Refuge-RPG.
 
Pour voter pour le Forum. Clique

Partagez | 
 

 [Abandonné] Allez, viens ! Ce truc ne fera jamais aussi peur que ma tête le matin. [Aru Deil / Merry Jones]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: [Abandonné] Allez, viens ! Ce truc ne fera jamais aussi peur que ma tête le matin. [Aru Deil / Merry Jones]   Mar 12 Aoû - 19:23

Merry releva une nouvelle fois les yeux vers l'immense bâtisse qui se profilait face à elle, comme si elle ne l'avait pas déjà assez fait jusqu'à présent. Un hôpital abandonné et hanté, hein ? Ça lui en donnait des frissons, et pourtant, elle en souriait comme une idiote. Oui, elle avait hâte d'entrer à l'intérieur, et espérait bien avoir de bonnes frayeurs. Après tout, elle ne s'était pas déplacée juste pour avoir le plaisir de passer un peu de temps en la compagnie d'Aru. Certes, il était l'une des raisons, mais pas que. Tant qu'à faire, autant joindre l'utile à l'agréable ?

Tiens, en parlant d'Aru, il ne devrait plus tarder à arriver.
Ce petit, elle l'avait rencontré en cours, étant donné qu'il était aussi un Sorcier. Elle n'avait pas tellement prit le temps de lui demander quel élément il contrôlait, bien trop heureuse de rencontrer quelqu'un comme elle. Au moins, ça leur ferait un sujet de conversation à aborder un peu plus tard. Et puis, il fallait dire qu'en le voyant pour la toute première fois, ça avait été radicalement le coup de foudre. Pas d'un point de vue sentimental, mais plutôt... Physique ? Elle l'avait juste trouvé trop mignon, et c'était donc tout naturellement qu'elle était venue s'adresser à lui, histoire de faire connaissance. Il était sans doute plus jeune qu'elle, mais ça lui était bien égal, l'âge n'a aucune importance. Et puis, ne dit-on pas que l'on ne choisit pas sa famille mais ses amis, oui ? Eh bien elle, elle avait choisi Aru. Et elle comptait bien faire les quatre cents coups avec cette petite terreur.

En attendant, pour commencer, leur premier lieu de rendez-vous se trouvait être l'hôpital de la ville d'Andore. Bien évidemment, l'adolescente avait demandé l'autorisation à la directrice du Refuge afin de pouvoir se rendre dans le Monde Magique en compagnie de son ami. Accord qu'elle lui avait donné. Ainsi, aujourd'hui, ils allaient tester leur courage respectif. Comme une petite compétition. Le premier qui hurle à perdu.
Pour faire cela, l'hôpital d'Andore se trouvait être le lieu parfait. Quoi de mieux pour se faire peur que d'aller faire un petit tour chez les fantômes ? Allons allons, il n'y avait sans doute pas de quoi paniquer, ils ne leurs en tiendraient sûrement pas rigueur de s'infiltrer chez eux. Enfin, ça c'est pas si sûr.

Merry se retourna finalement, cessant de fixer le bâtiment plus que terrifiant pour regarder l'allée fleurie qui s'étendait devant elle, contrastant légèrement avec l'ancienneté de ce qui se trouvait derrière elle. Avec un peu de chance, son jeune ami ne s'était pas perdu en chemin, ou il en entendrait sans doute parler un petit moment. Oh oui, si ça arrivait, elle ne le lâcherait plus. Elle pourrait sans doute se montrer agaçante à force, mais ferait en sorte de ne pas trop exagérer non plus. Après tout, les blagues les meilleurs sont les plus courtes, non ?

Vêtu de son pantalon en jean bleu foncé et de ses petites tennis noire, l'adolescente glissa ses mains dans les poches de sa veste de la même couleur que ses chaussures.


Elle le sentait arriver, cette journée, elle n'allait sans doute pas l'oublier.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: [Abandonné] Allez, viens ! Ce truc ne fera jamais aussi peur que ma tête le matin. [Aru Deil / Merry Jones]   Mar 12 Aoû - 20:46

Aru regarda une nouvelle fois en moins de dix minutes l'heure qu'affichait la montre, voilà ce qui arrivait quand vous étiez trop tête en l'air pour vous souvenir de l'heure d'un rendez vous et que vous passez votre temps le nez dans un bouquin. Voyant que les minutes défilaient il accéléra le pas jusqu'à courir, sur son épaule droite un sac ce balançait, à demi fermait on y voyait quelques livres. Il avait revêtu un jean bleu foncé, un t-shirt noir, une veste ainsi qu'une paire de basket. Impossible pour le jeune adolescent de partir à l'aventure sans être préparé et ce qu'il avait trouvé l'avait autant apeuré qu'enchanté. Un ancien hôpital abandonné depuis des années et hantées par des esprits qui ne seraient pas heureux forcement heureux de les voir arriver.
Il ne se souvenait même plus de qui de Merry ou lui avait eu cette idée.

Regardant où il ce trouvait et une foi de plus l'heure il ce permit de ralentir en ce rendant compte qu'il avait rattrapé son retard, de loin il voyait un bout de l' édifice.
Merry ? Il l'avait rencontré en classe, elle était l'une des sorcières présentes dans l'école et il partageait les mêmes cours, trop timide -ou trop peureux ?- pour faire le premier pas vers elle la conversation c'était pourtant vite engagée une fois qu'elle lui avait adressé la parole et, en y repensant, ça ne faisait pas aussi longtemps que ça qu'il l'avait rencontré . Peut être une semaine, tout au plus et pourtant il l'aimait déjà bien. Aimer pas dans le sentiment amoureux, non, aimer comme une bonne amie avec qui il aller pouvoir faire les 400 coups en essayant de ne pas ce faire prendre, ce qui, il fallait bien le dire était une toute autre chose.

L'hôpital d'Andore, un lieu de rencontre peu commun, surtout pour un premier rendez vous. Il rougis à cette pensée, un premier rendez vous? Ça pouvait être pris en confusion, non c'était plutôt une....sortie pédagogique -car oui visiter des lieux hantées ET abandonnée c'était pédagogique, après tout c'était bien l'un des bâtiments qui faisait partit de l'histoire d'Andore et, en conséquent une source d'apprentissage-.

S'approchant encore du bâtiment il ce fit discret et une idée germa dans son esprit, bien décidé à ce mettre dans l'ambiance du lieu 'hantée' il ralentis encore le pas et fit attention à ne pas être dans le champs de vision de la demoiselle. Il déglutit et toute idée de faire peur à son amie disparut en voyant le bâtiment, à plusieurs endroits on remarquait du lierre grimpant sur les murs, plusieurs vitres étaient brisés et l'entrée condamnés par des vieilles planches en bois qui était déjà brisées, sans doute par d'autre aventuriers qui avait eu la même idée. Il espérait juste que ces mêmes aventuriers avait put sortir de là et n'y était pas encore enfermés.

Parcourant les derniers mètres qui le séparait de la jeune femme il passa une main sur son épaule.


-Hi Merry~ Prêtes pour notre petite escapade ? Demanda t'il dans un murmure, toute trace d'inquiétude masqué par un grand sourire.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: [Abandonné] Allez, viens ! Ce truc ne fera jamais aussi peur que ma tête le matin. [Aru Deil / Merry Jones]   Mar 12 Aoû - 22:08

Merry observait tranquillement l'allée lorsqu'elle sentit un léger frisson lui parcourir la nuque, quand quelqu'un posa sa main sur son épaule. Cette personne étant derrière elle, elle n'avait aucun moyen de savoir de qui il s'agissait. Mais elle se détendit bien vite en se rendant compte que cette personne avait utilisé son prénom pour s'adresser à elle. Au moins, c'était quelqu'un qu'elle connaissait. A moins que la personne en question ne soit un psychopathe qui a fait des recherches sur elle avant de vouloir la kidnapper.

L'adolescente se retourna donc, tout sourire, vers son ami, constant qu'il s'agissait bel et bien d'Aru. Heureusement qu'il l'avait appelé par son prénom, sinon elle aurait pu se prendre pour Jackie Chan et tenter de lui faire une prise de karaté. Qui aurait sans doute raté, soyons clair, mais bon, ça ne coûte rien d'essayer.


« Je suis plus que prête ! Lui répondit-elle sur un ton déterminé. »


Et pour cause, déterminée, ça, elle l'était. Ce n'était pas une petite nature, et elle ne comptait donc décemment pas se défiler. Maintenant qu'ils y étaient, ils allaient y entrer, dans cet hôpital.
Les mains toujours dans ses poches, elle se dandinât légèrement, observant son camarade du coin de l’œil. Ça, cela signifiait qu'elle avait quelque chose à dire, mais qu'elle hésitait légèrement, ou alors qu'elle attendait qu'on lui demande ce qu'il se passait.

Finalement, elle se retourna, faisant dos à Aru.


« D'ailleurs, j'ai pensé à quelque chose. Commença-t-elle. Et si on se lançait un petit défi, histoire de pimenter la chose ? En sachant que l'on va y aller ensemble, dans cet hôpital, je propose que le premier qui demande à sortir, parce qu'il aura trop peur, ait un gage de l'autre. »


De nouveau, elle se dandina sur place avant de se tourner face à Aru, un petit air malicieux brillant dans ses yeux.


« Qu'en penses-tu ? Lui proposa-t-elle avant de lui adresser un petit clin d’œil. »


Elle avait réellement pensé au fait que le premier qui hurle soit le perdant, mais c'était peut-être un peu trop simple. Même si venant d'elle, si elle avait peur, elle serait plutôt du genre à se cacher dans un coin, les mains sur les oreilles, plutôt que d'hurler. Et puis, ainsi, grâce à ce genre de gage, le jeu durerait plus longtemps.

L'adolescente fronça légèrement les sourcils en remarquant le sac sur l'épaule de son ami, duquel dépassait quelques bordures.


« Ce sont tes armes ? Lui demanda-t-elle. Tu comptes frapper la fantômes avec tes livres ? »


Comme à son habitude, la jeune fille n'avait pas su rester sérieuse deux minutes avant de se mettre à rire. Bien évidemment, elle ne se moquait pas d'Aru, bien au contraire ! Mais plutôt d'elle-même, et de ses blagues à deux balles. Ah, décidément, peut-être qu'un jour elle aurait un peu d'humour, mais en attendant, il faudrait se contenter de ce qu'elle a, et c'est pas forcément très jolie à voir ou à entendre.

Merry sortit finalement les mains de ses poches afin de remettre ses cheveux en place, histoire d'avoir l'air un minimum présentable. Et puis, la longueur qu'ils avaient, c'est-à-dire au niveau des épaules, était plutôt gênante. Ils lui piquaient la nuque, par moment. Mais bon, ça lui allait plutôt bien alors on leur pardonnait.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: [Abandonné] Allez, viens ! Ce truc ne fera jamais aussi peur que ma tête le matin. [Aru Deil / Merry Jones]   Mer 13 Aoû - 1:07

Heureux que son effet marche malgré qu'il est abandonnait l'idée de lui faire peur, rien quand voyant la stature du bâtiment qui, lui foutait clairement les chocottes, il allait vraiment passer il ne savait trop combien de temps ici ? 

Il déglutit, ce n'était pas vraiment le moment d'avoir peur de quelque d'aussi....banal que des fantômes. Depuis qu'il était ici il en avait vue des choses étranges -bon pas tellement en faite mais dans le monde magique il devait forcement y avoir pire que des petits esprit en colère, n'est ce pas ?-
S'éloignant de quelques pas il lui sourit et lâcha son épaule avant de fourrer ses mains dans ses poches et de ce concentrer sur la jeune fille pour oublier la peur grimpante qui formait maintenant un nœud dans son estomac. Penser au conséquence de ses actes ? Il y penserait un jour ou l'autre quand il serait adulte et qu'on lui demanderait de répondre du moindre de ses actes, être un enfant était décidément parfois beaucoup plus simple.

-Alors partons à l'aventure ! Ajouta t'il en levant un bras, poing fermé vers le ciel. -Et montrons au fantôme qu'il ne nous font pas peur. Finit il par dire, mais plus bas cette fois ci, comme si il avait peur que les dits fantômes ne l'entendent.

Il lâcha du regard la jeune fille pour observer un moment l'hôpital, sans doute que Merry n'allait pas le laisser faire demi tour maintenant et il ne pouvait pas jouer les poules mouillés devant une fille. Certainement pas, pensa t'il en posant ses mains sur sa taille pour essayer de se donner un semblant de courage.

-Hu ? Fit il avant de la laisser continuer.
Il réfléchis un moment au gage donné et finit par hocher la tête et lui tendis une main, tournant le dos au bâtiment.
-Marché conclu. Affirma t'il. Le gage pourra être de quelconque nature, avoir lieu n'importe quand et n'importe où il ne devra pas cependant discriminer l'adversaire. Cela te convient ?
Sourire aux lèvres il lui rendit son clin d'œil, scellant de son coté le en quelque sorte pacte, faute de trouver un autre mot qui convenait à leurs accord.

Remarquant enfin le sac à demi -ouvert il secoua la tête et le ferma complètement avant de lui adresser un regard en coin.

-Laisse mes livres tranquille, contrairement à certaine personne je ne pars pas à l'aventure sans savoir où nous allons. Il lui lança un regard appuyé puis continua. Tiens, tu savais que c'était ici qu'on expérimenter la luminothérapie ? En d'autres mots on soignait par le soleil, on utilisait ce genre de chose pour les malades de la tuberculose mais....ça ne marchait pas. Il se tut rapidement. Son sourcil droit s'arquant il renonça pourtant à la comprendre il haussa les épaules et remettant ses mains dans les poches il chercha du regard l'entrée aperçut de loin, une fois trouvée il la pointa du doigt.
-Nous pouvons entrer par là.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: [Abandonné] Allez, viens ! Ce truc ne fera jamais aussi peur que ma tête le matin. [Aru Deil / Merry Jones]   Mer 13 Aoû - 14:06

La jeune fille avait adressé un grand sourire à son ami lorsque celui-ci avait déclaré être prêt à « partir à l'aventure ». Il semblait bien confiant, ou du moins en apparence. Mais cela, elle se le promettait, elle ferait de son mieux pour ne pas être la première à craquer dans cet hôpital. Elle allait lui montrer ce que valaient les filles, et qu'elles n'étaient pas toutes des pleurnicheuses. Si jusqu'à présent il n'avait vu que des petites filles courir en jupette avec leurs poupées à la main, c'est une toute nouvelle version qui s'offrait à présent devant ses yeux.
Merry Jones, en chair et en os, pour le plaisir de tous.

Elle avait acquiescé d'un signe de tête lorsqu'Aru avait accepté son idée de gage, histoire de s'amuser un peu plus, imposant ses propres règles à son tour. Très bien. N'importe où, n'importe quand, mais sans discrimination. Ça lui allait parfaitement ! De toute façon, elle avait déjà une idée de ce qu'elle lui demanderait si c'était elle qui venait à gagner, et cela passait parfaitement avec ces nouvelles règles. Tant mieux, ça lui éviterait de réfléchir à autre chose. Elle s'était donc saisit de sa main quand il la lui avait tendu. A présent, le défi était lancé, et l'un n'aurait plus qu'à se soumettre à l'autre en cas de défaite. C'était une poignée de main officielle.

Merry s'était tout de même sentit légèrement mal à l'aise quand son camarade lui avait répondu, au sujet de ses livres. Avait-elle dit quelque chose qu'il ne fallait pas ? Apparemment, elle ferait mieux de faire attention à ce qu'elle disait, si elle ne souhaitait pas s'attirer les foudres du jeune homme. Les blagues déplacées étaient donc à éviter, elle en prenait bonne note. En attendant, elle ne se laisserait pas démonter pour si peu, et profiterait de cette journée au maximum.
C'était bien dommage que les méthodes de cet hôpital n'aient pas marchés sur les patients. Cela signifiait donc qu'il y avait eu des morts, ici ? Bon, comme dans tous les hôpitaux, bien sûr, mais quand même. La jeune fille n'avait quand même pas répondu aux paroles d'Aru, histoire de ne pas dire une autre bêtise, une fois de plus.

Elle acquiesça d'un signe de tête quand le jeune garçon lui montra la porte d'entrée de l'hôpital. On ne pointe pas du doigt, jeune homme, ça ne se fait pas. L'adolescente s'approcha doucement de la porte en question et pressa la poignée, qui la fit s'ouvrir dans un profond grincement, qu'on aurait dit émanant d'outre tombe. Ça, c'était carrément flippant.
Merry adressa un petit regard Aru qui voulait tout dire, histoire de lui montrer que dès le début, elle flippait bien, avant d'entrer la première. L'intérieur était sombre, comme on pouvait s'y attendre, sauf aux endroits où la lumière du Soleil filtrait la pièce à travers les carreaux des vitres brisées. Il y avait donc des débris de verres sur le sol, et un beau paquet de poussière partout. En plus, ça sentait carrément le renfermé. La plupart des meubles avaient été retirés, mais il restait des chaises par-ci par-là. Elle pourrait jurer qu'histoire de bien faire flipper les petites âmes aventurières comme eux, qu'il restait encore des lits de patients aux étages suivant. Avec des draps tâchés de sang, peut-être. Allez savoir les horreurs qui avaient pu être commises ici.

La jeune fille n'avait pas prit de lampe torche de son côté, et pour cause, son élément étant le feu, elle pouvait faire apparaître une petite boule de flammes au bout de son doigt, pour éclairer. Elle espérait quand même ne pas mettre le feu au lieu par accident. Elle se tourna finalement vers Aru, agitant la petite flamme sous ses yeux, plutôt fière d'elle, avant de reprendre un air sérieux.


« Tu veux d'abord visiter le rez-de-chaussée ou on monte directement au premier étage ? Lui demanda-t-elle. »


Peu importe ce qu'il lui répondrait, elle voulait maintenant simplement écourter cette visite au maximum, bien qu'elle ne le dirait pas à son camarade. Elle voulait gagner, et prendrait réellement sur elle pour parvenir à ses fins.
Aru, tiens-toi bien prêt, parce que c'est face à une winneuse que tu es.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: [Abandonné] Allez, viens ! Ce truc ne fera jamais aussi peur que ma tête le matin. [Aru Deil / Merry Jones]   Mer 13 Aoû - 19:26

Il ne craquerait pas. Il ne craquerait pas ce répétait il en boucle, le poing serré, c'était hors de question de perdre un pari aussi simple. Avant c'était face à ses sœurs même s'il doutait que Merry soit aussi pleurnicheuse qu'elle. Après tout elle avait accepté de venir ici et était une sorcière on ne pouvait pas être, sorcière, courageuse et pleurnicheuse, si ? Non, toutes les filles ne devait pas être ainsi sinon ce serait définitivement beaucoup trop ennuyeux et prise de tête.

L'accord scellé par la poignée de main, impossible de se défiler, ce serait réclamer forfait et prouvait une quelconque faiblesse que tout homme -adolescent dans ce cas présent- refuserai d'avouer. Pourtant qu'aller t''il faire s'il gagner le fameux défi ? Il n'avait pour ainsi dire aucune idée du gage possiblement attribuable, ce n'était pas comme s'il la connaissait assez pour lui demander quelque chose de personnel .Haussant les épaules il chassa cette pensée actuel, ce concentrant sur autre chose, comme par exemple cette entrée beaucoup trop proche à son goût, un défi ne pouvait pas être aussi que ça, si ? Et retournait à ses livres bien aimés était une idée tellement sympathique.
Ce qui lança le jeune homme ce fut cette idée de livre, il devait bien y rester quelques documents intéressant dans cet endroit ? Des documents assez explicite pour combler les trous de l'histoire de l'hôpital hantée et résoudre ces mystères. Comme par exemple un soit disant passage dans les sous terrains qui n'était abordé que durant quelques rares lignes et qui avait attisé sa curiosité, ne pensant même pas une seconde que si on n'en parlait pas c'était parce qu'il y avait une bonne raison.

Il sortit de ses pensées quand la porte grinça, produisant un son digne d'un film d'horreur. Vous savez le genre de son qui vous donne des sueurs froides, vous donne envie de prendre vos jambes à votre cou mais vue que le héros et un peu stupide il ne le fait pas, rentre, la porte ce referme derrière le dit héros, un monstre sort de l'ombre et les dévorent ne laissant que les os comme preuve.
Ce n'est vraiment pas le moment de penser à quelque chose comme ça, pensa t'il en secouant la tête pour se remettre les idées en place et en observant la pièce. Il fut déçu, s'attendant à trouver autre chose que des chaises, une odeur de renfermé et tout un tas d'autres choses.
Son attention fut attiré par la petite flamme, une sorcière contrôlant le feu ? Son sourire ce fit moqueur, est ce qu'ils étaient vraiment si différent que ça ?

-Fait attention de ne pas faire flamber l'endroit pendant que nous sommes encore à l'intérieur. Dit il avant d'ajouter. L'étage, ici il n'y a rien d'intéressant.

Il prit une direction, totalement au hasard, ignorant si les étages étaient par là où s'il aller tout simplement s'enfoncer dans la bâtisse.


-Et c'est toi qui a la lumière donc tu passes devant.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: [Abandonné] Allez, viens ! Ce truc ne fera jamais aussi peur que ma tête le matin. [Aru Deil / Merry Jones]   Jeu 14 Aoû - 1:12

Mettre le feu, elle ? Et puis quoi encore !
L'adolescente lui avait tiré la langue pour toute réponse, comme l'aurait fait un enfant. Il avait quand même pensé la même chose qu'elle, ça leur faisait peut-être un point commun, dans la façon de penser ? En attendant, pour sa gouverne, elle contrôlait très bien son élément ! Enfin, à petite dose. Mais pour une petite flamme au bout de son doigt, c'était sans danger. Enfin, ça valait mieux pour eux.
Soit, c'est parti pour l'étage, si Monsieur le désire. Enfin, pour ça, il faudrait que lui arrête de partir comme ça n'importe où, surtout s'il faisait ça sans elle. Sans la lumière de sa magie, il risquait surtout de se prendre un mur ou de se cogner contre un meuble. Teh, mais qu'est-ce qu'il ferait pas sans elle ?

Finalement, une fois à sa hauteur, son regard se posa sur le visage d'Aru. Comme à son habitude, ou du moins ce qu'il lui paraissait être habituel venant de lui, il avait l'air d'être très sérieux. Merry lui adressa un petit sourire, acquiesçant à sa déclaration, avant de se retourner, lui faisant de dos, et de grimacer. Elle passait devant...
Intérieurement, elle pleurnichait d'avoir un élément de feu pour les éclairer, c'était elle qui servirait de victime la première. Normalement, c'est les hommes devant, dans les situations dangereuses. C'était pas juste. Néanmoins, elle le fit sans rien dire, sinon ce serait avouer qu'elle avait déjà légèrement peur, bien que ce soit le cas. Elle ne voulait pas donner à son camarade l'espoir qu'il puisse gagner.
Cette victoire serait sienne.

Ce fut donc d'un pas qui se voulait sûr, mais pourtant très prudent, que l'adolescente s'aventura tout droit, dans le hall des lieux, la peur au ventre. Celui-ci lui faisait d'ailleurs des misères à n'en plus finir. Un peu plus et elle pourrait en vomir son déjeuner sur le sol sale de la pièce. Un peu plus d'horreur ou de moins ici, ça ne changerait pas grand chose, de toute façon.

Comme on pouvait s'y attendre venant du hall d'un hôpital, les lieux étaient vastes. Le regard de la jeune sorcière se leva vers le plafond, qui était relativement haut. Beaucoup de lustres y étaient attachés, mais, en toute logique, ils ne devaient pas fonctionner. Ou alors c'était étrange. Très étrange.
Le bureau de l'accueil était encore là, formant un demi-cercle contre le mur devant lequel il était. Merry s'était glissé derrière, histoire de voir ce qu'il y avait, mais tout était vide. Enfin...


« Il y a un téléphone. Déclara-t-elle à l'attention d'Aru, en relevant les yeux vers lui. »


Il n'avait rien de spécial, un téléphone comme un autre, en soit. Le seul problème étant qu'il soit resté ici, et que les personnes ne l'aient pas prit en partant, le laissant là.


« Je pleure s'il sonne. Plaisanta-t-elle. »


Le pire, c'est que même si son léger rire résonnait dans la pièce, elle était très sérieuse, et fondrait sans doute en larmes s'il la sonnerie se déclenchait. Il n'y avait plus d'électricité dans le bâtiment, ce qui faisait donc de ça quelque chose d'impossible, mais c'était dans un monde magique qu'ils se trouvaient, et chez des fantômes qui plus est. En plus, si l'on y faisait attention, le fil reliant l'appareil à la prise électrique avait été coupé, comme pour l'empêcher de sonner.
Finalement, elle s'en éloigna, et au maximum d'ailleurs, ne prenons pas de risques. De chaque côtés des deux jeunes se dessinaient un couloir, pas d'escalier là où ils étaient. Ainsi, ils faudrait donc qu'ils traversent l'un de ses deux couloirs pour sans doute y trouver un escalier au bout.


« Gauche, droite ? Demanda-t-elle à Aru, bien qu'elle soit devant lui, de dos. »


Pour répondre, il n'avait qu'à parler, tout simplement. De toute façon, c'est avec des mots que l'on s'exprimait le mieux.
Revenir en haut Aller en bas
 
[Abandonné] Allez, viens ! Ce truc ne fera jamais aussi peur que ma tête le matin. [Aru Deil / Merry Jones]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Abandonné] Allez, viens ! Ce truc ne fera jamais aussi peur que ma tête le matin. [Aru Deil / Merry Jones]
» morgan ≠ allez viens, on est bien bien bien bien.
» Viens, on va jouer à casse-bonbon ! | PV Ironie Funeste |
» R/ allez viens, on va baiser
» Allez viens j't'emmène au vent || Brooke ♣

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Refuge  :: Bienvenue au Refuge ! :: Archives :: RP-
Sauter vers: