Refuge-RPG.
 
Pour voter pour le Forum. Clique

Partagez | 
 

 "Il était ici un peu comme chez lui alors il pouvait bien se permettre ce qu'il le souhaitait." [SungKyu Kim / Zack Evans]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: "Il était ici un peu comme chez lui alors il pouvait bien se permettre ce qu'il le souhaitait." [SungKyu Kim / Zack Evans]   Lun 24 Oct - 16:26

Peut-être qu'en temps normal le Vampire aurait été nerveux à l'idée de retrouver son meilleur ami, émotion qu'il n'éprouvait que très rarement, mais à l'heure actuelle il était presque plus impatient qu'autre chose. Il fallait avouer qu'il était parti du jour au lendemain, sans donner la moindre nouvelle, et deux mois c'était quand même long. Il s'attendait un peu à ce que l'Élu lui tombe sur le coin du nez, celui-ci n'avait pas pour habitude de mâcher ses mots, mais si lui était habitué au caractère du jeune homme, alors il paraissait plutôt logique que ce soit pareil inversement. Il n'avait jamais été du genre à appeler les gens sans arrêt pour prendre des nouvelles ou bien même pour dire ce qu'il comptait faire dans les jours à venir. Ca ne datait pas d'aujourd'hui, il avait toujours été quelqu'un de très secret, alors en un sens le psychiatre y était plutôt habitué. Tout ce qui comptait était que, même s'il n'avait pas eu le temps de prévenir avant son départ -et il l'aurait sans doute fait s'il en avait eu l'occasion parce que pour une durée aussi longue ça méritait quand même quelques explications- son meilleur ami était le premier qu'il avait eu le réflexe d'appeler en descendant de l'avion. Au fond, c'était sûrement l'une des seules personnes qu'il souhaitait voir, pas même pour lui raconter ce qu'il avait pu faire pendant son absence, juste pour avoir le plaisir de le revoir et de savoir qu'il se portait bien.

L'infirmier ouvrit la porte de son appartement et alla machinalement poser ses affaires dans sa chambre, il prendrait le temps de les ranger plus tard étant donné qu'il ne savait pas quand SungKyu arriverait. Ce qui était bien dans le fait d'être voisin, et pour eux c'était bel et bien le cas puisque leurs portes étaient l'une en face de l'autre, en cas d'urgence ils avaient moyen de vite se rejoindre, mais s'ils venaient à devoir se voir alors ils avaient d'un coup beaucoup moins de temps pour se préparer. Encore heureux qu'il s'agissait-là de son ami d'enfance et pas d'un de ses futurs rencards, bien qu'actuellement il n'y ait pas foule de son côté, d'un point de vue sentimental. Il fallait entendre par là que c'était sûrement un soulagement pour tous les deux, ils n'avaient pas besoin de passer des heures à bien s'habiller pour se voir, ça faisait bien longtemps qu'ils avaient dépassé ce stade. Ils en étaient d'ailleurs arrivé au point où le brun pourrait littéralement se rendre chez son ami au beau milieu de la journée, en pyjama. De toute façon, ils avaient passé toute leur scolarité ensemble au Refuge alors c'était presque comme s'ils avaient vécu ensemble.

Zack s'arrêta au beau milieu du salon juste pour s'étirer. Vêtu de sa chemise blanche et de son jean noir ce serait presque s'il avait froid, l'hiver arrivait et les températures étaient radicalement différentes de là d'où il venait. Il avait passé deux mois sous le soleil brûlant après tout, il avait bien cru à plusieurs reprises qu'il allait cramer, d'ailleurs, il n'avait jamais eu aussi chaud de toute sa vie. A présent il revenait en Andore, bronzé de la tête aux pieds et, franchement, même s'il avait été ravi d'avoir été appelé par l'association pour participer à cette intervention, il était vraiment soulagé de rentrer chez lui. Il avait passé ses journées entouré d'enfants, bien plus jeunes qu'au Refuge, et bon sang ce qu'ils avaient été bruyants malgré le fait qu'ils aient tous été aussi adorables les uns que les autres. Il n'était pas fait pour les enfants à bas âge.
Il poussa un profond soupire, allez savoir si c'était de fatigue ou de soulagement, avant de poser son regard sur la porte d'entrée. Il ne savait même pas si SungKyu prendrait la peine de toquer ou non avant d'entrer, il était ici un peu comme chez lui alors il pouvait bien se permettre ce qu'il le souhaitait.
Revenir en haut Aller en bas

Ordre Gamma

avatar
Je suis...
Situation amoureuse : -
Masculin Messages : 367
Points : 628
Date de naissance : 28/04/1997
Date d'inscription : 09/08/2014
Age : 20
Localisation : Aha, vous aimeriez le savoir !


Feuille de personnage
Pouvoir de votre personnage :
Histoire de votre personnage :
Caractère de votre personnage :

MessageSujet: Re: "Il était ici un peu comme chez lui alors il pouvait bien se permettre ce qu'il le souhaitait." [SungKyu Kim / Zack Evans]   Ven 11 Nov - 11:52

S'il y avait bien une chose que le psychiatre détestait, c'était les surprises. Clairement, il avait horreur de ça. Parce qu'il ne savait jamais comment il devait réagir, si c'était quelque chose de bien... Ou pas. Bien sûr, la plupart du temps, il voyait tout arriver, l'avantage de son Don était indéniable, même s'il lui cassait bien souvent les bonbons. Il ne pouvait rien y faire de toute manière, alors il vivait avec et encaissait tant bien que mal. Alors quand il avait reçu cet appel... Non vraiment, il ne savait pas comment il devait réagir.

Zack était parti, il ne savait pas depuis combien de temps maintenant, mais il avait littéralement foutu le camp. Sans prendre le temps de prévenir, ni même de donner de nouvelles. Bien sûr, SungKyu connaissait Zack, il savait parfaitement que c'était bien son genre, de faire ça, de partir comme ça, sans pression. Mais le coréen avait toujours détesté ça. Déjà quand MyungSoo s'était barré en Corée sans rien dire, il avait passé un mauvais quart d'heure lorsqu'il était revenu, alors Zack n'avait pas intérêt d'espérer qu'il aurait un traitement de faveur. Pour dire, SungKyu était tellement énervé qu'il en avait rien à battre de connaître la raison de son départ, il serait bien capable de lui en coller une pour lui apprendre le respect.
L'autre chose était que Zack l'avait appelé pendant sa garde. Évidemment, le vampire ne pouvait pas le savoir et le psychiatre ne le lui reprochait pas du tout. Le fait était simplement que le coréen n'avait pas dormi depuis 48h maintenant, peut-être même un peu plus (sa faute d'être chef du service de psychiatrie aussi...) mais ils avaient tellement été noyés par les patients ces derniers jours, qu'il n'avait pas eu le temps de se poser correctement. Alors quand Zack l'avait appelé, non seulement il avait été surpris, mais il avait surtout dû expédier rapidement l'appel pour pouvoir retourner bosser. Il s'excuserait pour ça, même si Zack devait s'en être douté, au final... Il l'espérait.

Lorsque le coréen avait enfin pu se poser dans sa voiture, il avait lâché un long soupire de soulagement. Enfin. Parce que ses jambes, ses muscles, et tout son corps en fait, étaient complètement en bouillis, et le mot était faible. Il était sportif, mais courir dans tous les sens, devoir réfléchir, ne pas se tromper, sans pouvoir se reposer et dormir, pendant 2 jours, c'était vraiment hardcore parfois. Heureusement qu'il aimait son métier. Heureusement, il y avait aussi un avantage, c'était que Zack habitait en face de chez lui. Le fait d'être voisin se révélait être extrêmement pratique dans ce genre de situation. Il allait pouvoir le défoncer sans se soucier du temps qu'il mettrait ensuite pour rentrer chez lui.

Il arriva plutôt rapidement, et avant de rentrer dans l'immeuble, il alla chercher ses affaires dans son coffre. Il monta les escaliers quatre par quatre avant de faire un détour par son appartement pour prendre une douche et se changer. Parce qu'il voulait quand même être un minimum présentable, c'était la moindre des choses. Il enfila ensuite un gros pull blanc, bien chaud, ainsi qu'un pantalon noir, et coiffa ses cheveux avec ses doigts, ne prenant pas la peine de leur donner une forme bien particulière. Ils feraient ce qu'ils voudrait de toute façon. Il souffla un coup avant de sortir, fermant la porte derrière lui, avant d'ouvrir, un peu trop brusquement, celle de Zack. Il était bien là, la tête tournée vers cette dernière. Bizarrement, SungKyu sentit la colère monter d'un seul coup en lui.

-Toi!!


Il claqua la porte avant d'avancer vers lui, se préparant déjà à lui envoyer un coup dans la tronche. Il visualisait très bien une grosse banderole jaune dans le salon, « crime scene do not cross » ainsi qu'une pierre tombale en bas de l'immeuble « Ci-gît Zack Evans. Paix à son âme ». Cet espèce d'enfoiré.

...Finalement, peut-être qu'il devrait arrêter la psychiatrie, il allait devenir aussi taré que ses patients.

-Espèce de petit con, tu-

Ce que SungKyu n'avait pas prévu, était la réaction de Zack. Il se serait plus attendu à ce que ce dernier lui en colle une à son tour, mais pas à une étreinte. Oh ça non. Le coréen écarquilla les yeux, restant un instant sans bouger, beaucoup trop surpris pour réagir. Il ne savait pas trop ce qu'il devait faire pour le coup, le taper quand même ? Nan quand même pas... Il finit par soupirer, avant de lui rendre son étreinte. Finalement, il n'y aurait peut-être pas de banderole jaune ni de pierre tombale... Même si SungKyu était énervé, même s'il lui en voulait, Zack restait quand même son meilleur ami, il ne pouvait pas effacer tout ce qu'ils avaient peint ensemble, c'était inimaginable.

♥♦♣ Le Refuge. ♥♦♣
Hey, sexy /PAN/:
 

Aish:
 



*^*:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: "Il était ici un peu comme chez lui alors il pouvait bien se permettre ce qu'il le souhaitait." [SungKyu Kim / Zack Evans]   Mer 21 Déc - 16:23

Peut-être que c'était un de ses sens décuplés de Vampire qui avait provoqué cette impression, ou que SungKyu avait prit un peu de poids et faisait craquer toutes les marches en montant les escaliers, mais il avait pressenti le fait que celui-ci était sur le point de débarouler d'une minute à l'autre. Il se leva alors simplement de son canapé, près à l'accueillir comme il se devait, enfin, il allait certainement pas crier comme deux adolescentes qui se retrouvaient après les vacances de Noël mais ça lui ferait certainement quelque chose de le revoir.
De la même façon que lorsqu'il était assis sur le canapé, il posa son regard sur la porte d'entrée, elle dont il avait presque oublié la couleur après deux mois d'absence, attendant le moment fatidique où sa dernière heure viendrait. Pas qu'il pensait qu'il vivait actuellement ses derniers instants, mais son meilleur était tout de même relativement imprévisible et il ne savait pas vraiment à quoi s'attendre de sa part…

Au moment même où Zack s'apprêtait à détourner le regard pour le poser sur la fenêtre de l'autre côté de la pièce, histoire de s'occuper, la porte s'ouvrit d'un coup et il en sursauta presque tant il l'avait pas vu venir. Heureusement qu'il n'était pas du genre à faire des surprises et à vouloir se cacher derrière la porte pour en surgir d'un coup, parce que vu la force avec laquelle l'Élu l'avait ouverte, il l'aurait sûrement assommé avec et pété quatre dents tant qu'à y être.
Il ne bougea pas d'un poil lorsque le psychiatre s'adressa à lui tout en avançant d'un pas déterminé dans sa direction. Même le petit nom d'oiseau qui venait de passer la barrière des lèvres de SungKyu ne sembla pas l'ébranler plus que ça et, dès que celui-ci fut à sa hauteur, il se surprit même lui-même à sourire légèrement avant de le prendre dans ses bras sans même lui laisser le temps de terminer sa phrase.

L'infirmier n'était pas vraiment du genre à prendre les gens dans ses bras, il était souvent considéré à une espèce de congélateur sur pattes d'ailleurs même s'il était déjà plus ouvert envers son camarade, alors il fallait bien prendre en considération ce qu'il était en train de faire. Non pas qu'il pensait pouvoir se racheter avec une étreinte mais, au moins, lui montrer qu'il lui avait tout du moins manqué, et que ce n'était pas rien pour lui.

« Je croyais que t'étais devenu gros. Lâcha-t-il contre l'oreille de son cadet. »

Son meilleur ami allait sûrement le tuer pour un truc pareil, alors il le garda un peu plus longtemps dans ses bras, amusé, histoire que celui-ci ne soit pas tenté de le frapper dès qu'il aurait suffisant d'espace pour bouger convenablement. Ce n'était pas vraiment dans les habitudes du Vampire non plus, de faire ce genre de blagues, mais ça avait presque été plus fort que lui et, surtout, c'était sincère. Il s'en fichait un peu du poids que pouvait faire l'ancien réfugié, mais ça le rassurait un peu de voir que celui-ci n'avait pas changé durant son absence. Il se serait senti un peu mal si son ami avait vraiment souffert de son soudain départ et s'était consolé dans la nourriture au point de manger quatre parts de pizza à la fois, même s'il le voyait plus du genre à justement cesser de manger lorsque ça n'allait pas. Il espérait juste que celui-ci se soit bien porté durant son absence sinon, désormais, il serait là pour veiller sur lui.
Revenir en haut Aller en bas

Administrateur

avatar
Je suis...
Féminin Messages : 64
Points : 2147483645
Date de naissance : 12/11/1998
Date d'inscription : 24/09/2016
Age : 19


MessageSujet: Re: "Il était ici un peu comme chez lui alors il pouvait bien se permettre ce qu'il le souhaitait." [SungKyu Kim / Zack Evans]   Dim 22 Jan - 20:48

Sujet clôturé pour inactivité. Veuillez contacter un membre du Staff pour le rouvrir.

♥♦♣ Le Refuge. ♥♦♣
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Je suis...
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: "Il était ici un peu comme chez lui alors il pouvait bien se permettre ce qu'il le souhaitait." [SungKyu Kim / Zack Evans]   

Revenir en haut Aller en bas
 
"Il était ici un peu comme chez lui alors il pouvait bien se permettre ce qu'il le souhaitait." [SungKyu Kim / Zack Evans]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» les bugnes comme chez le patissier
» Bienvenue chez moi...
» Noël comme chez nous
» [RP Solo] Ce n'était pas prévu comme ça
» C'était pas prévu comme ça...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Refuge  :: Bienvenue au Refuge ! :: Archives :: RP-
Sauter vers: