Refuge-RPG.
 
Pour voter pour le Forum. Clique

Partagez | 
 

 Tout c'était bien passé. (Terminé) [HyoJin Choi / WooHyun Kim]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Ordre Epsilon

avatar
Je suis...
Situation amoureuse : Libre comme l'air ~
Masculin Messages : 344
Points : 433
Date de naissance : 08/02/1999
Date d'inscription : 26/08/2014
Age : 18
Localisation : --


Feuille de personnage
Pouvoir de votre personnage :
Histoire de votre personnage :
Caractère de votre personnage :

MessageSujet: Tout c'était bien passé. (Terminé) [HyoJin Choi / WooHyun Kim]   Jeu 22 Juin - 15:24

La journée était passée très rapidement. Il faisait beaucoup trop chaud en ce moment au goût de WooHyun, qui se décomposait littéralement. Pas de doute, l'été s'était définitivement bien installé, c'était clair et net. Et WooHyun détestait ça. Il préférait de loin l'hiver, même s'il n'aimait pas vraiment avoir trop froid non plus. Non, au final, il préférait le printemps. Quand il faisait doux, et s'il faisait trop chaud, quand il y avait un peu de vent pour apporter de l'air. C'était beaucoup plus agréable que cette chaleur étouffante. Heureusement, dans les studios, il faisait bon, mais quand il ressortait, il avait l'impression d'entrer dans un four, tant il se prenait tout l'air chaud d'un seul coup en pleine tête. Et il avait limite envie de se foutre dans un congélateur après.

Mais quand il sortit du travail, il ne pouvait pas rentrer tout de suite chez lui. Il devait d'abord passer à l'hôpital pour récupérer le petit, et HyoJin aussi, optionnellement. Elle ne risquait pas d'apprécier de rester toute seule là-bas, alors WooHyun allait la récupérer en même temps. Sauf s'il décidait d'être fourbe et de se barrer seulement avec le gosse... Non, ce n'était pas son genre de faire ça. Il voulait bien être con, mais à ce point.... Quand même pas. Il soupira légèrement en arrivant dehors, remontant les manches de sa chemise blanche, rentrée dans son pantalon noire et déboutonnée sur 5 boutons. Certes, se foutre à poil serait revenu au même mais là, il crevait vraiment trop de chaud, alors, il ne pouvait pas faire autrement. Et il emmerdait toujours les autres.

Il mit la clim à fond dans la voiture, n'ouvrant pas les fenêtres. Il faisait trop chaud, cela servirait clairement à rien. A part à avoir encore plus chaud, au final. JinYoung aurait sûrement chaud aussi, alors il ne voulait pas le foutre encore plus mal. Déjà que HyoJin allait gueuler parce qu'il roulait trop vite. Bon certes, sa voiture n'était pas une voiture de course, mais de luxe, mais tout de même ! Il pouvait se permettre d'aller plus vite que la normale. Bon, d'accord, avec le petit, il n'irait pas trop vite. Et aussi parce qu'il ne voulait pas se faire défoncer la gueule à l'arrivée.
Il se gara, et envoya un message à la jeune femme pour lui dire qu'il était devant l'hôpital. Et il crevait encore de chaud, c'était insupportable. Il allait mourir. C'était ça, sa dernière heure avait sonné et il allait rendre l'âme. C'était bien triste.

Il jeta un coup d'oeil dans le rétroviseur en entendant le coffre s'ouvrir, reconnaissant sans difficulté la silhouette de la jeune femme. Parce que oui, le mannequin avait fait chier les médecins pour qu'ils laissent le gosse passer une soirée chez lui. Il le voyait déjà pas souvent, alors, WooHyun avait bien insisté, et l'humain avait obtenu gain de cause. Et tant qu'à faire, il avait demandé à HyoJin si elle voulait venir. Et comme elle avait dit oui, bah voilà. Il sortit seulement afin de pouvoir leur dire bonjour, souriant au gosse lorsqu'il entendit le éternel « appa » sortir de sa bouche, et il décala son siège à l'avant pour qu'il puisse rentrer. Il allait quand même le laisser courir derrière la voiture non plus.

-Ca va ? Pas trop chaud ? Demanda-t-il à la jeune femme, avant de sortir du parking et de s'engager sur la route.

Il n'y avait pas grand monde, apparemment, tout le monde avait eu la bonne idée de rester chez soit. Vu la chaleur, fallait pas s'étonner. C'était limite si le goudron ne commençait pas à se décomposer. Limite. A ce rythme, tout allait devenir de la lave, c'était insupportable.
Lorsqu'il ouvrit la porte de l'appartement et qu'il vit le petit partir en courant, WooHyun grinça des dents, avant de taper du pied par terre. Le résultat fut immédiat : JinYoung s'arrêta brusquement.

-Tes chaussures.

Le petit fit la moue, mais revint vers la porte pour les retirer parce que oui, WooHyun était toujours aussi chiant avec la propreté. Et il préférait largement être ainsi, plutôt que ce soit dégueulasse. Il avait franchement horreur de ça. Il soupira, souriant légèrement, avant de tourner la tête vers la jeune femme, posant la question pour elle, et le petit.


-Vous avez pu manger ? 

♥♦♣ Le Refuge. ♥♦♣

Uhuhuhu~:
 


Chokehold:
 

~Sexy WooHyun~:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Je suis...
Situation amoureuse : Plouf...
Féminin Messages : 17
Points : 41
Date de naissance : 11/01/1997
Date d'inscription : 13/08/2016
Age : 20


MessageSujet: Re: Tout c'était bien passé. (Terminé) [HyoJin Choi / WooHyun Kim]   Jeu 22 Juin - 21:01

Une chance que la chambre d'hôpital dans laquelle elle attendait avait cet air frais qui manquait beaucoup en ces fortes chaleurs. HyoJin n'appréciait pas l'été, simplement parce qu'il était insupportable. Elle détestait cette façon dont elle transpirait, la façon dont elle désespérait de trouver le moindre petit air frais. Son bureau, dans lequel elle exerçait son métier, n'était pas vraiment rafraîchit, elle avait donc ce soulagement de ne pas y travailler en ce jour.
Non, elle attendait son enfant qui passait encore des examens dus à son cancer. Le médecin affirmait un bon rétablissent de la santé du petit garçon, et il avouait avoir de grands espoirs pour son futur. Mais l'Hybride était une mère si attentionnée, une mère si aimante d'un enfant qui n'était réellement sien, qu'elle ne pouvait s'empêcher de ressentir de l'inquiétude. L'esprit maternel était quelque chose de très fort.

Elle tenait en ses mains un jouet que peu de petits garçons voulaient en ces temps-ci : un Iron Man. Le super-héros admirer des plus petits, jalouser par les plus grands et idolâtrer par la gente féminine. Elle se souvenait que son petit garçon en désirait une, elle avait donc été en chercher une dans la journée, lorsqu'il faisait ses examens. Elle n'aimait pas tant le laisser seul, elle ne pouvait l'accompagner, même au titre de maman.
Elle était habillée de manière plus décontractée, un simple short noir, des petites chaussures en toiles et un tee-shirt large blanc. Une tenue idéale pour l'été, mais qui pour autant ne la rafraîchissait pas.

Lorsque le médecin fût de retour avec le petit, HyoJin n'avait pu s'empêcher d'accourir et de prendre son petit ange dans ses bras. JinYoung riait, de bonheur, il riait toujours. Il était plein de vie malgré sa maladie, il était courageux malgré son malheur. La brune admirait ce bébé qu'elle avait adopté, et non pas seule.
Ce fût d'ailleurs un message de son ami qu'elle reçut : le père de JinYoung. Elle ne savait combien elle avait été étonnée et comblée de savoir que WooHyun adoptait le petit avec elle. WooHyun était la seule personne à qui elle tenait réellement, à l'exception de leur enfant.

Voyant le petit garçon courir dans les couloirs en faisant voler son jouet, elle apporta un regard assez protecteur envers lui. Elle savait qu'il était bientôt en bonne santé, mais une fois de plus, c'était vraiment plus fort qu'elle.
Une fois à hauteur de la voiture de l'Humain, HyoJin ouvrit le coffre pour mettre le sac de voyage dans celui-ci. Un sourire radieux dessina ses lèvres pâles en entendant le petit brun appeler WooHyun " appa ". C'était un réel plaisir que d'entendre cela.

Montant dans la voiture, elle s'attacha immédiatement, soufflant. Elle avait pris un coup de chaud, et par chance, la fraîcheur de la voiture savait calmer ce mauvais coup. Elle ne se tourna pas premièrement vers le grand humain, mais vers le petit. Elle admirait la façon dont il jouait de manière si... Apaisante? Il était silencieux mais avait cette moue absolument adorable, celle pour qui on donnerait n'importe quoi.

« Regarde-le… Comment résister à notre petit ange… », disait-elle de manière si évasive avant de répondre à la question actuelle du mannequin, « J'ai chaud oui mais ça fait du bien d'avoir la clime. »

Le mannequin conduisait assez prudemment, ce qui ravi la jeune femme. En réalité, elle n'appréciait pas réellement qu'il conduise vite, même s'il pouvait se le permettre. Ce serait, premièrement, un acte idiot venant d'un nouveau papa, mais surtout, elle n'avait pas confiance en ces... Engins. Ce fût toujours la raison pour laquelle elle prenait toujours les transports en commun. Bien qu'une voiture serait plus adaptée pour son travail ainsi que pour son fils.

Ayant pris le sac de voyage du petit garçon avec elle, elle retira ses chaussures avant de sursauter en entendant le coup de pied contre le sol du grand brun. Une légère moue boudeuse, presque identique à celle du petit brun, se dessina sur ses lèvres. Elle n'aimait pas le ton sévère envers lui, pourtant il le fallait, ne serait-ce que pour son éducation. Mais elle était têtue, extrêmement têtue.

« Je serais toujours la gentille maman, et toi le méchant pas beau papa ! », disait-elle avec plaisanterie, et en tirant la langue, par ailleurs. WooHyun devait vivre avec deux enfants, bien qu'HyoJin était une parfaite adulte.

Faisant mine de chasser son enfant, tel le loup et la souris, elle l'attrapa finalement pour lui faire des chatouilles. Le rire de leur enfant éclata dans l'appartement, et fût d'ailleurs communicatif puisqu'un rire féminin, qu'était celui de la louve, venait à son tour d'embaumer la pièce.
Son attention fût quand même attirée par le papa, avant qu'un soupire passa la barrière de ses lèvres.

« Je cite notre fils : je ne veux pas manger sans appa ! Il n'a même pas mangé un petit gâteau. Il a fait ses caprices. Et je n'ai pas mangé non plus, j'étais trop inquiète pendant ses examens, tu me connais... », disait-elle en embrassant les joues rebondies du petit garçon.

Lâchant le petit garçon pour qu'il aille jouer avec ses jouets, ou plutôt son carnet de coloriage d'après ce qu'elle voyait, elle se tourna vers WooHyun, le regardant avec plus ou moins d'intensité. Bien que ceci ne cachait rien d'étrange.

♥♦♣ Le Refuge. ♥♦♣
But love doesn’t make sense.
Te souviens-tu de ces pissenlits de couleur blanche? Je suis de ceux-ci, lorsque tu souffles, je m’envole. Je suis libre, et je me laisse porter par le vent. Souvent, j'ai le souvenir que tu ne me laisseras pas filer, mais que tu pourrais tout autant m'abandonner. ©️Wild heart  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ordre Epsilon

avatar
Je suis...
Situation amoureuse : Libre comme l'air ~
Masculin Messages : 344
Points : 433
Date de naissance : 08/02/1999
Date d'inscription : 26/08/2014
Age : 18
Localisation : --


Feuille de personnage
Pouvoir de votre personnage :
Histoire de votre personnage :
Caractère de votre personnage :

MessageSujet: Re: Tout c'était bien passé. (Terminé) [HyoJin Choi / WooHyun Kim]   Dim 25 Juin - 20:22

WooHyun sourit doucement, en entendant la jeune femme parler. Elle avait toujours été ainsi, avec le petit. Le regard qu'elle portait sur lui était toujours maternelle. La voir ainsi n'était plus vraiment étonnant à ses yeux, et WooHyun avait tout de suite compris que la jeune femme était profondément attachée au petit. Et il le comprenait parfaitement. JinYoung avait sans aucun doute trouvé la mère parfaite à travers la jeune femme, et c'était vraiment une bonne chose pour lui. Ca ne devait pas être facile tous les jours. Et WooHyun le comprenait également.

Il savait que HyoJin n'aimait pas quand il se montrait sévère avec JinYoung, seulement, il ne pouvait pas faire autrement. Sur la propreté, il se montrait toujours extrême, et il savait que JinYoung avait parfaitement compris, parce quand ils étaient que tous les deux, il faisait toujours attention. Mais parfois, il oubliait simplement, et WooHyun ne lui en tenait pas rigueur. De toute façon, il était petit, et il ne pouvait pas lui demander de se comporter comme un adulte, ce n'était pas possible. Il tourna la tête vers la jeune femme en l'entendant parler.

-Quoi ? Pas beau ? Je suis l'homme le plus magnifique que cette terre n'ait jamais porté ! Fit il semblant de s'offusquer.

-Appa il a raison !

-Ah, il est bien, ce petit.

Il rit légèrement avant de se diriger vers sa chambre pour pouvoir se changer, ses vêtements étant trop serrés, pour le coup. Il attrapa un débardeur blanc ainsi qu'un pantacourt noir, et alla se changer. Il ne pouvait réellement pas rester ainsi, surtout en ayant l'impression d'être en sueur, c'était désagréable à un point inimaginable.
JingYoung semblait s'amuser, et WooHyun soupira en entendant la jeune femme parler. Donc, ils n'avaient pas manger. Il ne savait pas trop quelle heure il était, mais midi devait sans doute. Il n'aimait pas vraiment quand le petit réagissait ainsi, à absolument vouloir manger avec lui. C'était adorable, bien sûr. Mais s'il avait eu un empêchement et qu'il aurait pas pu les récupérer, comment ils auraient fait ? HyoJin était réactive, il le savait, mais tout de même.

-Bon, je vais faire un truc. Comment se sont passés les examens ?

Heureusement que WooHyun savait cuisiner, et qu'il était plutôt bon pour ça, sinon, ils auraient été mal. Bah, HyoJin aurait pu prendre le relais, mais il ne l'avait jamais vu cuisiner. Peut-être qu'elle ne le faisait pas ? Il ne savais pas trop. Et ce n'était pas vraiment la question à se poser, en ce moment. Comme il faisait chaud, il n'avait pas envie de faire quelque chose de trop chaud, alors il opta pour des fruits, coupler avec des céréales. Au moins, ça tiendrait au corps du petit. Il attrapa donc les fruits, les coupants en morceau pour les mettre dans un récipient, et fit cuire les flocons céréales. Une fois tout coupé, il les rinça sous l'eau, puis les saupoudra légèrement de sucre, mélangea, une fois les flocons prêts, il les versa doucement dedans, mélangeant au fur et à mesure. Il alla ensuite mettre la table dans le salon, laissant HyoJin l'aider.

-Au fait, je serais pas là, la semaine prochaine. Il se tourna ensuite vers le petit garçon, tu vas te laver les mains ?

Il sourit légèrement en voyant le petit faire la moue, et lui tendit la main pour l'emmener jusqu'à la salle de bain, le portant pour le mettre à hauteur de l'évier, pour qu'il puisse se laver les mains, et le mannequin embrassa la nuque du plus jeune, le faisant rire, avant qu'il ne le relâche pour qu'il reparte -en courant- jusqu'au salon, pour s'asseoir, suivit par WooHyun. Le petit hurla un « bon appétit », faisant hausser un sourcil à WooHyun qui était en train de le servir -en réalité, il avait tellement été surpris qu'il avait failli tout renverser-, et pu se rasseoir quand tout le monde fut servi.

♥♦♣ Le Refuge. ♥♦♣

Uhuhuhu~:
 


Chokehold:
 

~Sexy WooHyun~:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Je suis...
Situation amoureuse : Plouf...
Féminin Messages : 17
Points : 41
Date de naissance : 11/01/1997
Date d'inscription : 13/08/2016
Age : 20


MessageSujet: Re: Tout c'était bien passé. (Terminé) [HyoJin Choi / WooHyun Kim]   Ven 30 Juin - 14:30

Cette mine offusquée avait été presque imitée par HyoJin alors qu’elle posa sa main sur sa bouche, écarquillant légèrement les yeux. Il était rare que la jeune femme se moque d’une quelque conque personne, mais lorsque c’était le cas, ça n’avait rien de grandement méchant. Surtout envers son ami. En quelques sortes, il la faisait rire, bien qu’il devait être sérieux dans ses paroles. Voire très sérieux.
L’homme le plus magnifique sur cette Terre n’était pas les mots qu’elle aurait usés pour définir la beauté du jeune brun. Bien évidemment, il demeurait un jeune homme dont on ne pouvait nier la beauté, mais peut-être qu’un homme plus beau encore se cachait quelque part. Même si pour la louve, l’Humain était le seul homme qui, pourrions-nous dire, lui « tapait dans l’œil ». Il était sa seule compagnie masculine, alors elle ne pouvait juger autrement, pensait-elle.

« Oh, WooHyun, la modestie te perdra ! »

Secouant légèrement la tête, alors qu’un petit soupire passa la barrière de ses lèvres, lorsqu’elle entendit les paroles de son fils adoptif, elle se mit à espérer que le narcissisme du père de celui-ci ne se refléterait pas en ce petit garçon. Ils n’avaient pas le même sang, c’en était certain, mais ils pouvaient tous deux avoir des traits similaires, et l’éduction pouvait parfois faire des miracles. Plus tard, peut-être, leurs nouvelles rencontres prononceraient de telles phrases comme : comme tu ressembles à ton père ! Ou bien encore : ah, tel père, tel fils.
Ces pensées avaient tant submergées la jeune brune qu’elle en oublia presque d’enlever la petite veste en jean des épaules du petit JinYoung. Elle n’avait, par ailleurs, pas remarqué l’absence de son ami, ce qui l’avait particulièrement étonnée. Mais son regard ne cessait de donner attention au petit homme, et l’Hybride ne pût s’empêcher de se dire qu’il avait trouvé une merveille de papa en WooHyun. Il était jeune, certes, mais il avait un comportement digne d’un père envers lui. Il l’éduquait, l’aimait, le chérissait.

Le soupire du jeune homme n’était point passé inaperçu pour l’être magique. Oh, elle savait pertinemment qu’il n’était pas heureux que le petit garçon réagisse de cette manière, mais s’il n’avait pu être présent, elle aurait réagi de manière presque immédiate. Peut-être serait-elle rentrée à la maison, et aurait usé de ses charmes de grande peluche pour convaincre son petit ange de se nourrir. Elle aimait être une louve auprès de lui, simplement parce qu’il l’aimait aussi ainsi, et qu’il ne ressentait aucune frayeur auprès de ce grand loup.

« Le médecin affirme que JinYoung est sur la voie de guérison et que le cancer diminue de plus en plus. Je reste quand même convaincue qu’on doit faire attention, sait-on jamais…, disait-elle en soupirant. »

En observant l’hôte cuisiner, elle se disait qu’elle pouvait parfaitement en faire de même. Elle savait très bien cuisiner, quel comble ce serait si cela avait été tout l’inverse ! Mais elle n’avait jamais concocté de petits plats devant le brun, peut-être pensait-il alors qu’elle ne savait pas cuisiner. Qu’importait, elle connaissait ses points forts, c’était bien plus important.
L’aidant à dresser la table au salon, elle hocha la tête en l’entendant parler. Pour sa part, elle partit se laver les mains à la cuisine, et pris trois verres pour finir de mettre la table. S’il n’était pas là n’était pas un réel souci en soi. S’il y avait une quelconque urgence, le téléphone existait toujours, ce qui était une bien belle invention.

Souriant au petit ange venant de crier un enthousiasmé « bon appétit », un petit rire s’échappa de ses lèvres lorsqu’elle observa la mine étonnée du jeune WooHyun. S’il était un peu endormi, il était certain que le petit garçon venait de le garder éveillé pour de longues minutes.  
Pendant le repas, elle ne posa aucun mot sur l’absence du mannequin pendant toute la semaine qui arrivait. Elle n’était ni sa femme, ni quoi que ce soit d’autre pour poser un mot sur ce sujet, de plus, elle n’était pas de nature très curieuse. Simplement, il partait, et elle était au courant, c’était bien suffisant pour elle.

« Je voudrais te demander un service, pourrais-tu garder JinYoung mardi, dans deux semaines ? Je dois dédicacer mon livre pour enfants, et ça dure toute la journée. »

C’était assez étonnant, car ce fût bien la première fois qu’elle devait s’absenter aussi longtemps. Bien-sûr, elle avait engagé une nourrice, pour les jours où elle était à son travail, pourtant, elle n’avait pas fait appel à cette dame pour ce jour assez rare. Elle aurait pensé qu’il serait bon pour ces deux garçons d’être réunis pour une journée, ce qui pouvait être très attractifs. D’ailleurs, elle n’avait encore parlé de ce livre pour enfants, fait simplement de dessins attractifs et de petits textes doux et enchantés.
JinYoung demandant à être sur les genoux de sa maman, elle l’assena alors sur ceux-ci, laissant presque la moitié de son assiette remplie. Elle n’avait jamais un grand appétit, quelques fois, d’où sa minceur presque gênante. Peut-être allait-elle se faire disputer, telle une enfant que l’on réprimandait lorsqu’elle faisait une quelque conque bêtise. Mais pour elle, ce qui lui importait le plus, ce fût la santé de ce petit garçon dont elle s’occupait depuis qu’il avait trois ans. Elle l’observait manger avec tant d’appétit et d’enthousiasme, comme-ci plus rien ne comptait à ses yeux.

♥♦♣ Le Refuge. ♥♦♣
But love doesn’t make sense.
Te souviens-tu de ces pissenlits de couleur blanche? Je suis de ceux-ci, lorsque tu souffles, je m’envole. Je suis libre, et je me laisse porter par le vent. Souvent, j'ai le souvenir que tu ne me laisseras pas filer, mais que tu pourrais tout autant m'abandonner. ©️Wild heart  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ordre Epsilon

avatar
Je suis...
Situation amoureuse : Libre comme l'air ~
Masculin Messages : 344
Points : 433
Date de naissance : 08/02/1999
Date d'inscription : 26/08/2014
Age : 18
Localisation : --


Feuille de personnage
Pouvoir de votre personnage :
Histoire de votre personnage :
Caractère de votre personnage :

MessageSujet: Re: Tout c'était bien passé. (Terminé) [HyoJin Choi / WooHyun Kim]   Mar 25 Juil - 12:38

WooHyun leva les yeux au ciel en entendant la jeune femme parler. La modestie allait le perdre... C'était marrant, beaucoup de personnes le lui disait. Son manager, son frère, d'autres mannequins... Mais lui, s'en foutait pas mal. Il mettait juste en évidence... L'évidence. Après tout, ce n'était pas pour rien qu'il était pas mal sollicité ces derniers temps : cela venait simplement du fait qu'il avait une belle gueule, et on ne pouvait certainement pas le nier. Ou alors, à moins d'avoir de très mauvais goûts. Bien sûr, il plaisantait en disant qu'il était le plus bel homme de cette planète, il était bien certain que d'autres étaient largement plus charmants que lui... Mais il demandait à voir ça, tient.

-T'inquiètes pas pour elle.

WooHyun hocha la tête lorsqu'elle lui parla du médecin. Oui, elle avait raison. Il fallait faire attention. On est jamais à l'abri de rien, et le corps humain peut être bien imprévisible. Sans pour autant tomber dans la psychose, s'occuper du petit était la priorité pour le moment, et s'assurer que tout se passait bien pour lui.
Elle ne lui demanda pas pourquoi il allait s'absenter aussi longtemps, tant mieux. WooHyun n'aimait vraiment pas s'étaler sur sa vie privée. Pas du tout même. Parler de lui, de son travail, de ce qu'il avait faire, mettre en avant ce qu'il avait déjà accompli... Ce n'était pas son genre. Il préférait rester discret sur tout ça. Bien sûr, si elle lui avait demandé, il aurait répondu. Peut-être de manière évasive, sans trop rentrer dans les détails, mais il lui aurait fourni une réponse. Il avait accepté d'adopter ce petit, et il partait du principe que moins il y avait de secrets entre elle et lui, et mieux cela se passerait. Un enfant peu ressentir beaucoup plus de choses qu'on ne le croit, et WooHyun ne voulait pas que le petit pense qu'il ne faisait pas confiance en sa mère. Ce serait faux. Il releva les yeux en l'entendant parler, buvant une gorgée d'eau.

-Bien sûr, pas de problème.

Il fronça les sourcils en voyant son assiette à moitié vide. Il savait qu'elle n'avait pas un très gros appétit. Il n'avait jamais vraiment rien dit, mais à continuer comme ça, c'était elle, qui allait finir par tomber malade. WooHyun savait qu'elle était inquiète pour JinYoung. Mais elle devait aussi penser à elle, et continuer à prendre soin de sa propre santé. Alors, il se pencha légèrement en avant, afin de pousser l'assiette de la jeune femme vers elle.

-Mange. Tu vas finir par tomber malade.

Il n'irait pas jusqu'à lui mettre la nourriture au fond de la gorge pour la forcer à manger, ce n'était clairement pas le but. Mais il voulait juste qu'elle comprenne qu'elle devait faire attention là-dessus. Bien sûr que le mannequin pouvait parfaitement comprendre qu'il y a des jours où la faim n'est pas présente. Mais c'était fréquent chez la jeune femme.

-Par contre, JinYoung devra certainement venir avec moi au studio. Non pas que je veux pas demander à SungKyu, mais cet abruti serait capable de lui faire peur.

De plus, JinYoung n'avait encore jamais rencontré son frère, alors WooHyun était pratiquement sûr et certain qu'il allait avoir la trouille... SungKyu n'était pas le plus chaleureux aux premiers abords. Le petit releva d'ailleurs vivement la tête, comme piqué au vif.

-Je vais prendre des photos avec toi ?!

WooHyun rit légèrement.


-Non, tu vas juste m'accompagner.

♥♦♣ Le Refuge. ♥♦♣

Uhuhuhu~:
 


Chokehold:
 

~Sexy WooHyun~:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Je suis...
Situation amoureuse : Plouf...
Féminin Messages : 17
Points : 41
Date de naissance : 11/01/1997
Date d'inscription : 13/08/2016
Age : 20


MessageSujet: Re: Tout c'était bien passé. (Terminé) [HyoJin Choi / WooHyun Kim]   Mar 25 Juil - 16:53

Son regard suivit tout autant le jeune homme se pencher, que son assiette se rapprocher un peu plus d’elle. Jusqu’à ce moment propice, le jeune homme n’avait eu aucun geste ni même aucun commentaire sur son comportement envers la nourriture, et HyoJin s’en était toujours bien tenue. Elle n’avait jamais grandement apprécié manger, depuis son tout jeune âge. Pour une femme à l’instinct et à la nature de louve, il aurait été tout à fait normal qu’elle ait un appétit digne de cet animal, pourtant, elle n’avait que l’instinct protecteur envers son enfant. L’appétit était pour elle bien mystérieux, ce qui fût trahi par la légère grimace qui s’était peinte sur ses lèvres lorsque le père de son petit s’éleva.
Qu’aucun préjudice ne soit fait, elle ne mangeait pas seulement parce que son corps ne le désirait pas, et non pas parce que son cœur était préoccupé par la santé contraignante du jeune JinYoung. Quelques fois, la jeune femme se faisait, à elle-même, peur. Son reflet n’était que minceur. Lorsqu’elle tombait malade, aussi fébrile qu’elle pouvait l’être, son médecin se voyait affirmer qu’elle contractait une sorte d’anorexie, anorexie qu’elle refuserait d’avouer.

Remettant le petit garçon sur la chaise qui lui était destinée, la jeune femme observa un long moment son assiette avant d’entreprendre l’action de manger. Elle ne s’y plaisait pas, mais certaines fois, elle aimait penser que JinYoung aurait pu être son véritable fils, et que sa grossesse aurait été des plus compliquées, voire dangereuse, par la cause de sa minceur et de sa malnutrition. HyoJin était bien trop jeune pour avoir enfanté ce jeune garçon, mais si cela pouvait l’aider à mieux se nourrir, pourquoi ne pas y penser ?

Laissant sa fourchette sur le bord de son assiette après avoir mangé quelques petites cuillérées de son repas, elle leva les yeux vers le brun. Elle était certaine que WooHyun savait ce qu’il faisait, ainsi que le petit garçon était en sécurité. Un petit sourire prit place sur les lèvres de la dessinatrice, alors qu’elle pensa que SungKyu et JinYoung ne s’étaient encore jamais rencontrés. D’un côté, JinYoung était le neveu de SungKyu, malgré qu’ils n’étaient pas liés par le sang, mais le frère du brun devait sans doute être très occupé. Son travail demandait beaucoup d’attention et de courage, HyoJin le savait très bien.

Souriant un peu plus en entendant le petit garçon s’exprimer, sa fine main vint caresser la joue de celui-ci, qui semblait boudeur après avoir entendu les paroles de son père. Mais il reprit bien vite une certaine bonne humeur. Rien que le fait d’être auprès de l’homme qui était son père, et son modèle, le rendait bien plus qu’heureux. Il l’aimait, cela ne faisait aucun doute. Il l’aimait tel un fils aimant son père. Et au diable les liens du sang. JinYoung portait comme noms Kim et Choi, bien que WooHyun l’emportait bien souvent.

« Papa fera des tonnes de photos avec toi quand il finira son travail, et vous serez les deux plus beaux garçons. Disait-elle envers le petit garçon. »

Et comme par instinct, elle se mordilla la lèvre inférieure. Indirectement, elle venait d’avouer la beauté du mannequin, alors qu’elle lui parlait de sa douce modestie. C’était comme cacher un trésor à quelqu’un pour le lui montrer par la suite, en ayant totalement le secret caché. La coréenne était tête en l’air, c’en était presque certain.
Lorsque JinYoung affirma qu’ils furent déjà les deux plus garçons, elle reporta son regard sur le plus grands des deux. Elle les plissa légèrement, ne cessant de le fixer de manière polie, tout de même. Il déteignait bien sur son enfant, c’était bien certain !

« Tu feras craquer beaucoup de filles, petit trésor. Disait-elle en embrassant les cheveux de ce trésor. »

Se levant, et l’heure du repas terminée, elle entreprit de débarrasser la table en observant les assiettes vides des deux garçons à ses côtés. La sienne était encore remplie, alors qu’elle essaya tant bien que mal de ne pas y porter une certaine attention. Elle se contenta simplement de poser assiettes, verres et couverts dans l’évier. Son regard se porta sur le petit garçon déjà parti jouer, alors que la louve mordilla l’ongle de son pouce. Un instant, elle songea à se transformer en cette louve portante, douce et bien en chair qu’elle était. En louve, HyoJin ne semblait plus aussi malade que son médecin l’affirmait. Pendant un court instant, elle ressentait ce besoin d’être cet animal, d’oublier ce qu’elle pouvait ressentir en tant qu’humain. Ses yeux s’étaient légèrement éclaircis, que pour montrer les yeux aussi purs qu’étaient ceux de sa louve. Mais elle se souvint, et elle ne le vît pas. WooHyun n’avait aucune connaissance de sa nature, seul JinYoung en connaissait l’existence. La peur l’avait prise, comme-ci elle allait regretter de lui montre. Elle se retenait alors, cherchant l’humain de ses yeux craintifs.

♥♦♣ Le Refuge. ♥♦♣
But love doesn’t make sense.
Te souviens-tu de ces pissenlits de couleur blanche? Je suis de ceux-ci, lorsque tu souffles, je m’envole. Je suis libre, et je me laisse porter par le vent. Souvent, j'ai le souvenir que tu ne me laisseras pas filer, mais que tu pourrais tout autant m'abandonner. ©️Wild heart  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ordre Epsilon

avatar
Je suis...
Situation amoureuse : Libre comme l'air ~
Masculin Messages : 344
Points : 433
Date de naissance : 08/02/1999
Date d'inscription : 26/08/2014
Age : 18
Localisation : --


Feuille de personnage
Pouvoir de votre personnage :
Histoire de votre personnage :
Caractère de votre personnage :

MessageSujet: Re: Tout c'était bien passé. (Terminé) [HyoJin Choi / WooHyun Kim]   Jeu 27 Juil - 14:52

Bien, elle mangeait. Elle ne semblait pas spécialement ravie, et WooHyun n'aimait pas tellement devoir la forcer ainsi, seulement, il ne voulait vraiment pas qu'elle tombe malade. Elle était déjà suffisamment faible comme ça. Parfois, le mannequin avait l'impression qu'elle allait se briser, que si elle tombait de trop haut, il allait la retrouver en mille morceaux, et non pas en femme entière. Cela aurait presque pu être effrayant. Même les mannequins n'étaient pas aussi minces, parfois. Il se doutait bien qu'elle devait un problème la nourriture, peut-être de l'anorexie, il ne savait pas. Mais tant qu'elle était sous son toit, il allait la faire manger.

WooHyun releva les yeux vers elle en l'entendant parler, un sourire en coin se dessinant sur ses lèvres. Ah, elle venait d'admettre qu'il était beau. Elle qui lui avait fait une leçon sur sa modestie, elle ne l'aidait pas vraiment là, qu'on soit bien d'accord.... Hmpf. Il laissa son dos aller buter contre le dossier de sa chaise, croisant les bras sur sa poitrine, un léger sourire en coin. Il s'en foutait qu'elle le trouve beau ou pas, en vérité. Ce n'était pas important pour lui, et il avait appris à se détacher de ce genre de jugement depuis longtemps maintenant. Mais le fait qu'elle le dise si ouvertement, elle qui semblait souvent faire attention à ce qu'elle disait, était plutôt plaisant. Le petit lui, n'avait pas vraiment remarqué. Il semblait plus excité qu'autre chose.

--Oh donc tu le reconnais.

JinYoung lança un regard au mannequin, lorsque sa mère annonça qu'ils feraient des photos tous les deux, et WooHyun leva les bras au ciel, en signe de défaite. Ma foi, si cela pouvait lui faire plaisir, alors ils feraient des photos tous les deux. Ça leur fera un souvenir, comme ça. Ce pourrait être amusant. Et au moins, le coréen aurait de quoi décorer un peu plus son appartement. Même si l'immense baie vitrée du salon, donnant une image sans précédent sur la ville, lui suffisait amplement, avoir des photos étaient différents. Cela avait une autre dimension. C'était plus intime, plus personnel. Un souvenir figé à jamais sur un bout de papier, quelque chose d'important.

-Moi aussi je veux faire comme appa !

WooHyun grimaça, se relevant tout en débarrassant. Oh non, il ne sera pas appa. WooHyun ne le laisserait jamais être mannequin, ni s'embarquer dans ce monde bien trop impitoyable. Il fallait la volonté de monter tout en haut, mais une fois arrivé, il fallait avoir la volonté d'y rester. Il fallait un mental d'acier pour ne pas succomber à la fatigue physique et psychologique, parce que l'épuisement était bel et bien présent. Et WooHyun ne laisserait pas JinYoung vivre tout ça.

-Ce n'est pas un monde pour toi, trésor.

Il ne comprenait sans doute pas ce que WooHyun voulait lui dire, mais il s'en rendrait compte en grandissant. La célébrité entraînait un tas de bonnes choses, oui, mais était aussi suivi par des mauvaises choses. Les fans, les tarés, les critiques, les remarques, le rythme pratiquement intenable... Non vraiment. WooHyun ne lui souhaitait pas de vivre la vie que lui menait.
Il fit couler l'eau dans l'évier de la cuisine, écoutant d'une oreille discrète la petite radio qu'il avait allumé afin de se tenir informé des dernières informations. Une moue se dessina sur ses lèvres en entendant que la polie avait attrapé d'autres magiciens. Eh bien, il espérait que son frère était en sécurité. Même si, là-dessus, SungKyu était plus que prudent. Son Don lui permettait de savoir ce qu'il se passerait, et il lui avait affirmé qu'il ne craignait absolument rien. Cependant, WooHyun ne pouvait pas s'empêcher d'être inquiet pour lui. Lui était qu'un simple humain, il n'avait donc rien à craindre, à part que des magiciens doués d'intentions tout à fait malsaines lui tombent dessus, mais ça, c'était encore autre chose. Il tourna la tête vers la jeune femme, qui semblait avoir bugué sur place, et fronça les sourcils. Qu'est-ce qu'elle faisait ?

-Qu'est-ce qu'il t'arrive ? Il y a un problème ?

♥♦♣ Le Refuge. ♥♦♣

Uhuhuhu~:
 


Chokehold:
 

~Sexy WooHyun~:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Je suis...
Situation amoureuse : Plouf...
Féminin Messages : 17
Points : 41
Date de naissance : 11/01/1997
Date d'inscription : 13/08/2016
Age : 20


MessageSujet: Re: Tout c'était bien passé. (Terminé) [HyoJin Choi / WooHyun Kim]   Jeu 27 Juil - 16:37

A sa plus grande surprise, la jeune femme était particulièrement amusée de la réaction du jeune mannequin. Elle était presque certaine que celui-ci s’en fichait de savoir que telle et telle personne le trouvait bel homme, il avait tant l’habitude d’être remarqué et observé, que cela ne devait lui faire ni chaud ni froid désormais. Pourtant, WooHyun savait comment était la jeune femme, elle n’était pas du genre à faire parler son cœur avant ses pensées. Mais pour cette fois-ci, elle n’avait eu aucun contrôle sur ses paroles, et à vrai-dire, elle s’en fichait complètement.
Un sourire amusé sur les lèvres pâles de la jeune femme, celle-ci observait attentivement la mine plaisante du grand brun. Il semblait être un véritable joueur ainsi, un jeune homme insouciant et pétillant de vie.  Il était jeune, plus jeune que la louve, pourtant, il avait l’apparence d’un grand homme, en gardant cet air de jeune garçon. Il avait cet air innocent, mais qui pouvait s’assurer qu’il l’était vraiment ?

« Pour te faire plaisir, je veux bien avouer que tu es plutôt beau garçon ! »

Tout petit garçon désirait accomplir les actions de son père, désirait être son unique être capable de lui ressembler dans son avenir. Mais le mannequin avait un travail des plus compliqués. Il était épuisé physiquement, et HyoJin n’avait aucune once d’idée quant à la santé mentale de celui-ci. S’il avait un certain besoin de discuter de son état et de son métier, elle lui serait une oreille attentive. Pour l’instant, elle restait simplement évasive sur le sujet et ne montrait aucune curiosité.
Mais ce n’était pas tant l’envie du petit garçon de devenir mannequin à son tour qui lui était inquiétant à cet instant, mais son envie presque insupportable de faire revenir son instinct animal depuis la fin de la guerre. Jamais sa louve ne s’était manifestée depuis quelques mois, bien-même si elle ne courrait aucun danger ni même qu’elle n’était pas un danger pour autrui. Même pour son enfant.

La radio lui semblait presque insupportable. Le son avait comme doublé de volume, comme-ci les personnes qui diffusaient les informations les criaient à pleine voix. Son instinct animal avait cette irrésistible envie de ressurgir, et d’être apaisé, désormais. Ses yeux, qui laissaient désormais place à une couleur noisette claire, s’étaient posés sur l’humain qui se trouvait auprès d’elle. De plus, l’angoisse lui nouait la gorge, lorsqu’elle refusa presque à sa louve de se manifester.
L’humain n’avait alors posé qu’une mauvaise question à cet instant. Lui qui n’était au courant de rien, qui pensait que la jeune femme était humaine, pouvait prendre peur face à un animal qui était connu comme sauvage. Elle avait pour habitude de communiquer grâce à de sourds grognements pour faire comprendre ses émotions, il pouvait prendre ceci pour un affront, et un certain danger pour lui et pour le petit.

« J’ai besoin d’aller dans la salle de bain. »

C’était plus rapide qu’elle ne l’avait pensé, et son fils avait eu l’occasion de voir sa mère reprendre forme animale depuis des semaines et des semaines durant. Elle se souvenait d’avoir trouvé le sommeil auprès du petit garçon dans sa forme de louve. Elle était comme une peluche à la chaleur douce et aimante. Comme un foyer confortable pour le petit JinYoung. Celui n’était qu’encore un enfant de six ans, incapable de voir le bien et le mal. Il était certain que la nature de la jeune femme était quelque chose de simple, et que personne ne pouvait avoir peur que l’animal qui ressemblait tant à une compagnie que l’on voudrait chérir. Bien des loups étaient inoffensifs, mais bien d’autres étaient particulièrement dangereux.

« Appa ! Regarde comment eomma est jolie ! » JinYoung en avait quelques sortes trop dit. La louve était plus craintive qu’elle ne voulait l’être. Même si l’enfant tendait la main vers elle, la louve avait couru jusqu’à derrière le canapé, là où elle désirait se cacher de la vue de l’humain. Il n’avait pu voir que la queue de la jeune femme se dresser derrière le comptoir, s’en avait été de trop. HyoJin n’avait aucune idée de la réaction du jeune mannequin, mais au fond d’elle, elle espérait que celle-ci ne soit pas mauvaise.

♥♦♣ Le Refuge. ♥♦♣
But love doesn’t make sense.
Te souviens-tu de ces pissenlits de couleur blanche? Je suis de ceux-ci, lorsque tu souffles, je m’envole. Je suis libre, et je me laisse porter par le vent. Souvent, j'ai le souvenir que tu ne me laisseras pas filer, mais que tu pourrais tout autant m'abandonner. ©️Wild heart  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ordre Epsilon

avatar
Je suis...
Situation amoureuse : Libre comme l'air ~
Masculin Messages : 344
Points : 433
Date de naissance : 08/02/1999
Date d'inscription : 26/08/2014
Age : 18
Localisation : --


Feuille de personnage
Pouvoir de votre personnage :
Histoire de votre personnage :
Caractère de votre personnage :

MessageSujet: Re: Tout c'était bien passé. (Terminé) [HyoJin Choi / WooHyun Kim]   Ven 28 Juil - 14:13

WooHyun rit légèrement en l'entendant parler. Elle voulait bien lui dire qu'il était beau hein... Enfin, il y avait quand même un mot qui était perturbant dans sa phrase. Celui qui pourrait presque en changer le sens. En temps normal, WooHyun ne l'aurait pas relevé, il serait passer outre et n'aurait absolument rien dit. Au contraire, il se serait contenté de dire merci, et rien d'autre. Mais pas cette fois. La jeune femme avait dû fournir un effort -considérable- en disant ça, et WooHyun comptait bien s'amuser encore un peu à propos de ça.

-Plutôt ?

Oui, il jouait sur les mots. Beaucoup même. Mais maintenant, c'était pratiquement devenu sa spécialité. Et si cela pouvait embêter ne serait-ce qu'un peu la jeune femme, alors il continuerait. Enfin, pour le moment. Il était d'humeur à plaisanter là dessus, alors il pouvait facilement y laisser couler. C'était une chance qu'il ne soit pas totalement épuisé de sa journée. Sinon, il n'aurait sans aucun doute pas réagirait de cette manière.
Il haussa les épaules en entendant la jeune femme dire qu'elle avait besoin d'aller dans la salle de bain. Eh bien, elle faisait ce qu'elle voulait. Ce n'était pas lui qui allait l'en empêcher. Si elle souhaitait se rendre dans la salle bain, qu'elle le fasse. Elle se sentait peut-être mal, il ne savait pas trop. Mais elle semblait étrange, tout à coup. Peut-être faisait-elle une indigestion ? C'était possible après tout.

Il tourna la tête en entendant le petit parler, haussant un sourcil. Qu'est-ce qu'il lui prenait à lui aussi, tout à coup ? WooHyun ne comprenait plus vraiment ce qui était en train de se passer. Il soupira, avant d'essuyer ses mains, se dirigeant vers le salon. Il chercha la jeune femme du regard, avant de voir un truc un peu bizarre dépasser du canapé du salon. Des poils ? Oh, qu'est-ce qu'il se passait là ? WooHyun ne comprenait plus grand chose d'un coup. Il s'avança, montant à genou sur le canapé, pour regarder par dessus, et tomba sur... Un loup. WooHyun haussa un sourcil. Elle était une hybride ? Elle aussi était un Magicien ? Comme son frère. Bon sang, et dire que le mannequin ne l'avait même pas remarqué. Heureusement pour elle qu'il faisait parti de l'ordre epsilon et qu'il n'avait absolument rien contre les magiciens.

-Je te préviens, si tu fous des poils de partout, je te les fais bouffer.

Il descendit, et vit JinYoung courir comme un fou derrière le canapé, sans doute pour aller voir sa mère. Adorable. Il avait une très bonne réaction vis à vis de sa mère, et c'était vraiment une bonne chose. Il aurait pu en avoir peur, ou il ne savait pas trop quoi. En tout ça, WooHyun l'acceptait sans problème. Qu'elle soit une hybride ou non ne changeait absolument rien pour lui. Et elle pouvait compter sur lui pour ne rien dire. Et elle ne semblait pas hostile envers les humains, c'était une bonne chose.

-Bon, je vais aller prendre un bain moi. Faîtes pas de conneries.

Il fit un léger signe de la main avant de partir vers la salle de bain, laissant la porte entrouverte. Comme ça, si jamais il y avait un problème, il pourrait l'entendre. Il était rentré dans l'eau depuis à peine quelques minutes, que JinYoung déboula comme une furie, une moue sur les lèvres. WooHyun soupira, avant de lui faire signe de venir. En moins de deux minutes, le petit avait enlevé tous ces vêtements et était installé sur ses genoux. Eh bah.

-Dis Appa... On fait une blague à Eomma ?

WooHyun se mit à rire doucement. Une blague à eomma, hein ? WooHyun ne savait pas si c'était vraiment une bonne idée, néanmoins, il hocha la tête, donnant ainsi son accord au petit, qui commençait déjà à rire. D'accord, honnêtement, le mannequin ne le sentait pas vraiment, mais s'ils pouvaient rigoler un peu hein... JinYoung se mit alors à hurler le prénom de sa mère, très fort. Tellement qu'il vrilla les tympans du coréen. D'ailleurs, la réaction ne se fit pas attendre. La jeune femme déboula comme une furie dans la pièce, et WooHyun s'étouffa. Oh, sans gêne celle là bordel. L'instinct maternel hein... Et JinYoung explosa de rire.

-HyoJin, je suis à poil là...

Non pas que se montrer dans son plus simple appareil était dérangeant, mais tant à faire, quitte à choisir, il préférait que la jeune femme ne le voit que habiller pour le moment. Et JinYoung était définitivement mort de rire.. Sale gosse.

♥♦♣ Le Refuge. ♥♦♣

Uhuhuhu~:
 


Chokehold:
 

~Sexy WooHyun~:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Je suis...
Situation amoureuse : Plouf...
Féminin Messages : 17
Points : 41
Date de naissance : 11/01/1997
Date d'inscription : 13/08/2016
Age : 20


MessageSujet: Re: Tout c'était bien passé. (Terminé) [HyoJin Choi / WooHyun Kim]   Ven 28 Juil - 15:55

Plutôt était le mot adéquat pour la jeune femme, simplement parce qu’elle n’en pensait pas moins. Le mannequin devait se sentir presque chanceux d’être le premier homme à avoir un tel compliment de la part de l’Hybride, elle qui ne connaissait pas vraiment d’homme à part celui-ci. Elle n’était pas le genre de femme à côtoyer les endroits que les jeunes adultes fréquentaient chaque soir, ou même durant leur temps de pause en journée, les seuls hommes qu’elle avait pour connaissance étaient ceux de son lieu de travail. Et le médecin de JinYoung.
Plutôt était le seul mot qui pouvait cacher qu’HyoJin savait parfaitement que le grand brun était un garçon tout à fait charmant. Bien qu’elle ne l’avouerait pas, et que ceci n’était pas une question de fierté démesurée, cet unique mot était bien le seul que l’Humain pouvait lui arracher. Celui-ci semblait bien amusé par la situation. Sur son visage, l’on pouvait lire ce plaisir certain à taquiner la jeune femme, et ce fût à cet instant qu’elle admira un jeune homme vraiment pétillant. Pour son cas, elle tira juste légèrement la langue en guise de réponse, parce qu’elle resterait muette à ce sujet.

Un léger soupire se fit entendre lorsque l’Humain eût une réaction des plus adaptées, ce pourquoi HyoJin n’avait pas montré les dents. Un loup était capable du meilleur comme du pire, la louve géante le savait pertinemment. Durant la guerre, celle-ci avait dû faire preuve du pire pour protéger son jeune enfant, encore trop petit à ce temps-là pour faire preuve d’un grand courage face à cet enfer sans nom. Des mois s’étaient écoulés, mais l’ancienne Réfugiée avait toujours cette angoisse noire qu’un Humain découvre cet instinct animal en elle, et qu’il en joue pour ses propres intérêts. C’était une chance que le cadet Kim ne soit pas ainsi, il ne pouvait l’être, puisque son aîné était un Magicien, lui aussi.
Suite au soupire, le grognement fît place dans ce joyeux, et rassurant, spectacle. S’il lui faisait « bouffer » ses poils, c’était autre chose qu’elle allait attaquer. Sans vouloir un quelconque danger, la jeune femme pouvait légèrement montrer les petites morsures, presque inoffensives, comme celles d’un chat très joueur et aimant de son maître. Seul problème, elle n’était pas le chien de WooHyun, mais jamais elle ne chercherait à lui faire quoi ce soit qui le mettrait en danger.

Poussant doucement sa tête, la louve géante ferma les yeux au contact des mains du petit garçon sur son pelage. Les caresses de l’enfant étaient douces et enjouées. HyoJin était comme la peluche de l’enfant, malgré son apparence de loup et non d’ours. JinYoung n’avait aucun souci avec la nature de sa jeune mère, et l’acceptait avec tant d’affection. Alors qu’il désirait effectuer le même métier que son père, le petit brun désirait être un loup comme sa mère. Mais la blonde n’était pas certaine que le petit ange avait une quelconque once de magie dans le sang. Mais il était encore enfant, et malgré les quelques cas où les Dons magiques se montraient à cet âge, la plupart se montraient dans l’adolescence, alors pourquoi ne pas y croire ?

Le regard, d’une couleur noisette brillante, de la jeune femme suivit le mannequin lorsqu’il se dirigea vers la salle de bain. Elle désirait rester une louve pendant quelques minutes, cet état second lui faisait oublier les nausées qui lui avaient prises quelques minutes auparavant. Mais elle fût étonnée de voir son fils se diriger vers cette même pièce quelques minutes après l’entrée de son père. Elle ne savait pas que le petit garçon avait pour habitude de se laver avec son père. Elle n’avait pas le souvenir qui lui avait fait prendre un bain, mais elle n’était sûrement pas présente à ce moment-là. Ce qui était plausible.
Pour son cas, la jeune louve se dirigea vers la baie vitrée, où elle admira la vue splendide qu’elle donnait sur la ville. Nombreux étaient les appartements qui disposaient de cette vue, quel que soient les étages, et ce fût toujours un plaisir de voir ceci… Du moins, pour un court instant.

Ses oreilles se dressèrent à l’entente du cri légèrement strident de son fils qui l’appelait à vive voix. Elle courut aussi vite qu’elle le pouvait, reprenant forme humaine dans ce court chemin. Une telle vitesse ne lui était pas un réel effort, elle n’avait donc aucun essoufflement, mais bien autre chose remplaça ces symptômes. Le rire de son enfant était bien trop amusé, et les joues de la dessinatrice avaient rosies. Elle se tourna vivement après cette vue, mordillant sa lèvre, ressentant un quelconque sentiment qu’elle ne savait décrire.

« Je crois que j’avais deviné que t’étais à poil… »

En plus de ne jamais avoir avoué à un homme sa beauté naturelle, jamais elle n’en avait vu un découvrant sa nudité. L’innocence d’HyoJin était certaine, et disons qu’elle n’aurait jamais voulu voir le mannequin ainsi.
Son enfant, toujours à rire aux éclats, semblait bien plus amusé encore par la réaction de sa mère. Celle-ci, gênée, ne se retourna aucunement vers les deux garçons. Voir le plus grand nu une seule fois lui suffisait amplement. Il venait tout de même de réduire son innocence à des fines poussières !

« Je… Vous laisses entre garçons… Hein. Disait-elle en passant sa main dans ses cheveux. »

Ce fût après ses mots qu’elle se dirigea en vitesse vers le salon après être sortie de cette pièce en fermant la porte. Ils auraient un peu plus de… D’intimité. Pour calmer cette gêne, elle prit son carnet de dessin, aussi grand qu’une toile, pour continuer une magnifique illustration d’une rue des années 50. Une rue bombée de femmes en robes chics et classiques, de monsieur en costumes, et de couleurs vives. Elle se plongeait dans son dessin, si bien que rien ni personne, pas même son enfant criant, le temps s’écoulant, ou WooHyun encore dans sa tête, ne pouvait lui faire quitter ce dessin des yeux. Elle était absorbée, passionnée.

Mettant son crayon entre ses dents, elle attacha tout de même ses cheveux en une haute queue de cheval, observant les lignes de constructions de son dessin. Mais qui sait, peut-être que les deux garçons allaient encore faire preuve d’un humour, ce qui au final, la faisait sourire. Une autre personne se serait sûrement énervée, une autre se serait excusée milles fois, une autre encore s’en serait fichu, mais pour sa part, cela la faisait juste sourire.

♥♦♣ Le Refuge. ♥♦♣
But love doesn’t make sense.
Te souviens-tu de ces pissenlits de couleur blanche? Je suis de ceux-ci, lorsque tu souffles, je m’envole. Je suis libre, et je me laisse porter par le vent. Souvent, j'ai le souvenir que tu ne me laisseras pas filer, mais que tu pourrais tout autant m'abandonner. ©️Wild heart  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ordre Epsilon

avatar
Je suis...
Situation amoureuse : Libre comme l'air ~
Masculin Messages : 344
Points : 433
Date de naissance : 08/02/1999
Date d'inscription : 26/08/2014
Age : 18
Localisation : --


Feuille de personnage
Pouvoir de votre personnage :
Histoire de votre personnage :
Caractère de votre personnage :

MessageSujet: Re: Tout c'était bien passé. (Terminé) [HyoJin Choi / WooHyun Kim]   Lun 31 Juil - 12:26

Devait-il être sidéré ? Ou plutôt amusé ? WooHyun devait avouer que la situation était plutôt drôle. Outre le fait que oui, effectivement, il était toujours à poil -en même temps pour prendre un bain, c'est quand même recommandé-, la jeune femme semblait être bien gênée. Et c'était ça, le plus amusant, au final. Bon, bien sûr, WooHyun devait forcément avouer qu'il était un peu gêné de se retrouver comme ça. Avec JinYoung, il n'y avait pas de problème. C'était son fils, et il était aussi un garçon. Donc ils étaient constitués de la même manière, me devant la jeune femme, s'était encore autre chose. Certes, il posait devant des photographes, hommes ou femmes, à moitié nu, mais il ne l'était jamais totalement, alors ce n'était pas vraiment la même chose.

Mais autant en rire.

-Tu es vicieuse HyoJin, vraiment.

Bien sûr qu'il plaisantait, et le ton de sa voix ne pouvait pas laisser comprendre autre chose. Ce n'était pas de la moquerie, ni un ton sarcastique. Il était simplement amusé. De toute façon, s'il ne l'avait pas provoqué un peu, il n'aurait sans doute pas été dans son état normal. Enfin, il rit légèrement en la voyant partir aussi vite qu'elle n'était arrivée, et le petit ne semblait pas comprendre grand chose. WooHyun lui en reparlerait quand il sera plus grand, cela le fera sans aucun doute rire.

-Pourquoi eomma elle vient pas avec nous ?

Une moue se dessina sur les lèvres du mannequin. Oh, bon. Peut-être qu'il allait devoir lui expliquer maintenant.

-Parce que appa il est pas habillé.

-Ben eomma a déjà vu appa pas habillé, non ?

WooHyun s'étouffa en l'entendant parler, lui lançant presque un regard horrifié, et le petit fit la moue. Mais... Où est-ce qu'il allait chercher ce genre d'idée, sérieusement ? Est-ce que c'était possible à son âge ? Bordel, WooHyun n'en revenait pas. Est-ce que pour lui, ils étaient en couples ?

-Non, eomma n'a jamais vu appa quand il est pas habillé. Eomma et appa ne sont pas ensemble, tu le sais, n'est-ce pas ?

JinYoung refit la moue, comme s'il boudait vraiment, et WooHyun sourit légèrement. Bon, il semblait le savoir, ne serait-ce qu'un peu. Tant mieux, le mannequin ne voulait pas que le petit soit triste ou autre par rapport à tout ça. Surtout qu'il n'y avait pas de raison de l'être. Ils se voyaient tous les trois souvent, ça ne posait donc pas de problèmes, non ?
Il finit par sortir au bout de quelques instants, enfilant un pantacourt noir ainsi qu'un débardeur blanc, laissant ses cheveux trempés complètement ébouriffé, et il attrapa ensuite le plus petit, qu'il emmitoufla dans un peignoir, prenant aussi de quoi l'habiller, le laissant courir jusqu'au salon. Il le rejoignit quelques instants après, retrouvant la jeune femme en train de dessiner également. Il ne lui dit rien. Il savait qu'elle était du genre à s'enfermer dans son monde lorsqu'elle dessinait et WooHyun respectait cela.

Le mannequin entreprit donc de rhabiller le petit, enfin, de le mettre en pyjama plutôt, parce qu'il n'allait certainement pas le faire dormir en étant habillé. Ce ne serait pas vraiment le plus confortable pour lui après tout.

-Il a cru qu'on était ensemble. Et a boudé quand je lui ai dit que non.

Sa réaction était adorable, et digne d'un enfant après tout. Et WooHyun se devait de partager cela avec la jeune femme, non pas dans le but de la mettre mal à l'aise, cette fois.

♥♦♣ Le Refuge. ♥♦♣

Uhuhuhu~:
 


Chokehold:
 

~Sexy WooHyun~:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Je suis...
Situation amoureuse : Plouf...
Féminin Messages : 17
Points : 41
Date de naissance : 11/01/1997
Date d'inscription : 13/08/2016
Age : 20


MessageSujet: Re: Tout c'était bien passé. (Terminé) [HyoJin Choi / WooHyun Kim]   Lun 31 Juil - 17:41

Son regard n’avait pu s’empêcher d’observer la nudité évidente du jeune mannequin, mais pas au point de l’admirer durant de longues et de longues minutes. La gêne l’avait distraite de cette vue imprenable que le corps du jeune brun exposait. Elle ne doutait pas que celui-ci faisait fondre beaucoup de personnes, qu’elles soient homme ou femme, mais elle n’était l’une de ces personnes. Comme autrefois, WooHyun lui avait dit « Je doute que vous soyez ce genre de femmes. », simplement parce qu’elle l’avait longuement observé afin de reproduire son identique portrait sur ce vaste bout de papier. Mais elle avait cédé à la tentation, et n’avait regardé que de courtes secondes. Et ce fût bien de trop pour elle.
Pourtant, le brun savait parfaitement détendre l’atmosphère, et HyoJin se demandait encore fort bien comment il pouvait affirmer ne pas être une bonne personne. L’histoire de leur première rencontre tournait dans sa tête, comme-ci l’on faisait tourner un vieux magnéto, sans que la cassette ne soit effilée. Un léger sourire amusé prit place sur ses lèvres, lorsqu’elle entendit l’hôte prendre la parole. Il était amusé, à lui dire qu’elle avait eu un comportement vicieux, et bien que la gêne fût toujours présente, l’amusement du plus jeune avait été contagieux.

La voix du petit garçon retentit, et son ouïe voulu être curieux. La volonté de la jeune femme, elle, désirait se tenir loin de cette discussion, laissant ce moment aux deux garçons. Son loup pouvait gentiment rester au chaud, car ça n’allait pas être ce soir qu’il allait être rassasié de bonnes ou de mauvaises paroles, d’histoires en tout genre ou de simples discussions banales.

Ce fût peut-être au bout d’une dizaine de minutes que son ouïe se réveilla de nouveau, qu’elle appela l’attention de la jeune femme à s’intéresser aux bruits du salon. C’était ainsi que son attention envoya balader l’ouïe, toujours si concentrée dans le dessin qu’elle s’afférait à reproduire avec son talent naturel. La couleur grise des bâtiments, l’orange mêlé au jaune du coucher de soleil, les lèvres d’un rose éclatant des passants heureux de vivre au bras de leurs compagnons et compagnes, les couleurs de l’automne et les arbres dénudés, voulant laisser place à la douceur de l’hiver, tout ceci réunis près de ces traits parfaitement dessinés, de ses lignes droites, qui se rejoignent en un point… Tout ce qui faisait d’HyoJin une artiste. Ses yeux étaient redevenus d’un brun noisette si clair, mais ne laissait pourtant pas place à sa louve, mais à la passion de ce qu’elle faisait. Ses dessins étaient de vrais œuvres, celles que l’on pouvait accrocher dans un musée, et expliquer avec tant d’affection : cette œuvre est née d’une véritable artiste, qui aimait son talent, qui le chérissait, qui en faisait battre son cœur. Son travail lui ordonnait des dessins enfantins, encore bien trop réussis pour son employeur, qui voulait que simplement lui puisse avoir un tel talent.

Toutes ces réflexions prirent fin lorsqu’elle accorda à son attention d’être posée bien ailleurs que sur son dessin. Dessin qui fût presque de la taille d’une toile. Ces paroles mirent un temps à être absorbées par la jeune femme, simplement parce qu’elle était encore là-haut, la tête dans les nuages et les pieds sur la Lune. Ce fît après quelques minutes qu’elle grimaça, secouant doucement la tête. Non pas qu’elle se dégoûtait à penser qu’elle pouvait être avec le jeune mannequin dans la tête de leur fils, mais il n’était rien d’autre qu’un proche ami, peut-être le seul, mais elle se sentait très proche de WooHyun. Il était certain qu’elle l’appréciait énormément, mais il fallait avouer que ça s’arrêtait là.

« Je suppose que ses amis ont des parents ensembles ou mariés, alors il doit penser qu’il en est de même pour nous. Disait-elle en rangeant précieusement ses crayons dans la petite trousse d’un marron ancien, et son dessin dans sa grande pochette. Mais tu as du lui expliquer que nous étions de proches amis ! »

Se levant, elle offrit au jeune brun un simple petit sourire, comme pour être rassurée qu’il avait bien fait ceci. Elle lui accordait une véritable confiance, et ne doutait pas qu’il était vraiment proche aussi du petit garçon. Après tout, c’était tout à fait normal, il était père et fils.
Portant donc celui-ci dans ses bras, malgré ses six ans, elle déposa pleins de petits baisers sur ses joues, ce qui le fît rire. Et rien n’était plus merveilleux que le rire de son enfant. Lorsqu’elle le posa, ce fût devant la télévision, qu’elle alluma pour mettre un dessin animé qu’il adorait, un dessin animé qui ne passait que le soir avec des super-héros et des super-méchants. JinYoung était absorbé par celui-ci, et y jouait beaucoup avec ses amis lors des récréations. Etrangement, il jouait un rôle d’un des méchants, parce qu’il l’appréciait beaucoup plus que les autres.

« Je vais me doucher, et pas de blague, je vous surveille. Sur ces mots, elle plissa les yeux avant de rejoindre la salle de bain à son tour. »

Sentir l’eau brûlante couler sur sa peau était toujours très agréable. Ce fût comme-ci elle se lavait de toutes mauvaises énergies, ou de tout mauvais sentiment. Elle était si apaisée, la tête encore dans les nuages, qu’elle ne remarqua que la porte de la salle de bain s’était entrouverte, puis refermée aussitôt. Ce fût en sortant de la douche, et en séchant ses longs cheveux humides qu’elle constata que ses vêtements n’étaient plus là. Disparus, comme téléportés. Elle se mit en quête de d’abord les rechercher, peut-être qu’elle les avait mis en dessous de la serviette pour sécher son corps, c’était probable, mais ce ne fût pas le cas.

« Je leur avais dit de ne pas me faire de blague… Disait-elle en enroulant sa serviette autour de son petit corps, ses cheveux tombant en cascade dans son dos. »

Sa seule et unique quête : regagner de salon afin de trouver le coupable. Mais c’était bien trop calme dans cette pièce, comme-ci une ambiance de coupable flottait dans l’air, HyoJin était certaine que les deux garçons avaient encore frappé avec leur drôle d’humour. Tenant sa serviette, elle mordilla doucement sa lèvre.

« Vous êtes tous les deux très mignons mais… Je peux savoir où sont mes vêtements ? »

♥♦♣ Le Refuge. ♥♦♣
But love doesn’t make sense.
Te souviens-tu de ces pissenlits de couleur blanche? Je suis de ceux-ci, lorsque tu souffles, je m’envole. Je suis libre, et je me laisse porter par le vent. Souvent, j'ai le souvenir que tu ne me laisseras pas filer, mais que tu pourrais tout autant m'abandonner. ©️Wild heart  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ordre Epsilon

avatar
Je suis...
Situation amoureuse : Libre comme l'air ~
Masculin Messages : 344
Points : 433
Date de naissance : 08/02/1999
Date d'inscription : 26/08/2014
Age : 18
Localisation : --


Feuille de personnage
Pouvoir de votre personnage :
Histoire de votre personnage :
Caractère de votre personnage :

MessageSujet: Re: Tout c'était bien passé. (Terminé) [HyoJin Choi / WooHyun Kim]   Mar 1 Aoû - 13:43

Une moue se dessina sur les lèvres du mannequin, en entendant la jeune femme parler. Non, il lui avait pas dit qu'ils étaient proches, mais, ça se voyait non ? Sinon, le petit n'aurait pas cru qu'ils étaient ensemble. Il n'y avait donc aucune nécessité de lui dire, -ou de lui rappeler plutôt-, mais bien sûr, ce n'était qu'aux yeux de WooHyun. Peut-être que la jeune femme ne serait pas d'accord avec lui sur ce point, mais JinYoung n'était pas un idiot. Il voyait bien que ses deux "parents" ne se disputaient pas, ni même étaient en guerre ouverte. Il n'y avait donc aucun problème.
Il ne fit aucune remarque lorsqu'elle annonça qu'elle allait se doucher. Lui, faire des blagues. Qu'est-ce qu'elle voulait qu'il fasse ? Qu'il coupe l'eau chaude ou lui balance un verre d'eau froide dessus ? Il n'était pas suicidaire à ce point, encore. Le seul risque qu'elle avait, était de se brûler/congeler si elle comprenait rien aux boutons de sa douche. Mais n'entendant aucun hurlement de sa part, il devait sans doute en déduire que tout ce passait bien, alors tant mieux pour elle. Et pour lui. En profitant qu'elle prenne sa douche et que JinYoung regarde la télé, il attrapa son laptop, tapotant sur l'écran pour regarder ses mails, et autres choses concernant son travail. Au final, il n'arrêtait jamais vraiment. Il devait toujours regarder son agenda, voir les mails de demande de partenariat, et autres trucs qui faisaient largement partis de son quotidien maintenant.  Et puis, ce fut à ce moment là que JinYoung détala comme un lapin, revenant quelques instants plus tard avec... Les vêtements de la jeune femme.

WooHyun n'allait pas participer à ça. Oh non. Il tenait encore à sa vie. Il n'avait même pas envie de tester la jeune femme la dessus, et le petit faillit foutre le bordel dans tout le salon pour les cacher. Mais le mannequin devait bien avouer qu'il avait envie de rire. Il se concentra à nouveau sur ses mails, un sourire aux lèvres, quand HyoJin arrivait à cet instant, en serviette, cherchant ses vêtements, et WooHyun releva les yeux vers elle. Pour une fois, il n'avait rien fait. Il haussa donc les épaules lorsqu'elle demanda ses vêtements.

-Ah ça, demande à ton fils.

Ce fut à ce moment là que JinYoung explosa de rire, et le coréen faillit le rejoindre dans son fou rire, mais il dit rien. Et le petit força sa mère à chercher avec lui, pour qu'elle soit celle qui les trouve, et non pas lui, et WooHyun relevait parfois les yeux de son écran pour les regarder faire. C'était une scène assez comique, en réalité. Il aurait bien pris une photo, tiens.

-Fais gaffe à ce que t'as serviette ne se barre pas, quand même.

Une fois les vêtements retrouvés, la jeune femme habillée, il fut grand temps d'aller dormir. JinYoug avait déjà sa chambre, alors le mannequin conduisit la jeune femme jusqu'à la chambre d'ami pour qu'elle puisse dormir. Vu la taille de l'appart', il aurait pu avoir 6 chambres sans problèmes, mais ce n'était pas le cas. Il n'y en avait que 3. Ce qui était largement suffisant, puisqu'il vivait seul. Une fois tout le monde installé, et après avoir bordé le petit, il put aller dormir, non sans oublier de retirer son haut avant. Toujours.
Ce fut au milieux de la nuit, alors qu'il était en train de dormir sur le ventre, un bras perdu sous l'oreille, et la jambe par dessus sa couverture, qu'il sentit une main se poser sur la peau nue de son dos, qu'il se réveilla. Il ouvrit légèrement les yeux en entendant son prénom, avant de se retourner, tout en passant une main sur son visage.

-Qu'est-ce qui se passe ?

Il entendit un reniflement amusé, sans doute à cause de sa voix rauque et éraillée, et c'est à ce moment là qu'il remarqua JinYoung, des larmes encore un peu présentes sur ses joues, et aussi sur HyoJin derrière lui. Heureusement qu'il n'avait pas fermé les volets de sa chambres, les lumières ainsi que les rayons de la lune, filtrant et éclairant la pièce, lui permettant de plutôt bien voir. Le petit s'allongea à côté de lui, posant sa tête sur son épaule, et WooHyun replia son bras de manière à ce que sa main caresse ses cheveux.

-J'ai fait un cauchemar... Et je voulais dormir avec eomma et toi...

WooHyun sourit légèrement.

-Rendors toi. Les cauchemars ne sont pas réels.

-...Même la guerre...?

WooHyun rouvrit les yeux, son regard rivé sur le plafond blanc, avant qu'il ne le baisse, de manière à pouvoir voir légèrement l'enfant. Ah... La guerre. WooHyun n'aurait pas pensé qu'il viendrait à en penser, mais c'était normal, au final. Il avait dû avoir peur, lui aussi. Mais WooHyun avait toujours refusé d'en parler, ou même d'aborder le sujet. Trop de mauvais souvenirs lui revenaient en mémoire lorsqu'il y pensait. WooHyun referma les yeux.

-N'y pense pas.

♥♦♣ Le Refuge. ♥♦♣

Uhuhuhu~:
 


Chokehold:
 

~Sexy WooHyun~:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Je suis...
Situation amoureuse : Plouf...
Féminin Messages : 17
Points : 41
Date de naissance : 11/01/1997
Date d'inscription : 13/08/2016
Age : 20


MessageSujet: Re: Tout c'était bien passé. (Terminé) [HyoJin Choi / WooHyun Kim]   Jeu 3 Aoû - 12:05

Lui qui avait un air si innocent, un air d’ange, il fallait avouer qu’il était un sacré petit diablotin. Le petit garçon avait un certain sens de l’humour, il riait pour peu, et en était éclatant de vie. Son rire avait embaumé toute la pièce, alors qu’HyoJin ne pût que sourire face à cette vue. Il était rare qu’elle ne dispute son petit lorsqu’il faisait ce genre de petites bêtises, simplement parce qu’il ne pensait pas mal faire, et que cela ne nuisait pas à autrui. Ce n’était que de petites blagues par-ci, par-là, rien qui ne soit répétitif et quelque peu lourd à force. Le petit Humain ne faisait que ce genre de choses lorsqu’ils se retrouvaient à trois, avec WooHyun. Ce fût comme-ci celui-ci comblait ce vide dans son cœur pour le rendre plus joyeux encore qu’il ne l’était avec l’Hybride, et de ceci, elle ne lui remercierait jamais assez de faire le bonheur de leur petit trésor.
Lorsqu’elle chercha les vêtements avec le petit, les souvenirs de son enfance remontèrent, et l’impression de ressentir l’odeur des épices et des sucreries lui vînt. Petite, la louve aimait rechercher des petits cadeaux, peut-être fait à la main et sans importance aux yeux des autres, offert par son père, qui, avant d’ouvrir sa petite épicerie dans un quartier moyen de Séoul, travaillait le bois. Cela remontait peut-être à onze ou douze ans, mais ces souvenirs étaient encrés dans sa mémoire.

« Je tiens fermement ma serviette, je ne suis pas nudiste comme toi. Disait-elle amusée après avoir retrouvée ses vêtements. »

En réalité, était-ce la jeune femme qui devait élever deux enfants, JinYoung et WooHyun, ou celui-ci qui devait élever JinYoung et HyoJin ? On pouvait bien se poser des questions, cette famille était loin d’être comme les autres, il fallait l’avouer.

Lorsqu’elle enfila ses vêtements, que par chance elle avait prévu pour ne pas emprunter ceux du jeune brun, elle embrassa une dernière fois le front du petit garçon. Elle ne pouvait rejoindre la chambre qu’elle allait habiter sans n’avoir dit le petit rituel de la nuit, comme elle appréciait le dire.

« Bonne nuit petit prince, et n’oublie pas, tu vas vaincre les monstres de la nuit avec ton épée lumineuse de beaux rêves ! L’effet fût certain, le petit leva son poing en imitant une épée, et se mit à rire en hochant la tête. »

Rejoindre la chambre d’ami était un certain soulagement. Voilà des nuits et des nuits qu’HyoJin n’arrivait point à enrichir de sommeil réparateur tant elle angoissait au sujet de bon nombre de choses. Ce fût de son avenir, et de celui du petit malade dont elle se préoccupait, et son sommeil en prenait un grave coup. En plus qu’elle ne se nourrissait pas aussi ici bien que cela, la jeune femme devenait faible, voire très faible. Ce fût pour cette raison qu’une fois allongée dans le lit, ses yeux se fermèrent instinctivement, la plongeant dans un long sommeil…
… Mais pas pour bien longtemps.
Ce fût en larmes et tremblant que JinYoung vînt la réveiller en pleine nuit. Elle n’avait eu aucun mal à se mettre assise sur le bord du lit pour l’asseoir sur ses genoux et le bercer contre elle en lui chantant une petite comptine qui aidait à calmer les maux du petit brun. Mais cela n’avait pas suffi, celui-ci désiré finir sa nuit accompagné d’elle et de son père. L’Hybride n’avait pas refusé, et avait accompagné son fils dans la chambre du mannequin, afin d’apaiser les cauchemars de son fils.

Le reniflement amusé du petit garçon l’avait faite réagir, et un doux sourire se peint sur les lèvres de la jeune femme en entendant la raison de cet amusement. Le jeune brun endormi encore était définitivement trop adorable. Mais elle se garderait bien de lui dire, surtout qu’elle n’avait plus beaucoup de force.
Ce fût à son tour de s’allonger, mais auprès du petit. Celui-ci se sentait plus à l’aise et en sécurité entre ses deux parents, même si HyoJin se tenait bien loin, en réalité. Une légère grimace apparue sur son visage lorsque le sujet de la guerre fût évoqué. Elle se revoyait, la gueule en sang lorsqu’elle défendait certains magiciens des Humains qui s’aventuraient sur les terres de soin. Voir ces morts, ces attaques sans répit, et ces Humains haineux de la magie étaient comme insurmontables, et pourtant. En tant que louve géante, et l’une des rares de cette espèce, elle créait crainte et désespoir. Les Humains le savaient.
Elle fît alors monter ses jambes contre elle, soupirant doucement. Elle ne pût dire un seul mot, tant les souvenirs lui nouaient la gorge. Mais le mannequin savait apaiser l’enfant qui avait hoché la tête, et qui, à peine eu-t-il fermé les yeux, s’était endormi dans les bras de Morphée.

Peut-être était-il sept-heure du matin, mais les rayons du soleil levant l’avaient extirpée d’un sommeil doux, doux depuis tant de mois. Ce fût une surprise, et elle écarquilla les yeux. Par elle ne savait quel… miracle, la demoiselle s’était trouvée là, plus proche de WooHyun et du petit garçon qu’elle ne l’avait été. Bien que ses sens étaient plus développés, point comme ceux d’un Vampire mais plus encore qu’un loup ordinaire, elle n’avait pas senti les respirations sereines des deux garçons durant la nuit, mais bien qu’au matin. Un murmure attira son attention, lorsqu’elle comprit « Je voulais que tu sois proche de appa et moi… » avant que cette petite voix ne s’endorme à nouveau. Son regard observa alors le grand brun, ainsi que le petit, alors que ses doigts fins vinrent caresser la chevelure de celui-ci.
Dans son geste, sa main glissa légèrement sur la chevelure brune du mannequin, qu’elle caressa aussi délicatement que celle de leur fils. Elle ne faisait rien de plus, encore dans la pensée d’observer la paix du petit. Endormi, aucune gêne ne fût présente, puisque WooHyun ne devait sûrement rien remarquer du geste que la jeune femme n’avait jamais eu envers lui.

Et même un léger geste de la part de l’hôte n’avait arrêté ce qu’elle faisait, la douceur dont elle faisait preuve alors qu’elle aimait ne montrer rien de trop affectif.

♥♦♣ Le Refuge. ♥♦♣
But love doesn’t make sense.
Te souviens-tu de ces pissenlits de couleur blanche? Je suis de ceux-ci, lorsque tu souffles, je m’envole. Je suis libre, et je me laisse porter par le vent. Souvent, j'ai le souvenir que tu ne me laisseras pas filer, mais que tu pourrais tout autant m'abandonner. ©️Wild heart  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Ordre Epsilon

avatar
Je suis...
Situation amoureuse : Libre comme l'air ~
Masculin Messages : 344
Points : 433
Date de naissance : 08/02/1999
Date d'inscription : 26/08/2014
Age : 18
Localisation : --


Feuille de personnage
Pouvoir de votre personnage :
Histoire de votre personnage :
Caractère de votre personnage :

MessageSujet: Re: Tout c'était bien passé. (Terminé) [HyoJin Choi / WooHyun Kim]   Lun 7 Aoû - 19:02

Un léger sourire se peignit sur les lèvres du mannequin en l'entendant parler. Lui, nudiste ? Oh, non. Il n'irait pas jusqu'à cet extrême. D'accord, il était souvent à moitié nu sur ses shootings, mais li n'était pas nudiste pour autant. Les mots de la jeune femme étaient trop forts pour définir ce qu'il était vraiment, même s'il savait parfaitement qu'elle plaisantait. Et lorsqu'il était chez lui, il était toujours un minimum habillé. Pour le coup, elle inversait juste la situation. C'était elle qui était entrer dans la salle de bain alors qu'il lui avait bien dit qu'il allait prendre un bain -ou se doucher-, alors...

-Oh, HyoJin. Je t'avais dit que j'allais prendre un bain. Tu savais donc que je serais hypothétiquement nu dans la baignoire.

-Appa il a raison il l'a dit à Eomma !

Un sourire amusé se peignit sur les lèvres du coréen. Ah, même le petit se joignait à lui pour embêter sa mère. C'était une bonne chose, ça. Bien sûr il taquinait la jeune femme, il s'en fichait qu'elle soit entrée dans la salle de bain. Il n'était pas spécialement pudique, enfin, pas quand le petit était avec lui, et qui le cachait. Sinon, s'il avait été dans la douche, la fumée l'aurait cachée, et elle n'aurait sans doute rien vu. Mais il n'allait pas non plus lui en vouloir, sachant que le petit lui avait fait une mauvaise blague, en activant du coup ses instincts maternels.

JinYoung s'était rendormi rapidement, et WooHyun avait fermé les yeux à son tour. Il ne se serait pas rendormi avant que le petit ne trouve le sommeil, sinon, il serait venu le voir pour rien. Il savait parfaitement qu'une présence pouvait être rassurante, mais elle ne pouvait pas forcément remplacer les mots dans ce genre de situation, et le petit en avait eu besoin. Enfin, c'était sans aucun doute également grâce à la présence de la jeune femme à côté de lui, qui lui avait permis de se rendormir plus vite.
Sa nuit n'avait pas été agitée. Il n'avait fait aucun mauvais rêve, aucun cauchemar. Rien de tout ça. Il n'avait cependant pas rêvé non plus. Non, sa nuit avait été un néant total, un noir absolu. Et son sommeil avait été plus réparateur que jamais. Il devait sans doute être vraiment fatigué, et WooHyun ne s'en était pas vraiment rendu compte. Avec le rythme de ses journées, il devait très souvent passer outre sa fatigue physique et mentalement, et souvent, il ne dormait pas pendant plusieurs jours afin de ne pas prendre de retard, et restait réveillé notamment grâce à du café. Et quand il allait enfin se coucher, il tombait comme un mort.

Ce fut une main dans ses cheveux, qui commença à le réveiller. Au départ, il avait cru que c'était le petit qui s'amusait avec ses mèches chocolats. Mais en sentant la masse contre son corps, il en déduisit que ce n'était définitivement pas lui. Non, ce devait sans doute être HyoJin. Comme JinYoung était proche de lui, elle n'avait peut-être pas fait attention, ce qui pouvait expliquer son geste. Il ouvrit lentement les yeux, regardant le plafond quelques instants, avant de tourner la tête. Il fut légèrement surpris de trouver la jeune femme aussi proche, sachant que la veille, elle avait gardé une certaine distance. Elle devait avoir bougé pendant la nuit, WooHyun ne savait pas.

-Je savais que tu ne pouvais plus de passer de moi.

Sa voix était toujours autant enrouée, voir complètement cassée, mais elle avait toujours été ainsi le matin. Et Dieu que SungKyu avait pu se foutre de sa gueule avec ça, WooHyun avait largement pris cher, assez pour 10 générations. Bon, pas du côté de WooHyun puisqu'il ne pouvait pas avoir d'enfant « légitimement » -ou biologiquement, le terme marchait aussi dans ce cas- à lui, du coup, ce serait plutôt pour SungKyu.

♥♦♣ Le Refuge. ♥♦♣

Uhuhuhu~:
 


Chokehold:
 

~Sexy WooHyun~:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Je suis...
Situation amoureuse : Plouf...
Féminin Messages : 17
Points : 41
Date de naissance : 11/01/1997
Date d'inscription : 13/08/2016
Age : 20


MessageSujet: Re: Tout c'était bien passé. (Terminé) [HyoJin Choi / WooHyun Kim]   Mer 9 Aoû - 17:38

Une légère moue boudeuse s’était installée sur les lèvres de la jeune femme à la veille de cette matinée. Le petit avait ce bonheur à rejoindre l’avis de son jeune père pour la taquiner. Rien n’était en mal, ce qui rendait les choses bien plus agréables à vivre. Si on lui avait annoncé qu’une telle affection allait naître envers ces deux garçons, HyoJin n’en aurait cru qu’une seule partie, celle pour le petit garçon. Lorsqu’elle s’était occupée de lui pour la première fois, en tant simplement qu’aide et réconfort pour un tout petit souffrant d’un cancer, quelque avait brillé en elle. Un amour d’une sœur, mais aussi celui d’une mère. La jeune fille, autrefois, ne s’imaginait pas avoir une famille, pas même une seule fraction de seconde. Son art était simplement son avenir à ses yeux. Ce fût à ses vingt ans qu’elle laissa la jeune fille de dix-sept ans, bouche bée devant un tel spectacle. Certes, elle tenait à ce petit garçon, mais aussi au plus grand. WooHyun était celui qu’elle aimait et admirait le plus en ce monde, après le petit JinYoung. Rien ne se cachait derrière cette affection, simplement une grande importance. Ce n’était pas pour une broutille qu’elle avait un enfant avec lui.

Pensive, et absorbée par la contemplation de l’ange entre elle et le mannequin, la voix de celui-ci lui arracha un léger sursaut de surprise, ainsi qu’elle l’extirpa de ses rêves éveillés. Ses yeux encore endormis se plissèrent, observant le jeune brun afin de décrypter ce qu’il pouvait bien vouloir dire par ces mots. Il ne lui fallut pas plus de quelques minutes afin de lever son regard vers sa main, non pas dans les cheveux du petit garçon, mais dans celui du grand. Attentive à son geste, elle la glissa légèrement, lentement, pour ne plus faire croire au brun qu’elle était trop attentionnée et en besoin de lui. Déjà qu’elle fût certaine que celui-ci allait remuer Ciel et Terre pour, qu’enfin, elle puisse se nourrir de manière correcte et normale, elle n’allait pas montrer un trop grand élan d’affection. Bien qu’elle le remerciait de tout cœur de faire attention à elle. Mais il n’était pas obligé, le coréen. Elle préférait qu’il prenne soin de lui, ce dont elle ne doutait pas.

« Teh… Ne rêve pas trop… Disait-elle, presque amusée de la situation. »

Après ceci, le petit ouvrît les yeux à son tour, et se décida d’offrir, de bon cœur, des câlins et des bisous emplis d’amour à ses deux parents adoptifs. De la tendresse offerte de bon matin pour une journée remplie de bonnes comme de mauvaises choses. Pour le petit, il allait passer sa journée avec sa pédiatre, qui allait observer l’évolution de la maladie. JinYoung adorait cette femme, elle était mère de trois enfants, et savait parfaitement calmer les maux lorsqu’il y en avait. Elle faisait son travail dans les rires et la joie, et savait parfaitement distraire le petit lorsque le besoin pouvait être présent.
Pour la jeune louve, ça allait être une journée plus ou moins chargée, surtout qu’elle savait que son actuel employeur allait la jeter comme un vieux papier, qu’on aurait déchiré, lorsqu’elle annoncera sa démission. Elle était la meilleure dessinatrice de son entreprise, il fallait dire qu’elle était une sacrée perte. Mais elle quittait cet emploi pour quelque chose de meilleur pour elle. Elle allait donc s’inscrire à cette école d’art, des Beaux-Arts, et allait répondre à une annonce pour un travail dans un musée. Quoi de mieux ?

Versant un bol de céréales au petit, la jeune Hybride semblait tellement ailleurs, si bien que le petit l’appela plusieurs fois « HyoHyo » plutôt qu’eomma. Ceci ne la dérangeait pas tant que cela, ça lui rappelait le passé, ses premières années auprès de lui.

« Je file sous la douche, j’ai un très gros travail aujourd’hui. N’oublie pas que c’est appa qui t’amène voir la gentille dame aujourd’hui ! Disait-elle tout sourire envers son petit trésor. Je vais le chercher ce soir. Cette fois-ci, elle s’adressa au mannequin. »

Certes, elle avait menti sur un point : elle n’avait aucun gros travail. Mais elle ne voulait pas inquiéter le brun par rapport à sa situation, car il était certain qu’elle allait gagner bien moins qu’à son ancien emploi, et qu’elle allait avoir du mal à joindre les deux bouts en fin de mois. C’était la vie, et il fallait la prendre comme il venait, et faire ce que l’on souhaitait le plus. Ce qui allait être enfin le cas d’HyoJin, après tant d’années de service dans une agence de livres pour enfants.

Après une douche bien méritée, et s’être brossé les dents, malgré qu’elle n’ait rien avalé une fois de plus, s’être habillée d’un jean taille haute noir, d’une chemiser blanc et de petits talons, la louve géante embrassa tendrement le front du petit, en lui disant d’être sage et de s’amuser librement. Donnant une petite tape affective derrière la tête de WooHyun, elle lui sourit.

« Fais attention sur la route, avec lui. A bientôt ! »

Et ce fût presque en coup de vent qu’elle fût en route. En oubliant sa grande pochette, coffre cachant son trésor d’œuvre d’art. Elle repasserait une prochaine fois, de tout façon, les deux jeunes gens étaient voisins, alors il n’y avait pas de soucis.

♥♦♣ Le Refuge. ♥♦♣
But love doesn’t make sense.
Te souviens-tu de ces pissenlits de couleur blanche? Je suis de ceux-ci, lorsque tu souffles, je m’envole. Je suis libre, et je me laisse porter par le vent. Souvent, j'ai le souvenir que tu ne me laisseras pas filer, mais que tu pourrais tout autant m'abandonner. ©️Wild heart  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Tout c'était bien passé. (Terminé) [HyoJin Choi / WooHyun Kim]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Et si tout n'était qu'un mensonge ? [Terminé]
» Je m'en serai bien passé ft. Lorenzo
» Une nuit qui prend tout son sens [Hentaï PV Kaine] [Terminé]
» Le reflet du passé [Terminé]
» 07. Un bien plaisant service.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Refuge  :: Bienvenue au Refuge ! :: Archives :: RP-
Sauter vers: