Refuge-RPG.
 
Pour voter pour le Forum. Clique

Partagez | 
 

 Ses yeux s'écarquillèrent en voyant cette silhouette beaucoup trop familière. [HoWon Lee (WooHyun Kim) - Hachiko Ichinose]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Ordre Epsilon

avatar
Je suis...
Situation amoureuse : Libre comme l'air ~
Masculin Messages : 344
Points : 433
Date de naissance : 08/02/1999
Date d'inscription : 26/08/2014
Age : 18
Localisation : --


Feuille de personnage
Pouvoir de votre personnage :
Histoire de votre personnage :
Caractère de votre personnage :

MessageSujet: Ses yeux s'écarquillèrent en voyant cette silhouette beaucoup trop familière. [HoWon Lee (WooHyun Kim) - Hachiko Ichinose]   Sam 30 Sep - 20:08

Il pleuvait un peu aujourd'hui. Et il ne faisait pas vraiment chaud. C'était même le contraire, il faisait froid. WooHyun avait l'impression d'être en hiver, il n'aimait pas ça. On lui avait toujours dit que lorsque le mois d'octobre arrivait, il faisait toujours froid ici, mais cette année, il avait l'impression que s'était vraiment pire. Enfin, il savait aussi qu'il y avait quelque chose d'autre qui jouait beaucoup: sa fatigue. Il était exténué. Et encore, le mot était vraiment faible. Il était à bout, il ne parvenait pas vraiment à suivre tout ce qu'il se passait dans sa vie, en ce moment. Entre ses shootings, sa carrière, et celle du groupe... Il devait courir dans tous les sens. Il se levait à 5h du matin pour rentrer seulement à 00h quand tout allait bien. Et son corps commençait à ne plus le supporter. Peut-être qu'il finirait par s'écrouler, lui aussi.

Mais aujourd'hui, était un jour de repos. Ce qui voulait dire que, typiquement, il pouvait se reposer. Mais bien sûr, ça, il en le faisait pas. Sinon, ce serait trop facile, bien sûr. Hachiko lui avait proposé de venir avec elle, voir son entraînement. Il revoyait peu à peu la jeune femme, plus doucement, en prenant son temps. Aujourd'hui, s'était également son anniversaire, alors il avait accepté de venir. Et puis, sortir un peu ne lui ferait aucun mal. Pour le coup, il s'était habillé simplement, un slim noir, avec des baskets montantes de la même couleur ainsi qu'un pull en laine trop large pour lui, le rendant trop fragile. Ses cheveux retombaient naturellement, et il ne s'était pas maquillé. Il n'avait pas eu envie. De toute façon, à part Hachiko, il ne verrait personne, alors à quoi bon.
Dire qu'il connaissait quelque chose à la danse serait mentir. Il dansait seulement quelques danses de salon, mais rien d'autre. Mais rien d'autre. Il n'avait aucune notion, et serait incapable de renseigner quelqu'un sur quoique ce soit. Parfois, il allait voir HoWon danser, et pour lui, s'était toujours parfais, même si le vampire lui répétait que non, ça ne l'était pas. WooHyun n'avait pas les yeux entraînés, alors il ne voyait rien. Alors il ne pourrait même pas dire à Hachiko si elle s'était trompée ou pas, juste lui dire ce qu'il en avait pensé. Mais cela devait sans doute suffire à la jeune femme, il ne savait pas.

WooHyun n'avait jamais vraiment attiré par les femmes. Il était sorti une seule fois avec une représentante de la gente féminine, et c'était tout. Il avait toujours préféré les hommes, d'aussi loin qu'ils s'en souviennent. Il n'avait jamais vraiment été dominant, même avec une femme. Il ne réussissait pas à l'être, ce n'était pas naturel chez lui, et comme il avait un côté maso -peut-être trop prononcé-, cela ne collait pas. Il pouvait cependant reconnaître qu'Hachiko était une belle femme. C'était un fait. Mais la voir ainsi, aussi sexy pouvait-elle être, ne lui faisait rien. Rien du tout. C'était beau à voir, elle dansait réellement bien, mais..... Il était cependant ravi qu'elle lui ait proposé de venir. Au moins, cela lui changeait les idées.
Assit contre le mur, à même le sol, il tourna la tête vers la porte en l'entendant s'ouvrir. C'était étrange. D'habitude, lorsque quelqu'un voulait entrer dans un studio de danse déjà occupé, il ou elle frappait toujours. C'était simplement une règle de politesse à respecter, mais apparemment, ce n'était pas le cas pour cette personne. WooHyun ne savait pas vraiment trop à quoi s'attendre, mais il avait un mauvais pressentiment.

Ce ne fut peut-être pas ce à quoi il s'attendait. Pas du tout même.

Ses yeux s'écarquillèrent en voyant cette silhouette beaucoup trop familière, se tenir vers la porte, et son corps s'emballa tellement fortement dans sa poitrine que ce fut douloureux, il avait l'impression d'asphixié. Il se releva, se retenant au mur pour ne pas tomber, ses jambes tremblant beaucoup trop, et il lança un regard paniqué à Hachiko. Comment est-ce que c'était possible ? HoWon était mort, il ne pouvait pas revenir. Il n'y avait aucune magie qui permettait à quelqu'un de revenir. Que ce soit pour les humains, comme pour les magiciens. C'était quelque chose d'impossible à faire, qui n'existait pas et qui n'existerait pas. Mais pourtant, c'était bien HoWon qui se tenait devant eux. Le seul et l'unique.

-....H-HoWon...?

Sa gorge était horriblement sèche. Même son corps semblait refusé l'évidence de la situation. HoWon était bien là. Et lorsque ce dernier releva la tête, WooHyun tressaillit. Ses yeux étaient d'un rouge vif. Effrayants. Et l'humain savait parfaitement ce que cela voulait dire. Le Vampire semblait également être épuisé, comme s'il n'avait pas dormi pendant des années. Et lorsqu'il avança vers lui, le mannequin pu remarquer que sa démarche était loin d'être aussi assurée que d'habitude. Non, il y avait définitivement quelque chose qui clochait.
Arrivé à sa hauteur, il s'écroula sur lui, et WooHyun ne pu pas le rattraper. HoWon était plus grand, et plus lourd que lui. Sa carrure avait toujours été imposante. Alors il tomba lourdement en arrière, et il grimaça sous la violence du choc. Mais cela ne l'importait pas vraiment. C'était bien HoWon. C'était bien son odeur, la chaleur de son corps, la puissance de ses bras. C'était bien lui et personne d'autre. Et WooHyun ferma les yeux, sa tête allant buter contre le mur derrière lui, ses jambes se refermant autour du vampire, pour ne pas qu'il parte. Il ne voulait pas le voir partir. Il ne voulait pas qu'il disparaisse à nouveau. Le vampire avait toujours fait parti de sa vie, il ne voulait pas qu'il la quitte si soudainement. Pas encore une fois.

Sa main alla se perdre dans les cheveux du vampire, ce dernier ne semblant pas être réellement dans son état normal. Et WooHyun le comprenait. S'il crevait de faim, HoWon ne pourrait rien faire. Ce dernier avait toujours été très sensible au sang et à la soif. Ses dents qui se plantèrent dans sa peau lui arrachèrent un gémissement de douleur -même s'il avait toujours aimé ça de toute manière-, et il tira sur ses cheveux. Cela faisait longtemps qu'il ne l'avait pas mordu, il avait presque perdu l'habitude. Mais c'était réel. C'était bien HoWon qui était en train de lui piquer son sang, et personne d'autre. Et WooHyun s'en fichait. Si cela lui permettait d'aller mieux, alors il pourrait le tuer. Le mannequin lui donnait son sang avec plaisir, peu importe les conséquences. HoWon n'avait jamais été trop loin. Il ne lui avait jamais trop pris. Il avait quelques fois perdu connaissance, mais rien de plus. Il ne se sentait jamais fatigué par la suite, parce que le vampire connaissait les limites du corps du mannequin. Et ce dernier sentait déjà sa conscience partir. Sa tête commençait à tourner, alors il lâcha la contemplation du plafond pour fermer les yeux. Pour le première fois depuis des jours, il se sentait bien.

♥♦♣ Le Refuge. ♥♦♣

Uhuhuhu~:
 


Chokehold:
 

~Sexy WooHyun~:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Célébrité

avatar
Je suis...
Situation amoureuse : Elle est folle de moi depuis toujours. -MinJae
Féminin Messages : 63
Points : 192
Date de naissance : 05/10/1995
Date d'inscription : 10/08/2015
Age : 22


MessageSujet: Re: Ses yeux s'écarquillèrent en voyant cette silhouette beaucoup trop familière. [HoWon Lee (WooHyun Kim) - Hachiko Ichinose]   Sam 30 Sep - 23:18

Elle fût née dans la plus belle des saisons : l’automne. Les couleurs étaient en harmonie à cette période de l’année, et donnait aux paysages un peu plus de beauté qu’ils ne pouvaient en avoir. Seulement, cette période de l’année était quelque peu triste, elle pleurait. Elle fût mélancolique. En effet, la pluie battait à son plein durant l’automne, rares étaient les fois où le Soleil désirait pointer le bout de son nez ! Et ce jour-là ne manqua point à l’appel, puisqu’il pleuvait. Oh, que très légèrement, juste quelques nuées de pluie. Les températures étaient basses, et faisaient penser à la période suivante de l’année, l’hiver. Jamais un automne n’avait été aussi frais, les passants sortaient de nouveau manteaux et écharpes, et les rhumes étaient déjà au rendez-vous.
Aujourd’hui était un jour réellement spécial : la jeune idole fêtait en ce jour ses vingt-deux ans. Ce ne fût point une fête, ce ne fût point un voyage, ni bien-même un dîner au restaurant, mais bel et bien un entraînement qui fût son cadeau d’anniversaire. Si ce jour était important dans le cœur de certaines personnes, Hachiko ne désirait point en faire une fête, ce pour quoi elle se préparait pour sa prochaine tournée qui aurait lieu une semaine après ce jour béni.

Mais elle n’avait point désiré être seule. L’honneur ne fût pas attribué au jeune MinJae, qui sait ce qui aurait pu se passer entre ces deux jeunes célébrités, mais à son cadet, et par ailleurs son manager. Être seule dans une salle de danse était toujours quelque peu ennuyant pour la jeune femme, souvent, elle était accompagnée de sa manager, Lucy, et du danseur défunt, HoWon. Du moins, quand il en avait la disponibilité. Et à vrai-dire, elle ne comptait plus le nombre de fois où il l’avait enguirlandée pour certaines fautes bêtes qu’elle aurait, très certainement, pu éviter à tout prix.
Mais aujourd’hui, le juge était WooHyun. Bien-même s’il ne connaissait rien à la danse, un avis extérieur à son agence ne lui ferait vraiment pas de mal, et la pousserait à faire mieux encore.
Elle fût habillée d’un débardeur noir qui s’arrêta un peu en dessous de sa poitrine, laissant apercevoir la cicatrice qu’elle eût pendant la guerre. Souvenir de l’Enfer, dirions-nous. Elle portait aussi un minishort noir, ainsi qu’une voile accroché à sa taille et qui caressait doucement la peau de ses fines jambes. Hachiko avait tout de même prit un peu de poids : ses fesses étaient un peu plus rondes et rebondies, et sa poitrine était vraiment plus ronde, ni trop, ni pas assez. Le corps d’Hachiko était un corps que toute femme désirait pour elle-même : un corps qui lui plaisait à elle, et non pas forcément aux autres.

La nouvelle chanson de l’artiste féminine battait à son plein dans la salle de danse, alors que cette danse dont le corps de la coréenne se mouvait, alliait à la fois ce côté séduisant et totalement attirant, à côté presque chic et glamour. Il n’y avait pas ce côté superficiel, simplement parce qu’Hachiko dansait de manière attirante habituellement, même lorsque ne dansait que pour l’amusement. Son professeur de danse avait réussi à prendre ceci comme un avantage, ce qui en faisait craquer plus d’un, y compris lui.
La voix d’Hachiko s’éleva, récitant presque par cœur les paroles de sa chanson. Le timbre de sa voix avait tout aussi bien ce côté attirant, et même EunJi, qui était en relation amoureuse avec un jeune homme, lui avait avoué qu’il la trouvait bien trop attirante. Ce qui avait le don de ne pas rendre la jeune femme heureuse, sauf lorsqu’il s’agissait d’un ami. Comme avec le Sorcier.

Ses hanches ondulèrent, ses longs cheveux d’un brun ébène tombant en cascade sur son dos, mais sa concentration ne fût que pour une courte durée. Elle arrêta tout mouvement lorsqu’elle tourna son visage vers la porte de la salle de danse. Il était vraiment bien étrange lorsque l’on ne frappait pas à la porte, surtout lorsque l’on savait que quelqu’un s’y entraînait.
Roulant des yeux, elle essuya doucement sa nuque avec une serviette d’un blanc éclatant. Elle s’apprêta à rétorquer quelque chose, mais sa voix fût comme muette en observant cette personne, cet homme qu’elle ne connaissait que trop bien…

Le regard inquiet de son jeune ami ne lui indiquait rien de bon, et le fait qu’HoWon n’ait pas remarqué la présence de la jeune femme ne faisait qu’accentuer ce mauvais pressentiment. Ses poils se hérissaient, et son souffle s’était coupé. Son regard plus qu’intense et méfiant jugeait l’apparence du défunt. Défunt qu’il n’était plus. Il avait l’air si épuisé, et abattu par les évènements.
Surtout, il avait l’air d’avoir faim. Très faim.
Mais comment pouvait-il vivre de nouveau ? Elle se souvenait encore, de ce cercueil, qui, petit à petit, s’enfonçait six pieds sous terre. Elle se souvenait de cette peau froide, de ce teint bien trop pâle et de ces lèvres bleues. L’immortalité d’un Vampire ne pouvait revivre après tant de temps, ce fût impossible.

Son poing se serra, plus qu’elle ne l’aurait cru, lorsque le danseur s’approcha du cadet des trois. Que faisait-il ? Ou qu’avait-il l’intention de faire ? Hachiko avait cette prudence, cette méfiance, mais elle s’approchait. HoWon lui avait souvent reproché cette folie, et avait expliqué ceci comme des tendances suicidaires. Mais peu lui importait à cet instant, il s’agissait de WooHyun, et non pas d’elle.
D’ailleurs, tout fût allé si vite. La chute des deux jeunes hommes, mais surtout l’odeur du sang du cadet qui vînt aux papilles d’Hachiko. Ses yeux étaient d’un rouge très sombre, celui pour lequel on aurait envie de fuir. Celui qui laissait place à une colère noire. Si WooHyun se laissait faire, c’était tant pis pour lui. Mais Hachiko n’allait certainement pas laisser HoWon agir la sorte.

Sa main agrippa plus que violemment les cheveux de son ancien amour, le tirant doucement pour ne pas blesser WooHyun. Il était presque inconscient, et Hachiko ne pouvait assister à un tel spectacle. Lorsqu’elle tira le danseur, lourd tout de même, loin de WooHyun, elle observa attentivement son visage avant de sa main ne vienne claquer durement contre sa joue. Un claquement qui résonna dans toute la salle. Son cœur explosa, lui fît mal, horriblement mal.

« Ne t’avise même plus de le toucher. Disait-elle d’une voix brisée. »

Immédiatement, elle s’approcha de WooHyun et posa sa serviette contre le cou de ce jeune brun, afin que le sang ne sorte plus. Elle replaça de manière correcte son visage, tapotant doucement la joue du mannequin.

« WooHyun, revient. Woo’ ! »

♥♦♣ Le Refuge. ♥♦♣
i'm his only star
j'ai rêvé une centaine de fois ✻  peu m'importe la douleur, attache-moi, je ne dois pas m'échapper. serre moi fort, secoue moi, je ne dois pas retrouver la raison. embrasse mes lèvres, un secret rien qu'à nous deux. ©️little wolf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Célébrité

avatar
Je suis...
Masculin Messages : 5
Points : 10
Date de naissance : 18/12/1993
Date d'inscription : 30/09/2017
Age : 23


MessageSujet: Re: Ses yeux s'écarquillèrent en voyant cette silhouette beaucoup trop familière. [HoWon Lee (WooHyun Kim) - Hachiko Ichinose]   Dim 1 Oct - 11:48

Quand il avait rouvert les yeux, il ne savait même pas où il était. Allongé sur une sorte de lit -ça n'y ressemblait pas vraiment-, relié à toutes sortes de machines, il était complètement paumé. HoWon n'avait jamais été fan des hôpitaux, mais là, c'était encore pire. Ca n'y ressemblait pas vraiment, et il aurait vraiment aimé savoir où il était mais... Non. Il tourna la tête, remarquant qu'un tube était relié à une aiguille plantée dans son bras, laissant couler une sorte de liquide bleu, et il arracha tout. Il ne prit pas la peine de savoir ce que c'était, il voulait juste foutre le camp d'ici.
Son corps entier était engourdi, c'était réellement étrange comme sensation. Il n'aimait pas du tout ça. En tant que Vampire, ce genre de chose n'arrivait que dans un cas précis: quand il avait soif. Et il pouvait sentir que ses canines n'étaient pas rétractées. Il allait devoir trouver du sang, et vite, parce qu'il risquait fortement de péter un câble. Pourtant, il avait l'impression qu'il n'y avait pas que ça. Ce n'était pas la seule raison à cette sensation, mais il ne saurait pas expliqué d'où elle venait. Son esprit entier était complètement embrumé, il ne savait même pas où il était, qui il était, ce qu'il devait faire.

Non, il était complètement perdu.

Il avait traversé il ne savait pas combien de couloir, se dirigeant à l'aveugle. En réalité, il suivait une odeur qui lui était familière, mais il était incapable de savoir pourquoi. Et il était incapable de savoir à qui elle appartenait. Tout ce qu'il savait, était que cette odeur était humaine, un homme. Et qu'il se rapprochait inexorablement d'elle. Il avait traversé la ville, vite, très vite. Il avait toujours eu cette vitesse, cette force incroyable, et pour le coup, il s'en fichait qu'on puisse le voir. Il avait soif, il devait trouver du sang, et rien d'autre. Il arriva devant un grand bâtiment, il ne savait pas ce que c'était, il voyait presque rien. C'était trop étrange, il avait l'impression de rêver, de ne rien contrôler. Comme s'il revenait de loin et qu'il devait reprendre le contrôle de son corps.
Juste en suivant cette odeur parfaite, il avait fini par arriver devant une porte. Il pouvait entendre de la musique derrière, et il y avait deux personnes. Mais une seule l'intéressait pour le moment. Quand il ouvrit la porte, il dû rester un instant sans bouger, parce que sa tête tournait beaucoup trop. Il ne comprenait vraiment pas ce qui était en train de lui arriver. Mais tant pis.

HoWon ? C'était lui ? Possible.

C'était l'humain qui venait de parler, et à en juger par l'expression de son visage, il était en état de choc. Il ne semblait rien comprendre du tout. Mais le vampire n'avait pas le temps de s'attarder sur ça. Pas maintenant. Lorsqu'il s'écroula sur lui -ce n'était pas voulu mais ses jambes avaient fini par lâcher-, l'humain l'avait rattrapé avec énormément de mal, et HoWon du fermer les yeux un moment. Il avait des flashs qui étaient en train d'envahir sa tête, la rendant plus douloureuse qu'elle ne l'était déjà. Ce corps, il le connaissait. Il l'avait déjà touché, plus en profondeur que maintenant, mais la sensation n'était pas inconnue. Pas du tout. Mais il n'eut pas le temps de réfléchir, car ses canines étaient déjà planté dans sa peau, et il ferma les yeux. Le goût de ce sang n'était pas étranger également. Mais il ne parvenait pas à savoir.

WooHyun grimaça, quelque chose n'allait pas. De toutes les fois où HoWon l'avait mordu, il n'avait jamais été brusque, et surtout, il n'avait jamais cherché dans sa chair comme il était en train de le faire, à mordre toujours plus. Il n'aurait pas qu'une cicatrice minime cette fois, le mannequin en était certain. Et HoWon rouvrit les yeux lorsqu'il sentit qu'on lui tira les cheveux. Oh, ce devait être la femme qu'il avait vu, pas de doute, et il du relâcher sa prise pour ne pas arracher la peau et tout le reste de WooHyun.

Comment il savait qu'il s'appelait WooHyun déjà ? Merde. Putain que c'était chiant.

La jeune femme face à lui prit le temps de lui en décoller une, non sans oublier de lui préciser de ne plus approcher l'humain, avant d'aller s'occuper de lui, parce qu'il était à moitié mort. Hachiko semblait énervée. Il ne savait pas non plus comment il savait qu'elle s'appelait ainsi, mais peu lui importait. Enfin, ce ne fut que lorsque WooHyun rouvrit légèrement les yeux, plantant son regard dans le sien, que HoWon écarquilla les yeux. Merde, mais qu'est-ce qu'il avait fait ?

-Emmène le à l'hôpital...

Ce fut WooHyun qui avait parlé à la jeune femme. Et le vampire se rapprocha de lui, passant sa main dans les cheveux de l'humain, s'excusant à sa manière. C'était la première fois qu'il le mordait aussi violemment, et il commençait réellement à en vouloir, surtout en voyant le sourire que WooHyun lui lança avant de refermer les yeux, sa tête partant sur le côté. Il n'était pas mort, il le savait, il entendait encore son coeur battre, mais il fallait soigner sa blessure, parce qu'elle n'allait pas être très jolie.

-Il faut l'emmener à l'hôpital, lui aussi.

Lui, il ne savait pas pourquoi il devait y aller et à la rigueur il en avait rien à battre, WooHyun était plus important. HoWon ne comprenait vraiment rien. Pourquoi les deux avaient eut l'air autant choqué de le voir, et pourquoi HoWon ne se souvenait de rien. Et quelque chose lui disait qu'il n'allait pas trouvé les questions tout seul.

♥♦♣ Le Refuge. ♥♦♣

Spoiler:
 


Thème:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Célébrité

avatar
Je suis...
Situation amoureuse : Elle est folle de moi depuis toujours. -MinJae
Féminin Messages : 63
Points : 192
Date de naissance : 05/10/1995
Date d'inscription : 10/08/2015
Age : 22


MessageSujet: Re: Ses yeux s'écarquillèrent en voyant cette silhouette beaucoup trop familière. [HoWon Lee (WooHyun Kim) - Hachiko Ichinose]   Dim 1 Oct - 12:34

Quel idiot était-il. Plus que n’importe quoi en ce monde, plus que n’importe qui posant ses pieds sur cette Terre, ce Vampire gardait toujours cette importance pour le jeune mannequin. Il était celui qui devait vivre à n’importe quel prix, celui qui devait recevoir les soins nécessaires à sa bonne santé. WooHyun ne désirait point voir ce jeune homme en pis état qu’il ne l’était lui, et la jeune brune ne pouvait comprendre ceci. Non, ceci lui était presque inconcevable. Le cadet Kim avait eu la vie sauve, on lui avait offert une deuxième chance de profiter des souvenirs qu’il allait dessiner de jour en jour, on lui avait donné la chance d’être père, la chance de pouvoir vivre de nouveau le bonheur. Hachiko ne pouvait laisser son ami partir une seconde fois, et ne pouvait donc pas se préoccuper du bien du défunt. De ce défunt, qui, par miracle, était revenu à la vie. Dieu n’était pas une croyance, il n’était qu’un homme, et un homme ne pouvait faire revenir un mort à la vie, ce n’était pas possible et ne le serait sûrement jamais.

Cette présence, dont le souvenir la hantait, était insoutenable. Ce moment l’était, la force d’Hachiko n’était point une légende, mais elle semblait fuir devant ces émotions anarchiques. Oh que son cœur se serrait, que son estomac se nouait, et lui donnait ces nausées presque trop rares. Plus elle appuyait la serviette contre la morsure qu’avait subi le cadet, plus la rancœur changeait ses yeux de couleur : ils étaient désormais d’un pourpre, d’un froid si glacial, d’un sentiment que jamais un humain ne voudrait voir dans le regard d’une autre personne. Et cette main, qui était désormais posée dans la chevelure du brun, ce fût la goutte qui fît déborder le vase.
Cette violence n’était que très peu utilisée, mais elle en avait eu apprentissage auprès de lui. Oh, elle avait ce souvenir d’HoWon, plaquant l’ancien compagnon d’Hachiko contre le mur, sa main posée sur sa gorge. Cette main lasserait cette gorge si minuscule… Pour ne plus jamais que ce pauvre idiot n’approche celle qu’il aimait. Ce fût ce même geste, qu’elle entreprit avec ce Vampire. Il avait en lui beaucoup plus de force, mais en ce jour, il était faible. Son regard, si glacial pouvait-il être, étant encré dans celui de son ancien compagnon. Sa voix n’était qu’un déraillement, elle était inondée de larmes qui ne pouvaient s’échapper.

« Je t’ai dit de ne plus l’approcher, HoWon. Je ne veux plus que tu touches à WooHyun, pas après m’avoir dit de le protéger. »

Ce rêve n’avait pas été un rien plus qu’insignifiant, mais il avait été beaucoup. Elle ne savait si un mort pouvait avoir comme souvenir une visite dans un simple rêve, mais l’idole se souvenait de chaque minute de ce rêve. De ce moment où ils étaient l’un contre l’autre, de ce moment où ils avaient dansé, et de ce moment où la panique l’avait réveillée. MinJae avait tant crié, lorsque le sang de la jeune femme recouvrait peu à peu les draps. Elle était si faible, et qu’elle ne pouvait oublier. Ce n’était point elle, la force et le courage, la fierté et l’espoir étaient elle.
Au bout de longues secondes, elle relâcha son emprise d’HoWon, préférant avant tout le bien-être de leur cadet. Il était si léger, tellement mince, il était comme un enfant que l’on portait pour que celui-ci puisse admirer la magie d’un spectacle. WooHyun était un enfant aux yeux d’Hachiko, bien qu’il fût devenu un vrai homme désormais. Ce fût sur son dos que celui-ci allait faire un petit voyage jusqu’à l’hôpital, étrangement, elle jurait que l’aîné du mannequin allait entrer dans une colère noire, ce qui était plus que compréhensible.

« Tiens bon WooHyun, tu n’as pas intérêt à nous quitter sinon je reviens te chercher pour te botter les fesses. Portant son attention vers le Vampire, elle mordit lentement sa lèvre inférieure. On l’emmène. Viens. »

Au diable la musique qui battait à son plein, au diable la tenue qu’elle portait, et qui n’était point convenable pour une sortie dans la rue, il était temps d’offrir les soins nécessaires au mannequin. Elle n’avait pas pris le soin de reprendre ses affaires, ni-même son téléphone portable en cas de problème. Celui qui était le plus urgent était bel et bien WooHyun.
Il ne lui fallut peut-être que cinq petites minutes avant d’entrer dans ce vaste hôpital à la recherche de l’aîné Kim. Elle n’avait confiance qu’en ce jeune homme, et ce fût dans son bureau qu’elle le trouva. Son regard était toujours encré de cette couleur pourpre à en faire frissonner les plus fragiles d’esprit, mais SungKyu savait que ce regard ne lui était pas destiné, et malgré qu’ils n’étaient point tous deux de grands amis, le psychiatre savait comment était le comportement d’Hachiko. Celle-ci allongea doucement WooHyun sur le lit, mordillant sa lèvre en la faisant légèrement saigner.

« J’ai fait mon possible, j’ai mis ma serviette pour éviter que le sang coule encore… »

Son attention, tous ses sens, tout se retourna vers le Vampire de nouveau empli de vie. Il avait l’air perdu, comme s’il ne savait pas dans quel monde il avait mis les pieds. Il n’était plus aussi pâle, ses cheveux ne donnaient plus un si grand contraste, pas comme dans ce rêve. Lentement, elle s’approcha de celui-ci, le sang roulant encore sur sa lèvre. Mais son odeur était celle d’une humaine, mais le goût de son sang était amer comme celui d’un Vampire. Elle faussait qui elle était, elle faussait son odeur, et passait plus simplement pour une Humaine.

« Dis-moi que c’est encore un foutu rêve. Tu m’as dit que tu reviendrais, mais tu ne peux pas être vivant. SungKyu, pourquoi il est vivant ?! »

Les questions qu’elle se posait avaient le droit à des réponses claires. Un mort ne pouvait revenir à la vie, ce n’était pas un miracle possible, non. Il devait y avoir des explications.

♥♦♣ Le Refuge. ♥♦♣
i'm his only star
j'ai rêvé une centaine de fois ✻  peu m'importe la douleur, attache-moi, je ne dois pas m'échapper. serre moi fort, secoue moi, je ne dois pas retrouver la raison. embrasse mes lèvres, un secret rien qu'à nous deux. ©️little wolf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Célébrité

avatar
Je suis...
Masculin Messages : 5
Points : 10
Date de naissance : 18/12/1993
Date d'inscription : 30/09/2017
Age : 23


MessageSujet: Re: Ses yeux s'écarquillèrent en voyant cette silhouette beaucoup trop familière. [HoWon Lee (WooHyun Kim) - Hachiko Ichinose]   Dim 1 Oct - 14:18

Sa réaction était compréhensible, et HoWon se contenta de la regarder, de ses yeux toujours aussi rouges vifs. Il ne voyait pas de quoi elle parlait, mais il comprenait cette excès de violence envers lui. Cependant, si elle pensait qu'il allait l'écouter, elle se trompait, et il savait qu'elle le savait. HoWon avait toujours été têtu, à n'écouter que lui, peu importe qui lui donner un ordre ou autre. Et rien, n'y personne ne l'empêcherait de toucher WooHyun. Certainement pas elle. Sa main attrapa son poignet, le serrant entre ses doigts pour qu'elle le lâche. Elle était trop faible pour qu'elle fasse quoique ce soit contre lui, de toute façon.

-Me fait pas rire. Tu ne m'empêcheras pas de le toucher.

Il sourit légèrement en l'entendant dire qu'elle irait chercher WooHyun s'il passait de l'autre côté, la façon de faire était tout à fait charmante, WooHyun allait adorer, c'était certain. Néanmoins, il la suivit. Il ne savait absolument pas où ils allaient, il était réellement perdu. Lorsqu'ils arrivèrent à l'hôpital, HoWon se douta qu'elle était en train de chercher SungKyu. Pour soigner WooHyun, il n'y avait que lui, et personne d'autre, qui était le mieux désigner. Et elle le trouva tout naturellement dans son bureau. Quand SungKyu releva la tête et qu'il vit WooHyun, son regard se dirigea immédiatement sur HoWon, et il réussit à lui arracher un frisson. SungKyu avait toujours su parler de mort avec son regard, et au vu de la froideur de ce dernier, le vampire savait qu'il allait prendre cher.

La première chose que SungKyu fit de prendre son pouls, pour s'assurer qu'il était bien en vie, avant de sortir comme une fusée hors de son bureau, revenant tout aussi vite avec une poche de sang, sans doute pour faire une transfusion. Et ce fut bien ce qu'il fit. Il caressa un moment les cheveux les cheveux du plus jeune, avant de tourner la tête vers le vampire, et ce dernier n'eut même pas la peine de réagir que SungKyu l'empoigna par le col pour le balancer violemment contre le mur. Le plus vieux avait toujours eu une sacré force, et au plus bas de sa condition, HoWon ne pouvait pas rivaliser.

-Espèce de connard, je t'avais dit de pas recommencer tes putains de conneries.

Il alla pour le frapper ou faire il ne savait trop quoi, mais SungKyu s'arrêta brusquement dans son geste, avant de froncer les sourcils, et HoWon fit la même chose.

-Qu'est-ce que tu fous là ?

-Comment ça qu'est-ce que je fous là ? T'es en train de me démonter la gueule je te signale.

-HoWon. Tu es censé être mort.

Le vampire bugua un moment, avant d'écarquiller les yeux. Mort...? Comment ça, mort ? Il avait perdu la vie ? C'était pour ça que les deux avaient été choqués de la voir ? Une douleur foudroya sa tête et il grimaça fortement. Il ne comprenait vraiment plus rien, et SungKyu le retint plus fort en le sentant s'écrouler. Le psychiatre le tira sans douceur jusqu'à une chaise pour le faire s'asseoir, avant d'aller chercher une aiguille et d'autre tube. Il désinfecta rapidement une petite parcelle de peau de son bras, avant de planter cette dernière dans une de ses veines, et SungKyu fronça les sourcils en voyant une sorte de liquide bleu en sortir, au lieu de son sang. Il tourna la tête vers Hachiko, il avait la réponse à sa question, maintenant.

-Les humains. Je suppose qu'ils ont été déterrer ton corps, et t'ont ressuscité, comment, je ne sais pas. Ce truc doit l'expliquer. On va voir ce qu'il se passe quand tu n'en auras plus, si tu vas mourir à nouveau ou rester en vie. Tu ne te souviens de rien ?

HoWon haussa les épaules. Non, il ne se souvenait pas vraiment. Tout était vraiment trop brouillé dans sa tête, et la sensation était toujours aussi horrible.

-Je me souviens juste que... Je ne sentais plus l'odeur de WooHyun, là où tu lui avais dit de rester, alors je l'ai cherché, et je suis tombé sur une sorte... D'immeuble abandonné, ou je ne savais pas trop quoi. Quand je suis entré, il y avait du sang de partout, et beaucoup de cadavres. Des magiciens, des humains, plein. J'ai trouvé WooHyun un peu plus loin, relié à toutes sortes de machines et autres tubes. Je serais incapable de te dire ce que c'était, mais j'ai tout arraché. Il était dans un sale état, plus mort que vivant. Les autres qui étaient dans la même pièce que lui étaient morts alors j'ai seulement emporté lui; c'était le seul qui m'intéressait. Après je ne me souviens pas. Il était toujours inconscient, j'ai cru qu'il allait mourir, il saignait beaucoup trop. Mais je ne me souviens de rien.

SungKyu soupira, avant de se masser la nuque, et HoWon fronça les sourcils. Ce dernier semblait en savoir beaucoup.

-On t'a tiré dessus, plusieurs fois. Avec des armes crée par les humains. Et tu n'as pas survécu, mais je ne sais pas comment, tu as réussi à faire en sorte que WooHyun ne soit pas touché. Et il a pu survivre.

HoWon le savait plus ou moins, qu'on lui avait tiré dessus, mais il ne se souvenait pas du choc de l'impact, rien de plus. Mais SungKyu savait quelque chose.

-Mais tu en sais plus, n'est-ce pas ?

♥♦♣ Le Refuge. ♥♦♣

Spoiler:
 


Thème:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Célébrité

avatar
Je suis...
Situation amoureuse : Elle est folle de moi depuis toujours. -MinJae
Féminin Messages : 63
Points : 192
Date de naissance : 05/10/1995
Date d'inscription : 10/08/2015
Age : 22


MessageSujet: Re: Ses yeux s'écarquillèrent en voyant cette silhouette beaucoup trop familière. [HoWon Lee (WooHyun Kim) - Hachiko Ichinose]   Dim 1 Oct - 15:00

C’était une réalité, jamais elle n’aurait un entier contrôle sur le Vampire, et jamais elle ne chercherait à en faire preuve. Tout ce qu’elle voulait acquérir, ce fût l’entière sécurité de leur ami en commun. Ses pensées se bousculèrent sur le chemin de cet hôpital, que faisait-il parmi eux ? Que diable avait-il pu se passer ? Serait-il devenu un de ces fantômes que certaines personnes pouvaient voir et toucher, sans que les autres ne puissent le sentir ? La magie avait ses limites, cette pensée n’était qu’une pure idiotie. Plus étrange encore, le danseur défunt avait l’air d’être si perdu, comme s’il vivait une nouvelle fois, que son passé n’était qu’un lointain souvenir, que l’on aurait effacé pour lui offrir une meilleure vie. Il était mort de faim, cela le tiraillait, il était mort de fatigue, après un long sommeil, et il n’avait fait attention qu’à l’odeur de sang. Juste l’odeur de sang. Rien ne lui avait sauté aux yeux : la salle de danse, elle et lui, rien. Juste sa faim.
HoWon avait tenu son poignet, et l’avait serré. Cela lui avait arraché un léger gémissement de douleur, alors que ses yeux s’étaient clos. Il avait une force bien plus importante, et Hachiko était comme une poupée qu’il pouvait écraser. S’il le pouvait, le ferait-il ? S’il ne se souvenait pas de qui elle était, pouvait-il lui faire du mal ?

Après avoir déposé le jeune garçon sur ce lit, une forte douleur tiraillait tout son être, l’endroit de l’impact était encore douloureux, quelques fois. Lorsqu’elle faisait trop d’exercices, lorsqu’elle portait beaucoup ou même encore, qu’elle faisait preuve d’une plus grande force. Elle s’était tenue contre le mur, posant son front contre celui-ci. Un frisson glacial et désagréable remonta sa colonne vertébrale, et ses poils se hérissèrent de plus bel. Son attention ne se donnait pas au psychiatre qui était allé et venu afin de donner une transfusion à son cadet, ni même à la tendresse qu’il lui donna, mais à cette violence qu’il eut envers le Vampire. Jamais elle n’avait vu ce jeune médecin faire preuve d’une telle colère, ni même d’une telle ardeur, et la coréenne ne désirait pas voir une telle haine. Elle ne faisait bien trop preuve, comme-ci elle n’était jamais la même et unique personne. Ce fût dérangeant, tellement insupportable à vivre.

Les bavardages furent très peu pour elle, la jeune brune ne se concentra que sur les paroles, les gestes et les comportements plus importants à ses yeux. Comme le fait que le défunt avait était tout aussi interloqué par l’annonce de sa mort qu’elle et WooHyun de le voir de nouveau en vie. Son regard toujours aussi pourpre se posa sur le Vampire, qui avait l’air d’avoir mal quant à cette affirmation. Oui, HoWon, tu étais mort. Ce fût-ce qu’elle voulut répondre. Il lui avait avoué d’être mieux désormais, être en paix et rassuré que WooHyun hérite de sa vie.
Son regard s’écarquilla en observant ce liquide d’un bleu assez clair, aussi clair que la couleur du sang. Hachiko observait ce liquide, et ne semblait plus vouloir s’en détacher. Il n’était point réellement vivant, le Vampire. Il était éveillé, par une substance bien plus qu’étrange, aux effets bénéfiques, peut-être.
Les Humains avaient fait d’horribles expériences, autant sur les Magiciens que sur les Humains. Mais quel était l’intérêt de faire vivre un être magique s’ils étaient tant détestés par l’espère humaine ? Elle passa sa main sur son visage, soupirant. Tout s’était embrouillé, et rien n’était vraiment facile dans cette histoire. Ce jour était particulièrement maudit, peut-être que la brune portait malheur, après tout.

« Pourquoi faire revivre un être magique puisque nous sommes détestés ? Et pourquoi lui ? »

WooHyun n’avait jamais parlé de cet état dans lequel il fût après la guerre, ni même de comment il avait pu être aussi torturé. Hachiko n’en avait jamais rien su, et avait respecté son jeune ami quant à sa décision d’en rester muet. Mais sa haine pour les Humains ne faisaient que s’agrandir, tout était remis en cause.
La mort d’HoWon avait été un mystère, elle aussi. On lui avait dit, après son réveil d’un court coma, que son ancien compagnon était décédé, qu’il ne reviendrait plus. Sa famille le lui avait annoncé ? MinJae le lui avait annoncé ? Oh, elle ne savait plus grand bien, tout ceci était encore un peu flou dans sa tête.

La colère d’Hachiko était si grande, que son poing fît un grand impact dans le mur. Les larmes roulaient seules sur ses joues, et ses yeux reprirent cette couleur d’un noir ébène. Elle ne ressentait aucune douleur, sa tête était baissée vers le sol. Elle n’avait qu’une seule question envers le jeune Vampire.

« HoWon, tu m’as dit que tu reviendrais. Tu m’as promis de revenir, est-ce qu’au moins tu te souviens ne serait-ce qu’un peu de ton passé ? »

Si SungKyu en savait plus, il devait avouer tout ce qu’il savait quant à cet horrible passé. Elle se tourna d’abord vers WooHyun, l’observant encore endormi, avant de se tourner vers le médecin. Elle savait parfaitement que le trou dans le mur ne lui faisait pas vraiment plaisir, mais sa main saignait un peu. Elle refusait tout soin, c’était le prix à payer pour sa colère incontenable. Elle s’asseyait simplement près du Vampire, observant sa main presque en sang. Cela guérirait vite, mais les maux ne le feraient pas.

« Si tu as vu sa mort, tu as vu sa… Résurrection. Alors tu dois en savoir plus. Elle leva son regard sombre vers le psychiatre. Que s’est-il passé ? Il est mort, j’ai embrassé sa peau glacial, j’ai vu son cercueil s’enfoncer six pieds sous Terre. Je l’ai vu en rêve. J’ai pleuré pour cet abruti, alors ne me dîtes pas que c’est encore un putain de rêve à la con. »

Le timbre de voix d’Hachiko était brouillé, mais si froid. Elle observait désormais HoWon, non plus avec ce regard tendre et affectueux d’autrefois, mais avec un regard empli de doute. Elle l’avait giflé, et savait qu’elle pouvait le toucher. Alors comme dans ce rêve, elle leva la main vers sa joue, et toucha délicatement sa joue du bout des doigts. Elle espérait que ce souvenir lui revienne, oh ce qu’elle espérait.

« Je peux encore te toucher. Disait-elle dans un murmure. »

♥♦♣ Le Refuge. ♥♦♣
i'm his only star
j'ai rêvé une centaine de fois ✻  peu m'importe la douleur, attache-moi, je ne dois pas m'échapper. serre moi fort, secoue moi, je ne dois pas retrouver la raison. embrasse mes lèvres, un secret rien qu'à nous deux. ©️little wolf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Célébrité

avatar
Je suis...
Masculin Messages : 5
Points : 10
Date de naissance : 18/12/1993
Date d'inscription : 30/09/2017
Age : 23


MessageSujet: Re: Ses yeux s'écarquillèrent en voyant cette silhouette beaucoup trop familière. [HoWon Lee (WooHyun Kim) - Hachiko Ichinose]   Dim 1 Oct - 16:53

SungKyu ne savait pas vraiment quoi répondre à la jeune femme, HoWon le voyait. Pourquoi une créature magique, pourquoi lui... C'était une très bonne question. Et le vampire ne savait pas si le psychiatre pourrait répondre à sa question. Le vampire lui, était juste occupé à regarder ce liquide bleu. Alors c'était ça, qui l'avait fait revenir à la vie ? Il ne savait pas s'il devait être ravi de la nouvelle, ou au contraire, être terrifié. Il était mort, la chose naturelle pour un humain, et qui l'était moins pour un vampire. Il était mort, en sauvant WooHyun. C'était pour la bonne cause, néanmoins, c'était étrange de se dire qu'il avait quitté ce monde.
Il tourna la tête vers Hachiko, son regard toujours aussi rouge. Non, il ne se souvenait pas. Il se souvenait de WooHyun, de SungKyu, d'une partie de sa vie et encore, tout cela était vraiment flou. C'était compliqué de parvenir à mettre des mots dessus, et pour le moment, il ne pouvait pas du tout le faire. C'était comme si son cerveau était toujours autant endormi.

-Tout est trop flou.

Ce n'était pas contre la jeune femme, il n'y pouvait vraiment rien. Il avait beau cherché, forcé, fouillé dans sa mémoire, pour le mémoire, rien ne voulait revenir. Il savait sans savoir, et il ne parvenait pas à mettre de mots dessus. C'était trop compliqué pour le moment. Lorsque son sang commença à remplacer le liquide bleu dans les tubes, SungKyu retira enfin l'aiguille, avant de regarder ses yeux avec une lumière. Mais tout semblait aller bien. Pas il ne savait quel miracle, HoWon était bel et bien en vie. Et si les humains étaient capables de faire revenir à la vie les morts, ce n'était certainement pas un bon signe.
SungKyu soupira, avant de tirer une chaise vers lui pour pouvoir s'asseoir, et HoWon passa une main dans ses cheveux. Oui, le psychiatre en savait définitivement plus qu'il ne voulait bien leur dire, et très certainement depuis le début. Il était le seul qui avait vu tout ça venir, qui savait à quoi s'attendre, et il devait forcément savoir que HoWon finirait par revenir à la vie.

-On a trouvé des corps, de magiciens, et des humains. A peu près le même nombre. Seulement, pour les magiciens, il manquait une partie de leur gêne, celui qui code les pouvoirs, si je peux dire. Et... On a retrouvé ces gênes dans le corps des humains. Ce qui veut dire que les Humains essayaient de créer une nouvelle race, sans doute plus forte que les magiciens, pour nous décimer. Mais l'expérience n'a pas été un succès: le corps d'un humain est trop faible pour accueillir un tel gêne... Enfin, il n'y a eu qu'un cas où ça a été un succès.

HoWon fronça les sourcils. Il ne voyait pas vraiment où SungKyu voulait en venir, et toutes ces expériences le dégoûtaient. Comment est-ce qu'on pouvait faire quelque chose comme ça ? Quel était l'intérêt ? Même en voulant créer une nouvelle race, ils avaient dû se douter que cela échouerait.... Non ? Et quand bien même, c'était totalement barbare, une torture tout à fait horrible.

- Quand tu as retrouvé WooHyun, tu l'as sauvé de tout ça. Ils ont paralysé une partie de son corps en injectant le gêne, puisqu'ils ont dû toucher la moelle épinière. Nous avons réussi à le soigner, mais je n'ai pas pu prendre de l'ADN. Il est le seul survivant de tout ça, et je n'ai jamais vu une seule manifestation d'un quelconque pouvoir, alors... Je ne peux pas dire si le gêne est actif, ou non. Quoiqu'il en soit, il a été torturé, pour changer sa nature originelle.

HoWon resta un long moment sans bouger. Il l'avait sauvé ? Il le savait déjà, mais il ne pensait pas que ce serait de quelque chose aussi horrible. Est-ce que WooHyun vivait avec tout ça depuis le début ? Est-ce qu'il s'en souvenait ? Est-ce qu'il réussissait à vivre avec, au moins ? Jamais il ne se serait douté que ses blessures venaient d'une torture aussi horrible. Il tourna les yeux vers Hachiko en la sentant toucher sa joue, se doutant qu'elle ne devait sans doute pas accepter totalement le fait qu'il soit bien en vie, et le vampire voulait bien admettre que c'était complètement fou.

-Pour ce qui est de ta résurrection... Je suppose que ce n'était qu'une simple expérience. Qui est un succès.

-WooHyun le sait, tout ce que tu as dit ?

SungKyu haussa les épaules, et HoWon comprit qu'il ne savait pas vraiment.

-Je ne sais pas. Je ne pourrais pas te dire. Il doit se souvenir de tout ce qu'il a vécu, mais je ne pense pas qu'il en sache la finalité, ni qu'il a potentiellement un pouvoir. Je vous l'ai dit, je n'ai vu aucune manifestation de ce dernier, alors je ne peux pas l'affirmer.

HoWon soupira, avant de se laisser tomber dans le dossier de son siège. Cette guerre semblait avoir fait bien plus de dégâts qu'il ne l'aurait pensé. Et dire que WooHyun en avait été une telle victime... C'était inimaginable. En quelque sorte, il se féliciterait presque d'avoir été le chercher. S'il l'avait laissé là-bas, il serait probablement mort à l'heure qu'il est.

♥♦♣ Le Refuge. ♥♦♣

Spoiler:
 


Thème:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Célébrité

avatar
Je suis...
Situation amoureuse : Elle est folle de moi depuis toujours. -MinJae
Féminin Messages : 63
Points : 192
Date de naissance : 05/10/1995
Date d'inscription : 10/08/2015
Age : 22


MessageSujet: Re: Ses yeux s'écarquillèrent en voyant cette silhouette beaucoup trop familière. [HoWon Lee (WooHyun Kim) - Hachiko Ichinose]   Sam 7 Oct - 13:45

Ce fût un étrange arrière-goût amer au fond dans sa gorge, comme ce goût de whisky. Cet alcool qui brûlait la gorge, qui propageait une chaleur quelque peu désagréable dans le corps, qui séchait la bouche jusqu’à percevoir qu’il ne devait plus être bu. Ces sensations dépassaient tout ce qu’Hachiko pouvait s’imaginer : s’il voyait cette partie de sa vie comme quelque chose de flou, quelque chose comme un simple mirage que l’on ne voudrait voir, la jeune femme ne pouvait regarder ce miracle une seconde plus. Ce fût pour cette raison que sa main se retira rapidement, et que son regard reprit cette couleur d’un rouge pourpre. Sa vie avait été donné pour WooHyun, et on l’avait récompensé pour ce don qui n’avait aucun nom tant il était merveilleux. Malgré tout, la jeune Vampire ne cessait de penser que ce n’était pas un simple cadeau, mais que ce liquide bleu devait avoir des propriétés bien spéciales à lui.

Ces expériences furent horribles à imaginer, l’on ne pouvait pas vraiment y penser, et construire ces scènes sans n’y être choqué. Et savoir que WooHyun s’en était sorti vivant relevait presque d’un rêve dans lequel on ne voudrait s’échapper. D’un coma dont nous ne pourrions pas se réveiller, quant à croire que les rêves existaient dans ces moments. Mais cela faisait bien des mois, de longs mois que la guerre avait mis à terme à ces combats et à ces massacres, et WooHyun fût toujours vivant, présent chaque jour.
La guerre n’avait point été un cauchemar auquel on se réveillerait le lendemain, mais ces crimes avaient été cachés dans la pénombre. Aucun des Magiciens n’avaient pu imaginer que de telles choses s’étaient passés alors qu’ils se battaient pour leur liberté, et que d’autres mourraient pour n’être que des expériences sur des Humains bien trop faibles pour recevoir leurs gènes.
Pour la première fois, le cœur de la brune s’accrochait au mieux qu’il pouvait, juste en écoutant attentivement les deux jeunes hommes discuter entre eux. Son regard, quant à lui, observait le cadet Kim qui ne semblait pas vouloir se réveiller, pour le moment. Et son poing se serra, si fortement, que son sang ne voulait plus circuler. Sa main se blessa alors un peu plus.

Rien ne pouvait être plus insupportable que ces choses à entendre, que ces choses à avaler. Ce fût comme-ci on forçait la jeune femme à avaler quelque chose qu’elle ne voulait pas, comme-ci l’on tenait sa gorge et sa mâchoire entre ses mains, pour la gaver. Oui, la gaver de cette horreur qu’elle ne désirait pas revivre une fois de plus. Le nom de garçon résonnait dans sa tête : WooHyun. WooHyun. WooHyun. Depuis le collège, son nom résonnait dans son crâne. WooHyun était trop faible. On riait de WooHyun. WooHyun était le garçon qui plaisait aux filles. Les garçons étaient jaloux de WooHyun, et aimaient jouer de WooHyun. Et Hachiko protégeait WooHyun.

La chaise claqua contre le sol, lorsqu’elle se leva. Elle ne fît attention à aucun des deux jeunes hommes, bien qu’elle sentait le regard du psychiatre sur elle. Oh, ce jeune homme savait pertinemment comment était l’idole, comment elle se comportait, et où s’arrêtait ses limites. Mais elle s’en fichait bien, et préférait partir. La porte claqua alors, montrant que ses limites avaient été atteintes : HoWon n’avait aucun souvenir d’elle, et elle apprenait l’enfer que WooHyun avait vécu, alors qu’il n’avait jamais eu l’envie, ni même le courage, de lui avouer les faits. Hachiko était forte, c’était certain, elle avait la force d’un homme Vampire, mais son courage mental pouvait être mis à rude épreuve, comme à ce moment.

Les regards se posèrent sur elle, comme des regards compatissants. Toutes ces personnes étaient des êtres magiques, elle le sentait. Mais ces regards, pourquoi étaient-ils vers elle ? Lisaient-ils en elle comme dans un livre ouvert ? Hum… Presque impossible, la jeune femme savait cacher chacun de ses sentiments, quel qu’en soit l’origine.
Les toilettes étaient le seul endroit où elle avait pu se réfugier. Un léger sourire se dessina sur ses lèvres lorsqu’elle imagina être présente dans celle de l’entreprise de son frère jumeau. Elles furent comme celles-ci, avec de grands miroirs, des portes blanches et un style qui n’était pas aussi effrayant que dans un jeu d’horreur. Ce à quoi elle aimait traumatiser son jeune frère avec ces drôles de personnages. Bien que drôle n’était point le mot idéal pour traduire cette sensation de peur et d’angoisse.

Un léger soupir de soulagement passa la barrière de ses lèvres lorsque l’eau fraîche aspergea doucement son visage. Ce ne fût pas pour autant que la couleur de ses yeux changea, gardant cette couleur pourpre. Les images de la guerre étaient presque insoutenables, ce pourquoi ses mains tenaient le rebord du lavabo. Jusqu’à ce qu’une pensée lui vînt, elle eût le souvenir de MinJae lui criant dessus dans la matinée, étant agacé qu’elle ne fût pas libre le jour de son anniversaire. Il n’était qu’un plan d’un soir, de tous les soirs à vrai-dire, mais elle ne comprenait pas sa manière de réagir avec elle.

Lorsqu’elle se redressa, le reflet d’un grand jeune homme, aux cheveux ébènes, presque noirs, grand et à la carrure assez imposante, se dessina sous le regard pourpre de la jeune femme. Un sourire nerveux titilla ses lèvres. Quelle surprise, ce n’était vraiment pas facile à deviner. Il était présent, enfermé dans ces toilettes avec elle. Ce n’était pas le meilleur endroit pour des retrouvailles, du moins, si la lumière avait éclairé ses souvenirs.

« Qu’est-ce que tu veux ? »

♥♦♣ Le Refuge. ♥♦♣
i'm his only star
j'ai rêvé une centaine de fois ✻  peu m'importe la douleur, attache-moi, je ne dois pas m'échapper. serre moi fort, secoue moi, je ne dois pas retrouver la raison. embrasse mes lèvres, un secret rien qu'à nous deux. ©️little wolf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Célébrité

avatar
Je suis...
Masculin Messages : 5
Points : 10
Date de naissance : 18/12/1993
Date d'inscription : 30/09/2017
Age : 23


MessageSujet: Re: Ses yeux s'écarquillèrent en voyant cette silhouette beaucoup trop familière. [HoWon Lee (WooHyun Kim) - Hachiko Ichinose]   Jeu 12 Oct - 19:48

Hors rp:
 

WooHyun ne se réveillait pas, et le vampire commençait à se dire qu'il y avait sans doute été beaucoup trop fort. Il avait franchi une limite qu'il ne s'était jamais permis de franchir, et voilà le résultat. Il avait toujours fait attention à ne pas prendre trop, à s'arrêter largement avant la limite pour WooHyun, mais pas cette fois.  Il ne savait pas pourquoi il n'avait pas arrêté avant, pourquoi il n'en avait pas été capable. C'était comme s'il avait été incapable de réagir, de se contrôler, et la sensation était horrible, à ressentir à nouveau. Surtout que WooHyun était inconscient à cause de lui. Et c'était sans aucun doute l'une de pires choses qu'il avait fait. Il avait déjà failli le tuer, par le passé. A plusieurs reprises. Une fois gravement. Mais savoir qu'il recommençait... Qu'il était capable de recommencer à nouveau, il voulait seulement dire au mannequin de s'éloigner de lui, et lui, de mourir à nouveau. Comme ça, tout irait bien.
Le fait qu'il soit revenu à la vie avait apporté beaucoup de problèmes, il l'avait bien compris. Le fait qu'il ne se souvienne pas de grands choses également. On lui en voulait, elle lui en voulait. Il le savait aussi, il le sentait, il était loin d'être con. Seulement, il n'y pouvait rien. Ses souvenirs, lui reviendraient très certainement au bout de quelques jours, comme lorsqu'il était arrivé au studio, que leurs prénoms lui étaient revenus comme magie. Mais pour le moment, ce n'était pas possible. Et elle se montrait bien égoïste envers lui. Comment pouvait-elle exiger tout ça de sa part, alors qu'il était revenu, plusieurs mois après être déclaré mort ? Savait-elle seulement comment lui se sentait ? Non. Pas du tout. La seule chose sur laquelle elle semblait se focaliser était ; il ne souvient plus de moi.

SungKyu et lui réagirent au même moment lorsqu'elle se leva et que sa chaise claqua au sol. Le psychiatre ne dit rien, HoWon non plus. Qu'est-ce qu'il pouvait bien y faire, de toute façon. SungKyu n'était pas du genre à retenir les autres, et le vampire non plus. Si elle avait fait le choix de quitter cette pièce, eh bien, soit. Il se demandait si SungKyu la laisserait revenir. Il se souvenait d'une fois où WooHyun allait mal, et où HoWon s'était éclipsé quelques instants. L'aîné des Kim ne l'avait jamais laissé à nouveau rentrer dans la pièce, estimant que lorsqu'on tient réellement à quelqu'un, on met de côté ses problèmes. HoWon était curieux de voir s'il avait changé sur ce point.

-Combien de temps tu penses que ça va prendre, pour que ma mémoire revienne ? 

Le regard de glace de SungKyu se posa sur lui, et une légère moue se dessina sur ses lèvres, signe qu'il était en train de réfléchir sérieusement à sa question.

-Je dirais quelques heures, voir quelques jours. Ton cerveau a été complètement inactif un très long moment, et brutalement ramené à la vie. J'imagine que le choc a dû être violent pour lui. Laisse toi le temps. Forcer ne servira à rien.

HoWon hocha la tête. Il faisait confiance en SungKyu, ce dernier ne se trompait pratiquement jamais, surtout lorsque cela concernait le futur. Alors là-dessus, il avançait vers lui les yeux fermés. Ses yeux se tournèrent à nouveau sur WooHyun, toujours inconscient. Dieu, il espérait ne pas s'en prendre une quand il se réveillerait, même si ce serait bien mérité.
Il se leva ensuite, s'étirant légèrement. Son corps était encore un peu engourdi. Mais il avait un peu plus de contrôle dans ses mouvements, ce qui était vraiment une bonne chose, et il lança un regard à SungKyu, qui hocha la tête. Et il se dirigea vers les toilettes. Au fond, il savait qu'il ne devrait pas y aller, et attendre que le plus jeune ouvre les yeux, qu'il puisse s'excuser de sa connerie. Mais comme d'habitude, il devait le mettre de côté. A cause de quelqu'un d'autre.
Lorsqu'il poussa la porte, il la laissa se refermer, avant de s'adosser contre cette dernière. Bon d'accord, c'était pas très chic d'être dans les toilettes des femmes, mais bon, de ça, il s'en foutait complètement. Il haussa ensuite un sourcil en l'entendant parler. Bon, ça commençait bien.

-Moi ? Rien. Absolument rien. Peut-être m'excuser de ne pas être mort plus longtemps.

Il était ironique, parce qu'il avait bien compris que sa présence n'était pas voulue, mais de ça aussi, il s'en foutait. Même si au fond, il pensait ce qu'il venait de dire. Si elle attendait quelque chose de sa part, elle serait déçu. Et il ne voulait pas devoir expliquer que non, il ne se souvenait de rien. C'était triste, malheureux et tout le reste mais c'était comme ça. Et à ne pas lui laisser le temps comme elle le faisait, à seulement agir agressivement et froidement, elle ne l'aidait pas. Pas du tout. Ce n'était pas son problème, si elle ne voulait pas comprendre que son cerveau devait se remettre d'aplomb, après une si longue période d'inactivité. Tout le monde semblait bien vouloir le comprendre... Sauf elle.

♥♦♣ Le Refuge. ♥♦♣

Spoiler:
 


Thème:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Célébrité

avatar
Je suis...
Situation amoureuse : Elle est folle de moi depuis toujours. -MinJae
Féminin Messages : 63
Points : 192
Date de naissance : 05/10/1995
Date d'inscription : 10/08/2015
Age : 22


MessageSujet: Re: Ses yeux s'écarquillèrent en voyant cette silhouette beaucoup trop familière. [HoWon Lee (WooHyun Kim) - Hachiko Ichinose]   Dim 15 Oct - 21:32

Son corps sembla être comme tétanisé, incapable du moindre mouvement. Bien même le vent qui ferait frémir les montagnes ne saurait ordonner à son corps de faire un seul mouvement. Son regard voyait cette silhouette floue, alors qu’il n’observait que son propre reflet dans le miroir. Elle se fît presque pitié, pitié d’être aussi atteinte par ce qu’elle avait entendu et avaler difficilement. Je me nomme Hachiko, j’ai désormais vingt-deux ans, et je découvre que tout était horrible dans le passé. Devait-elle penser ainsi ? Tout l’atteignait bien trop, et elle serait fort capable de tout envoyer en l’air pour ne plus y penser, pour faire fuir ces images qui s’étaient installées dans son crâne.
Mais le ressuscité semblait vouloir régler un problème avec la Vampire, qui n’était point le sien. S’il pensait là qu’elle ressentait une chose bien plus importante quant au fait qu’il n’avait aucun souvenir d’elle, il se trompait bien fort. Elle ne cachait point qu’elle avait trouvé étrange le fait qu’il ne se souvenait uniquement du jeune mannequin, et qu’il y avait sûrement quelque chose derrière ceci, mais le danseur devenu miracle n’était qu’un amour passé, et il ne serait bon de ressasser les souvenirs de cet autrefois.

Son corps se redressa donc, alors qu’elle mit ses cheveux sur une seule et unique épaule. Soit, si le problème devait être réglé, il le serait et ce gentil monsieur pourrait vaquer à ses occupations. Et par ailleurs, rendre cette situation bien moins gênante : il n’était pas classe de se poser dans un endroit tel que des toilettes pour femme, en espérant que l’une de celle-ci ne sorte pas d’une cabine en hurlant sur le miracle. Le petit nom d’HoWon fût désormais le miracle, car sa vie ne pouvait pas lui être donnée sans raison particulière. Peut-être était-il devenu un vilain méchant qui chercherait à nuire comme dans ces fameux comics, qui pouvait réellement le savoir ?

« Soit, si tu penses que le monde tourne autour de ton miracle. Disait-elle en se tournant vers le Vampire, presque prête à se jeter à sa gorge. Je me fiche que tu ne te rappelles pas de moi, mais tu as failli tuer ce pauvre garçon. Et je sens que y’a un truc derrière pour t’avoir laissé faire, sans peur ni angoisse. »

Un pas à gauche, un pas à droite, et un chemin si court dans les toilettes était parcouru. La coréenne avait comme un plus mauvais pressentiment qu’il n’y avait eût en son esprit une petite heure auparavant, comme-ci l’un des deux allait faire du mal à l’un ou à l’autre. Ce fût comme une tension à en hérisser les poils, à en donner des décharges électriques. Le pire était que la demoiselle ne ressentait aucune peur, ni même aucune autre émotion s’y ressemblant. Bien-sûr que non, la fierté et la force de cette fille n’étaient point que des légendes, elles furent bel et bien réelles.
Finalement, la demoiselle s’arrêta, avant de reposer un regard qui était dit froid, dans son entourage. Rares étaient les personnes qui avouaient la tendresse de la jeune femme aux premiers abords, bien que ce serait sans doute plus agréable d’entendre ceci que d’entendre que l’on était plus froide qu’agréable. Incroyablement jolie, mais froide.

« En fait, tu pourrais ne pas te souvenir de moi, que ça me ferait ni chaud ni froid. Je m’en fous. C’était qu’un rêve stupide parce que je me sentais mal de ta mort, t’es revenu, c’est bien. J’espère pour toi que WooHyun te pardonnera, ce que je pense puisque tu es la prunelle de ses yeux. Lentement, elle s’approcha de son interlocuteur. Sois heureux, au moins, j’ai tenu ma promesse. Je l’ai protégé. »

Ses fins doigts agrippèrent les bras du brun, pour ainsi pouvoir sortir de cet endroit. Mais celui-ci ne daigna pas faire le moindre geste, et ça, c’était particulièrement embêtant, voire plus que ça. De sa gorge s’échappa un long grognement alors qu’elle serra son emprise sur le bras du jeune homme. Sauf qu’elle sentit que ça n’allait pas se passer aussi gentiment qu’elle le voulait, ce jour ne se passait pas selon ses envies. Foutus vingt-deux ans. Maudits vingt-deux ans. Il était certain qu’elle allait s’en souvenir de ceux-là.

« Pousse-toi. J’ai autre chose à faire que parler dans des toilettes. »

♥♦♣ Le Refuge. ♥♦♣
i'm his only star
j'ai rêvé une centaine de fois ✻  peu m'importe la douleur, attache-moi, je ne dois pas m'échapper. serre moi fort, secoue moi, je ne dois pas retrouver la raison. embrasse mes lèvres, un secret rien qu'à nous deux. ©️little wolf
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Célébrité

avatar
Je suis...
Masculin Messages : 5
Points : 10
Date de naissance : 18/12/1993
Date d'inscription : 30/09/2017
Age : 23


MessageSujet: Re: Ses yeux s'écarquillèrent en voyant cette silhouette beaucoup trop familière. [HoWon Lee (WooHyun Kim) - Hachiko Ichinose]   Lun 16 Oct - 16:48

HoWon leva les yeux au ciel en l'entendant parler. Oh, bien sûr. Donc il était égoïste, c'est ça ? Ce n'était pas lui, qui avait pleuré pour son enterrement, et ce n'était pas lui qui s'était pleuré après. Elle venait lui faire croire que ça ne lui faisait rien ? A d'autre. Pas à lui, ça ne prenait pas.  Mais bon, si dire ça la rassurait, eh bien soit. Il la laissait dire. Et le monde ne tournait certainement pas autour de lui, certainement pas. A choisir, lui aurait préféré être encore mort, pour pas avoir à se prendre la tête pour des conneries pareil. Ce n'était clairement pas son problème, surtout qu'il ne se souvenait de rien, et c'était ainsi.
Il haussa un sourcil en l'entendant ensuite parler de WooHyun. Se laisser tuer ? Oh, non. WooHyun n'irait pas jusque là. Elle devait sans doute mal le connaître, le mannequin avait un sacré tempérament de feu quand il le voulait, elle avait sans doute mal interprêté le faire qu'il ne l'ait pas repoussé, et HoWon était le seul responsable. Pas WooHyun. Mais bon, si elle voulait parler de lui, alors pourquoi pas.

-Quoi ? Tu veux que je te dise que je l'ai baisé plusieurs fois ? Ou qu'on a été ensemble un moment ? Choisis.

C'était vrai. Certes, ce n'était pas joli envers WooHyun de parler de lui ainsi, mais pour le coup, elle parlait de choses qu'elle ne connaissait pas, et HoWon avait horreur de ça. Elle ne connaissait pas WooHyun. Elle ne savait pas comment il réagissait face aux choses, comment il étaut susceptible de lui, ni même ce qu'il avait pu vivre avant. Elle l'avait protégé au collège, et puis quoi ? Qu'est-ce qu'elle savait de plus de lui ? Est-ce qu'elle avait seulement déjà vu son dos ou bien sa mâchoire pour oser le prendre de haut sur lui ainsi ?

-Tu devrais éviter de parler de lui. Tu ne sais rien.

Il en avait vu, des choses. Que personne ne pourrait se vanter d'avoir vu. Il l'avait déjà vu au plus bas, à chercher quelque chose, et il ne savait pas quoi. Il l'avait déjà vu, complètement hors de lui même. Et WooHyun n'était jamais vraiment le même. Est-ce qu'elle l'avait déjà vu être véritablement lui ? Sans doute pas. SungKyu avait dû le voir une fois, lui, tout au plus, une fois également. Et c'était tout. Parce que WooHyun ne s'était jamais dévoilé, et HoWon avait mis des années avant de réussir à le faire parler entièrement. Il y a des blessures qui ne se soignent pas. Qui ne se referment jamais. Et le mannequin en avait trop. Beaucoup trop.
Un léger sourire amusé se peignit sur ses lèvres. Elle s'en foutait ? Bah lui aussi s'en foutait, alors pourquoi elle revenait lui parler de ça, dans ce cas ? Ce n'était clairement pas son problème. Un rêve stupide hein... Donc elle crachait pleinement sur leur relation. Ils avaient sans doute plus rien à se dire dans ce cas. Ma foi, si elle, elle voyait les choses comme ça, à nouveau il ne pouvait rien faire. Non seulement il n'en avait pas envie, mais en plus parce que ça commençait à le gonfler, tout ça, à juste vouloir faire croire qu'elle était forte alors que non, il voyait pas à quoi ça servait. De la fierté mal placée, sans doute. Mais pourquoi pas, après tout. Elle était bien libre de faire ce qu'elle voulait, ce n'était plus le problème de HoWon.


-On a définitivement plus rien à se dire.

Ca allait mal tourné, il le savait, il valait mieux s'arrêter là. La jeune femme avait beau être un vampire en étant élue à la fois, face à sa force d'homme, elle ne pourrait rien faire. A part se téléporter, bien sûr. Et il ne voulait pas en arriver là, alors il se contenta de se décaler comme elle venait de lui demander, attendant juste qu'elle sorte pour aller voir si WooHyun avait rouvert les yeux.

♥♦♣ Le Refuge. ♥♦♣

Spoiler:
 


Thème:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Je suis...
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Ses yeux s'écarquillèrent en voyant cette silhouette beaucoup trop familière. [HoWon Lee (WooHyun Kim) - Hachiko Ichinose]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ses yeux s'écarquillèrent en voyant cette silhouette beaucoup trop familière. [HoWon Lee (WooHyun Kim) - Hachiko Ichinose]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cette ville est trop petite pour nous deux [Riful]
» (libre)[C] Saphire Amrod, nymphe démoniaque
» ANASTASIA - Attention à cette silhouette envoûtante, on croit voir passer un ange mais c'est l'enfer qui vous tente.
» Alek *Attention à cette silhouette envoûtante, on croit voir passer un ange mais c'est l'enfer qui vous tente.
» Seule sur le sable, les yeux dans l'eau. Le rêve était trop beau. [libre !]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Refuge  :: Bienvenue au Refuge ! :: Archives :: RP-
Sauter vers: