Refuge-RPG.
 
Pour voter pour le Forum. Clique

Partagez | 
 

 Lorsque le crépuscule demeure suspendu [Chambre 6]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Lorsque le crépuscule demeure suspendu [Chambre 6]   Jeu 23 Oct - 9:18

 ... la nuit semble n’être qu'un rêve éveillé.



Je poussais la porte du plat de la main. Elle rejoignit le battant sans grincer, restant entrouverte. Quelques pas dans la pièce, un regard global. Quatre lits, quatre armoires, un bureau, une fenêtre. Des murs nus, des lattes de bois au sol. Classique et épuré. Un dortoir, en somme. 
Je n'avais pas vraiment fait attention à la voix de notre guide, lorsqu'il nous fit visiter l'école. Mon regard vagabondait plutôt sur les raies de lumière vespérales que les fenêtres laissaient entrevoir. Leur chaleur et leur beauté était réconfortante. 


Mon colocataire (le drogué) avait posé ses affaires sur un lit pour repartir tout aussi tôt. Je fis de même, déposant mon sac de toile sur le premier lit venu, un soupire au bord des lèvres. Qu'est ce que j'allais bien pouvoir faire ici ? A coté de mon sac, j'ai déposé la liasse de papier que notre guide nous avait mis dans les mains. Emploi du temps, plan, indications, règlement de l'école ... Je lirais ça plus tard. 


J'ouvrais mon sac. Fouillant entre les romans et les anthologies de poèmes, les stylos et les feuilles volantes, je finis par trouver des vêtements de rechange. Sans plus de manières, j’ôtais ma veste et mon pantalon, tout deux usé et recouverts de poussière. Je repassais un jean noir, un t-shirt tout aussi noir par dessus lequel j'enfilais une fine veste rouge, que je laissais soigneusement détachée. L'ankh que je portais en pendentif miroitait faiblement dans le halo crépusculaire qui baignait la chambre. 
J'ai roulé mes anciens vêtements en boule, avant de les abandonner dans la poubelle. J'étais nul en couture. Un coup d’œil à l'horloge murale m'apprit qu'il n'était que 19 heures. L'idée même de retourner à l’extérieur de cette chambre suffisait à m'horrifier. Demain. On verra demain.


Je me laissais tomber, plus que je ne m'asseyais, sur le lit. Sur mon visage l'esquisse d'un sourire succéda aux soupires, tandis que le soleil commençait à disparaître à l'horizon et que revenait mon unique compagne : la beauté du silence. 
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: Lorsque le crépuscule demeure suspendu [Chambre 6]   Dim 23 Nov - 20:19

Topic clôturé pour inactivité.


Merci de contacter un membre du Staff si vous voulez le rouvrir.
Revenir en haut Aller en bas
 
Lorsque le crépuscule demeure suspendu [Chambre 6]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Description de la demeure
» Un pot de Chambre, signé Jean Erich René
» Chambre des députés / Fin de Mandat / « Qu’ils partent », soutiennent la société
» Démission de la vice présidente de la Chambre de commerce
» La Chambre Basse veut voler au secours de la population et renvoyer Alexis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Refuge  :: Bienvenue au Refuge ! :: Archives :: RP-
Sauter vers: