchant, il avait même une bonne tête de petit jeune quand il souriait, mais c'est vrai qu'aux premiers abords, quand ce n'était pas le cas, il avait l'air plutôt réservé comme garçon. Ça ne devait pas forcément donner envie à tous le monde de converser avec lui... Il pouvait le comprendre et l'assumait parfaitement, mais il n'était pas vraiment là pour se faire des amis au fond, c'était surtout pour s'assurer un avenir des plus convenables.

Enfin, à l'heure actuelle, c'était le fait qu'elle le vouvoie qui l'avait le plus décontenancé. Dans ses souvenirs, jamais on ne s'était adressé à lui d'une façon aussi soutenue, aussi... Respectueuse ? Il n'avait pas besoin d'autant. Un bref sourire s'était étiré sur ses lèvres, amusé de la situation.


« Je pense qu'on peut se tutoyer, tu sais. A un an près, nous aurions été camarades de classe. »


Ce simple argument lui suffisait à justifier ses paroles, et pour cause, il était véridique. De nos jours, qui vouvoie ses camarades de classe ? C'est comme une grande famille, et même si on les aimes pas tous, eh bien on fait avec et on prend sur nous.

Le Vampire appréciait le son de la voix de la jeune femme, elle qui semblait si calme et sereine. Elle était d'une apaisante compagnie, ce qui lui était agréable. Bien que la plupart des étudiants au Refuge aient tous à peu près le même âge, ils se regroupaient dans le sens où ils avaient tous plus ou moins un tempérament assez tape à l’œil, que ce soit dans leur façon de s'habiller ou de se comporter. Certains aimaient bien mes des vêtements avec des couleurs bien pétantes tels que du rouge, du vert ou du jaune, tandis que les autres préféraient se faire remarquer en parlant fort ou en riant à tout bout de champs. C'était sympathique de voir autant de vie au sein de l'établissement, mais un peu de calme ne faisait pas de mal et était réellement reposant.
Décidément, dès le début, elle avait su marquer de bons points dans son estime.

Alice avait quand même une forte tendance à le remercier, alors qu'un simple « merci » lui aurait amplement suffit. Il faisait ça, de base, pour rendre service, mais il la terminerait sans doute avec grand plaisir. Lorsqu'elle lui dit être prête pour la visite, il ne perdit pas une minute de plus et se lança à ses côtés dans les couloirs des Refuge. Il lui montra absolument tout, lui indiquant à chaque fois à quel endroit ils se trouvaient sur le plan, afin qu'elle ait quelques repères pour pouvoir retrouver son chemin en con absence. Les lieux étaient grands, mais il était plutôt rare de se perdre, les pièces étaient différentes les unes des autres alors il était aisé de les différencier.
La bibliothèque, l'infirmerie, les salles de classes, les dortoirs, la salle commune où se tient les repas, ainsi que la cour intérieur, il lui fit tout découvrir, et ce en un maximum de temps. Au final, il décida de la raccompagner dans le hall du manoir, lui laissant le libre choix ensuite de l'endroit où elle souhaiterait. Le Vampire en profita tout de même tout le long du chemin de retour pour lui parler des différents clubs du Refuge.


« Alors, au total il y en a 4. Le premier est celui de musique, pour les personnes qui chantent ou qui jouent d'un instrument. Le deuxième pour le sport, avec en plus un atelier de relaxation pour ceux que ça intéresse. Le troisième est le club de théâtre, pour ceux qui aiment jouer la comédie. Pour terminer, il y a le club de littérature, avec optionnellement l'écriture, c'est pour ceux qui aiment lire et veulent en discuter avec les autres, ou faire découvrir leurs talents d'écrivains. Expliqua-t-il. Je ne sais pas si j'ai été clair, n'hésites pas à me redemander d'expliquer dans le cas contraire. Sinon, les clubs ne sont pas obligatoires, tu n'es pas obligé d'en rejoindre un, mais c'est vrai que pour un début, c'est plutôt bien pour rencontrer quelques personnes. »


De nouveau dans le Hall de l'établissement, l'adolescent s'arrêta, se tournant vers sa camarade afin de pouvoir lui parler face à face.


« Nous revoilà au point de départ. Donc, si tu n'as pas de questions, je vais te laisser vaquer à tes occupations. En cas de besoin, par exemple si tu as une question, si tu es perdue, si tu as des problèmes et besoin d'un coup de main ou qu'il faille te récupérer quelque part, on ne sait jamais, tu as mon numéro noté sur l'un de ces papiers, je ne sais plus lequel. N'hésites pas, je suis là pour ça. J'ai été ravi de faire ta connaissance, Alice. »
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Je suis...
Situation amoureuse : L'amour n'est qu'un conte.
Féminin Messages : 93
Points : -12
Date de naissance : 12/11/1996
Date d'inscription : 31/05/2015
Age : 20


MessageSujet: Re: La différence est une chance, vivons-la ensemble [Alice Eldhwen / Zack Evans][Terminé]   Sam 13 Juin - 17:59

Elle entendait sa voix, mais elle était ailleurs, malgré qu'elle comprenait les phrases du jeune homme. Mais elle se remémorait ce qu'il lui avait dit, ce qu'il lui avait monté durant cette visite. On aurait dit qu'elle buvait ses paroles, mais ce n'était qu'à moitié le cas, elle appréciait cette gentillesse, qui pour elle, se faisait rare de nos jours, et puis, elle était très respectueuse, c'est pour cette raison qu'elle ne prit pas la parole pendant la visite, par respect pour lui, car elle aimait écouter les personnes qui l'entouraient. La voix de ce garçon n'était pas banale, elle l'a trouvée jolie, pas comme tout ces garçons dont qui la voix raisonnée faux.  Sa compagnie était bien fort agréable, qui, par son grand étonnement, la faisait sourire. Elle n'avait jamais eu si bonne compagnie.

Elle repassa tout les moments de la visite, elle regardait toutes les personnes du Refuge, et vit qu'elle était bien différente, ils avait tous quelque chose qui était assez voyant, leurs vêtements, leurs comportements, leurs rires, mais elle, elle n'avait rien. Elle était simple, calme, et sombre. Elle ne riait jamais, et pour faute, bien des gens essayer de la faire rire. Et aussi, la faire sourire, c'était bien une énigme, mais lui avait réussi. Elle repensa au mot "bibliothèque", son expression avait changée quand il lui dit ce mot, ce qu'elle aimait les livres.. Non pas qu'elle était un "rat de bibliothèque", non, mais elle aimait tellement lire, s'en était une vraie histoire d'amour, elle et la littérature.

Elle hésitait, les clubs étaient intéressants, sauf le sport, pour elle, le sport était un instrument de torture, elle le haïssait malgré sa minceur. La littérature, elle resta fixée sur cette idée, comme il disait, s’inscrire dans un club c'est bien pour rencontrer de nouvelles personnes, elle espérait connaître des personnes comme elle dans ce club.

A la fin de sa phrase, elle le regarda dans les yeux, elle qui regardait ailleurs, malgré qu'elle est vraiment compris tout ce qu'il lui avait dit.

"Je n'ai pas de question, vous... Tu as été très clair dans tes explications. Si j'ai un quelque-conque problème, je te contacterais, je trouverais bien ton numéro dans l'un de ces papiers, que j’étudieraient avec soins. Merci pour encore pour ton aide. J'ai aussi été ravie de faire ta connaissance, Zack. "

Et elle sourit, en guise de dernier mot envers ce garçon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La différence est une chance, vivons-la ensemble [Alice Eldhwen / Zack Evans][Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 'Changer d'avis, c'est changer de vie." [Alice Eldhwen / SungKyu Kim / Zack Evans]
» [Terminé] Quand on se trompe de partenaire de chambre... [Alice Eldhwen / Lilia Sabishisa]
» “La littérature est le chant du cœur du peuple et le peuple est l'âme de la littérature.” [ Ellen Morris & Alice Eldhwen ]
» Jasper & Alice Forever
» "Tous ensemble seuls 2 - Demain c'est aujourd'hui" (Everybody's alone 2 - Tomorrow is now)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Refuge  :: Bienvenue au Refuge ! :: Archives :: RP-
Sauter vers: