Refuge-RPG.
 
Pour voter pour le Forum. Clique

Partagez | 
 

 Tu pourrais donner de tes nouvelles, ça prend 3 minutes dans ta vie. [Hachiko Ichinose / WonWoo Jeon]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar
Je suis...
Situation amoureuse : Woo'.
Masculin Messages : 5
Points : 12
Date de naissance : 17/07/1992
Date d'inscription : 26/08/2017
Age : 25


MessageSujet: Tu pourrais donner de tes nouvelles, ça prend 3 minutes dans ta vie. [Hachiko Ichinose / WonWoo Jeon]   Dim 1 Oct - 13:33

Il soupira en ouvrant la porte du café. Quelle heure il était ? Il ne savait pas, mais il était tôt. Et il ne faisait pas très chaud. Il portait juste un pantalon noir ainsi qu'une chemise de la même couleur, rentrée dans ce dernier. Il n'avait pas voulu faire compliqué, mais il aurait peut-être dû songer à prendre une veste. Il était ennuyé, sans trop savoir pourquoi. Il avait envie de travailler, après tout, cet établissement lui appartenait maintenant, seulement, il était ennuyé. Un sentiment bien étrange pour lui. Mais ce n'était sans aucun doute pas le moment de s'attarder dessus. Il avait du travail. Il devait tout mettre en place, même si Hachiko ne tarderait plus à arriver, maintenant. Il descendit les chaises des tables, passa un coup de chiffon sur le bas, au cas où, et surtout, alla se faire couler un café après avoir allumé les lumières. Le matin, s'était toujours calme. Il n'y avait jamais beaucoup de monde, et c'était agréable. WonWoo aimait réellement l'ambiance de ce lieu.
Il releva la tête en entendant la porte s'ouvrir, portant la tasse à ses lèvres. Tiens, la jeune femme était arrivée, et il lui lança un sourire. WonWoo n'avait jamais vraiment été du genre à dire « bonjour » aux gens qu'il connaissait, un simple sourire était suffisant. Du moins, à son sens, mais il voulait bien admettre que ça ne pouvait pas plaire à tout le monde. Mais il s'en foutait carrément. Lorsque la jeune femme vint tout de même à sa hauteur pour lui dire bonjour, le barman attrapa un torchon pour la frapper quelque part. Où il ne savait pas, tant que ça la touchait. De toute façon, ce n'était pas comme s'il allait lui faire vraiment mal.

-Tu pourrais donner de tes nouvelles, ça prend 3 minutes dans ta vie.

Il ne l'engueulait pas vraiment, c'était simplement pour lui montrer qu'il n'avait pas apprécié le fait de ne pas savoir si elle allait bien ou pas. Rien de plus, rien de moins, et il savait parfaitement que la jeune femme aurait réagi pareil mais si là, elle lui aurait carrément pété la gueule. C'était un autre niveau, mais l'hybride n'était pas pour la violence injustifiée, surtout envers les femmes alors. Il la laissa ensuite repartir, pour qu'elle fasse il ne savait pas quoi -son boulot sans doute-, et il soupira avant d'attraper la pile de magazine sur le bar pour les trier. Il n'allait pas tous les garder non plus, ce serait complètement inutile. Et puis, il tomba sur lui.

WooHyun.

Depuis combien de temps il ne l'avait pas vu ? C'était une bonne question. Le barman avait franchement l'impression que le plus jeune l'évitait, et il ne savait même pas pourquoi. Il ne s'était pas pourtant pas montré désagréable avec lui, c'était même, à son sens, tout le contraire, vu comment il avait hurlé. A moins que le mannequin ait cru que ce n'était qu'un coup d'un soir ? C'était bien possible, qui le faisait sur le capot d'une voiture aussi... Mais ce n'était pas comme si WonWoo avait pu se retenir, et WooHyun ne lui avait pas dit non, non plus. Mais ce serait sans doute petit de sa part sachant que c'était WonWoo qui l'avait embrassé en premier, alors... Dans un sens, il était responsable de ce qui s'était passé, cette nuit là.
Alors pour faire passer le temps, le loup commença à feuilleter le magasine, regardant toutes les photos du mannequin. Il comprenait mieux pourquoi il était autant demandé. Il en viendrait même à se demander si c'était possible d'être aussi beau, naturellement. Parce qu'il était certain que outre le maquillage, WooHyun était tout à fait naturel et n'avait pas fait de chirurgie. Il avait toujours apprécié le plus jeune. Il avait cette personnalité, cette aura qui faisait qu'il ne passait pas inaperçu. Et il était réellement magnifique. Tellement, qu'il était perdu dans la contemplation du plus jeune, et qu'il n'avait pas vu que la jeune femme était revenue.

♥♦♣ Le Refuge. ♥♦♣

Hm:
 


Thème:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Célébrité

avatar
Je suis...
Situation amoureuse : Elle est folle de moi depuis toujours. -MinJae
Féminin Messages : 62
Points : 190
Date de naissance : 05/10/1995
Date d'inscription : 10/08/2015
Age : 22


MessageSujet: Re: Tu pourrais donner de tes nouvelles, ça prend 3 minutes dans ta vie. [Hachiko Ichinose / WonWoo Jeon]   Sam 7 Oct - 14:19

Aujourd’hui était un jour de repos pour la jeune célébrité. Lucy lui avait laissé quelques jours loin des médias, des studios - bien que son studio fût un endroit où la jeune femme aimait particulièrement se rendre – et des entraînements. La tournée arrivait à grand pas, mais il était vrai que la coréenne avait énormément prit de temps afin de poffiner chaque petit détail de ses chorégraphies, ainsi que corriger les notes de sa voix lorsque cela n’allait pas. Elle restait des heures et des heures enfermée dans son studio, ou dans la salle de danse, afin de se montrer, à elle-même, qu’elle pouvait être bien meilleure si elle s’entraînait un peu plus chaque jour. Beaucoup viendraient lui tirer les oreilles en lui affirmant qu’un rythme aussi énergique pouvait être néfaste pour sa santé, mais la jeune brune se nourrissait très bien, bien-sûr, elle mangeait de manière équilibrée bien que la nourriture coréenne était son réel pêché-mignon, et ses nuits lui paraissaient très reposantes. Alors son rythme de travail n’était pas réellement complexe à vivre, et puis, personne ne l’attendait en rentrant à l’appartement, alors au final, elle n’avait vraiment pas de soucis à se faire.

Ce ne fût donc pas du repos qu’elle se préconisa, mais bel et bien un peu de travail dans son ancien job d’étudiante. Mais aujourd’hui, il faisait particulièrement froid, ce pour quoi elle s’était habillé d’un pull blanc cassé à col roulé, s’arrêtant un peu en dessous de son ventre, ainsi qu’un jean taille haute faussement troué noir. Ses petites bottines à talons résonnaient contre le sol, alors qu’elle rangeait son téléphone portable dans la poche de sa veste en cuir noir enfilée sur ses épaules. Sa longue queue de cheval brune et ondulée semblait danser avec le vent, et bougeait à chaque rythme de ses pas.
Il n’était point rare qu’Hachiko revienne à cet ancien travail de serveuse, bien que ceci remonte à avant la guerre. Depuis ce temps-ci, elle s’était remise d’une grave blessure ainsi que du décès de son ancien compagnon. Elle avait aussi connu son succès, bien qu’elle ne soit pas une légende de la musique. La coréenne était simplement beaucoup appréciée, et elle se doutait que sa beauté y était pour quelque chose : beaucoup d’hommes venaient la séduire, et malgré qu’elle contenait cette force légendaire, ses mots restaient toujours aussi glacials et durs pour montrer qu’elle n’était point intéressée par toutes ces bêtises.

Lorsqu’elle ouvrit la porte du café, la petite cloche la fît sourire. Ah, que ce fût agréable de l’entendre de nouveau, et d’imaginer toutes ces personnes venant partager un moment ensembles revenir s’asseoir sur ces vingtaines de chaises et de bancs près des fenêtres. Ce café était un véritable bijou vintage, rien n’était réellement moderne mis à part les machines à café et les distributeurs de boissons alcoolisées. Cette odeur amère du café était toujours agréablement fruitée lorsque le gérant du café le faisait, et il n’était d’autre que WonWoo. Cela faisait si longtemps, qu’elle ne l’avait pas vu. Elle avait l’impression de redécouvrir ce grand dadet.

Lui rendant ce sourire, elle s’approcha du bar, encore légèrement endormie. MinJae lui avait tenu compagnie pendant la nuit, et l’avait tannée pour lui tenir la même compagnie au lendemain matin, ce qu’elle avait eu bien du mal à refuser. Ses yeux sombres s’écarquillèrent en sentant les piquottements d’un coup de torchon sur sa cuisse, grimaçant légèrement en entendant la voix de son jeune ami s’élever. Que pouvait-elle bien lui dire quant à cette absence ? Oh, au fait, Won’, j’étais sur le point de mourir ! Non, elle ne pouvait point dire ça.
Mais la coréenne comprenait bien la façon de réagir du barman, elle aurait sûrement réagi de la même manière. Depuis, ils avaient tous deux appris à se connaître et se comprenait parfaitement. Mais lui avouer ceci, ce n’était pas vraiment adapté, bien qu’elle lui accordait une entière confiance.

« Un jour, tu sauras sûrement pourquoi j’ai été aussi absente. »

Elle n’avoua rien de plus, ni rien de moins. Peut-être avait-elle laissé un doute planer, mais ce n’était pas sûr. WonWoo ne forçait jamais une quelconque personne à avouer quoi que ce soit si elle n’en avait point l’envie, même si cette personne lui était chère à son cœur. Ce qu’Hachiko admirait totalement.
Posant sa veste derrière le café, Hachiko s’affaira à faire cuire les pâtisseries demandant un temps de cuisson spécial, et rapporta en salle les confiseries et gourmandises qui n’en avaient pas vraiment le besoin. Dans des bocaux en verre très chics qui puis est. Elle était proche de son ami, concentrée dans son travail. Son regard se posa pourtant sur le magazine qu’il feuilletait, et la personne posant sur toutes ces pages attira son attention.

« Oh, WooHyun ! Je pensais pas que tu avais son magazine, Won’. »

Se faisant couler un chocolat chaud, elle s’asseyait sur le plan de travail juste à côté de la machine, observant attentivement le visage ainsi que le regard de son ami. Un léger sourire se dessina sur ses lèvres, et la jeune femme comprit alors que quelque chose n’allait pas. Et ce fût un rapport avec ce beau jeune homme nommé WooHyun. Personne ne pouvait cacher quoi que ce soit Hachiko, surtout lorsqu’elle portait une certaine affection à cette personne. Elle leva alors le visage du gérant du café vers elle, faisant une petite moue.

« Tu as un problème avec WooHyun ? »

♥♦♣ Le Refuge. ♥♦♣
i'm his only star
j'ai rêvé une centaine de fois ✻  peu m'importe la douleur, attache-moi, je ne dois pas m'échapper. serre moi fort, secoue moi, je ne dois pas retrouver la raison. embrasse mes lèvres, un secret rien qu'à nous deux. ©️little wolf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Je suis...
Situation amoureuse : Woo'.
Masculin Messages : 5
Points : 12
Date de naissance : 17/07/1992
Date d'inscription : 26/08/2017
Age : 25


MessageSujet: Re: Tu pourrais donner de tes nouvelles, ça prend 3 minutes dans ta vie. [Hachiko Ichinose / WonWoo Jeon]   Dim 8 Oct - 20:05

WonWoo ne dit rien. Qu'est-ce qu'il pouvait répondre à ça. Si elle ne voulait pas lui dire, c'était son choix après tout, il ne pouvait certainement pas la forcer à le faire. Et ce n'était de toute façon pas son genre. Il avait toujours respecter le silence des autres, et ne s'immisçait que très rarement dans la vie des autres.  C'était simplement une question de respect, il n'aimerait pas qu'on le fasse pour lui, alors il ne le faisait pas aux autres. Voilà pourquoi il ne poserait pas plus de questions à la jeune femme. Pour le moment, elle semblait aller bien, et c'était le plus important. Si jamais elle voulait lui parler de quelque chose en particulier, eh bien, WonWoo était là pour l'écouter.
WonWoo laissa passer un léger « hm » entre ses lèvres en entendant Hachiko parler. Lui non plus ne savait pas qu'ils avaient son magasines. Il en recevait tellement le matin, qu'il n'avait sans doute pas dû faire attention, et il était tombé dessus au hasard, et il ne regrettait pas.

-Moi non plus, je suis tombé dessus au hasard.

Comme quoi, on pouvait avoir des surprises tous les jours. Mais bien évidemment, Hachiko était plus futée que ça, et le loup ne savait vraiment pas comment elle avait fait pour se douter qu'il y avait bien quelque chose, entre eux. Le pouvoir des femmes, cependant. WonWoo releva le regard vers elle, lorsqu'elle redressa son visage. Il n'irait pas jusque dire qu'il y avait un problème, mais il y avait bien quelque chose. Maintenant, fallait expliquer ça à la jeune femme, et le barman payerait cher pour voir sa tête. WonWoo ne savait pas vraiment quel lien elle avait avec WooHyun, mais elle avait l'air de le connaître.

-On a couché ensemble. Sur le capot de sa voiture. J'avoue, c'était pas très classe comme lieux.

Tu m'étonnes, il y avait quand même largement mieux, mais WooHyun n'avait pas dit non, sur le coup. Au contraire, il avait l'air d'avoir aimé, et WonWoo se demandait si le mannequin n'aimait pas les choses plus violentes que d'habitude. Enfin, pour le savoir, il devrait sans doute le demander directement au concerné, même si c'était un peu bizarre.

-Sauf que depuis, je sais pas, j'ai l'impression qu'il m'évite. Ou qu'il veut pas me voir j'en sais rien, mais il répond pas. Je sais qu'il est overbooké, mais quand même.

Parce que oui, WooHyun était littéralement injoignable, et c'était quand même bizarre. Il ne voulait pas non plus devoir passer par le manager du mannequin pour pouvoir lui parler, et de toute façon, il ne le connaissait pas. Mais WonWoo avait l'impression d'avoir fait une connerie. Quelque chose qui ne fallait pas, et qui aurait peut-être pas plu au plus jeune. Il ne connaissait pas très bien WooHyun, Il avait peut-être été trop brusque, trop fort, pas assez patient, il ne savait pas. Peut-être l'avait-il blessé ou lui avait fait mal, seulement, il ne savait pas. Et ça le gonflait.

-Je lui ai peut-être fait mal, j'y ai pas vraiment été doucement, je sais pas, mais j'arrive pas à le joindre.

C'était ça, le problème. Parce qu'il ne parvenait pas vraiment à comprendre WooHyun, pour le moment. Après tout, il avait eu l'air d'aimer, tout au moins, il n'avait pas montré de signes contraires. C'était plutôt bien, non ? Et si c'était autre chose, eh bien, il ne savait vraiment pas quoi. Il avait pourtant cherché, analyser les moindres détails de cette soirée mais... Il ne parvenait vraiment pas à mettre le doigt sur ce qui n'allait pas. Et WonWoo ne voulait surtout pas qu'il y ait un malentendu entre eux, parce que, après tout, il l'aimait véritablement. Et que cette situation, pour le dire concrètement, le faisait vraiment chier.

♥♦♣ Le Refuge. ♥♦♣

Hm:
 


Thème:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Célébrité

avatar
Je suis...
Situation amoureuse : Elle est folle de moi depuis toujours. -MinJae
Féminin Messages : 62
Points : 190
Date de naissance : 05/10/1995
Date d'inscription : 10/08/2015
Age : 22


MessageSujet: Re: Tu pourrais donner de tes nouvelles, ça prend 3 minutes dans ta vie. [Hachiko Ichinose / WonWoo Jeon]   Lun 16 Oct - 11:14

Le Hasard faisait bien les choses, il fallait véritablement le croire. Soit, il était vrai qu’Hachiko avait senti que quelque chose n’allait pas dans le bon sens, mais l’Hybride avait fait le plus gros du travail. S’il était comme son amie à ne montrer aucun sentiment sur son visage, son regard et sa façon de sentir les choses en disaient long sur le problème. Hachiko sentait ceci, elle savait lorsque quelqu’un ressentait du bonheur, de la tristesse, ou de la joie. Sa nature de vampire l’aidait en quelques sortes, et puis, une femme avait un sens caché que les hommes ne pouvaient définir ni même déceler.
Aucune grimace étrange, ni même une colère particulière, ne se dessinèrent sur son visage. Son regard s’était simplement posé dans celui du barman, peu avant qu’il ne le perce. En réalité, ce fût une grande surprise, simplement car WooHyun n’était plus un petit garçon. Bien-même si la jeune femme ne savait quelles relations charnelles il avait eût auparavant. Mais il ne s’agissait pas ici simplement de WooHyun, mais aussi de WonWoo, le héros d’Hachiko et surtout son plus fidèle ami. Et le plus proche par ailleurs.

Son doigt montra tantôt ce fameux ami, et tantôt le magazine. Ce qu’elle apprenait depuis ces derniers jours était comme presque impossible à croire. Le pire fût la dépendance de MinJae à elle, et ensuite ceci. WonWoo couchait avec WooHyun. WooHyun couchait avec WonWoo. La jeune femme exprima sa surprise à l’aide d’un long soupir, qui serait presque pris pour de l’ennui, ou bien encore pour de la moquerie. Mais son regard était devenu un peu plus rond, et quelque peu… Pétillant.
Le regard faisait tout, il avouait ce que l’on voulait cacher.

Hachiko hocha lentement la tête à chaque parole de son interlocuteur. En effet, elle lui offrait une oreille attentive, et tentait de comprendre le fonctionnement du jeune mannequin. Il était vrai que ce métier exigeait une forte présence, comme le métier d’idole, mais en plus de ça, le cadet Kim devait s’occuper d’un groupe à côté en tant que manager de celui-ci, autant dire que son emploi du temps ne lui laissait que très peu de temps pour se permettre un bon repos, ni même des divertissements ou des rencontres. Mais il y avait toujours une petite faille, bien que celle-ci devait être utilisée afin de passer du temps avec son fils adoptif. Du moins, c’est ce qu’elle pensait. L’affection et l’instinct paternel dont WooHyun faisait preuve envers ce petit garçon n’était pas un mythe : il l’aimait de tout son cœur, et ceci se voyait.

Elle descendit du comptoir avec des idées plein la tête, avant de prendre cette tasse chaude aux creux de ses mains. Son regard brun intense, presque noir, observait attentivement son jeune ami. Cette situation semblait le mettre dans une position quelque peu délicate, mais Hachiko n’était point dans la tête de son jeune protégé, alors rien n’était si simple. Aimait-il la violence au lit ? Elle ne savait point. Aimait-il les fleurs et les chocolats ? Elle ne savait point. Mais elle apprenait de ses expériences, et était prête à aider son ami.

« Premièrement, tout endroit est classe quand on fait l’amour avec envie. Sauf les toilettes. »

Et un léger sourire amusé se dessina sur les lèvres d’Hachiko suite à cette phrase qui montrait bien des choses. Madame était très connaisseuse, mais l’on éviterait bien des détails sur cette vie qu’elle menait, en dehors de cette idole appréciée.

« C’est vrai qu’il est occupé, mais s’il répond aux membres de Dynamite, son groupe, il te répondrait aussi. Soit tu as été un mauvais coup, disait-elle plus amusée encore, soit il a compris par-là qu’il n’était qu’un coup d’un soir. »

Ce qui arrivait très fréquemment. Qu’on soit homme ou femme, il arrivait que l’on soit pris pour un coup d’un soir, et que l’on soit viré à l’instant même où l’on aurait ouvert les yeux. Le mannequin avait pu très bien réagir de cette manière si ceci lui était arrivé dans le passé. C’était un peur que l’on avait, c’était certain. Se faire rejeter avec l’impression de n’avoir été qu’un jouet sexuel n’était point-là la meilleure des sensations.
Lorsqu’elle posa sa tasse, elle s’approcha de son ami avant de poser son doigt fin sur le magazine. Elle n’était point Cupidon, et n’avait presque aucune expérience dans l’amour sincère, mais ce conseil, elle en était sûre et certaine : il pouvait fonctionner.

« Je n’ai qu’à lui demander de passer un soir, chez lui. Je lui dirai que j’ai besoin de conseil pour mon shooting photo, il arrive bientôt. Mais tu iras à ma place, et tu lui montreras qu’il n’est pas un jouet. Fais lui l’amour une deuxième fois. Tu l’aimes ? Regarde le dans les yeux quand vous ferez l’amour. Ton regard va s’exprimer à ta place. »

Ce fût la première fois qu’Hachiko eût parlé aussi sérieusement au barman. Elle frappa d’ailleurs dans ses mains, juste devant le visage de celui-ci, afin qu’il se réveille d’un rêve lointain. C’était presque flippant de le voir aussi coincé sur elle, comme-ci elle avait appris à marcher après de longues années à ne plus le pouvoir. La coréenne était réellement intelligente, elle pouvait gérer l’entreprise de son père en un claquement de doigt, mais son frère jumeau s’en était chargé.

« Je sais que je suis intelligente, pas besoin de me regarder comme ça ! »

Le narcissisme, apprit aux côtés de Monsieur Yun, visuel et chanteur principal du groupe Dynamite. Amoureux des dramas et amant de la jeune femme. Abruti et abruti. Elle n’avait jamais caché ses qualités, comme elle n’avait jamais caché ses défauts, mais depuis cette idiote, mais agréable, fréquentation, la jeune femme les criait haut et fort. Ce qui valut un léger grognement de la part de celle-ci.
Lorsqu’elle termina son délicieux et sucré chocolat chaud, la jeune femme nettoya cette tasse qu’elle appréciait. D’un noir classique, très sobre. Ce qui lui ressemblait, mais elle n’était point à elle, et un(e) client(e) pouvait avoir affaire à cette tasse. Mais lorsque ses mains furent dans l’eau, son téléphone se mit à sonner. Ce n’était personne d’autre que le Vampire à la tignasse rousse : MinJae.
Téléphone qui fût juste à côté de l’Hybride.

« Tu peux me dire qui m’appelle de si bon matin, s’il te plaît ? »

♥♦♣ Le Refuge. ♥♦♣
i'm his only star
j'ai rêvé une centaine de fois ✻  peu m'importe la douleur, attache-moi, je ne dois pas m'échapper. serre moi fort, secoue moi, je ne dois pas retrouver la raison. embrasse mes lèvres, un secret rien qu'à nous deux. ©️little wolf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Je suis...
Situation amoureuse : Woo'.
Masculin Messages : 5
Points : 12
Date de naissance : 17/07/1992
Date d'inscription : 26/08/2017
Age : 25


MessageSujet: Re: Tu pourrais donner de tes nouvelles, ça prend 3 minutes dans ta vie. [Hachiko Ichinose / WonWoo Jeon]   Lun 16 Oct - 17:35

Une moue se dessina sur les lèvres de WonWoo en l'entendant parler. Tout endroit était classe sauf les chiottes... Ouais, bon, il était pas vraiment convaincu par ça -pour les chiottes cela dit il était d'accord-. Mais WooHyun avait quand même l'air raffiné -juste à voir sa manière de s'habiller et surtout la voiture-, alors peut-être que c'était le capot, qui l'avait dérangé ? A nouveau, il n'avait pas dit non, mais le loup ne savait pas ce qu'il se passait dans sa tête, alors bon, c'était quand même pas bien évident. Il aurait bien aimé lui demander, mais ce serait un peu direct, et il voulait pas que WooHyun le prenne pour un gros pervers non plus. S'il pouvait rester un minimum crédible, ce serait bien, quand même.

-Mouais. Il fait quand même un minimum distingué, par sûr que « tous les lieux » passent avec lui.

Ensuite, il lui lança un regard de travers, parce que là, elle venait de le frapper en plein dans son égo d'homme. Lui, un mauvais coup... est-ce que lui s'amusait à lui dire ça ? Non. Et puis quoi encore. Puis merde, il avait quand même un minimum hurlé -il était plutôt bien expressif-, et s'était bien -très bien- cambré, et WonWoo était pas con, c'était bon signe ça. Par contre, elle confirmait donc que ce n'était pas forcément normal qu'il ne lui réponde pas. Un coup d'un soir... Non, certainement pas. Et WonWoo ne voulait vraiment pas que WooHyun pense ça, même si bon, pour le coup, c'était une des possibilités, avec la première -qui ne plaisait pas du tout au barman-.

-Eh oh, surveille ce que tu dis putain de gamine, la prochaine fois je te l'enregistre, parce que merde il a pas mal gueulé quand même.

Son idée était pas mauvaise, pas du tout même. Il se demandait même où elle avait été chercher tout ça, à croire qu'elle était bien plus intelligente qu'elle ne voulait bien lui montrer... WonWoo allait le garder dans un coin de sa tête ça, tiens. Mais vraiment, l'idée lui plaisait pas mal, même s'il ne savait pas vraiment comment réagirait WooHyun. S'il avait vraiment cru qu'il n'était qu'un cas d'un soir, tout était à parier qu'il ne serait pas forcément ravi de voir le barman, néanmoins, qui ne tente rien n'a rien, alors... Ca se tentait. Quitte à se prendre une baffe dans la tronche et on en parle plus.

-Ca va être compliqué, il a pratiquement tout le temps les yeux fermés. Mais j'aime l'idée.

Ca par contre, c'était vrai, WooHyun avait eut la plupart du temps les yeux fermés, et WonWoo allait pas non plus lui mettre les doigts dans les yeux pour lui maintenir ouvert, le mannequin n'apprécierait certainement pas du tout. Et concernant son regard qui allait s'exprimer.... Bah, euh, on disait souvent au barman qu'il avait un regard un peu froid et agressif, donc il avait surtout peur que WooHyun pense qu'il allait le tuer... A moins qu'à nouveau, il aime un peu trop la violence ? Putain, il savait vraiment pas et c'était gavant. Surtout que WooHyun faisait un peu jeune pour aimer les trucs un peu masochistes, non ? WonWoo fronça les sourcils avant de lancer un regard horrifié à la jeune femme. Attends, il a quel âge d'ailleurs ? Parce que le mannequin faisait vraiment jeune.

-Juste.... Il a quel âge ?

Non parce qu'il voulait vraiment pas avoir d'emmerde avec ce genre de truc, c'était un coup à finir au trou pour quedal, surtout quand l'autre est conscentant, mais la police en aurait bien rien à foutre de ça. Putain de merde.
Par contre, il lança un regard désabusé à la jeune femme. Oui, bah vas y, vante toi bien. Et lui était la reine d'angleterre.

-Euh redescends juste un peu quand même.

Bon, c'était bien tout ça, mais il était toujours autant paumé pour le mannequin, et il ne savait pas vraiment à quoi s'attendre dans le futur. Il n'irait pas jusqu'à dire qu'il avait peur, mais à nouveau, il ne voulait pas qu'il y ait de malentendu avec le jeune homme. Vraiment pas.
Il tourna ensuite la tête vers le téléphone de la jeune femme, en l'entendant sonner. En temps normal, il ne s'y serait pas intéressé. WonWoo n'était réellement pas intrusif dans la vie des autres et surtout, ça ne le regardait pas, alors... Mais comme la jeune femme le lui avait demandé, alors, c'était différent. Il haussa un sourcil en voyant le nom s'afficher sur l'écran.

-Encore et toujours MinJae. 

♥♦♣ Le Refuge. ♥♦♣

Hm:
 


Thème:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Célébrité

avatar
Je suis...
Situation amoureuse : Elle est folle de moi depuis toujours. -MinJae
Féminin Messages : 62
Points : 190
Date de naissance : 05/10/1995
Date d'inscription : 10/08/2015
Age : 22


MessageSujet: Re: Tu pourrais donner de tes nouvelles, ça prend 3 minutes dans ta vie. [Hachiko Ichinose / WonWoo Jeon]   Lun 30 Oct - 16:45

Sincèrement, la jeune femme ne désirait absolument par connaître les lubies du mannequin. Elle pouvait bien là tomber dénue, car malgré cette bouille d’enfant, et ce caractère plutôt angélique qu’il faisait paraître aux premiers abords, WooHyun ne devait sûrement pas en être un, d’ange. Il devait être un petit diablotin, ayant de lourds secrets en lui. Les endroits où il aimait donc avoir des rapports sexuels ne l’intéressait en aucun point, bien que la brune pensait fortement que si l’on avait tenté cette expérience sur le capot d’une voiture, avec ce risque excitant de se faire attraper, il était probable que tout endroit était particulièrement attirant lorsque le désir brûlait la peau des deux personnes concernées. En soit, le raffinement n’était en rien appliqué là-dedans, l’on pouvait aimer le danger tout en étant distingué, c’était bien connu. Pour le coup, elle n’haussa simplement que les épaules. Le sexe n’était pas un sujet qui la gênait particulièrement, mais elle se passerait bien des jeux auxquels WooHyun se livrait, il n’était pas n’importe qui, après tout.

Plus tard, son sourcil fin s’arqua. Putain de gamine ? Voilà qui fût intéressant à remettre en question. Hachiko était loin d’en être une, puisqu’elle était à un niveau de maturité assez correct, il fallait l’avouer. Bien-sûr, les moments de taquinerie étaient à laisser pour compte, simplement parce qu’il s’agissait simplement là, d’un quelconque amusement de sa part, et non d’une envie subite de retomber dans les âneries d’enfance. Mais venant du barman, ce mot n’était en aucun cas une insulte, ce fût donc pour cette raison qu’un léger sourire se dessina au coin de ses lèvres d’une rose pâle délicieux. Oh, elle l’avait touché… Il était bel et bien un homme, blessé dans son égo, dans sa belle fierté virile, qui ne pouvait être rabaissé par une femme !

« Tant tu es vieux, mon cher, qu’il ait crié ou non, ça a dû être compliqué pour lui de coucher avec un vieux papi… »

Dans sa tête dansait une petite femme étant simplement sa conscience. Soit, Hachiko aimait tant ces taquineries, elle était comme en train de jubiler à cette idée. Elle aimait jouer avec l’égo des hommes, et rien ne l’atteignait. Sauf deux choses, que personne ne connaissait. Ce fût des trésors enfuit, que personne n’aurait le courage ni le droit de déterrer. Jamais.
Il était clair que son idée devenait plus risquée, le loup n’allait point scotcher les paupières du pauvre garçon pour lui montrer son amour, c’était bien là un acte vraiment désagréable. Mais il pouvait toujours murmurer au creux de son oreille : « Regarde-moi, WooHyun… ». Mais elle allait bien là se retenir de donner ce conseil, puisqu’elle n’y connaissait presque rien, en l’amour.

Lorsqu’elle accueillit le premier client, un homme dans la quarantaine, celui-ci s’exclama de joie en apercevant la jeune célébrité. C’était un geste assez adorable, puisqu’ici, il n’y avait que pratiquement des clients habitués et qui appréciaient grandement le barman ainsi que la jeune brune. Il fallait avouer que ces deux jeunes gens avaient formés une belle paire ensembles, ils étaient actifs, toujours prêts à rendre services et toujours à l’écoute des clients. Quoi de mieux que WonWoo et Hachiko dans ce café ?
Ce qu’elle était souriante, que son éclat de vie était revenu, brillant dans ses yeux, vivant à travers son sourire. Hachiko était pleine de vie, suite à la guérison d’une blessure qui laissait des marques. Elle était redevenue cette Hachi d’avant, comme devenue une toute nouvelle femme.
Lorsqu’elle revînt afin de préparer le café, et de sortir le gâteau du four pour offrir une part bien chaude au client, elle manqua de s’étouffer en entendant le jeune homme lui poser cette question. Non mais il plaisantait ? WooHyun ne lui avait jamais avoué son âge ? Heureusement que ce garçon était majeur, sinon WonWoo pouvait bien être trainé en justice pour attouchements sur mineur.

« Won’, il a dix-huit ans, il t’a jamais dit son âge ? Un soupir, un long soupir, bassa la barrière de ses lèvres. Il abuse. »

Les deux jeunes hommes avaient sept ans d’écart entre eux, mais rien ne pouvait éloigner leur amour, c’était certain. Mais le mannequin pouvait tout de même avouer son âge au barman, il ne devait pas avoir honte après tout, il était encore tout jeune !

Deuxième petit sourire amusé. Non, redescendre n’était pas une offre alléchante, ce qu’elle lui fît d’ailleurs comprendre en secouant la tête. Un peu de narcissisme de temps à autre ne faisait pas de mal, bien loin de là. Ce n’était absolument pas exagéré, de plus.
En roulant des yeux, la jeune célébrité se mît à se mordre la lèvre inférieure en sachant qui appelait de si bon matin. Mais elle ne s’attarda pas plus longtemps sur son téléphone portable, et apporta la tasse de café au client, avant de revenir vers les cuisines, en apportant le gâteau sur le comptoir.

« Encore et toujours ? C’est pas comme-ci il passait son temps à me harceler ! »

♥♦♣ Le Refuge. ♥♦♣
i'm his only star
j'ai rêvé une centaine de fois ✻  peu m'importe la douleur, attache-moi, je ne dois pas m'échapper. serre moi fort, secoue moi, je ne dois pas retrouver la raison. embrasse mes lèvres, un secret rien qu'à nous deux. ©️little wolf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Je suis...
Situation amoureuse : Woo'.
Masculin Messages : 5
Points : 12
Date de naissance : 17/07/1992
Date d'inscription : 26/08/2017
Age : 25


MessageSujet: Re: Tu pourrais donner de tes nouvelles, ça prend 3 minutes dans ta vie. [Hachiko Ichinose / WonWoo Jeon]   Sam 4 Nov - 11:26

S'il avait été un personnage de manga, une petite veine serait apparue sur son front, en signe de son agacement. Disons que la jeune femme savait bien taper là où ça faisait mal avec lui, enfin, pas trop non plus. Disons qu'elle tapait surtout dans sa fierté d'homme viril pour le coup.  Parce que oui, WonWoo le revendiquerait haut et fort s'il le fallait, mais il avait de la fierté. Mal placée, sans doute, mais il en avait quand même une. Et qui n'en aurait pas, sérieusement ? Il leva donc les yeux au ciel en l'entendant parler. Ca va, il était pas si vieux que ça, après tout, il avait que 25 ans, il avait encore toute la vie devant lui. WonWoo ne se considérait pas jeune pour autant, mais il n'était pas vieux non plus. Il était dans une bonne tranche d'âge, celle où il avait suffisamment de maturité pour faire la part des choses, mais pas trop non plus. Et ça lui plaisait.

-Tss. Tu parles. Il aime peut-être les plus âgés que lui.

A supposé que WooHyun soit plus jeune, mais de ça, WonWoo en était sûr. WooHyun ne faisait réellement pas vieux, c'était à peine si on lui donnait la vingtaine, et encore. Il n'irait pas non plus jusqu'à lui donner un âge d'adolescent, mais il semblait être à peine adulte. Et pourtant, dans son regard, le loup avait vu beaucoup de choses qui n'auraient jamais dû se trouver là, pas pour son âge en tout cas. Il semblait trimballer un bagages très lourd derrière lui, lourd de choses que l'on ne veut pas révéler et que l'on ne veut pas savoir, et WonWoo se demandait s'il réussirait un jour à aller au plus profond de lui... A supposer que le mannequin veuille le revoir avant, bien sûr.
Il soupira légèrement, de soulagement cette fois, en entendant la jeune femme lui dire son âge. 18 ans. Donc il était majeur. Enfin, pas dans leur pays respectif, mais ici, il l'était, et cela soulageait vraiment le barman. WooHyun n'était peut-être pas du genre à lui foutre des emmerdes dans la gueule pour ce genre de choses, mais WonWoo préférait être prudent. En tout cas, il avait raison : WooHyun n'avait pas la vingtaine. Et il était déjà mannequin, avec autant de renommé derrière lui, et le loup se demandait ce que serait, plus tard. Bien sûr, le plus jeune avait le visage et le corps pour, mais est-ce que cela ne finirait pas par lui attirer des ennuis ? D'ailleurs, il lui avait déjà dit qu'il avait rarement la paix, et au final, plus vraiment d'intimité. Et WonWoo se demandait vraiment comment WooHyun faisait pour supporter tout ça, parce que clairement, ça ne devait pas être facile du tout, au contraire même. Lui, aurait déjà pété un câble.

-Il a sûrement pas jugé nécessaire. Ou il pensait que je le savais.

Est-ce qu'il aurait pensé ça ? Ou est-ce qu'il aurait pu penser ça ? WonWoo ne savait pas. En réalité, il ne connaissait pas WooHyun. Il ne savait pratiquement rien de lui, à part qu'il était mannequin, et qu'il avait une belle voiture. Le reste, il ne connaissait pas. Il ne connaissait pas sa situation familiale, où il avait étudié, ce qu'il prévoyait de faire si un jour il voulait ne plus être mannequin... Il ne savait absolument rien. C'était comme être face à un mur. L'inverse était vrai également, WooHyun ne savait rien de lui, mais WonWoo semblait être bien moins secret que le plus jeune. Pour lui, il avait plutôt l'impression que son esprit était enfermé derrière une porte à double tours, et pour y entrer, eh bien... Bon courage.

-Je ne sais rien de lui, de toute façon. Tu dois le connaître bien mieux que moi.

Quelque part, WonWoo aurait presque espéré qu'elle lui dise que non, elle ne le connaissait pas tant que ça, même si de ça, le barman en doutait fortement. La jeune femme connaissait forcément bien mieux WooHyun que lui. Et puis, elle devait le voir souvent, non ? Il était le manager du groupe de MinJae, et vu que ces deux là semblait bien s'entendre, la jeune femme devait être amenée à le voir.


-Tu dois le voir souvent, non ?

Il haussa ensuite un sourcil, lui lançant un regard presque hautain. Bah bien sûr. Elle semblait bien contente de cette constatation. Et WonWoo se doutait qu'il y avait quelque chose, entre ces deux là. Non pas que cela regardait le barman, pas du tout, et à la rigueur, il aurait pu s'en foutre, mais le fait était que MinJae, il ne l'appréciait pas vraiment. Il y avait assez d'abruti narcissique sur la planète pour qu'elle choisisse lui, non ? Enfin, ça, elle n'y pouvait rien. On ne choisit pas qui on aime, en tout cas, et WonWoo n'avait pas du tout son mot à dire là-dessus. Si la jeune femme était heureuse avec lui, alors c'était le plus important. Et puis, il n'était pas son père, elle faisait bien ce qu'elle voulait, c'était sa vie, pas la sienne.

-Non, à peine. Tu me prends pour un abruti ou quoi ?


Il lui lança un regard du type « te fous pas de ma gueule » plus fraternel que réellement critique. A nouveau, c'était la vie de la jeune femme, si elle ne voulait pas lui en parler, il respectait totalement son choix. WonWoo ne la forcerait à rien, c'était à elle de faire ses choix.

♥♦♣ Le Refuge. ♥♦♣

Hm:
 


Thème:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Tu pourrais donner de tes nouvelles, ça prend 3 minutes dans ta vie. [Hachiko Ichinose / WonWoo Jeon]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le renouveau de la World War avec Dust Tactics (et AT-43)
» Des nouvelles de Fuveau !
» Avec ce projet, Alexis pourra donner 100,000 emplois permanents aux Haitiens
» Nouvelles d'Haiti; ce que les journalistes ne disent pas !
» Haiti : Michel Frost craint de nouvelles émeutes de la Faim

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Refuge  :: Bienvenue au Refuge ! :: La Ville :: Les Cafés-
Sauter vers: