Refuge-RPG.
 
Pour voter pour le Forum. Clique

Partagez | 
 

 [Terminé] Soir de bal, soir d'étoiles (suite du bal de l'évent) [Lyina Kaldanovsky/Aaron Winthrop]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: [Terminé] Soir de bal, soir d'étoiles (suite du bal de l'évent) [Lyina Kaldanovsky/Aaron Winthrop]   Mer 3 Sep - 16:11

Aaron avait suivi Lyina dehors, la laissant le guider. Il savait bien sûr où était la cours mais ça lui permettait de l'observer. Elle n'avait pas tant que ça changé en fin de compte, au moins au niveau comportemental. Mais elle avait grandi et elle était plus jolie.

Le ciel était dégagé, c'était une chance. Il regarda les étoiles un moment, se rappelant tous les défis idiots qu'il avait dû relever étant plus jeune à ce même endroit -notamment draguer une fille dont aucun garçon ne voulait, la pauvre, il se sentait tellement mal qu'il était vraiment sorti avec jusqu'à ce qu'elle le quitte, deux semaines plus tard...-et ce avec succès. Un léger sourire apparu sur son visage à ces souvenirs. Qu'est-ce qu'il était con à l'époque... et naïf ! Il croyait que relever tout ces challenge l'aiderai à être plus assuré en présence de la gente féminine mais le résultat c'est que, trente ans après, il en est toujours au même point - bien qu'il arrive tout de même à parler en présence de celles qu'il connait.

Il observa Lyina du coin de l'oeil. Elle avait l'air plus détendu, il avait eu raison de l'emmener ici.
Il laissa passer quelques minutes de silence pour profiter du calme de la nuit avant de demander, tout doucement, pour ne pas rompre trop brutalement le charme

—Alors tu es devenue professeur... Je ne l'aurais pas imaginé... Comment est-ce arrivé ?

Il continua de regarder le ciel nocturne, ne voulant pas l'embarrasser en la regardant trop en face.


Dernière édition par Aaron Winthrop le Ven 31 Oct - 20:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Terminé] Soir de bal, soir d'étoiles (suite du bal de l'évent) [Lyina Kaldanovsky/Aaron Winthrop]   Mer 3 Sep - 19:57

La cours était jonchée de ruines et de buissons afin de faire rebrousser chemin aux simples humains. Cela donnait un certain charme à cet endroit, surtout la nuit. Même si d'habitude je n'osais pas m'y aventurer à cette heure sous ma forme humaine. Je n'avais pas vraiment un pouvoir qui me permettait de me défendre en cas de soucis...
Cependant, je me sentais tout à fait rassurée et détendue en cet instant. C'était du au fait, peut être, d'être accompagnée. Ou bien à celui d'avoir un très léger fond sonore venant du bal, rappelant que nous n'étions pas réellement perdus en pleine forêt.
La lune éclairait les lieux avec beaucoup d'éclats, malgré qu'elle ne soit pas encore pleine. Le paysage était splendidement calme et envoutant à la fois. J'avais du mal à en décrocher les yeux, j'en oubliais presque Aaron. Presque. Sa présence non-envahissante aidait à rendre cet instant plus agréable encore.
Après quelques minutes de silence -mis à part ce fond sonore peu audible-, il reprit la parole.


 - Alors tu es devenue professeur... Je ne l'aurais pas imaginé... Comment est-ce arrivé ?

Je me tournai vers lui pour répondre, puis je me stoppai net. Mes yeux fuirent alors les siens pour se plonger dans le vide. Comment en étais-je arriver là ? Moi, la pauvre fille timide, peu sûre d'elle qui se change en chat repoussant, comment j'en étais venue à devenir professeur ici-même. Je me rendis compte alors que je ne pouvais répondre à cette question aussi simplement que certaines personnes. Mais les mots me vinrent malgré tout.

 - Je ne sais pas... Une envie. Une envie soudaine d'aider ces enfants. Je sais ce qu'ils peuvent vivre. On le sait tout les deux. Et puis...

Je repensais à tout ce qui m'avait reconduit ici une seconde fois dans ma vie. Je me souvins de mes nombreux voyages, de chaque périodes de ma vie. Je réalisai alors une chose. J'avais toujours été solitaire.
Je repris, le souffle court et mon regard à nouveau dans celui de Aaron.


 - ... Je crois que... J'en ai eu assez d'être seule. Toujours seule. J'ai vu presque le monde entier, découvert et appris beaucoup de choses, j'ai pu admirer des merveilles sur tout le globe, ou encore me mêler à la vie active d'un pays qui n'était pas le mien, mais je n'ai jamais eu personne avec qui partager tout cela. Je crois que... J'ai dû le réaliser, un jour. Et que j'ai du vouloir avoir la possibilité de remonter en arrière, me trouver moi, enfant, élève au Refuge, pour me dire à moi-même qu'il ne fallait pas vivre seule. Que personne ne devrait être seul, qu'il le veuille ou non.

Les larmes montaient durant ma confession, mais je les retenais sans trop de mal.

 - Je veux pouvoir le dire à des enfants qui en ont besoin. Des enfants comme nous étions. Comme j'étais. Des enfants qui peuvent se sentir rejetés par leur famille à cause de leur singularité, ou encore rejetés ici pour n'importe qu'elle raison... Et sans doute que je veux aussi me sentir entourée. Je les fuis, mais au fond, j'aime l'agitation que font les élèves dans les couloirs. J'aime entendre leurs cris et leurs rires, j'aime les voir chuchoter entre eux, même durant les cours. J'aime les voir s'aimer, se haïr, se réconcilier...

Peut être parce que moi-même je n'avais pas vécu souvent ces jeux de vie adolescente. Jeune, je méprisais les autres sans me rendre compte que c'était pour ce bonheur innocent qu'ils avaient, cette insouciance. En grandissant et mûrissant, j'avais compris cela, et désormais je m'en réjouissais, et essayais d'aider chaque enfant que je pouvais à vivre ces choses.
Une larme parvint à couler sur ma joue, mais je n'osai plus bouger afin de la dissimuler. Je venais de confier des choses que je n'avais jamais dites à personne à un vieil ami de jeunesse qui n'allait peut être même pas les comprendre...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Terminé] Soir de bal, soir d'étoiles (suite du bal de l'évent) [Lyina Kaldanovsky/Aaron Winthrop]   Jeu 4 Sep - 18:26

Aaron l'observa alors qu'elle se tournait vers lui. Soudain, elle se tendit. Mince, il l'avait braquée ! Elle n'allait pas lui répondre maintenant, c'était sûr... Et pourtant, les mots sortirent de la bouche de Lyina, en un rythme saccadé certes, mais elle lui répondait.
Elle s'arrêta un instant puis repris, son regard dans le sien. C'en était...troublant. Très troublant.

Plus elle parlait, plus il avait envie de lui dire de se taire, d'arrêter de se faire du mal, et de la prendre dans ses bras. Il voyait des larmes dans ses yeux.
Jamais il n'aurait pensé qu'elle était aussi seule. Personne ne le devrait, c'était trop insupportable !

Pour finir, elle se tut, après avoir mis presque entièrement ses sentiments à nu, et une larme roula sur sa joue sans qu'elle ne l’essuie.

Aaron était bouleversé par tout ce qu'elle venait de dire. Doucement, il tendit sa main en direction de sa joue et essuya délicatement la larme avant de remettre tout aussi délicatement une mèche derrière l'oreille de la jeune femme.

Que pouvait-il dire ? Qu'il était désolé pour elle ? Même si c'était vrai, ça sonnait horriblement plat et commun. Pas qu'il veuille faire quelque chose d'extraordinaire mais il voulait vraiment qu'elle se sente mieux.
Sans doute la comprenait-il mieux qu'elle ne le pensait.

Sa propre famille l'avait rejeté étant enfant parce qu'il n'aimait pas leur façon d'espionner les gens pour savoir s'il y avait des sorcier ou des êtres magiques dans le coin. Quand lui-même avait découvert ses pouvoirs, il avait été seul pendant tout le voyage jusqu'au refuge et même une fois là-bas il avait été seul un long moment. 
Ce n'est que quelques années avant la fin de ses études qu'il avait eu des amis. Mais il les avait perdus de vue et il était seul depuis des années maintenant, enchaînant les petits boulots pour financer le reste de ses études de prof.
Il n'avait plus eu de petite amie, juste quelques coups d'un soir et encore, ni même d'amis...

Mais en même temps, il ne pensait pas avoir été aussi seul qu'elle l'avait été.

Il laissa retomber sa main jusqu'à celle de Lyina et la pris doucement en lui faisant un petit sourire.

—Je n'aurais jamais pensé que tu sois aussi seule pendant tout ce temps. Si on me l'avait demandé, j'aurais répondu que tu devais t'être mariée, avoir trouvé quelqu'un qui aurait pris soin de toi... Je suis sincèrement désolé pour toi, et je te comprends. L'avantage, c'est que maintenant, tu as au moins un ami d'enfance avec toi ! Tu n'as qu'à demander et je serais là pour toi, si tu le veux...

Il ne savait pas si ça la réconforterais. Il ne savait pas si ça l'aiderait, si c'était la chose à dire. Mais il pensait chaque mot qu'il avait dit et avait essayé de faire passer ce sentiment dans ses paroles et il espérait qu'elle le croirait au moins sincère, à défaut d'être réconfortée...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Terminé] Soir de bal, soir d'étoiles (suite du bal de l'évent) [Lyina Kaldanovsky/Aaron Winthrop]   Jeu 4 Sep - 23:26

Aaron ne m'avait pas interrompu. Il ne disait rien, restait là, devant moi, à me regarder avec une mine désolée.
Je ne cherchais pas de réconfort, ou de pitié. Il fallait juste que ça sorte, je supposais. Mais mon vieil ami se montra quand même tendrement attentionné. Il sécha ma larme et replaça une de mes mèches, toujours silencieux.
Puis il prit ma main avec délicatesse et parla, avec un petit sourire tout aussi délicat.


 - Je n'aurais jamais pensé que tu sois aussi seule pendant tout ce temps. Si on me l'avait demandé, j'aurais répondu que tu devais t'être mariée, avoir trouvé quelqu'un qui aurait pris soin de toi...

A l'époque, après avoir fini mes études au Refuge, je n'aurai pas dis non à cette alternative. Cependant, je n'avais jamais cherché à ce que cela arrive. J'avais eu peu de romances durant mes escapades sur les différents continents, et ce peu ne m'avait jamais vraiment inspiré plus que ça pour ce genre de futur. Aaron poursuivit.

 - Je suis sincèrement désolé pour toi, et je te comprends. L'avantage, c'est que maintenant, tu as au moins un ami d'enfance avec toi ! Tu n'as qu'à demander et je serais là pour toi, si tu le veux...

Je ne l'aurai jamais imaginer me dire ce genre de choses avec autant de sincérité dans le regard. Je n'aurai imaginer ça pour aucun ancien camarade de jeunesse à vrai dire. Certains étaient gentils, mais je me persuadais qu'aucun ne se souciais réellement de moi et de ce que je pouvais ressentir. Désormais, je savais que c'était le cas pour l'un d'eux.
Malgré le fait que je n'avais aucun besoin de réconfort, Aaron avait rendu cet instant plus apaisant et plus agréable encore. Je me sentais sereine grâce à lui.


 - M...Merci, répondis-je maladroitement. Que pouvais-je dire d'autre au fond.

Je lui souris en retour. Le pire était derrière moi. Le pire de cette conversation comme le pire de ma vie, pensai-je.
Les papillons de pensées que j'avais dans la tête s'envolèrent et je revins à ma maladroite réalité. Je pris tout juste conscience de ma main dans celle de Aaron et mes joues se mirent alors à flamber. J’espérai qu'il ne remarque rien malgré la légère pénombre que cette nuit offrait.
Je fis filer ma main et me tourna vers un amas de grosses briques sombres et abimées par le temps. Malgré ma gène, j'avais cette féline envie de m'amuser, ou bien était-ce à cause de ma gène, justement. J'avais beau être adulte, les émotions influençaient encore mon hybridisme, même si c'était bien plus rare qu'en mon jeune âge.
Les bras tendus, je grimpai sur ces morceaux anciennement taillé de roche, comme si je montais un escalier. Mon équilibre ne me faisait pas souvent défaut. Je donnais sans doute l'impression d'être une enfant, mais après tout, Aaron avait survécu à mes confessions, l'autre extrémité ne le gênerait sans doute pas non plus, selon moi.
Avec un ton amusé, je repris mon petit "discours" tout en m'élevant sur ces restes de murets.


 - Tu sais... Le plus ironique dans tout ça, c'est que la race de chat dans laquelle je me change est réputée pour être très sociale et câline. Si, comme tu le pensais, je m'étais trouvé un mari, j'aurai sans doute été très fidèle et attentionnée, comme le sont ces chats...

Je ris de ma constatation. Je n'avais jamais vraiment fais le rapprochement, avant.
Mon escalade s'arrêta en même temps que le murets haut d'environ un mètre soixante, un mètre quatre-vingt. Je m'assis alors sur le rebord. Je n'avais pas vraiment une tenue adaptée, mais peu importait. Je me sentais bien ici.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Terminé] Soir de bal, soir d'étoiles (suite du bal de l'évent) [Lyina Kaldanovsky/Aaron Winthrop]   Ven 5 Sep - 6:51

Aaron vit Lyina devenir légèrement rouge avant qu'elle ne retire sa main de la sienne. Il ne chercha pas à la retenir. Au lieu de ça, il la suivit quand elle parti grimper sur un tas de briques mais resta à côté, se sachant assez maladroit pour les faire tomber tous les deux...

Elle avait l'air d'une enfant ayant trouvé le meilleur jeu qui soit au monde.
Il sourit à cette pensée en l'écoutant parler. Il sourit un peu plus à ces paroles et s'adossa au muret à côté d'elle, regardant devant lui.

Elle parlait au passé mais, à son humble avis, ce qu'elle disait était tout aussi valable maintenant. Après tout, de ce qu'il en avait vu ce soir, elle était très belle et très douce. Et comme elle le disait elle-même, elle aurait été très attentionnée et le sera sans aucun doute.

Il pencha la tête en arrière pour la regarder. Dans la pénombre, il ne voyait pas bien son visage... ni même rien du tout ! Il ne voyait pour ainsi dire qu'une ombre perchée sur un muret, mis à part ses jambes qui pendaient à côté de lui mais il évitait de les regarder. Ça aurait été malpoli. Et déplacé.

—Je suis certains que tu peu toujours l'être ! Et que tu trouveras quelqu'un !

Il n'était jamais très sûr de la façon dont il disait les choses-il était vraiment très maladroit parfois- mais au moins, on ne pourrais pas lui reprocher de ne pas être sincère !
Il reporta son regard sur la cours, sa position étant inconfortable quand il avait la tête en arrière, et écouta la musique qui leur parvenait du bal.
Ils étaient en train de danser un slow...

Une idée folle lui traversa la tête. Il agit sans réfléchir : il se décolla du mur et se plaça face à Lyina, à une certaine distance pour lui permettre de descendre sans être embarrassée  et s'inclina légèrement en avant, la main droite tendue et demanda

—M'accorderiez-vous cette danse Madame ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Terminé] Soir de bal, soir d'étoiles (suite du bal de l'évent) [Lyina Kaldanovsky/Aaron Winthrop]   Ven 5 Sep - 14:08

Mon ami d'enfance vint s'adosser contre le muret sur lequel je me trouvais. Mes jambes se trouvaient au niveau de sa tête. Il m'écouta parler en silence, levant les yeux vers moi. La lune étant derrière ma personne, j'ignorais s'il pouvait distinctement me voir, du moins, aussi bien que je le voyais moi-même.

 - Je suis certains que tu peux toujours l'être ! Et que tu trouveras quelqu'un !

J'eus un sourire en coin un peu moqueur, j’espérais qu'il ne puisse le voir. J'étais professeur dans un pensionnant pour enfants dotés de pouvoirs "surnaturels", je logeais dans le bâtiment et je sortais presque jamais en ville. Je m'étais un peu faite à l'idée de ne trouver personne avec qui partager ma vie. Même si cela ne m'aurait pas déplu, je faisais très bien sans. Ma vie tournait autour de mes élèves à présent. Je ne doutais pas de la sincérité de Aaron, mais plutôt de sa naïveté. Au fond, ce n'était pas si rare une vieille fille jamais mariée qui finissait sa vie seule. Cela dit, cette naïveté était assez adorable. Je ne considérais pas que croire que tout le monde pouvait trouver l'amour et le bonheur était un défaut. Au contraire. C'était de la naïveté touchante et innocente.
Pensant à tout cela, le regard perdu vers le proche horizon fait d'arbres et de buissons, je ne remarquai pas le déplacement de Aaron avant qu'il ne me proposa une danse. Il était là, au milieu de ce carré de terre séchée entourée de ruines, son dos incliné et sa main tendue vers moi. La musique qui pouvait nous accompagner était le silence de la nuit mêlé à une lointaine mélodie douce et romantique.
Je n'avais jamais réellement danser avec quelqu'un. Pas de cette manière. Mais après tout, que serait-ce à part une douce folie de plus durant cette nuit si singulière.
J'allai sauté, mais je repensai à mes bottines à talons qui n'attendaient qu'à faire défaut à mon agilité et mon équilibre. Je les avais battu pour monter, je le sentais pas si bien pour la descente, malgré la hauteur plus que raisonnable. Très vite, je pris ma forme de chat, sans poils sans talons, fis un bon vers le sol parfaitement réceptionné et me rechangea en mon moi d'origine, tout à la bonne place, comme si je m'étais juste téléportée.
Je rangeai une mèche folle derrière mon oreille et posai de nouveau ma main dans la sienne, en souriant.


 - C'est Mademoiselle... dis-je d'un ton amusé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Terminé] Soir de bal, soir d'étoiles (suite du bal de l'évent) [Lyina Kaldanovsky/Aaron Winthrop]   Ven 5 Sep - 17:44

Aaron sourit en la voyant se transformer pour descendre du mur et faire comme si de rien n'était ensuite. Il referma doucement ses doigts sur ceux de sa cavalière.

—Mais bien sûr, suis-je bête ! C'est votre éblouissante beauté qui m'a fait faire cette regrettable erreur et je vous prie de m'en excuser !

Amusé, il l'attira doucement à lui, mais pas non plus trop près -ils avaient passé l'âge de danser un slow collés l'un à l'autre comme le font beaucoup d'adolescents- et posa sa main sur sa hanche, un peu gêné tout de même. Ça faisait longtemps qu'il avait dansé avec quelqu'un -même tout seul en fait - et il espérait ne pas se ridiculiser...

Doucement, il les fit adopter le rythme de la musique, essayant de ne pas fixer ses pieds, sachant que ça ne ferais que compliquer tout, et gardant son regard dans celui de Lyina.
Il ne savait pas quoi dire et en même temps il se disait qu'ils n'avaient pas besoin de parler en cet instant. Très étrange. Et agréable. Et nouveau aussi.
Bref, pas mal pour un retour sur la piste.

Plus la musique avançait et plus il était assuré et plus il souriait. Il se sentait bien, là, avec une jolie femme, en train de danser au clair de lune...
C'était peut-être bizarre de le penser ainsi mais à vrai dire, il s'en fichait, vu que personne ne savait ce qu'il pensait...
Pour l'instant, pour lui, c'était juste magique.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Terminé] Soir de bal, soir d'étoiles (suite du bal de l'évent) [Lyina Kaldanovsky/Aaron Winthrop]   Sam 6 Sep - 12:02

- Mais bien sûr, suis-je bête ! répondit Aaron avec un léger mais poli trait d'ironie. C'est votre éblouissante beauté qui m'a fait faire cette regrettable erreur et je vous prie de m'en excuser !

Sa main sur ma hanche, la mienne sur son épaule, mais nos corps pas trop 'collés-serrés', il commença à mener la danse. Un pas, puis l'autre, j'essayai d'abord de me concentré sur cet enchainement à la fois simple et compliqué. Je ne tenais pas à gâcher ce moment par un pied écrasé ou ce genre de chose, même si nos bonnes humeurs nous en feraient certainement en rire. Mais le rythme calme et mélodieux ainsi que Aaron m'aidèrent à ne plus y penser et la danse vint naturellement.
Mon ami me regardait droit dans les yeux, avec un petit sourire amusé et plein de gentillesse. Je n'avais plus vraiment de gène à le regarder aussi directement, même si mes joues devaient sûrement encore rosir.
Je comprenait mieux que les adolescents et même les adultes adoraient les fêtes avec ce genre d'occasion de danse à deux. C'était très agréable, très reposant et, malgré notre distance respectable, rapprochant.
Toute cette soirée l'avait été. Aaron et moi nous nous étions retrouvés, puis on avait parlé, on avait fuis le bal ensemble, je m'étais confiée et là nous dansions ensemble avec presque aucune musique.
En sortant de ma chambre, je n'avais jamais imaginé que je danserai avec quelqu'un. J'étais seulement venue au bal par politesse pour les directeurs, juste pour être présente. Si Aaron n'avait pas été là, je serai ou remonté discrètement dans mon dortoirs, ou bien je serais toujours collée contre un mur non loin du buffet à siroter un jus de fruit. Quelle charmante tournure des évènements.

Après ce merveilleux moment, j'entendis la musique changer sans grande transition. Le slow se changea en vieux rock très rétro, typiquement anglais. Cela me rappela mon court séjour au Royaume-Unis. J'y avais passé quelques mois sur l'année de mes vingt ans, en tant que barman dans un vieux barre à Camden. Mes années folles, en partie. Il y avait bien longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Terminé] Soir de bal, soir d'étoiles (suite du bal de l'évent) [Lyina Kaldanovsky/Aaron Winthrop]   Dim 7 Sep - 11:04

La musique changea. C'était maintenant du rock. Il lâcha Lyina et se mit à faire un solo de air guitare -pas du tout en rythme. Il ne savait même pas s'il il y avait de la guitare ou pas, il n'entendait pas assez la musique pour ça, mais il s'en fichait, il s'éclatait. On aurait dit un vrai gamin.
A la fin de chanson, il était mort de rire, à genou par terre, les bras écartés pour saluer.

Souriant, il se releva en époussetant son pantalon. Lyina avait l'air de rire aussi. Tant mieux, c'était le but.

Entendant la chanson suivante -la valse à mille temps- il tendit la main à sa cavalière. Lorsqu'elle l'eu prise, il l'attira à lui et les fit valser un moment. Il s'amusait bien. Et il espérait que Lyina aussi. 
Ça faisait longtemps qu'il n'avait pas danser ainsi et il commençait à s'essouffler mais il n'aurait arrêté pour rien au monde !
Étonnement, il n'était pour une fois pas tombé. A croire qu'il retrouvait son équilibre de ses quinze ans... 
A peine eu-t-il pensé cela qu'il s'emmêla les pieds et trébucha, tombant sur les fesses et entraînant se charmante cavalière avec lui. Il réussi à amortir sa chute à elle mais grimaça à la fin de la sienne. Le sol était toujours aussi dur.

Il se rendit compte qu'ils étaient vraiment très proches d'un coup...

—Pardon... j'ai vraiment un équilibre pourri.

Il lui fit un petit sourire désolé en rougissant légèrement, tant de honte que de la proximité non voulu soudaine.
D'une main, il retint Lyina pour qu'elle se salisse le moins possible en tombant de lui par terre et de l'autre il fit pousser une rose -sans épines pour ne pas se piquer- la cueilli et la tendit à sa cavalière.

—Accepteriez-vous cette rose en gage d'excuses ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Terminé] Soir de bal, soir d'étoiles (suite du bal de l'évent) [Lyina Kaldanovsky/Aaron Winthrop]   Mer 10 Sep - 22:04

Entendant l'air de rock'n'roll au loin, Aaron me lâcha et se lança dans un numéro de air guitare plutôt singulier. Le rythme ne correspondait pas, mais l'amusement était bien présent. C'était assez drôle de voir un homme d'âge adulte habillé de manière très normale s'éclater autant en secouant la tête et en mimant un solo de guitare. Ma bonne humeur et cette scène me lancèrent dans un fou rire sans discrétion ni gène. Avec ce qu'il faisait devant moi, je n'avais aucune honte à avoir de m’esclaffer.
Il termina en même temps que la chanson, genoux au sol, bras tendus. Une vrai rock star. J'applaudissais derrière mes rires non dissimulés et mon grands sourire.
Puis la musique suivante arriva. Aaron reprit ma main et me fit valser, accompagné par la voix de Jacques Brel. Nous tournoyions à la même vitesse croissante que cette chanson française, ce rythme nous essouffla et nous fit prendre des risques niveau des mouvements de pas, mais nous ne nous arrêtions pas, c'était tellement troublant mais tout aussi charmant...
Mais Jacques Brel devint bien trop rapide pour Aaron, qui trébucha et nous fit tomber. C'était beaucoup moins dansant.
Malgré mon atterrissage sur lui, je sentis bien la dureté du sol. Mais cela ne me retira pas mon humeur joyeuse et amusée. Il y eu juste de la gène qui rejoignit la partie, nos deux corps étant vraiment proches, même plus que proche. J'étais presque entièrement sur lui après tout.
Il s'excusa, et je cru le voir rougir, mais l'obscurité rendait mon observation incertaine.
Délicatement, il m'aida à me dégager de lui-même et à me poser sur le sol, qui était bien moins désagréable quand on le rencontrait avec moins de vivacité.
Il fit alors pousser en quelques secondes une très belle rose sans épine, qu'il cueillit et me tendit.


 - Accepteriez-vous cette rose en gage d'excuses ?

Cette fois-ci, c'est moi qui devait sans doute rougir. Mais je ne me laissai pas envahir par la gène une fois de plus et gardai mon sourire. Je pris la rose avec délicatesse et humai son parfum, fermant les yeux pour mieux sentir. Il était enivrant et accompagnait avec perfection la beauté de la fleur.

 - Je ne peux refuser de telles excuses... Ni de telle rose.

J'ouvris les yeux.
Nous étions tout les deux sur le sol, encore un peu essoufflés de notre valse renversante, entourés de ruines au clair de lune, lui en tenue quotidienne et moi en tenue de soirée découvrant mon dos. Quel tableau.
Le calme se posa petit à petit. Nous laissions le bal vibrer et ses différents musiques s'enchainer.
Je continuai d'admirer ma rose, la faisant doucement tourner entre mes doigts. Aaron était un sorcier vraiment doué. Il l'avait toujours été. Du moins, depuis que je le connaissais. Je constatai alors que je ne savait pas grand chose de lui avant son arrivée au Refuge. J'avais bien entendu su qu'il venait des États-Unis, mais je ne connaissais pas son histoire. Je tentai alors de passer outre ma timidité et de profiter de notre récente proximité.


 - Dis-moi Aaron... Tu sais désormais plus ou moins mon histoire, mais qu'en est-il de la tienne ...? Comment tu en es venu là ? D'abord au Refuge, puis maintenant professeur ?

Je me rendis compte que cela faisait peut être beaucoup de questions. Je ne désirais pas le gêner, le mettre dans l'embarras... J'eus peur que ma curiosité eu été trop grande.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Terminé] Soir de bal, soir d'étoiles (suite du bal de l'évent) [Lyina Kaldanovsky/Aaron Winthrop]   Sam 13 Sep - 18:28

Aaron regarda Lyina un instant. Elle lui avait posé des questions sur son passé et il hésitait franchement à lui raconter... Mais après tout ce serait de bonne guerre, elle luiavaitbien racontersa propre histoire alors qu'il la savait réservée...
Soupirant, il s'allongea sur le dos et regarda la voûte étoilée au dessus d'eux. 

-Mon hidtoire n'a rien d'extraordinaire tu sais... à onze ans, j'ai entendu une voixdans ma tête qui me disait que je n'était pas un être humain normal, que j'étais un sorcier. Au début je n'y ai pas cru et je l'ai dit à cette voix... elle m'a simplement dit de tendre la main et de penser à quelque chose en rapport avec la terre. J'ai pensé à une rose...et une rose a poussé ! Ça a été un vrai choc pour le petit garçon que j'étais, plus que tu ne peux sans doute l'imaginer. 

Les mots venaient seuls. Il n'avait jamais raconté toute l'histoire, pas même a son meilleur ami de l'époque. Ça lui faisait bizarre de la dire à une femme avec qui il n'avait jamais vraiment parlé...

-Mon père est particulier... C'est le descendant direct de Wait Still Winthrop, l'un des juges qui a condamné les sorcières de Salem dans les années 60... Je crois que je n'ai pas besoin de préciser qu'il était totalement anti-magie ! Effrayé, j'ai arraché la rose et l'ai piétinée avant de simplemznt fuir, sans bagages sans nourriture ni argent, rien.
J'ai suivi les conseils de la voix dans ma tête et je suis arrivé au Refuge. J'avoue que j'ai passé un mois a nier mes pouvoirs et une fois que je les ai accepté, j'ai fait ensorte d'être doué et je doid avouer que je me suis bien débrouillé. 

Il souriait, amusé de sa non-modestie. Mais c'était la vérité pure et dure, il était doué. Point.

-Après le Refuge, j'ai enchaîné des petits boulots pour payer mes études de professorat. J'ai voulu être prof pour pouvoir aider tous les jeunes qui n'acceptent pas leur pouvoir et les aider a s'accomplir. J'ai voyagé dans plusieurs écoles a Andore etfinalement, j'ai eu la possibilité de venir ici. 

Il se tut, l'histoire s'arrêtant là. Au bout d'un moment, il tourna la tête vers Lyina pour essayer de voir sa réaction même s'il était trop tard pour voir la1 première reaction au récit. Mais il ne voulait pas qu'elle voit à quel point il se sentait vulnérable quand il racontait cette histoire, encore plus alors qu'il la racontait en entier...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Terminé] Soir de bal, soir d'étoiles (suite du bal de l'évent) [Lyina Kaldanovsky/Aaron Winthrop]   Dim 14 Sep - 18:59

Ma question semblait l'avoir un peu embarrassé. Mais il soupira, s'allongea et commença son récit.

 - Mon histoire n'a rien d'extraordinaire tu sais... à onze ans, j'ai entendu une voix dans ma tête qui me disait que je n'était pas un être humain normal, que j'étais un sorcier. Au début je n'y ai pas cru et je l'ai dit à cette voix... elle m'a simplement dit de tendre la main et de penser à quelque chose en rapport avec la terre. J'ai pensé à une rose...et une rose a poussé !

Je repensai à celle qu'il venait de me créer. Toujours à tourner dans la main, son parfum s'évacuait avec légèreté dans l'air. J'imaginais bien le petit Aaron donner vie à une telle fleur.

 - Ça a été un vrai choc pour le petit garçon que j'étais, plus que tu ne peux sans doute l'imaginer. Mon père est particulier... C'est le descendant direct de Wait Still Winthrop, l'un des juges qui a condamné les sorcières de Salem dans les années 60... Je crois que je n'ai pas besoin de préciser qu'il était totalement anti-magie ! Effrayé, j'ai arraché la rose et l'ai piétinée avant de simplement fuir, sans bagages sans nourriture ni argent, rien.

J'eus alors un choc. Je n'avais jamais imaginé que la vie antérieure de Aaron aurait pus avoir quoi que ce soit de tragique. Pour ce petit garçon, à l'époque, ça avait du être dur.
Il poursuivit son histoire.


 - J'ai suivi les conseils de la voix dans ma tête et je suis arrivé au Refuge. J'avoue que j'ai passé un mois a nier mes pouvoirs et une fois que je les ai accepté, j'ai fait en sorte d'être doué et je dois avouer que je me suis bien débrouillé.

Je retrouvai le sourire à ces derniers mots. Oui, il s'était vraiment bien débrouillé. Il n'en faisait aucune exagération, dans un sens ou dans l'autre, Aaron était doué et c'était un fait.

 - Après le Refuge, j'ai enchaîné des petits boulots pour payer mes études de professorat. J'ai voulu être prof pour pouvoir aider tous les jeunes qui n'acceptent pas leur pouvoir et les aider a s'accomplir. J'ai voyagé dans plusieurs écoles a Andore et finalement, j'ai eu la possibilité de venir ici.

Le silence s'installa à nouveau. Il tourna son regard vers moi. Mes yeux ne l'avait pas quitter un seul instant durant son récit. Il semblait étonnement sûr de lui malgré le fait qu'il m'avait déballé son passé. Peut être n'était-ce pas la première fois qu'il racontait tout cela à quelqu'un.
Je brisai le silence, pour ne pas le rendre trop pesant, même si je voyais pas trop quoi répondre à tout cela.


 - Et bien... Je... J'ignorais que t'étais passé par tout ça.

Réponse idiote. Si j'avais demandé, c'est que je l'ignorais, c'était évident. Ma maladroite gêne avait visiblement repointé le bout de son nez.

 - Mais... L'essentiel, c'est que tu sois heureux. Enfin, je veux dire, tu sembles heureux. Et tu semblais même heureux durant ton enfance ici, donc...

J'arrêtai de m'emballer et respirai un bon coup.

 - Et ce que tu m'as dis, tout à l'heure. C'est valable aussi pour toi. J'ignore si tu en auras envie, enfin, une fois de plus, mais si tu as besoin de quelqu'un pour parler, je serais là.

Je me pinçai les lèvres. Je ne me souvenais pas avoir dit une telle chose à quelqu'un aussi sincèrement. On ne s'était retrouvé que depuis peu de temps, et je me sentais déjà proches de Aaron. J'ignorais s'il ressentait la même chose. A vrai dire, je m'en moquais. Je voulais juste être là pour lui, même s'il n'avait aucun besoin de moi. Au fond, ce n'aurait pas été la première fois que j'étais présente pour quelqu'un qu'il ne l'était pas pour moi. Même si, dans ce cas-là, Aaron m'avait dit qu'il le serait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Terminé] Soir de bal, soir d'étoiles (suite du bal de l'évent) [Lyina Kaldanovsky/Aaron Winthrop]   Lun 15 Sep - 20:54

Aaron sourit en l'entendant. Apparemment, la jeune fille timide d'autrefois était de retour. 
Est-ce qu'il était heureux ? Sans doute plus que certaines personnes... Il faisait un boulot qui lui plaisait et en plus il venait de retrouver une amie. Mais pour lui, le vrai bonheur, ce serait de fonder une famille...

Il sourit doucement quand elle lui dit qu'il pouvait compter sur elle. Bizarrement, il n'en avait pas douté un instant... Il se redressa un peu, les bras en arrière, pour être à sa hauteur -plus ou moins.

—Merci, souffla-t-il, tout bas, pour ne pas troubler le léger silence qui s'était installé.

Il ne savait pas vraiment quoi dire, alors il se contenta de la regarder un peu, essayant tout de même de ne pas la mettre mal à l'aise. Il se sentait un peu comme un gosse à qui on a fait un superbe cadeau et qui n'a pas envie de s'en détacher alors qu'il devrait peut-être...
Et c'est vrai que retrouver Lyina était un beau cadeau pour lui ! Après tout, même s'il revenait en territoire connu, tout avait changé depuis sa scolarité...
Et maintenant, il savait qu'il avait au moins une amie.

Son sourire s'élargie. Non, décidément, ce soir, il avait envie d'être un enfant rebel !
Il se redressa totalement et se mit face à Lyina.

—Alors, parle-moi des élèves ! Des petits monstres comme on l'était ? 

Il lui fit un grand sourire. Il savait bien évidemment que Lyina avait toujours été sage. Pas comme ses prétendus amis qui l'avaient lâché très rapidement après l'école. En même temps il ne leur en voulait pas, ça lui avait permit d'être indépendant.
N'empêche qu'il se demandait si Lyina allait saisir la petite pointe d'humour qu'il avait mis dans sa voix.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Terminé] Soir de bal, soir d'étoiles (suite du bal de l'évent) [Lyina Kaldanovsky/Aaron Winthrop]   Mer 17 Sep - 15:19

A mes mots, Aaron souri et se redressa un peu, décollant des épaules du sol.
Il me remercia presque en murmure. La quiétude de la scène n'avait pas changer. Tout autour de nous était calme, même si non loin il y avait le bal. Le peu de musique qui nous parvenait parvenait quand même à nous laisser entendre le son des feuillages secouer par la légère brise nocturne.
Mon ancien camarade me regardait sans rendre la chose pesante ou désagréable. Cela ne m'empêcha pas de recommencer à fuir le 'yeux dans les yeux' qu'on pouvait avoir. Mon regard sautait entre lui, sa rose et l'horizon boisé.
Soudain, Aaron se réinstalla juste en face de moi, à ma hauteur. Il manqua de me faire sursauter, je ne m'y était pas attendu. Il avait retrouver son sourire malicieux et enfantin.

 - Alors, parle-moi des élèves ! Des petits monstres comme on l'était ?

Mon humeur enjouée revint combattre ma timidité, la barrière du sérieux étant partie.


 - Oh, de vrais diablotins !

Mon sourire avait également retrouvé sa place.

 - Surtout que moi, c'est des hybrides que j'ai ! Il faut apprendre à dompter des adolescents en plus de dompter des animaux.

Je pris un faux air de guerrière ayant essuyé pleins de batailles. Bien entendu, mes élèves ne m'avaient encore jamais posé de problèmes, et je les adorais. Mais l'heure était à l'exagération caricaturale...

 - Je crois même qu'ils battent nos records de l'époque ! Et pourtant, on avait placé la barre très haut !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Terminé] Soir de bal, soir d'étoiles (suite du bal de l'évent) [Lyina Kaldanovsky/Aaron Winthrop]   Sam 20 Sep - 15:55

Aaron rit, heureux d'avoir réussi à remettre en place même temporairement un climat de complicité.
Il rit encore plus en l'entendant.

—Ça pour être haute, elle l'était ! Je crois même que c'est toi qui détenait le record du plus de bêtises faites en une semaine, la taquina-t-il.

Ils savaient tous les deux que c'était faux et qu'en fait, c'était probablement le contraire. Oh, il n'avait pas été un rebelle ou quoi que ce soit du genre mais il voulait tellement s'intégrer qu'il avait fait pas mal de choses plutôt... illégale ? Par exemple, faire pousser un champs de marguerites dans le bureau de l'ancien principal, qui était allergique au pollen !
Ou un tournesol dont la tête suivait les filles dans chacune des chambre des filles... a la base, c'était fait pour dire aux filles que chacune était un rayon de soleil... mais elles n'avaient pas été d'accord et lui et ses amis c'étaient retrouvés en colle pendant un mois.

Bref, pas bien méchant mais pas totalement innocent non plus...
il soupira théâtralement.

—Ahlala... Si j'avais su... Je n'aurais pas signé pour enseigner... mais pour revenir en tant qu'élève ! Je me serais sans doute plus amusé qu'en tant que prof...

Il rit doucement et se calma finalement, un sourire aux lèvres.

—Quoi que... si j'avais été un élève, je ne t'aurais pas revue...

Il l'observa encore. Elle était si belle... Bien plus qu'avant finalement. Parce qu'avant, il ne se sentait pas aussi bien en sa compagnie, en fait, il ne la recherchait pas. Et il ne ressentait une douce chaleur en lui quand elle était là...
C'était forcément parce qu'elle était plus belle que jamais, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Terminé] Soir de bal, soir d'étoiles (suite du bal de l'évent) [Lyina Kaldanovsky/Aaron Winthrop]   Lun 29 Sep - 1:03

- Ça pour être haute, elle l'était ! Je crois même que c'est toi qui détenait le record du plus de bêtises faites en une semaine.

Le ton de Aaron était sur la plaisanterie. Bien entendu, j'étais bien loin de ce record dont il parlait avec ironie, le seul record que j'ai pus avoir était celui des situations gênantes et des silences timides. Mon ami en était plus proche que moi. Ce n'avait pas été un adolescent mauvais causant des problèmes aux autres, mais plutôt un petit clown qui avait toujours une blague planquée dans sa manche. De ce que je m'en souvenais, du moins. Cela dit, je me souvins alors d'une plaisanterie qu'il avait fait une année à un des directeurs de l'époque. Ça n'avait pas été la chose la plus sympathique qu'il avait fait, loin de là. Mais même moi à cet âge, je savais que ces intentions n'avaient pas été négatives. Il avait juste voulu jouer la carte du beau garçon qui avait du cran. Cela me rappela également ce jour où pleins de filles s'étaient retrouvées avec des tournesols dans leur chambre qui les suivaient. Bien que la moitié s'étaient plainte, j'entendais encore ces groupes de filles qui gloussaient en en parlant discrètement, ravie d'avoir été l'attention "du sorcier craquant". J'avais pas été visé par ces fleurs, mais mon "invisibilité" m'avait valu de pouvoir entendre tout ce genre de potins...
Pour sûr, Aaron avait eu sa période charmeur.
Cela me fit penser que j'en avais beaucoup plus appris sur son enfance que sur ce qu'il était maintenant. Courait-il toujours aussi élégamment derrière de jolies femmes ? Peut être s'était-il calmé après tout, sinon pourquoi aurait-il voulu passer ce moment de bal avec moi alors que la salle était remplie de belles demoiselles sur leur trente-et-un.
Aaron poursuivait sa comédie.


 - Ahlala... Si j'avais su... Je n'aurais pas signé pour enseigner... mais pour revenir en tant qu'élève ! Je me serais sans doute plus amusé qu'en tant que prof...

Mon sourire s'effaça légèrement à ces mots. Même si c'était toujours d'humeur comique, cette pensée ne m'enchantait pas pour ma part. Même si j'avais grandi, et perdu cette amertume envers les autres, j'étais bien satisfaite d'avoir quitté cette période de ma vie. A notre époque actuelle ou non, j'avais eu ma dose.
Le sorcier calma ses rires, mais garda son joli sourire.


 - Quoi que... si j'avais été un élève, je ne t'aurais pas revue...

Je sentis alors mon cœur faire un bond vertigineux. Il n'était pas le premier homme séduisant à me flatter ainsi, mais ça me faisait toujours le même effet. Et venant de lui, j'avais presque l'impression que c'était plus fort, car plus inattendu. Bien que je l'avais toujours connu gentleman et charmeur, je n'avais jamais été l'objet de ces compliments. Ma gène était en tout point similaire à celle que j'aurai pu avoir si dans notre jeunesse, il m'avait dit ce genre de chose. Je savais que j'avais un peu tort. La situation avait bien changé depuis ce temps-là. Il n'y avait plus ces bandes de filles voulant qu'il les remarque, ni ses amis qui réagissaient derrière. Nous étions juste tous les deux, en vieilles connaissances se retrouvant, assis au sol entourés de ruines assombries par l'heure tardive.
Mais il me regardait. Il avait ce sourire, et cette petite lueur dans son regard...à moins que ce ne fut que le reflet de la lune dans ses yeux...
J'avais l'impression qu'un dragon était à l'intérieur de moi, crachant ses flammes vers mon visage. Je concentrai mon regard vers la rose qu'il m'avait créée, pour fuir cette gène.
Pourquoi ce simple compliment amical me faisait autant réagir. Je n'arrivai pas à comprendre. Certes, c'était un bel homme... un très bel homme... Mais je l'avais connu plus jeune, quand nous étions enfants, il ne pouvait pas m'attirer autant que n'importe quel homme sur cette planète. Ou bien...justement. Moi qui n'avait jamais eu de lien vraiment intime avec quelqu'un durant mon adolescence, voilà que je commençais à en avoir avec un camarade de l'époque. Qui plus est, un camarade follement désiré par certaines filles, dont mes anciennes colocataires de dortoir. Était-ce l'aspect vengeur de nos retrouvailles qui m'émoustillait ? Il est vrai que c'était une belle revanche...
Je tentai de briser de silence, et ma gène, mais j'eus du mal à trouver quoi dire.


 - Arrête... Tu aurais fais fureur auprès des filles, comme avant...

Oh punaise, mais qu'est-ce que je venais de dire ?! Je devais reprendre mes esprits, après tout, je me moquais de ces conquêtes passées, présentes et futures. Du moins, me forçai-je à me le mettre dans le crâne.

 - Enfin, heu, je veux dire...! Bafouillai-je en tentant de me rattraper. Tu te serai amusé tout autant, donc me revoir ou non...

Mais pourquoi je ramenais tout à moi... Il fallait que je me taise, je ne disais que des sottises aggravant ma gène.
Je sentis alors mes pupilles se réfracter, et jongler entre leur formes féline et humaine, ainsi que le bas de mon coccyx frétiller comme si ma queue de chat réclamait à sortir. Génial, ma gène avait atteint un tel point que j'étais comme mes élèves qui contrôlaient à peine leur transformation. Je baissai le regard, par réflexe. Aaron était un sorcier tellement douée, je n'avais pas envie qu'il me voit, moi, professeur d'hybridisme, perdre le contrôle physique de moi-même, au sens littéral.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Terminé] Soir de bal, soir d'étoiles (suite du bal de l'évent) [Lyina Kaldanovsky/Aaron Winthrop]   Lun 29 Sep - 20:46

Aaron fronça les sourcils légèrement, son sourire se crispant quelque peu. Il l'avait gênée... Non mais quel idiot il était ! Même s'il ne savait pas ce qu'il avait pu dire qui changeait d'avant...
C'est peut-être ça le problème. Elle devait croire qu'il n'avait pas changé et qu'il faisait comme avec les autres filles autrefois... Mais ce n'était pas vrai... Comment le lui montrer ?

Il n'eut pas le temps de réfléchir plus avant que la deuxième partie de ce qu'elle disait atteignit sa conscience. Elle pensait qu'il s'amusait autant avec elle qu'avec d'autre ? Que ça n'aurait rien changé pour lui s'il ne l'avait pas revue ? 
Pour le coup, l'ombre du sourire qui lui restait s'en alla et une certaine tristesse l'envahie.

Il baissa les yeux sur ses mains posée sur ses jambes croisées, laissant le silence ré-envahir l'espace. Il n'y avait plus de musique, le bal devait être terminé maintenant... en même temps, il était tard !
Il inspira à fond en penchant la tête en arrière, se laissant envahir par la beauté du ciel nocturne.
Etant un sorcier maîtrisant l'élément de la terre, il avait une certaine "complicité" avec la nature : elle lui apportait paix et sérénité et en retour, il la respectait et la protégeait au mieux.
Mais ce soir, ça ne suffisait pas.

Il reporta son regard triste sur Lyina et une vive inquiétude le saisit : elle n'avait pas l'air bien, elle tremblait légèrement. Et elle ne le regardait plus.
Doucement, il posa une main sur son bras et se pencha en avant pour essayer de capter son regard, se rapprochant légèrement d'elle.

—Hey... ça va ?

L'inquiétude perçait dans sa voix. Il se rapprocha encore un peu et déposa sa veste sur les épaules de sa compagne, pensant qu'elle avait peut-être froid. Après tout, même si sa tenue était très belle et la rendait très sexy, elle était aussi très découverte...

—Tu veux qu'on rentre ? Ou au moins qu'on marche un peu ?

Il reprit la main de Lyina qu'il avait lâché un moment, essayant de lui transmettre par ce biais un peu de soutient, tout ce qu'il pouvait lui donner pour le moment.
Honnêtement, il préférerait qu'elle lui demande de marcher, pour que cette soirée ne se termine pas tout de suite... mais si elle voulait rentrer chez elle, il ne lui en voudrait pas. Après tout, il ne lui était pas forcément d'agréable compagnie...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Terminé] Soir de bal, soir d'étoiles (suite du bal de l'évent) [Lyina Kaldanovsky/Aaron Winthrop]   Dim 19 Oct - 21:21

Le silence redevint maître des lieux. Ma gène et mon manque de contrôle avait dissolu l'humeur joyeuse et farceuse que nous avions installé quelques minutes auparavant. Cela rajouta encore un peu plus de culpabilité. D'abord je disais des bêtises, ensuite je ne le regardais plus dans les yeux, et pour finir je plombais l'ambiance.
Mais, bien que sachant tout ceci, je ne parvins pas à me faire violence et changer de sujet, comme si de rien n'était. Je ne pouvais dissimuler avec autant de facilité mes traits félins ressortissant par intermittence, aussi discrets étaient-ils. Relever la tête reviendrai à montrer ma défaillance. Non pas que j'en avais honte, mais avec mon temps au Refuge dans ma jeunesse, cacher tout ce qui pouvait devenir sujet de moquerie était devenu un réflexe. Et puis, même sans cela, je ne voulais pas inquiéter Aaron. Un adulte perdant la maîtrise de son pouvoir n'était pas commun, et pas un bon signe.

Tandis que le calme se posa avec poids, je tentai discrètement de me calmer afin de pouvoir de nouveau regarder mon ami, assis à côté de moi. Je remarquai alors que le silence ne venait pas seulement de nous, mais aussi du bal, qui s'était probablement fini quelques instants plus tôt, sans que je m'en rende compte. Désormais, les seuls sons perceptibles venaient du bruissement des arbres, du léger vent frais de la nuit, et de nos respirations. 
Je senti alors le regard de Aaron se poser sur moi. Bien qu'il ne voyait pas l'état réel dans lequel j'étais, il devait sans doute s'inquiéter quand même. Il posa sa main sur mon bras, ce qui me fit encore un peu plus trembler de gène.


 - Hey... ça va ?

Je joignais tous mes efforts dans le but de calmer ma transformation qui voulait s'effectuer sans mon accord, au point de ne pas parvenir à lui répondre. Malheureusement. Sa voix avait confirmé son inquiétude. J'aurais tant aimé le rassurer, mais j'avais peur de miauler une réponse...
Soudain, je senti une douce chaleur sur mon dos, qui jusque là était à l'air libre. Aaron venait de déposer sa veste sur mes épaules. Bien que le froid n'était pas la cause de mon état, je me senti un peu mieux, et plus calmée.


 - Tu veux qu'on rentre ? Ou au moins qu'on marche un peu ?

Il prit encore une fois ma main. Je releva enfin la tête vers lui, ne songeant plus à mes pupilles de chat. Le fait de n'y accorder aucune importance avait d'ailleurs stoppé leur caprices. J'étais de nouveau stablement humaine.
Je pensai alors à ce qu'il venait de me dire. Rentrer. Il est vrai que toutes ces émotions m'avait fatigué légerement. Et me réfugier dans ma chambre me permettrait de ne plus faire attention à quoi dire, quoi faire, et m'éviterai des situations embarrassantes. Mais, malgré tout ça, une partie de moi voulait rester auprès de Aaron. Toute la nuit même, peu importe où, juste être avec lui... Je me surprise à penser ça, à avoir cette envie.
Mes deux envies opposées m'empêchèrent de répondre à Aaron aussi rapidement que je l'aurai souhaiter. Mais je me forçai un peu à me décider en me levant, lâchant ainsi la main de mon amis.
Mes articulations étaient engourdies, à force d'être restées dans la même position au sol durant un moment. Mais je parvins à me mettre droite, bien que mes bottines à talons réclamaient un manque d'équilibre suivi d'une chute.


 - Je... Je crois que je vais rentrer.

C'était sorti tout seul. J'avais scellé le reste de ma nuit, et je devais désormais faire avec.

 - Je suis un peu fatiguée... Et je ne veux pas t'ennuyer plus longtemps.

Encore une bêtise de sortie. Si je l'ennuyais, c'est lui qui serait parti depuis longtemps... Au moins, ça me décidai encore plus à rentrer me cacher sous ma couette.
Mon autre envie me criait de lui demander de m'accompagner jusqu'à ma chambre, mais aucun mots de ce genre ne sorti de ma gorge. Je n'osais pas. Bien que ça lui éviterai de se dire que je voulais le fuir, j'y voyais tellement un autre long moment où je pourrai dire des inepties qui ne reflétait pas ma pensée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Terminé] Soir de bal, soir d'étoiles (suite du bal de l'évent) [Lyina Kaldanovsky/Aaron Winthrop]   Mer 22 Oct - 14:27

Aaron était réellement inquiet. Elle ne semblait pas malade et le fait d'avoir posé sa veste sur ses épaules semblait avoir calmé quelque peu les tremblements de son amie.
Enfin, il retrouva le contact visuel. C'était déjà ça ! Il lui adressa un petit sourire. Elle semblait hésiter...
Quand elle se leva, il se leva également.

Elle voulait rentrer... Soit, il ne protesterait pas : après tout il le lui avait proposé !
Mais apparemment, elle voulait rentrer seule... Il en était un peu triste mais bon, il n'allait pas non plus la forcer à le supporter plus longtemps...

Lui adressant un dernier sourire, il s'inclina légèrement sur sa main -qu'il venait de reprendre- faisant mine de lui faire un baisemain. Un essai pour détendre l'atmosphère dirons-nous...

—Soit Madame. Je vous souhaite un bonne nuit.

Il se releva en souriant un peu.

—Tu peux garder la veste si tu veux, je n'ai pas froid et tu pourras me la rendre demain si tu veux !

Il passa à côté d'elle, se dirigeant vers le portail. Après quelques pas, il se retourna et lui adressa un petit signe de la main avant d'aller jusqu'au portail et de rentrer chez lui, en ville. Là, il se coucha tout simplement, mais mit du temps à trouver le sommeil...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Terminé] Soir de bal, soir d'étoiles (suite du bal de l'évent) [Lyina Kaldanovsky/Aaron Winthrop]   Jeu 30 Oct - 22:41

Ma réponse semblait avoir attristé Aaron. Après tout, elle m'attristait moi-même. Mais il le fallait, je me contrôlais tellement peu.
Il se leva à son tour et me repris la main pour imiter un baise-main. Mon cœur fit encore un de ces petits bonds, mais son geste me fit redessiner un petit sourire sur mon visage.


 - Soit Madame. Je vous souhaite un bonne nuit.

 Je n'arrivai pas à lui répondre, même par politesse. J'étais à la fois pressée de retourner dans ma chambre et triste de quitter mon vieil ami.

 - Tu peux garder la veste si tu veux, je n'ai pas froid et tu pourras me la rendre demain si tu veux !

Je me sentis rougir, encore une fois. Il était vrai que, en tant que collègue, nous allions nous revoir régulièrement, dès le lendemain. Cette idée me fit paniquer et fantasmer. Cela étant, si c'était à chaque fois à petite dose, j'allais sans doute avoir moins de chance de me ridiculiser. Même si, le voir à forte dose... Non, je ne voulais pas y penser. De toute façon, il n'allait sans doute pas en avoir l'envie. Même un peu tous les jours, il allait sans doute se lasser de ma compagnie. Bien qu'il m'avait lui-même proposer de se revoir.

Je le vis s'éloigner, avec un léger sourire aimable, tout en me battant encore avec moi-même, entre mes deux avis opposés.
Arrivé au portail, Aaron se retourna vers moi pour me faire un dernier signe de la main, que je lui rendit. Je constatai alors que je n'avais pas encore fait un pas vers ma chambre.
Quand la silhouette de mon compagnon de soirée s'effaça dans la forêt obscur, je me dirigeai vers la grande porte du Refuge. Le Hall était dans un état assez déplorable. Quelques verres par-terre, un ou deux flaque de boissons, une luge logée dans un coin... Les Directeurs avaient sans doute jugés bons de retarder le ménage de la fête au lendemain matin. Après tout, c'était compréhensible, elle avait terminée très tard dans la nuit.
Mes talons résonnèrent dans les couloirs jusqu'au dortoir du personnel. Il n'y avait plus un chat qui se promenait, à part moi. Les élèves, si jeunes, devaient être bien fatigués et dormir très profondément. Même si aucun d'entre eux l'aurait admit si on leur avait posé la question. Les adolescents aiment bien se prétendre insomniaque ou couche-tard, mais après un tel bal, même les adultes finissent épuisés.

J'arrivai enfin dans ma chambre. Après avoir longuement soupiré, je retirai mes bottines. Mes pieds furent soulagés de retrouver la terre ferme -ici, ma moquette-. J’ôtai alors ma robe, que je posai en vrac' sur la chaise de mon petit bureau. Sans plus ou moins de vêtements, je me glissai enfin sous ma couette qui était froide.
Le sommeil mit longtemps à venir, malgré ma fatigue. Je n'avais certes pas enchainer les danses comme les invités du bal, mais j'avais eu une assez grosse surcharge émotionnelle. Aaron me manquait, me semblait-il. Mais j'avais déjà un peu peur de le retrouver dans les prochaines heures entre deux cours pour lui rendre sa veste, qui trônait par-dessus ma robe sur ma chaise en bois.




[RP TERMINE]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Terminé] Soir de bal, soir d'étoiles (suite du bal de l'évent) [Lyina Kaldanovsky/Aaron Winthrop]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Terminé] Soir de bal, soir d'étoiles (suite du bal de l'évent) [Lyina Kaldanovsky/Aaron Winthrop]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ce soir, deux nouvelles étoiles brilleront dans le ciel. [Mort de Sanka' & Echos]
» Hier soir sur ARTE... un téléfilm anglais super intelligent
» La patagonie sur Thalassa ce vendredi soir 26 nov
» Un soir de pleine lune
» Ce soir, tous les musées sont gratuits !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Refuge  :: Bienvenue au Refuge ! :: Archives :: RP-
Sauter vers: