Refuge-RPG.
 
Pour voter pour le Forum. Clique

Partagez | 
 

 [Terminé] "Ne me rappelle pas que tu es un monstre." [Kat L. / DaeHyun C.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: [Terminé] "Ne me rappelle pas que tu es un monstre." [Kat L. / DaeHyun C.]    Sam 8 Nov - 1:30

Il était dans les environs de 19h. A cette saison, cela signifiait que le soleil s'était déjà caché de l'autre côté de la Terre pour faire place à la Lune et laisser les étoiles se montrer. Par chance, le ciel était dégagé, elles n'avaient plus rien pour se cacher. Chacune resplendissait dans cet infini noir, comme pour nous inviter à les rejoindre. Se perdre dans l'espace. J'en avais bien envie en cet instant.
La veille, j'étais arrivée dans cet endroit, cette "école" qu'ils appelaient Refuge. Pour moi, ça n'avait rien d'un refuge. C'était plutôt un asile pour gens anormaux. Et je faisais parti de ceux-là. A mon arrivée, j'avais rencontré un des Directeurs, et il m'avait proposé de rencontrer un autre élève, afin que je commence à m'intégrer, je présume. Sur le coup, j'avais accepté. Je n'avais pas eu la force de répondre autre chose. Mais désormais, j'étais reposée et rassasiée, et j'aurai bien changé d'avis. Je n'avais pas vraiment envie de réellement rencontrer un de ces monstres.
Pour me laisser le temps de me faire à l'endroit, je n'avais pas eu de ces cours auxquels avaient le droit tout les autres. Mais bloquée en ces lieux, j'avais quand même croisé certains d'entre eux. Des adolescents plus âgés que moi qui s'amusaient à comparé la puissance de leur pouvoir. Rien de plus abruti et dangereux. De quoi bien m'aider à me sentir ici comme chez moi. Si l'on ne m'avait pas convaincu que je ne m'en sortirai pas dans le monde humain, je me serais déjà enfui d'ici, ne serait-ce que pour éviter de prendre un coup de boule de feu dans la figure ou de me faire manger par un guépard. Ou par un vampire.
Il fallait être fou pour réunir autant d'enfants aussi dangereux dans un même endroit.

Tandis que je réfléchissais à comment n'avait-il pas eu de grave accident depuis tout ce temps, le vent souffla doucement dans la pièce carrée, agitant ainsi les feuillages des petits arbres se trouvant sur sa route. Il me rappela que j'étais à l'extérieur tout en étant à l'intérieur. La magie des jardins intérieurs. Un simple carré de terrasse bien entretenue, décoré de plantes en tout genre, sans toit par-dessus. Ce n'était pas un lieu désagréable, certes. Il y avait trois tables de jardin rondes, en fer blanc, avec chacune trois ou quatre chaises assorties, laissant de la place pour circuler d'un bout à l'autre du carré végétal au sol en pierres claires plutôt bien entretenu.
Le froid du vent, aussi léger était-il, se faisait sentir par mes mains non couvertes. Par chance, je n'étais pas non plus trop peu habillée. Je portais des collants laineux sous un short en jean rose délavé, surplombé d'un t-shirt trop grand noir assez épais volontairement abîmé. J'avais également un ras-de-cou noir laissant pendre un soleil en étain, et une veste en jean trop grande aux épaulettes cloutées par mes soins. Et, comme toujours, mon nez supportait une paire de lunettes rondes. Mes vertes cette fois-ci. Et mes pieds étaient dans mes Dr. Martens noires que j'adorais.
Afin de ne plus avoir froid du tout, je planquai mes mains dans les grandes poches de ma veste. Ainsi protégées du vent, je pouvais attendre sans frissons cet autre élève.

Il était vrai que DongWoo, le directeur m'ayant conduit ici, ne me ferait pas rencontrer quelqu'un qui m’effraierai. Mais il n'avait sans doute pas les même critères que les miens. Le simple fait de se changer en lapin pour moi était déjà trop.
En plus du fait que j'avais horreur qu'on me rappelle le fait que j'étais parmi des gens anormaux, j'espérais ne pas avoir à rencontrer quelqu'un de ravi de son pouvoir, voulant discuter à ce propos, car je n'aurai rien à lui répondre -à part peut être une démonstration verbale de mon dégoût pour la chose monstrueuse qu'il était-, et je n'avais aucune idée de mon propre pouvoir. Je m'étais faite à une idée au moins : un monstre, j'en étais un moi aussi. Je supposais que rester ici me servirai de punition à moi-même, entre autre... Mais je ne savais pas encore vraiment en quoi consistait la chose. J'avais tué mes parents. Quelle joie. J'avais terrorisé ma soeur, dans le même temps. Tant qu'à faire. Même DongWoo, qui était lui-même anormal, avait eu peur de moi quand mon "don" s'était manifesté. J'avais déduis que je pouvais crier anormalement fort. Au point de briser des verres. Peut être même plus. Cependant, malgré mes questionnements, je ne voulais pas de réponse sur ce que je savais faire de plus, sur mes limites. Je voulais même ne jamais avoir à refaire ce genre de chose. Cela allait posé un problème dans ces cours que j'allais devoir subir plus tard. On avait pris le temps de m'expliquer le principe du Refuge, mais j'étais contre cette idée d'apprendre à maîtriser son pouvoir. C'était expliqué comment mieux tuer un autre pour moi.

Je repartais dans mes débats intérieurs tout en attendais la venue de cet élève qui, de tout évidence, était en retard. DongWoo m'avait dit "Soit dans le jardin intérieur pour 19h, j'y enverrai ton camarade, vous pourrez faire connaissance avant le dîner à 20h.". Il était 19h10 désormais. J'avais de moins en moins l'envie de faire l'effort de tenir ma promesse de le rencontrer.


Dernière édition par Katherine Lawrence le Mar 30 Déc - 15:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: [Terminé] "Ne me rappelle pas que tu es un monstre." [Kat L. / DaeHyun C.]    Sam 8 Nov - 16:03

DaeHyun ? J'aimerais que tu rencontres quelqu'un. Je sais que tu redoutes les contacts, mais... Je pense que ça vous fera du bien, à tous les deux.

Cette phrase résonnait en boucle tandis qu'il était allongé sur son lit. Il avait "rendez-vous" avec quelqu'un, des les jardins. À ce qu'il avait compris, c'était une toute nouvelle recrue. Mais pourquoi DongWoo avait-il demandé à lui d'y aller ? Il n'était pas le meilleur dans les relations...

Il avait peur de tout. Comment le directeur voulait-il qu'il l'aide ? C'était stupide. Il jeta un coup d'œil à son téléphone et écarquilla les yeux avec effrois. Il était en retard. Son sang ne fit qu'un tour, et il se rua sur la porte d'entrée. Bordel ce n'était pas possible. Il ne savait pas qui il devait voir, mais il ou elle allait le détester à présent.


Cours, tu réfléchiras après.

Il courait à toute vitesse dans les couloirs, respirant difficilement, mais il n'avait pas le temps de se soucier de ça. Il entendit le pendule annoncer l'heure, il était 19h, peut être un peu plus, il ne savait pas. Il avait oublié son portable. Il n'avait pas non plus pris de veste, ne portant simplement un haut à manche longue rouge, découvrant ses poignets, ses mains osseuses et les os de ses clavicules. Il portait également un pantalon noir et des bottines. Il ne pouvait pas se cacher. Il était bête, et il commença à angoisser. Et si cette personne cherchait à le toucher, de quelques manières que ce soit ? Il ne voulait pas y penser.

Elle pourrait également le juger, sans même deviner sa maladie. Il était maigre, ressemblait à une fille à cause de son allure efféminée et son visage poupin, comment voulait-il être pris au sérieux ? Il se détestait pour ça. Il haïssait se foutu physique qui ne lui attirait que des ennuis à chaque fois. Et plus il se haïssait, et plus il se faisait du mal, perdant inlassablement du poids, rendant son corps encore plus squelettique qu'il ne l'était déjà.

DaeHyun, ne pense pas ça. Tout ira bien.

Il arriva rapidement aux jardins et s'arrêta brusquement, scrutant les environs de ses grands yeux noirs. Il remit, d'une main tremblante, une de ses mèches brunes. Il ne savait pas où il devait aller exactement, il allait encore mettre plus de temps à trouver cette personne. Il reprit difficilement sa respiration tremblante, sa poitrine se soulevant rapidement. Il avança à l'aveugle tandis que le vent vint s'amuser avec ses cheveux. Il espérait qu'ils prennent l'initiative d'allumer les lampes qui devaient certainement être cachées dans le jardin.

Tandis qu'il avançait, il se surprit à apprécier l'endroit. C'était la première fois qu'il venait ici, et c'était tellement calme.... Un peu comme un coin de paradis au milieu de cet enfer.

Tu devrais trouver l'élève au lieu de divaguer.
Il s'arrêta en attendant un bruit pas très loin, et il tourna la tête vers lui, la lueur effrayée de ses yeux noirs réapparaissant. Quelqu'un apparut alors dans son champ de vision. Une... Fille. D'accord, au moins maintenant, il était fixé. Elle n'avait vraiment pas l'air méchante, et puis il était là... Pour elle ? C'était étrange pour lui de dire ça. Il n'avait jamais été là pour quelqu'un, comme personne n'avait été là pour lui.

Il ne la regarda pas dans les yeux, baissant le regard en se mordillant la lèvre. Il était en retard, il n'avait excuse pour ça.


Quel abruti tu fais.


- Je....Je suis désolé d'être.. En retard... Murmura-t-il
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: [Terminé] "Ne me rappelle pas que tu es un monstre." [Kat L. / DaeHyun C.]    Sam 8 Nov - 17:58

Mon IPod affichait 19h15. La nuit se faisait encore plus pesante, surtout dans ce silence -j'avais oublié mes écouteurs, comme un sotte-. J'avais repéré une petite lumière cachée derrière une plante, mais elle était éteinte, comme les autres qu'il devait y avoir dans ce carré floral.
Je commençai à vouloir partir, rompant ainsi ma promesse de rencontre. Ainsi, j'aurai eu le temps de récupérer mes écouteurs afin de pouvoir passer un repas tranquille. Les gens avait moins tendance à vouloir venir causer à quelqu'un écoutant son baladeur. Et je pouvais ainsi ne pas entendre les conversations autour de moi.

Lorsque je décroisai mes jambes dans le but de me lever, j'aperçus alors une personne. Le bruit de mon pied se posant violemment au sol le fit se retourner, mais cela ne m'aida pas à discerner s'il s'agissait d'un garçon ou d'une fille.
Après m'avoir vu, la personne baissa les yeux. Assez étonnant, il était invraisemblable qu'il ou elle avait déjà compris que je risquais fort de le ou la détester pour le simple fait qu'il soit aussi anormal que moi. A moins que ce ne fut que de la gène pour le retard. Dans ce cas là, il ou elle avait au moins conscience de mon attente passée ici toute seule.


- Je....Je suis désolé d'être.. En retard...

D'une part il ou elle parlait très bas, d'une autre même sa voix n'était ni très masculine ni très féminine. Je savais toujours pas à quoi j'avais à faire. Ça m'exaspérait à tel point que je me levai brusquement, avançai vers cette personne et vint me coller sous son nez. Si je lui faisais peur, ça serait sa petite punition pour son retard.
Je n'avais rien de polie, mais je m'en moquais pour le moment. Je scrutai son visage, son allure, à travers mes lunettes rondes qui ne devait pas très bien laisser voir mes yeux. D'ailleurs, les siens étaient très beaux, bien qu'ils étaient noirs et semblaient triste. C'était peut-être ça qui me plaisait après tout.
Le fait d'être bien plus près de cet élève m'informa que c'était un garçon. Assez efféminé, certes, sans doute son côté asiatique... mais un garçon. Il n'avait pas l'air méchant, ou lourd. C'était l'opposé. Il était maigre, presque frêle, et semblait vraiment timide et gêné de tout. Et moi qui craignait d'avoir peur de cet élève à rencontrer, c'était bien parti pour que ce soit l'inverse. Mais je n'y tenais pas. Je n'y tenais plus. Il avait l'air gentil sous sa timidité, il n'y avait aucune raison que je le punisse du simple fait d'être un de ces monstres. Et son retard n'était pas aussi important.
Je reculai donc d'un assez grand pas. La promiscuité ne lui plaisait sans doute pas, surtout avec une fille comme moi qu'il ne connaissait pas. Je déplaçai mes lunettes sur mon front afin qu'il voit mes yeux, pour lui montrer que je n'avais pas de mauvaises intentions.


- Pardon pour ça. Et pour ton retard, c'est pas grave, je suis arrivée y'a peu de temps, mentis-je.

S'il était du genre à être désolé de tout, j'avais pas envie non plus de le faire culpabiliser inutilement. Je m'étonnai encore une fois, mais j'avais plutôt bien envie de faire connaissance avec lui, en fait. Cela étant, je n'allais pas le forcer. Je pouvais être détestable par moment, mais pas dans ce genre là.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: [Terminé] "Ne me rappelle pas que tu es un monstre." [Kat L. / DaeHyun C.]    Sam 8 Nov - 19:06

Il était désolé, sincèrement. Il n'était pourtant pas du genre à être en retard. Il préférait être ponctuel, ça lui avait toujours attiré des ennuis de ne pas être à l'heure et aujourd'hui.... Alors qu'il devait tenir une promesse qu'il avait au directeur... Il avait lamentablement échoué.

 Tu es pathétique, réellement. 

DaeHyun avait eu envie de reculer lorsqu'elle s'approcha. Il voulait fuir, se cacher, s'enterrer, faire n'importe quoi, mais il n'avait pas eu le courage. Il ferma les yeux en sentant son regard sur lui. C'était une chose qu'il n'aimait pas, mais il se dit qu'il l'avait cherché de toutes façons. C'était sa faute s'il était en retard, et il ne pouvait pas blâmer pour ça. La moquerie, les critiques, toutes ces choses étaient devenues habituelles pour lui. Avant, c'était son quotidien. Bien évidemment, ça avait changé, du moins un peu, en arrivant ici, mais... Pas totalement au final.

Dans l'obscurité, il ne parvenait pas à distinguer correctement son visage. Il pouvait simplement deviner la forme de ses lunettes, ses cheveux courts... Il trouva ça presque étrange pour une fille. Il n'avait pas tous ces clichés de "une fille avec les cheveux courts, ce n'est pas une fille", mais il avait tellement l'habitude de voir des cheveux longs...

Il lui lança un regard sans doute étonné en l'entendant parler. Alors... Elle ne lui en voulait pas ? Sérieusement ? Mais... Pourquoi ? Il ne comprenait pas tout. Elle n'avait pas l'air méchant en réalité... Mais comme d'habitude, il se méfait. Il ne pouvait pas s'en empêcher. C'était un instinct primaire pour lui. Ne pas avoir peur des autres n'était pas "normal" pour lui.

 Mais... Vraiment... Tu as dû attendre toute seule à cause de moi... Je suis désolé... 

Arrête de culpabiliser.

Les lumières du jardin s'allumèrent d'un seul coup, l'éblouissant totalement et il dut mettre une main sur ses yeux quelques instants. Pour le coup, il se sentait réellement con. Il ne savait pas quoi, ni quoi faire. Il ne pensait presque pas à la peur à cet instant et ça l'étonna.

.... Je m'appelle DaeHyun... 

C'était une des rares fois où il osait se présenter, mais c'était surement la moindre des choses, surtout après l'avoir fait attendre comme ça.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: [Terminé] "Ne me rappelle pas que tu es un monstre." [Kat L. / DaeHyun C.]    Sam 8 Nov - 22:35

Le garçon avait l'air étonné de ma réaction. Cela pouvait se comprendre, j'avais débuté comme une sale gosse impolie et râleuse. Mon changement d'attitude pouvait être louche pour beaucoup de gens. Pourtant, mon intention n'était pas dans ce goût là. Changer d'avis comme d'humeur, j'agissais souvent ainsi, surtout en ce moment.

- Mais... Vraiment... Tu as dû attendre toute seule à cause de moi... Je suis désolé...

Dans un autre contexte que celui 'va rencontrer une étrangeté comme toi pour mieux accepter ta situation', je l'aurai vraiment trouvé chou à craquer. J'avais peu connu de garçon qui s'excusait autant en si peu de temps, et ce n'était pas énervant du tout, comme certaines filles pouvaient le dire. Ça faisait du bien de se dire que la gente masculine ne contenait pas que des machos cherchant à te prouver par x ou y qu'ils ont toujours plus raison que toi et qu'ils n'ont pas de compte à rendre à une fille. J'en avais tellement côtoyer de ceux-là en Ecosse, un peu de douceur masculine faisait du bien. Il n'allait pas forger mon caractère ou m'entraîner à la baston, c'était évident. Mais mon caractère, il en avait assez pris dans la tronche, et la baston ça ne nécessite plus d'entrainement une fois qu'on a appris à cogner sans crainte.

Les lumières s'allumèrent soudainement. Je pouvais mieux voir dans l'ensemble ce garçon qui semblait si gentil. Il était vraiment maigre. C'en était presque inquiétant, bien que cela lui donnait un charme que je ne connaissais pas. Les Ecossais avaient encore cette tendance à vouloir être musclés, je n'avais pas l'habitude de voir aussi peu de chair sur les os. Sans trop savoir la raison, je trouvais ça beau, voir sexy.
Tandis que je tentai de calmer mes conneries d'hormones adolescentes, j'observais le dit garçon sexy et timide qui retirait doucement les mains de devant ses yeux. Sensible à la lumière, en plus. Ce n'était plus un humain là, c'était un petit écureuil fragile qui n'osait pas venir manger dans la main des gens. Je m'amusai un instant à l'imaginer sous la forme d'un écureuil, jusqu'à ce que je me dise que la chose n'était pas impossible. Étant donné l'endroit où nous étions, plus rien ne semblait d'impossible d'ailleurs.
Je n'avais pas bougé d'un pouce depuis mes dernières paroles, ni prononcé mot. J'étais curieuse de voir s'il en dirait lui-même.


-  .... Je m'appelle DaeHyun...

J'avais un nom. Et une confirmation de nationalité, il n'avait pas que le physique asiatique mais bien de vraies origines marquées. Mon timide petit écureuil avait réussi à se présenter le premier, j'étais presque impressionnée.

- Moi c'est Kat'.

Sans ajouter quoi que ce soit, je retournai m'assoir à ma petite chaise qui n'avait pas encore complètement refroidie de mon quart d'heure d'attente. Je joins ma cheville droite à ma fesse du même côté, puis posai mon menton sur mon genou ainsi remonté, laissant au sol mon autre pied. Je regardais DaeHyun avec un sourire aimable.

- DongWoo t'as réquisitionné pour ce rendez-vous, tu sais pourquoi ?

Question un peu idiote, car il y avait peu de chance qu'il avait la réponse. Mais je n'avais trouvé rien d'autre à dire pour le moment que cette interrogation : pourquoi le directeur avait-il songé à me faire rencontrer CE garçon en particulier.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: [Terminé] "Ne me rappelle pas que tu es un monstre." [Kat L. / DaeHyun C.]    Dim 9 Nov - 11:10

Un petit silence lui répondit, et pendant quelques minutes, il redouta le fait qu'elle ait finalement changé d'avis et décidé de lui en vouloir. Il ne voulait pas d'ennemis, et encore moins d'ennuis. Il n'était pas du genre à aller chercher les noises, pour lui, cela ne servait strictement à rien. Le fait qu'il ne puisse pas tellement se défendre entrait surement en compte, mais peut être qu'il ne devrait pas sous-estimer sa force physique ? Même s'il n'était pas convaincu qu'elle soit élevée.

Elle semblait le détailler. Pourtant, il ne voyait une lueur méchante dans son regard. Bien qu'elle n'ait pas parlé, étrangement, il n'avait pas l'impression qu'elle soit véritablement en train de le juger. Ses cheveux étaient courts, mais ça lui allait bien, tout comme ses lunettes, à la forme bien particulière. Peu de personnes pouvaient se vanter de bien les porter, mais elle, elle le pouvait, il en était sûr. Ses yeux étaient noirs, ou peut-être marrons, il ne parvenait pas à distinguer l'exact couleur de ses iris. Elle semblait être ces filles qu'il ne fallait pas énerver au risque de se prendre une torgnole mémorable en pleine gueule. Elle ne semblait pas faire de manière, ni chercher à attirer l'attention des autres sur elle. Mais tout ceci n'était qu'une impression et DaeHyun ne pouvait pas confirme cela, sachant qu'il ne la connaissait pas.

Elle ne te juge pas...

Kat... Son nom n'était pas asiatique, et elle ne semblait pas l'être de toutes façons. Son prénom semblait anglophone. Il n'avait pas l'habitude d'entendre des prénoms comme ça, plutôt des noms chinois, coréens bien sûr, et un peu japonais. Mais anglais, il n'était pas habitué. Plus jeune, sa mère ne l'avait jamais ouvert au monde extérieur, et à cause de sa maladie, il n'allait pas souvent à l'école. Et ce n'était pas non plus à l'hôpital, vu le personnel qui s'occupait de lui, qui allait lui parler du monde.

Un léger sourire se peignit sur ses lèvres en la voyant retourner s'asseoir. Il s'avança doucement, s'asseyant par terre, juste à côté d'elle. Il joua un instant avec ses doigts, quand sa question atteint ses oreilles, et il tourna la tête vers elle, réfléchissant un instant. En réalité, non, il ne savait pas tellement. Il ne savait pas si elle était une élue, ou un sorcier... Mais sinon, il ne lui avait rien dit de plus. Ou du moins, rien de très important.

- Non, je ne sais pas... Peut-être parce que nous sommes deux élus ?

Il réfléchit un instant. Il n'y avait pas tellement de logique. Sauf si DongWoo avait voulu qu'ils se rencontrent parce qu'ils étaient dans la même classe, cela prenait un peu de sens.

- Tu n'es peut-être pas une élue en fait...

Il se parlait presque à lui-même, mais à voix haute. Maintenant qu'elle lui avait posé cette question, il se demandait réellement pourquoi il avait demandé à lui de la rencontrer.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: [Terminé] "Ne me rappelle pas que tu es un monstre." [Kat L. / DaeHyun C.]    Dim 9 Nov - 11:54

DaeHyun vint s'assoir à même le sol, à côté de moi. Je préférais me dire que c'était une de ses petites habitudes plutôt que sa timidité qui l'empêchait de prendre une chaise. Il cessa de tripoter ses doigts quand il entendu ma question qui semblait le dérouter un peu, comme je le pensais. Et comme je le pensais, il me dit qu'il en savait rien.

- Peut-être parce que nous sommes deux élus ?

Ça, c'était les mots en trop. Mon sourire de dissipa. Non seulement car c'était un sujet que j'espérais ne pas avoir à aborder -bien que cela semblait improbable, c'était ce qui nous réunissais tous ici-, et ensuite je savais même pas ce que j'étais. J'avais compris les nuances de chaque groupes d'êtres présents ici, mais sans me reconnaître plus dans l'un ou l'autre.
En tout cas, j'avais une autre information sur lui. C'était un Elu. C'était pas rassurant, car c'était évidemment le groupe où tout le monde pouvait avoir n'importe quoi comme pouvoir. Je ne savais donc pas son degré de dangerosité, même si en apparence physique, il était proche du zéro. Cela dit, ici, les apparences étaient visiblement trompeuses.


- Tu n'es peut-être pas une élue en fait...

Il semblait parler plus pour lui que pour moi. Sans doute qu'il se demandait aussi la raison de sa venue forcée dans ces jardins intérieurs.
J'aurai pu m'énerver, ou tout simplement partir sans dire mot, du fait qu'on soit partie sur ce sujet qui me déplaisait. Mais étrangement, je ne voulais pas imposer ça à ce garçon. Il ne le méritait pas, il ne savait pas à quel point ma différence me faisait souffrir.
Je me surpris une fois de plus de cette exception. Il aurait s'agit de quelqu'un d'autre, je n'aurais sans doute pas eu ce pardon aussi logique que normal.
Mécaniquement, je redescendis mes lunettes sur mon nez, comme pour prévoir des risques de larmes.


- On s'en fou. Tu viens d'où toi ? Japon, Corée ...?

Mes paroles étaient saccadées, rapides. Je montrais sans trop le vouloir que je ne voulais pas parler de ce que nous étions en changeant aussi vivement de sujet.
Sans lui laisser le temps de répondre, je repris la parole.


- Moi je viens d'Ecosse. Ça me manque pas tellement, j'ai plus rien là-bas.

Mon propre mensonge me fit souffrir. Je ne savais pas si c'était la culpabilité d'avoir dit une chose pareil ou tout simplement ma tristesse qui revenait, mais je sentais des larmes venir sans encore couler et un petit point dans la gorge.
Je recentra mon regard vers DaeHyun et repris, sans lui laisser le temps de réagir, encore une fois.


- Combien de temps que t'es coincé ici toi ?

Cette fois, je me calmai. Il fallait bien qu'il puisse en placer une, à force. Et à ce rythme, j'allais me faire craquer toute seule.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: [Terminé] "Ne me rappelle pas que tu es un monstre." [Kat L. / DaeHyun C.]    Dim 9 Nov - 12:57

Quelque chose avait changé, il ne savait pas quoi, ni pourquoi il avait cette impression, mais quelque chose avait changé. La jeune fille parlait plus vite, ne prenait presque pas le temps de reprendre son souffle, et ne lui laissait pas non plus le temps de répondre. Il avait peur d'avoir touché un point sensible, d'avoir dit une chose qu'il ne fallait pas. Mais quoi ? Il ne savait pas.

Apprends à réfléchir avant de parler.

Il l'écouta parler, sans doute en avait-elle besoin. Elle aussi, rien ne lui manquait de son ancienne vie ? Ou plutôt, rien ne lui manquait parce qu'elle avait perdu quelque chose ? Il ne savait pas, et il ne voulait pas demander. Cela ne le regardait pas, et il ne voulait pas imposer une telle chose à la jeune fille. Après tout, peut-être que son départ l'avait fait souffrir, d'une quelconque manière, et il n'avait pas le droit de lui imposer de revivre ça. Elle lui demanda aussi depuis combien de temps il était ici. Il ne savait pas... Il n'avait pas la notion du temps depuis qu'il était arrivé ici.

- Tu as raison, on s'en fout... Je viens de Corée, rien ne me manque aussi, je n'ai jamais rien eu là-bas... Murmura-t-il.

Son cœur se serra dans sa poitrine. Repenser à ça lui donnait envie de pleurer. Il n'avait pu compter que sur son père pendant tout ce temps, et c'en était rendu compte que lorsqu'il avait fini à l'hôpital. Même à sa sortie, il avait été là. Sa mère avait seulement fait semblant, comme toujours. Il n'avait même pas pu le remercier. Il était parti comme ça, en cachette, comme le lâche qu'il était.

Son regard c'était perdu dans la vague un instant, il n'avait pas répondu à sa dernière question. Il releva la tête, tentant tout de même de mettre une date sur son arrivée récente. Mais il n'y parvenait pas. Au final, le fait d'être ici ou là-bas ne changeait absolument rien. Il s'en rendait compte en parlant avec elle.

Ce n'est pas le moment de penser à ça.

Il secoua la tête pour sortir de ses pensées. Il n'était pas là pour penser à lui, mais pour elle. DongWoo comptait sur lui après tout. Pour faire une chose qu'il ignorait totalement. Mais si elle, elle le savait... Pourquoi ne lui disait-elle pas ?

- Non... Je ne sais pas, peut être 1 semaine, ou un peu moins... Et toi ?

Finalement, il ne voulait pas savoir la date exacte. Il allait encore se faire du mal tout seul. Et il savait parfaitement comment ça allait se finir. Rien que de se dire ça lui prouvait. Il attendit patiemment sa réponse, ses yeux noirs fixant un point imaginaire devant lui.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: [Terminé] "Ne me rappelle pas que tu es un monstre." [Kat L. / DaeHyun C.]    Lun 10 Nov - 19:12

- Tu as raison, on s'en fout... Je viens de Corée, rien ne me manque aussi, je n'ai jamais rien eu là-bas...

Une partie de moi me disais qu'il mentait. Techniquement, personne n'avait jamais rien, on trouvait toujours quelque chose à chérir. Certainement que les choses avaient mal tournées un jour, ou qu'avec le recul, ce n'était pas aussi indispensable pour lui.
Mais, voyant sa réaction après ces paroles, j'en vint à me dire qu'il avait lui aussi quelque chose ou quelqu'un qui lui manquait, mais qu'on préférait oublier par culpabilité.


DaeHyun perdit son regard dans le vide face à lui. Je le laissais faire, je savais à quel point notre cerveau pouvait avoir besoin de s'égarer par moment. Après un instant, il revint à lui en secouant sa tête. Rien de mieux pour retrouver ses esprit, en effet.


-  Non... Je ne sais pas, peut être 1 semaine, ou un peu moins... Et toi ? dit-il enfin.

Je pris le temps de voir qu'il ne me regardait pas du tout. Je pouvais comprendre la peur de regarder les gens droit dans les yeux, surtout quand on les connaissait pas. Et qu'ils avaient des verres verts opaques devant les yeux. Moi, je le regardais, mis à part quelques courts instants où j'observais la faune de cette sorte de terrasse. En le regardant, donc, je lui répondit avec plus de certitude -ma réponse étant plus facile- :


- Je suis arrivée hier matin.

Je ne voulais pas vraiment développer sur ce sujet là non plus, bien que je l'avais lancé. J'avais juste été curieuse de savoir combien de temps il avait supporté sa situation ici. Visiblement, il avait tenu quelques jours. J'allais sans doute faire de même. Et, pour être sincère avec moi-même, je me disais que si j'avais un ami, ça serait moins difficile. Non pas que je voulais absolument être l'amie de DaeHyun, mais ne connaissant aucun autre élève et le trouvant déjà très gentil, je ne manquerai pas une chance comme celle-ci.
Mais il était aisé de se dire qu'on allait devenir pote avec quelqu'un. Un peu moins de faire en sorte que ça soit le cas. Les principaux sujets de conversation que tout le monde aurait engagé ne me plaisaient pas dans le sens où j'allais sans doute pas m'en tirer avec une bonne humeur finale. Sur le coup, je n'avais donc aucune idée de quoi je pouvais bien lui parler sans me trouver ridicule. Mais bon, il fallait bien poursuivre, et ce petit écureuil n'allait sans doute pas le faire.


- Et... Ça te plait ici ?

Question idiote. En une semaine, il était dur de se faire un jugement fiable. Moi-même, je détestais cet endroit, mais j'y restais. Et probablement que dans un mois j'allais l'apprécier -même si j'en doutais pour le moment-. Mais j'espérais qu'il développe un peu, dérivant sur d'autres choses. Même si c'était peut être un peu trop espéré de sa part. Il était timide, et avait sans doute prévu, aussi, d'autre chose à faire que de me rencontrer. Peut être qu'il voulait abréger sa promesse envers DongWoo pour vaquer à d'autres occupations. Cela dit, je tentais quand même. Au fond, j'avais envie de me lier d'amitié avec lui. J'avais certainement côtoyé la solitude depuis trop longtemps.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: [Terminé] "Ne me rappelle pas que tu es un monstre." [Kat L. / DaeHyun C.]    Lun 10 Nov - 22:11

Hier matin ? Ah oui... Elle était vraiment nouvelle alors. Ceci expliquait en parti pourquoi il ne l'avait jamais croisé dans les couloirs... Enfin, il rasait les murs quand il passait dans ces derniers, et regardait toujours par terre, jamais devant lui. Il ne pouvait pas affronter le regard des autres, c'était trop éprouvant. C'était stupide aussi. Personne ne voulait sa mort ici. Mais c'était presque un besoin viscéral de se faire du mal tout seul.

Il sourit légèrement en l'entendant poser sa deuxième question, et il tourna légèrement la tête vers elle. S'il se plaisait ici ? La question aurait presque pu lui paraître indiscrète si ce n'était pas elle qui lui avait posé. Mais il ne lui en voulait pas, et puis, il n'était pas du genre à se vexer facilement. La réponse lui paraissait trop facile et déjà construite. En Corée, il ne s'était jamais plu. Déjà parce que son enfance avait été désastreuse, et le séjour à l'hôpital n'avait pas été mieux. Se faire prendre pour un malade mental avec des types prêts à nous shooter aux moindres faux mouvements n'étaient pas super. Et voir des psys qui lui répétaient sans cesse qu'il n'était pas malade, qu'il faisait semblant, n'était pas non plus le top. Et ici, c'était plus calme, certes, mais... Devoir se méfier constamment des autres pour être sûr qu'ils ne veuillent pas le toucher, sentir leur regard sur lui... Au final, il aurait presque préféré être enfermé seul, au loin de tout, isolé.

- Pas tellement... D'une part... Je me plais mieux que là-bas, au moins ici, je n'ai presque rien à me reprocher physiquement... Mais ici, je trouve toujours quelque chose à me reprocher. Et... Sentir le regard des autres n'est pas une chose que j'apprécie alors... Je dirais oui et non...

C'était un peu confus, il n'avait pas l'habitude de parler autant en si peu de temps. Mais au final, ça ne lui faisait pas de mal. Il se sentait presque libéré d'un poids énorme qu'il avait transporté pendant toutes ces années. Mais il ne voulait pas à avoir à parler de ses crises... C'était une chose qu'il ne voulait pas révéler et garder pour lui, parce que ça ne servirait sans doute à rien que les autres soient au courant. C'était trop personnel, trop intime...

- Je commence à avoir faim...

Il écarquilla légèrement les yeux en se rendant compte de ce qu'il venait de dire. Lui ? Faim ? Ce n'était pas possible. Avoir faim était synonyme de vomissement. Pas tout le temps, bien sûr, il parvenait parfois à se nourrir sans problèmes, mais... Il secoua une nouvelle fois la tête. S'il commençait à penser à ça, il était foutu, il le savait.

- Je pourrais te faire visiter...

Il rougit légèrement en se rendant compte de son audace. Il n'avait jamais pris cette initiative. Mais là, c'était différent. C'était différent parce qu'il n'avait pas peur. Et c'était presque trop beau pour être vrai. Il s'étonnait lui-même. Finalement, peut être que le fait d'être ici, de rencontrer d'autres personnes, aurait du bon pour lui. Ou du moins, il voulait y croire.

- Enfin si tu veux...
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: [Terminé] "Ne me rappelle pas que tu es un monstre." [Kat L. / DaeHyun C.]    Mer 12 Nov - 0:17

DaeHyun prit le temps de réfléchir à sa réponse. Elle ne semblait donc pas si simple qu'elle l'aurait été pour tout le monde. Des gens comme moi dirait sans vergogne qu'ils détestent ces lieux mais qu'ils sont obligés d'y rester, même si c'est faux. D'autres, heureux optimistes un peu niais, diraient de suite qu'ils se plaisent ici, qu'ils n'ont pas hâte de partir. Il faisait sans doute parti des gens assez réfléchis pour visualiser les bons et les mauvais côté, pesant le pour et le contre...

- Pas tellement... D'une part... Je me plais mieux que là-bas, au moins ici, je n'ai presque rien à me reprocher physiquement...

Légèrement contradictoire, mais compréhensible. Mis à part le point des reproches. Qui donc pouvait avoir à reprocher quoi que ce soit à ce garçon. Il était timide, poli, gentil, semblait être du genre à s'excuser même quand il avait pas à le faire... Je n'arrivais pas à l'imaginer faire quelque chose qu'il lui vaudra un reproche. Mais je le connaissais encore peu. Au fond, tout le monde avait son côté sombre.

- Mais ici, je trouve toujours quelque chose à me reprocher.

J'étais quasiment sûre qu'il s'inventait ces reproches. C'était comme les excuses, il s'en voulait pour des choses alors qu'il n'avait pas à le faire. Typique des garçons gentils. Contrairement à beaucoup de gens de notre âge, je trouvais ça mignon. Même si je l'avouerai sans doute jamais publiquement.

- Et... Sentir le regard des autres n'est pas une chose que j'apprécie alors... Je dirais oui et non...

Cela ne m'étonna pas vraiment. Ne serait-ce que par son apparence, on pouvait deviner qu'il pouvait être sujet à moquerie. Les ados trouvaient toujours un prétexte pour se moquer des autres de toute manière. C'était le meilleur moyen qu'on ne s'attarde pas sur leur propre cas, qui devait être désespéré...
Quand on vit ce genre de chose, il est vrai que la méfiance devient quotidienne, même quand elle est inutile. Je pouvais le comprendre. En Ecosse, je faisais parti de la petite bande de rebelles de mon collège. Mais, entre nous, nous n'étions pas plus mature, et je m'en étais rendu compte pendant mon voyage solitaire jusqu'ici. Nous nous moquions autant des autres que les autres se moquaient de nous, et pour nous donner bonne conscience, on prétendait que nous n'étions accepté par personne de toute façon, qu'ils étaient pathétiquement ordinaires... Comme si cela nous donnait le droit de les mépriser. Pas étonnant que le monde se replisse de clichés quand on est assez cons pour les illustrer quotidiennement.
C'était sans doute à cause de cette maturité acquise par ce gros changement de vie que mes amis de Glasgow me manquaient pas. J'avais réalisé notre stupidité à tous, et je ne voulais plus en être. Maintenant que j'avais quitté le côté obscur, je savais me mettre à la place des gens comme DaeHyun, même si mon rapport aux gens serait certainement différent -je n'avais pas encore vraiment fais l'expérience-.

DaeHyun se plaisait donc que moyennement ici. Encore une fois, cela ne faisait qu'une semaine. Son avis allait peut être évoluer d'ici un mois. Au moins, ce n'était pas un 'non' total, il reconnaissait qu'il y avait quand même de bons côtés à vivre au Refuge.
En tout cas, parler de ça semblait l'avoir soulagé, presque. Comme si ces mots lui pesaient depuis son arrivée mais qu'il n'avait jamais trouvé l'occasion ou l'interlocuteur à qui les dire.


- Je commence à avoir faim...

Remarque pertinente, la faim commençait doucement à prendre mon estomac également. Ma colère et mon chagrin étant passés...
Curieusement, DaeHyun paru étonné de ce constat personnel. Comme s'il ne fallait pas que ce soit le cas. Il changea d'ailleurs vite de sujet, avant que j'eus le temps de lui demander s'il savait la composition du menu prévu au dîner. Il me proposa de me faire visiter le Refuge. Je jetai un coup d’œil à mon IPod. Il était vrai qu'il était pas encore 20h, nous avions encore vingt bonnes minutes avant de pouvoir aller manger. Cela dit, on m'avait déjà fait visiter les lieux que je me devait de connaître, sur ma journée d'hier. Mais, si c'était avec lui, j'étais prête à refaire cette visite guidée. De plus qu'il paraissait surpris et fier de sa proposition, comme s'il parvenait peu souvent à vaincre sa timidité de cette manière.

- Enfin si tu veux...

Toujours autant de politesse.
Je relevai mes lunettes une seconde fois, dépliai ma jambe et me pencha vers lui, appuyée sur mes cuisses.

- Ce serait avec plaisir.

Je fis une pause, lui souriant sans le quitter des yeux.

- Il n'est que 19h38, on a le temps.

Encore une pause. J'observai ce petit écureuil. Ses cheveux bruns étaient en bataille, mais cela était certainement naturel. Son regard amplifiait visuellement sa gentillesse, il ressemblait à un petit enfant tout gentil et tout calme qui n'ose même pas demander une sucette à ses parents, mais en plus grand. Comme ces écureuils à Hyde Park, les petits timides qui laissent leurs copains s'avancer vers les gens pour demander de la nourriture. C'était le plus beau souvenirs que j'avais de mon voyage familial à Londres, les écureuils de Hyde Park. Peut être aussi pour cela que j'aimais la compagnie de DaeHyun. Il me rappelait un bon souvenir. Même s'il ne ressemblait pas réellement à un rongeur, son attitude me faisait penser à ces petits animaux-là. Je le voyais bien avec une longue queue poilue en bas de son dos, se cachant derrière pour éviter le regard moqueur des autres...

Je me rendis compte que j'allais finir par le mettre mal à l'aise à le regarder ainsi, et changeai donc d'attitude. Je me levai de ma chaise avec énergie. Après tout, je n'allais pas faire la tête tout du long de cette visite-là, il fallait que je profite de ces moments de bonne humeur que j'avais. Ils avaient été si rares ces derniers temps.
Je baissai un peu mon short qui avait tendance à remonter une fois assise, rangeai mes lunettes dans une des grande poche avant de ma veste et me tournai vers mon guide.


- Bien ! Let's go !

Mécaniquement, je tendis la main vers DaeHyun pour l'aider à se lever. Les articulations pouvaient avoir tendances à se crisper après qu'on se soit assis par-terre, même à notre jeune âge. Je ne voulais pas imaginer en étant plus vieux... Et même sans cela, je me disais que ce geste amical était un bon moyen de briser encore un peu la glace entre nous.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: [Terminé] "Ne me rappelle pas que tu es un monstre." [Kat L. / DaeHyun C.]    Mer 12 Nov - 20:27

DaeHyun avait un peu redouté sa réponse. Et si elle disait non ? Si elle ne pouvait pas visiter le bâtiment ? Et si c'était à cause de lui ? Toutes des questions aussi futiles, les unes que les autres qui pourtant se bousculaient aux portes de son esprit pour venir torturer sa conscience.

Et puis la réponse tomba et il respira en même temps. Elle voulait... Elle n'avait pas dit non, et avait même dit que ça lui ferait plaisir... Et ça lui fit plaisir à lui également qu'elle dise ça. Il ne connaissait pas très bien les lieux, ils allaient peut-être se perdre, mais tant pis. Et puis, comme elle venait de lui annoncer l'heure, il leur restait tout de même pas mal de temps devant eux. Et puis qui sait, ça pourrait être drôle ?

Il n'avait pas énormément ri depuis qu'il était arrivé aussi, trop occuper à se méfier pour avoir une once de choix. Mais s'il ne saisissait jamais sa chance d'être joyeux... Parviendrait-il à l'être ne serait-ce qu'une seule fois ? Parfois, il parvenait à en douter. Même s'il savait qu'il ne devait pas.

Il releva les yeux vers elle en la voyant se lever, et resta incrédule devant la main qu'elle lui tendait... Pourtant, son expression changea bien vite et de la peur envahie ses prunelles noires. Ce geste... Celui qu'il n'aurait jamais voulu voir. Mais il avait été bête de penser qu'elle ne le ferait pas. Elle n'avait pas eu de mauvaises intentions en faisant ça. C'était amical, et ce geste si simple réchauffa quelque peu son cœur.

Mais comment lui faire comprendre qu'il ne voulait pas la toucher ? Il ne voulait pas la vexer. Mais il n'aimait pas non plus parler de son Don, un peu comme si c'était son secret, à lui et lui seul. Mais il savait qu'il devrait un jour en parler, qu'il ne pourrait pas le garder sous silence, c'était bien impossible. Et surtout pour elle.

- Je ne peux pas te toucher... Ce n'est pas contre toi, mais...

Il se releva tellement doucement qu'il donnait sans doute l'impression qu'il avait peur de se briser lui-même. Il ne voulait pas être méchant avec elle, il ne pouvait pas. Elle ne lui avait rien fait, et il...L'aimait bien. Il détourna le regard, soudainement gêné de son comportement.

- Excuse moi...C'est mon Don...
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: [Terminé] "Ne me rappelle pas que tu es un monstre." [Kat L. / DaeHyun C.]    Jeu 13 Nov - 23:31


Lui tendant la main, je pensais qu'il verrai en mon geste un élan de sympathie, mon envie de devenir ami. Mais j'avais fais des suppositions trop hâtives. DaeHyun resta figé, regardant ma main, sans la saisir pour s'aider à se lever. J'eus soudain peur de m'être emportée vis-à-vis de lui. Je me mis à imaginer qu'il avait fait semblant d'être gentil, aimable, histoire de se faire bien voir par le directeur, mais que ce geste était trop pour lui, qu'il ne voulait pas toucher la petite nouvelle paumée connu de personne.
Après mon moment de panique enragée intérieur, je pris le temps de remarquer qu'il semblait plus apeuré que repoussé. D'autres hypothèses moins négatives me vint alors. Peut-être était-il tout simplement germanophobe. Ce genre de phobie pouvait littéralement bloquer quelqu'un ne serait-ce que pour une poignée de main. Cela dit, je n'avais pas la peste, ni même un rhume. Ou bien était-il encore plus timide que je pensais, et que mon geste était un peu trop rapide en besogne pour lui.
Puis, je décelai en lui quelque chose proche du regret. Comme s'il aurait aimé me prendre la main amicalement, mais que c'était impossible, indépendamment de sa volonté.


- Je ne peux pas te toucher... Ce n'est pas contre toi, mais...

Je me posai alors mille questions sur qu'est-ce qui pouvait empêcher un garçon de toucher la main d'une fille sans que ce soit contre elle. Était-ce lui qui était malade ?
Il se releva sans mon aide, évitant ma main toujours tendue -je n'avais pas remarqué qu'elle tenait encore en l'air-. Il paraissait encore plus frêle que d'habitude. Du moins, que depuis les vingts dernières minutes. Il détourna le regard, sans doute pour éviter le mien qui était certainement étonné et questionnant.


- Excuse moi...C'est mon Don...

Je fis tombé ma main, qui alla se cogner contre ma cuisse. Dans toute mes hypothèses, j'avais omis celle de ce satané pouvoir qu'on avait tous ici. Décidément, tout voulait me rappeler où j'étais et pourquoi. Cela me fit perdre mon sourire et ma bonne humeur. Ce garçon que j'espérais comme ami, je ne pouvais même pas le toucher à cause de ce que j'aimais sans doute le moins chez lui. Certes, je ne connaissais pas la nature de son don, mais le simple fait qu'il en avait un m'énervait. Tout comme le fait que j'en avais un également.
J'avais envie de le toucher de force, rien que pour l'emmerder. Mais je ne bougeai pas. J'ignorais les conséquences dues à son pouvoir. A tout les coups, il tuait d'un simple contacte physique.
Je n'arrivais à imaginer que des pouvoirs négatifs, voir néfastes. Comme si tout le monde ici n'était né que pour faire souffrir ou tuer les autres. C'était pour cela que je n'arrivais pas à faire l'effort de parler gentiment, bien qu'au fond, ce n'était pas de la faute de DaeHyun.


- Ça va faire quoi si tu me touches ? Une fissure dans le continuum espace-temps ?  

J'étais certainement détestable à cet instant précis. Surtout pour lui. Il avait fait attention, sans doute pour me protéger de son pouvoir, et je lui parlai comme s'il m'avait insulté. J'avais beau en avoir conscience, je ne changeais pas d'attitude. J'étais tellement frustrée de ne pas avoir pu passé plus de trente minutes avec quelqu'un sans que nos anormalités reviennent sur le tapis, me rappeler qu'elles sont présentes.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: [Terminé] "Ne me rappelle pas que tu es un monstre." [Kat L. / DaeHyun C.]    Ven 14 Nov - 13:46

DaeHyun resta silencieux. Il avait bien vu son étonnement, peut être même sa colère, il ne savait pas trop. Mais il n'y pouvait rien. Il ne voulait pas qu'elle se vexe ou qu'elle se fasse de mauvaises idées sur lui, ce n'était pas son intention. Il souhaitait juste se préserver d'une forme de douleurs insupportable, qui pourrait sans doute le tuer. Il savait que pour elle, ce serait surement plus que bénéfique, d'oublier des événements, des choses douloureuses que l'on garde en mémoire, mais pour lui, c'était une autre histoire.

Et puis, la remarque tomba. Ça va faire quoi si tu me touches ? Une fissure dans le continuum espace-temps ? Une moquerie. La remarque était méchante. Il la regarda, une lueur blessée au fond du regard, son souffle se bloqua dans sa poitrine. Finalement, il s'était fait une fausse idée. Encore une fois. S'il n'était pas attaqué sur son physique, il l'était sur son Don. Était-ce si difficile à comprendre ?

Il se vexa en silence, ne lui en tenant pas tellement rigueur. Il était vexé qu'elle pense une chance pareille, mais était-ce réellement sa faute après tout ? Il baissa les yeux. Il commençait déjà à culpabiliser, alors qu'il n'était pas tant coupable que ça, au final.

- ... J'absorbe les peines, les douleurs, toutes les choses négatives des autres... Mais un contact physique me fait souffrir...

La douleur ne pouvait pas être comparée à celle qu'on ressent quand on tombe, qu'on se prend une gifle ou n'importe quoi d'autre. Elle était plus intense, paralysante. Insupportable, et son corps ne le supportait pas. Mais savoir que la jeune femme venait de se moquer, même sans savoir, était assez insupportable pour lui, il lui faisait -presque- totalement confiance... Mais finalement, il allait peut-être revoir son jugement.

Il détourna le regard, ne voulant pas affronter ça directement. Il était lâche, il le savait. La prochaine fois, il dirait non, il n'accepterait pas de faire ce genre de choses. Il resterait seul dans son coin avec ses problèmes, ça lui évitera peut-être que les autres se moquent de lui.

- Je suis sincèrement désolé...
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: [Terminé] "Ne me rappelle pas que tu es un monstre." [Kat L. / DaeHyun C.]    Sam 15 Nov - 23:53

La tension était presque palpable. J'étais très peu agréable et DaeHyun semblait vexé, voir en colère. Un mélange des deux, certainement. Son regard avait perdu sa gentillesse, et un autre sentiment avait prit sa place. Je n'arrivais pas bien à déceler ce que c'était, mais je n'y étais sans doute pas assez attentive, trop fière pour me détourner de mon cynisme détestable.
Malgré mon comportement de peste incompréhensive et vexée, il ne se fâcha pas directement contre moi. Je sentais juste un peu de colère en lui, mais il n'en avait pas assez, ou n'osait pas la laisser prendre le contrôle. Quelqu'un d'autre aurait certainement râler, ou fait les gros yeux mitrailleurs, mais pas lui. Trop de timidité et de douceur en lui, probablement. Encore une chose que j'appréciais, même si le moment n'était pas à se dire qu'on le voulait encore plus pour ami. Au contraire, c'était mal parti pour que ce devienne le cas. Et par ma faute.
Il fuyait mon regard, et s'expliqua, bien que je ne lui avait concrètement pas demandé.


- J'absorbe les peines, les douleurs, toutes les choses négatives des autres... Mais un contact physique me fait souffrir...

Une fois de plus, j'avais tout imaginé sauf ça. Il n'avait pas éviter mon contact pour me protéger, mais pour se protéger lui. Et étrangement, cela ne me parut pas le moins du monde égoïste. Certes, il n'en savait rien, mais j'avais conscience de ce que cela aurait pu lui faire que d'absorber mes peines et mes souffrances. Il n'aurait pas supporter. Je pouvais être généreuse, mais pas au point de partager ce genre de chose, encore moins avec un garçon si adorable. Mon regard mauvais fut envahie par de la tristesse à son égard. Je me mis à sa place. Une simple poignée de main et les tourments des autres l'envahissaient, le hantaient. Cela n'avait rien de néfaste pour les autres, mais pour lui, ce devait être extrêmement difficile.


- Je suis sincèrement désolé...

Grand dieu, il n'avait aucune raison de s'excuser. C'était tellement évident pour moi que j'étais persuadée qu'il en avait conscience. Il n'avait jamais demandé à être affublé de ce don idiot et douloureux, ce n'était pas de sa faute. Je me mis à m'en vouloir sévèrement d'avoir été aussi dure. Ok, je ne pouvais pas le savoir, mais tout de même. Mon empathie venait toujours qu'après coup, je ne partais que trop rarement de base que les gens pouvaient souffrir également, j'étais toujours trop persuadée d'être la fille la plus malheureuse de ceux qui m'entouraient. Je n'imaginais pas assez ce que pouvais être la vie des autres, et quand je le faisais, je pensais toujours qu'ils avaient la belle vie. J'avais honte de moi.
Je me mordis la lèvre inférieure, sentis mes joues rougir de honte, et tordis mes pieds telle une petite fille.


- Je... C'est moi qui suis désolée.

Je me mis à tripoter le bas de ma veste, le regard tourné dans le vide. A présent, moi non plus je n'osais pas affronter son regard.

- Je n'avais pas pensé.... Enfin, je ne peux pas imaginer ce que ça doit faire et.... Je comprends. Je te demande pardon. Je n'aurais pas dû être aussi....être comme ça.

Il était rare que je buttais autant sur mes paroles. J'avais pour habitude d'être franche, directe, tranchante. Mais là, je n'y arrivais pas. D'abord, j'avais été trop loin. J'avais été méchante et garce envers quelqu'un qui ne le méritait pas. Ensuite, DaeHyun était un mec bien. Réservé, fragile, mais aussi très gentil. Je voulais vraiment me lier d'amitié avec lui, mais ce genre d'effort, je n'avais jamais eu à les faire vraiment. Je voulais faire attention à ce que je pouvais dire désormais, je ne voulais plus l'offenser ou le blesser.
Je relevai les yeux vers lui, espérant qu'il y trouve ma sincérité, et aussi pour voir sa réaction. J'espérais réellement qu'il accepte mes excuses.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: [Terminé] "Ne me rappelle pas que tu es un monstre." [Kat L. / DaeHyun C.]    Lun 17 Nov - 20:19

DaeHyun commençait à se demander s'il ne valait mieux pas qu'il parte. Il ne savait pas, il ne savait plus.... La réaction de la jeune fille avait été tellement inattendue qu'il ne savait plus où se mettre. Il était mal à l'aise. Et étrangement, il ne lui en voulait pas. Il aurait pu, apres tout, il avait toutes les raisons possibles mais... Il n'y arrivait pas.

Bien que sa remarque avait été méchante, il avait l'impression que quelque chose la tourmentait. Mais apres tout, il ne la connaissait pas si bien que ça, même pas du tout.. Comment pouvait-il la juger, elle qui était si gentille avec lui depuis le début ?

Et puis elle s'excusa. Il releva les yeux vers elle en l'entendant. Elle semblait sincère et... Triste. Comme si sa remarque lui avait fait plus de mal qu'à lui. Elle n'était pas méchante, ni égoïste. Elle semblait juste perdue au milieux de tout ça, presque dépassée par tous ces événements. Et DaeHyun ne voulait pas qu'elle ressente ça à cause de lui. Même s'il n'était pas responsable.

- Ce n'est rien... Tu ne pouvais pas savoir...

C'est vrai. Il aurait pu l'avertir au lieu de se voiler la face comme il le faisait tout le temps. Elle n'avait rien demandé, et sans doute pas d'être méchante. Il lui sourit doucement. Il voulait juste tourner la page et aller de l'avant. Et surtout.... Qu'elle ne culpabilise pas.

- J'aurais dû te le dire au lieu de tergiverser de la sorte... Excuse moi.

Parfois il s'excusait, plus pour montrer qu'il n'était pas fâché qu'autre chose. C'était très contradictoire, il le savait. Mais cette manière de faire pouvait aussi faire passer ses excuses d'avoir mal agi avec des personnes auxquels il tenait. Sans doute était il trop gentils et ne se rendait pas compte que beaucoup, beaucoup de monde pourrait en abuser. Ça lui était déjà arrivé mais... Ça ne lui avait pas servi de leçons.

- Oublions ça... Ne t'en veux pas pour ça....

C'était important, pour lui, de savoir qu'elle n'était pas malheureuse par sa faute. Qu'elle ne soit pas rongée par un quelconque sentiment néfaste à cause de tout ça. Sinon, il s'en voudrait. Par contre, même si elle avait des remords par sa faute... Il n'userait sans doute pas son Don pour l'aider. Peut être le comprendrait elle, peut être pas... Il ne savait pas. Et parfois, il était content et satisfait de ne pas savoir
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: [Terminé] "Ne me rappelle pas que tu es un monstre." [Kat L. / DaeHyun C.]    Mar 18 Nov - 22:30

- Ce n'est rien... Tu ne pouvais pas savoir...

DaeHyun semblait sincèrement avoir accepté mes excuses. Il ne paraissait plus énervé, ou vexé, il avait retrouver son petit visage timide et craintif d'écureuil. J'en fus soulagée, déjà que je n'étais pas prête d'avoir des amis ici, s'il avait fallu que j'eusse en plus quelqu'un qui me détestait...
Un léger sourire se dessina sur ses lèvres, tandis que les miennes continuaient de souffrir entre mes dents. Il avait beau m'excuser, j'étais toujours assez gênée de mes précédentes remarques désagréables. J'avais été impolie et mauvaise envers un garçon adorable qui avait probablement beaucoup souffert.

- J'aurais dû te le dire au lieu de tergiverser de la sorte... Excuse moi. Oublions ça... Ne t'en veux pas pour ça....

Une fois de plus, il s'excusa alors qu'il n'avait aucune raison de le faire. Au moins, il me confirmait qu'il ne m'en voulait pas, du moins pas trop. En tout cas, il me demandait de ne pas m'en vouloir à moi-même, mais ça c'était pas vraiment possible. J'allais probablement culpabiliser pendant un bon petit moment, et me sentir redevable face à lui. D'un côté, cela ne me dérangeais pas du tout. Si à l'avenir il avait besoin d'aide, j'étais ravie d'avance de pouvoir la lui fournir, qu'il me le demande ou non. Je le sentais d'ailleurs bien, qu'il ne demande jamais d'aide, même s'il en a besoin.
Cependant, présentement, je ne voulais pas spécialement plomber encore une fois la bonne ambiance qui désirait s'installer petit à petit. Je mis donc de côté ma culpabilité et mes états d'âmes afin de laisser place à des occasions de rire, pour changer.

- T'excuses pas, dis-je avec sourire. Bien, on la fait cette visite ?!

J'eus envie de lui faire une tape amicale sur l'épaule, pour amplifier mon exagération de bonne humeur, mais je repensai d'un coup à son pouvoir pas marrant. J'ignorais si malgré ses vêtements son don marchait. Je me retins, mais j'avais tout de même envie de savoir pour ce petit détails. Même si je préférais éviter le sujet, il valait mieux que je sache.
Je posai mon pied contre une chaise afin de refaire mon lacet gauche et lui demandai dans le même temps.


- Pardon, mais ton truc là, ça le fait même à travers les vêtements ? Ou tu peux toucher des gens sans crainte si t'as des moufles aux mains ?

J'avais retrouvé mon ton habituel : garçon manqué, directe, mais pas non plus méchante. Il était même jovial, un peu blagueur mais prêt à retomber dans le sérieux quand il le faudra. J'avais beau être un peu cynique, sarcastique, ce n'était pas comme la dernière fois.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: [Terminé] "Ne me rappelle pas que tu es un monstre." [Kat L. / DaeHyun C.]    Mer 26 Nov - 12:24

Il releva les yeux vers elle en l'entendant parler. Il ne pouvait pas dire si elle s'en voulait encore, il ne pouvait pas le deviner, mais... Il comprit au moins qu'elle comptait sans doute tourner la page et penser à autre chose, au moins pour ce moment. Et il n'était pas contre.

Un sourire véritable et sincère se peignit sur ses lèvres. Il n'en faisait pas souvent, voir quasiment jamais. Il n'y avait pas de réelles raisons à ça... Disons juste qu'il n'avait pas encore trouvé l'occasion de sourire de cette manière. Sauf maintenant.

L'idée de lui faire « visiter » n'était pas déplaisante, même s'il risquait fort de se perdre. Après tout, il n'était là que depuis une semaine, et même si, en général, il avait un bon sens de l'orientation, il mettait du temps à mémoriser les chemins et autres choses du genre.

- Oui ! Mais on risque fortement de se perdre... 

Ce serait plutôt amusant, s'ils se perdaient vraiment. Du moins, ça l'était pour lui, après il ne savait pas ce qu'en pensait la jeune fille... Il n'avait pas envie de se prendre la tête avec une chose pareille, à quoi bon ? Au moins, ils passeraient un bon moment, oubliant ainsi leurs problèmes quelques instants.

Puis, son autre question le fit réfléchir. Il connaissait la réponse bien sûr, mais pour une raison inconnue, il devait réfléchir pour être qu'il ne dirait pas n'importe quoi. C'était stupide, en un sens. Du moins, il le pensait. Et en général, ses pensées étaient complètement décalées de la réalité.

Pourtant, elle avait presque eu juste en parlant de moufles. Il devrait sûrement en porter pour toucher la peau des autres mais ça ne servirait pas à grand chose en fait..

- Tu peux me toucher par-dessus mes vêtements... Tant que tu ne touches pas ma peau, ça va. 
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: [Terminé] "Ne me rappelle pas que tu es un monstre." [Kat L. / DaeHyun C.]    Sam 29 Nov - 23:36

- Oui ! Mais on risque fortement de se perdre...

Il était vrai que DaeHyun n'étais au Refuge que depuis une semaine. Me connaissant, si peu de temps était suffisant pour connaître les lieux quotidiens, mais ce n'était pas forcément le cas de tout le monde, et dans ce genre de visite, on trouvait toujours le choc d'aller dans des endroits justement pas quotidiens. Cela revenait plus à de l'exploration, en un sens. Mais cela ne serai pas désagréable non plus, au contraire, ce pourrait être très amusant -bien que nous aurions le risque d'arriver trop tard pour le dîner-.
Suite à ma question, il se mit à réfléchir. Cela m'étonna quelque peu, j'avais pensé qu'il connaissait la réponse, type 'oui/non' comme on demande à quelqu'un s'il sait siffler.
Finalement, il répondit en semblant sûr de lui. Sans doute voulait-il prendre le temps de ne pas me dire de sottises, ce qui était en effet plus sage.


- Tu peux me toucher par-dessus mes vêtements... Tant que tu ne touches pas ma peau, ça va.

Bon, au moins c'était clair. Je ne pus m'empêcher que ce devait être extrêmement frustrant, en cas de petit amie, par exemple. Mais en y songeant, j'eus du mal à imaginer DaeHyun avec une jolie minette à son bras. D'abord à cause de son don, puis à cause de sa timidité non négligeable. Cela dit, il avait bien dû connaître des demoiselles lui faisant les yeux doux pour des papouilles. Il était vrai qu'il n'était pas laid. Au contraire, je me surprenais moi-même depuis son arrivée à le trouver vraiment craquant. D'un certain côté, je n'avais jamais connu d'homme de son genre, tout timide et désolé. Au fond, ce devait être bien ça qui me plaisait... Mais je me forçai de ne penser à rien de tout cela. Déjà, je n'étais pas ici pour flirter. Ensuite, son don me frustrerai bien trop. Et enfin, dans l'hypothèse où je me laisserai trop aller, ce ne serai pas un simple flirte que je voudrais avec lui...
Je me secouai la tête, tentant de faire fuir ses hypothèses et mettre fin à mon imagination shootée aux hormones. Ce n'était pas le moment.
Mon lacet refait à merveille, c'est-à-dire bien serré, je me redressai devant lui.


- Okay, dis-je pour répondre à ses paroles. C'est mieux que rien !

Je lui fis une tape à l'épaule, donc sans toucher sa dite peau "dangereuse", avec un grand sourire très peu féminin. Si on voulait passer un bon moment à se perdre, enfin, à visiter, autant sortir la carte de l'humour dès à présent.
Je me demandai alors par quel lieux nous pouvions commencer. Maintenant que la visite allait débuter, je me rendis compte qu'elle ne serait pas vraiment drôle si on faisait une vraie visite. Après tout, on me l'avait déjà faite. Mais je n'osai pas lui proposer d'aller explorer des lieux qu'il connaissait pas, ou alors où l'on avait pas le droit d'aller à cette heure -ou tout court-.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: [Terminé] "Ne me rappelle pas que tu es un monstre." [Kat L. / DaeHyun C.]    Mer 3 Déc - 13:32

DaeHyun lui sourit en l'entendant parler. Ils avaient réussi à ramener la bonne humeur, et c'était bien. Il préférait une atmosphère joyeuse plutôt qu'à une autre trop tendue, ce n'était pas franchement agréable. Il faillait partir en avant quand elle lui donna un tape à l'épaule. Bordel, il se dit qu'il ne valait mieux pas l'énerver, elle pouvait sans doute cogner dur ! 

Cependant il rit légèrement, il n'avait pas l'habitude de ce genre de chose amicale. Il ne connaissait pas grand monde, que ce soit au Refuge ou bien à l'extérieur, alors pour ce genre de chose... Il pouvait repasser. Enfin maintenant, un autre problème semblait se dresser devant eux. Par où commencer ? Le lieu était immense, il leur serait sans doute très facile de se perdre s'ils ne faisaient pas attention à où ils allaient. Ce qui, avouons le, serait sans doute dommage. 

Mais DaeHyun n'avait pas envie de se prendre la tête avec ce genre de chose complètement futile. Rien que d'aller à droite et à gauche sans marquer précisément où ils allaient, ferait sans doute une bonne visite même s'ils passaient pas par tous les lieux. De toutes manières, DaeHyun ne les connaissait sans doute pas tous. 

- On va à droite ou à gauche ? Je pense que ça ne sert à rien de suivre un plan particulier pour faire cette visite.

Il s'étonna lui même. C'était la première qu'il exprimait aussi clairement ce qu'il pensait. Etait-ce un effet de la jeune fille sur lui ? Peut être bien. Il ne savait pas. Il ne connaissait rien à tout ce qui touchait les sentiments et autres choses dans le genre, il était "pur" en un sens. Enfin, pour le moment, ça ne l’intéressait pas. Il ne voulait pas non plus se focaliser sur toutes les choses bizarres qui se passaient en lui. Par peur sans doute. 

- A moins que toi tu veuilles suivre un plan..

Bien sûr, quand il exprimait une idée, il ne pouvait pas s'empêcher de se rabattre sur ce que les autres voulaient. C'était presque maladif, ou bien un signe de timidité ?
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: [Terminé] "Ne me rappelle pas que tu es un monstre." [Kat L. / DaeHyun C.]    Sam 6 Déc - 22:00

- On va à droite ou à gauche ? Je pense que ça ne sert à rien de suivre un plan particulier pour faire cette visite.

DaeHyun avait raison. Le hasard restait le meilleur des guides, il nous emmène dans des lieux où notre raison n'aurait pas songer à nous y rendre, il créé un chemin inattendu basé sur l'impulsion, le feeling.
Mon nouvel ami semblait enthousiaste en tout cas. Cette soirée devenait de plus en plus agréable.


- A moins que toi tu veuilles suivre un plan...

Cela ne m'étonna pas de lui. J'avais beau le connaître depuis très peu de temps, j'attendais qu'il fasse passer mon avis avant le sien. Pour l'embêter, j'aurai pu affirmer un avis contraire au sien. Cela lui ferait la leçon. Mais selon moi, il était le genre de personne à ne pas être habitué aux taquineries sévères, je voulais donc éviter de le vexer. Et qui plus est, j'étais entièrement de son avis dans la situation actuelle.

- Non non, tu as raison, on a pas besoin de plan.

J'étais pressée de faire cette exploration désormais. Ma visite officielle avait été un peu gâchée par mon mauvais caractère, et le fait que je n'étais pas ravie d'être dans une école pour monstres étrangement humains. Mais là c'était différent. Cela n'avait rien d'officiel, et j'étais avec lui, ce garçon si gentil avec qui je voulais bien créer un lien malgré son pouvoir. Il devait aussi y avoir le fait que ça faisait très longtemps que je ne m'étais pas amusés, ou que j'en avais eu l'occasion.
En prenant soin de ne toucher que ses vêtements, je le tirai avec moi tandis que je commençais à marcher à grand pas vers la sortie de ce jardins 'intérieurs. Je ne serrais pas la main, et ne tirais pas violemment. J'étais comme une petite fille qui s'empresse d'aller voir quelque chose, ou de faire une bêtise, sauf que je ne lui prenait pas la main.


- Allons-y !dis-je en sautillant. On va prendre le couloir le plus long puis on verra où il nous mène !

Le vrai défi devenait en fait de retrouver le chemin jusqu'à la salle commune avant la fin de l'heure du dîner. Dans mon cas, je ne pouvait sauter ce repas, j'avais déjà assez faim.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: [Terminé] "Ne me rappelle pas que tu es un monstre." [Kat L. / DaeHyun C.]    Mar 30 Déc - 12:27

DaeHyun sourit doucement en l'entendant parler. Elle venait de lui donner raison... Il n'était pas tellement habitué, mais étrangement, cela ne l'étonna pas. Après tout, il ne disait pas non plus que des conneries. De toutes manières, il n'était pas réellement du genre à plaisanter, sur n'importe quel sujet. 

Il hocha la tête, lui montrant ainsi qu'il était d'accord avec elle, et qu'il n'avait rien à ajouter. Il serait certainement plus bavard lors de la visite, lui même n'en doutait pas. En tout cas, la jeune fille avait l'air euphorique à l'idée de visiter le manoir, vu comment elle l'entraîna derrière elle. Un léger sourire se peignit sur ses lèvres. La visite allait bien se passer, il en était certain. 

Elle n'avait pas été violente dans ce geste, et DaeHyun se surprit à apprécier cette soudaine douceur à son égard. Même si elle c'était montré désagréable, DaeHyun ne l'avait pas répertorié dans la case "genre à ne pas fréquenté". Non, il ne voulait pas partir sur de mauvaises bases, et après tout, ce n'était pas sa faute. 

L'idée de la jeune fille lui arracha un léger rire tandis qu'il la suivait, incapable de faire autre chose pour le moment, il ne voulait pas la couper dans son élan, elle qui était si jolie avec tout cet enthousiasme. 

- Oui, de toutes façons, il mènera bien quelque part sinon... Tant pis !
Revenir en haut Aller en bas


Je suis...
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [Terminé] "Ne me rappelle pas que tu es un monstre." [Kat L. / DaeHyun C.]    

Revenir en haut Aller en bas
 
[Terminé] "Ne me rappelle pas que tu es un monstre." [Kat L. / DaeHyun C.]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Refuge  :: Bienvenue au Refuge ! :: Archives :: RP-
Sauter vers: