Refuge-RPG.
 
Pour voter pour le Forum. Clique

Partagez | 
 

 L'arc dépend du bois, et la flèche du tireur. [Irland Fawn/Inia Cart]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: L'arc dépend du bois, et la flèche du tireur. [Irland Fawn/Inia Cart]   Sam 18 Oct - 19:51

Je suis dans la Cour du Manoir, en train de m’entraîner -comme tous les jours- au tir à l’arc. Il est exactement trois heures de l’après-midi. Je n’abandonnerais pas mes habitudes simplement parce que je suis devenue Professeur de Sport, mais je préfère rester ici. L’endroit est calme l’après-midi, et c’est agréable.

Je tire une nouvelle flèche, alors qu’elle se coince dans une fente entre deux pierres. Je tends la paume de ma main vers ma flèche, avant de claquer des doigts, créant un bouclier autour de la fente -et faisant tomber ma flèche au passage.

Je cours la reprendre, faisant craquer les nombreuses feuilles mortes. Je prends la flèche et la regarde sous tous les angles, pour voir si la pointe a un problème. Il faut croire que non. Aussi, il faudrait que je pense à mettre des cibles.

Et il faudrait que je pense à faire des cibles. Je devrais pouvoir le caler entre six et sept heures du soir, vu que je n’ai rien à faire à part glander chez moi et astiquer mes flèches. Oui, et ensuite j’enverrais -comme d’habitude- une lettre à mes parents et ma sœur. Ma vie est un planning à ne pas déranger. Peut-être que… je planifie ma vie pour ne pas penser aux choses qui me touchent.

Je secoue la tête. Ce n’est pas le moment. J’ai un entraînement à suivre, et… Pas question de bousculer le programme…

Je déglutis avec difficulté, avant de préparer une nouvelle flèche. L’empennage caresse ma joue, et ma respiration est lente et assurée. Le majeur de ma main droite glisse sur la corde, tandis que l’index de ma main gauche frôle le repose-flèche. Enfin, je tire, et la flèche part. Elle fait une vrille, va de plus en plus vite et transperce une liane, se bloquant de nouveau dans une fente.

Je vais de nouveau la chercher, avant d’entendre du bruit. Mon carquois se trouve dans mon dos, et il faudrait environ une dizaine de secondes à quelqu’un d’inexpérimenté pour prendre une flèche. Mais ce n’est pas mon cas.

En une seconde, je prends une flèche, l’encoche et tire -geste purement instinctif. Quand je vois que le bruit vient d’un simple renard, je claque aussitôt des doigts, alors qu’un bouclier doré se crée autour de l’animal. La flèche se cogne contre la protection, tombe sur les feuilles mortes, et le renard s’en va.

Je ferme les yeux un instant, me replie contre moi-même et frotte mes paupières de mes doigts. Je laisse tomber mon arc et enlève doucement mon carquois, le laissant dans l’herbe. Ensuite, je pars chercher ma flèche à quatre pattes et la serre contre mon cœur. Je me mords la lèvre, alors qu’un goût de sang s’installe dans ma bouche.

Prim…, gémis-je.

Je me replie une nouvelle fois contre moi-même, me laissant tomber sur les feuilles mortes -et salissant mes fesses au passage. Je me surprends à lâcher des petits sanglots, puis à sentir des larmes couler le long de mes joues.

Ma sœur me manque. Et j’aurais beau organiser ma vie comme un planning, jamais je n’arriverais à oublier tous les moments que j’ai ratés.

Je lâche un cri de douleur. J’en ai besoin. Je sers la flèche entre mes mains, et je hurle de nouveau. Je crie son nom en pleurant. Je crie son nom, même si je risque de devenir aphone. Je n’en peux plus. Je me retiens pendant les cours, chez moi, devant les professeurs. Je souris pour cacher mes émotions, ou je m’empêche de pleurer lorsque je sens que je vais craquer.

Mais je dois craquer. Je dois… évacuer toutes ces émotions. Prim me manque, et jamais elle ne viendra me voir. Prim me manque, et je ne viendrais jamais la voir. Pas si c’est pour la quitter quelques jours plus tard. Je ne peux pas vivre avec elle et mes parents. Ce serait trop dangereux. Alors je pleure, je hurle, je souffre.

Je jette la flèche un peu plus loin, j’arrache l’herbe en hurlant. Les larmes sont de plus en plus grosses, et ma gorge me fait mal. Je hurle une dernière fois son nom, avant de passer de nombreuses fois ma main dans mes cheveux, essayant de me calmer. Je me mords la joue, je rejette les feuilles de mes pieds.

Un courant d’air passe sur mon épaule gauche. Instinctivement, je porte ma main à mon tatouage, caressant mon geai moqueur. Je souffle et essaie de reprendre une respiration normale.


Ensuite, je me lève et ramasse de nouveau la flèche ; je me dirige aussi vers le carquois et l’arc. Et je les ramasse, remet tout en place avant de continuer à tirer, me promettant de ne plus craquer de si tôt.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: L'arc dépend du bois, et la flèche du tireur. [Irland Fawn/Inia Cart]   Mar 21 Oct - 15:37

Air. Besoin d'air.
Irland remerciait intérieurement le destin, le hasard, la divinité peut-être, qu'importe : il remerciait intérieurement la chose qui avait fait qu'il se retrouve au Manoir. Désormais, il n'avait plus à craindre de faire brûler la forêt où vivait sa famille à cause de sa faiblesse. Il avait pu rencontrer des gens qui eux aussi ont des craintes et des problèmes dus à leur différence. Cela lui faisait du baume au cœur de penser que qu'il n'était pas seul à traverser cette épreuve, c'est peut-être égoïste, mais c'était rassurant de savoir que d'autres souffrent comme lui.

Seul hic : jusqu'alors, la vie en communauté, il ne connaissait pas trop. Il vivait avec ses parents, croisait parfois des gens à l'occasion, mais c'était plutôt rare. Pour lui, ce Refuge, c'était une véritable fourmilière, une toute autre vie. Il aimait bien, mais avant tout de même besoin d'être un minimum isolé, de ne pas être constamment entouré pour pouvoir mettre les choses au point avec lui-même.

Il aimait bien se rendre dans les jardins intérieurs d'habitude : c'était tout simplement parfait quand le soir, il voulait se ressourcer auprès d'un peu de nature avant d'aller se coucher. Ça lui servait un peu de substitut à sa forêt natale, quand parfois il avait du mal à trouver le sommeil. De plus, il n'avait pas à se rendre dehors à une heure tardive, c'était idéal.
Mais là, c'était l'après-midi et il avait encore du temps avant son prochain cours. Il préféra se rendre dehors, dans un véritable lieu ouvert. Il traversa donc les jardins, puis le hall d'entrée et se mit en route pour la clairière, les mains dans les poches. Il arrivait à la bifurcation quand il entendit des pleurs, des cris... un prénom.Le sang d'Irland ne fit qu'un tour : peut-être quelqu'un était-il blessé ?

Il courut en direction des lamentations, vers la cour. Il put enfin distinguer une jeune femme, un arc... Un accident ? Non, il n'y avait pas de corps. Dans le doute, le jeune homme se rapprocha sur la pointe des pieds, derrière un arbre, avec la discrétion que lui avait enseigné son père quand il apprenait à chasser. Sans faire le moindre bruit, il épia la scène. La jeune femme avait les yeux rouges, c'est elle qui avait donc crié et pleuré.

Irland était partagé : il ne se sentait pas de partir et de faire comme si de rien n'était, mais s'il intervenait maintenant, elle comprendrait sûrement qu'il l'avait « espionné », même si ce n'était pas ce qu'il avait voulu à la base. Elle le prendrait sûrement mal. Il laissa le temps passer, en attendant de trouver quelque chose à faire...
L'Arc ! Qu'il était idiot ! Il ne voyait que ça depuis le début, et il n'y avait pas pensé ! Il n'avait qu'à lui lancer un défi pour lui faire un peu oublier le moment douloureux qu'elle venait de passer. Il recula doucement, sans faire de bruit. Une fois assez éloigné, il courut de nouveau vers le Refuge. Il retourna dans sa chambre, et récupéra son arc, le caressa du bout des doigts... L'Arc que lui avait fabriqué son père. Il sourit, le saisit, enfila son carquois et revint sur ses pas, à la cour. Il n'était plus caché derrière les arbres, il se trouvait juste à côté.

La demoiselle était toujours là. C'était une jeune femme d'une vingtaine d'années. Elle étira à nouveau la corde jusqu'à sa joue, se concentra, visa, lâcha la corde...


- Joli tir, commenta-t-il volontairement à vois haute.

Il fit une courte pause.

- J'ai rarement vu des humains tirer, encore moins avec la précision que tu as. Je te propose de comparer nos capacités. Qu'en dis-tu ?
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: L'arc dépend du bois, et la flèche du tireur. [Irland Fawn/Inia Cart]   Mar 21 Oct - 21:59

Ma flèche part, et une voix me sort de mes pensées. Je sursaute et dégaine une flèche, visant la personne -foutu réflexe ! Lorsque je vois que ce n’est qu’un adolescent blond avec un arc -et un sourire malicieux-, je baisse mon arc.


Alors comme ça, il a rarement vu des humains tirer ? Qui est-ce ? Un Vampire, un Elfe ? Sûrement un Elfe, on peut voir ses oreilles pointues. Je me surprends à légèrement rougir lorsqu’il me dit que je suis précise. On m’a rarement dit ça.


Un défi ? Alors comme ça, un Elfe veut se battre contre moi ? Je perdrais à coup sûr ; mais pourquoi pas ?


D’accord, dis-je. Au fait, commençais-je en tendant la main, je suis Inia. Inia Cart, mais tu peux m’appeler Ine. Et toi ? demandais-je.


Je réalise quelques secondes plus tard que contrairement aux autres, il me tutoie sans aucune gêne. Un léger sourire naît sur mes lèvres.


Je vais chercher ma flèche, avant de la ranger dans mon carquois. Je rejette aussi ma natte en arrière, dévoilant mon tatouage. Je ne sais plus pourquoi je l’ai fait… Sûrement pour avoir du courage. Je l’ai fait avant de partir au Refuge, et je l’ai fait agrandir après en être sortie.


Alors, qu’est-ce que tu fais ici ? Et pourquoi tu voudrais tester tes capacités ? Je croyais que les Elfes étaient les meilleurs en ce qui concerne les arcs.



Je suis peut-être un peu trop directe… Mais c’est mon caractère, et je ne peux pas le changer -de toute façon, je ne le ferais pas.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: L'arc dépend du bois, et la flèche du tireur. [Irland Fawn/Inia Cart]   Ven 24 Oct - 17:14

La flèche siffla sans ma direction avec rapidité et précision, mais j'eus le temps nécessaire pour décaler ma tête et laisser le tir siffler à plusieurs centimètres de mon oreille. J'avais bien pensé que la découverte de ma présence aurait valu une bonne surprise à mon interlocutrice, mais de là à me tirer dessus ! Je n'avais pas pensé à un tel dénouement.
Je souris en pensant que les humains pouvaient se montrer bien imprévisibles et pas tous mauvais tireurs. Voilà qui rend les choses amusantes.

Une fois la surprise passée, elle me dévisage. Mes oreilles, c'est ça ? N'a-t-elle donc jamais vu d'Elfes ? Certes, la plupart du temps, nous nous retirons dans les forêts, mais nous ne sommes pas des dragons non plus, nous ne sommes pas complètement associable !

Elle finit par accepter le duel et se présente.

- Enchanté, Inia Cart, dis-je en serrant la main qu'elle me tend. Je suis étonné que tu me demandes de t'appeler par ton surnom dès notre première rencontre, mais soit. Quant à moi, je suis Irland Fawn, trouve-moi un surnom si ça t'enchantes.

Elle s'en va chercher sa flèche plantée quelques mètres derrière moi et en revient avec une belle série de questions. La curiosité est un vilain défaut, te l'a-t-on déjà appris ? Je souris de nouveau. Ce n'est pas grave, elle me plaît bien. Mais la première question m'embête. Qu'est-ce que je fais ici ? Hum... Je ne devrais pas mentir. Non, je ne vais pas mentir, juste arranger un peu la vérité.

- Je recherchais un peu de solitude. Tant de remue-ménage, la vie en communauté, ça n'a pas fait partie de mon enfance, soupirais-je. Alors je me suis mis à marcher, sans trop de direction précise et j'ai fini par entendre au loin le son familier d'une flèche qui se plante. Alors je suis venu voir. Et tu étais là.

Je la regarde, guettant sur son visage un signe qui laisserait transparaître qu'elle se rend compte que j'évite soigneusement de lui parler du moment où elle a pleuré. Mais je continue, pour justement ne pas paraître suspect.

- Quant à ta deuxième question, beaucoup d'Elfes estiment en effet qu'ils sont seuls maîtres dans l'art du tir à l'arc. Je voudrais me faire ma propre idée. Non pas que je ne connais pas les capacités de mon peuple, mais je ne voudrais pas affirmer quelque chose sans en être sûr, ce serait trop prétentieux. Et pour la curiosité aussi. Je me demande comment j'aurais pu m'en sortir si je n'avais pas été un Elfe. Mes réponses t'ont satisfaite ?

Je laisse planer un instant le silence, puis je lance :

- Bon, puisque nous sommes d'accord, il faudrait commencer à réfléchir audit duel. Une simple série de tirs sur une bonne distance ? proposais-je.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: L'arc dépend du bois, et la flèche du tireur. [Irland Fawn/Inia Cart]   Dim 26 Oct - 20:21

Irland… C’est un beau nom.



Et bien, Irland, que dirais-tu d’Iry ? demandais-je, moqueuse. Tu peux aussi me choisir un surnom, si tu veux.



Je lui fais face et l’écoute m’expliquer sa venue. Je fronce légèrement les sourcils lorsqu’il fait une pause ; bizarrement, mon instinct me dit qu’il ment à moitié. Je secoue rapidement la tête. Je dois me faire des idées.



Je hoche la tête lorsqu’il me demande si ses réponses m’ont satisfaite. J’approuve aussi son idée de défi.



Prépare-toi à perdre, chantais-je, avant de rigoler.



Au moins, il a réussi à me rendre le sourire. Je me gratte la nuque, avant de lancer :



Les plus jeunes d’abord.



Je le laisse commencer, songeant à teindre mes cheveux en blond, comme il y a deux ans. D’ailleurs, je fumerai bien une petite clope.

Je finis par me rapprocher de lui, avant de murmurer à son oreille :



Rate, rate, rate !




J’adore déstabiliser mes adversaires. Je ricane et le laisse finalement tirer, observant tout de même ses gestes. Peut-être qu’observer un Elfe tirer me permettra de m’améliorer ?
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: L'arc dépend du bois, et la flèche du tireur. [Irland Fawn/Inia Cart]   Lun 27 Oct - 11:11

Iry... Iry... Iry... [HRP : tel un écho]

Je me frappe mentalement. Je n'aurais pas dû accepter, elle m'a complètement décrédibilisé... J'aurais dû réfléchir avant de lui donner mon accord pour me trouver un surnom, c'était complètement idiot de le faire ! Mais bon, dans ce cas...
- Pour toi ce sera Iny alors, dit-il en souriant.
Il est temps d'entamer le défi, et la jeune femme tient à ce que je commence... et à ce que je perde, apparemment. Mais je ne vais pas le faire simplement pour son bon plaisir.
Je me place face à ma cible, sors une flèche de mon carquois, la place correctement sur mon arc... C'est au moment où je m'apprête à décocher qu'elle vient me murmurer à l'oreille son « Rate, rate, rate ! » malicieux.
Trop proche.
Sous le coup de la surprise, mon arc se décale très légèrement vers la gauche et ma flèche part. Cependant, ce petit écart prend vite de l'ampleur avec la distance et je rate de cinq malheureux centimètres le centre exact de ma cible. Assez suffisant pour faire l'effet d'une apocalypse à l'intérieur de moi-même.



Mais je ne lui laisserai pas le plaisir de savourer pleinement le succès de son petit manège. Je saisis vivement une nouvelle flèche, et je la positionne à nouveau correctement sur mon arc avec le plus de précision et de rapidité possible, pour ne pas laisser le temps à Inia de réagir pour me déstabiliser à nouveau, mais surtout pour essuyer le plus vite possible cet échec. Un sifflement retentit l'instant d'après. Ma flèche se plante à quelques millimètres du centre.

Satisfait de moi-même, je me retourne vers elle et lui chuchote à mon tour :

- Ton petit jeu a marché, mais je ne m'y prendrais pas deux fois. A toi de prouver ce que tu vaux. Petite humaine joueuse.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: L'arc dépend du bois, et la flèche du tireur. [Irland Fawn/Inia Cart]   Lun 27 Oct - 14:23

Iny… ? OK, la vengeance de l’Elfe. Irland se prépare à tirer sa flèche quand je décide de le déstabiliser.



Résultat ? Il a raté le centre de cinq centimètres ! Alors que je me prépare à le narguer, il tire une nouvelle flèche, beaucoup plus rapide que l’autre. À quelques millimètres du centre.



Alors qu’il finit sa phrase, je me surprends à rougir. Je viens juste de réaliser qu’il est proche. Trop proche.



Je ferme les yeux une minute et essaie de faire partir mes rougeurs. Calme, Inia ; ce n’est qu’un élève. D’ailleurs il a quoi, seize ans ?



Je rouvre les yeux et lâche un petit ricanement, avant de prendre mon arc. Je sors une flèche et la pose sur le repose-flèche. J’inspire profondément, observe la cible et bande mon arc. J’humecte mes lèvres, rejette ma natte en arrière et tire.



La flèche part, fait une vrille et atterrit en plein centre.



Je pense avoir droit à un deuxième tir, comme toi, lançais-je. Vas-y, déstabilise-moi.




D’accord, je le provoque un peu ; et alors ? C’est amical. Je reprends une flèche et me prépare à tirer.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: L'arc dépend du bois, et la flèche du tireur. [Irland Fawn/Inia Cart]   Lun 27 Oct - 17:16

C'est moi où Inia a un peu rougi ? Non, non, tu dois te faire des idées, Irland. Tu as vraiment des idées bizarres parfois, tu sais ? me dis-je à moi-même.

Je m'écarte un peu de la jeune femme, et la regarde récupérer son arc et se positionner correctement face à la cible. Je suis tenté de détourner à son tour son attention, histoire de combler un peu plus mon échec complètement pitoyable, mais je me ressaisis. Je décide de me montrer loyal.

Aussi, elle touche plein centre, de quoi m'enfoncer un peu plus.

Non, elle t'a déstabilisé la première fois et la deuxième, tu es allé vite pour faire en sorte qu'elle ne recommence pas. La précision du tir est largement satisfaisante pour cette vitesse. Ces excuses sont valables pour cette fois, mais ne tâche pas de recommencer, tu te fais déshonneur.

La demoiselle a du s'ennuyer à tirer tranquillement car elle réclame que je vienne l'embêter. Si on me le demande, je ne suis plus déloyal, je peux me le permettre.

Tu veux jouer ? On va jouer, petite Inia, pensais-je malgré le fait qu'elle soit un peu plus grande que moi.

Alors qu'elle saisit une nouvelle flèche, je me place dans son dos et m'avance vers elle jusqu'à me trouver juste derrière. Je me prépare à éventuellement esquiver un coup qu'elle pourrait me donner par surprise, on n'est jamais trop prudent. Je laisse un instant mon souffle s'attarder sur son cou, souris... et je la chatouille. Mon sourire s'élargit instantanément au moment même où je la touche, elle n'a pas du le voir venir.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: L'arc dépend du bois, et la flèche du tireur. [Irland Fawn/Inia Cart]   Lun 27 Oct - 18:19

Je reprends une flèche et me prépare à tirer. Irland se met derrière moi et je sens son souffle chaud sur mon cou… Je m’inflige une claque mentale. Ce n’est pas le moment de penser ce genre de chose ; c’est un élève et la dernière fois que j’ai pensée ça… Bref.



Je m’apprête à tirer quand… Iry me chatouille. Je laisse échapper un cri, alors que ma flèche atterrit dans le sol ; je suis très chatouilleuse. Je laisse tomber mon arc et me débat en rigolant. Je crée sans le vouloir un bouclier autour de nous, avant de me reprendre et d’essayer d’arrêter de rire.



Je supplie Irland d’arrêter, le menace sans grande crédibilité et finis par tomber par terre tellement je rigole. Je l’emporte dans ma chute, mais ne fait guère attention à ce genre de détails. Le plus important est que je pleure de rire et que je commence à avoir le hoquet.



Une fois -à peu près- calmée, je passe mes mains sur mes joues douloureuses. Je lance un regard à Irland, avant de lui donner une tape amicale sur l’épaule. Je. Le. Hais. Pendant cinq secondes.



J’pensais que t’allais juste m’écraser le pied, ou un truc du genre…, gémissais-je. T’es un gros sadique. Et petit en plus de ça, dis-je.



Je rigole une dernière fois, avant d’enfouir ma tête dans mes mains. J’essuie ensuite mes larmes et reprends calmement mon souffle.



Alors ? Qui a gagné ? L’élève ou le Professeur ? demandais-je.




Je défais ma natte -l’ennui ?- et observe le ciel de mes yeux bleu-gris. Il n’y a pas de nuages, le ciel est dégagé.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: L'arc dépend du bois, et la flèche du tireur. [Irland Fawn/Inia Cart]   Lun 27 Oct - 20:09

Irland se mit à rire lui aussi, de voir que son plan avait marché. La voir crier de surprise, puis être pliée en deux à cause de sa torture lui plaisait beaucoup. Malgré les menaces, il n'allait tout de même pas s'arrêter en si bon chemin, le fait qu'Inia soit à sa merci était bien trop plaisant.

Il fut surpris de voir un bouclier doré jaillir de nulle part. Sûrement sa magie.

Ne te fais pas distraire une nouvelle fois ! lui rappela une petite voix.

Pour le plus grand désespoir de la jeune femme, il suivit les conseils de ce qu'il pensait être la voix de la sagesse. Alors il continua de plus belle, au point qu'ils finirent tous les deux par terre. Ce qui le finit de nouveau rire aux éclats. Mais voyant que la vie de sa proie commençait à être menacée à cause de manque d'air dans les poumons, il arrêta et la regarda se redresser lentement et tenter de reprendre un peu de contenance.

Pendant un instant, il fut tenté d'essuyer lui-même les larmes encore présentes sur les joues d'Inia, mais il retint son impulsivité.

Il reçut une petite tape sur l'épaule, à laquelle il répondit par un sourire complice. Elle aurait pu faire pire... comme lui faire subir le même sort par exemple.
- Le petit, il va t'en faire voir de toutes les couleurs juste parce que tu l'as appelé petit.


Puis il écouta sa question et sourit en coin.
- Qui a gagné ? Aucune idée ! Les circonstances n'étaient pas au meilleur mais... tu aurais fait une bonne Elfe.


Irland ne put s'empêcher de regarder Inia défaire ses longs cheveux bruns tandis qu'elle regardait le ciel.

Belle.

Il se figea. Il avait... vraiment... pensé... ça ? Il s'allongea pour regarder le ciel et tenter de chasser cette pensée de sa tête. Sauf que la demoiselle était toujours dans son champ de vision. Et il voyait notamment son bras qui déterminait de dénouer ses cheveux. Il avait envie de le caresser doucement.

Irland se recouvrit les yeux de la main. Non, ce n'était pas possible. Il ne venait quand même pas d'avoir un coup de... ? Il rigola nerveusement en se disant que décidément, son pouvoir élémentaire elfique lui faisait défaut. Sa foudre avait mis plusieurs fois la vie de sa famille en danger, si là il s'agissait de son cœur... Il n'aurait pas longtemps à vivre.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: L'arc dépend du bois, et la flèche du tireur. [Irland Fawn/Inia Cart]   Lun 27 Oct - 22:57

Je tourne la tête vers Irland, avant de le voir la main sur les yeux. Je fronce les sourcils et rejette mes cheveux défaits en arrière, m’accroupissant juste devant lui.



Il rigole nerveusement, et je lui demande :



Iry ? Quelque chose ne va pas ?



Je m’assis en face de lui et pose ma main sur son épaule, le secouant un peu. Il n’a pas l’air dans son assiette mon petit Elfe.



Au fait, je peux connaître l’âge de mon petit Elfe ? demandais-je, taquine. Personnellement, j’te donne seize ans !



J’essaie désespérément de détendre l’atmosphère. Comme à chaque fois que je suis gênée, je gratte mon épaule gauche -grattant au passage mon tatouage.



D’ailleurs, je suis une Élue, au cas où tu te demanderais d’où venait ce bouclier.



Bizarrement, je ressens l’envie de lui en dire plus sur moi. La dernière fois que j’ai ressentie ça, c’est parce que j’étais- Impossible. C’est tout simplement impossible.




Je sens mes joues se réchauffer à cette pensée impossible. Ce n’est pas possible ; espérons que non.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: L'arc dépend du bois, et la flèche du tireur. [Irland Fawn/Inia Cart]   Mar 28 Oct - 15:52

Irland retira lentement sa main de devant ses yeux. Elle était penchée vers lui et s'était bien rendu compte que tout ne tournait pas rond. Il sourit. Encore une fois, il allait devoir lui cacher la vérité, mais il ne pouvait pas lui avouer quelque chose qu'il ne comprenait pas vraiment lui-même.


- Ce n'est rien. De la fatigue, c'est tout. Ça va bien, merci. Et n'en profite pas pour m'appeler petit, toi ! Ce n'est pas parce que j'ai l'air plus jeune que toi que je le suis ! Je ressemble peut-être à un gamin de 16 ans, mais j'en ai 121 ! Alors un peu de respect !

Il remercia intérieurement Inia de la sauver de cette situation embarrassante – même si c'était un peu elle qui l'avait placé face à cette réaction inattendue. Il se redressa et s'assit en tailleur pour être à sa taille.


- Un bouclier doré... Ça te va bien.


Il se souvint du moment où il l'avait vu pleuré. Son cœur se resserra en repensant à sa détresse. Inia devait certainement être une jeune femme avec des faiblesses se protégeant derrière un masque de femme forte. D'où le bouclier. Il sourit tristement.

Puis il remarqua un dessin sur sa peau. Sa crainte de la toucher, à cause de la situation de tout à l'heure, disparut face à sa curiosité. Du bout de ces doigts, il redessina les contours de l'objet de son attention.

- Qu'est-ce que c'est ? Je suis sûr que c'est un truc d'humain, ça ! Et bourré de plein de choses chimiques. Comment as-tu pu accepter qu'on te dessine sur la peau ? demanda-t-il en faisant la moue.


Dernière édition par Irland Fawn le Lun 10 Nov - 22:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: L'arc dépend du bois, et la flèche du tireur. [Irland Fawn/Inia Cart]   Mar 28 Oct - 16:24

Je me retiens de lâcher un soupir de soulagement en sachant qu’Irland va bien. Je lâche un rire lorsqu’il dit qu’il n’est pas petit.



Je bug un instant lorsqu’il me dit qu’un bouclier doré me va bien ; personne ne m’a jamais dit ça. Les yeux dans le vide, je me reprends très vite.



Dès qu’Irland caresse mon tatouage du bout de ses doigts, je frémis. Je deviens toute rouge et bafouille :



C’est… c’est un tatouage. Un geai… moqueur. Et c’est naturel ; je tiens à garder ma peau saine, merci. Et quoi, t’es jaloux ? demandais-je avec un sourire en coin.



Je me rapproche intentionnellement de lui, gardant mon visage à deux centimètres d’écart du sien. De toute façon, il ne fera rien à part bafouiller et rougir ; ou encore répondre avec une moquerie mise bien en évidence.




Je décale une de mes mèches de cheveux, gardant mon sourire en coin. J’aime bien l’embêter.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: L'arc dépend du bois, et la flèche du tireur. [Irland Fawn/Inia Cart]   Mar 28 Oct - 19:41

Irland était intrigué : comment avait-elle pu avoir l'idée de se graver un oiseau -étrange, soi dit en passant – sur sa peau ? Ça n'avait pas l'air de partir en plus... Non, son jeune cerveau d'Elfe ne comprenait pas ce raisonnement.
- Je suis pas jaloux ! répliqua-t-il. Mais je suppose que si tu as inscrit quelque chose qui va rester sur toi pour une durée indéterminée, c'est que cette même chose est importante pour toi. C'est quoi, ton interprétation de ce geai moqueur ?


Il se retrouva soudainement avec le visage d'Inia juste en face du sien, avec ses yeux qui le fixaient, guettant sa réaction. Le jeune Elfe se sentit rougir d'un coup. Il se frappa mentalement le front, elle avait certainement eu ce qu'elle voulait. Il posa son front contre le sien, sans trop savoir pourquoi. Son cœur battait de plus en plus vite tandis qu'il contemplait le mélange bleu-gris de ses yeux.

Belle.

Il se frappa mentalement une nouvelle fois.

Ça va pas toi, décidément, aujourd'hui !

Il se redressa un peu, et lui sourit, signe de sa nervosité intérieure. Jamais il n'aurait pu prévoir en allant la défier que les évènements prennent une tournure pareille.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: L'arc dépend du bois, et la flèche du tireur. [Irland Fawn/Inia Cart]   Jeu 30 Oct - 14:36

Je me racle la gorge lorsqu’Irland me demande si mon tatouage a une signification. Il pose ensuite son front contre le mien avant que je ne puisse répondre. Je sens mes joues s’échauffer, et bizarrement ça ne me gêne pas.



Ma sœur, dis-je. J’ai fais ce tatouage avant de partir au Refuge. Je n’avais que quinze ans, et ma sœur onze. Et… j’avais peur. J’avais peur de la quitter. Alors, j’ai eu cette stupide idée de me faire tatouer un geai moqueur. Cet oiseau est un signe de liberté dans un de mes livres préférés ; mais pour moi, c’est simplement une façon d’avoir ma sœur près de moi. (Je fais une pause et me mords la lèvre. Pas question de me laisser aller. Je reprends :) Elle s’appelle Prim, et elle va avoir quinze ans ce week-end. Le pire, c’est que je ne peux pas aller la voir. Je ne veux pas. À quoi ça sert d’aller voir ses proches, si c’est pour les quitter le lendemain ou dans deux jours ?



Je suis une fille faible. Ma famille me manque, et je ne veux pas la voir pour ne pas souffrir. Je suis une lâche. Le fait que je puisse faire apparaître des boucliers est ironique.



Je respire lentement, la tête baissée. Je passe ensuite mes mains sur mon visage et tente un sourire.



Et toi ? Tu as des nouvelles de ta famille ? demandais-je.




Je n’aime pas parler de moi. Tout simplement parce que j’ai un passé que je préfère ne pas déterrer. Mais avec Irland, je peux tout dire. J’ai l’impression qu’il comprend.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: L'arc dépend du bois, et la flèche du tireur. [Irland Fawn/Inia Cart]   Lun 10 Nov - 22:28

Prim...

Ainsi, c'était pour sa petite sœur que la jeune femme avait pleuré avec douleur tout à l'heure, avant qu'ils ne se rencontrent « officiellement ». Irland était profondément désolé pour elle, il s'en voulait d'avoir remué un peu plus le couteau dans la plaie. Même si ça ne partait pas d'une mauvaise intention. Il voulait la rassurer, la soutenir, mais ne savait pas trop quoi faire ni dire. Il se sentait mal pour elle, il comprenait sa tristesse. Tous ceux qui se retrouvent éloignés de leur famille peuvent comprendre.
Lui, il n'avait jamais eu de frère, ou de sœur. Il ne pouvait que s'imaginer cette complicité possible qu'il aurait pu avoir.

- Tu sais, même quelques jours auprès de ta sœur pourraient suffire. Ils te donneraient de la force pour la suite. Et puis, qu'on quitte quelqu'un de cher après quelques jours ou quelques années, ça reste la même douleur. A ta place, je me serais déjà arrangé pour pouvoir fêter ses quinze ans avec elle. Mais chacun ses choix, je respecte les tiens.

Irland la voyait bien tenter de dissimuler son malaise, et il se sentit un peu plus mal encore. Il tritura ses doigts, cherchant quelque chose à dire pour chasser cette atmosphère lourde et sombre. Mais il n'en eut pas le temps qu'Inia lui posa une question qui le fit faire la moue :

-Non, je n'ai pas encore de nouvelles. Je suis arrivée récemment, mais les premières lettres devraient bientôt arriver. J'imagine qu'ils vont bien, c'est pour qu'ils soient en sécurité que je suis parti. J'espère qu'ils ne se font pas trop de soucis pour moi...

A cet instant, il imaginait bien sa mère, se demandant si elle avait bien fait de le laisser partir ; et son père partir seul en forêt. Une personne de plus ou de moins dans une famille change tout le quotidien, Irland espérait qu'ils arriveraient à s'y faire rapidement.



[HRP : Désolée pour le temps que j'ai mis, Iny *pastaper*. Aussi, je vais réactualiser le post où j'ai marqué que j'ai 16 ans, suite aux nouvelles règles du fo'. Donc si tu reçois une notif pour ce Rp alors que j'ai pas envoyé un autre message que celui-là, ce sera sûrement ça.]
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: L'arc dépend du bois, et la flèche du tireur. [Irland Fawn/Inia Cart]   Mar 11 Nov - 13:35

Irland m’a ouvert les yeux. Je me contente de hocher la tête, avant de lui lancer un petit sourire.


Tu as raison. (Je le serre quelques secondes dans mes bras.) Merci.


Puis il me répond. Je ne peux m’empêcher de ressentir de la peine pour lui. Il mettait la vie de sa famille en danger ? Je me sens mal. Inia, pourquoi t’as posée cette stupide question ?!


Rah… Je suis limite en train de m’arracher les cheveux. Puis je tilt sur un truc…


T’as 121 ans ?! Mais… mais… mais… Mais t’as cent ans de plus que moi ! m’exclamais-je. Oui, j’vais avoir vingt-et-un ans le 19 Novembre…, murmurais-je.


Je fais une petite moue boudeuse. Je finirais sûrement seule dans mon appart’, un bol de nouilles froides dans la main, tout en cherchant une émission potable.


Je secoue la tête pour sortir de mes pensées.


Est-ce que je peux savoir quel est ton élément en tant qu’Elfe ? Si tu veux bien, évidemment, rajoutais-je précipitamment.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: L'arc dépend du bois, et la flèche du tireur. [Irland Fawn/Inia Cart]   Sam 15 Nov - 18:39

Je ne l'ai pas vue venir celle-là.

Irland eut tout juste le temps de réaliser ce qu'il était en train de se passer que la jeune femme venait de le lâcher. Sa peau lui brûlait là où la jeune femme l'avait touché. Certes, il n'avait pas tellement l'habitude du contact physique. Mais ce n'était peut-être pas juste ça...

Le jeune homme oublia ses pensées quand il se rendit compte qu'Inia commençait à s'agiter à côté de lui. Il la regarda, les sourcils légèrement foncés. Puis, il réfléchit une seconde et il comprit. Tout comme lui quelques secondes auparavant, elle devait se sentir gêné de provoquer peut-être un désarroi chez lui.
Il avait été tellement occupé avec son arrivée récente qu'il n'avait presque pas eu le temps de penser à sa famille et en rougit de honte. Il se rendait compte qu'ils lui manquaient. Il refoula ce soudain sentiment de vide, aidé par Inia qui prit la parole. Son intervention le fit même sourire :

- Oui, j'ai 121 ans. Ca me fait bizarre à moi aussi, de te savoir beaucoup plus jeune que moi alors que tu parais plus âgée. Imagine ! En âge elfique, tu aurais vers les 157 ans, il me semble, dit-il en plissant les yeux.

Et elle lui demanda ensuite son pouvoir. Irland perdit son sourire.

C'est parce que j'ai dit que je mettais la vie de ma famille en danger, c'est ça ? C'est pour ça qu'elle me le demande ?

- La foudre, bredouilla-t-il. Je maîtrise la foudre. Non, maîtriser n'est pas le mot. Je ne sais pas comment « lancer » mon pouvoir, ni comment l'arrêter. Je ne vois même pas à quoi il pourrait me servir. Les seules fois où il s'est manifesté, c'était quand je ressentais une émotion forte. Aussi bien une colère sourde qu'une immense joie... Et tu sais bien sûr où les elfes habitent : dans la forêt. Je te laisse imaginer ce qu'éclair et bois produit... lâcha-t-il, en rogne contre lui-même.

Il avait honte de ne pas savoir contrôler à ce point son pouvoir. Si encore il faisait seulement tomber la pluie ! Non, ç'aurait été bien trop simple. Il fallait qu'il risque de faire brûler tout ce à quoi il tenait. De faire peut-être de sa vie un tas de cendres.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: L'arc dépend du bois, et la flèche du tireur. [Irland Fawn/Inia Cart]   Sam 15 Nov - 19:55

157 ans… Je tique un peu ; déjà que je me considère comme vieille… Puis Irland perd son sourire.

Alors qu’il m’explique, je fronce légèrement les sourcils. Ça doit être dur. Lorsqu’il finit, j’inspire un bon coup et pose ma main sur son épaule, pour qu’il me regarde.

- Tu y arriveras. Tu arriveras à contrôler ton pouvoir, c’est à ça que sert le Refuge. Et même certains adultes ont parfois du mal à contrôler leur don, dis-je. J’en fais partie. Je pense que tu l’as remarqué lorsque tu as décidé de me faire rater de la manière la plus farfelue et sournoise qui soit ; mon don s’est manifesté tout seul. (Je laisse glisser ma main sur son bras, avant de la laisser reposer sur les feuilles.) Ce que je veux dire… c’est que c’est normal.

Je laisse planer le silence, me grattant la nuque, gênée. Je ne suis pas douée pour réconforter.

- Désolé. Je ne suis pas très douée pour réconforter… c’est plutôt moi qui me fait réconforter, d’ordinaire, murmurais-je.

J’humecte mes lèvres et joue avec une de mes flèches. Je n’ai rien d’autre à faire pour faire passer ma gêne. Si je n’avais pas posée cette question, Iry n’aurait pas perdu son sourire.

Je continue de jouer avec la flèche, avant de lâcher un petit gémissement. Je me suis coupée à l’index. J’enfourne mon doigt dans ma bouche, avant de sucer le sang. Je lève les yeux vers Irland et lui souris un peu.

- Je suis trop maladroite.

Vingt ans d’existence et ma maladresse s’empire… Qu’est-ce que ça sera vers mes 90 ans… Remarque, je ne veux même pas imaginer.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: L'arc dépend du bois, et la flèche du tireur. [Irland Fawn/Inia Cart]   Lun 17 Nov - 20:12

Irland retrouva un petit sourire à l'évocation de sa « manière la plus farfelue et sournoise qui soit » de la faire rater. Il avait hésité à le faire ; on ne joue pas pas avec des gens que l'on connaît depuis quelques minutes à peine. Mais si c'était à le refaire, il serait poussé de le refaire, rien que par le souvenir de cette joie bon enfant lors de leur chamaillerie.

Il sentit la paume chaude d'Inia glisser le long de son membre. Cette douce chaleur lui faisait du bien, il avait l'impression que sa compassion traversait sa peau et venait s'insinuer en lui, comme un baume. Contrairement à ce que la jeune femme pensait, elle le réconfortait très bien, même si, bien sûr, la douleur n'avait pas vraiment disparue. Seulement amoindrie.

Plongé dans ses pensées, il ne remarqua pas que la demoiselle avait commencé à jouer avec sa flèche. Ce n'est que lorsqu'elle lâcha un petit cri qu'il sortit de sa torpeur. Il tourna vivement la tête, et vit une grosse goutte rouge vive sortir d'une coupure à son doigt. Avant qu'il ne puisse faire tout mouvement, elle glissa son doigt entre ses lèvres pour essayer d'aider la cicatrisation, et c'est à ce moment-là qu'elle lui sortit « Je suis trop maladroite ». A cette phrase, il eut un sourire en coin :

- Ce n'est pas vrai. Tu n'as pas fait attention, c'est tout. Petite humaine joueuse ! Si ç'avait réellement était le cas, nous n'aurions pas disputer un défi au tir à l'arc, tu ne crois pas ?

Malgré son apparence de femme plus âgée et son arc à côté, avec son doigt dans la bouche et le fait qu'il sache qu'elle était en réalité bien plus jeune que lui, il la vit un instant comme une petite fille, innocente, qui apprenait à ne pas jouer avec le feu.

Une petite chose à protéger.

Il se moqua intérieurement de lui même : n'était-ce pas elle qui, à l'instant, venait de lui remonter le moral ? Malgré cela, il posa sa main sur les longs cheveux d'Inia, et commença à les caresser, avant même de le réaliser. Il rougit sur le coup, il voyait mal comment il pourrait s'extirper de cette situation embarassante.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: L'arc dépend du bois, et la flèche du tireur. [Irland Fawn/Inia Cart]   Mer 19 Nov - 10:04

Je rigole à la phrase d’Irland.

- Gna gna gna…, répondis-je avec intelligence. Je t’entends pas ! criais-je, les mains sur les oreilles.

Je rigole, avant d’hoqueter de surprise en sentant la main d’Irland dans mes cheveux. Je ne l’avais pas vue venir. Je rougis et ne parle plus pendant quelques secondes, le fixant de mes yeux bleu-gris.

- Hm… Qu’est-ce que tu fais ? demandais-je, encore plus rouge. Pas que ça me gêne, mais…

Je ne finis pas ma phrase. Je ne sais pas si ça me gêne. Enfin, si, mais… c’est… Confus. Irland aussi rougit. Comment on en est arrivés là ? Je dois arranger tout ça ; mais comment faire ? Je réfléchis quelques secondes, avant de trouver la solution. Le rire.

- Pas que ça me gêne mais je pense que je vais me venger ! dis-je.

Je lui saute dessus, avant de le chatouiller. J’espère le faire rire -surtout que ça m’amuse. Épuisée -je me fais vieiiille-, je m’étale sur lui, la tête dans son cou.

- J’ai la flemme de bouger, alors tu te débrouilles, réussis-je à dire.

Voilà ma vengeance.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: L'arc dépend du bois, et la flèche du tireur. [Irland Fawn/Inia Cart]   Jeu 25 Déc - 16:45


Fermé pour inactivité. Veuillez contacter le staff pour réouverture.
Revenir en haut Aller en bas


Je suis...
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: L'arc dépend du bois, et la flèche du tireur. [Irland Fawn/Inia Cart]   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'arc dépend du bois, et la flèche du tireur. [Irland Fawn/Inia Cart]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'arc dépend du bois, et la flèche du tireur. [Irland Fawn/Inia Cart]
» [RP] Du bois pour le Maistre.
» Une fabrique de jouets en bois
» Poêlée du sous-bois et omelette d'automne.
» Peindre du bois lasuré

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Refuge  :: Bienvenue au Refuge ! :: Archives :: RP-
Sauter vers: