Refuge-RPG.
 
Pour voter pour le Forum. Clique

Partagez | 
 

 [Plage] Là où les vagues ne l'atteindrait pas. [Aël T. Demareck / JinAh Im]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: [Plage] Là où les vagues ne l'atteindrait pas. [Aël T. Demareck / JinAh Im]   Mer 14 Déc - 15:19

La jeune femme s'inclina avant de quitter l'agence. Elle venait juste de terminer sa journée, et seigneur qu'elle avait été longue. Elle n'arrêtait pas de faire des shootings en ce moment, normal, puisque c'était son métier, cependant, elle en avait de plus en plus, et de plus en plus tard. Sans doute parce que sa carrière avait vraiment décollé, maintenant. L'un des derniers qu'elle avait fait était avec WooHyun, elle aimait bien travailler avec lui, mais devoir se coller à lui pour prendre des photos en étant à moitié à poil, c'était gênant, même si elle le connaissait bien et qu'il avait plus tendance à la rassurer -puis elle savait qu'il garderait les mains dans les poches-. Ils avaient reçus de bonnes critiques, puis, elle n'était pas spécialement timide. Mais WooHyun l'avait toujours mise mal à l'aise.

Pour ce soir, elle souhaitait rentrer à pied. Elle ne voulait pas prendre la voiture, ni qu'on la ramène. Elle voulait juste être... Seule. Alors elle avait pris le chemin de la plage, pour pouvoir respirer un peu l'air marin. Elle n'avait pas le courage de se cacher ou de baisser la tête pour qu'on ne la reconnaisse pas. Elle n'avait pas envie ce soir, elle voulait juste être tranquille, rien d'autre.
Il faisait un peu froid, ce soir, mais elle parvenait à se réchauffer avec son pouvoir, alors c'était une bonne chose. Le soleil était en train de se coucher lentement, éclairant de ses rayons le mer qui se trouvait sur le côté de la rue. Elle atteint d'ailleurs rapidement le petit portail pour avoir accès à la plage.

Elle retira ses souliers noirs vernis, ne voulant avoir du sable plein les chaussures. Elle était habillée plutôt simplement. Elle portait une petite robe blanche, aux manches trois-quart et au col en V, s'arrêtant un peu au dessus du genou, avec, par dessus, un manteau mauve, fermé par une ceinture qui marquait sa taille. Ses cheveux, méchés de roses et de bleus pour un shooting, n'était pas attaché, retombant librement sur ses épaules et dans son dos. Elle avança doucement, se rapprochant de l'eau. Elle avait envie d'aller tremper les pieds dedans, même si elle était gelée. Qui ferait ça en décembre, franchement ?

….Elle.

Une moue sur ses lèvres rosées par son gloss, elle retira son manteau avant de le plier et de le poser sur le sable, là où les vagues ne l'atteindrait pas, et posa ses chaussures non loin. Et puis, elle fit quelques pas dans l'eau, juste pour l'avoir au niveau de ses genoux. Elle s'en foutait un peu de sentir les vagues battre sa peau, imbibant d'eau le bas de sa robe. Elle allait devenir transparente, mais la température bouillante de sa peau la ferait sécher très rapidement. L'eau était en effet gelée, mais elle la réchauffa avec ses pouvoirs, traçant sans s'en rendre compte une rosace autour d'elle, comme un cercle protecteur, là, où l'eau était chaude.


Et puis, elle ferma les yeux, la tête légèrement en arrière, les mains repliées sur son ventre, elle sourit légèrement, se laissait bercer par les clapotis de l'eau. Pour un peu, cela lui rappelait lorsqu'elle allait dans la mer, pas très loin de Busan, juste pour se ressourcer un peu...C'était agréable, de ne penser qu'à soit, pour une fois.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Plage] Là où les vagues ne l'atteindrait pas. [Aël T. Demareck / JinAh Im]   Sam 17 Déc - 19:13

J’avais vu Fletcher quelques jours plus tôt. Et notre relation s’était arrêtée là. Ca me laissait un goût amer dans la bouche et un lourd poids sur le cœur. Pour moi, cette relation n’avait rien d’anodine, puisque ce que j’avais ressenti pour ce garçon avait été très fort. Mais l’entente s’était faite de plus en plus compliquée et on avait préféré en finir maintenant avant que ça ne devienne ingérable. Pour l’instant, mon seul vrai problème était de trouver un - ou une - colocataire qui accepterait mes deux gerbilles infernales, adoptées à la fin de l’été. Quelque part, j’étais triste, parce que c’était un bout de ma vie qui s’envolait mais je préférais que ça finisse ainsi.

Pour l’instant, j’avais simplement besoin de prendre l’air et de me changer les idées. De penser quelques heures à décompresser. La plage m’avait alors paru être le lieu le plus adéquat pour cette petite sortie. J’avais toujours trouvé la mer belle, et aimé le sable qui s’insinuait dans nos chaussures à chaque pas. De plus, cette petite plage n’était pas loin d’Andorre, une dizaine de minutes tout au plus à pied. Depuis que je vivais ici, il était vrai que je ne m’y étais jamais vraiment rendu. Faute de temps ? En réalité, ce n’était pas le lieu qui me venait en premier à l’esprit. Il fallait donc que je remédie à ça.

La fraîcheur s’installait depuis plusieurs semaines déjà, nous obligeant à revêtir des habits plus chauds. Et ce soir n’échappait pas à cette règle. Mon manteau était donc le bienvenu, ainsi qu’un pull en laine, chaud. Mon manteau, en laine lui aussi, m’arrivait en dessous des hanches et après avoir quitté mon appartement, je me disais que ce n’était peut-être pas une bonne idée de prendre celui-ci pour aller à la plage, qu’il allait être plein de sable. Mais tant pis, j’assumerais entièrement ma bêtise puisque je n’avais aucunement envie de rentrer chez moi pour me changer, surtout que pour une fois, mon carnet et mon stylo n’étaient pas restés sur mon bureau. Oui, on pouvait dire que j’étais quelqu’un d’assez tête en l’air mais je le vivais remarquablement bien, même si je m’étais maintes fois retrouvé coincé par manque de communication. C’était quelque chose que j’essayais d’éviter maintenant, surtout que pour aller à la plage, je ne prenais pas mon téléphone, ayant peur de commettre une maladresse et de l’échapper.

Le sable s’étalait devant mes pieds. L’horizon s’offrait à moi. Mais mon œil fut accroché par une âme humaine, une silhouette -féminine plus exactement- les pieds, nus, dans le sable, face à la mer. Elle entra dans l’eau, cette même eau mouillait le bas de sa robe. J’avançais sur le sable, pour m’approcher de l’étendue bleue. Je pu alors facilement constater qu’elle n’était que peu vêtue, une robe blanche, qui me semblait être assez légère. Plus loin, un manteau mauve et des chaussures vernies noires l’attendaient. J’eu subitement peur qu’elle attrape froid -après tout, il ne fallait pas oublier que la température ambiante avoisinait les zéro degré- et je m’approchais du sable humide, ôtant en un geste mes chaussures et mes chaussettes. Mes pieds rencontrèrent le liquide glacé. Je m’arrêtais un instant pour écrire sur mon calepin, alors que les vagues mouillaient déjà le bas de mon jeans. Je m’approchais, suite à cela, d’elle, me postant à ses côtés, et lui tendit mon petit bout de papier, où était inscrit d’une écriture hâtive « Tu ne devrais pas rester ici, tu vas attraper froid ». Peut-être me montrais-je trop invasif avec ma gentillesse et aurais-je mieux fait de la laisser seule ? Après tout, elle n’avait demandé à personne d’être avec elle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: [Plage] Là où les vagues ne l'atteindrait pas. [Aël T. Demareck / JinAh Im]   Jeu 22 Déc - 18:12

Le son des vagues étaient une douce mélodie à ses oreilles. La coréenne avait toujours trouvé cela apaisant. Elle n'irait peut-être pas passé sa vie sur l'eau mais... Elle aimait prendre quelques instants juste pour elle. Prendre quelques instants pour renouer avec la nature. Vivre en ville avait des inconvénients, dont le non-contact avec la nature. JinAh n'avait jamais énormément côtoyé cette dernière, mais lorsqu'elle était petite, sa mère l'emmenait souvent en forêt pour se promener, ou dans les campagnes coréennes. Petite fille, elle s'amusait toujours à attraper des lapins ou des écureuils, sans grand succès malheureusement. Puis, cette mer... Elle lui rappelait William. Son doux William. Enfin, si elle pouvait le qualifier ainsi, bien sûr... Elle n'avait jamais eu de nouvelles de sa part. Elle n'avait jamais cherché à en prendre non plus en réalité. Il l'avait suffisamment blessée, pour qu'elle chercher à le trouver. Peut-être que c'était pour cela qu'elle n'avait pas voulu se remettre en couple, après ça... Il l'avait sans doute trop touché.

Elle entendit des bruits de pas dans l'eau, signe quelqu'un approchait. Si cette personne n'était pas un sorcier du feu, il allait très franchement avoir froid, l'eau était glaciale. Ce ne serait pas une bonne idée pour elle de rester. A moins que JinAh ne la connaisse ? Elle tourna la tête en sentant cette personne s'approcher. C'était un garçon. Peut-être plus âgé qu'elle, elle ne savait pas. Elle ne parvenait jamais à donner un âge aux gens. Elle ne se souvenait pas l'avoir vu au Refuge, ou alors, très rapidement. Elle baissa les yeux vers le papier, ouvrant la bouche avant de la refermer. Est-ce qu'il était... Muet ? Cela expliquerait pourquoi il écrivait au lieu de lui parler. Ce n'était pas réellement un problème pour la jeune femme en réalité, il n'y pouvait rien, s'il avait cet handicap. Elle releva les yeux vers lui, lui souriant doucement.

-Ne t'inquiète pas, je suis une Sorcière du Feu.

Dans ce genre de situation, son pouvoir se révélait vraiment être très pratique, et JinAh en était vraiment très contente. Pour rien au monde elle n'aurait voulu changer de pouvoir de toute manière. Pourtant, c'était gentil de sa part de s'être inquiété, au point de venir dans l'eau lui aussi et de prendre le risque d'être malade. Ce n'était pas tout le monde qui faisait ça. La plupart des personnes l'auraient juste regarder, prise pour une folle, et serait partis, rien faire de plus. Mais pas lui. Pourtant, elle ne pouvait pas le laisser dans cette eau gelée. Ce n'était vraiment pas bon pour lui. Du bout du doigt, il lui montra la rosace orangée autour d'elle. Il valait mieux pour lui qu'il vienne dedans.

-Tu vas tomber malade si tu restes dans l'eau froide, comme ça. Entre dedans, l'eau est beaucoup plus chaude.

Elle lui sourit à nouveau. Ca pour être plus chaude, elle l'était, et c'était vraiment beaucoup plus agréable ainsi. JinAh avait toujours aimé la chaleur, peut-être même un peu trop pour être honnête.
Revenir en haut Aller en bas
Féminin Messages : 65
Points : 2147483647
Date de naissance : 12/11/1998
Date d'inscription : 24/09/2016
Age : 18
avatar
Administrateur

Meow
MessageSujet: Re: [Plage] Là où les vagues ne l'atteindrait pas. [Aël T. Demareck / JinAh Im]   Dim 22 Jan - 20:34

Sujet clôturé pour inactivité. Veuillez contacter un membre du Staff pour le rouvrir.

♥♦♣ Le Refuge. Pouit nous accompagne. ♥♦♣
~ Que le sourire de Meow vous accompagne à chaque instant. (Il vous surveille aussi...) ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [Plage] Là où les vagues ne l'atteindrait pas. [Aël T. Demareck / JinAh Im]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Plage] Là où les vagues ne l'atteindrait pas. [Aël T. Demareck / JinAh Im]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Seul sur la plage (libre)
» Suicide et combat sur la plage.
» Reviens de la plage avec Victoire
» Sybille et Nathan à la plage (Pv : elle)
» Sur la plage abandonnée...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Refuge  :: Bienvenue au Refuge ! :: Archives :: RP-
Sauter vers: