Refuge-RPG.
 
Pour voter pour le Forum. Clique

Partagez | 
 

 On ne choisit pas sa famille....Et ses voisins non plus. [Shiraishi Nanami/ Dongwoo Jang]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: On ne choisit pas sa famille....Et ses voisins non plus. [Shiraishi Nanami/ Dongwoo Jang]   Jeu 28 Aoû - 19:11

La petite valise de Shiraishi avait foutu pas mal de bordel dans le hall de l'immeuble quand ils étaient arrivés. Et Dongwoo avait pété de rire en y entendant, comme d'habitude. Il lui en fallait -vraiment- peu. Ils avaient pris l’ascenseur, ce qui était très surement plus pratique. Hors de question de monter les escaliers. Imaginez qu'elle glisse dedans et qu'elle se fasse mal ? Aish, ce serait pas drôle du tout. Puis l’ascenseur était là dooonc.

Arrivé sur le pallier, Dongwoo avait senti un regard dans son dos, le faisant frissonner. Curieux de savoir de qui il venait, il s'était retourné, et tomba nez à nez avec...Le voisin pervers. Qu'il le reluque lui, c'était une chose, mais qu'il reluque sa petite amie, devant lui en plus, c'en était une autre. Et ça ne plaisait pas tellement au jeune homme. Déjà que ce type ne se gênait pas pour rentrer chez lui quand ça l'arrangeait... Il fallait surement qu'il pense à changer sa serrure. Par sécurité.

Il le fusilla du regard, rapprochant Shiraishi de lui, avait de se dépêcher d'ouvrir la porte, la poussant à l'intérieur pour la faire claquer derrière lui. Il s'adossa contre cette dernière, fermant les yeux en soupirant. Il n'en pouvait plus de ce voisin...Il avait envie de le tuer des fois, mais il ne pouvait pas, alors il se contentait d'user de son don. Il n'avait pas trop le choix en réalité, même s'il n'aimait pas le faire.

Rouvrant les yeux, il embrassa doucement avant de la conduire dans sa chambre afin qu'ils puissent ranger ses affaires. Les siennes étaient à l'étage du dessus, mais il avait une armoire juste en face de son lit, qu'il ne se servait pas. La jeune fille aurait donc suffisamment de place afin de ranger tous ses habits. Une fois tous rangés, elle n'en avait pas pris énormément donc ça n'avait pas pris énormément de temps, il hissa la valise juste en haut de l'armoire. Comme ça, elle ne prenait pas de place. Il lui lança un sourire à la Dongwoo avant de repartir mais la cuisine.

Si un jour quelqu'un dit que Dongwoo est extatique, ce serait surement un euphémisme. Un énorme.

Il s'était mis en tête de faire des cupcakes, et maintenant qu'il était lancé, rien n'allait l'arrêter. Ses gestes étaient bordéliques, mais il s'en sortait étonnamment bien. Il avait déjà presque tout sorti. Faire ces petites pâtisseries étaient un de ses nombreux passe temps. Pas qu'il en faisait tous les jours, mais presque.

Neomu duryeopgo kkeumjjikhan akmongeul kkwosseo. (J’ai fait un mauvais rêve qui était effrayant.)


Oui, Dongwoo chantait dans sa tête. Mais seulement dans sa tête. Il aimait bien, puis il était le seul à comprendre ce qu'il disait de toutes façons. Ca lui faisait une belle jambe. Pas qu'il chantait mal, mais bon, il n'aimait pas. Il n'y en avait pas énormément, des choses qu'il n'aimait pas, en réfléchissant bien. Bien sûr, son voisin pervers en faisait parti.

Nega nareul mak tteonagasseo yeongwonhi. Nega deureodo mal an doeneun kkumijana. (Dans lequel tu me laissais, pour toujours, Tu peux même dire que c’est un rêve dépourvu de sens.)

A fond dans sa chanson -intérieur-, il s'éclatait à faire la pâte de ses futures pâtisseries. Il y a une chose qu'il aimerait avoir en fait. Un poulpe domestique. Sérieux, ce serait génial. Lui qui adorait ces petites bêtes, il l'appellerait Poulpi comme ça. Il rit légèrement en songeant à cette connerie. Shiraishi n'apprécierait pas certainement.

Il releva alors vivement la tête, mais quel couillon, il n'avait pas fermé à clé sa porte ! Et avec l'autre psychopathe sadique pervers violeur qui rodait...

- Shishi ? Tu peux fermer à clé la porte s'il plaît ? 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: On ne choisit pas sa famille....Et ses voisins non plus. [Shiraishi Nanami/ Dongwoo Jang]   Ven 29 Aoû - 17:10

Comme Shiraishi avait pu s'y attendre, le bruit des roulettes de sa petite valise n'avait pas passé inaperçu dans le hall de l'immeuble, bien au contraire. Teh, eux aussi, ils avaient qu'à faire le sol plus droit et ils auraient pas de problèmes. Et Dongwoo devant, qui riait comme un couillon, amusé de tout ça. Finalement, à côté de lui, sa valise de ne faisait pas tant de bruit que ça, son rire résonnant dans la pièce. Heureusement qu'il était mignon.

Le reste du trajet avait été légèrement étrange, le petit-ami de la jeune directrice agissant comme s'il se sentait épié par quelqu'un, alors qu'elle, n'avait rien remarqué de particulier. Si un vieux psychopathe rôdait dans les parages, c'était bien malin de lui proposer d'emménager chez lui. Manquait plus qu'elle se fasse agresser en allant acheter du pain. Enfin, dans son avis à elle, il n'y avait pas grand chose à craindre. Après tout, elle était bien allée le voir au milieu de la nuit sans qu'il ne se passe rien. Si quelqu'un de bizarre traînait vraiment par-là, elle l'aurait sans doute pas manqué. Remarques, ce serait une bonne excuse de sa part pour l'avoir méchamment grondée l'autre soir, quand elle était justement venu lui rendre visite en pyjama. Et elle qui avait cru qu'en réalité il était seulement fâché qu'elle l'ait dérangeait pendant ses contemplations des poulpes dans l'eau.

En bon semi-gentleman qu'il était -parce que bon, ça l'étonnerait que les véritables gentleman regardent des émissions sur les poulpes- Dongwoo l'avait aidé à défaire ses valises, lui laissant même une armoire à elle toute seule. Ah, Mondes et Merveilles. Il savait faire plaisir aux femmes, lui.

Celui-ci allant vaquer à ses occupations tandis qu'elle terminait de mettre toutes affaires en place, elle ne tarda pas à le rejoindre un peu plus tard, lorsqu'il l'appela, lui demandant de verrouiller la porte. Euh... Ça par contre, c'était un peu flippant. Il veut pas la séquestrer quand même, hein ?


« D'accord, mais pourquoi ? Lui demanda-t-elle »


Tout en lui posant sa question, elle s'était tout de même exécutée, allant tripoter de ses mains le verrou avant que la porte ne soit totalement fermée. Retournant de nouveau à ses côtés, à présent dans la cuisine, elle le regarda faire, découvrant ainsi le côté pâtissier du jeune homme.


« Tu veux que je t'aide ? Lui proposa-t-elle, avec un grand sourire. »


Et elle qui craignait de manquer de ses moments cuisine avec Madame Pillsbury, elle venait déjà de lui trouver une remplaçante. Dongwoo, cet homme parfait multi-fonction. C'était trop mignon de le voir faire, en plus...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: On ne choisit pas sa famille....Et ses voisins non plus. [Shiraishi Nanami/ Dongwoo Jang]   Ven 29 Aoû - 17:56

Quand Shiraishi lui avait demandé pourquoi elle devait fermé la porte, il avait relevé la tête vivement. Elle était sérieuse ?! Il lui lança un regard complètement choqué. Elle ne l'avait pas vu, ce vieux dégueulasse qui l'avait reluqué de haut en bas ? Ca devenait inquiétant là. Il avait presque envie de lui hurler dessus. Mais il ne le ferait pas.

- T'es sérieuse ? T'as pas vu ce psychopathe pervers sadique violeur devant la porte ?!


Oui, Dongwoo était surpris, c'était le cas de le dire. Elle était pas croyable... M'enfin bon, il l'aimait comme ça après tout. Mais bon, il allait devoir lui faire un cours magistrale sur ses voisins, plus attardés les un que les autres. Sauf qu'il l'entendit penser, et il releva la tête, une nouvelle fois, ouvrant la bouche avant de la refermer. Mais elle ne le croyait pas en vrai !

- C'est pas des conneries ce que je te dis ! Y a vraiment un pervers qui habite ici. Il est rentré chez moi pendant que je prenais ma douche.


Il frissonna de dégoût rien qu'en y repensant. Dongwoo savait parfaitement de quel bord il était, mais là....Se faire mater par un vieux, non merci. En plus, il ne savait même pas comment il avait fait pour avoir ses clés, personne ne les avait, sauf le concierge. M'enfin, c'était quand même peu probable que ce soit ce dernier qui lui ait donné les clés. 

Dongwoo grimaça. C'était très franchement dégueulasse et il avait envie de changé de conversation, ce que la jeune fille fit sans s'en rendre compte. Il lui sourit en entendant sa question. Si elle pouvait l'aider ? Bien sûr qu'elle pouvait. Ce serait plus marrant à deux. 

- Ah bien sûr, tu vas voir c'est excellent.

Avec toute la panoplie qu'il avait en moules et tout le reste, la jeune femme allait s'éclater. Dongwoo entreprit de faire le glaçage, il n'avait pas encore mis le colorant mais il le verrait bien rouge. Oui, il aimait le rouge mais ce n'était pas sa couleur préférée...

- Quelle couleurs le glaçage ? En fait, je vais te le laisser faire je crois.


Il lui laissa sa place, et une fois qu'elle l'eut pris, il l'enlaça par derrière, posant son menton sur son épaule, la surveillant. Au moins, si elle faisait une connerie, il le verrait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: On ne choisit pas sa famille....Et ses voisins non plus. [Shiraishi Nanami/ Dongwoo Jang]   Dim 31 Aoû - 17:19

Instinctivement elle avait baissé les yeux, honteuse de ce qu'elle avait pu dire ou penser. Après tout, la confiance était l'une des bases d'un couple, ce qui fondait son équilibre, et il était sûr que si elle ne le croyait pas, leur historie ne risquait pas de faire long feu. Mais bon, si lui aussi continuait de lire dans ses pensées, ils allaient avoir beaucoup de disputes. En même temps, elle n'allait pas tenter d'arrêter de penser -ce qui est, soit dit-en passant, tout simplement impossible- pour préserver leur couple. Elle voulait bien faire des efforts, mais il y avait une limite à tout. La liberté de penser, c'est un droit pour tous, mais même dans sa tête, maintenant, elle n'était plus seule... Elle l'aimait bien son pouvoir, parfois il servait bien, et puis pour le coup où elle voulait le frapper à coup de miroir, c'était amusant. Mais bon, si celui-ci commençait à être trop omniprésent, ça risquait de ne pas être au goût de la jeune femme.

En attendant, pour cette histoire de pervers psychopathe et elle ne sait pas quoi de plus, non, elle ne l'avait réellement pas vu... Mais elle préférait ne pas s'étendre sur le sujet, histoire de ne pas prendre le risque d'envenimer la situation, surtout que Dongwoo semblait être particulièrement sérieux sur le sujet. Cette histoire ne lui disait rien qui vaille. Surtout le fait que le voisin entre dans l'appartement pendant que son petit-ami prend sa douche, même si à l'époque, ils ne devaient pas encore être ensembles.
Techniquement, ce que ce... Monsieur faisait, c'était de la violation de domicile, non ? Que ce soit à Andore ou sur Terre, il y avait une loi pour ça, non ? Surtout que s'il était bel et bien en Andore, alors cela signifiait qu'il avait des pouvoirs ? Qu'est-ce que c'était ? Il n'était pas un Elu pour crocheter les serrures ? Il ne se transformait pas en fourmi pour passer sous les portes ? Sérieusement, ils vivaient dans un monde où même la Magie pouvait se révéler être un véritable fardeaux.

Shiraishi observait la porte d'entrée du coup, soucieuse. Ah, bah ce soir, si le jeune homme voulait qu'elle dorme auprès de lui, il allait bien la sentir, parce qu'elle allait flipper comme jamais de sa vie. Manquait plus que le voisin débarque au milieu de la nuit et veuille l'agresser. Ah ça non, elle ne s'en remettrait pas. Si elle avait accepté de venir vivre avec Dongwoo, c'est parce qu'elle le voulait, forcément, mais un voisin comme ça risquait fort de pouvoir la faire se remettre en question. Elle se sentait plus ou moins en sécurité quand son petit-ami était là, mais si jamais il venait à devoir s'absenter pour une raison ou pour une autre, ça, elle ne l'oublierait sans doute pas.

Enfin, pour le moment, rien n'était arrivé, alors tout allait pour le mieux, bien qu'elle serait sans doute sur ses gardes dans les moments à venir.
Un sourire s'était tout de même étiré sur ses lèvres lorsque Dongwoo avait accepté qu'elle l'aide. Cuisiner, elle aimait ça, ainsi, ça lui faisait plaisir de pouvoir lui rendre service de n'importe quelle façon que ce soit. D'ailleurs, quand il lui dit lui céder sa place, elle en était presque ravie. « Cuisine, cuisine, cuisine » résonnait dans sa tête, comme une douce mélodie.
Doucement, elle se saisit des ustensiles de son petit-ami, passant après lui. Apparemment, il en était au glaçage, étant donné qu'il lui avait demandé de quelle couleur elle le voulait. Mais à vrai dire, ça, elle s'en moquait bien. De toute façon, que ce soit marron cochon, ou -pardonnez l'expression- jaune pipi, ça lui était complètement égal. Après tout, dans tous les cas, ça finirait au fond de leur estomac, alors du moment que c'était bon, ou au minimum comestible, tout lui allait. Mais bon, c'était le colorant rouge qui était le plus proche, donc elle s'en saisit.


« C'est celui-ci que tu voulais ? Lui demanda-t-elle finalement. »


Étant le plus proche de la personne qui cuisinait, pour la jeune femme, il était limite logique que Dongwoo l'ait mit de côté pour s'en servir, il ne serait pas le premier à le faire.

Tandis qu'elle s'amusait donc à préparer le glaçage, en bonne pseudo pâtissière qu'elle était, elle sentit les bras de Dongwoo passer autour de sa taille, pour l'enlacer, avant qu'il ne pose sa tête sur son épaule. De nouveau, ses lèvres s'étaient étirées en un léger sourire, ravie de cet échange. Elle ne le pensait pas si câlin que ça.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: On ne choisit pas sa famille....Et ses voisins non plus. [Shiraishi Nanami/ Dongwoo Jang]   Lun 1 Sep - 16:42

Dongwoo était trop occupé à embrasser le coup de sa petite amie pour réellement comprendre ce qu'il se passait. Il comprit quelques minutes plus tard que la jeune fille venait juste de lui poser une question. Il releva alors la tête, fixant quelques minutes le glaçage, avant que ses yeux dérivent jusqu'au colorant.

- Hm.


Et il replongea son nez dans le cou de la jeune fille. Si toutes les activités de couple étaient comme ça, il s'y adonnerait volontier et avec joie. Mais le bonheur ne dura pas longtemps puisque qu'un bruit sourd résonna dans sa chambre. Si Dongwoo n'y avait prêté aucune attention au début, il releva subitement la tête en entendant une voix.

Sans lâcher Shirashi, il attendit un instant, jusqu'à ce qu'une silhouette finisse par se dessiner dans l’encadrement de la porte de la cuisine, avant de devenir plus nette. Ses yeux s'écarquillèrent peu à peu en découvrant qu'il s'agissait en fait de son voisin. Le pauvre n'eut pas le temps d'ouvrir la bouche que Dongwoo utilisa son Don pour le faire repartir en arrière, et le faire repartir par la où il était venu, c'est à dire, la fenêtre de la chambre. Etant aller dans sa chambre, Dongwoo s'assura que celle ci soit bien fermé. Sérieusement, fallait qu'il ait une discussion sérieuse avec ce vieux pervers. On entrait quand même pas chez les gens comme ça. A croire qu'il aimait voir ce qu'il se passait chez les autres pour entrer comme ça sans même y être inviter. 

Dongwoo retourna dans la cuisine après s'être assuré qu'il ne reviendrait plus, encore heureux qu'il ne faisait pas ça tous les jours. Même si ce genre d'intrusion était plutôt rare, il n'aimait pas tellement les visites surprises de ce type. Il s'en passerait volontier à vrai dire.
Il alluma le four et mis les moules remplies de pâte dedans. Puis il se tourna vers la jeune femme, lui lançant un sourire désolé. C'est vrai qu'il n'avait pas pensé que ça pourrait la mettre extrêmement mal à l'aise. Il se mordit la lèvre, la pauvre quand même. Il savait juste que son voisin était un vampire, rien d'autre. Mieux valait pour lui qu'il ne vienne pas leur pomper le sang d'ailleurs, ça finirait mal pour lui sinon.

Il s'approcha doucement d'elle, avant de la serrer doucement contre lui, avant de murmurer.

- Je suis désolé.


C'était tout de même la moindre des choses de s'excuser après un truc pareil. A croire que cet abruti de voisin voulait vraiment tout foutre en l'air. Il était marié en plus, ne pouvait il pas juste rester avec sa femme et leur foutre la paix ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: On ne choisit pas sa famille....Et ses voisins non plus. [Shiraishi Nanami/ Dongwoo Jang]   Jeu 23 Oct - 10:04

Topic clôturé pour inactivité.


Merci de contacter un membre du Staff si vous voulez le rouvrir.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: On ne choisit pas sa famille....Et ses voisins non plus. [Shiraishi Nanami/ Dongwoo Jang]   

Revenir en haut Aller en bas
 
On ne choisit pas sa famille....Et ses voisins non plus. [Shiraishi Nanami/ Dongwoo Jang]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» On ne choisit pas sa famille [pv Natasha :) ]
» [Terminé]On ne choisit pas sa famille... malheureusement!
» Les amis sont la famille qu'on se choisit.
» L'amitié est la famille qu'on choisit ! (Aylinn)
» DAN X BICHON MALE 2 ANS (SANS FAMILLE 89)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Refuge  :: Bienvenue au Refuge ! :: Archives :: RP-
Sauter vers: