Refuge-RPG.
 
Pour voter pour le Forum. Clique

Partagez | 
 

 Un parfum d'Asie flotte dans l'air [MinHo Park/Sakura Saito]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Un parfum d'Asie flotte dans l'air [MinHo Park/Sakura Saito]   Dim 4 Jan - 16:16

Je mordis à pleines dents dans mon sandwich. Bon, ce n'était pas exactement un repas gastronomique ou digne d'un restaurant cinq étoiles, ni même de la cantine, mais ça me suffisait tandis que je marchais tranquillement dans le parc.
Je venais de voir une superbe pièce de théâtre au sujet d'un amour interdit, d'une sorcière et d'une tête tranchée ou quelque chose comme ça. A moins que je ne confonde avec le film que j'avais vu hier ?

Je haussais les épaules. Peut importe. J'avais apprécié et c'était tout ce qui comptais, même si la mémoire me faisait quelque peu défaut.
Je repèrais rapidement un banc dans une flaque de soleil et allais m'y asseoir. Avec ma peau fragile j'aurais normalement dû éviter de m'exposer trop à la lumière de l'astre du jour mais il faisait froid en cette journée de janvier et les rayons du soleil auraient le mérite de réchauffer quelque peu mon blouson noir.
Et puis, les rayons UV étaient faibles, à ce qu'il paraissait, en cette période de l'année.

Je terminais mon sandwich assez rapidement avant de regarder ma montre. C'était l'heure d'aller en cours.
Je ne bougeais pas. J'avais déjà séché le matin alors pourquoi pas l'après-midi ? En plus il faisait beau, ce qui n'était pas courant à cette période de l'année ! D'habitude il faisait gris avec soit de la pluie soit de la neige...

Je penchais ma tête en arrière, le visage offert à la lumière de midi passé. Ce que c'était agréable ! Bien sûr il faisait un peu froid, mais j'avais remis mes gants et j'étais bien couverte donc ça importait peu !
Au bout d'une minute ou deux, mon cou devint douloureux à force d'être tordu dans cette position inhabituelle. Je m redressais donc et observais les gens qui avaient bravé le froid pour se promener en m'amusant à leur donner des noms.

Ainsi, un vieil homme devint "vénérable grand-père", en référence à un film que j'étais allé voir quelques temps auparavant, allez savoir lequel, et une femme qui surveillait ses enfants qui jouait s'appela d'un coup Mathilde simplement parce que je trouvais que ça lui allait bien.
Oui, j'avais de drôles de jeux...

Je m'amusais ainsi pendant une heure encore à peu près, assise en tailleur sur mon banc avant de simplement perdre mon regard sur le paysage calme du parc.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un parfum d'Asie flotte dans l'air [MinHo Park/Sakura Saito]   Dim 4 Jan - 17:08

Revenant d'un rendez-vous à la banque, MinHo était assez excédé : le banquier avait rejeté sa demande de prêt sous prétexte "qu'il n'avait que 18 ans et que le siège ne lui faisait pas confiance", il devrait faire appel à de nouveaux mécènes, ce qui voulait dire une charge de travail supplémentaire à organiser des soirées à la galeries et à devoir se rendre à d'autres soirées encore plus assommantes dans des boites à la mode remplies de filles et de types superficiels complètement idiots.

Il avait besoin de se détendre, il roulait au hazard dans les rues d'Andore, ses roues l'amenèrent au parc, cet endroit qu'il aimait tant.

Il se gare dans l'allée qui le bordait et s'extirpa de l'habitacle, alla chercher son sac reporter contenant ses Nikon et téléobjectifs et s'engagea sur la pelouse.

Comme à chaque fois, la magie opéra, le calme et la beauté du lieu lui retirèrent toutes ses tensions, surtout quand il se rapprocha du lac, il ne savait pourquoi mais il était irrémédiablement attiré par le plan d'eau, il ne pouvait jamais résister trop longtemps à aller s'asseoir sur ses berges.

Il faisait beau pour un mois de janvier, un joli soleil filtrait à travers les branches des chênes majestueux, il mis ses lunettes de soleil Tom Ford qu'il avait acheté lors d'un voyage à Paris et alla s'installer non loin d'un petit bosquet tranquille.

MinHo sorti son Nikon fétiche, son préféré, le premier qu'il s'était acheté, peut être un peu dépassé mais qui lui avait toujours donné ses plus beaux clichés, il y adjoignit un téléobjectif et commença à balayer le parc à la recherche d'un sujet qui pourrait l'intéresser et, soudain, une jeune fille apparu dans son champ de vision, une jeune japonaise à ce qu'il pouvait en voir.

C'était la première fois qu'il la voyait, elle était très jolie et il aimait beaucoup son look Hime Gyaru, il n'en avait jamais vu en Andore, aussi, intrigué, il décida d'aller engager la conversation.

- Bonjour...Puis je vous déranger quelques instants Mademoiselle?

Il lui fit un joli sourire et s'inclina respectueusement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un parfum d'Asie flotte dans l'air [MinHo Park/Sakura Saito]   Dim 4 Jan - 17:35

Je ne pensais à rien. C'était relaxant parfois de juste vider son esprit. Le vent frais caressa mon visage tandis que je fermais un instant les yeux. Il n'y avait pas à dire, l'hiver était une belle saison ! Quand tout était figé, les arbres près à refleurir ou regarnir de feuilles, sommeillant.
Un sourire étira mes lèvres qui commençaient à craquer légèrement.
Distraitement, je sorti mon baume à lèvres et en étala un peu dessus avant de remonter légèrement mon écharpe.
Je commençais à sentir le froid et à songer à rentrer. Et pourtant je ne bougeais pas.

Je me perdais à nouveau dans mes pensées quand une voix me sortie de ma douce torpeur. Je tournais la tête vers le garçon qui venait de me parler. Brun, asiatique, coréen peut-être, il était plutôt beau et manifestement plus âgé que moi. De combien ? Aucune idée. Je n'ai jamais été douée pour ce genre d'estimations.
D'un naturel méfiant, je lui adressais un demi sourire en lui faisant une place sur le banc. Inutile d'être trop froide, je ne connaissait pas encore ses intentions. Mais il ne fallait pas non plus être trop chaleureuse, au cas où... Oui, je suis une fille spéciale.

—Bien sûr, que puis-je pour vous ?

Je remarquais alors un appareil photo dans sa main. Il semblait un peu... et bien pas ancien mais... disons que ce n'était pas le modèle qu'on trouvait en magasin.
Ça y était, j'était intriguée. Qu'est-ce qu'un photographe voulait de moi ? Je ne me trouvais pas particulièrement belle, et encore moins photogénique. En plus, ça me paraissait un peu gros le coup de l'artiste qui trouve une personne parfaite, une sorte de muse. Je veux dire, qui voudrait de moi comme ça ?
Certainement pas un professionnel. D'ailleurs l'était-il ? Il me semblait un peu jeune mais j'avais déjà vu des artiste faire carrière plus tôt que ça. Mozart par exemple, avait été connu très tôt ! Mais là encore, ça me semblait un peu exagéré.
J'attendais donc assez impatiemment qu'il s'explique.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un parfum d'Asie flotte dans l'air [MinHo Park/Sakura Saito]   Dim 4 Jan - 17:53

Elle était encore plus mignonne de près, et mignonne, était un mot bien faible.

Elle était belle, c'était plutôt le mot qui convenait ; de jolies lèvres charnues, un peu abimées par le froid mais qui gardaient une jolie teinte rosée et qui les faisaient ressembler à un petit fruit, de très jolis yeux bruns, un petit nez mutin.

Il avait déjà vu ce genre de filles au Japon lors d'un stage d'été durant ses études mais à coté d'elle avec leurs perruques, leur tenues trop impécables et leur maquillage abondant, elles faisaient vulgaires alors que cette jeune demoiselle respirait la simplicité et la candeur.

Il sourit à nouveau en s'asseyant à ses côtés et repris la parole.

- Avant tout je m'excuse par avance et je ne voudrais pas que vous pensiez que je suis présomptueux mais je voulais vous poser une question.


Il inclina un peu la tête de coté pour la regarder comme il le faisait quand il examinait une oeuvre qu'on lui amenait à la galerie.

- Je me demandais...vous êtes bien japonaise n'est ce pas? Vos traits ainsi que votre style Hime Gyaru m'ont inspiré cette idée, mais je me trompe peut être et je ne voudrais en aucune façon vous importuner. Je suis juste curieux et il s'agit d'une déformation professionnelle, je recherche toujours à en apprendre un peu plus sur les différentes cultures.

Tandis qu'il parlait, il triturait machinalement la sangle de son Nikon, il ne savait pourquoi mais la présence de la jeune fille avait attisé en lui l'envie de faire une exposition sur le Japon.

Décidément, ce parc, ce lac, et maintenant cette jeune femme, c'était vraiment une bonne idée de venir ici cet après midi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un parfum d'Asie flotte dans l'air [MinHo Park/Sakura Saito]   Lun 5 Jan - 14:55

Maintenant qu'il était assis près de moi je le voyais mieux : son visage fin était encadré par ses cheveux bruns mi-longs et ses lèvres roses et pleines me souriaient gentiment. Il était vraiment séduisant, je ne pouvais le nier. Mais j'étais quand même gênée de ne pas voir ses yeux à cause de ses lunettes de soleil.
Je le rassurait tout de même d'un sourire pour l'encourager à continuer, même s'ill'aurait sans doute fait sans ça.

Il pencha la tête sur le côté en me regardant, me donnant l'impression étrange d'être testé, comme face à un examinateur lors d'une épreuve... C'était légèrement stressant et je m'attendais bizarrement à une question plus ou moins difficile.
Aussi fus-je surprise de sa demande : il voulait simplement savoir si j'étais japonaise ? Et bien au moins la réponse serait simple...
Il ajouta quelque chose derrière et je mis quelques instants à comprendre de quoi il parlait : le style Hime Gyaru ? Ce devait être mes vêtements...
Je ris doucement, amusée de mon ignorance sur mes propres affaires. Je m'avisais qu'il pouvait mal le prendre et me raclais la gorgé afin de lui répondre.

-Excusez-moi de rire mais je ne connaissais pas ce nom de "Hime Gyaru", je choisi mes vêtements au coup de coeur sans me préoccuper de ce genre de choses. Pour répondre à votre question, je suis effectivement japonaise. Et ne vous inquiétez pas, vous ne m'importunez pas, au contraire.

Je lui fit un vrai grand sourire. Les gens curieux et désireux d'en savoir plus avaient toujours trouvé faveur à mes yeux et puis cet homme ne semblait pas méchant. Cependant, il me manquait encore une chose.

-Je tacherais de satisfaire votre curiosité au mieux mais avant, j'aimerais savoir une chose s'il vous plaît : qui êtes vous ? Moi je m'appelle Sakura.

Voilà, ainsi je me sentirais plus à l'aise pour lui parler. Après je lui aurais bien demandé de retirer ses lunettes de soleil mais il ne fallait pas abuser non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un parfum d'Asie flotte dans l'air [MinHo Park/Sakura Saito]   Lun 5 Jan - 18:34

MinHo se mit à sourire quand il l'entendit lui répondre, en effet, il ne s'était pas trompé, elle était bien japonaise.

Elle était charmante, ne semblait pas vraiment timide mais avait une réserve qu'il appréciait, cela changeait de ces jeunes femmes trop sûres d'elles qu'il avait pu connaitre lors de certaines soirées.

Il retira ses lunettes de soleil pour mieux la regarder et surtout il se rendit compte qu'elle aurait pu juger qu'il était mal élevé de les conserver.

- Je me disais bien que vos traits ne pouvaient me tromper. J'aime beaucoup votre pays, sa culture, son histoire, son architecture. Mais surtout, ne vous excusez pas. Les Hime Gyaru sont des jeunes filles qui ont un style très apprêté et elles ont l'air de jolies princesses...un peu comme vous bien que vous sachiez rester très naturelle Mademoiselle.

Il sourit à nouveau, tendrement cette fois ci quand elle lui parlait avec tant de naturel de son ignorance en matière de mode.

Elle se présenta...Sakura...ce prénom lui allait bien.

- Je suis ravi de faire votre connaissance Sakura, je me nomme MinHo Park.

Il lui tendit sa main avant d'ajouter quelques mots.

- Vous êtes une touriste ou vivez vous en  Andore? Mais je vous importune peut être avec mes question Sakura.

MinHo rougis doucement, un léger trouble s'emparant de lui, il avait peur qu'elle ne le trouve trop empressé et indiscret.

- Mais peut être que vous attendez des amis ou bien, il baissa un peu la voix, un petit ami et je serais fâché de prendre de votre temps et de vous incommoder.


Il baissa son regard vers son Nikon qu'il avait toujours entre les mains et résolu de le ranger dans son sac reporter.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un parfum d'Asie flotte dans l'air [MinHo Park/Sakura Saito]   Lun 5 Jan - 21:14

Je rougis en l'entendant dire que je ressemblait à une jolie princesse. Ce n'était pas souvent que j'entendais ce genre de compliment au Refuge. Jamais en fait... Bon il aurait peut-être fallu que je sois un peu plus présente là bas pour cela...

Il enleva enfin ses lunettes et je pu voir ses yeux : noirs et profonds, ils me coupèrent le souffle un instant. Et le sourire qui suivit m'en fit afficher un à mon tour, presque inconsciemment.
Je serrai la main qu'il me tendait. MinHo... Un nom peu courant par ici, et à mon sens très beau.
J'allais spontanément lui répondre que j'étudiais au Refuge donc que je vivais à Andore avant de me raviser. Il n'était peut-être pas des plus intelligent de dire que je vivais dans un manoir prétendument en ruine avec des êtres magiques alors que je ne savais même pas si lui-même était "humain" ou non.
Aussi j'optais pour une demie vérité.

—Et bien je vis à Andore. Et vous ne m'importunez pas ne vous inquiétez pas.

Il rougit un peu. Je le trouvais un peu plus séduisant. C'est vrai, je n'avais pas souvent rencontré de garçons qui rougissaient ainsi... Pas que j'en rencontrais des centaines mais bon...
Ce qu'il dit ensuite me dit froncer légèrement les sourcils. J'attendais des amis ou... un petit ami ? Cette idée me fit presque éclater de rire mais je me contint. Après tout, il ne savait pas que je n'avais que peu d'amis et encore moins de petit ami. Aucun petit ami en fait.

C'est donc un léger amusement dans la voix que je lui répondit.

—Oh ne vous inquiétez pas MinHo, je n'attends personne. En fait je ne faisait que regarder le paysage en digérant mon sandwich.

Je ris doucement.

—Pour tout vous dire, mes amis sont... occupés. Et je n'ai pas de petit ami.

J'avais failli dire qu'ils étaient en cours. Ce qui aurait immanquablement amené la question "et pas vous?". En temps normal, ça ne me dérangeait pas plus que ça de dire que je séchais les cours, parce que je trouvais toujours une excuse plus ou moins valable -allant d'un banal et véridique 'j'avais pas envie' à 'mon grand père est malade' ou 'ma grand mère est morte'. Mais bon le problème c'est qu'on a que quatre grand parents.
Et puis, j'avais honte de lui sortir une de ces excuses stupides. En fait non, j'avais honte tout cours de lui avouer que je séchais.
C'était très bizarre d'ailleurs, je n'avais pas l'habitude de me soucier du jugement des autres...
Je décidais donc de changer plus ou moins de sujet.

—Et vous-même, qu'est-ce qui vous amène ici ?

Oui bon, j'avoue, c'est un changement de sujet intéressé. Mais il faut bien que je sache retourner la situation à mon avantage non ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un parfum d'Asie flotte dans l'air [MinHo Park/Sakura Saito]   Lun 5 Jan - 23:26

Il la regarda alors quand elle se remit à parler pour répondre à sa question.

Alors comme ça elle vivait en Andore? Il plissa les yeux en se caressant instinctivement la lèvre inférieure avec son pouce.

Des amis occupés, il la regarda puis sourit, lui qui était solitaire se dit soudain que ça ne l'aurait pas gêné que ses amis soient "occupés".

- Et bien je suis ravi que vos amis soient occupés ainsi si je vous retiens et abuse de votre temps j'aurai un peu moins mauvaise conscience.

Machinalement il se mit à se imaginer quel âge elle pouvait bien avoir...16 ou 17 ans pas plus, en tout cas elle avait moins de 18 ans, ce qui voulait dire qu'elle était encore lycéenne.

"Vilaine petite fille", pensa-t-il en riant pour lui même en comprenant qu'elle séchait surement ses cours mais il ne dirait rien, cela ne le regardait pas et il l'avait bien souvent fait lui même quand il était au Refuge.

Il haussa un sourcil quand elle lui apprit qu'elle n'avait pas de petit ami. Là par contre il ne s'y attendait pas, une jeune fille aussi jolie et qui paraissait aussi douce et gentille aurait dû avoir un petit ami, il était vraiment étonné.

- Je sors d'un rendez-vous d'affaires qui m'a un peu stressé et j'avais besoin de me délasser. J'adore ce parc et venir ici me fait toujours du bien. Et vous? Vous venez souvent ici?

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un parfum d'Asie flotte dans l'air [MinHo Park/Sakura Saito]   Mar 6 Jan - 16:10

Mon sourire ne quittait plus mon visage. Je le quittait des yeux un instant, reportant mon regard sur la surface scintillante du lac. Décidément, je ne me lassais pas de la beauté de l'hiver.
Un rendez-vous d'affaires ? Alors il travaillais... Donc il était plus âgé que moi. Mais pas de beaucoup cependant. Peut-être avait-il entre 18 et 20 ans ?
La curiosité me dévorais mais je n'osais pas lui demander de peur de paraître trop curieuse voire indiscrète. Même si c'était lui le garçon et le plus âgé, donc techniquement lui qui devait faire attention à ce qu'il disait. Mais bon, je trouvais ça stupide.
Et puis de nos jours, une fille trop curieuse...et bah voilà. Je ne dirais rien de plus parce que je ne savais pas quoi penser des filles (ni des garçons) trop curieux. Ai-je déjà dit que mon niveau de relations sociales frôlait le néant ?

Bref, trêve d'égarement. Je reportais mon attention sur MinHo. Même si ma dérive mentale n'avait duré que quelques secondes et ne m'avait même pas déconcentrée de ses paroles, je ne voulais pas paraître impolie.

—Je vous comprends, ce parc est magnifique en toutes saisons... Oui, je viens régulièrement, dès que je le peux. J'aime venir marcher sur les berges du lac ou simplement contempler le paysage pour... Comment avez-vous dit ? Me délasser ?

Aïe. Ça y était, je jouait la cruche de service. Reprends-toi ma vieille, reprends-toi !
J'inspirais à fond l'air froid pour m'éclaircir les idées. Mine de rien, les filles qui deviennent bêtes en présence des garçons dans les films, ce n'était pas tout à fait faux. Pas tout à fait. Mais ça l'était quand même un peu.
Je lui adressais un autre sourire.

—Vous sortez donc d'un rendez-vous d'affaires ? C'était à propos de quoi ? Oh, et dans quoi travaillez-vous ? Si ce n'est pas trop indiscret bien sûr...

Oui...Ma curiosité avait fini par triompher, comme toujours. Tant pis. Au moins j'en saurais plus sur MinHo !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un parfum d'Asie flotte dans l'air [MinHo Park/Sakura Saito]   Mar 6 Jan - 20:27

MinHo la regardait tandis qu'elle parlait du parc, il avait les yeux qui brillaient de plaisir en l'écoutant, c'était comme s'il lui avait soufflé le mots qu'elle prononçait.

Le parc, cet endroit avait toujours eu une signification particulière pour lui, c'était là qu'il se réfugiait quand il avait besoin de se ressourcer, quand il avait besoin d'inspiration, quand il devait prendre une décision importante ou bien...quand il allait mal.

C'était là aussi qu'il avait fait la connaissance de son petit DaeHyun, il sourit à ce souvenir et aujourd'hui, il la rencontrait, elle, en ce lieu, toujours par pur hasard, on aurait dit que sa vie se retrouvait irrémédiablement liée à cet endroit.

Il la vit regarder le lac, elle était de profil, il la détailla, elle était vraiment jolie, il sursauta quelques peu quand elle se retourna soudain vers lui, comme un enfant pris en faute.

Il sourit quand elle lui dit qu'elle aussi aimait cet endroit.

- Il semblerait que tous les deux nous soyons attachés à cet endroit. Oui, moi aussi je l'aime en toutes saisons, l'hiver, la neige recouvrant la pelouse et les arbres, le printemps et l'été avec ces quantités de fleurs et de papillons et, ma saisons préférée pour ses couleurs, l'automne avec ces rouges, ces oranges, les feuilles qui tombent des arbres, c'est mon havre de paix.

Il plissa un peu les sourcils quand elle lui demanda ce qu'il faisait dans la vie, elle était curieuse et il aimait ça, la curiosité selon lui était une preuve de vivacité d'esprit et de sociabilité, il la trouvait de plus en plus sympathique.

- Je suis photographe et je suis également le propriétaire d'une petite galerie d'arts qui vient d'ouvrir en Andore, elle s'appelle le Clair Obscur et je serai ravi de vous la faire visiter quand vous le désirerez Sakura.

Il fit une courte pause et la regarda doucement.

- Et vous? J'imagine que vous êtes lycéenne? Je ne vous donne pas plus de 16 ou 17 ans. Mais pardonnez moi si je fais erreur et que je ne me conduis pas en gentleman en demandant son âge à une jeune femme.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un parfum d'Asie flotte dans l'air [MinHo Park/Sakura Saito]   Sam 7 Fév - 15:11

Je ne pouvais m'empêcher de sourire en l'écoutant. Ce n'était pas de ma faute, j'aimais bien ça voix !
Je m'adressais une gifle mentale : quelle idiote ! On aurait dit une de ces princesses nian nian des dessins animés pour enfants... Je les aimais bien mais il y avait une limite !

J'écarquillait légèrement les yeux en entendant son métier : photographe et directeur d'une galerie d'art ? La classe totale.

—J'accepte avec plaisir ! J'aime beaucoup l'art même si je n'ai pas toute la sensibilité des professionnels sans doute...


La vérité c'est que quand on me disais "qu'est-ce que tu ressens devant tel ou tel tableau", j'étais incapable de répondre... je pouvais simplement dire "j'aime bien" ou "bof" (jamais "je n'aime pas" pour ne vexer personne) mais jamais dire ce que je ressentais vraiment... En revanche, quand un tableau me plaisait vraiment, je pouvais rester des heures devant alors que j'accordais à peine un regard aux autres. Quand je l'avais expliqué à ma grand-mère qui m'avait autrefois emmenée dans un musée, elle m'avait dit que c'était ça l'art, que c'était destiné à toucher tout le monde et que par conséquent on ne pouvait pas se sentir concerné par tout... J'avais eu du mal à la croire et je ne la croyais toujours pas d'ailleurs...
Mais je n'avais pas besoin de le préciser à MinHo, non ?

Mon sourire se figea en l'entend parler de lycée et d'âge et mon embarras revint.
Je dû même rougir, un peu. Avec un peu de chance il croirait que c'était à cause du froid mais c'était  peu probable...
Aussi je me raclais discrètement la gorge avant de retrouver un petit sourire.

—Effectivement, je suis "lycéenne"... J'ai 16 ans. Et ne vous inquiétez pas, j'ai connu des gens bien moins "gentleman" que vous... Et vous, quel âge avez-vous ? Vous ne me semblez pas très vieux pourtant vous travaillez...

Il m'avait posé la question alors je n'avais plus aucune raison de ne pas la lui poser à son tour n'est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un parfum d'Asie flotte dans l'air [MinHo Park/Sakura Saito]   Sam 28 Mar - 20:17

Rp clôturé pour inactivité.

Si vous souhaitez le rouvir, contactez le staff.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un parfum d'Asie flotte dans l'air [MinHo Park/Sakura Saito]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un parfum d'Asie flotte dans l'air [MinHo Park/Sakura Saito]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un nénuphar flotte dans la rivière ....
» [Théorie] Les Dévoreurs de Rêves
» -Event- La migration du one Piece ~ Une flotte derrière un Ivrogne~ Direction la Baie[pv pirate]
» Quel parfum de glace préférez-vous?
» Haïti: un camion plonge dans une rivière, des dizaines de victimes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Refuge  :: Bienvenue au Refuge ! :: Archives :: RP-
Sauter vers: