Refuge-RPG.
 
Pour voter pour le Forum. Clique

Partagez | 
 

 Une solitude qu'il est temps d'oublier. [Alou Rey/ Daiya Mori]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Une solitude qu'il est temps d'oublier. [Alou Rey/ Daiya Mori]   Mer 1 Oct - 14:45

Elle était à présent devant la lourde porte en bois. Sa curiosité avait pris le dessus. Elle était posté devant un grand et ancien bâtiment. Elle hésitait à entrer, mais elle ne voulait pas reculer.C'était une belle occasion. Elle posa sa main sur la porte, toujours hésitante. Et si il y avait des fantômes? Elle ne voulait pas y croire.  
Elle saisit la poignée, et ouvrit difficilement la lourde porte. Elle se faufila jusqu'à l'intérieur. L'endroit était... Glauque. Mais ça ne lui déplaisait pas. Elle s'avança jusqu'au milieu de la pièce, et pivota sur elle même. Dans la pièce principale, il n'y avait rien de spéciale. Quelques chaises, un bureau renversé, etc.

Elle vit des escaliers, et plusieurs portes de services différents. Sûrement un hôpital abandonné, mais dans ce cas, pour quelle raison? Elle contemplait la pièce délabrée. Elle aimait ça, pour elle c'était une sorte d'art. Elle marchait sans savoir par quelle pièce commencer. Elle finit par se décider à prendre les escaliers. Il ne fallait pas être lourd où y monter à plusieurs, il risquait de effondrer sur le champ.

A l'étage, tout était encore plus glauque qu'au rez-de-chaussé. Elle poussa la première porte qu'elle vit. Mis à part une odeur de désinfectant, rien n'était très surprenant.  Peut être qu'il n'était pas abandonné depuis si longtemps que ça... 

Il faisait plus frais que quand elle était arrivée. Était-ce normal? Elle s'en fichait un peu, à dire vrai. Elle entendit un bruit, comme si quelque chose était tombé. Elle s'avança un peu plus, pour voir si c'était un objet de la pièce dans laquelle elle se trouvait. Peut âtre, mais elle n'en saurait pas plus. Dans cette pièce, tout était par terre, des lits pour enfants au tables de chevets. Une peluche était déposée par terre. Elle s'avança lentement, et la prit dans ses mains. Elle sourit légèrement.
Un vent glacial ouvrit s'échappa d'un fenêtre, qui venait de s'ouvrir. Elle avait cogné contre le mur. Hyun-Ae lâcha la peluche et s'empressa de sortir de la pièce. Elle emprunta les escaliers, les dévalas. Elle avait tellement pris de l’éluant, qu'elle se cogna contre le mur en descendant.

Elle se laissa tomber sur les genoux, essoufflé. Elle n'avait pas eu peur, elle avait été surprise. Elle soupira longuement. Après avoir repris sa respiration, elle tenta d'aller dans une autre pièce, mais la porte était verrouillé. Pareil pour toutes celles qui entouraient le rez de chaussé. Elle décida alors de s'asseoir par terre, pour faire une pause.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: Une solitude qu'il est temps d'oublier. [Alou Rey/ Daiya Mori]   Sam 8 Nov - 21:20

Topic clôturé pour inactivité.


Merci de contacter un membre du Staff si vous voulez le rouvrir.
Revenir en haut Aller en bas
 
Une solitude qu'il est temps d'oublier. [Alou Rey/ Daiya Mori]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ♦ Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]
» • « Ils disent que le temps passe, que les gens changent, et qu’on arrive à s’oublier comme un rien. » ― TYEE.
» Vouloir oublier quelqu'un, c'est y penser tout le temps + Alice.
» Haiti : Se défouler pour oublier la misère...noire
» La solitude c'est mieux à deux ( pv Tom )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Refuge  :: Bienvenue au Refuge ! :: Archives :: RP-
Sauter vers: