Refuge-RPG.
 
Pour voter pour le Forum. Clique

Partagez | 
 

 Manger un humain n'est pas obligatoire. [Cours pour les vampires]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Manger un humain n'est pas obligatoire. [Cours pour les vampires]   Lun 10 Nov - 19:59

Joshua arriva 10 minutes avant ses élèves devant la salle. Il ouvrit la porte et posa sa sacoche en cuir sur son bureau, il sortit sa trousse, un classeur et une règle. Il fit en sorte que toutes ses affaires soient bien alignées sur son bureau. Puis, il posa sa sacoche par terre et s'assit attendant que les élèves arrivent.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: Manger un humain n'est pas obligatoire. [Cours pour les vampires]   Lun 1 Déc - 3:32

Aria arriva quelques minutes avant l‘heure. Elle tenait à choisir sa place avant qu‘elle ne soit prise par un autre élève. Elle fut soulagée de voir que la place touuuuuut au fin fond de la classe, dans le coin le plus éloigné du professeur, était encore libre. Donc elle s‘y installa. Un cahier de notes et un crayon posé négligeamment sur le bureau, rien de plus. Puis elle vit le bureau du prof.

*bah tiens, ils nous ont dégoté un maniaque de l‘alignement... et probablement maniaque de la discipline et du respect de l‘autorité... ça v être chiant comme cours...*

Puis ele partit dans ses pensées, comme ndormie.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: Manger un humain n'est pas obligatoire. [Cours pour les vampires]   Lun 1 Déc - 16:38

Thel écoutait sa musique, près de la porte du cours des Vampires. Il comptait bien y participer ; hors de question de mordre. . . Quelqu'un d'innocent. Le jeune Vampire ferma les yeux, se lançant bercer par la voix de Lorde.

Sentant les ombres des élèves vagabonder sur lui, il ne prêta pourtant pas attention et augmenta le volume. "Peut-être qu'Alex sera là. . ." se permit-il de penser après avoir vérifié qu'une certaine médium n'était pas dans les parages.

C'est en ouvrant finalement les yeux qu'il vit une fille brune entrer dans la salle à côté de lui. Thel retira ses écouteurs et entra aussi. Le jeune Vampire parcourra la salle du regard, allant du bureau du prof à celui de la fille. Le rangement était totalement différent.

Un ricanement passa les lèvres de Thel, qui partit s'asseoir devant la fille. Il sortit ses affaires en vrac, en fit deux piles -il savait ce qu'il se passait si on essayait de faire la Tour de Pise- et mit sa tête dans ses bras.

Ses yeux gris vagabondaient, alors que toutes ses pensées se dirigeaient vers Alex. Il espérait qu'il viendrait ; il l'aimait beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: Manger un humain n'est pas obligatoire. [Cours pour les vampires]   Mer 3 Déc - 21:40

La brune marchait d'un pas lent dans les couloirs du Refuge. Ils se ressemblaient tous, mais ell ne s'y perdait pourtant pas. Son premier vrai cours spécialisé pour son rang allait débuter dans quelques minutes et elle n'avait toujours pas trouvé sa salle de classe, mais elle ne s'en inquiétait pas pour autant. Elle se faisait bousculer de temps a autres mais n'y fit pas attention, l'habitude. Le bruit, elle aimait ça. Le silence lui faisait presque peur, alors pour combler le vide de mot, elle parlait seule quelque fois.

Cela faisait maintenant plus de cinq minutes qu'elle marchait, et trouva enfin sa salle de classe. Elle toqua trois fois, puis entra en poussant violemment la porte. Elle n'était pas vraiment douce. La porte cogna le mur et la brune lâcha un "Oups, désolée" en souriant. Elle s'inclina légèrement pour dire bonjour et observa la salle. Deux élèves seulement. Une fille au fond de la salle, et un garçon devant elle. Elle décida alors de se mettre sur la rangée devant le garçon, mais quelques tables plus loin. Elle sortit un carnet et quelques crayons de plusieurs couleurs et vint les poser dans un coin de la table. Elle jeta un oeil au professeur. Il avait vaguement l'air maniaque a en voir la disposition de ses affaires. Saejin, elle, elle voulait toujours être bien organisée au début, mais malheureusement cela ne durait pas longtemps.

Elle avait choisi une place a côté d'une fenêtre, pour pouvoir jeter un oeil dehors, et c'est ce qu'elle fit en attendant. Peut-être allait-elle faire des connsaissance aujourd'hui, car elle ne connaissait pas grand monde, pour ne pas dire personne.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: Manger un humain n'est pas obligatoire. [Cours pour les vampires]   Jeu 4 Déc - 15:44

Le couloir ne résonnait plus que des claquement secs de mon pas sur le sol dallé. J'eus l'impression d'errer dans la nef désertée de je ne sais quelle ténébreuse cathédrale, oubliée et délaissée de toute présence. D'un geste volubile de la main, je me saisissais de la montre à gousset attachée à l’intérieur de ma veste : j'étais en retard. Évidemment, cela aurait été trop facile que j'arrive à l'heure. Moi qui prône toujours l’exactitude … Je pouvais imaginer que je souhaite simplement me faire désirer … Le désir est une une chose si fascinante. Plus qu'une attraction, il dénote le manque cruel qu'engendre l'absence. Manquer c'est souffrir … Nous désirons toujours plus, jamais nous ne sommes comblés. Et nous soufrons ainsi éternellement. La pale esquisse d'un sourire se dessina sur mes traits d'ordinaire doux et froids. Je n'étais sensible qu'a la peine, la douleur, la souffrance. Elle est si inspirante … Une Muse au corps décharné dont les pleurs m'exaltent et m’enivrent.
Je rangeais ma montre à sa place, tournant à gauche à un premier croisement. Mes pensées vagabondèrent en direction du cours qui m'attendait. Mon regard se fit plus intrigué, alors qu'un frisson d’appréhension parcourait ma peau. J'avais passé toute ma vie dans la bibliothèque d'une illustre famille vampirique, isolée dans les contrées d'Andore. Des heures durant, heures diurnes ou nocturnes, je m'isolais dans une salle de la bibliothèque et me plongeais dans l’océan de connaissances que recelaient les ouvrages disposés dans les rayonnages des assassins de mes parents. Pendant plus de cent ans, presque l'ensemble de ma non-vie, j'avais « vécu » d'écrit, de lecture et de musique. Qu'est ce qu'un professeur aurait bien pu m'apprendre que je ne sache déjà ? Si j'étais orgueilleux et vaniteux ? Sans doute aucun. Mais surtout … Il y aurait là d'autres élèves. Je ne connaissais personne ici. Mes « camarades » de dortoir étaient aussi peu bavards que moi, et je m'isolais plus dans la bibliothèque pour travailler plutôt que de m'attabler au bureau de ma chambre.  Quant aux soirs et aux nuits … Je les passais le plus souvent dans les jardins intérieurs ou a l’extérieur lorsque j'arrivais à déjouer la surveillance des adultes.  Hélas, ces nocturnes évasions au terme desquelles je me retrouvais en tête à tête avec la lune étaient plutôt rares … Quoiqu'il en soit, la perspective d'une ou plusieurs heures passée(s) dans une salle en compagnie d'autres vampires, de mon age ou presque, ne me réjouissait guère. Mais peut être certains seraient ils intéressant. Oui, je suis aussi orgueilleux au point de penser que les gens, si ils ne m'indiffèrent pas, ne sont là que pour susciter ma curiosité et mon plaisir. Je trouvais plaisant de voir dans l'identité des choses différentes, qui sortent du cadre, inspirantes … Je cherchais chez les gens cette différence. Et au refuge, je devrais en théorie trouver mon bonheur.  

Cette dernière pensée ponctua mon arrivée devant la porte close de la salle. Cette note retentissait encore dans la mélopée de mes songe lorsque mon pas, unique musique dans le désert aride de tout bruit qu'était le couloir, cessa. Je demeurais immobile devant la porte close, comme si celle çi eusse été une immonde créature infernale qui ne tarderait pas à me dévorer, me précipitant ainsi dans le plus noir des Enfers. Je me réconfortais en songeant que si tel devait être le cas, je pourrais joindre mes larmes à celles du Diable, ange délaissé par la lumière pleurant encore et encore de ténébreux lacs prenant leurs sources dans les fleuves de sang des damnés. Sombre et romantique image que celle là … Il faudrait que j'écrive quelque chose là dessus pendant le cours, si il s'avérait que je m'ennuyais.
D'une revers de la main je lissais le rebord de ma chemise légère de lin noir aux manches semi-bouffantes, dans le style anglais du XIXe siècle. Un long manteau tout aussi noir était lui aussi passé sur mes épaules, tombant sur le haut de mon pantalon noir. Il me semblait m’être aujourd'hui drapé de noirceur, comme si je me rendais  je ne sais quel vespéral et obscur bal. La Nuit aurait alors été ma cavalière. J'aurais pu rendre la Mort jalouse comme cela. Rabattant d'un geste de la main mes cheveux noirs tirant par endroits sur le brun vers l'arrière, je prenais une inspiration pour recouvrir mon aspect froid, détaché, mélancolique, absent ... Je poussais enfin la porte du bout des doigts. Celle çi s'ouvrit sans faire le moindre bruit.

Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il n'y avait pas foule. Trois élèves étaient déjà présents, ainsi que le professeur. Je saluais celui çi d'un signe de tête, remarquant que les affaires déposées sur son bureau étaient parfaitement ordonnée. L'on nous avait déniché un maniaque … Génial. Si ses cours étaient aussi ordonnés que son bureau le laissait penser, je risquais de m'endormir avant la fin. Me dirigeant vers le second rang, je laissais courir mes yeux respectivement azuré et argenté sur les visages des autres élèves.  Un jeune homme et deux jeunes filles. Le jeune homme, la tête dans les bras, semblait livré à ses propres pensées. De même pour celle étant installée près de la fenêtre, dont le regard absent dérivait au delà de la vitre glacée. La dernière semblait somnoler. Ils avaient l'air calmes et peu bavards. Parfait.

Je m'installais donc au second rang près de la fenêtre, a quelques tables de distance de la jeune fille qui semblait absente. Retirant mon manteau que je déposais négligemment sur la chaise, je sortais de mon sac que je portais jusque maintenant en bandoulière quelques feuilles de papier et un crayon. Je m'asseyais, plaçant mon menton dans la paume de ma main, mon crayon allant et venant entre les doigts de ma main libre. Mon regard se fit songeur, tandis que je m'abandonnais à de ténébreux songes.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: Manger un humain n'est pas obligatoire. [Cours pour les vampires]   Ven 5 Déc - 19:49

Opale se dirigeait vers la salle de cours pour les vampires. Ces couloirs se ressemblaient vraiment tous, un vrai labyrinthe. Un petit peu en retard, elle accéléra le pas. Pour une fois qu'elle voulait arriver à l'heure...

Quelques minutes plus tard, elle entra sans prendre la peine de frapper. Quatre élèves étaient déjà présents, le professeur était à son bureau et toutes ses affaires y étaient alignées. Un maniaque apparemment.

Elle finit par s'asseoir au fond de la salle, à une table qui était à côté d'une fille attablée seule. Elle posa son sac à ses pieds, et entreprit de faire une sieste en attendant le début du cours.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: Manger un humain n'est pas obligatoire. [Cours pour les vampires]   Jeu 18 Déc - 19:34

Cinq élèves étaient arrivés dans la salle de classe, et la plupart étaient assis dans le fond. Mais cela ne dérangeait pas Joshua, il s'en fichait un peu. Il voulait tout simplement faire son cours tranquillement. Celui-ci s'annonçait palpitant, les gamins étaient soit endormis, soit en train de rêvasser.

Joshua recula sa chaise et alla s'asseoir en tailleur sur son bureau. Il allait faire son cours autrement, vu que les jeunes vampires qui se tenaient face à lui avaient l'air tellement intéressé par ce qui se passait autour d'eux.


- Bonjour tout le monde, je m'appelle Joshua Granger. Mais vous pouvez m'appeller Joshua ou Josh. Et vous m'épargnerez le « monsieur » ou encore le « monsieur Granger » qui fait plus vieux crouton qu'autre chose. Selon mon point de vue bien sûr.

Joshua espérait avoir capté l'attention de ses élèves. Ces jeunes n'avaient déjà pas l'air d'avoir très envie de venir en cours, alors s'il n'arivait pas à les intérésser à son cours alors là ce serait fichu. Il allait commencer l'année avec la leçon sur le contrôle de soi et de la soif de sang.

- Nous allons commencer la leçon, et plus particulièrement celle sur le contrôle de soi et de ses émotions. Alors vous sortez vos Manuels page 29 et lisez le texte, on le commentera après.

Joshua se leva, il prit une craie et nota le numéro de la page au tableau, puis il revint s'asseoir sur son bureau.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: Manger un humain n'est pas obligatoire. [Cours pour les vampires]   Mar 13 Jan - 17:31

Lorsque le professeur s'installa sur son bureau, elle eut des doute sur sa santé mentale. Enfin bref, si les directeurs l'avaient engagé, c'est qu'il devait être minimalement apte à enseigner, non?
Puis, il se présenta...
*Ça y est il essaye de jouer les profs amicaux... j'ai l'impression qu'il sera sévère niveau correction...*

Puis Aria se pencha et sortit les photocopies du manuel qu'elle avait fait. Cette méthode lui permettrait de prendre des notes directement dans les textes, facilitant la révision après coup. Elle trouva rapidement la page 29, puis la parcouru en lisant en diagonale. Elle avait déjà lus tous les textes du manuel pour se préparer au cours.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: Manger un humain n'est pas obligatoire. [Cours pour les vampires]   Ven 13 Fév - 14:08

Topic clôturé pour inactivité, vous n'avez pas posté depuis un mois ou plus.

Si vous voulez rouvrir ce rp, n'hésitez pas à contacter un membre du Staff.
Revenir en haut Aller en bas
 
Manger un humain n'est pas obligatoire. [Cours pour les vampires]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Manger un humain n'est pas obligatoire. [Cours pour les vampires]
» 1er cours (pour les deuxièmes années)
» Résumé du 3ème cours (pour les premières années)
» Mes Red Scorpions : Travail en cours
» Orage Flamboyant - Ombre ( en cours pour Rêve Dansant )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Refuge  :: Bienvenue au Refuge ! :: Archives :: RP-
Sauter vers: