Refuge-RPG.
 
Pour voter pour le Forum. Clique

Partagez | 
 

  Si quelque chose de précieux et d'irremplaçable disparaît, nous avons l'impression de nous éveiller d'un rêve. [Lilith Heather/ DongHo Kang / WooHyun Kim / SungGyu Kim]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Ordre Epsilon

avatar
Je suis...
Situation amoureuse : Libre comme l'air ~
Masculin Messages : 342
Points : 428
Date de naissance : 08/02/1999
Date d'inscription : 26/08/2014
Age : 18
Localisation : --


Feuille de personnage
Pouvoir de votre personnage :
Histoire de votre personnage :
Caractère de votre personnage :

MessageSujet: Si quelque chose de précieux et d'irremplaçable disparaît, nous avons l'impression de nous éveiller d'un rêve. [Lilith Heather/ DongHo Kang / WooHyun Kim / SungGyu Kim]    Mer 10 Déc - 15:06

Mise en garde et avant propos.

Ceux qui sont sensibles, merci de ne pas lire ce rp. Je ne serais en aucun cas responsable si l'un d'entre vous se trouver être choqué par ce qu'il va suivre. 

Ce rp n'a pas ete fait au hasard, il a ete réfléchi depuis la création de mon personnage. Je ne cherche pas à attirer l'attention sur moi. Merci de respecter cela.

Si, apres ce rp, j'en trouve un autre portant sur le meme thème, je considérerai cela comme du plagiat. Et il y aura donc des sanctions. Merci de respecter mon travail de réflexion sur mes propres personnages. 

Les remarques et tout ce qui ira avec, je les ignorerai. Si ca vous plait pas, passez votre chemin et ne lisez pas. 

Je tiens également à signaler que je n'ai pas de tendances suicidaires IRL, au cas ou vous vous poseriez des questions.
Merci.

♥♦♣ Le Refuge. Pouit nous accompagne. ♥♦♣

Uhuhuhu~:
 


Ying Yang ~:
 

~Sexy WooHyun~:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ordre Epsilon

avatar
Je suis...
Situation amoureuse : Libre comme l'air ~
Masculin Messages : 342
Points : 428
Date de naissance : 08/02/1999
Date d'inscription : 26/08/2014
Age : 18
Localisation : --


Feuille de personnage
Pouvoir de votre personnage :
Histoire de votre personnage :
Caractère de votre personnage :

MessageSujet: Re: Si quelque chose de précieux et d'irremplaçable disparaît, nous avons l'impression de nous éveiller d'un rêve. [Lilith Heather/ DongHo Kang / WooHyun Kim / SungGyu Kim]    Mer 10 Déc - 15:09

Le blanc. Cette odeur de désinfectant. L'agitation autour de lui. Les cris. Les battements de son coeur. La vision rendue flou par ses larmes. WooHyun ne comprenait plus rien. Il ne voulait pas. Il voulait se réveiller. C'était un cauchemar. Il allait se réveiller. Il devait. Tout c'était passé trop rapidement....

La journée venait de se terminer. La sienne du moins. Elle avait mal commencé. Une dispute avec SungGyu... Il avait sans doute été méchant avec lui. Il lui avait reprocher de trop en faire, de le surprotéger.... Et maintenant il regrettait. Il n'aurait jamais dû lui parler aussi durement. Des deux, SungGyu était celui qui souffrait le plus. Et il souffrait en silence...
Il arriva rapidement devant la porte de la chambre, prenant une grande inspiration, et ouvrit la porte. Et tout s'arrêta. Ses yeux s'écarquillèrent en voyant le corps d'un des deux hommes qu'il aimait le plus au monde étendu par terre. Il se précipita vers lui, se laissant presque glisser à ses côtés. La peau de ses avants bras était déchiquetée, rendu rouge par le sang qui voulait des plaies profondes. Et puis, comme si cela ne suffisait pas, son haut blanc était taché au niveau de son ventre. Un coup de poignard... Ses yeux commençaient à picoter mais ce n'était pas le moment. Il appuya sur la plaie, tentant vainement d'empêcher le sang de couler plus. Il attrapa son portable, composant fébrilement le numéro des urgences. Ses mains tremblaient. Il avait peur. Mais une main attrapa faiblement son poignet, et il tourna son regard larmoyant vers son frère qui avait les yeux à moitié ouverts.

- WooHyunnie.... Ne fais pas ça.... Laisse moi partir.... Murmura-t-il faiblement.

- Gyu.... Gyu je t'en prie ne me demande pas ça....

Son frère ne répondit pas, et WooHyun eut énormément de mal à donner toutes les informations nécessaires à l'équipe de secours tant sa voix tremblait. Alors tout allait se finir comme ça ? Non... Non il ne pouvait pas. Il ne se le permettrait pas. Il passa une de ses mains ensanglantée dans des cheveux avant d'appuyer plus fortement sur son ventre. Il le voyait partir. Son regard chocolat se faisait plus lointain

- Jebal... Jebal reste réveillé... Ne ferme pas les yeux... Jebal...

- Mianhaeyo... Jjinjja.... Saranghaeyo...

Ses yeux se fermèrent doucement, en meme temps que sa main lâcha son poignet avant de tomber au sol. Les secours arrivèrent quelques instants plus tard. Il se décala, se laissant glisser contre le mur. Il ne parvenait pas à réfléchir.


A: Lith, DongHo
Sos. Gyu. Hôpital.

Le message était rapide. Peut être un peu trop. Et il n'était pas sur qu'ils saisissent la nuance.

Lilith l'avait rejoint rapidement, sans doute trop inquiète. Lui, n'avait pas décroché un mot. Il ne pouvait pas. Il était couvert de sang... Son sang... Son regard était fixé sur ses mains. Rouge. Trop de rouge. L'odeur métallique commençait à lui donner envie de vomir.

Une infirmière blonde arriva alors, les repérant plutôt facilement, et elle avança vers eux, un sourire désolé plaqué sur les lèvres. WooHyun pensa que SungGyu n'aimait pas les blondes. Il se releva, attendant le verdict, une boule au ventre.

- Je suppose que vous êtes les proches de.... Kim SungGyu.

- Comment il va...?

- Je ne vous cacherai pas que son état est critique.... Il a perdu énormément de sang. Il est actuellement dans le coma. On ne sait pas s'il va se réveiller... Ses blessures sont assez graves... Il ne voulait pas survivre. Vous pouvez aller le voir si vous voulez. 

Elle leur lança un dernier sourire avant de leur montrer la chambre et de partir. Il hésita un moment à entrer. Il ouvrit la porte doucement. Il devait le voir...

Il était là, allongé, le visage tellement paisible.... Son torse était bandé, il pouvait de là où il était apercevoir le relief de ses muscles. Ses avants bras l'étaient tout autant. Il était relié à divers appareils qui bipaient doucement. Ses doigts continuèrent leur périple plus bas, retraçant les courbes de ses muscles, appréciant leur fermeté et la douceur de sa peau sous la pulpe de ses doigts. Cela faisait tellement longtemps qu'il n'avait pas toucher cette peau qui était identique à la sienne qu'il en avait presque oublié la sensation. Il s'arrêta à la limite du bandage. Il était réellement un malade mentale de penser à ce genre de chose alors que SungGyu était entre la vie et la mort.

Il tira une chaise vers lui, s'asseyant, ne quittant pas le visage de son frère des yeux, guettant son réveil. Attendant de lui balancer une connerie habituel lorsque ses yeux s'ouvriraient. Et puis, il se prit la réalité en pleine face. La dispute, son renfermement, son air triste.... Tout prenait forme dans son esprit et il réalisa que tout ceci remontait à plus loin. Et lui, il n'avait pas su le voir. Il n'avait pas pu l'épauler comme il aurait dû. Et lui qui lui avait promis de souffrir avec lui...

Ses yeux se remirent à picoter, et des larmes rondes et brillantes, pures comme du cristal se mirent à dévaler sur ses joues. Lui qui n'était pas croyant, il se surprit à prier. Il ne pouvait pas partir maintenant, c'était impossible. Il ne le supporterait pas.

Il enfoui son visage contre son torse, pleurant en silence, étouffant un cri de rage. Il ne s'était jamais senti aussi amer, con, et égoïste. S'excuser n'aurait servi à rien, il savait que SungGyu accordait beaucoup trop d'importance à cela. Il serra alors sa main entre ses doigts, implorant son réveil silencieusement. Il aurait du lui demander, s'intéresser plus à ses visions et peut être aurait il pu éviter cela.

Il releva la tete, contemplant ce visage qui était si beau à ses yeux. Il laissa échapper un souffle tremblant. SungGyu ne semblait plus en souffrance.... Il semblait tellement heureux à cet instant. Jamais il ne l'avait vu aussi paisible.


- Je suis tellement désolé.... je me rends seulement pleinement compte de combien j’étais chanceux d’avoir l’être le plus parfait à mes côtés...Mais Gyu.... surtout rappelle-toi à quel point je t’aime et qu’un jour, je serai de nouveau à tes côtés. S'il le faut je vivrais ce que tu n'auras pu vivre par toi-même, pour pouvoir te raconter tout ce que tu as manqué… et à quel point tu m’as manqué pendant le temps où tu n'étais pas là.... Mais je t'en prie ne me force pas à devoir le faire.... Ouvre les yeux Gyu... Je t'en prie... Ne baisse pas les bras.... Pas aussi facilement....

♥♦♣ Le Refuge. Pouit nous accompagne. ♥♦♣

Uhuhuhu~:
 


Ying Yang ~:
 

~Sexy WooHyun~:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: Si quelque chose de précieux et d'irremplaçable disparaît, nous avons l'impression de nous éveiller d'un rêve. [Lilith Heather/ DongHo Kang / WooHyun Kim / SungGyu Kim]    Dim 14 Déc - 21:39

Dieu que Lilith s'ennuyait allongée sur son lit ! Malheureusement, il n'y avait pas grand chose d'autre à faire et puis ses colocataires n'étaient pas là alors autant en profiter. Elle n'avait rien contre les deux jeunes filles, mais un peu de silence ne faisait pas de mal et Lilith ne pouvait l'acquérir qu'en restant parfaitement seule.

Après quelques minutes à fixer le plafond sans bouger, comme un cadavre sur son lit de mort, Lilith entendit un téléphone vibrer dans la pièce. Elle sursauta avant de se comprendre que c'était le sien, elle l'utilisait tellement peu qu'elle en avait presque oublié l'existence. Qui pouvait donc bien lui envoyer un message ?

La jeune fille soupira, rechignant à se lever. Elle finit cependant par le faire, car ce sms mystérieux intriguait beaucoup. Après quelques minutes passées à chercher la cachette de son téléphone, oublié dans le fond d'une poche quelconque, elle put enfin l'allumer... Puis l'éteindre. Une fois, deux fois, dix peut-être avant de comprendre que ce qu'elle lisait n'était pas une blague ou un rêve.

Son sourire s'effaça lentement pour laisser place à un froncement de sourcils inquiet. Il était arrivé quelque chose à SungGyu, elle n'aimait pas cela, elle n'aimait pas cela du tout ! Son esprit s'emballa tandis qu'elle passait tous les scénarios possibles et imaginables dans sa tête. « Calme-toi, ce n'est peut-être rien ! » Pensa-t-elle pour essayer de se rassurer mais la jeune fille n'était pas idiote, on ne marquait pas « sos » pour une égratignure.

Arrivée devant l'entrée de l'hôpital, Lilith hésita avant de passer la porte, elle détestait vraiment cet endroit. L'odeur de désinfectant et de mort, les bébés qui pleurent pour un oui ou pour un non, les sourires forcés des infirmières et surtout le monde. Toutes ces personnes se plaignant de l'attente ou s'inquiétant mentalement pour un petit bobo ou un cancer en phase terminale. C'était trop dur pour la jeune fille se savoir leurs problèmes sans pouvoir rien faire. Lilith finit cependant par entrer à l'intérieur, son angoisse pour l'Elu était trop forte.

-Woo !
S'écria-t-elle en apercevant la silhouette du jeune homme dos à Lilith. Elle courut vers lui jusqu'à ce qu'il se retourne, exposant à l'Anglaise quelque chose qu'elle aurait souhaité ne jamais voir... Du sang, et visiblement pas le sien.

Le monde s'écroula autour d'elle. Les pensées de tous les patients, les enfants criant non loin, toutes les personnes autour d'elle -y comprit Woo- s'effacèrent pour laisser place à un vide lui broyant les entrailles, un cris inaudible à tous ceux qui ne sont jamais tombé de si haut. Pour un instant plus rien n'existait pour la jeune fille, de tous les scénarios qu'elle avait pu imaginer, celui-ci était sans aucun doute le pire.

Ses yeux se baignèrent de larmes. « Non.. Non... Non !... » Murmurait-elle inlassablement en secouant sa tête négativement. Ce n'était pas possible, SungGyu ne pouvait pas être blessé si gravement ! Lilith leva les yeux vers le jeune homme en face d'elle, mais dut les abaisser à nouveaux, elle ne pouvait tout simplement pas le regarder sans penser à son frère. Son haut, ses mains, ses cheveux, tout était couvert du sang de celui-ci, c'était un spectacle bien trop dur pour la jeune fille.

Elle essaya de parler, mais sa voix fut étouffée par le chagrin qui lui nouait la gorge. Woo non plus ne disait rien. C'était douloureux à dire, mais l'Anglaise sentait comme une étrangère face à ce jeune homme. Il n'était pas le garçon qu'elle connaissait. Il était triste, en état de choc et couvert de traces de sang. Non, il ne pouvait pas être Woo, c'était trop dur à accepter que cette boule d'énergie insouciante et joueuse se soit transformer en lui.

Il voulait mourir. Ce fut la seule information que Lilith retint du passage éclair de l'infirmière chargée de SungGyu. Il avait essayé de se suicider. Comment avait-il pu ? Comment avait-il pu décider que tout ce qu'il avait ici ne comptait pas autant que ce silence éternel ?! Lui qui osait parler d'espoir et de comment remonter la pente ! Lilith secoua la tête, elle n'avait pas le droit de lui en vouloir. Pas maintenant. Un sentiment de culpabilité s'insinua en elle. S'il avait choisi la mort à la vie, c'est qu'il souffrait et elle n'avait pas été capable de voir à quel point.

Lilith suivit son ami jusqu'à la chambre, mais resta en retrait, il y avait quelque chose de tellement personnel entre les deux frères qu'elle ne se sentait à sa place ici. Elle n'osa pas s'approcher du jeune homme endormit avant que le sorcier n'ait pris un siège. SungGyu était là, si paisible et pâle qu'on aurait pu le croire déjà mort. La jeune fille se retint très fort de ne pas lui sauter au cou pour le serrer dans ses bras le reste de vie ! Il semblait si fragile, comme une fleur qui pourrait se faner en un simple contacte. Les larmes lui montèrent aux yeux encore une fois. Il était si beau.

Le discours de Woo lui déchira le cœur. Elle baissa les yeux pour faire ce qu'elle n'avait pas fait depuis des années... Parler à Dieu. Jamais quelconques prières n'avaient été récitée avec tant de ferveur. Cela lui coûta beaucoup, elle revenait sur une promesse qu'elle avait faite il y a fort longtemps, mais pour sauver SungGyu la jeune fille aurait était capable de briser mille serments de jeunesse.

Il devait survivre, pour lui-même, mais aussi pour toutes ses personnes qui tenaient à lui : son frère, sa famille là-bas en Corée, son meilleur ami, ... Elle. Des larmes coulèrent le long de son nez pour finalement s'écraser au sol. Lilith ne pouvait simplement pas accepter de vivre en le sachant loin d'elle pour toujours. L'adolescente s'approcha de Woo pour poser une main compatissante sur son épaule, ce qui signifiait beaucoup pour elle.

-Ça va aller, ça va aller...
Murmurait-elle de sa voix douce, autant pour rassurer le jeune homme qu'elle-même.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: Si quelque chose de précieux et d'irremplaçable disparaît, nous avons l'impression de nous éveiller d'un rêve. [Lilith Heather/ DongHo Kang / WooHyun Kim / SungGyu Kim]    Sam 20 Déc - 0:19

DongHo était à la fac, encore un cours de criminologie, il aimait cette matière mais le professeur, pfff, il ne s'était jamais autant ennuyé.

Il griffonnait sur son bloc des petits dessins, des petits cœurs, et surtout, un prénom, "WooHyun", ce garçon dont il était tombé tellement amoureux.

Il sourit à l'idée de lui faire une surprise et de l'appeler pour lui proposer de le voir, il vit alors son téléphone vibrer, il sourit, il se dit que le hazard faisait bien les choses, c'était justement lui, Woo, qui venait de lui envoyer un sms.

Il s'attendait à lire un de ces jolis petits mots doux qu'ils s'envoyaient mais il fronça les sourcils quand il le lu.

Non Gyu à l'hôpital? Mais...Mais qu'est ce qu'il se passe?


Il se leva, rassembla ses affaires et sorti de l’amphithéâtre en courant pour rejoindre le plus vite possible sa voiture, il démarra en trombe, il ne pris même pas la peine de boucler sa ceinture de sécurité, il savait juste que le frère de son copain était hospitalisé et que Woo devait être désespéré.

Sur le trajet, il se rongeait les sangs, il avait peur que Woo soit lui aussi blessé ou en danger, il ne comprenait pas pourquoi son don ne s'était pas manifesté, pourquoi il n'avait rien ressenti.

Il se gara sur le parking à son arrivée et couru vers l'entrée, il demanda à l’accueil qu'on lui indique la chambre de Gyu, il avait le cœur qui battait fortement dans sa poitrine pendant que la jeune femme qui le renseignait cherchait sur son ordinateur, il soupira quand il appris que Woo était au chevet de son frère et non pas lui même un patient.

Il pris le chemin du service des urgences en courant dans les couloir, il faillit renverser un chariot couvert de médicaments, il eu juste le temps de l'éviter.

Il arriva dans le service et demanda des nouvelles de Gyu, on le conduisit dans une chambre.

SungGyu était allongé dans un lit, le torse et les avant-bras recouverts de bandages, des perfusions , des appareils, des électrodes.

Il vit alors Woo et Lilith qui étaient auprès du jeune homme, il se mordit les lèvres, l'ambiance dans la chambre était si pesante, il se rapprocha du lit et s'assit à la droite de Woo, il se saisit de la main du jeune brun et la lui baisa.

Il ne savait quoi faire, quoi dire, il savait juste que Woo avait besoin de lui et que son devoir était de le soutenir et d'apporter de la force à Gyu qui paraissait si chétif dans ce lit blanc.
Revenir en haut Aller en bas

Ordre Epsilon

avatar
Je suis...
Situation amoureuse : Libre comme l'air ~
Masculin Messages : 342
Points : 428
Date de naissance : 08/02/1999
Date d'inscription : 26/08/2014
Age : 18
Localisation : --


Feuille de personnage
Pouvoir de votre personnage :
Histoire de votre personnage :
Caractère de votre personnage :

MessageSujet: Re: Si quelque chose de précieux et d'irremplaçable disparaît, nous avons l'impression de nous éveiller d'un rêve. [Lilith Heather/ DongHo Kang / WooHyun Kim / SungGyu Kim]    Mar 23 Déc - 12:49

WooHyun ne réagit pas lorsque la jeune femme posa sa main sur son épaule. Il semblait complètement déconnecté. Ça va aller.... Et si ça n'allait pas ? Qu'est ce qu'ils feraient tous ? Est qu'il parviendrait à vivre avec ça ? Il était sûr qu'il ne pourrait plus se regarder dans la glace. 

DongHo arriva peu de temps après. Il ne réagit pas non plus, bien qu'il soit content que le jeune homme soit là.  Son regard restait figé sur le visage de son frère, se demandant comment ils avaient pu en arriver là.

De longues minutes s'écoulèrent et l'infirmière blonde refit son apparition. Il se tendit lorsqu'elle posa ses mains sur le corps de son frère, la fixant d'un regard noir, surveillant le moindre de ses faits et gestes. Il savait qu'elle était là pour aider SungGyu mais c'était plus fort que lui, il ne pouvait pas s'en empêcher. Puis elle partit enfin, replongeant la pièce dans le silence coupé par le bruit des appareils. 

D'autres longues minutes s'écoulèrent, quand, enfin, il vit son frère reprendre vie. Ses paupières frémirent, sa poitrine se soulevait, non plus dans ce mouvement imperceptible. Il n'eut pas le temps de réagir que SungGyu arracha le tuyau qui l'aidait à respirer, et le jeta à terre. WooHyun se redressa sur sa chaise. Et quand il le vit esquisser un autre mouvement, il attrapa doucement son poignet pour l'en empêcher mais ce fut peine perdue. 

Il soupira de soulagement. Il n'était plus inquiet.... Presque plus. Il prit son visage entre ses mains avant de l'embrasser doucement. Puis il le relâcha, se retournant. Il avait du sang de partout, il ferait sans doute mieux de se nettoyer.

- Je vais... Aller enlever tout ça.  

Il posa une main sur l'épaule de DongHo, puis Lilith, et disparu dans la salle de bain, s'appuyant contre l'email du lavabo, tête penché à l'avant, il ferma doucement les yeux. Il ne voyait pas ce qu'il pouvait faire de plus pour son frère, même s'il se doutait que ce dernier avait sans aucun doute besoin de soutient à cet instant... Il alluma l'eau, la regardant couler, complètement perdu dans ses pensées, se demandant si tout serait comme avant après ça.

♥♦♣ Le Refuge. Pouit nous accompagne. ♥♦♣

Uhuhuhu~:
 


Ying Yang ~:
 

~Sexy WooHyun~:
 


Dernière édition par WooHyun Kim le Mer 31 Déc - 13:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ordre Gamma

avatar
Je suis...
Situation amoureuse : Appartient à son Namu ♡
Masculin Messages : 365
Points : 624
Date de naissance : 28/04/1997
Date d'inscription : 09/08/2014
Age : 20
Localisation : Aha, vous aimeriez le savoir !


Feuille de personnage
Pouvoir de votre personnage :
Histoire de votre personnage :
Caractère de votre personnage :

MessageSujet: Re: Si quelque chose de précieux et d'irremplaçable disparaît, nous avons l'impression de nous éveiller d'un rêve. [Lilith Heather/ DongHo Kang / WooHyun Kim / SungGyu Kim]    Mar 23 Déc - 12:54

Le vide intersidéral. Une liberté salvatrice à laquelle il avait aspiré pendant de nombreuses années... Et il l'avait enfin trouvé. Il n'entendait rien, ne ressentait rien... Il était juste bien. Trop bien. 

Quelques minutes apres l'arrivée des jeunes gens, l'infirmière blonde refit son entrée, allant vers les appareils pour vérifier que tout allait bien. Elle se tourna alors vers le corps inerte de SungGyu, le regardant un instant avant de s'approcher. Elle commença par enlever les bandages de ses avants bras, dévoilant des plaies qui partaient du poignet jusqu'aux coudes. Elle rebanda ensuite doucement, prenant garde de ne pas appuyer sur les plaies. Elle contourna ensuite le lit, baissant doucement le pantalon, dévoilant les os de ses hanches sous le regard mauvais du garçon aux cheveux noirs, tentant de l'ignorer, ce qui fut difficile tant il était presque haineux. Pourquoi ? Elle enleva de nouveau le bandage, inspectant un moment la blessure qui devait sans doute être la plus grave. Elle avait arrêté de saigner. De nouveau, elle appliqua un bandage mais pas sur tout le torse, seulement sur la zone concernée, sous le regard noir perçant de l'adolescent assis non loin. Elle les regarda un instant. Une de ses mains tenait fermement celle du jeune coréen allongé. L'autre, était posée sur son torse. Son petit ami ? Ça ne la regardait pas en réalité. Mais ils semblaient tellement proche...
Puis un autre jeune homme entra dans la pièce. Et quand elle vit qu'il lui embrassa la main et qu'il ne le repoussa pas, elle en déduisit que c'était lui, sans doute, son petit ami. Mais alors qui était ce garçon brun ?  

- S'il se réveille... Ménagez le. Il risque d'être shooté à cause de la morphine et agira sans doute étrangement.  

Elle leur sourit une dernière fois avant de sortir. 

La quiétude qui s'était emparée de lui semblait disparaitre. Ses membres n'étaient plus si délicieusement engourdi, et il entendait des voix autour de lui. Floues et si lointaines. Celle d'un garçon, celle de WooHyun... Et une autre, féminine. Il ne la reconnaissait pas. Était-ce Lilith ?

Il se reconnecta peu a peu a la réalité. Il perçut des bruits entêtants, se répétant inlassablement.  Une douleurs phénoménale lui déchira les avants bras. Il sentit également quelque chose de chaud, doux comme du velours sur son torse. Mais il était incapable de savoir ce que c'était. 

Il remua un peu. Quelque chose le gênait. Doucement, il leva la main et l'approcha de son visage, ses doigts se posèrent sur un tuyau relier à son nez, il l'attrapa et l'arracha, le jetant faiblement à terre.  Il tenta d'ouvrir les yeux, mais la lumière trop vive lui agressa les pupilles, alors il les referma immédiatement.  Il tenta de bouger, mais un gémissement de douleurs s'échappa de ses lèvres. Son torse lui faisait atrocement mal. Il y avait autre chose au niveau de sa poitrine, il tâta doucement du bout de doigts, sentant une main lui attraper doucement son poignet pour sans doute l'empêcher d'y enlever, mais il y arracha tout de même, il était vivant, pas besoin de devoir se le prouver.

La source de chaleur  retourna un moment sur son torse,  puis elle migra, et encadra son visage. Une pression humide se fit ressentir sur ses joues. Il ne comprenait rien. Et il ne comprit pas non plus ce que son frère avait dit. Il ouvrit doucement les yeux, sa vision floue se rétablissant peu à peu. Il grimaça légèrement, le plafond blanc, cette odeur... Tout ceci lui donna la nausée. 

Il était à moitié allonger, il n'avait donc pas besoin de se relever. Tant mieux. Il n'était pas sûr d'avoir réussit si ça avait été le cas. Son regard bifurqua légèrement sur le coté, voyant ainsi Lilith et DongHo. Mais il ne parla pas. Sa gorge était trop sèche, et il n'en avait pas tellement l'envie en réalité.

♥♦♣ Le Refuge. Pouit nous accompagne. ♥♦♣
Hey, sexy /PAN/:
 

Aish:
 



*^*:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: Si quelque chose de précieux et d'irremplaçable disparaît, nous avons l'impression de nous éveiller d'un rêve. [Lilith Heather/ DongHo Kang / WooHyun Kim / SungGyu Kim]    Lun 29 Déc - 1:28

Woo ne réagit pas à son contact, elle ne s'attendait pas à ce qu'il le fasse. C'était sans doute mieux ainsi, car elle n'aurait pas su quoi dire ou faire, voir le jeune homme dans cet état était si troublant... Heureusement, DongHo arriva quelques minutes après, et même si le sorcier ne réagit pas plus, cette présence lui faisait sans aucun doute du bien. Le trio resta silencieux jusqu'à ce que l'infirmière arrive. Lilith étouffa un cri et dut détourner le regard à la vue des blessures de SungGyu, la vision d'horreur était insupportable. Elle garda les yeux volontairement rivés au sol tout le long, récitant prière sur prière, mais elle se trouva vite limitée alors elle abandonna, gardant cependant les yeux fermés, au bout d'un moment, elle ne tint plus et se mit à nouveau à contempler l'Elu.

... Non, elle avait dû rêver, il n'avait pas bougé, ce n'était pas possible ! Ses yeux passèrent du sorcier à DongHo pour finalement revenir sur le patient qui était bien conscient ! Un fou rire provoqué par le soulagement s'empara de Lilith et lorsqu'elle prit sa tête dans ses mains, elle se rendit compte qu'elle pleurait. Son cœur fit un bond dans sa poitrine, SungGyu était là, devant ses yeux, affaiblit, mais bien vivant... Après avoir embrassé son grand frère, Woo partit se nettoyer du sang de celui-ci, laissant DongHo et elle dans la pièce. Lilith reporta donc son attention sur l'Elu qui les regardait sans rien dire et tout lui revint d'un coup, l'angoisse, le déni, la peur, une boule de sentiments négatifs se forma, s'amplifiant à chaque seconde, elle détourna le regard ; le voir, même en vie, était trop dificile pour l'Anglaise.

De chaudes larmes de rage coulaient le long de ses joues rosées, empruntant les sillons tracés par celles précédemment versées à son réveil. Le soulagement laissait maintenant place à la colère, tellement profonde qu'elle en avait mal. Ses membres tremblaient presque, elle avait très envie de vomir tout le dernier repas qu'elle avait ingurgité même sans se souvenir exactement à quand il remontait et son cœur avait doublé de volume, il pesait si lourd dans sa poitrine qu'elle se demandait comment elle arrivait encore à tenir debout.

Tout son être lui criant de le frapper, crier, l'embrasser et le frapper à nouveau. Elle lui en voulait tant d'avoir fait ça, d'avoir voulu mourir, de l'avoir abandonnée. Bien sur elle pensait aussi à Woo, sa famille et ses amis, mais en ce moment même, c'était une force purement égoïste qui l'animait, elle refusait pure et simplement d'avoir à vivre sans lui... Et cette décision qui s'était imposée à elle-même était la raison pour laquelle l'Elu était le plus en colère. Pourquoi est-ce qu'il devait compter à point pour elle ?! Lilith n'avait rien demandé cette nuit-là, à la clairière, pourquoi est-ce qu'il avait débarqué dans sa vie ? Pourquoi lui avait-il fait une chose pareille ?! Elle ne voulait pas tenir à lui comme ça, non, c'était trop dur d'être dépendant de quelqu'un, c'était risquer de souffrir à nouveau et la jeune fille ne voulait pas faire ce choix... Pourtant en étant là elle avait dit oui, en parlant avec lui ce soir-là elle avait accepté d'avoir mal pour être bien.... Oh non et voilà que cela recommençait, elle voulait à nouveau se jeter dans ses bras, non, ce serait trop facile !

-You're an idiot, you're a bloody idiot !
Murmurait-elle inlassablement, comme un mantra pour ne pas exploser émotionnellement. L'Anglaise s'approcha enfin, ses traits étaient tirés, il devait être fatigué lui aussi, mais Lilith était trop perdue pour sans soucier. « Tu n'avais pas le droit ! Tu n'avais pas le droit de faire ça ! » Sa voix se brisait, étouffée par les sanglots. Elle essayait tant bien que mal de se rappeler les mots de l'infirmière, « ménagez-le... » Mais c'était trop dur, trop dur de faire comme si elle allait bien, comme si sa tentative de suicide ne l'avait pas affectée ! Comment aurait-il réagit lui si elle avait été à sa place ? Aurait-il eu aussi mal qu'elle en ce moment même ? Aurait-il simplement dit que c'était la vie et qu'il fallait continuer sans regarder en arrière ? Aurait-il au moins versé la moindre larme ? Elle n'en savait rien, elle ne savait rien de ce qu'il ressentait et jusque-là, cela ne l'avait pas gênée, mais aujourd'hui si, aujourd'hui, elle avait besoin de savoir si elle avait ne serait-ce qu'une infime importance à ses yeux, car son acte lui en faisait douter.

Ses doigts effleurèrent presque sa joue, mais elle les retira au dernier moment, non, elle ne pouvait pas le toucher, pas maintenant. L'adolescente secoua la tête de gauche à droite, elle était vraiment pitoyable. Les cheveux en pétard, les yeux bouffis par les pleurs, la main pâle et tremblante. À vrai dire, cette bataille intérieure l'épuisait et s'allonger lui aurait fait le plus grand bien. Oui, c'est ça, dormir dans son lit à la maison, une tasse de thé encore fumant sur la table de chevet et ses parents assis juste à côté. Elle voulait rentrer à la maison. Pour la première fois depuis son arrivée, elle voulait simplement rentrer chez elle, s'excuser mille fois d'être partie et retrouver son monde, aussi sombre soit-il... sauf qu'elle ne pouvait plus.

« ... Dix secondes pour inspirer, dix secondes pour expirer... »


Avant de laisser à SungGyu le temps d'esquisser le moindre nouveau mouvement, la jeune fille se pencha pour qu'il ait pas à bouger et le serrât dans ses bras. Pendant une fraction de seconde plus rien d'autre ne dérangeait son esprit. Combien aurait-elle donné pour que cet instant dure toujours ? Son seul souhait était de l'étreindre si fort qu'il ne puisse plus bouger, mais connaissant maintenant la gravité de ses blessures, elle se retint et le tint délicatement contre elle pendant quelques secondes.

-Sérieux, ne me refais plus jamais un coup pareil hein.
Dit-elle en essuyant du revers de la main les larmes restantes, un petit rire nerveux la secoua. Il était en vie. Il était bien en vie et elle tout ce qu'elle trouvait à faire, c'était l'engueuler pour finalement lui tomber dans les bras !... Oh et puis peu importe. Il était en vie.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: Si quelque chose de précieux et d'irremplaçable disparaît, nous avons l'impression de nous éveiller d'un rêve. [Lilith Heather/ DongHo Kang / WooHyun Kim / SungGyu Kim]    Dim 4 Jan - 7:41

Impuissant...tellement impuissant. C'était ainsi qu'il se sentait.

Il était là dans cette pièce avec ce son régulier qui lui parvenait, les battements du cœur de SungGyu, des bruits de pas dans le couloir, cette odeur d'antiseptiques qu'il détestait, il n'arrivait même pas à réfléchir à autre chose qu'à WooHyun couvert de sang à son arrivée, à l'infinie tristesse que son petit ami et Lilith dégageaient, et, bien que son petit ami ai besoin de lui, il avait presque envie de s’effacer car il ne savait comment aider.

Il aurait tant voulu en faire plus, il se sentait si démuni face à cette situation, mais, que pouvait il faire de plus...

Il regardait le visage de Gyu qui paraissait si calme dans sa souffrance, et, bien qu'il ne le connaissait que peu, il se mit à prier de toutes ses forces pour qu'il tienne le coup, pour qu'il s'en sorte, il voulait le voir se réveiller, pour lui, pour eux tous et surtout pour Woo qui serait anéanti s'il perdait son grand frère, aujourd'hui plus que jamais il en avait conscience.

Soudain, SungGyu ouvrit les yeux, un soupire de soulagement s'échappa de ses lèvres, il n'osa tout de même pas bouger, son regard se reporta sur WooHyun, il fut ému de voir l'amour que le jeune homme portait à son frère, il comprenait, lui même n'aurait pas supporté ne fut ce qu'un instant l'idée de perdre sa petite sœur ou son frère, ce serait tellement atroce.

Lilith attira son attention, ses larmes qui coulaient sans interruption lui fendaient le cœur, elle semblait aimer Gyu profondément, à cet instant il se posa la question s'ils n’étaient qu'amis ou bien amants, elle semblait si sensible, sa peine était vraiment infinie et, le soulagement qui avait éclairé son visage le fit sourire.

Le cauchemar était terminé, il avait repris conscience, maintenant il leur fallait être là chacun à leur façon pour l'aider à s'en sortir, Dongho ne savait trop comment il pouvait apporter son aide à part être là.





Revenir en haut Aller en bas

Ordre Gamma

avatar
Je suis...
Situation amoureuse : Appartient à son Namu ♡
Masculin Messages : 365
Points : 624
Date de naissance : 28/04/1997
Date d'inscription : 09/08/2014
Age : 20
Localisation : Aha, vous aimeriez le savoir !


Feuille de personnage
Pouvoir de votre personnage :
Histoire de votre personnage :
Caractère de votre personnage :

MessageSujet: Re: Si quelque chose de précieux et d'irremplaçable disparaît, nous avons l'impression de nous éveiller d'un rêve. [Lilith Heather/ DongHo Kang / WooHyun Kim / SungGyu Kim]    Dim 4 Jan - 12:07

SungGyu se reconnectait peu à peu. Il se sentait mal, comme s'il planait, et cette sensation inconnue lui déplaisait fortement. Il n'avait pas un contrôle total de son corps. Il le sentait. Il était encore engourdi.

Il n'eut d'ailleurs pas le temps de penser plus que Lilith s'approcha, en train de pleurer. Au final, il n'allait jamais la voir heureuse. Son coeur se serra. Cette fois ci, c'était de sa faute. Pourtant... Pourtant il ne ressentait rien de plus. Il ne parvenait pas à culpabiliser d'avoir fait ça. Pourquoi il ne savait pas. Il ne sentait juste mal de la voir pleurer.

- Hm.

Ce fut sa seul réponse quand elle lui parla, trop perdu pour tout comprendre. Il remarqua vraiment qu'il n'avait pas de haut lorsqu'elle se pencha pour le prendre dans ses bras, ses vêtements frottant contre sa peau nue lui faisait bruler les sens. Il avait toujours été sensible. Il ne réagit pas de suite. Il n'arrivait pas à bouger.

Ses sourcils se froncèrent légèrement tandis qu'il se redressait, maintenant Lilith contre lui en posant sa main sur sa taille. Là c'était mieux. Il l'emprisonna contre lui, ne lui donnant aucun échappatoire. Ses os craquèrent en même temps qu'il se rallongea. Ses mains allèrent se perdre dans ses cheveux tandis qu'il reculait le visage de la jeune fille. Son regard s'accrocha à ses lèvres, complètement perdu dans sa contemplation. Il dû secouer sa tete légèrement de droite à gauche pour reprendre ses esprits, avant d'essuyer les traces de larme du bout des doigts. Il embrassa ses joues, son front, passa une main dans ses cheveux avant de l'attirer contre lui, enfouissant son nez dans ses derniers.

- Arrête de pleurer, Lith, arrête de pleurer..

Parce qu'il allait vraiment se mettre à pleurer si elle continuait. Il préférait encore qu'elle le frappe ou n'importe quoi d'autre, mais pas la voir pleurer. Il releva les yeux, et regarda le jeune homme qui se trouvait non loin. Il était content de le voir. Réellement. S'il était là, ça voulait dire qu'il continuait de prendre soin de WooHyun et il lui était reconnaissant. Il était touché également le jeune homme puisse s'inquiéter un peu. Bien qu'il n'ait rien demandé à Lith ou à lui.

- Je suis content de te voir... Vraiment.

Par contre, pas de traces de WooHyun. Mais... Il ne voulait pas le voir. Pas maintenant. Il ne voulait pas se confronter à son regard. Il n'était pas sur de pouvoir tenir le coup.
Pour la première fois de sa vie, son frère lui faisait peur.

♥♦♣ Le Refuge. Pouit nous accompagne. ♥♦♣
Hey, sexy /PAN/:
 

Aish:
 



*^*:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ordre Epsilon

avatar
Je suis...
Situation amoureuse : Libre comme l'air ~
Masculin Messages : 342
Points : 428
Date de naissance : 08/02/1999
Date d'inscription : 26/08/2014
Age : 18
Localisation : --


Feuille de personnage
Pouvoir de votre personnage :
Histoire de votre personnage :
Caractère de votre personnage :

MessageSujet: Re: Si quelque chose de précieux et d'irremplaçable disparaît, nous avons l'impression de nous éveiller d'un rêve. [Lilith Heather/ DongHo Kang / WooHyun Kim / SungGyu Kim]    Mer 11 Fév - 13:37

WooHyun ne savait pas quoi faire. Il avait l'impression que son esprit allait exploser, une véritable tempête d'émotions et de sentiments tourbillonnaient à une vitesse phénoménal dans son corps et il ne savait pas comment y faire face. Il soupira avant de faire couler l'eau, entreprenant de nettoyer son visage, son cou, ses cheveux et ses mains. Il se regarda un instant dans le miroir. Les traits de son visage étaient tirés, des cernes couraient sous ses yeux, de légères traces de maquillage subsistaient encore sous ces derniers, mais il n'avait pas le courage de les effacer. Il entendait des voix étouffées, SungGyu semblait être complètement revenu à lui.

Il ressortit, souriant légèrement en  les voyants se papouiller,  ça ne l'étonnait pas tellement venant de Lith en réalité. Il passa une main dans ses cheveux humides avant de se diriger vers le troisième jeune homme, l'embrassant chastement avant de l'enlacer. C'était un remerciement silencieux. Il n'avait pas tellement envie de parler et de toutes manières il n'était pas excessivement douée avec les mots. 
Il le relâcha, presque à regret, mais le relâcha, avant de se tourner vers le lit. Finalement, une idée lui traversa l'esprit, et il entraîna DongHo avec lui. SungGyu semblait reprendre peu à peu des couleurs, mais il se doutait qu'il mettrait du temps à s'en remettre. Bien qu'il ne veuille pas l'admettre, et surtout ne pas le montrer, SungGyu avait toujours été fragile. WooHyun le savait, il l'avait déjà vu après tout. 

Il allait s'asseoir de l'autre côté du lit, sur le bord, gardant ses doigts noués autour du poignet de son petit ami, et passa une main dans les cheveux bruns de son frère. Il aurait bien voulu le frapper, mais pas sûr que l'aîné apprécie. Et même affaibli, bizarrement, WooHyun se doutait qu'il lui ferait mal. 

- Tu n'es qu'un abruti. Ne refais plus jamais ça.

Il soupira. SungGyu n'accepterait jamais ses remontrances mais tant pis, WooHyun n'allait pas ne rien dire, c'était hors de question. Pas cette fois. Et il était certain que Lilith et DongHo pensait la même chose que lui. Ils étaient là, ils s'inquiétaient eux aussi... SungGyu était un abruti fini, mais restait son frère après tout.

Des bruits venant du couloir attira son attention, et il fronça les sourcils. Il se demandait d'où cela pouvait venir, mais avant qu'il réagisse, la porte s'ouvrit et un parfum qui, étrangement, ne lui était pas inconnu, emplit la pièce. Il releva la tête, et ses yeux s'écarquillèrent. Trois nouvelles personnes venait d'arriver et WooHyun avait vraiment l'impression qu'il allait mourir. 
Il y avait un femme, petite, qui trichait avec des talons, vêtu d'une robe noire en dentelle. Plutôt mince, il semblait difficile de lui donner un âge tant elle paraissait jeune. Ses cheveux noirs étaient relevés en une queue de cheval haute, et elle portait un maquillage discret. Ses yeux chocolats étaient humides par les larmes, et ses lèvres, semblable à celles de WooHyun, étaient légèrement pincées. Sous la nervosité, elle jouait avec les bracelets dorées qui pendaient à ses poignets, mais ses yeux, eux, étaient rivés sur SungGyu.

Juste à coté d'elle se trouvait un homme, beaucoup plus grands. Ses cheveux bruns étaient impeccablement coiffés et aucune émotion n'était visible sur son visage, si ce n'était de la froideur. Il semblait jeune également, et WooHyun déglutit difficilement face à sa présence. Les yeux noirs perçants de cet homme étaient également rivés sur SungGyu, mais ses lèvres, plus fines, n'étaient pas pincées. Il était vêtu d'un costume noir impeccable, et portait également une oreillette à son oreille droite. Enfin, derrière lui, se trouvait un autre jeune homme, qui gardait obstinément les yeux au sol. 

WooHyun se releva un peu maladroitement et s'inclina, mais le sourire que la jeune femme lui adressa le rassura, et il lui rendit, un peu timidement. Il ne parla pas, ayant momentanément perdu le contrôle de ses cordes vocales, mais cela ne sembla pas déranger la coréenne qui s'avança jusqu'au lit, et passa une main tremblante dans les cheveux bruns de son frère, avant de finalement s'asseoir et le tirer à elle dans une étreinte désespérée. Même l'homme avança.

- ... Mère... Père.. Je ne pensais pas que vous viendriez..

♥♦♣ Le Refuge. Pouit nous accompagne. ♥♦♣

Uhuhuhu~:
 


Ying Yang ~:
 

~Sexy WooHyun~:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: Si quelque chose de précieux et d'irremplaçable disparaît, nous avons l'impression de nous éveiller d'un rêve. [Lilith Heather/ DongHo Kang / WooHyun Kim / SungGyu Kim]    Dim 22 Mar - 14:32

Lilith essaya de se rassurer elle-même en l'entendant lui répondre ce qui n'était même pas un mot. Elle avait eu si peur et maintenant, l'idée qu'il puisse le recommencer lui broyait les entrailles, il y était juste impossible de comprendre qu'il ne regrettait pas son acte... Ou plus exactement, elle refusait de comprendre ce sentiment destructeur bien qu'en connaissant le goût.

Un sourire d'une infime tristesse se dessina sur ses lèvres lorsque SungGyu se redressa pour lui rendre son étreinte. Puis il se rallongea, la jeune fille lui murmura d'y aller doucement quand elle entendit son corps craquer sous les mouvements, il devait se ménager maintenant. Les mains du jeune homme virent se perdre dans ses cheveux et pendant quelques instants il sembla déconnecter, son regard perdu sur les traits fins de l'Anglaise. Puis il vint effacer du bout de ses bouts les dernières traces de tristesse perlant encore sous ses joues ce qui fit légèrement frissonner la jeune fille, et l'embrassa plusieurs fois avant de l'attirer à nouveau contre lui. Llith se mordit la lèvre pour ne pas craquer à nouveau, elle avait officiellement les nerfs à vif ce qui signifiait que le moindre geste, le moindre mot risquait d'humidifier à nouveau ses yeux rougis.

- Si tu savais comme je suis soulagée de te serrer dans mes bras...
Murmura-t-elle luttant pour ne plus pleurer comme il lui avait demandé. Elle lui en voulait toujours, mais toute sa colère et son incompréhension n'égalaient pas sa joie de le voir encore respirer.

Puis SungGyu releva les yeux pour parler au magicien qui n'avait pas bougé depuis que son copain était parti se nettoyer. Lilith resta contre l'Elu, caressant doucement sa joue de sa main glacée, mais tourna à son tour son attention vers DongHo pour lui offrir un petit sourire rassurant. Le pauvre, il se retrouvait embarqué dans cette histoire sans rien avoir demandé -un peu comme eux tous ici- mais heureusement qu'il était là pour WooHyun. L'Anglaise savait qu'il était très désorienté et se sentait impuissant face à la situation, merci à son don, mais le sorcier avait besoin aujourd'hui plus que n'importe quel jour, quelqu'un sur lequel s'appuyer et elle était heureuse de savoir qu'il tenait ce rôle malgré la gravité de toute cette histoire.

En parlant de WooHyun, celui-ci sortit à ce moment-là et vint justement câliner son copain, sans un mot avant de l'attirer avec lui vers le lit d'hôpital. Lilith pinça les lèvres et attrapa la main de l'Elu en l'entendant parler, « Tu n'es qu'un abruti. Ne refais plus jamais ça. », pourtant elle ne pouvait pas le contredire parce que même si la forme était brutale, sur le fond il avait raison. Elle soupira avant d'essayer de sourire au sorcier pour le réconforter, mais sa mine soucieuse n'aider pas vraiment.

Du bruit se fit entendre dans le couloir, mais la jeune fille l'entendit à peine, les sombres pensées que tout le monde portait en ce moment même occupaient trop son esprit pour qu'elle fasse attention à l'extérieur et puis ils étaient dans un hôpital après tout. La porte s'ouvrit peu de temps après, Lilith soupira. L'infirmière était déjà de retour ? C'était dommage, elle n'avait vraiment pas envie de quitter les bras de SungGyu... Non, ce n'était pas l'infirmière.

Elle sentit l'esprit de WooHyun s'emballer et releva les yeux en comprenant quelque chose n'allait pas. Sa bouche s'entrouvrit et elle fronça les sourcils, devant l'entrée se trouvait trois adultes, une femme et deux hommes et visiblement, le sorcier les avait reconnus. Étrangement, leurs visages semblaient familiers, pourtant l'Anglaise était bien certaine de ne les avoir jamais rencontrés. Lilith se redressa doucement, gardant tout de même la main de SungGyu dans la sienne, pour saluer les nouveaux arrivants de la tête, une expression intriguée sur le visage.

La jeune femme vint s'asseoir au bord du lit avant de serrer contre elle l'Elu. Puis WooHyun parla, les yeux de la jeune fille s'écarquillèrent et elle lâcha la main de SungGyu sous la surprise.... C'était leurs parents ?! Enfin, elle savait qu'ils en avaient, comme tout le monde, mais... Elle n'aurait jamais pensé les voir un jour quoi, que faisait-il en France en plus ? Ils ne vivaient pas ici, n'est-ce pas ? Lilith rougit légèrement baissa les yeux sans un mot, elle n'avait jamais été très à l'aise avec des inconnus. Au moins, ce n'était pas comme si elle rencontrait ses beaux-parents pour la première fois... Contrairement à DongHo.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: Si quelque chose de précieux et d'irremplaçable disparaît, nous avons l'impression de nous éveiller d'un rêve. [Lilith Heather/ DongHo Kang / WooHyun Kim / SungGyu Kim]    Dim 29 Mar - 17:26

DongHo avait poussé un petit soupire de soulagement quand il avait entendu les deux frères ainsi que la jeune fille parler entre eux, il avait longuement regardé SungGyu, il tenterait de lui parler quand ils seraient seul à seul s'ils en avaient l'occasion.
Il le connaissait encore assez peu mais à présent, il étaient liés par une personne qui leur était chère à tous les deux, et, par relation de cause à effet, ce qui arrivait à l'un influait sur la vie de l'autre et vis versa.

WooHyun était allé dans la salle de bain, il l'avait suivi des yeux mais ne l'avait pas accompagné. Il se doutait qu'il avait peut être besoin de remettre ses idées au clair, qu'il avait besoin de souffler et  il voudrait sûrement un peu de solitude et de calme.

Son ange était sorti de la petite pièce d'eau et était  venu vers lui pour se réfugier dans ses bras. DongHo l'avait serré contre lui, l'entourant de sa chaleur, de son amour, voulant ainsi lui donner de la force dont il aurait besoin. Il lui avait gentiment sourit quand WooHyun s'était détaché de lui, et l'avait suivit quand son petit ami l'avait entraîné avec lui vers le lit de SungGyu.

DongHo était resté debout à ses cotés et avait eu un petit rire malicieux quand le plus jeune des deux frères Kim avait réprimandé le plus âgé puis, avait grimacé en se disant que le jour où il s'attirerait ses foudres, il aurait de gros problèmes.

- Doucement Woo, il a compris le message je pense. Dit il avant de faire un clin d’œil à son beau frère puis de déposer un petit baiser sur la tempe de WooHyun.

Soudain, la porte s'était ouverte sur trois personnes, un jeune homme ainsi qu'un couple.

La femme, qui devait avoir une quarantaine d'année, était très élégante, très belle, distinguée. Il la regarda sans trop oser la détailler, il nota tout de suite la ressemblance avec WooHyun et SungGyu.

A ses côtés, un homme d'apparence austère, presque sévère dans son costume sombre, il devait être son mari.

DongHo compris alors qu'ils étaient les parents des deux frères et donc, il eu soudain du mal à déglutir, ses beau-parents.
Le jeune homme devait être un domestique d'après son attitude en retrait.

DongHo ne pris pas la parole mais se contenta de s'incliner respectueusement face aux nouveaux arrivants.
Revenir en haut Aller en bas

Ordre Gamma

avatar
Je suis...
Situation amoureuse : Appartient à son Namu ♡
Masculin Messages : 365
Points : 624
Date de naissance : 28/04/1997
Date d'inscription : 09/08/2014
Age : 20
Localisation : Aha, vous aimeriez le savoir !


Feuille de personnage
Pouvoir de votre personnage :
Histoire de votre personnage :
Caractère de votre personnage :

MessageSujet: Re: Si quelque chose de précieux et d'irremplaçable disparaît, nous avons l'impression de nous éveiller d'un rêve. [Lilith Heather/ DongHo Kang / WooHyun Kim / SungGyu Kim]    Lun 30 Mar - 14:46

( Bon, tu sais à quoi t'attendre Lith, n'est ce pas ? Et de toute façon, c'est mon personnage, mon (notre) rp, je fais ce que je veux u_u )

SungGyu regarda son frère un moment, tentant de comprendre ce qu'il lui disait, mais bizarrement, il avait l'étrange impression d'avoir parfaitement compris. Il ne dit rien, se contentant de le regarder. Puis, sa main se leva doucement, se dégageant des mèches de la jeune fille, et il la laissa glisser le long de son frère avant de fermer les yeux. Il n'était pas lucide, il le sentait. Son esprit crashait pour redémarrer mais rien n'y faisait, il ne parvenait pas à revenir totalement lui. Cela semblait être hors de ses capacités pour le moment.

Ses yeux se rouvrirent en entendant la jeune fille parler, et il se mordilla la lèvre. Mince, comment pouvait il simplement lutter contre ça ? Il écarta légèrement Lilith de lui, et il la regarda un instant. Il ne contrôlait rien, et n'avait franchement plus envie de lutter. Son regard s'accrocha encore à ses lèvres, et doucement, il la rapprocha, l'embrassant doucement. En fait, il ne comprenait pas tellement pourquoi il avait fait ça, tout était tellement embrouillé dans sa tête, comme un brouillard dense et épais qui l'empêchait d'accéder aux fonctions de raisonnement de son cerveau. Son visage finit par glisser vers son épaule, déboussolé.

Lorsque la jeune fille s'écarta, il se releva, tentant de se relever, mais les mains de WooHyun posées sur ses épaules l'empêchèrent de pouvoir le faire, et il se retrouva rapidement allongé. Il gémit légèrement, ses blessures lui faisaient vraiment mal, et ça, il le sentait. Il n'eut pas le temps d'avoir une réfléxion plus poussée là dessus, que la porte s'ouvrit sur trois personnes.
La jeune femme qui venait de s'asseoir près de lui lui disait étrangement quelque chose, et il mit du temps à se rendre compte qu'il s'agissait en fait de sa mère. Il l'entendait, sa voix, mais elle était tellement lointaine qu'il ne comprenait pas.

- SungGyu ? SungGyu, tu m'entends ? Je suis désolée, j'aurais dû être plus présente pour toi... Mais ce n'était pas la bonne solution tu sais ? Je suis sûre qu'il y a beaucoup de personne pour qui tu comptes... Si tu savais comment on regrette, on s'en veut horriblement de ne pas avoir pu comprendre à quel point c'était dur pour toi...

Et voilà, elle pleurait. Il soupira légèrement, lui rendant son étreinte, s'empêchant de pleurer. Il sentit également une autre main sur son épaule, et il tourna légèrement la tête, c'était son père, et son masque était tombé, montrant à présent toute son inquiétude pour lui.

- Arrête de pleurer maman... Vous n'avez jamais été responsable de tout ça. Parvint il à dire, sa voix étant fortement enrouée [/b]

Elle finit par le relâcher, lui souriant doucement, puis elle se releva, allant saluer les autres, il sourit légèrement lorsqu'elle péta presque un câble quand WooHyun lui présenta DongHo, soit son beau-fils, et il ne loupa pas le sourire amusé de son père. Il se redressa légèrement, et la suite fut une des pires conneries qu'il avait fait dans sa vie. Son regard se posa sur ses poignets et sur son torse peu de temps après, et ses yeux s'écarquillèrent d'effroi en voyant du sang, son sang teinté les bandages. Il n'aimait pas voir son sang, c'était un truc qui le faisait profondément flipper. Sa respiration se fit haletante, et il se releva vivement, tentant d'arracher toutes ces bandes blanches, (ce qui était une mauvaise idée mais il ne pensa pas tellement qu'en faisant ça, le saignement serait pire), et il ignora le regard profondément horrifié de sa mère.

- Merde, il panique !

Il ne comprit pas ce qu'il se passa, juste que WooHyun lui parlait mais ses mots n'atteignaient pas son cerveau, il sentit ses mains sur ses poignets, l'incitant à arrêter, et il sentit même que son petit frère tentait de le refaire s'allonger, mais là aussi, il ne sut pas ce qu'il lui prit. Il se mit à se débattre, hurlant des choses en coréens qui n'avaient pas de sens, devenant complètement incontrôlable. Il avait peur, il ne savait plus où il était, et une vision commençait à s'imposer dans son esprit, il tenta de la repousser de toutes ses forces, mais il n'y parvint pas. Des larmes se mirent à dévaler sur ses joues, tandis que ces hurlements redoublèrent et qu'il se débattait avec plus d'intensité. Son père lui attrapa les chevilles, manquant de se prendre un coup au passage, pendant que DongHo l'attrapait pas les épaules pour le plaquer au matelas, WooHyun tenant fermement -mais avec un minimum de douceur- ses poignets.

- Arrêtez ça ! Je ne veux pas voir ça, je ne veux pas !

Il s'épuisait, il n'entendait rien, et tous les flashs commençaient à le laisser en paix. Ses yeux restèrent grand ouvert, ses larmes coulant encore le long de ses yeux, n'ayant même plus la force de lutter. Il voulait s'endormir, partir loin, échapper à tout ça, ne plus vivre avec ça.... Et il se mit à haïr WooHyun de l'avoir empêcher de faire une chose aussi simple qu'était de mourir. Il aurait voulu l'étrangler, le tuer pour se venger, mais la réalité et surtout l'amour inconditionnel qui lui portait le frappa en plein visage, contractant son coeur avec une telle violence qu'il avait l'impression qu'il allait sortir de sa poitrine.

- Woo... Je suis désolé...

Il se remit enfin à respirer correctement, et les trois garçons finirent par le relâcher. Il ne vit pas les larmes qui bordaient les yeux de son frère, et ne vit pas non plus sa main resserrer celle de DongHo. Sa mère semblait complètement out puisque ses mains s'étaient bloquées sur les épaules de Lilith. Elle finit par la relâcher, et alla doucement froter le dos de WooHyun qui semblait au bord de l'évanouissement émotionnel. Ses yeux restèrent fixer au plafond blanc, et ses paupières finirent pas se fermer.

Quelque minutes après, ou peut être un peu plus il ne savait pas, il sentit quelqu'un se rasseoir à côté de lui, il écoutait d'une oreille distraite la conversation qui s'était instauré entre DongHo, WooHyun et sa mère qui avait été curieuse de savoir comme ils s'étaient rencontrés. Il sentit une pression sur son front, et lorsqu'il rouvrit les yeux, il eut la surprise de constater qu'il s'agissait de Lilith. Lui qui venait de pété un câble, il était étonné de pas lui avoir fait peur. Et lorsqu'elle vint prendre sa main dans la sienne, ses doigts se lièrent aux siens, se calmant peu à peu.

♥♦♣ Le Refuge. Pouit nous accompagne. ♥♦♣
Hey, sexy /PAN/:
 

Aish:
 



*^*:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ordre Epsilon

avatar
Je suis...
Situation amoureuse : Libre comme l'air ~
Masculin Messages : 342
Points : 428
Date de naissance : 08/02/1999
Date d'inscription : 26/08/2014
Age : 18
Localisation : --


Feuille de personnage
Pouvoir de votre personnage :
Histoire de votre personnage :
Caractère de votre personnage :

MessageSujet: Re: Si quelque chose de précieux et d'irremplaçable disparaît, nous avons l'impression de nous éveiller d'un rêve. [Lilith Heather/ DongHo Kang / WooHyun Kim / SungGyu Kim]    Ven 3 Avr - 14:11

WooHyun était perdu, et lorsque DongHo parla, il était tellement perdu dans ses pensées qu'il ne réagit presque pas. Il avait l'étrange impression qu'une chose allait pas. Une sensation de mauvaise intuition qui pénétrait son corps entier. Il ne savait pas pourquoi, mais ça le mettait mal à l'aise.
SungGyu finit par bouger pour... Embrasser Lith. Il écarquilla légèrement les yeux avant de détourner le regard. Il ne savait pas pourquoi son frère avait fait ça, mais il n'eut pas le coeur à le bombarder de questions. Il semblait beaucoup trop mal en point pour ça. Quand ce dernier tenta de se relever apres avoir lâché Lith, le jeune coréen posa ses mains sur les épaules de son ainés pour le faire se rallonger. Ce n'était peut être pas une bonne idée qu'il se relève.

NahJin lui parla, assez longtemps, mais SungGyu ne réagissait pas. Il finit cependant par le faire lorsque sa mère pleura pour de bon, et ce fut la première fois que WooHyun vouait son père autant inquiet. C'était triste à voir en réalité.
NahJin finit par se relever, allant dire bonjour à tout le monde, s'excusant beaucoup de fois pour son impolitesse, et lorsqu'elle vint vers lui, WooHyun lui sourit doucement.

- Maman, je te présente DongHo-

Il n'eut même pas le temps de finir sa phrase que sa mère partit au quart de tour, ayant parfaitement compris où il voulait en venir. Elle serra DongHo tellement fort dans ses bras qu'il crut qu'elle allait l'étouffer. Elle le relâcha avant de lui sourire et se dirigea vers Lith, et WooHyun détourna le regard.
SungGyu venait juste de se relever et... Tentait apparemment d'arracher ses bandages qui se teintaient avec son sang. WooHyun comprit, se souvenant que SungGyu avait horreur de voir son propre sang.

- Merde il panique !

Il lui attrapa doucement les poignets afin de l'empêcher de parvenir à ses fins, lui disant que tout irait bien, qu'il fallait qu'il garde son calme. Il essaya de le pousser doucement en arrière, mais  SungGyu semblait péter un câble. Il se mit à se débattre violemment, avant de hurler des choses en coréens et WooHyun se força de ne pas traduire. Ce qu'il disait était tellement haineux qu'il se demanda pourquoi son frère pensait des choses pareilles. Et puis, ses débattements redoublèrent de violences alors que ses cris se faisaient plus perçants et que les deux autres vinrent l'aider à tenter de le stabiliser.

- SungGyu je t'en prie calme toi tu vas te faire mal !

WooHyun vit son regard changer, il le vit se remplir de peur, de tristesse, d'effroi tandis qu'il devinait qu'une vision s'imposait, plongeant son frère dans son monde de noirceur, rendant son regard complètement lointain. Il semblait hanté, tétanisé à l'idée de tout voir disparaître, et des larmes se mirent à couler sur ses joues. Il hurla qu'il ne voulait pas voir, mais sans doute était-ce trop tard car quelques secondes après, sa voix se brisa complètement. Il avait peur, WooHyun le sentait, il sentait cette impuissance face à ça, et DongHo finit par le maîtriser suffisamment pour le forcer à se rallonger.
SungGyu ne bougeait plus, complètement inerte et pleurant en silence, sans doute perdu dans son Don. Et ce fut la première fois depuis son arrivée au Refuge que WooHyun remarque que son frère avait changé. Qu'il ne serait plus jamais le même. SungGyu qui lui faisait face était complètement brisé, anéanti au point de se laisser soumettre par son Don. Détruit par le future, par ses visions qui le consumait peu à peu et qui avait failli lui faire commettre l'irréparable. Il était massacré, bouffé par une tristesse qu'il emmagasinait, broyé par son Coeur qui ne devait même plus exister. WooHyun savait qu'il avait besoin d'aide, que malgré ce qu'il laissait voir, il ne pourrait pas s'en sortir seul. Ce qu'il voyait était trop douloureux, et il ne pourrait sans doute jamais lutter contre ça.

WooHyun le relâcha, ses yeux s'embuant de larme alors que sa main serra fortement celle de DongHo. Son coeur était si lourd tant la culpabilité était grande, et il était presque certain que tout le monde ici culpabilisait d'avoir pensé que SungGyu serait suffisamment fort pour vaincre ça. Sa mère vint frotter doucement son dos pour le réconforter, mais ça ne fit pas vraiment d'effet. Il se força néanmoins à sourire lorsqu'elle lui demanda comment ils s'étaient rencontrés.

- Oh... Dans un café. Je remplaçais le gérant pendant quelques minutes et il est venu et....... Voila.

.... Non il n'avait pas tellement envie de raconter comment ils s'étaient provoqués pendant leur sortie.

♥♦♣ Le Refuge. Pouit nous accompagne. ♥♦♣

Uhuhuhu~:
 


Ying Yang ~:
 

~Sexy WooHyun~:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: Si quelque chose de précieux et d'irremplaçable disparaît, nous avons l'impression de nous éveiller d'un rêve. [Lilith Heather/ DongHo Kang / WooHyun Kim / SungGyu Kim]    Ven 17 Avr - 23:10

Les pensées de SungGyu n'avaient pas de sens, ou plus exactement Lilith n'osait pas leur en donner, mais dès l'instant où il l'écarta pour la regarder, elle comprit qu'il s'apprêtait à faire quelque chose d'incontrôlé. Elle aurait pu réagir, se reculer ou bien simplement décrocher son regard, mais elle ne fit rien, attendant avec innocence la suite des événements pour le moins inattendus. SungGyu la rapprocha à nouveau avant de l'embrasser doucement. Une décharge parcourut tout son corps et elle fut tellement surprise qu'elle ne répondit pas, ni ne le repoussa.... Ses yeux de biche s'ouvrir d'une surprise non feinte. Qu'est-ce qui venait de se passer exactement là ?! Son esprit était presque aussi confus que celui de l'Elu,  elle-même ne savait pas trop quoi penser. Ses joues rosirent, mais elle n'eut pas vraiment le temps d'y réfléchir avec l'arrivée des parents Kim.

Leur mère se mit a parler à SungGyu, Lilith se sentait si mal pour elle. Voir son fils dans ce lit d'hôpital devait être insupportable. Ses pensées... Leur pensées... Tout était si sombre, si triste, si flou, elle détestait cela. Lilith soupira et détourna les yeux de la scène, peut être par pudeur ? Les familles la mettaient à l'aise, elle ne se sentait pas à sa place maintenant que SungGyu était hors de danger. 

La jeune fille s'écarta et voulu sortir discrètement de la pièce pour les laisser en famille quand elle vu leur mère s'affairer avec DongHo et WooHyun -ce qui lui arracha un sourire amusé- mais celle-ci les laissa finalement pour se diriger vers l'anglaise. Lilith lui sourit poliment et, comme elle avait tout de même été bien élevée, se présenta brièvement en tant qu'amie de ses deux fils. Elle ouvrit la bouche pour rajouter quelque chose, mais les pensées du patient attirèrent sont attention, il semblait paniquer intérieurement. Lilith tourna violemment la tête dans sa direction et resta figée en le voyant.

SungGyu s'est redressé et essayait maintenant d'arracher ses bandages à la vue du sang d'après ce qu'elle comprenait. Elle voulut venir vers lui pour le calmer, mais tout son corps semblait glacé par la peur. Heureusement WooHyun remarqua son frère et eut directement le réflexe de retenir. Celui-ci n'étant visiblement pas d'accord se mit à se débattre en criant dans sa langue natale, il s'affolait autant à l'extérieur qu'à l'intérieur et ce n'était que le début... 

Une vision s'imposa à lui, Lilith le sentait, par la perturbation puissante dans son esprit déjà agité. Un mal de crâne aigu apparu d'un coup et elle dut s'appuyer contre le mur à côté pour ne pas perdre l'équilibre. Lilith ne voyait pas ce qu'il voyait, mais ses pensées suffisaient amplement à lui faire comprendre la douleur, la tristesse, la peur... La mort. Sa mâchoire se contracta, pourquoi devait-il subir tout cela ? Qu'avait il donc fait pour mériter un tel supplice ? Elle aurait voulu pouvoir faire quelque chose pour apaiser son fardeau, mais ils étaient tous impuissants face à son "don".

SungGyu finit par se calmer et et les trois hommes purent le relâcher. Voir les larmes couler sur ses joues lui brisait le cœur et les yeux de la jeune fille se mirent à briller eux aussi.... Les mains de la maman Kim relâchèrent ses épaules, Lilith ne s'était même pas rendu compte qu'elle les avait posées là. Elle se retourna pour lui sourire doucement encore livide et les yeux luisant des larmes n'ayant pas coulé. Puis, après que celle-ci soit partie voir WooHyun, l'anglais s'avança doucement vers le lit, sans un mot.

Pendant un long moment elle le contempla SungGyu sans bouger, puis son regard dévia vers son père, de l'autre côté du lit. Il n'avait pas l'air d'aller mieux que sa femme, il n'avait pas dit un mot jusque là. Elle le fixa quelques instants, sans aucune expression sur son visage autre que la tristesse et la fatigue, un petit sourire soucieux se dessina sur ses traits fins avant qu'elle ne baisse les yeux à nouveau. Lilith s'assit à côté de l'Elu et délicatement vint déposer un baiser sur son front. Quand il rouvrit les yeux, ceux de Lilith s'éclairèrent légèrement et elle lui sourit en prenant sa main dans la sienne.

-Ça va aller... On est tous là, ça va aller... Murmura-t-elle les larmes aux yeux. Sa main libre alla doucement essuyer celles de l'Elu qui humidifiaient encore ses joues et elle le caressa doucement. 

Lilith balaya la chambre du regard, passant de son père au petit groupe formé de deux amoureux et de la mère. Bien sûr ce ne serait pas si simple. Bien sûr d'autres visions viendraient le tourmenter. Bien sûr ce serait toujours aussi douloureux. Mais maintenant ils étaient tous là pour lui, et qu'il le veuille ou non, ils l'aideraient à vivre avec.
Revenir en haut Aller en bas

Ordre Gamma

avatar
Je suis...
Situation amoureuse : Appartient à son Namu ♡
Masculin Messages : 365
Points : 624
Date de naissance : 28/04/1997
Date d'inscription : 09/08/2014
Age : 20
Localisation : Aha, vous aimeriez le savoir !


Feuille de personnage
Pouvoir de votre personnage :
Histoire de votre personnage :
Caractère de votre personnage :

MessageSujet: Re: Si quelque chose de précieux et d'irremplaçable disparaît, nous avons l'impression de nous éveiller d'un rêve. [Lilith Heather/ DongHo Kang / WooHyun Kim / SungGyu Kim]    Mar 28 Avr - 12:25

SungGyu ne comprenait plus rien. Il ne savait pas ce qu'il faisait ici. Il savait mais l'ignorait en même temps, il ne se rappelait pas ce qu'il avait fait. Tout était tellement emmêlé dans son esprit que rien n'avait de sens.

Lith lui parla, il n'entendit pas tellement. Il aurait bien voulu parler, mais sa voix était enrouée, il le sentait. Rien n'allait, il avait la nette impression de vivre au ralentit et il n'aimait pas ça. Une autre personne vint s'asseoir à coté de lui, et il rouvrit les yeux, tournant la tête vers son père. Sa main se leva excessivement doucement, elle semblait lui peser une tonne, et il attrapa la cravate de son père, et de tirer dessus pour qu'il se penche vers lui, et lui embrassa doucement la joue, dans un geste anodin mais qui pour son père représenta énormément de chose. Un léger sourire se peignit les lèvres de HyunSoo, et il rendit l'étreinte que son fils lui avait assez maladroitement. Il avait mal à la gorge en réalité, il avait l'impression qu'elle venait de tripler de volume.

Et il sut comment il comprit ou devina, mais son père attrapa la bouteille d'eau posée sur la table de chevet, et il l'aida à se redresser, la main de SungGyu ne lâchant pas celle de Lith bien que sa prise soit faible. WooHyun s'était assis à coté de Lith, alors que NahJin était venu au coté de son mari. Ce dernier l'aida d'ailleurs à boire, et sentir le liquide couler le long de sa gorge lui fit un bien fou. Il repartit ensuite en arrière, un peu moins dans le coton qu'avant.

Il remarqua d'ailleurs que son haut semblait s'être volatilisé, et son regard se pointa sur WooHyun, qui haussa un sourcil.

- WooHyun... C'est toi qui m'a enlevé mon haut ?

- Tu sais que j'adore te déshabiller mais non, c'est l'infirmière. Et pourquoi tu ne demandes pas à Lith hein ? Rajouta son frère, en se mettant à bouder.

SungGyu roula des yeux et NahJin traduit dans leur langue à son père. WooHyun n'était franchement pas possible, sa réponse ne l'étonna pas vraiment. Mais en même temps, cela lui paraissait plus logique que ce soit l'infirmière qui l'ait enlevé pour lui mettre les bandages que WooHyun. Il se demanda d'ailleurs si ce dernier savait mettre un pansement... Bon quand même.

- ... C'est quoi cette histoire d'aimer déshabiller ton frère ? Demanda alors son frère dans un anglais parfait.

WooHyun cligna des paupières, comme s'il n'avait pas compris, et il éclata de rire. HyunSoo haussa un sourcil, devant son fils en train de mourir de rire devant lui, et quand WooHyun reprit ses esprits, il lui répondit, SungGyu s'occupant cette fois ci de traduire.

- C'était juste une blague. Je pense pas qu'il me laisserait faire.

- Tu sais que tu le faisais deja en étant petit ? Tu te glissais dans son lit et tu le déshabillais pour te coller à lui.

SungGyu tourna la tête vers son frère, un air horrifié sur le visage, et WooHyun le regarda, un air incrédule sur le visage. Ils se fixèrent comme ça pendant plusieurs minutes, SungGyu ayant du mal à ingérer ce que son père venait de lui révéler.

- Enfin... Tu étais vraiment petit, WooHyunnie, tu devais avoir 5 ans... Rajouta sa mère. 

WooHyun haussa les épaules, et SungGyu demeura limite choqué, il ne s'en rappelait vraiment pas. Puis son père et sa mère se mirent à parler entre eux, laissant à SungGyu le temps de souffler quelques minutes. Puis sa mère se tourna vers lui, avant de lui sourir doucement.

- Et vous deux ? Comment vous vous êtes rencontrez ?

Ah ! Enfin une question à laquelle il pouvait répondre ! Il vit WooHyun lui faire des signes discrets, signifiant qu'il devait se taire et laisser Lith parler mais s'en était hors de question ! Il avait la réponse merde !

- Dans la clairière, vers minuit, si ce n'est plus. Répondit il, sous le regard choqué de son frère.

♥♦♣ Le Refuge. Pouit nous accompagne. ♥♦♣
Hey, sexy /PAN/:
 

Aish:
 



*^*:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: Si quelque chose de précieux et d'irremplaçable disparaît, nous avons l'impression de nous éveiller d'un rêve. [Lilith Heather/ DongHo Kang / WooHyun Kim / SungGyu Kim]    Lun 4 Mai - 18:49

SungKyu ne réagit pas quand elle lui caressa la joue en lui parlant, mais au moins il était calme, c'était déjà quelque chose. Son père s'assit à côté du li, L'Elu l'attira contre lui pour l'embrasser et il s'étreignirent pendant un moment. C'était adorable de les voir comme cela, son père accordait beaucoup d'importance au geste de SungKyu d'après ce qu'elle avait pu entendre.

Lilith entendit alors quelques pensées du patient et comprit qu'il voulait sûrement boire, mais avant même qu'elle n'ait pu chercher une bouteille d'eau, le père Kim en avait déjà une en main et aida son fils de redresser avant de lui donner à boire. Lilith garda la main dans sa tienne tout le long de l'opération, la caressant de son pouce et tourna la tête que pour sourire à WooHyun qui s'était assis à côté d'elle.

SungKyu qui semblait visiblement être un peu moins dans les vapes, se rendit enfin compte qu'il était torse nu et dans une logique que Lilith ne comprenait pas franchement, demanda à son frère s'il lui avait enlevé. Hum, elle leva un sourcil, WooHyun avait-il l'habitude de déshabiller son frère ? Bien sûr, la réponse du sorcier ne se fit pas attendre et-- PARDON ? Lilith tourna violemment la tête vers lui en rougissant. Hé ! Elle avait toujours laissé les hauts de SungKyu tranquilles non mais oh ! Lilih lui donna un léger coup de coude qui ne lui ferait sans doute rien, mais quand mêle, c'était pour la forme.

Maintenant, pour bien comprendre la réaction de Lilih après cela, il faut vous imaginez un chat dressant les oreilles à l'entente d'un son familier, comme le bruit des croquettes versées dans une gamelle. Et bien, ce fut exactement comme cela que Lilith réagit, bien d'action physiquement impossible pour l'homme, quand elle entendit le père Kim parler anglais avec que leur mère lui ait traduit la conversation. Elle avait tellement peu l'habitude d'entendre sa langue maternelle... Sa deuxième réaction fut quand la question de l'homme monta enfin à son cerveau, Lilith dut pincer les lèvres pour ne pas éclater de rire, ce que WooHyun fit, lui, avant d'expliquer que ce n'était qu'une blague.

-... Quoi ?! Lilith écarquilla les yeux, avait-elle bien entendu ? "Tu sais que tu le faisais déjà en étant petit ? Tu te glissais dans son lit et tu le déshabillais pour te coller à lui." Oh god, elle allait se faire frapper là, mais c'était physiquement impossible de ne pas se mettre à rire et la gueule que tirait les deux frères ne l'aidait pas vraiment à rester sérieuse. Lilith lança un regard à WooHyun et l'imagina petit faire ça à son grand frère, elle hésitait franchement entre "mignon" et "traumatisant à vie" là.

Leurs parents se mirent à discuter entre eux, puis maman Kim vers l'ainé pour lui demander comment ils s'étaient rencontrés. Lilith rougit involontairement. Eux ? Mais pourquoi ? Enfin, elle n'eut pas vraiment le temps de réfléchir plus à la question, car SungKyu semblait vouloir donner la réponse et vu comment il était dans les vapes, il n'allait sans doute pas y réfléchir avant. Lilith lança un regard désespéré à WooHyun avant de revenir vers l'Elu, mais trop tard, il avait déjà répondu... "Dans la clairière, vers minuit, si ce n'est plus." Lilith tourna rouge pivoine et écarquilla les yeux en le fixant. Non, il n'avait pas dit ça hein...?

-... Hum,
Lilith soupira avant de pincer ses lèvres, il manque le contexte pour vraiment comprendre, tenta-t-elle d'expliquer dans sa langue natale pour que personne n'ait à traduire, c'était presque étrange d'entendre son anglais britannique à nouveau, et même avec celui-ci d'ailleurs, c'est assez compliqué... Elle était vraiment très gênée, comment rattraper cela ? Après tout, il n'avait pas menti, c'était juste la façon dont il l'avait amené... Oh wait, mais si, il avait tort !

- Hé ! On avait été en classe ensemble avant ça SungKyu ! Bon d'accord, on ne s'était même pas adressé la parole, mais quand même,
ajouta-t-elle en se tournant vers le principal intéressé, ne pensant même pas à changer de langue. Lilith fit la moue, elle était presque vexée, il avait oublié quoi !... Bon, elle aussi jusqu'à l'instant d'avant, mais ce n'était pas une excuse oh.
Revenir en haut Aller en bas

Ordre Epsilon

avatar
Je suis...
Situation amoureuse : Libre comme l'air ~
Masculin Messages : 342
Points : 428
Date de naissance : 08/02/1999
Date d'inscription : 26/08/2014
Age : 18
Localisation : --


Feuille de personnage
Pouvoir de votre personnage :
Histoire de votre personnage :
Caractère de votre personnage :

MessageSujet: Re: Si quelque chose de précieux et d'irremplaçable disparaît, nous avons l'impression de nous éveiller d'un rêve. [Lilith Heather/ DongHo Kang / WooHyun Kim / SungGyu Kim]    Mar 5 Mai - 12:18

La pique qu'il avait lancé à Lith l'avait fait réagir, puisqu'elle lui envoya un coup de coude dans les côtes. Il n'avait pas eu mal, mais par réflexe, il se frotta l'endroit qu'elle avait frappé, lui tirant purement et simplement la langue. Non mais oh ! Il lui aurait bien lancé une autre connerie, mais il ne voulait pas qu'elle le frappe plus que ça, alors il ne le ferait pas.

Au moins, Lith venait d'éclater de rire en entendant ce qu'il faisait quand ils étaient petits, et WooHyun se mit à bouder, c'était nul, il était petit à l'époque, maintenant il ne le ferait plus. Enfin, presque plus.

- Eh, c'est pas drôle, je le fais plus maintenant.

Cette fois, ce fut au tour de SungGyu de rire légèrement, et il tourna la tête vers lui, une drôle d'étincelle dans le regard, oh bordel, il le sentait pas du tout pour le coup. Il avait la mauvaise intuition que son frère allait sortir une grosse connerie.

- Tu rigoles ? T'es pire qu'un poulpe quand tu dors, c'est impossible de te décrocher.

WooHyun lui lança un regard mauvais, qu'est ce qu'il racontait comme connerie lui ? Bon certes, c'était vrai, il aimait bien s'agripper mais il avait arrêté de le déshabiller maintenant, il ne le faisait plus.

- Je parle de te déshabiller, abruti.

Ce fut au tour de sa mère d'exploser de rire en les voyant se chamailler, et WooHyun bouda encore un peu plus. Enfin en même temps, il ne pouvait pas lui en vouloir, après tout, cela faisait longtemps qu'elle ne les avait pas vu comme ça, alors si leurs conneries la faisait rire, il était content... Sauf que SungKyu avait décidément très envie de parler aujourd'hui.

- Mon haut finit toujours par disparaître, tu me l'enlèves quand tu dors.

WooHyun ouvrit la bouche, ah bon ? Il le savait pas, puis c'était pas grave, parce que quand il dort, il dort, puis basta. Du coup, il haussa les épaules, c'était... Une preuve d'amour, ouais voilà c'est ça, une preuve d'amour fraternel. Puis Lith qui n'arrêtait pas de rire, espèce de traître ! La vengeance allait être terrible, elle pouvait en être sûre.
Le seul truc qu'il fit, ce fut de la pousser très légèrement en posant ses mains sur les omoplates pour qu'elle tomba malencontreusement en avant, heureusement que SungKyu la rattrapa (comment il avait fait ça lui ?) en posant ses mains sur ses épaules.

♥♦♣ Le Refuge. Pouit nous accompagne. ♥♦♣

Uhuhuhu~:
 


Ying Yang ~:
 

~Sexy WooHyun~:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: Si quelque chose de précieux et d'irremplaçable disparaît, nous avons l'impression de nous éveiller d'un rêve. [Lilith Heather/ DongHo Kang / WooHyun Kim / SungGyu Kim]    Lun 8 Juin - 23:15

Cela lui faisait du bien de rire un peu, la situation était tellement pesante qu'un moment de détente n'était pas du luxe. Lilith avait l'impression que peut importait la situation, un autre malheur arriverait à leur tomber dessus sans qu'ils s'y attendent, c'était toujours pareil... Et puis franchement, entendre les histoires des deux petits Kim était hilarant, presque autant que de voir leurs réactions. WooHyun se mit à bouder et elle arrêta de rire, mais ses yeux rieurs ne pouvaient pas mentir eux.

SungKyu fit un commentaire sur la façon de dormir de WooHyun ce qui fit et Lilith tourna brutalement la tête vers lui en fronçant les sourcils ; parce qu'ils dormaient ensembles ?! Elle s'étonna elle-même d'avoir cette pensée presque teintée de jalousie et secoua la tête pour s'en débarrasser, après tout ce n'était pas ses affaires. La journée avait été éprouvante, son cerveau perdait ses repères voilà tout. Oui, tout simplement.

Leur chamaillerie de frères lui fit vite oublier tout cela et elle se mit à rire doucement en apprenant pleins d’informations -un peu déstabilisante- sur WooHyun... Elle savait que des gens pouvaient parler ou marcher pendant leur sommeil mais réussir à enlever le haut de quelqu'un, fallait le faire quand même ! Enfin connaissant WooHyun, ce n'était pas si étonnant...

Pourtant, malgré la joie du moment, un goût amer lui restait dans la bouche. Voir une famille unie dans les mauvais moments, mais surtout les bons, la rendait nostalgique. Si elle avait été à la place de SungKyu, ce serait dans une chambre vide qu'elle serait en ce moment même et elle ne pouvait s'en prendre qu'à elle-même. Son cœur se serra bien qu'à l'extérieur, son sourire brillait toujours ; elle était tellement distraite qu'elle ne prêta pas du tout attention aux pensées de WooHyun malheureusement pour elle...

Le sorcier posa ses mains sur ses omoplates et, avant que Lilith n'ait eu le temps de comprendre, la fit d'une pression tomber en avant. La jeune fille fut tellement surprise qu'elle n'eut pas le temps de réagir. D'habitude, on ne pouvait pas facilement la prendre par surprise, son don la guidait comme un sixième sens, mais le bougre avait bien choisi son moment ! Son corps bascula vers le garçon allongé dans le lit d’hôpital, elle ferma les yeux en anticipant le choc, mais, alors que Lilith s'attendait à tomber contre lui, SungKyu réussi à la rattraper au dernier moment.

Après un moment, la jeune fille rouvrit les yeux. Elle était assez près du visage de l'Elu pour sentir son souffle chaud sur son visage et pendant quelques instants, elle resta là, à le regarder dans les yeux, la bouche entrouverte, ne pensant même pas à se dégager de son étreinte. Puis elle secoua la tête et se redressa brusquement, brisant l'instant magique.

-... Merci,
murmura-t-elle en rougissant, WooHyun est visiblement maladroit.

Le regard noir qu'elle lança à celui-ci suffit à faire comprendre qu'elle n'aimait pas son petit jeu. Non mais il pensait faire quoi hein, c'était vicieux comme vengeance ! Heureusement que SungKyu l'avait rattrapée quand même, elle osait pas imaginer ce qui aurait pu se passer sinon, et surtout la honte qu'elle aurait eue ! Il semblait aller mieux, plus réveillé en tout cas. Lilith le regarda et soudain, une idée germa dans son esprit ; s'il se portait mieux alors peut-être que faire un tour dans la cour de l’hôpital plutôt que de rester cette chambre déprimante !

- Tu veux prendre l'air ? Si tu vas mieux alors peut-être que ça te ferait du bien.


SungKyu accepta et elle lui sourit, contente qu'il en ait la force et l'envie aussi... La maman des jeunes hommes se mit alors à fouiller dans son sac pour en sortir un haut noir à manches longues tout simple pour que l'Elu l'enfile. Heureusement qu'elle y avait pensé oui, sinon ils auraient dû demander une blouse d’hôpital à une infirmière et encore, cela ne protégeait pas du froid. Lilith aida SungKyu à se redresser et, sans même réfléchir, attrapa le haut pour l'aider à l'enfiler. Elle était douce et attentive, un peu comme une maman aidant son enfant, sauf que les mamans ne rougissaient pas de la situation à sa connaissance.

Elle attendit quelques instants pour s'assurer qu'il allait bien puis lia leurs mains -une légère décharge remonta jusque dans sa colonne vertébrale- pour qu'il puisse s’appuyer sur elle en se relevant.

- Ça va ?
Demanda-t-elle en lui souriant doucement avant de passer son bras autour de ses épaules -autre frisson- pour la même raison que le contact physique précédent. Elle n'était pas forcément très forte, mais elle pouvait tout de même servir d'appuis et puis WooHyun et leur père étaient là en cas de problème.

Lilith lui sourit à nouveau et ils commencèrent à avancer, collé l'un contre l'autre, calmement, ils avaient tout leur temps après tout.
Revenir en haut Aller en bas
 
Si quelque chose de précieux et d'irremplaçable disparaît, nous avons l'impression de nous éveiller d'un rêve. [Lilith Heather/ DongHo Kang / WooHyun Kim / SungGyu Kim]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Y a-t-il quelque chose qui puisse valoir ...
» Envie de taper sur quelque chose
» Si vous voyez quelque chose tomber en poussière, sachez que la Lumière approche.
» Dessine-moi... Quelque chose :B
» Un lien c'est quelque chose d'unique, qu'il soit positif ou négatif. Alors, vous en voulez un avec moi ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Refuge  :: Bienvenue au Refuge ! :: Archives :: RP-
Sauter vers: