Refuge-RPG.
 
Pour voter pour le Forum. Clique

Partagez | 
 

 Arrivée tourmentée [Kat Lawrence/Dongwoo Jang] -TERMINE-

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Arrivée tourmentée [Kat Lawrence/Dongwoo Jang] -TERMINE-   Dim 14 Sep - 15:33

Le soleil. Un soleil éclatant. Ses rayons se glissaient entres le feuillage des arbres. Je marchais sur cette mosaïque de lumière, à travers un petit sentier. Il y avait six mois, j'aurai admiré la beauté de cette scène, mais je n'étais pas il y a six mois. J'étais dans le présent, dans cette tornade de questions et de terreur.
J'avais entamé ce voyage il y a cinq mois. Je ne faisais même plus attention à mes larmes et à vers où je me rendais. J'étais fatiguée de spéculer sur où mes pas me conduisaient. Je me contentais depuis quelques semaines de suivre cette voix dans ma tête. Une voix d'homme, qui semblait plutôt jeune et charmant, mais ces détails, je m'en moquais pas mal.
J'aperçus alors des ruines, envahies par les ronces et les buissons. Cela ne me fit pas reculer. Un immense bâtiment se dressa alors devant moi. On aurait dit un grand manoir, ou encore...une école ?
Suivant toujours les directives de la voix qui parasitait mon esprit, j'entrai dans cet édifice colossale. La différence de luminosité me rendit temporairement aveugle, jusqu'à ce que mes yeux s'habituèrent à la légère pénombre du hall. Il était immense et vide, mais étonnamment propre. Cette bâtisse ne semblait abandonnée que de l’extérieure en fin de compte. La voix me demanda de suivre un des couloirs jusqu'à une porte en bois. Je voyais le couloirs en question, mais l'envie de m'y enfoncer n'était pas de la partie. Cela étant, je savais que je devais le faire. J'avais fais tout ce long voyage pour ça, il ne fallait pas que je renonce maintenant. Et puis, je n'avais rien de mieux à faire, et plus rien à perdre non plus...
Le couloirs était de plus en plus obscur, même si je voyais encore bien la porte. Mes pas résonnèrent sur le carrelage lustré. Il y avait un tel silence que je pouvais entendre ma respiration qui était pourtant assez calme, malgré ma peur et mes tourments. Une fois devant le grand panneau de bois forgés avec détails, j'hésitai. Non pas à entrer, mais à comment le faire. Certes, je n'avais vu qu'un minuscule bout de ces lieux, mais pourquoi y aurait-il eu quelqu'un dans cette immense maison perdue en pleine forêt. Devais-je frapper à la porte alors qu'il n'y avait sans doute personne dans la pièce se trouvant derrière ? 
Je me dis alors qu'au pire, je me sentirais bête que pour moi-même s'il y avait bien aucune âme qui vive. Et, s'il y avait finalement quelqu'un, je me serais montré polie. Même si la politesse, je m'en foutais pas mal durant ces heures sombres de ma vie, qui contrastaient avec le temps magnifique de l'extérieure.
Après ce long moment de réflexion sans aucune intervention supplémentaires de cette voix qui avait finie par m'être familière, je toquai enfin contre le bois vernis.


Dernière édition par Kat Lawrence le Ven 14 Nov - 13:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: Arrivée tourmentée [Kat Lawrence/Dongwoo Jang] -TERMINE-   Dim 14 Sep - 17:35

Dongwoo était accoudé contre l'énorme boule de cristal, guidant la jeune fille qui apparaissait dedans, lui indiquant le chemin qu'il fallait suivre. C'était devenu une habitude, presque comme une routine. Il l'avait repéré quelques semaines plutôt, et c'était à lui qu'avait été confié la tâche de la guider jusqu'ici. 

Kat Lawrence. 

Il ne connaissait que son nom....Rien d'autre, il ne savait pas son pouvoir, il ne savait pas d'où elle venait. Mais peut importe, elle faisait parti des leurs, et ça place était maintenant parmi eux. C'était une nouvelle vie qui s'offrait à la jeune femme, et DongWoo allait s'assurer personnellement que tout se passerait bien pour elle. C'était primordial. Il voulait qu'elle se sente bien ici, mieux que chez elle. L'éclat bleuté de la boule s'éteignit à l'instant où quelques coups furent tapés sur la porte, elle venait d'arriver. La pièce retrouva cette demie obscurité jusqu'à ce que le lustre se rallume automatiquement, et DongWoo cligna des paupières en grimaçant, ça lattait à mort ce truc. 

Il s'étira légèrement, son dos lui faisait un peu mal à force d'être resté penché en avant de la sorte. Il se tourna ensuite vers la porte, un léger sourire se dessina sur ses lèvres, avant de se diriger vers cette dernière.

Il portait un pantalon rouge, un haut mauve dégradant sur du bleu, ainsi que des chaussures jaunes. La jeune fille allait surement être surprise mais tant pis, il était toujours excentrique, et n'allait pas changer. Dans ses cheveux étaient clipsée une barrette en forme d'étoile, qu'il avait piqué à Shiraishi ce matin. Il ouvrit la porte, le tintement métallique de ses bracelets qui se cognaient entre eux accompagnant son mouvement. Ses yeux onyx s'ancrèrent dans ceux de la jeune femme juste en face de lui, et il lui sourit doucement, avant de s'effacer du passage pour la laisser entrer.


- Bonjour Kat, bienvenue au Refuge. Je m'appelle DongWoo, et c'est moi qui t'ai guidé.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: Arrivée tourmentée [Kat Lawrence/Dongwoo Jang] -TERMINE-   Dim 14 Sep - 23:43

J'étais plantée devant la porte, ne sachant pas s'il fallait espérer une réponse ou non. Puis j'entendis un faible bruit de pas et de légers tintements métalliques, et la porte s'ouvra.
Je n'en crus pas mes yeux. Un homme, la vingtaine, d'origine visiblement asiatique, se tenait devant moi. Il était habillé de manière peu commune pour un homme. Pleins de couleurs, dont du violet et il avait une barrette en forme d'étoile dans ses cheveux bruns. Qu'est-ce que c'était que ce type ?
Il me souriait, comme si tout était normal.


 - Bonjour Kat, bienvenue au Refuge. Je m'appelle DongWoo, et c'est moi qui t'ai guidé.

Je reconnus alors cette voix. Celle qui avait squatté mon esprit durant ces longues semaines. Je ne l'aurai jamais imaginé comme ça, l'homme qui me parlais. A vrai dire, je ne l'avais même pas imaginé, je n'avais pas vraiment eus l'humeur pour ça depuis mon départ d'Angleterre.
Je m'attardai alors sur ces paroles. "Au Refuge". De quoi parlait-il au juste?
Pour la première fois depuis quelques temps, les questions fusèrent de nouveau dans ma tête, au point de me sentir encore plus vide que je ne l'étais avant.
Le jeune homme m'invitait à rentrer dans la pièce qui était, malgré son lustre allumé, presque aussi sombre que le bout de ce couloirs où j'étais encore, et ce, depuis plusieurs minutes. Je n'y avait pas fait attention. Mais la situation devenait tellement étrange que j'hésitai à pénétrer dans cet endroit.
Je pouvais très facilement fuir après tout. Mais, encore une fois, je me rendis compte que j'aurais donc fait tout ce chemin pour rien.
Tout en gardant la plus grande distance possible entre moi et cet... énergumène, j'entrai dans ce qui semblait être un bureau de pseudo voyante. Il y avait une boule de cristal, un miroir étrange au fond de la pièce, et aucune fenêtre. L'ambiance était plutôt tamisée, sereine et loufoque à la fois.
Je ne lâchais pas mes yeux de l'inconnu. Je pensai alors que je ne connaissais rien de lui, mais que lui semblait me connaître, il avait dit mon nom, enfin, mon surnom. Je ne pouvais m'empêcher de trembler, et cela ce ressentit dans mes paroles, que j'arrivai enfin à sortir de ma gorge.


 - Qu...Qui êtes-vous...Qu'est-ce que c'est que cet endroit, et le refuge, c'est quoi....?

Je me cognai alors à une chaise, qui semblait être là pour accueillir les visiteurs, étant donné sa position par rapport au bureau. Mais qui pouvait-ils donc accueillir ici ? A part moi, qui était assez fou ou désespéré pour se rendre jusque ici ? Bien sûr, je n'avait pas la moindre attention de m'assoir, même si mes jambes l'aurait accepté avec plaisir. Je pris soin d'être à bonne distance de chaque objet qui se trouvaient dans cette salle, ainsi que de mon prétendu "guide".
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: Arrivée tourmentée [Kat Lawrence/Dongwoo Jang] -TERMINE-   Lun 15 Sep - 10:52

Elle avait peur. Il le sentait, il le voyait, il l'entendait. Sa voix était tremblante, hésitante. Il le comprenait, et il aurait aisément pu la manipuler, mais il ne le ferait pas, non, pas tant que la situation ne dégénérait pas. 

Sa phrase lui tordit un peu le coeur, et il se surprit à être touché plus qu'il ne devrait l'être par la jeune femme en face de lui. Des adolescents comme elle, il en avait vu des centaines, défiler devant ses yeux. Soit ils décidaient de rester, parce qu'ils n'avaient pas le choix et vivaient pleinement leur nouvelle vie, soit ils fuyaient, sans savoir où aller, directement en le voyant ou quelques jours après seulement, et puis, finissaient par mourir sans doute, DongWoo l'ignorait. Bien sûr qu'il se sentait coupable, mais il ne pouvait leur imposer de rester ici, il n'en avait pas le droit. 

Mais Kat, c'était différent, il avait envie de l'aider, de l'aider à s'en sortir, de faire disparaître cette peur qu'elle ressentait. Il ne devrait pas être touché comme ça. C'était tordu, c'était malsain. Il le savait, mais il ne pouvait pas s'en empêcher. Pourquoi elle plus qu'une autre ? Il n'en savait rien.

Il lui sourit doucement, un de ses sourires lumineux, chaleureux, sincères. Il jouerait cartes sur table. A quoi bon lui mentir de toutes façons ? Alors, respectant la distance qu'elle avait imposer, il se présenta de nouveau.

- Je m'appelle DongWoo Jang, et je suis un Elu. Je suis également un des directeurs de cet endroit. Cet endroit a été crée pour les gens comme toi. Tu es à ta place ici. Ta différence est un don, et nous allons t'apprendre à maîtriser ton pouvoir. Ta place n'était pas parmi les humains, mais parmi nous. 


Il savait que malgré tout, la jeune fille pouvait avoir une vision différente de son pouvoir. Certains l'adoraient, d'autres le haïssaient, ou encore, l'ignoraient complètement. Ce choix lui appartenait, mais son but, à DongWoo, en tant que directeur, et avant tout, en tant qu'Elu, était de l'aider, de tous les moyens qu'ils soient. Il ne la laisserait pas dans la détresse, c'était hors de question. Peu importe le temps que ça prendra, peut importe si elle le détestait par la suite, mais il serait là, à la soutenir dans cette épreuve qui se dressait maintenant face à elle. 

Elle pourrait fuir, très facilement, mais ça, DongWoo l'en empêchera. Il n'était pas décidé à la laisser repartir. Il était sans doute égoïste, ou réaliste, il ne savait pas trop. Il n'avait toujours pas bougé, n'avait esquissé aucun mouvement. Il voulait que la jeune fille se sente en confiance, et rien d'autre. Il ne souhaitait pas qu'elle pense qu'il pourrait lui faire du mal, là n'était pas son but. Mais tous ses sens étaient en éveil au cas où Kat ne l'entende pas de cette façon et ait une quelconque forme de rébellion, ce qu'il n'espérait vraiment pas. Il ne voulait pas user de son Don, et encore moins sur elle. 

Elle semblait fragile, comme si quelque chose s'était brisé à l'intérieur d'elle sans que DongWoo puisse mettre le doigt dessus. Et son coeur se tordit une nouvelle fois. Il ne devait pas, il ne devait vraiment pas ressentir ça. On lui avait dit de faire abstraction de tout ça mais...Cette fois ci, c'était trop fort. C'était comme s'il ne contrôlait pas ses émotions, il n'arrivait pas à les faire taire. Alors il attendit patiemment sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: Arrivée tourmentée [Kat Lawrence/Dongwoo Jang] -TERMINE-   Lun 15 Sep - 13:19

L'homme était étrangement calme. Je n'arrivais pas à cacher ma panique, et il semblait trouver cela normal, banal, quotidien. Je commençai à avoir peur de la réponse qu'il pourrait me sortir. Je savais qu'il ne fallait pas que je recule maintenant, mais je savais aussi que je pouvais le faire à tout moment. Mais m'en laisserai-t-il fuir, au fond ? Il ne paraissait pas très costaud, cela ne se montrerai sans doute pas trop difficile. Et au pire, je pouvais... Non, il ne fallait surtout pas que j'y songe un seul instant. Je voulais oublier pour toujours cette partie de moi. Soudain, je m'entrevis l'hypothèse qu'il soit..."comme moi". Oh non, ce serait encore pire. L'idée d'un asile psychiatrique pour grands dérangés dangereux me plaisait plus que cette éventualité -aussi folle soit-elle-.
Ce "DongWoo" respecta la distance qu'il y avait entre nous, et souri, avant de me répondre. Mon dieu, mais pourquoi souriait-il, il n'y avait rien de drôle ou de sympathique...


 - Je m'appelle DongWoo Jang, et je suis un Élu.

Sorry, what ?

 - Je suis également un des directeurs de cet endroit.

Quel endroit ? Cet endroit ? Ce taudis extérieure vide comme l'espace ?

 - Cet endroit a été crée pour les gens comme toi. Tu es à ta place ici. Ta différence est un don, et nous allons t'apprendre à maîtriser ton pouvoir.

Mon cœur fit un bond vertigineux. Mes larmes remontèrent à tout allure, et j'eus l'impression que mon corps entier se vida, comme si un trou noir avait pris place dans mes tripes.

 - Ta place n'était pas parmi les humains, mais parmi nous.

Ces derniers mots étaient de trop.
Suffoquant, je ne pus plus me retenir de m'appuyer contre la chaise non loin de moi. Mes doigts serrèrent son dossier presque à l'en fissurer. Je transpirais tellement des mains que j'avais l'impression que le vernis du bois fondait. Les gouttes salés, au lieu de couler, inondèrent mes yeux que je n'arrivais plus à fermer. Je n'y voyais quasiment plus rien. Et je ne voulais pas voir.
"les gens comme toi", "ta différence", "ton pouvoir"..."parmi nous"... Ces mots s'entrechoquaient dans mon crâne, mêlé au cocktail de terreurs qui s'y trouvait.
Des monstres.
J'étais entourées de monstres. Et il y en avait un devant moi. Et j'en étais un.
J'ignorais combien de temps je passai à torturer cette chaise et mon esprit. Mais cet homme ne bougeait pas. Il me regardait patiemment, toujours comme si la situation était normale. Elle devait donc bien l'être. Il y avait bien d'autres personnes dans ce vieux manoir, je ne devais pas être la première. Des personnes... Des...créatures plutôt. Des démons.
Ma respiration était de plus en plus saccadée, au point de ne plus trouver mon souffle. En plus de mon horreur, cela devait probablement me faire gémir de chagrin et de douleur.
Je voulais crier. Crier de toutes mes forces.
Mais je ne devais pas. Surtout pas. Pas à cause de lui, se comportant comme un être normale, mais à cause d'eux. Je m'étais juré, tout au long de mon voyage, que cette chose n'arriverai plus jamais, même face à la mort. Cela dit, je considérais cette situation comme pire que la mort.
Je n'avais pas la force de répondre. Ni de fuir. Ni de me calmer. Plus la force de rien.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: Arrivée tourmentée [Kat Lawrence/Dongwoo Jang] -TERMINE-   Lun 15 Sep - 17:49

Il avait l'impression de l'avoir brisé un peu plus qu'elle ne l'était déjà. Comme si ses paroles avaient été trop fortes pour la jeune femme, et ça, DongWoo le comprenait, peut être plus que Kat ne le pensait. Plus jeune, il n'avait pas accepté sa condition, son Don qu'il avait mis énormément de temps à maîtriser. Bien sûr, avec le temps, ça avait changé, doucement, mais surement. Maintenant, il était fier de ce qu'il était.

Le mieux était peut être qu'elle s'assied, qu'elle se calme, qu'elle prenne le temps de réfléchir à tout ça. Son Don allait être utile. Il l'utilisa de la manière la plus douce qu'il puisse le faire, propageant une douce chaleur dans le corps de la jeune femme afin de la détendre. Il lui fit doucement lâcher prise sur le dossier de la chaise, s'approchant doucement afin de la retenir par les épaules au cas où ses jambes ne le tiennent plus. Il tira une chaise, la faisant s'asseoir, relâchant ses épaules avant de lui même s'asseoir sur celle à côté.

- Il ne faut pas que tu ais peur de toi, ta réaction est tout à fait normal et je te comprends, mieux que tu ne le penses. Nous ne sommes pas tes ennemis...


Il devait savoir pourquoi elle réagissait comme ça, pourquoi elle semblait aussi fragile. S'il voulait l'aider, c'était sans doute le mieux. Mais la jeune fille ne voulait peut être pas se confier et ça, il ne la forcerait pas. Sans doute, il en était quasiment sûre, ne lui faisait elle pas confiance, et il le comprenait tellement... Comment lui tenir rigueur de ce genre de chose alors qu'elle était perdue ? 


- Tu peux tout me dire tu sais, je ne suis pas là pour te juger. Si tu veux parler de quoi que ce soit, je suis là, ne l'oublie pas.


Il apportait du soutient, à quiconque en avait besoin. C'était son rôle aussi, en tant que guide. Qu'avait-elle ressentit en entendant sa voix si soudainement ? Si elle voulait se lâcher, il ne lui en empêcherait pas. De toutes façons, il n'avait plus aucune emprise sur celle avec son Don. Peut être devait il demander à SungGyu de veiller un peu sur elle, le temps qu'elle s'adapte ? Il était lui aussi un Elu, comme DongWoo, mais il avait peur que la froideur du jeune homme ne fasse plus "peur" à Kat qu'autre chose, finalement, ce n'était sans doute pas une si bonne idée. Le problème était que DongWoo ne pouvait pas avoir tout le temps un oeil sur elle, ainsi il ne pourrait pas être pleinement sûre de son intégration. 

Puis, il ne voulait pas imposer ça à la jeune fille, alors il lui demanderait lorsqu'elle sera plus calme. Lui imposer dès le début la présence d'un Réfugié n'était sans doute pas une bonne idée vu son état actuel.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: Arrivée tourmentée [Kat Lawrence/Dongwoo Jang] -TERMINE-   Mer 17 Sep - 23:02

Mon cœur battait à la chamade. J'avais l'impression qu'il voulait sortir de mon corps en explosant ma cage thoracique au passage. Je ne savais plus quoi faire, ni quoi penser. Je ne voulais pas accepter cette chose que j'étais. Je ne pouvais pas.
L'homme ne réagissait pas à ma panique. Il restait là, à me regarder. Soudain, je sentis une force positive en moi, une chaleur apaisante. Je n'arrivais pas à contrôler cette sensation agréable, une partie de moi n'en voulait pas. J'ignorais si c'était par fierté que je voulais garder ma terreur, ou bien parce que je savais au fond de moi que ce bien-être n'était pas de mon fait. Malgré moi, ma respiration se calma, mes larmes se stoppèrent et je laissai cet homme m'approcher. Sans aucune crainte visible, il posa ses mains sur moi pour m'assoir sur une chaise avec délicatesse. Je me demandai alors si cette impression de détente provenait de lui. Quoi qu'il en était, j'étais plus ouverte à écouter ce qu'il avait à me dire désormais grâce -ou à cause- de cela. Il s'assit sur la chaise voisine avant de reprendre.


 - Il ne faut pas que tu ais peur de toi, ta réaction est tout à fait normal et je te comprends, mieux que tu ne le penses. Nous ne sommes pas tes ennemis...

Il marqua une pause. Mon peu de conscience émergeant de cette chaleur bienfaisante me permettait de garder les idées claires. J'avais bien compris qu'il n'était pas mon ennemi et qu'il me voulait pas de mal. Mais je m'en moquais. Je me moquais aussi du fait que "je ne devais pas avoir peur de moi". Rien ne pourrais jamais changer cela. Je ne voulais pas du monstre que j'étais.

 - Tu peux tout me dire tu sais, je ne suis pas là pour te juger. Si tu veux parler de quoi que ce soit, je suis là, ne l'oublie pas.

Ces dernières paroles n'eut pas le temps de me toucher le cœur, ni même de me monter au cerveau, j'avais soudainement senti l'intruse chaleur quitter mon corps.
Je mis un temps avant de retrouver complètement mes esprits et mon état précédent. Si c'était bien ce DongWoo qui m'avait fait cela, son but avait sans doute été de me calmer totalement. C'était raté, j'avais même gagné un sentiment d'intrusion personnelle dans la bataille. Une fois mon retour à la froide réalité complet, je me remis à trembler. J'avais ajouté de la haine à mon cocktail d'émotions.
Je me levai d'un bond. Je me dirigeai d'abord vers la porte, puis me ravisai, et commençai à tourner en rond dans la pièce, avec rapidité et hésitation, tout en marmonnant.


 - Ce n'est pas possible... C'est un cauchemar... Je veux pas...

Mes mots se perdaient dans ma respiration, mais la faisait accélérer. De plus en plus.

 - Je veux pas, je peux pas, c'est un cauchemar...

Je murmurais de plus en plus bas et vite. J'avais l'impression de me battre avec moi-même. Mais la pression de toutes mes émotions fut soudainement trop forte. J'étais comme une théière qu'on avait trop longtemps laissé sur le feu. J'explosai.


 - JE NE VEUX PAS !

Une onde sonore d'ampleur anormale pour un simple haussement de voix jailli alors. La porte de la pièce, qui était restée légerement ouverte, claqua. Les quelques feuilles qui étaient sur le bureau s'envolèrent. Je crus même entendre le bois du dossier de la chaise la plus proche de moi se fissurer. Les cheveux du prétendu Directeur s'étaient même redressés, comme s'il sortait d'une attraction à sensations fortes. Je failli retrouver la même panique que la première fois que cela c'était produit, mais j'arrivai à me maîtriser un peu mieux, cette fois-ci, qui était en fait la seconde fois seulement. Je fixai DongWoo des yeux, tentant de lui faire comprendre, puisque ma détresse avait pris le dessus sur ma colère.

 - Vous ne comprenez pas. Cette chose que je viens de faire...je l'ai déjà faite. Une fois. Je ne veux pas. Je ne veux plus...ça les a...

Ces derniers mots étaient tellement lourds qu'ils restèrent coincés dans ma gorge. J'avais la sensation d'avoir avalé une balle de billard entière.
Je continuai de le fixer, mais me mis à fondre en larme. Comme je n'avais jamais pus durant mon voyage jusque ici. J'avais déjà beaucoup pleuré, mais pas comme cela. C'était le gros chagrin d'une petite fille qui avait perdu ses parents et qui avait quitté sa sœur pour de bon. Une petite fille sans famille qui avait peur. Au fond, c'était bien cela que j'étais. Je m'effondrai à genoux sur le sol, le visage caché dans mes mains.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: Arrivée tourmentée [Kat Lawrence/Dongwoo Jang] -TERMINE-   Sam 1 Nov - 16:13

DongWoo ne comprenait plus. Il était perdu, jamais il n'avait été confronté à quelqu'un qui se détestait autant. Il pouvait la ressentir, sa peur. Dès qu'elle avait passé les portes du manoir, il s'était douté qu'il lui faudrait du temps pour s'adapter à ce nouvel environnement. Et il pouvait le comprendre.

L'onde sonore qui se propagea dans toute la pièce le laissa sans voix, lui donnant froid dans le dos. Bordel il s'était attendu à tout, sauf à ça. Alors, c'était ça, son Don ? Maintenant, il se demandait si elle le contrôlait. Ca l'étonnerait énormément, sinon il ne l'aurait pas appelé. Mais en réalité, il n'en savait rien. Elle pouvait très bien le maîtriser et avoir des moments d'égarements, comme maintenant.

Il prit une profonde inspiration avant d'avancer doucement vers elle. Il n'avait pas tellement peur, il se savait en parti protégé par son Don, mais pas pour l'onde sonore. Mais il ne voulait pas être méfiant envers elle : ça la mettrait sans doute mal à l'aise.


Kat...Je suis là pour t'aider..Tu peux me parler tu sais.

Finalement, l'idée de la mettre avec un autre élève, calme, n'était peut être pas mauvaise. Mais si elle ne voulait vraiment pas se confier, ni parler ou pire, ne pas rester, il ne pouvait en aucun cas la forcer. Il n'en avait pas le droit, même s'il savait que si elle partait, elle aurait peu de chance de survivre dans le monde des humains...


Est ce que tu veux que je te fasse rencontrer un autre élève ?


Elle devait absolument accepter qui elle était, et sa condition. Mais une chose était sûre : peu importe si elle risquait de le tuer, il ne la laisserait pas seule.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: Arrivée tourmentée [Kat Lawrence/Dongwoo Jang] -TERMINE-   Mer 5 Nov - 18:59

Tandis que je pleurais à genou sur le sol, je sentis DongWoo s'approcher de moi doucement. Je n'avais plus la force de m'éloigner.

- Kat...Je suis là pour t'aider..Tu peux me parler tu sais.

Ça non plus, j'en avais pas la force. Ni l'envie. D'ailleurs, à cet instant, j'avais la force et l'envie de rien du tout, à part peut être de m'endormir pour une hibernation longue et intense.

- Est ce que tu veux que je te fasse rencontrer un autre élève ?

Je pris le temps de me calmer avant de réaliser de qu'il venait de dire. Un autre monstre. Mais un monstre comme moi. Plus tôt, j'aurai sans doute piquer une crise de colère, de rébellion, j'aurai dis non à tout parce que tout me semblerait une mauvaise idée. Mais mes larmes et mon désespoir étaient sortis, ils ne pouvaient donc plus peser sur mes pensées comme une enclume. Ma logique repointait le bout de son nez. Si cette homme était bien un Directeur, il ne me mettrai pas en compagnie de quelqu'un qui allait m'effrayer, m’écœurer ou me vouloir du mal. S'il comptait me faire souffrir, il l'aurait fais lui-même depuis longtemps, donc l'idée d'un traquenard était inenvisageable. Il avait sans doute en tête un élève de mon âge, voir plus vieux, qui est ou eut été dans une situation similaire à la mienne. Même si sur le moment, je ne voulais voir ou parler à personne, je me disais que plus tard, cela ne me ferai aucun mal, au fond. Après tout, sans doute que cet élève allait me sembler tout a fait normal, il me ferai peut être oublier le fait que nous ne l'étions justement pas. C'était de ce genre de chose que je sentais avoir besoin.
Bien que j'étais encore sur le sol, j'étais plus détendue. Ma colère envers moi-même et la tristesse que causait encore mon deuil étaient toujours présentes, mais elles allaient certainement se contenter seulement de m'empêcher de dormir à présent. Je relevai la tête vers l'homme qui m'avait guidé jusqu'ici.


- Je... D'accord.

Puis, je me rendit alors compte que j'étais affamée et épuisée, puisque le vide intersidérale qui m'avait plombé depuis si longtemps s'était bien dissipé. Je pris donc un ton hésitant, comme un enfant qui ose à peine demander quelque chose à un adulte.

- Mais... Pourrai-je manger un peu avant ? ...Et me reposer, aussi...

Mon ventre s'exprima alors sans autant de timidité en gargouillant bruyamment. De quoi encore mieux faire passer le message, même si j'aurai préféré moins d'impolitesse. J'avais causé un petit carnage dans la pièce après tout.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: Arrivée tourmentée [Kat Lawrence/Dongwoo Jang] -TERMINE-   Mar 11 Nov - 12:47

DongWoo sourit légèrement. Elle baissait peu à peu les armes. Elle devait sans doute être épuisée de ce voyage, et aussi, de tout ce qu'elle avait dû voir. Il pouvait le comprendre. C'était pourquoi il ne pouvait pas refuser sa demande, et il ne l'aurait pas fait. Il aurait pu, mais comme il avait mis au courant l'administration de l'arrivée imminente d'une nouvelle élève, il avait eu le temps de tout mettre en place, comme l'attribution de sa chambre par exemple.

Au moins, elle avait accepté ce qu'il venait de lui proposer... C'était un pas en avant. Cela l'aiderait sans doute à mieux s'intégrer, du moins, il voulait y croire. Il avait déjà une idée de qui elle pourrait rencontrer. La conversation serait peut-être difficile entre eux deux, mais qui sait ? Le courant passerait peut-être même très bien. Rencontrer quelqu'un de calme lui ferait sans doute du bien.

– Ne t'en fais pas, il ne te fera aucun mal.

Et s'il lui en faisait, ça voudrait dire que Shiraishi s'était lourdement trompée lorsqu'elle lui avait parlé de lui. Mais il savait que ça ne se passerait pas comme ça. Et puis, même s'il ne l'avait que rarement croisé.. Il avait une très bonne opinion de ce jeune homme.

Il rit légèrement en l'entendant. Comment lui refuser ceci ? Il l'aida à se relever, lui souriant de nouveau. Il lui restait encore un peu de temps avant le dîner, au moins elle pourrait dormir un peu. Ça lui ferait du bien.

- Bien sûr. Je vais te montrer ta chambre. Tu pourras dormir si tu veux avant d'aller manger.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: Arrivée tourmentée [Kat Lawrence/Dongwoo Jang] -TERMINE-   Ven 14 Nov - 13:09

Le Directeur paraissait soulagé de ma réponse ainsi que du fait que j'avais retrouvé mon calme. Son regard semblait indiqué qu'il avait une idée précise de qui me faire rencontrer. J'allais sans doute m'en inquiéter, mais le lendemain. En cet instant, j'étais bien trop épuisée pour songer à cela.

- Ne t'en fais pas, il ne te fera aucun mal.

J'avais envie de dire "y'a intérêt", mais je ne voulais pas non plus gâcher ce moment de calme. Je n'avais plus la force de faire du sarcasme ou autre. Je désirais surtout abréger cette discussion pour pouvoir aller dormir ou manger.
DongWoo m'aida à me lever -encore une chose que je faisais sagement qui n'aurait pas été concevable un quart d'heure plus tôt-.


-  Bien sûr. Je vais te montrer ta chambre. Tu pourras dormir si tu veux avant d'aller manger.

J'eus un peu de peur qui battu ma fatigue. Ici, c'était forcément un internat, et même si le bâtiment était immense, les chambres étaient sans doute partagée. Je mis tout de suite en place une stratégie pour être tranquille, soit dire d'emblée que je suis crevée si quelqu'un se trouve dans la pièce, m'allonger sur un lit vide et faire vite semblant de dormir. Cette dernière étape n'allant pas être difficile. Je m'étais engagée à une rencontrer avec quelqu'un pensé par le Directeur, donc certainement calme et sympathique, ce n'était pas pour avoir à me farcir les greluches avec qui j'allais partager ma chambre.
L'étape 'manger' me plaisait plus, malgré ma fatigue. D'une part, il était plus simple d'éviter les gens dans un réfectoire, il y avait toujours des petites tables isolées. D'autre part, j'avais mon IPod dans mon sac. Pour moi, cela m'évitais d'entendre les autres, et pour les autres, cela montrait clairement que je voulais parler à personne.
Mes deux stratégies anti-rencontres-non-prévues étant mises en place, j'étais prête à affronter ces lieux comme étant mon probable futur chez moi. 'Probable', car je doutais encore sérieusement que j'allais me sentir un jour ici chez moi.




[TERMINE]
Revenir en haut Aller en bas


Je suis...
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Arrivée tourmentée [Kat Lawrence/Dongwoo Jang] -TERMINE-   

Revenir en haut Aller en bas
 
Arrivée tourmentée [Kat Lawrence/Dongwoo Jang] -TERMINE-
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Arrivée de Houille
» La Reine est arrivée. Prosternez-vous. (Dante)
» Henriette d'Angleterre . Madame est arrivée
» Chapitre ll : L'Installation (suite de l'arrivée de C.) [PV: Siparti]
» [Salle à manger]Petit diner entre amis [TERMINE]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Refuge  :: Bienvenue au Refuge ! :: Archives :: RP-
Sauter vers: