Refuge-RPG.
 
Pour voter pour le Forum. Clique

Partagez | 
 

 « Bad Man. » [WooHyun Kim & EunJi Hoseok]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Célébrité

avatar
Je suis...
Situation amoureuse : N'a d'yeux que pour Jun.
Masculin Messages : 50
Points : 11
Date de naissance : 08/04/1995
Date d'inscription : 28/08/2015
Age : 22


MessageSujet: « Bad Man. » [WooHyun Kim & EunJi Hoseok]   Mer 9 Aoû - 18:20

Malgré les nombreuses musiques, les nombreuses chorégraphies et les quelques interviews en solitaire, le jeune leader du groupe Dynamite, groupe ne s’étant pas éteint malgré le départ du dance leader, celui-ci n’avait encore effectué un shooting photo. Son ami, et chanteur principal, ainsi que visuel du groupe, en avait pris l’entière responsabilité. Il posait pour des marques de sous-vêtements, ou juste pour des magazines, en compagnie d’Hachiko, soit la chanteuse et mannequin qui avait brillé quelques mois après que Dynamite n’ait vu le jour. Mais le Vampire n’avait pas encore eût l’occasion de briller pour sa voix, plutôt pour le visuel qu’il offrait. Bien évidemment, le sorcier de feu avait déjà posé, mais rien qui n’était vraiment… Professionnel. Il posait pour promouvoir son groupe, il posait pour le photobook de chacun de leurs albums, et posait enfin pour montrer à ses fans qu’il les aimait et qu’il était toujours en vie. Qu’il était toujours Hope, le sourire éternel.

En ce jour, il n’allait ni écrire, ni s’entraîner sur une certaine chorégraphie, il allait poser pour son premier shooting sérieux. Pour la première fois dans sa carrière d’idole, EunJi allait se mettre dans la peau d’un mannequin, et offrir sa beauté aux photographes. Sa beauté était indéniable, il n’était pas laid, et demeurait assez agréable à regarder. Beaucoup l’admirait, et lui-même se demandait s’il pouvait admirer son reflet dans le miroir. Mais il n’était si narcissique que son meilleur ami… Il avouait juste ses talents. Mais il avouait tout aussi bien ses défauts, il fallait que ça pèse dans la balance, rien ne pouvait être parfait.

Ce fût donc pour la première fois qu’il se négligea, parce qu’il n’avait certainement pas eût le courage de bien s’habiller pour l’occasion. Après tout, les stylistes allaient certainement lui donner de nouveaux vêtements pour la séance photo, on allait sûrement arranger ses cheveux, bien que ceux-ci, décoiffés, lui donnaient un air plutôt attirant. Son pull bleu marine était assez large, et descendait sur son jean noir troué. Il n’avait pas tendance à être habillé ainsi, il avait toujours un certain style qu’il respectait, mais il s’en fichait, réellement. Il portait des chaussures en toiles très confortables, déjà plus agréable pour conduire sa vieille voiture de collection. Ah, son bijou, aussi précieux que son autre bijou dont il aimait se servir. Beaucoup de fois dans le passé, d’ailleurs. Mais il était un jeune garçon ivre de folie, pourtant, il pouvait dire qu’il s’était calmé à ce niveau-là, mais point avec sa voiture. Il avait beaucoup plus de mal à s’en séparer, et celui qui voudrait la lui retirer perdait immédiatement la vie.

Les lunettes de soleil sur le nez, et un coude sur le rebord de sa portière, il décocha un sourire légèrement charmeur à des demoiselles lorsqu’il fût arrêté au feu rouge. Ce n’était pas là bien méchant, et il n’attendait rien à part, peut-être, les voir fondre. Il avait un peu plus souri lorsqu’il vît que ce fût le cas, fier de lui. Le coréen ne changerait absolument jamais, malgré que son cœur fût déjà pris. Mais c’était un secret, rien ne devait arriver à cette certaine personne.
Une fois devant l’immeuble où se déroulait le shooting photo, le roux y pénétra, l’air sûr de lui, et pourtant, il ne l’était pas tant. Fierté, tu le tueras.

Mais il était bien temps d’oublier ceci, parce qu’une tornade blonde se jeta presque à son cou. Le coréen enleva ses lunettes de soleil, posant son regard brun intense sur la jeune femme, haussant légèrement un sourcil. Cette même femme avait pris goût à jouer avec sa mâchoire, à l’observer, comme s’il était un vulgaire jouet. Mais il ne rétorqua absolument rien, planté devant la porte à être observer dans les moindres détails. Il en avait pris l’habitude avec certaines fans qui voulaient bien plus qu’un autographe de lui, à vrai-dire.

Et il décocha ce même sourire qu’aux demoiselles lorsque la blonde légèrement… Folle, s’écria envers le mannequin, qui plus est était son manager : « c’est lui, le nouveau mannequin ? Il est parfait ! ». Les compliments étaient toujours les bienvenus.

« Je savais que tu avais un penchant pour moi manager, c’est sexy. Disait-il comme en habitude, il était toujours joueur envers WooHyun. »

♥♦♣ Le Refuge. Pouit nous accompagne. ♥♦♣
Chérie je peux bien être ivre, maintenant c'est toi que je bois. Jusque dans l'arrière gorge j'absorbe ce whisky que tu es.©️solosand

                 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ordre Epsilon

avatar
Je suis...
Situation amoureuse : Libre comme l'air ~
Masculin Messages : 342
Points : 428
Date de naissance : 08/02/1999
Date d'inscription : 26/08/2014
Age : 18
Localisation : --


Feuille de personnage
Pouvoir de votre personnage :
Histoire de votre personnage :
Caractère de votre personnage :

MessageSujet: Re: « Bad Man. » [WooHyun Kim & EunJi Hoseok]   Mer 9 Aoû - 20:02

Tourner la tête à gauche, ou la pencher légèrement à droite. Relever une jambe, laisser l'autre pendre dans le vide. Se mordiller légèrement la lèvre inférieure, fermer légèrement les yeux, pencher la tête en arrière pour dévoiler son cou, relever son haut pour dévoiler un morceau de son corps, ou baisser légèrement le sous-vêtement pour laisser entrevoir la hanche. WooHyun était devenu un expert pour allumer l'appareil photo sans entrer dans le vulgaire, et ainsi faire hurler ses fans. C'était sans aucun doute pour ça que Minah, la photographe était complètement dingue de lui. Même si elle était complètement dingue de base. Bien sûr. Il était le mannequin le plus en vogue, celui le plus demandé, et les contrats pour lui explosait les records au niveau des prix. Bon, tout ça lui passait au-dessus de la tête, WooHyun ayant toujours été très à l'aise financièrement. Mais sa carrière avait définitivement décollé, et tout allait vraiment très vite. Bien sûr, avec tout ça, venait tous les côtés négatifs. Les fans complètement tarés, ceux qui le suivaient la nuit, quand il rentrait chez lui, et autre truc du genre.

Aujourd'hui, il posait pour une marque de sous-vêtement. S'il faisait la première partie du shooting seul, ce ne serait pas le cas pour la deuxième. Le jeune manager avait eu la merveilleuse idée de faire participer un membre du groupe dont il s'occupait. EunJi. Celui qui recevait le moins de promotion, par rapport à MinJae. Il était donc temps que WooHyun s'occupe personnellement de lui. Et quoi de mieux que de lui faire faire un shooting avec lui pour qu'on parle un peu plus du jeune homme ? Rien, sans doute. Son idée était bonne. Excellente, et Minah avait tout de suite approuvé en voyant la tête du jeune homme. Bon ça, WooHyun avait levé les yeux au ciel, mais la jeune femme ne changerait sans aucun doute jamais de toute façon. Elle aimait les beaux hommes. C'était un fait.

Lorsque EunJi arriva, Minah abandonne le mannequin en train de poser pour se précipiter vers le nouvel arrivant, s'extasiant, et WooHyun roula des yeux encore une fois. Bien sûr. Il ne choisissait pas n'importe qui pour poser avec lui non plus, fallait pas pousser mémé dans les orties. Il voulait du professionnalisme avec lui. Lorsque Minah revient, ils purent terminer le shooting tranquillement, et WooHyun lança un regard amusé à EunJi lorsqu'il parla. Eh bien, s'il commençait à le provoquer...

-Juste pour toi trésor.

C'était un jeu, WooHyun n'était pas sérieux, pas totalement. EunJi l'avait entraîné avec lui, c'était presque une habitude entre eux. Le manager aimait bien lui envoyé des piques, comme il le faisait avec MinJae, sauf quand il fallait être sérieux, WooHyun n'hésitait jamais à leur remonter les bretelles, même s'il n'y en avait pas souvent besoin. Les garçons étaient toujours sérieux en règle générale. Une foie terminée, WooHyun attrapa un peignoir qu'une assistante lui apporta et l'enfila, afin de pas rester à poil non plus. Enfin, à moitié à poil. Et ce truc n'était pas vraiment un peignoir, si on prenait en compte le fait qu'il était en une sorte de satin noir, qu'il ne cachait pas sa poitrine et qu'il s'arrêtait au dessus des genoux. Sacré Minah, elle étonnera toujours le coréen.
Le mannequin finit par aller vers EunJi, l'invitant également à entrer un peu plus dans le studio. Ce n'était clairement pas le moment d'être timide. Mais WooHyun avait confiance en le jeune homme, il savait qu'il allait bien s'en sortir. Sinon, il ne lui aurait pas dit de poser avec lui. Il aurait peut-être du mal au départ, ce qui était normal, mais le manager n'était pas inquiet pour autant.

-Stresse pas trop. Ca va bien se passer. Même si cette folle est bien capable de nous faire poser à poil, ça m'étonnerait même pas. Bave juste pas trop.

♥♦♣ Le Refuge. Pouit nous accompagne. ♥♦♣

Uhuhuhu~:
 


Ying Yang ~:
 

~Sexy WooHyun~:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Célébrité

avatar
Je suis...
Situation amoureuse : N'a d'yeux que pour Jun.
Masculin Messages : 50
Points : 11
Date de naissance : 08/04/1995
Date d'inscription : 28/08/2015
Age : 22


MessageSujet: Re: « Bad Man. » [WooHyun Kim & EunJi Hoseok]   Jeu 10 Aoû - 15:43

Ah ça, très peu de personnes pouvaient ne pas prêter attention à certains détails comme le roulement des yeux de son manager, mais ce ne fût pas le cas pour lui. En réalité, il était véritablement attentif, faisait attention à des détails presque insignifiants. Et celui-ci ne lui avait pas échappé, et trahissait bien des choses. Est-ce que cette tornade blonde, qui devait cacher à un certain charme avec tant de maquillage et de légère vulgarité, était une sorte de femme légèrement folle, avec de certaines pensées assez déplacées envers les jeunes hommes qu’elle trouvait charmants ? Mon dieu, lui qui était joueur avec n’importe qui, la jeune femme, qui semblait être photographe, allait finir par devenir plus folle encore.
Mais pour le coup, le coréen s’arrêta simplement sur son petit jeu avec le mannequin. Ce fût pour cette raison qu’un léger sourire, toujours si craquant, mais amusé se dessina sur ses lèvres parfaitement roses. Trésor était là un joli surnom, et il était clair qu’il en était un. Il se garderait bien de le dire, mais un peu de narcissisme n’allait pas le tuer, ni lui, ni personne d’autre. Et tant que cela restait dans les règles du jeu, tout irait.

« Je savais que tu ne pouvais pas me résister, tu es vraiment très accro à moi, gamin. »

Quatre années de plus n’étaient pas à prendre à la légère, et pourtant, les deux jeunes hommes, autant MinJae qu’EunJi, se faisaient remonter les bretelles bien souvent par ce même jeune garçon. Gamin était simplement un signe plus ou moins affectif, ou tout du moins, une preuve formelle que le roux appréciait son manager, et ce depuis leur première année au sein de Dynamite. WooHyun n’était pas pris pour un simple adolescent, mais pour un jeune homme comme les deux idoles. Surtout qu’il ne faisait pas bien son jeune âge, mais qu’il avait l’apparence d’un véritable homme. Autant le visage que le corps, d’ailleurs. Et le leader pouvait parfaitement en être témoin, puisqu’il l’observait durant son shooting solitaire.

Les mains les poches de son jean noir, il était adossé, les jambes croisées, contre un mur de l’enceinte. Simple histoire d’être plus à l’aise en attendant un quelconque signe de la part des photographes. Mais ce fût l’accoutrement de son jeune ami qui le fît réagir, voire légèrement rire. Si ceci était appelé peignoir, lui était devenu le Roi d’Angleterre. Du satin noir, dévoilant la poitrine et les jambes de la personne qui le portait… On aurait dit quelque chose de très érotique, et bizarrement, son regard s’était tourné vers la femme blonde qui n’avait de cesse de le dévorer des yeux.

« J’étais certain que cette femme était pas normale. Et t’inquiètes pas pour moi, je baverai juste sur mon corps. »

Il avait donc la certitude que cette femme n’avait rien de bien normal, mais au point de les faire poser entièrement nus, cela relevait plus de la folie qu’autre chose. Et ça ne ressemblerait plus à un simple magazine, mais bien plus à quelque chose de très interdit. Et très peu chaste. Il serait d’ailleurs contre, il n’était pas si innocent, mais tout de même.
Avançant dans le studio, il fût totalement surpris par le styliste l’accaparant immédiatement après avoir posé les pieds en plein milieu de la pièce. Au moins, il n’était pas laissé de côté, il en était bien certain. Coiffeuse, maquilleuse, styliste, photographe… Il comprenait l’engouement de son meilleur ami quant au travail de mannequin, mais lui avait la chance de poser avec la jeune femme de ses rêves, et cette femme avait une beauté sincère. Le coréen n’allait pas se plaindre, WooHyun était un bon ami, un excellent manager et un très bel homme, alors lui aussi avait bien de la chance.

Il hochait plusieurs fois la tête lorsque l’on lui expliqua ce qu’il fallait faire et pourquoi ce shooting était fait. Pour une marque de sous-vêtements. C’était assez amusant, d’ailleurs.
On lui donna d’ailleurs son seul habit : un caleçon d’un gris sombre et assez somptueux. Celui-ci montrait parfaitement ses hanches, ainsi que son V. Ses muscles étaient assez marqués, surtout depuis qu’il s’entraînait beaucoup plus à la danse. Il n’avait jamais été aussi musclé. Il ne l’était pas énormément, mais juste parfaitement, comme il le fallait. La coiffeuse avait laissé ses cheveux en bataille, cela lui donnait un air vraiment plus attirant, et la maquilleuse avait légèrement maquillé son visage, pour que les photos soient meilleures encore.

La blonde s’écria de faire un essai seul avec lui, devant l’objectif pour le mettre dans le bain. Le coréen lança alors un regard vers son manager, lui lançant aussi un petit sourire. Il se mit alors devant l’objectif, mordillant sa lèvre. Un simple tic, attendant patiemment qu’on lui donne les consignes.

♥♦♣ Le Refuge. Pouit nous accompagne. ♥♦♣
Chérie je peux bien être ivre, maintenant c'est toi que je bois. Jusque dans l'arrière gorge j'absorbe ce whisky que tu es.©️solosand

                 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ordre Epsilon

avatar
Je suis...
Situation amoureuse : Libre comme l'air ~
Masculin Messages : 342
Points : 428
Date de naissance : 08/02/1999
Date d'inscription : 26/08/2014
Age : 18
Localisation : --


Feuille de personnage
Pouvoir de votre personnage :
Histoire de votre personnage :
Caractère de votre personnage :

MessageSujet: Re: « Bad Man. » [WooHyun Kim & EunJi Hoseok]   Jeu 10 Aoû - 18:02

Un léger sourire en coin se peignit sur les lèvres de WooHyun en entendant le jeune homme parler. Bien sûr, il était totalement accro à lui voyons, c'était plus qu'évident. WooHyun était bi, à tendance plus homosexuel qu'hétérosexuel, et ne l'avait jamais caché. Au contraire. Il aimait les hommes. Les beaux hommes. Plus grand que lui, viril, plus vieux, comme la majorité des femmes sûrement. Même s'il ne boudait pas ces dernières. L'amour, ça ne choisit pas. Ça tombe sur nous sans que l'on s'en rendre compte, et le coréen ne comptait pas aller contre l'ordre des choses. Mais le fait que EunJi lui dise qu'il était accro à lui était particulièrement amusant.

-Hm, bien sûr. Mais ose me dire que tu ne l'es pas autant.

Heureusement que les personnes autour connaissaient un minimum le jeune homme, sinon on aurait franchement pu croire que WooHyun était en train de le draguer, mais ce n'était franchement pas le cas. Il était encore et toujours dans la provocation, pour changer. Il aimait sans doute beaucoup trop ça pour s'arrêter, et ne le ferait sans doute pas. C'était un moyen d'auto-défense, après tout. Il ne dit rien au surnom qu'il employa. Il était habitué, EunJi l'appelait souvent comme ça. Il avait raison en un sens, même s'il n'était pas énormément plus âgé que lui non plus. Par contre, quand WooHyun leur passait un savon, lui, autant que MinJae, avaient tout intérêt à filer droit s'ils ne voulaient pas se faire un peu plus défoncer.

Il laissa l'équipe s'occuper de lui, pendant que lui allait voir les clichés qu'il venait de prendre. Tant qu'à faire, autant voir s'il avait fait du bon travail ou s'il devait tout recommencer. Ce qui le ferait franchement chier. Mais en règle général, il n'y avait pas de problèmes. Tout se passait toujours bien. WooHyun n'avait pas à ce plaindre du professionnalisme du personnel de l'agence. Il n'y avait jamais eu aucun problème. Il se dirigea ensuite vers la styliste pour qu'il puisse se changer. Si EunJi avait eut le droit à du gris, lui, devait porter du noir. En comparaison au jeune homme, il était sans doute légèrement moins musclé. Son corps était plus fin, comme on lui disait souvent, un corps de femme : sa taille était évasé. WooHyun était svelte, et fin à la fois. Bon, il n'allait pas se plaindre ; son corps était beau, s'était indéniable. Il lança un regard amusé au jeune homme en l'entendant parler. Ben voyons.

-Narcissique en plus.

Il laissa la coiffeuse lui ébouriffer les cheveux, puis WooHyun alla se poster à côté de la photographe afin de voir ce que faisait EunJi. Il grimaça légèrement. Mouais, il savait déjà ce que Minah allait lui dire.

-Oh trésor, t'es un peu rigide quand même. Détend toi.

Il lui fit ensuite signe de s'approcher. Ils avaient oublier un truc important pour les shooting de ce genre : l'huile. En général, les maquilleurs leur disaient toujours de mettre de l'huile, histoire de faire ressortir leurs muscles, et de rendre un côté plus brillant et beau à leur peau. Il laissa EunJi s'asseoir -parce que c'était plus simple-, avant de s'agenouiller afin de commencer par ses jambes, afin de remonter, lui en mettant partout. Enfin, presque partout. Pas besoin de toucher ce qui était cacher par le morceau de tissus. Il lui lança un regard légèrement taquin.

-Reste calme, surtout. Bon par contre, je pensais pas qu'ils allaient partir sur ce genre de concept pour un premier shooting. Je pensais que ce serait... Plus habillé.

♥♦♣ Le Refuge. Pouit nous accompagne. ♥♦♣

Uhuhuhu~:
 


Ying Yang ~:
 

~Sexy WooHyun~:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Célébrité

avatar
Je suis...
Situation amoureuse : N'a d'yeux que pour Jun.
Masculin Messages : 50
Points : 11
Date de naissance : 08/04/1995
Date d'inscription : 28/08/2015
Age : 22


MessageSujet: Re: « Bad Man. » [WooHyun Kim & EunJi Hoseok]   Dim 13 Aoû - 12:09

C’était évident, il était complétement fou et il lui était addictif. Si le jeune mannequin était dans la provocation, le coréen se ferait un malin plaisir à plus pousser, encore et encore. Ce n’était qu’une blague entre eux, et son meilleur ami pouvait aussi en avoir le droit, bien que ces temps-ci, il semblait bien plus dépendant d’une certaine demoiselle. Il niait, mais l’amour se remarquait, même à des milliers de kilomètres. Il brillait dans le regard, pétillait dans le sourire de la personne à qui l’on daignait avoir une affection bien plus naissante qu’une simple amitié. Ou qu’une relation charnelle. C’est ainsi qu’il était simple de remarquer que le leader et son manager riaient de cette provocation, que c’était de cette façon qu’il aimait se taquiner, et non pas en se mettant coup sur coup, à boire des bières en pleine nuit à se rappeler le souvenir d’une voiture brûlée. Ah, EunJi, il fallait qu’il arrête de penser au Vampire, vraiment.

« Bien-sûr que je suis accro à toi, t’es trop canon. »

Son rire avait éclaté en milles éclats, parce qu’il était fier de cette phrase. Il ne niait pas là que le jeune brun était indéniablement beau, mais il n’y avait pas que cela qui comptait dans l’histoire. Le Sorcier ne doutait pas que l’Humain cachait de grands secrets, tout le monde peut cacher un secret sur sa vie, ou même d’innombrables secrets sur une histoire certaine. Mais il ne lui en voulait pas, parce que WooHyun étaient toujours derrière MinJae et lui, à observer s’ils ne manquaient de rien, s’ils allaient bien, si les tournées, les entraînements et tout ce que devait faire une idole, ne les épuisaient pas trop. Alors d’un côté, il était addictif ce jeune garçon, simplement parce qu’il était un manager en or.
Il lui adressa un clin d’œil, car le roux avait aimé être dit « narcissique ». Il était certain de baver sur son propre corps était clairement narcissique, mais il se trouvait lui-même très -très- charmant. Il était sûr de lui, bien qu’un peu tendu par ce premier shooting. Pour une fois qu’il était dans le champ d’un objectif pour autre qu’un de ses albums.

Le fait qu’il était tendu se ressentait, et surtout, se voyait. Ses épaules s’étaient contractées, comme s’il craignait quelque chose. Son regard observait la photographe folle, et disons que son expression avait changée. Elle était passée vers quelque chose d’un peu tendue, elle-aussi. Et la grimace du brun ne fît que confirmer ses doutes. Il s’essaya donc à décontracter ses épaules, soufflant légèrement, ses lèvres formant un parfait « o ».

Mais il fût appelé à tout autre chose. Il s’asseyait donc avant d’observer ce que son manager comptait lui mettre sur la peau, jusqu’à voir l’huile. Les jambes, les bras, ses épaules, le bas de son torse… Tout s’était bien passé, sauf à ce moment précis. EunJi avait repoussé la main de WooHyun lorsqu’il allait s’attaquer à sa poitrine, surtout celle de droite. Sur celle-ci se trouvait une cicatrice assez voyante, que personne n’avait le droit de toucher. Son feu venait alors de se réveiller, sa peau devenant brûlante, tout du moins, très chaude. Dans son regard, il se demandait si l’on pouvait apercevoir une flamme brillant. Ce serait le comble, lui qui cachait bien sa magie.
Il prit alors l’huile dans ses mains et l’appliqua lui-même sur cet endroit qui en avait été privé. Il n’osa pas adresser un seul regard vers l’Humain, ni même vers le personnel du studio. Il avait comme un sentiment d’insécurité, mais ne s’y arrêta pas.

« S’il te plaît, ne touche plus à cet endroit. Murmura-t-il envers le jeune brun. »

Son sourire d’ange revînt sur ses lèvres lorsqu’il reprit place devant l’objectif. La tornade blonde lui donna quelques instructions pour être plus détendu, ce qu’il entreprit pour se sentir mieux. Il ne sentit pas son feu disparaître, non, il était toujours bien présent. La guerre l’avait marqué, mais personne n’avait encore posé la main sur sa cicatrice. Pas même son meilleur ami, car il l’avait interdit. Ni même Jun, son compagnon.

Plus les photos défilaient, plus il sentait à l’aise. Il n’était pas digne d’un professionnel, mais les poses étaient plus naturelles, et moins tendues, beaucoup moins tendues. Il observait attentivement l’objectif, et quelques fois la photographe qui avait l’air de jubiler sur sa place. Un peu plus, et elle sautillerait sûrement de joie en voyant que le roux faisait un assez bon travail. Il se plaisait donc au rôle de mannequin, et ce n’était vraiment pas désagréable.
Au bout peut-être d’une quinzaine de photos, la folle blonde affirma qu’il était temps que les deux jeunes hommes, WooHyun et EunJi, fassent le shooting ensembles. Et il se sentit tendu, pour la scène d’auparavant. Ce n’était pas une menace, mais comme un avertissement que de lui interdire de le toucher à la poitrine. Que pouvait-il lui dire ?

« Tu as une occasion pour te coller à moi. »

Rien de tel que le jeu pour détendre l’atmosphère, et puis, il n’allait certainement pas s’arrêter sur cet incident. Du moins, il espérait que ce soit de même pour le jeune brun. Ce fût donc ainsi qu’on leur dicta des poses, des mouvements à faire. Pour le plus grand plaisir de la photographe.

♥♦♣ Le Refuge. Pouit nous accompagne. ♥♦♣
Chérie je peux bien être ivre, maintenant c'est toi que je bois. Jusque dans l'arrière gorge j'absorbe ce whisky que tu es.©️solosand

                 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ordre Epsilon

avatar
Je suis...
Situation amoureuse : Libre comme l'air ~
Masculin Messages : 342
Points : 428
Date de naissance : 08/02/1999
Date d'inscription : 26/08/2014
Age : 18
Localisation : --


Feuille de personnage
Pouvoir de votre personnage :
Histoire de votre personnage :
Caractère de votre personnage :

MessageSujet: Re: « Bad Man. » [WooHyun Kim & EunJi Hoseok]   Dim 13 Aoû - 14:30

WooHyun sourit légèrement en entendant le jeune homme parler. Oh, tiens, il avait l'impression d'avoir déjà entendu ça, pas de la part du garçon cependant. Il était même sûr qu'il l'avait déjà entendu. Pas mal de personnes se permettaient d'être familières avec lui, certaines qu'il ne connaissait même pas. Comme les fans un peu trop extrêmes, pensant à tord et à travers que WooHyun était leur propriété, ce qui n'était certainement pas le cas, il n'appartenait à personne. Mais WooHyun ne pouvait souvent rien dire, seulement se défendre lorsque cela dégénérait un peu trop, mais le problème était souvent le même : s'il se retrouvait face à un magicien, il ne pouvait pas faire grand chose malheureusement. Il avait beau être doué en arts martiaux, face à la magie, il était foutu.

Il releva le regard vers le leader en l'entendant parler. Ne pas toucher à cet endroit... Il parlait de sa poitrine. Il semblait avoir une cicatrice à cet endroit, cependant, WooHyun n'allait pas s'attarder. Ce n'était pas poli, et il ne voulait pas mettre Eunji mal à l'aise. Ce n'était clairement pas son but. On a tous des secrets. Des choses que l'on ne veut pas révéler. Et WooHyun le comprenait parfaitement. Lui aussi en avait. Lui aussi avait des choses qu'il ne voulait pas révéler, sous aucun prétexte. Des choses trop compliquées pour lui, trop douloureuses. Qui faisaient remonter des souvenirs terribles. Alors il n'allait certainement pas incommoder Eunji avec ça. C'était peut-être dû à la guerre, il ne savait pas, et WooHyun en gardait de très mauvais souvenirs également. Il ne se souvenait plus vraiment, juste des expériences et du nombres de morts qu'il y avait eu. Et quand des magiciens l'avaient retrouvé à moitié mort, il se demandait encore comment ils avaient fait pour le sauver. Mais tout ça, allait finir par appartenir au passé, et il finirait par oublier.

-Excuse moi.

EunJi était bien plus à l'aise face à l'appareil photo, et c'était une bonne chose. Comme tout, on ne pouvait pas y arriver du premier coup. Mais EunJi semblait être assez doué pour ça, ce qui était vraiment une bonne chose. Au moins, WooHyun n'aurait pas besoin de lui expliquer pendant 3 plombes, il semblait savoir quand prendre les poses, même si pour ça, c'était une question de logique. Et EunJi semblait l'avoir. Bien.
WooHyun tourna la tête vers la jeune femme lorsqu'elle lui dit qu'ils allaient pouvoir commencer les photos, et le mannequin hocha la tête. Il avait fait en sorte qu'on ne le prenne pas de dos, ou si c'était le cas, que les photos soient légèrement retouchées. Il ne tenait pas à ce que ses cicatrices se voient. EunJi allait déjà les voir, il n'avait pas besoin que tout le monde le sache non plus. C'était hors de question.

Il retira son peignoir, laissant la coiffeuse le recoiffer -ou le décoiffer plutôt- un peu, avant de rejoindre EunJi devant l'appareil photo. Il sourit légèrement en l'entendant parler. Se coller à lui hein... Il allait ouvrir la bouche pour répliquer, mais Minah fut beaucoup plus rapide que lui.

-En réalité, c'est toi qui va te coller à lui, sexy. Puisque tu es plus grand, ça n'ira pas trop si WooHyun dirige. WooHyun, met toi dos à lui, et collez moi tout ça, je veux pas d'espace entre vous. Les mains sur les hanches de WooHyun, EunJi.

WooHyun écarquilla légèrement les yeux, se reprenant rapidement cependant. Minah savait parfaitement qu'il n'aimait pas être collé aux autres. Il le tolérait, mais le pire était sans doute qu'on le touche. Surtout aux hanches. C'était plutôt intime comme position, mais WooHyun savait parfaitement qu'il ne pouvait rien dire. Juste se taire et faire son travail. Rien d'autre. Il devait juste ne pas trop le montrer pour ne pas mettre le jeune homme mal à l'aise. Il ne voulait pas qu'il soit déconcentré à cause de lui non plus. Il ne voulait pas qu'il pense qu'il avait un problème avec lui, parce que ce n'était clairement pas le cas.

-Oh, sexy, glisse aussi un peu les doigts sous l'élastique.

WooHyun lança un regard mauvais au photographe, qui fit semblant de ne pas le remarquer. Il ne pouvait rien dire à nouveau. C'était son travail. Il devait juste prendre ça avec humour, et surtout ne pas laisser trop voir. Mais son corps était un peu tendu, et EunJi allait forcément le remarquer quand il se collerait à lui. Il releva son regard noir vers lui, parce qu'ils ne pouvaient pas non plus attendre trois plombes pour faire ce que la jeune femme voulait. Et lui lança un léger sourire.

-N'en profite pas trop.

HRP:
 

♥♦♣ Le Refuge. Pouit nous accompagne. ♥♦♣

Uhuhuhu~:
 


Ying Yang ~:
 

~Sexy WooHyun~:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Célébrité

avatar
Je suis...
Situation amoureuse : N'a d'yeux que pour Jun.
Masculin Messages : 50
Points : 11
Date de naissance : 08/04/1995
Date d'inscription : 28/08/2015
Age : 22


MessageSujet: Re: « Bad Man. » [WooHyun Kim & EunJi Hoseok]   Dim 13 Aoû - 15:19

Les excuses du jeune brun étaient acceptées, d’où ce petit sourire rassuré et compatissant. Il n’avait pas dit un seul mot, ni même n’avait avoué que ce n’était pas si grave que cela, qu’il n’avait pas glissé sur une rampe dangereuse. Glissante, dangereuse et douloureuse. Quelques fois, il avait cette impression d’être sur le champ de bataille à nouveau, d’observer ces corps à terre, ces cris de désespoir, de douleur intense. Ces pleurs d’enfants, ces cris de rage. Il revoyait encore ses mains en feu, son visage balafré par quelques égratignures et ces Humains devant lui, tenant ces armes créées spécialement pour détruire toutes traces de magie. Il revoyait Hachiko auprès de lui, les yeux d’un rouge vif mais pourtant si sombre, tenant un sabre blanc à la main, taché de sang. Il revoyait MinJae, prêt à bondir, les yeux de la même couleur de ceux de son amie. Il entendait de nouveaux les coups de feu, cette balle traversant le flanc gauche de la jeune femme, et celle se logeant dans sa poitrine droite.
Il sursauta d’ailleurs au souvenir de cette dernière balle, et surtout qu’une voix l’extirpa de ses lèvres. La voix qui l’avait incité à reprendre place devant l’objectif. Il n’en remercierait jamais assez la photographe pour l’avoir extirpé de si mauvais souvenirs, mais il se retiendrait bien d’y retourné une fois de plus. La guerre faisait partie d’un sombre passé, il fallait désormais laisser place à un avenir plus proche qu’on ne le croit.

Penchant légèrement la tête, il allait s’apprêter à tendre l’oreille vers son manager quand la folle blonde prit instinctivement la parole. Soit, se coller à WooHyun n’était pas dérangeant, quoi qu’il fût surpris que cela puisse faire. Il avait observé les nombreux clichés de son meilleur ami avec sa jeune compagne, amie mais d’une étrange amitié. Ils étaient collés l’un à l’autre, étaient particulièrement attirants, voire très sexy. Ils rendaient bien, se mêlaient bien ensembles, donnaient du rouge aux joues. EunJi avait donc trouvé ces photos parfaitement adaptées à eux, et normales à admirer, parce qu’ils les admiraient et attendait patiemment que MinJae daigne avouer son amour envers elle, et vice-versa, d’ailleurs.
Autant ici, il avait eût un long doute. Il n’avait rien contre les hommes, puisque son compagnon en était un, mais il préférait être collé à une femme. Il en serait bien moins gêné, et surtout qu’il voyait WooHyun comme son manager, et comme un ami cher. Même collé à MinJae, il aurait été gêné, et aurait certainement refusé. Il ne refusa pas ça, mais c’était tout autre chose qui allait se passer.

Premièrement, glisser ses mains sur les hanches du mannequin était quelque peu agaçant. Il n’osait même pas être un leader qui voulait se commander lui-même, qu’il voulait faire ce que bon lui semblait tant que ceci répondait aux attentes demandées, alors poser ses mains sur son propre patron, ça allait être bien compliqué. Mais ce ne fût pas le pire.
Sa mâchoire s’était contractée, tant il était comme dégoûté d’entendre ça. Qu’est-ce qu’elle voulait de plus cette photographe ? Qu’EunJi se mette à genoux, abaisse le caleçon du mannequin et se mette à faire des choses peu chastes devant l’objectif ? Complétement folle, et qui plus est très perverse.

« Vous voulez qu’on se mette à baiser devant l’objectif aussi ? Pauvre folle. »

Son feu venait de redoubler d’intensité face à cette colère naissante. Et lorsque EunJi était énervé, c’était un très mauvais signe pour son entourage. Sa main en avait fait les frais, les frais d’une haine sans nom. Il l’avait broyé et coupée à plusieurs endroits par un mur et un miroir qu’il avait brisé de coups de poing, et WooHyun l’avait démonté pour avoir été aussi irresponsable. Il s’en souvenait comme-ci c’était hier.
Par chance, l’huile ne collait pas, et l’avait juste rendu plus luisant de beauté. Il pouvait alors se changer, ayant quand pris le temps d’enlever ce stupide caleçon. La photographe prit d’ailleurs une remarque cinglante lorsqu’elle l’appela une nouvelle fois « sexy ». Ce nom commençait déjà à lui taper sur les nerfs, tant la voix mielleuse de la blonde était un supplice. Il savait que ce comportement était digne d’une idole capricieuse, mais, pour son cas, il s’agissait d’une idole en désaccord avec le travail qu’il devait faire.

Mettant son téléphone et ses clés dans les larges poches de son pantalon noir, EunJi passa la sortie du studio, passant sa main dans ses cheveux roux. Il n’en revenait pas, et ne comptait sincèrement pas remettre les pieds dans ce studio avant une bonne paire de semaines, surtout si cette photographe était toujours celle qui allait effectuer ses clichés.

Il entendit alors quelqu’un franchir la sortie de l’enceinte à son tour. Le coréen savait parfaitement de qui il s’agissait, et il se tourna presque brusquement vers lui, gardant une distance assez grande. Il était froid, brûlant.

« Quoi ? Y’a un problème ? »

♥♦♣ Le Refuge. Pouit nous accompagne. ♥♦♣
Chérie je peux bien être ivre, maintenant c'est toi que je bois. Jusque dans l'arrière gorge j'absorbe ce whisky que tu es.©️solosand

                 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ordre Epsilon

avatar
Je suis...
Situation amoureuse : Libre comme l'air ~
Masculin Messages : 342
Points : 428
Date de naissance : 08/02/1999
Date d'inscription : 26/08/2014
Age : 18
Localisation : --


Feuille de personnage
Pouvoir de votre personnage :
Histoire de votre personnage :
Caractère de votre personnage :

MessageSujet: Re: « Bad Man. » [WooHyun Kim & EunJi Hoseok]   Dim 13 Aoû - 21:11

Leur dispute, s'il pouvait appeler ça comme ça, n'avait pas vraiment été violente. Non. Il n'y avait pas eu de coups échangés, ni d'insultes, rien de tout ça. Cela remontait à plusieurs jours maintenant, durant lesquels WooHyun n'avait pas revu EunJi. Il avait strictement refusé. Le jeune homme l'avait réellement vexé, et WooHyun avait une trop grosse fierté pour faire comme si de rien n'était. Il avait surtout tapé là où ça faisait mal, en plein dans les cordes sensibles. Même s'il le savait pas. Et d'un côté, WooHyun l'avait déjà pardonné : parce que EunJi ne savait pas ce qu'il avait vécu et ne pouvait donc pas savoir que ce qu'il lui avait dit ne passait réellement pas pour WooHyun.

Tout était parti d'une raison assez simple. Leur shooting photo. Qui avait été annulé. Minah était allée beaucoup trop loin, et WooHyun devait admettre qu'il était soulagé qu'il n'ait pas eu lieu. Même si le comportement de EunJi n'avait pas été, somme toute, vraiment professionnel. Pas du tout même. Il était parti comme ça, sous un excès de colère quant aux conditions de travail, que WooHyun avait également trouvé minable. C'était bien la première fois que la photographe avait demandé un shooting autant osé, et le mannequin en avait touché deux mots au CEO de l'agence. Il était hors de question que cela se reproduise.
Quand EunJi était parti, WooHyun l'avait rapidement suivi, non sans avoir lancé un « il faut qu'on parle toi et moi » à la photographe, qui n'avait pas été tranquille du tout. Tant mieux pour elle. Elle avait de quoi flipper pour le coup. WooHyun s'était donc rhabillé en vitesse avant de partir à la suite du jeune homme. En premier lui pour s'excuser des conditions de ce shooting, WooHyun ne savait pas que cela partirait comme ça, et si ça avait été le cas, jamais il n'aurait mêlé le jeune homme à tout ça. Seulement, il fut à peine dehors que le leader se retourna vers lui, se montrant relativement sec et froid envers lui. Et WooHyun fronça les sourcils. Il allait devoir vite se calmer. Il n'était pas le seul à avoir fait les frais de tout ça, et WooHyun n'en était pas responsable.

-Je voulais simplement m'excuser pour les conditions d'aujourd'hui, je ne pensais pas qu'elle partirait sur un projet comme ça. Seulement, tu peux pas te comporter comme un gamin et faire un caprice parce que ça te plaît pas. C'est ton travail. Tu dois rester professionnel.

Il n'était pas vraiment en train de le disputer, il lui rappelait juste ce pour quoi il était ici : travailler. Ils auraient toujours pu s'expliquer avec l'équipe ensuite pour mettre au clair tout ce qu'il s'était passé. Mais WooHyun n'en voulait clairement pas à EunJi. Il n'avait rien fait, n'était pas responsable de tout ça, il s'était seulement montré impulsif, et c'était cela que WooHyun reprochait au jeune homme. Rien d'autre. Seulement, le leader semblait être bien énervé, et il avait eu des mots envers WooHyun qui, aujourd'hui encore, ne passait pas du tout. C'était la première fois que WooHyun se montrait hostile envers ce dernier. Mais lorsqu'il l'avait entendu parler, ses yeux s'étaient écarquillés, sa bouche s'ouvrant et se refermant. Au départ, il avait eu du mal à accepter les mots que EunJi venait d'employer. Sans doute parce qu'ils avaient emmené avec eux tout un tas de souvenirs beaucoup trop douloureux pour le mannequin. Ses yeux étaient passés très rapidement au turquoise avant de revenir, une bourrasque de vent semblant sortir de lui. Mais WooHyun ne s'en était pas rendu compte.

Il lui avait dit de dégager.

Aussi simple que cela, mais très froidement et sèchement, il lui avait dit de dégager. De foutre le camp d'ici. Et cela n'avait pas été plus loin. Il n'y avait pas eu d'insultes, pas de coups. Rien du tout. Seulement une violence dans quelques mots, et rien d'autre. Et cela avait grandement suffit à WooHyun. Il savait qu'éviter EunJi n'allait rien arranger. Il était son manager, il devait pas conséquent lui faire comprendre que son comportement n'était pas tolérable. Mais WooHyun ne pouvait pas. Parce qu'il avait eu raison de partir. Et qu'il ne savait pas que ses mots étaient beaucoup trop forts pour WooHyun. Alors le mannequin l'avait déjà pardonné.
Aujourd'hui était un jour spéciale. EunJi devait faire des photos seuls pour le photobook de l'album du groupe, et WooHyun devait obligatoirement l'accompagner. En tant que manager, il n'avait pas le choix. Alors il était venu le chercher. Cependant, hors de question de monter jusqu'à chez lui, il attendit dans sa voiture en bas de chez lui. Il était encore tôt, autour de 7 heures du matin, et pourtant WooHyun était parfaitement réveillé. Lorsqu'il entendit la portière claquée ainsi que le bruit d'une ceinture que l'on attache, WooHyun se déboîta afin de s'engager sur la route, roulant tranquillement. Il n'y avait pas trop de circulation à cette heure, mais il fallait toujours être prudent. Surtout que le studio était assez loin. Mais WooHyun ne jeta aucun regard au jeune homme à côté de lui, et n'échangea aucun mot. Il l'avait pardonné, mais ressentait tout de même cette amertume envers lui.

♥♦♣ Le Refuge. Pouit nous accompagne. ♥♦♣

Uhuhuhu~:
 


Ying Yang ~:
 

~Sexy WooHyun~:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Célébrité

avatar
Je suis...
Situation amoureuse : N'a d'yeux que pour Jun.
Masculin Messages : 50
Points : 11
Date de naissance : 08/04/1995
Date d'inscription : 28/08/2015
Age : 22


MessageSujet: Re: « Bad Man. » [WooHyun Kim & EunJi Hoseok]   Ven 18 Aoû - 16:37

Cela faisait déjà plusieurs jours que leur dispute avait eu lieu, que le manager avait était plus sec qu’il ne l’aurait été en temps normal. Celui-ci s’était montré tout d’abord compréhensif, et avait essayé de lui faire comprendre que son comportement n’avait pas été digne du métier. Il ne savait combien d’appels et d’e-mails qu’il avait reçu depuis cette fameuse scène : des milles excuses envers lui pour le comportement de la photographe qui avait été plus qu’osé. Or, son manager lui avait bien fait comprendre qu’il avait particulièrement mal réagit envers le personnel et le mannequin, jusqu’au moment où le coréen avait ouvert la bouche. Son énervement avait pris le dessus, et pour une fois, ce ne fût pas la violence physique qui eût pris le dessus, mais bien celle des mots. Pourtant, sur le coup, il n’avait absolument pas regretté ce qu’il avait dit, puisqu’il ne savait pas que le mannequin avait vécu bien des choses dans ce domaine. Alors EunJi n’avait rien regretté, ne s’était absolument pas senti coupable.
« Si tu aimes être tripoté, c’est ton problème. J’ai pas signé pour cette connerie. » ; Le jeune homme avait été particulièrement froid, son feu ne pouvait en aucun cas réchauffer l’atmosphère. Sa mâchoire s’était contractée, et malgré cet air trois fois plus attirant qu’en temps normal, un léger sourire nerveux s’était peint sur ses lèvres, avant qu’il n’humidifie ses lèvres. Il n’avait absolument rien dit, et s’en était allé dès que son manager le lui avait dit. Il n’avait pas obéit, mais il préférait partir bien loin de cet enfer.

Lorsqu’il reprit le volant, sa main semblait s’être refermée plus que durement sur celui-ci. Il roulait si vite, qu’il défiait sa propre bonne conduite sur la route. Il pouvait parfaitement être arrêté et se voir faire retirer son permis, mais personne ne semblait avoir fait attention à son comportement, pas comme les autres semblaient le faire. Il était indépendant, et il dictait lui-même ses règles à suivre. Ce qui n’était que très rarement accepté.
Aujourd’hui, ce n’était pas sa propre voiture, qu’il avait poussé plus tôt dans une course rapide avec son esprit, mais celle de son manager, à qui il n’avait pas parlé depuis de longs jours, qu’ils allaient prendre pour se rendre à un shooting pour un nouvel album de Dynamite. Pour ce coup, EunJi avait espéré que son meilleur ami soit de voyage avec eux, après tout, ils allaient tous deux devoir bouger de nouveau pour les photos du duo. Mais MinJae n’était pas présent.

EunJi s’était donc habillé d’un jean simple, de chaussures en toiles et d’un gros sweat noir. Une fois de plus, il ne s’était clairement pas embêté, de toute manière, une fois au lieu de rendez-vous, la styliste, qu’il appréciait grandement, allait lui donner de quoi s’habiller. Il s’agissait d’un photobook dans un hangar, puisque EunJi était celui qui fût brisé dans l’histoire de l’album. Un garçon qui vivait au jour le jour, pleins de remords et bêtises en tout genre. Contrairement à MinJae, qui était son total opposé dans cette histoire, EunJi était un garçon à la vie très difficile.
Les yeux encore endormis, et les cheveux clairement en bataille, et désormais bruns, EunJi entra dans la voiture de son manager, claquant la porte après son entrée. Le pauvre avait de grandes jambes, qu’il devait bien étirer. Il s’attacha au moment où le conducteur déboita sur la route, et sa mâchoire se contracta à nouveau. Sincèrement, il se sentait mal à l’aise dans cette voiture, alors que les deux jeunes hommes ne s’étaient plus adressé la parole depuis ce fameux incident. Il ne savait plus réellement comment agir envers lui, ni même quoi dire au risque de devoir dégager de la voiture.

Finalement, EunJi se décida à agir tel un adolescent s’étant fait remonter les bretelles par son père. Il mit donc la capuche de son sweat, cachant légèrement son visage, ses fines mains se logeant dans les poches de celui-ci. Son regard se posa sur la route, qu’il observait attentivement… Jusqu’à ce que son téléphone vibre contre sa main. Une notification Snow, une application qu’il affectionnait beaucoup. Un léger soupire passa la barrière de ses lèvres alors qu’il regardait.

« Aish… Connard… Murmura t-il. »

Levant son téléphone, il baissa légèrement sa capuche afin de montrer son visage endormi, et absolument craquant à la fois. Comme son cher et tendre meilleur ami, qui lui avait envoyé une photo de lui et de sa compagne de toutes les nuits, Hachiko, le Sorcier se prit à lui aussi envoyer une photo, ainsi de lui montrer qu’il se fichait totalement que lui était encore au lit.
EunJi baissa son téléphone et posa son regard sur WooHyun, pour désormais lui adresser la parole. Il commençait à ne plus en pouvoir d’avoir un tel silence froid et très clairement désagréable.

« MinJae et Hach… Euh, MinJae te dit bonjour. »

Oh, la bourde de Monsieur Hoseok. Il avait très clairement fait la promesse au Vampire de ne rien dire quant à sa relation avec la jeune idole, car tout le monde les fréquentait : ce monde voyait ainsi qu’ils étaient censés se haïr, bien qu’ils étaient eux aussi des meilleurs amis. Et même si WooHyun demeurait leur manager à eux deux, les deux garçons s’étaient toujours tus à ce propos, et EunJi venait presque de vendre la mèche, si ce n’était pas entièrement…

♥♦♣ Le Refuge. Pouit nous accompagne. ♥♦♣
Chérie je peux bien être ivre, maintenant c'est toi que je bois. Jusque dans l'arrière gorge j'absorbe ce whisky que tu es.©️solosand

                 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ordre Epsilon

avatar
Je suis...
Situation amoureuse : Libre comme l'air ~
Masculin Messages : 342
Points : 428
Date de naissance : 08/02/1999
Date d'inscription : 26/08/2014
Age : 18
Localisation : --


Feuille de personnage
Pouvoir de votre personnage :
Histoire de votre personnage :
Caractère de votre personnage :

MessageSujet: Re: « Bad Man. » [WooHyun Kim & EunJi Hoseok]   Sam 19 Aoû - 15:35

Il n'y avait eu aucun mot échangé. EunJi n'avait pas parlé, WooHyun non plus. Pas de bonjour, pas de comment tu vas, rien du tout. D'habitude, WooHyun se montrait plutôt bavard avec le leader, parler avec lui n'était pas dérangeant, et cela faisait passer le temps plus vite. Mais pas cette fois. WooHyun n'avait pas vraiment la rancune tenace, il coupait carrément les ponts avec la personne. Seulement là, il était son manager, il ne pouvait pas en arriver à de telles extrémités. Et à nouveau, il avait déjà pardonné le plus vieux. Seulement, c'était comme si quelque part, il lui en voulait encore un peu d'avoir osé prononcer ces mots envers lui. EunJi devait forcément se douter que WooHyun n'était absolument pas comme ça. Certes, ses shootings étaient souvent un peu trop sexy, mais cela s'arrêtait là. WooHyun n'avait jamais tapé dans l'érotique ou le porno.

EunJi semblait plutôt calme, et WooHyun ne lui dit aucune remarque lorsque ce dernier tira sa capuche sur sa tête. On aurait dit un enfant, et pourtant, il était plus âgé que le mannequin. Mais WooHyun ne lui avait pas vraiment lancé de regard. Il l'avait seulement vu faire du coin de l'oeil. Il savait que son comportement était sans aucun doute enfantin, mais c'était ainsi. WooHyun ne pouvait pas facilement passer à côté de tout ça. Pas aussi facilement. Il aurait peut-être dû en parler avec EunJi, lui expliquer pourquoi ses mots étaient blessants pour lui, et peut-être que le leader aurait compris son point de vu. Mais c'était trop compliqué. WooHyun détestait parler de lui. Il avait horreur qu'on en sache trop sur lui, parce que de ce fait, il aurait toutes les clés en main pour lui faire du mal. Et le mannequin ne voulait plus être vulnérable aux yeux de quelqu'un. Il ne voulait pas passer pour plus faible que ce qu'il n'était.
Lorsqu'il sentit son regard sur lui, le mannequin savait qu'il allait lui dire quelque chose. On ne regarde pas les gens sans raison, WooHyun le savait. Et il ne savait pas vraiment ce que EunJi allait lui dire. Allait-il vraiment lancer la conversation, ou simplement le regarder sans rien dire ? Parce que cela finirait forcément pas énerver le coréen. Mais finalement, EunJi finit par parler, et WooHyun resta un moment sans le regarder. MinJae lui passait le bonjour ? Et Hachiko ?

-Hachiko ?

WooHyun savait que la jeune femme était amie avec MinJae. Il avait également déjà vu des shootings qu'ils avaient fait tous les deux, mais la façon dont MinJae s'était repris, montrait qu'il y avait plus que ça derrière, et WooHyun se demandait comment il devait l'interpréter. WooHyun n'avait pas revu Hachiko depuis un moment. Depuis l'enterrement d'HoWon en fait. Ce dernier était mort en parti à cause de lui, et WooHyun ne se l'était toujours pas pardonner. Revoir la jeune femme, qui avait vécu un temps avec le vampire, serait sans aucun doute beaucoup trop compliqué pour le mannequin. SungKyu lui avait dit et répété qu'il devait tourner la page, passer à autre chose, et ne plus s'en vouloir. Ce n'était pas de sa faute si HoWon avait péri. Son frère lui avait plutôt dit qu'il lui avait offert sa vie, et que WooHyun devait en prendre soin. Mais il avait toujours du mal, et s'en voulait encore. Il ne voulait pas faire remonter de souvenirs trop douloureux.

-Ils sont ensemble ?

Cela ne le regardait sans aucun doute pas. Mais c'était simplement de la curiosité, et puis, il était aussi le manager de MinJae alors... Si ce dernier venait à être en couple, il aurait aimé être au courant afin d'adapter la sécurité du groupe.

♥♦♣ Le Refuge. Pouit nous accompagne. ♥♦♣

Uhuhuhu~:
 


Ying Yang ~:
 

~Sexy WooHyun~:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Célébrité

avatar
Je suis...
Situation amoureuse : N'a d'yeux que pour Jun.
Masculin Messages : 50
Points : 11
Date de naissance : 08/04/1995
Date d'inscription : 28/08/2015
Age : 22


MessageSujet: Re: « Bad Man. » [WooHyun Kim & EunJi Hoseok]   Lun 21 Aoû - 17:09

Les yeux du brun observaient, chacun des petits détails du visage de son manager. Du mouvement de ses lèvres à ses yeux qui étaient attentifs à la route. Jusqu’à cette lueur pâle qui s’était installée sur son beau visage lorsqu’il prononça le prénom de la jeune femme. Instinctivement, les sourcils du Sorcier s’étaient haussés, comme s’il fût intrigué par un tel changement de comportement. Le cadet était passé d’une expression sereine et sérieuse à quelque chose de plus tendu, quelque chose qui lui faisait peur. Du moins, on aurait dit que rien que le fait de prononcer le prénom de cette femme était comme insupportable, insurmontable. WooHyun avait tout droit de ne pas parler de ces choses avec lui, après tout, il n’était que l’un des membres du groupe dont il s’occupait, et malgré que souvent ils discutaient de la pluie et beau temps, le brun avait été froid et s’était montré méprisable envers son manager, ce pour quoi ils ne parlaient jusqu’à ce moment précis. Peut-être devrait-il remercier son meilleur ami, mais le leader doutait bien là qu’il s’agissait d’une merveilleuse histoire que l’on conterait avec joie.
« Manager, pourquoi tu es devenu si pâle en prononçant le prénom d’Hachiko ? ; s’était-il tenté à dire. »

Son cadet pouvait parfaitement refuser de parler de cette histoire, maintenant ou à jamais. Depuis la mort d’HoWon, il était difficile pour lui de faire comme-ci il ne manquait pas quelque chose au groupe, malgré qu’ils montaient vers un succès certain. Ils restaient deux jeunes hommes prit dans le plaisir de ce groupe que le leader affectionnait tant, ils avaient du temps libre, et écrivaient eux-mêmes les paroles de leurs chansons. Mais Dynamite garderait sans doute cette marque à jamais, comme celle qu’il avait sur la poitrine gauche.

EunJi manqua de s’étouffer en écoutant les paroles du plus jeune d’entre eux. Si ces deux jeunes personnes étaient ensembles, alors EunJi était très certainement le fils descendant d’un très grand roi. Les deux Vampires étaient tels chien et chat, capable de se lancer en pleine figure les pires paroles qui pouvaient exister au sein de ce monde. La jeune femme était la seule et unique fille de la vie du Vampire à lui tenir tête à n’importe quel moment. Ils ne laissaient marcher sur les pieds, ni par l’un, ni par l’autre. Pourtant, ils se donnaient une certaine affection, une certaine dose d’adrénaline. Chaque soir, ils se donnaient une certaine importance, juste pendant une nuit, et pendant toutes celles qui les suivraient.

« C’est plus compliqué que ça. Tu les connais, ils ne peuvent pas être en couple. Disons qu’ils ont une certaine façon pour se montrer qu’ils s’apprécient. »

Monsieur Hoseok avait-il rattrapé sa grande bêtise ? Pourvu que ce soit le cas. Il se voyait déjà la tête tranchée au bout d’une pique pour avoir trahi la promesse qu’il avait faite envers son meilleur ami. C’était une bataille sanglante qui l’attendait, une guerre où il n’y aurait qu’un seul gagnant. Bizarrement, il s’était mis à sourire, simplement car ils étaient tous deux capables du pire lorsqu’il s’agissait de vengeance, comme lorsqu’ils firent brûler la voiture de leur ancien employeur pour sa maltraitance envers les deux jeunes garçons. Personne n’avait connaissance de la folie des deux jeunes hommes, et à vrai-dire, c’était bien ainsi. Ils se feraient tous deux emprisonnés, si ce n’était déjà fait. EunJi ne savait plus comment prendre son âge adulte, s’il devait prendre ça comme une prison, d’où cette fameuse question qu’il posa à son cadet.

« Qu’est-ce que tu penses du fait de vieillir ? Tu penses que c’est une prison ? »

Sa voix était sérieuse, comme perdue loin, au fond d’un tunnel sans lumière. Ce regard avait été inspiré pour son personnage, dans ce nouvel album. MinJae arrivait toujours à être aussi pétillant, mais quand le Sorcier y mettait du sien, il donnait des frissons.

Son téléphone l’extirpa de ses pensées, voyant un appel vidéo de son cher et tendre meilleur ami. Il installa son téléphone sur un support collé à la vitre, histoire de bien voir autant le leader que le manager. MinJae appelait souvent lorsqu’il n’était pas de voyage, sûrement parce qu’il s’ennuyait et avait besoin d’embêter son monde. Celui était torse nu et décoiffé, ses cheveux étant désormais roses. Ah, toutes ces couleurs lui allaient si bien, il était chanceux.

« Oh, mec, t’a une gueule de défoncé… Prend exemple sur moi, je suis toujours beau ! Salut manager ! »

EunJi soupira longuement, avant de prendre la parole.

« Apprend déjà à t’habiller, et à te regarder dans un miroir… Ah non, c’est vrai, tu as brisé le dernier parce qu’il a été trop traumatisé par ta laideur. Pardon mec, ça doit faire vraiment mal d’affronter la vérité… »

WooHyun allait encore être aux anges en écoutant ces insultes, bien formelles, que les deux membres du groupe se lançaient. Mais leur amitié était ainsi, à toujours se lancer des piques. Le pire était qu’ils ne pouvaient faire autrement.

♥♦♣ Le Refuge. Pouit nous accompagne. ♥♦♣
Chérie je peux bien être ivre, maintenant c'est toi que je bois. Jusque dans l'arrière gorge j'absorbe ce whisky que tu es.©️solosand

                 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ordre Epsilon

avatar
Je suis...
Situation amoureuse : Libre comme l'air ~
Masculin Messages : 342
Points : 428
Date de naissance : 08/02/1999
Date d'inscription : 26/08/2014
Age : 18
Localisation : --


Feuille de personnage
Pouvoir de votre personnage :
Histoire de votre personnage :
Caractère de votre personnage :

MessageSujet: Re: « Bad Man. » [WooHyun Kim & EunJi Hoseok]   Lun 28 Aoû - 15:00

Pourquoi il était devenu si pâle... C'était une bonne question, à laquelle il n'avait probablement pas la réponse. C'était une réaction incontrôlée, et si EunJi ne lui avait pas fait remarquer, WooHyun n'aurait jamais remarqué ce changement de couleur. Cependant, il ne savait pas vraiment quoi lui répondre. Dire qu'il était en mauvais terme avec la jeune femme serait totalement faux. Parce que ce n'étati clairement pas le cas. Il ne l'avait pas revu depuis un moment, mais il n'avait contre elle, et elle n'avait sûrement rien contre lui. C'était seulement que depuis l'enterrement d'HoWon, c'était devenu compliqué pour lui de se raprocher de lien que le vampire avait eut. Cela lui rappelait trop de mauvais souvenirs, et WooHyun n'aimait pas ça. Pas du tout. Le plus simple était simplement de fuir. Mais peut-être devrait-il revoir la jeune femme. Parler avec elle. De tout, de rien. Juste parler.

Et puis, il l'avait appelé Manager.

En général, EunJi et MinJae ne l'appelaient pas comme ça. Sauf parfois pour faire les cons. Peut-être que c'était le cas ici, WooHyun ne savait pas vraiment.

-Pour rien, c'est rien.

C'était toujours plus simple de fuir. Et WooHyun préférait largement le faire, que de devoir parler aussi profondément de lui. Hors de question. Non pas qu'il n'avait pas confiance en EunJi, mais il n'aimait pas ça. Pas du tout même.
EunJi s'était étouffé, alors quelque part, WooHyun avait tapé juste. Peut-être pas complètement, mais suffisamment pour que le leader ait à rattraper la connerie qu'il venait de dire. S'il pensait que WooHyun ne remarquerait pas, s'était loupé. Ce dernier était bien plus observateur qu'il n'en avait l'air. Il ne dirait probablement rien. Après tout, s'ils n'étaient pas vraiment en couple et qu'ils se couraient simplement après, s'était leur choix. Mais le jour où ça deviendra sérieux, le mannequin espérait que MinJae ait suffisamment de bon sens pour venir lui dire. Juste ça. WooHyun ne demanderait pas de rapport, ni de pourquoi comment où et quand, rien du tout. Juste être au courant. Afin d'adapter la sécurité des membres. Rien d'autre.

-Bon. Mais si ça devient sérieux, qu'il m'en parle.

Sa question fut ensuite bizarre, et WooHyunr resta concentré sur la route. Qu'est-ce qu'il pensait de vieillir ? Il ne savait pas vraiment ce qu'il devait lui répondre. Bien sûr, il n'avait pas vraiment envie de vieillir, surtout si c'était pour mourir après. Tout ça, vivre, essayer de faire quelque chose de sa vie, à son sens s'était vraiment une belle connerie. Parce que tout le monde finissait de la même manière : mort, dans une boîte en bois, en poussière ou bouffer par il ne savait pas quoi. Par le temps, par la vie en elle même. Peu importe de qui on parlait, la finalité serait toujours la même : tout le monde allait devenir un jour ou un autre un cadavre. Rien de plus, rien de moins. Alors ilne savait pas vraiment trop quoi répondre. Il n'y avait que les vampires qui pouvaient jouir d'une « immortalité » sous certaines conditions. Mais pour lui, s'était plutôt une malédiction au final, parce qu'il fallait accepter de voir les personnes que l'on aime mourir avant nous. Et prenons le cas des parents, pour eux, il est inpensable que leurs enfants partent avant eux, alors...

-Je sais pas vraiment. Je trouve que c'est des conneries, trouver un but pour sa vie, quoi faire, ce genre de truc... Au final, on finira tous au même endroit, et de la même façon. Alors à quoi bon ? Vieillir est naturel au final, on est conçu pour mourir un jour ou l'autre. Mais je préfère ça que l'immortalité. Pas toi ?

Même si l'idée de vivre à jamais aux côtés de l'être aimé était séduisante, elle n'emballait pas vraiment WooHyun. Lui, voulait mourir à ses côtés. Rien de plus. Pas vivre éternellement, pas voir la connerie humaine et sa décadence s'étendre sur des siècles. Il voulait avoir une mort digne, simple, en sécurité, quelque part. Où, il ne savait pas, et ce n'était sans doute pas le moment d'y penser. Ecrire sur sa peau les mots qu'il n'osait pas dire à l'autre pour qu'il puisse les voir. Rien de plus, rien de moins. C'était tout ce qu'il voulait.

Il haussa un sourcil en entendant soudainement la voix de MinJae. Bah, ça faisait plaisir de voir qu'ils étaient toujours les mêmes hein, mais bordel, il se serait bien passé de leurs conneries tiens. En guise de salutation, il leva légèrement sa main en l'air, ricanant en entendant la réplique singlante de EunJi. Ouh, il n'aurait pas aimé ça, mais bon, maintenant, il était habitué à ce genre de chose, et s'était rare lorsque WooHyun ne s'alliait pas à l'un des deux.

-Tu devrais l'écouter. J'ai pas vu ta tronche, mais je suis sûr que t'es moche. Comme toujours, mais bon, t'es habitué non ? C'est pas trop dur à vivre, d'ailleurs ?

♥♦♣ Le Refuge. Pouit nous accompagne. ♥♦♣

Uhuhuhu~:
 


Ying Yang ~:
 

~Sexy WooHyun~:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Célébrité

avatar
Je suis...
Situation amoureuse : N'a d'yeux que pour Jun.
Masculin Messages : 50
Points : 11
Date de naissance : 08/04/1995
Date d'inscription : 28/08/2015
Age : 22


MessageSujet: Re: « Bad Man. » [WooHyun Kim & EunJi Hoseok]   Mer 30 Aoû - 20:27

EunJi n’allait pas plus insister. Il n’insistait seulement lorsqu’il pensait que ça en valait vraiment la peine, que la personne auprès de lui semblait tourmentée par ce problème qui trottait dans sa tête. Comme Alice lorsque l’idole faisait ressurgir certaines faces du passé. Cette petite semblait si blessée, bien que son regard semblait ne point en dire long sur ce que son for-intérieur ressentait. Est-ce qu’il était torturé ? Blessé ? Ou même en mille morceaux ? L’imagination d’EunJi devenait sa pire ennemie, et il n’y avait pas pire que son imagination, comme il aimait tant le rappeler. C’était d’ailleurs reconnu parmi certaines personnes de son entourage : rien n’était pire que d’imaginer ce qu’on ne pouvait avouer.

« Je te crois, gamin. »

Il était bien évidemment que surnommé le plus jeune manager était comme une farce, c’était bien trop sérieux pour les deux membres de Dynamite que c’en était devenu une sorte de rituel pour taquiner le mannequin. Or, le surnommer gamin était affectueux, et seul EunJi en avait le secret. Par habitude, MinJae ne donnait pas de réel surnom au manager des deux jeunes, sauf peut-être « la femme. ». Pourquoi ce surnom, diriez-vous… Simplement parce que WooHyun avait la taille et les formes aussi minces que celles d’une demoiselle. Mais EunJi se retenait bien de ce surnom, il préférait de loin gamin, ça lui correspondait bien mieux.

Une fois de plus, le Sorcier s’étouffa, mais cette fois-ci avec une gorgée de café froid. Son manager tentait réellement de mettre fin à ses jours, mais EunJi n’était pas encore prêt à signer son arrêt de mort. Il était bien trop jeune et bien trop charmant pour décéder dans une voiture, à ce moment précis, et de la sortes. Mais après avoir toussé afin de reprendre une respiration sereine, celle-ci fût immédiatement coupée par un fou rire. Un long rire. Soit, l’idée que MinJae soit enfin entré dans une relation sérieuse avec une personne de la charmante compagnie féminine était assez agréable, mais le brun n’y croyait pas un seul instant. MinJae était bien trop accro aux relations charnelles, avec plusieurs femmes dans une seule semaine. Mais après tout, il pouvait parfaitement se tromper. La guerre avait changé bien de monde.

« Tu crois vraiment que MinJae peut finir dans une relation sérieuse ? Moi j’y crois pas. »

Vivre était court. On pleurait à la naissance, on riait au cours de sa vie, et les pleurs étaient présents de nouveau sur notre lit de mort. La douleur, le bonheur, l’amour, la passion, la colère, la tristesse, l’euphorie… Tout n’était qu’un jeu de sentiments. La vie était un jeu de sentiments. Pour son cas, lui pensait que la jeunesse devait être vécue avec autant de passion que de faire l’amour, ou que de boire à s’en arracher les poumons tant on rirait auprès de son ami. EunJi voyait la vie ainsi : comme un terrain de jeu. Il aimait passionnément, couchait passionnément, buvait passionnément, chantait passionnément… Il était passionnel.
Pourtant, cette impression que la vie était bien trop courte et bien trop laide était bel et bien présente. La vie était une longue rivière ruisselant avec danger, mais qui tombait tel un domino à la fin. Tout devenait noir, rien n’était plus lumineux que la fin. Le noir était lumineux, et il n’y avait pas de vie après cela. L’Humain était condamné à errer quelque part, au fin fond de ce trou noir.

« Pour moi, une fois mort, tu erres dans un néant total. Alors il vaut mieux profiter de sa jeunesse, et voir sa vie défiler après. Mais je ne veux pas vieillir, je tiens trop à mon moi jeune. Je ne me vois pas adulte. »

Adulte était un grand mot, celui que personne n’avait envie d’affronter. Il était bien trop imposant, et en faisait tremble plus d’un. C’était comme se retrouver face à la Mort, et de lui serrer la main. L’être tout entier prendrait alors feu, soudainement. Les cendres laisseraient amèrement les miettes du passé, et la fumée de la liberté. L’âge adulte était bien trop éloigné, et au fond de lui, il voulait que sa jeunesse ne dure que bien longtemps avant d’avoir affaire à ce changement de situation.

Les lèvres entrouvertes, EunJi observa longuement son manager, suite à cette remarque cinglante lancée, tout en honneur, envers son meilleur ami. Même celui-ci semblait plus qu’étonner, puisqu’il s’était tu. Ah, le jeune mannequin… Il savait faire taire n’importe qui, par n’importe quel moyen. Mais EunJi était vraiment amusé.

« Mon pauvre bichet, ta laideur est reconnue à travers le monde entier… Et rhabille toi, tu es laid à poil bon sang ! »

« Oh ferma ta gueule, je suis parfait. Et tu le sais, Woo’. »

Lorsqu’il leva son regard, il aperçut l’établissement dans lequel allait se dérouler le photoshoot. Encore une chance qu’il allait se dérouler avec des gens qu’il connaissait, sinon il serait bien fichu si celui-ci se passait comme celui d’auparavant. Faisant un léger signe vulgaire au jeune roux, il éteignit son téléphone avant qu’il ne puisse répondre, un large sourire -magnifiquement parfait- ne se dessine sur ses lèvres.

« Au travail ! Enfin ! »

♥♦♣ Le Refuge. Pouit nous accompagne. ♥♦♣
Chérie je peux bien être ivre, maintenant c'est toi que je bois. Jusque dans l'arrière gorge j'absorbe ce whisky que tu es.©️solosand

                 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
« Bad Man. » [WooHyun Kim & EunJi Hoseok]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Et c'est quoi, votre nom ? [MinJae Yun - EunJi Hoseok - WooHyun Kim]
» [Université] "Je n'aurais jamais cru te revoir, et pourtant..." [EunJi Hoseok / Shin Hoseok][Terminé]
» « Douce fête.. » [ Hyun-Ae Choe & EunJi Hoseok ]
» Ce n'est que quand il fait nuit que les étoiles brillent. [EunJi Hoseok / Shin Hoseok][Terminé]
» [Terminé] Les moments qui se répètent font l'éternité. [DongHo Kang/ WooHyun Kim]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Refuge  :: Bienvenue au Refuge ! :: L'extérieur du Manoir :: Ailleurs-
Sauter vers: