Refuge-RPG.
 
Pour voter pour le Forum. Clique

Partagez | 
 

 SuhAh.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: SuhAh.    Ven 24 Fév - 13:05

© Arrogant Mischief sur Never Utopia
Sung SuhAh

« Petite citation »


۞ NOM : Sung.
۞ PRÉNOM(S) : SunAh.
۞ SURNOM : Qui peut bien lui en trouver un ?
۞ AGE : 19 ans.
۞ SEXE : Féminin.
۞ NATIONALITÉ : Sud-coréenne.
۞ ORIENTATION : Hétérosexuelle.
۞ GROUPE : Magicien. Elle contrôle l’eau.
۞ PARTICULARITE : Chirurgien général.
۞ AUTRES : Détails particuliers ici (Phobies, tatouages, piercings, etc.).

۞ AVATAR : Lee MinJung.
۞ DOUBLE COMPTE ? OUI. Meow et la bande des huit. (Et bébé SeoWoo qui va arriver.)
۞ NIVEAU RP : Nous allons dire que c’est changeant.

CARACTERE
SuhAh, malgré son métier qui demande un minimum de cela, n’est pas une jeune femme très sociable. Bien même si elle se montre très polie envers son entourage, ce qui relève de la bonne éduction qu’on lui a enseignée.
Pourtant, elle se montre méfiante envers celui-ci. Elle n’a que très peu connu de personne digne de confiance, et a une certaine angoisse de se retrouver en face d’une personne pouvant lui faire du mal, de n’importe quelle manière soit-elle.

La peur d’une quelconque chose ne lui est plus ressentie depuis son arrivée dans une nouvelle famille. Elle tâche de surmonter les situations les plus complexes, sans se mettre à crier au secours si elle n’arrive pas à passer le mal seule. Mais elle fait d’une grande persévérance, et la patience reste son plus grand point fort. En quelques sortes, nous pouvons dire qu’elle n’a pas froid aux yeux, mais ce serait tout de même, légèrement, mentir.

Froide, elle peut l’être, mais seulement lorsque la situation l’oblige. Mais elle sait se montrer douce, ne serait-ce que par son sourire. Elle peut se montrer rassurante, et essaiera toujours d’apaiser les âmes torturées et inquiète. Son métier exige, ainsi que sa nature.

Son métier est sa petite bulle, la petite coquille dans laquelle elle s’enferme pour mieux se sentir lorsqu’un pic du passé peut ressurgir. Le violon reste sa plus belle compagnie, et l’aide à chasser toutes ces mauvaises pensées.

Peu à peu, elle peut s’ouvrir une personne à laquelle elle s’attache. Même si cela est compliqué, SuhAh y met tous ses plus forts efforts dans cette tâche, et essaie toujours de ne pas brusquer la personne, ni même de la blesser. C’est une jeune femme tactile, mais qui s’empresse de le cacher lorsque la situation le veut.

Elle ressent certaines choses comme une certaine affection, un certain amour lorsqu’elle tient réellement à la personne qui se trouve à ses côtés. Elle se montre alors plus douce, plus attentionnée et sociable lorsque c’est le cas. Elle peut paraître froide, mais en réalité, c’est un vrai cœur d’or qui se cache derrière cette apparence.
HISTOIRE
Sa vie n’est pas un conte de fée. Sa vie se résume à un tas d’obstacles plus compliqués les uns que les autres à surmonter.

Née au sein d’un couple qui ne tenait qu’à un fil, SuhAh fût contrainte de vivre auprès de sa mère atteinte d’une maladie, lorsque son père prit le large pour ne plus jamais revenir. Enfant, il n’était que très difficile de s’occuper d’une grande personne, malade, et sans avenir certain. Pourtant, lorsqu’elle fût en âge de se débrouiller seule, elle fût tout son possible pour aider sa génitrice. L’école ne lui était pas offerte, et le monde extérieur restait son plus grand mystère. Malgré les efforts et les promesses, sa mère succomba à sa maladie. Il ne fût que quelques semaines avant que la jeune enfant ne soit placée dans un orphelinat.

Son père introuvable, SuhAh vécu dans cet orphelinat pendant seulement quelques mois, mais ces mois étaient ceux qu’elle n’aurait pas voulu vivre. Elle restait muette, et ne jouait avec ces autres enfants qui attendaient, avec espoir, une famille qui voudrait les élever, les adapter à une vie dont ils auraient toujours rêvé. Mais tout ce que voulait la petite fille aux cheveux bruns, était de retrouver sa maman, et de vivre encore quelques instants auprès d’elle. Alors elle pleurait, et elle pleurait encore. Jusqu’au beau jour où une famille la vit, et décida de l’adopter.

Appeler ces deux grandes personnes « papa » et « maman » lui avait été compliqué, et aujourd’hui encore, prononcer ces mots lui faisait ressentir une sensation étrange. Mais elle avait grandi parmi eux. Elle avait appris à lire, à écrire. Et surtout, à parler. Le violon avait été sa plus belle compagnie, seulement cette mélodie dont elle jouait à la perfection.
Pendant ces années parmi eux, elle n’avait pas été vraiment sociable avec son entourage, et préférait partir, seule, à l’exploration de ce monde inconnu, ce monde qui lui avait été un grand mystère.

A ses quinze ans, elle entendu l’Appel. Elle l’avait suivi, les yeux fermés. S’échapper avait toujours été un remède, pour la jeune fille. Le Refuge, avait été, en quelques sortes, bénéfique pour elle. Contrôler l’eau, apprendre à en jouer, lui avait compliqué. Les efforts avaient été décuplés, pour une bonne cause. Mais elle était restée toujours si distante envers les autres, que les amis ne lui tombaient pas dans les mains. Elle vivait avec cela.

Un jeune homme avait réussi à la faire succomber à une toute première découverte d’une relation amoureuse. Tout était si beau, tout était merveilleux. Rien ne pouvait leur manquer, tout leur était, comme, offert sur un plateau d’or et d’argent.
Mais toute bonne chose avait une fin, mais celle-ci, elle n’aurait pas voulu la connaître…
L’accident, elle l’avait découvert, sous ses yeux remplis de larmes. Elle avait essayé de le soigner, d’empêcher le sang de couler plus fort qu’il ne le devait. Mais tout cela était trop tard.
Malgré la douleur plus qu’existante, ce fût comme une révélation.

Ses études se poursuivaient en médecine, alors qu’elle se jurait de ne plus laisser quelqu’un d’autre mourir, pas comme son ancien amour mort entre ses mains. Elle fût jeune, à devenir une chirurgienne, comme peu de jeunes, il était capable de faire son métier plus tôt. C’était une grande réussite, que de devenir ce qu’elle voulait tant être après si peu d’années d’études. Seule, elle avait pût étudier milles choses, ce qui lui rendait la tâche plus facile.

Aujourd’hui, même si elle rentre seule le soir, malgré la compagnie de Boo, son chien de compagnie, un sublime berger allemand, elle arbore un magnifique sourire, en souvenir des personnes qu’elle a sauvées depuis le premier jour où elle est devenu chirurgienne.

۞ PRÉNOM OU PSEUDO : Alice.
۞ AGE DU JOUEUR :
۞ COMMENT AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM ?
۞ COMMENT TROUVEZ-VOUS LE FORUM ?
۞ PRÉSENCE SUR LE FORUM :
Revenir en haut Aller en bas

Administrateur

avatar
Je suis...
Féminin Messages : 64
Points : 2147483645
Date de naissance : 12/11/1998
Date d'inscription : 24/09/2016
Age : 19


MessageSujet: Re: SuhAh.    Ven 24 Fév - 13:23

Félicitation, tu es à présent validé, et rejoins le groupe des Magiciens.

Tu sera dans l'appartement n°8 de l'immeuble 214-2.

Le Staff du Refuge te souhaite un agréable jeu, et espère que tu te plairas parmi nous.

♥♦♣ Le Refuge. ♥♦♣
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
SuhAh.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Refuge  :: Bienvenue au Refuge ! :: Bienvenue au Refuge ! :: Qui es-tu ? :: Supprimés-
Sauter vers: