Refuge-RPG.
 
Pour voter pour le Forum. Clique

Partagez | 
 

 "Alors ce soir, il avait décidé de se jeter à l'eau et de tenter le tout pour le tout." [EunJi Hoseok / Jun Seo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: "Alors ce soir, il avait décidé de se jeter à l'eau et de tenter le tout pour le tout." [EunJi Hoseok / Jun Seo]   Sam 22 Oct - 21:36

Peut-être que c'était le truc le plus inconscient, le plus idiot qu'il ait jamais fait. C'était même pas peut-être d'ailleurs, c'était sûr, totalement le cas. Il n'avait jamais fait quelque chose comme ça auparavant mais il fallait avouer que par le passé non plus, il n'avait jamais ressenti quelque chose de pareil. Aucune fois dans sa vie il ne s'était retrouvé devant le fait accompli, à prendre les clés de sa voiture et à partir d'un coup pour faire plusieurs heures de route, une seule idée en tête. La distance était bien trop dure, et savoir que celui qu'il aimait ne serait pas là lorsqu'il rentrerait le soir était encore plus difficile que tout.

De base, c'était l'idée du Sorcier de l'Air, c'était lui qui avait souhaité déménagé de son plein gré à l'autre bout d'Andore afin d'intégrer l'une des écoles de médecine les plus réputées du pays, et il s'était pertinemment attendu au fait que son compagnon ne souhaite pas l'accompagner. Il comprenait sa décision, peu importe à quel point il s'était senti mal en apprenant que leur relation devrait donc s'arrêter. Il avait toujours compris EunJi, chacun des mots qu'il prononçait, chacun des gestes qu'il faisait. Jamais le Sorcier ne faisait les choses sans en mesurer les conséquences, il savait très bien ce que cela entraînerait et décidait en conséquence. Alors le jeune homme aux cheveux désormais noirs comprenait. Même s'il aurait préféré ne pas comprendre le jour de son départ, ne pas saisir le fait que cette distance les tuerait tous les deux et qu'il valait mieux y mettre un terme sur le champ. Vraiment, il comprenait, même s'il ne le voulait pas.

C'est donc ce qui était arrivé, les deux Sorciers avaient mis un terme à leur relation et aujourd'hui, deux mois s'étaient écoulés depuis leur séparation. Deux longs mois au cours desquels Jun s'était senti mourir à petit feu, littéralement. Les pires jours de toute son existence et pas une seule fois, non pas une seule, il n'avait été capable de sourire. La douleur était bien trop présente et chaque jour qui passait, chaque fois qu'il allumait son téléphone en espérant voir un message de celui qu'il chérissait tant, il souffrait un peu plus. Il fallait se rendre à l'évidence, il était profondément, désespérément amoureux d'EunJi, beaucoup plus qu'il ne pourrait l'être de qui que ce soit d'autre sur cette planète.
Alors ce soir, il avait décidé de se jeter à l'eau et de tenter le tout pour le tout. Ce soir il allait rejoindre le Sorcier de Feu et tenter de tout recoller. D'un coup faible, sûrement parce qu'il n'avait plus la force de quoi que ce soit, il toqua à la porte de l'appartement du rappeur. Tant pis si celui-ci avait déjà rencontré quelqu'un d'autre mais il fallait qu'il essaye, coûte que coûte. Après tout, s'il n'était pas heureux sans lui, alors il ne le serait sûrement jamais.
Revenir en haut Aller en bas

Célébrité

avatar
Je suis...
Situation amoureuse : N'a d'yeux que pour Jun.
Masculin Messages : 50
Points : 11
Date de naissance : 08/04/1995
Date d'inscription : 28/08/2015
Age : 22


MessageSujet: Re: "Alors ce soir, il avait décidé de se jeter à l'eau et de tenter le tout pour le tout." [EunJi Hoseok / Jun Seo]   Dim 23 Oct - 14:45

Il était assis, là. Depuis quelques semaines, rien n’avait plus réellement d’importance. Avance gamin, souris gamin.. C’était ainsi qu’il se parlait, comme s’il n’était qu’un simple gamin. N’était-ce qu’un simple chagrin d’amour, comme il en avait connu auparavant ? Cela restait un grand doute. Devrait-il laisser son jeune frère prendre son envol ? N’était-il qu’un simple frère, et non un père ? C’était une hypothèse, juste des pensées comme les autres. Mais à vrai-dire, ce gamin ne pensait rien de tout ça. Aucun décès n’avait été connu, alors pourquoi son cœur ne pouvait s’empêcher de crier cette douleur ?

Il était assis là, les coudes sur les jambes, sur son jean d’un bleu si sombre. Sa chemise noire était déboutonnée aux deux premiers boutons, alors qu’il semblait être pieds nus. C’était une habitude sérieusement étrange, mais c’était devenu comme une habitude depuis ces deux derniers mois. Il méditait sur ce qu’était le sens de toute cette douleur. Il avait été têtu, et n’avait pas décidé de suivre cet homme qu’il aimait, même au plus profond de lui. Mais tous deux avaient un certain tempérament. Tous deux ne se pliaient pas à la décision de l’un ou de l’autre. Ils avaient, certes, tous deux, une certaine façon de réagir. L’un était plus calme, et l’autre était plus révolté. Il ne pouvait suivre une voix qui n’était la sienne, le Sorcier, alors bien-même si la douleur était fort présente, il avait laissé son compagnon prendre le chemin qui lui était bon.

Aujourd’hui, il avait bon de sourire. Mais son sourire n’était plus aussi lumineux. Souris, gamin. Avance, gamin. Ris, gamin.. Mais le gamin était faux. Qui pouvait réellement le voir ? Il était un espoir à lui-même. Dans les pires situations, il souriait, parce qu’il aimait sourire. Bien-même lorsque cette jeune femme l’avait ruiné, il s’était relevé. Il avait des séquelles, c’était certain. Mais aujourd’hui, pourquoi avait-il été battu plus bas que terre ? L’avait-il mérité ? N’était-ce pas là, son plus grand destin ? Il en doutait, sincèrement. Il méritait plus que ça, bien plus que ça. Il était meilleur, il était une bonne personne, alors pourquoi ça lui tombait sur la figure ?

Lorsqu’il se leva, pour certainement tourner en rond en trouvant une activité qui réussirait à lui torturer l’esprit plutôt que ce couteau qui lui tranchait le cœur. Mais un bruit attira son attention. Au fond de lui, il espérait que son meilleur-ami vienne l’embêter.
Mais lorsqu’il ouvrit la porte, et que son regard se posa sur cette personne, son cœur s’arrêta de battre. Pendant un court instant, il avait l’impression d’être en plein rêve. Il s’était raidi, son regard ne cessant d’observer le jeune dont il était fou amoureux.
Aucun son ne sortait de la barrière de ses lèvres, alors que ses lèvres formaient son nom : Jun.

♥♦♣ Le Refuge. ♥♦♣
Chérie je peux bien être ivre, maintenant c'est toi que je bois. Jusque dans l'arrière gorge j'absorbe ce whisky que tu es.©️solosand

                 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: "Alors ce soir, il avait décidé de se jeter à l'eau et de tenter le tout pour le tout." [EunJi Hoseok / Jun Seo]   Dim 23 Oct - 15:21

Peut-être que l'étudiant en médecine se faisait des films ? Peut-être qu'il n'y avait plus personne derrière cette porte qu'il avait franchi tant de fois par le passé. Ca faisait deux mois maintenant, en une soixantaine de jours il peut s'en passer des choses, et notamment un déménagement. EunJi aurait pu souhaiter partir, peu importe la raison, et tout laisser derrière-lui, c'était bien ce que lui avait fait après tout. Il était partit sans se retourner, en laissant derrière-lui celui auquel il tenait le plus au monde, et pourtant ce n'était pas dans ses habitudes. Lui qui était tellement renfermé dans sa vie, à se faire un sang d'encre dès que quelque chose avait le malheur de changer, même si c'était juste un livre qui bougeait de quelques millimètres. Alors lui qui paniquait au moindre mouvement dans sa vie, comment avait-il pu décemment s'en aller en sachant que le Sorcier ne serait pas à ses côtés ? Il renierait chacune de ses habitudes pourvu qu'EunJi soit à ses côtés. Il n'y avait que lui seul qui comptait, et il avait fallu qu'il gâche tout pour réellement en prendre conscience.

Le souffle de Jun se coupa dès que la porte d'entrée s'ouvrit devant lui. Il garda les yeux rivés vers le sol, comme s'il craignait de voir qui était face à lui. Et si ce n'était pas lui ? Et s'il n'était pas heureux de le revoir ? Lui s'était fait au fait que le rappeur représentait tout à ses yeux, mais en deux mois, celui-ci avait largement eu le temps de refaire sa vie, avec quelqu'un d'autre ou non d'ailleurs, il pouvait simplement avoir tiré un trait sur cette histoire. Sur leur histoire.
L'étudiant releva finalement les yeux, son regard se posant sur celui qui avait désespérément cherché à rejoindre, et tout sembla s'écrouler autour de lui. Il avait tellement de choses à lui dire, à lui faire comprendre, les mots avaient tourné en boucle dans son esprit pendant tout le trajet, mais voilà qu'à présent il perdait totalement ses moyens face au jeune homme aux cheveux désormais oranges. Le littéraire avait toujours aimé changer de couleur de cheveux, et il se surprit à le trouver encore plus beau qu'à son départ, si seulement c'était possible. Le monde continuait de tourner en deux mois, et ils avaient tous deux continué à vivre, chacun de son côté, comme s'ils ne s'étaient jamais connu. Le roux avait-il, ne serait-ce qu'une seconde, ressenti le vide dont son compagnon souffrait chaque seconde qui passait ? Avait-il autant souffert de cette rupture que ce ne fut le cas pour lui ?

Le garçon aux cheveux ébènes entrouvrit légèrement les lèvres, cherchant en vain les mots qu'il avait pourtant si longtemps répétés en chemin pour le rejoindre. Pourquoi est-ce que tout d'un coup, c'était si difficile de parler ? Il craignait déjà de perdre l'élu de son coeur, il n'allait pas en plus se retrouver privé du don de la parole ? Ce serait un comble.
Les mains tremblantes et complètement glacée, comme ça avait toujours été le cas, il osa un mouvement dans la direction de l'aîné de la famille Hoseok et posa ses mains sur les épaules de celui-ci, tentant toujours désespérément de prononcer ne serait-ce qu'un seul et unique mot.

« Je… Souffla-t-il. Je t'aime. Tu me manques tellement. »

Sa voix se brisa complètement sous l'effet de l'émotion, à la suite de ses derniers mots. Il avait tellement à lui dire, tellement plus que ça, mais il n'avait plus la force de le faire. Il aurait sûrement pleuré s'il l'avait pu, mais c'était déjà arrivé tellement de fois auparavant qu'il n'était même pas certain qu'il reste une seule goutte d'eau à l'intérieur de son corps. Son esprit pleurait le départ d'EunJi depuis deux mois, son coeur pleurait également dans sa poitrine, tout chez lui criait au mal-être, seul ses yeux ne répondaient plus de rien malgré le fait que son regard exprimait parfaitement ce qu'il ressentait au plus profond de lui. Si le Sorcier de Feu n'était pas à ses côtés, alors il n'était même plus certain de savoir quel était le réel sens de sa vie. Pourquoi se battait-il auparavant ? Il n'était même pas certain de s'en rappeler, peut-être qu'il vivait simplement en ayant l'espoir, un jour, de le rencontrer.
Revenir en haut Aller en bas

Célébrité

avatar
Je suis...
Situation amoureuse : N'a d'yeux que pour Jun.
Masculin Messages : 50
Points : 11
Date de naissance : 08/04/1995
Date d'inscription : 28/08/2015
Age : 22


MessageSujet: Re: "Alors ce soir, il avait décidé de se jeter à l'eau et de tenter le tout pour le tout." [EunJi Hoseok / Jun Seo]   Mer 26 Oct - 11:03

Une larme roula doucement sur sa joue, alors que sa voix restait muette. Son corps était totalement raidi, son esprit espérait qu’il ne soit pas en pleine rêverie. Son cœur espérait que tout cela soit réel, et qu’ainsi, la souffrance pourrait à jamais disparaître, si ce ne serait que l’absence de son petit-frère qui pèserait toujours autant sur celui-ci, la présence de son jeune amant arriverait à apaiser cette douleur. Bon sang ce qu’il aimerait que rien de tout cela ne soit qu’un rêve. Il ne voulait qu’un seul geste, peut-être une parole, mais quelque chose qui le ferait revenir à lui-même. S’était-il perdu ? Oui, il l’était. C’était bien la première fois qu’une telle chose lui arrivait. Oh, bien-sûr, des retrouvailles, il en avait vécues. Son jeune frère, lorsqu’il était arrivé au Refuge. Il avait eu l’impression de rêver, mais pourtant, il était bel et bien présent. Alors pourquoi Jun ne le serait-il pas ? Pourquoi ce serait une sorte de souffrance, pour une nuit de plus ? Non, il refusait cela. Il n’en pouvait plus. L’amour lui faisait mal, et il refusait d’avouer que tout n’était qu’un mensonge.

Un frisson glissa le long de sa colonne vertébrale alors qu’il sentit cette fraîcheur se battre contre sa chaleur. C’était quelque chose qui ne lui avait jamais déplu. C’était ainsi qu’ils avaient été le Ying et le Yang. Le froid contre la chaleur. Une harmonie presque parfaite, un mélange de sensations dont il ne s’était jamais lassé. Mais ce geste, ces mains sur ses épaules, l’avaient fait revenir à la réalité. Son regard glissa sur la silhouette du jeune garçon aux cheveux noirs, une couleur qui lui allait, d’ailleurs, à merveille, jusqu’à son doux visage. Ces traits si apaisants. Ses fins doigts glissèrent alors sur ceux-ci, ou plutôt, les effleurèrent. Il était si fragile, qu’il avait peur de le briser en mille morceaux.
Son cœur résonna chaleureusement dans sa poitrine lorsque la voix du jeune étudiant en médecine s’éleva. S’il l’aimait ? Comme un fou. Il n’avait jamais aimé une demoiselle comme il avait aimé le jeune homme. Lui avait-il manqué ? Il n’avait plus compté les jours où il était resté seul, en regardant son téléphone. Jamais il n’avait osé passer un appel, ni même écrire un message. De quoi avait-il eu peur ? Lui-même ne semblait point le savoir. Mais ça avait été des mois interminables. Le temps était si long, en l’absence de celui qu’il aimait.

Mais ces paroles avaient redonnés vie au regard du jeune leader, alors que son sourire se dessinait peu à peu sur ses lèvres d’un rose pâle. Ce sourire qui redonnait à espoir à n’importe qui pouvant l’entrevoir. EunJi était-il, lui aussi, de retour ? Réellement présent, comme le jeune qu’il avait toujours été ? Oui. Il redevenait cet espoir, ce petit rayon de soleil. Il se retenait bien de courir vers son meilleur ami pour lui annoncer le retour de l’être qui lui était bien plus que cher, mais ce moment appartenait au jeune Sorcier et à lui-même. Pour rien au mond, il ne voudrait gâcher une telle chose.

« Jun, Jun, Jun… Si tu savais comme je suis fou de toi. Comme tu m’as manqué. J’ai cru ne jamais te revoir. Disait-il en posant ses mains sur les joues du jeune homme. Plongeant, alors, son regard dans celui de son camarade, il mordit sa lèvre. S’il te plaît, ne t’en va plus. »

Il n’était pas certain qu’un nouveau départ serait supportable. Il ne savait pas quelle réaction il allait avoir, pour cette nouvelle fois, et, à vrai-dire, il ne voulait pas y penser. La seule chose qu’il pouvait faire, désormais, était de profiter de l’instant présent, de ce qu’il avait avec le jeune homme aux cheveux noirs.
D’ailleurs, ses lèvres ne purent s’empêcher de sceller un baiser avec celles de son bien-aimé. Ce baiser déversait ce manque, cet amour et cette tendresse qu’il n’avait pu lui donner durant ces deux longs mois.

« Rentre à la maison, bébé. Disait-il en se séparant légèrement de lui avant de se tourner pour le laisser entrevoir l’appartement. »

Leur histoire allait pouvoir reprendre ce rythme si magnifique qu’auparavant. Alors ainsi, tout allait redevenir comme avant.

♥♦♣ Le Refuge. ♥♦♣
Chérie je peux bien être ivre, maintenant c'est toi que je bois. Jusque dans l'arrière gorge j'absorbe ce whisky que tu es.©️solosand

                 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: "Alors ce soir, il avait décidé de se jeter à l'eau et de tenter le tout pour le tout." [EunJi Hoseok / Jun Seo]   Mer 26 Oct - 15:55

A plusieurs reprises, le Sorcier de l'Air avait bien cru qu'il allait littéralement s'effondrer sur place. Peut-être qu'il était trop faible pour ce genre de choses, de toute façon que ce soit moralement ou physiquement, il n'avait jamais été réputé pour être quelqu'un de très résistant. Il mangeait bien et, la plupart du temps, se sentait également bien sauf ces deux derniers mois, mais il avait toujours eu cet aspect frêle, comme s'il pouvait se briser au moindre coup de vent. Lui-même en avait conscience mais jamais l'idée de vouloir changer ça chez lui ne lui avait traversée l'esprit. Il s'y était habitué, comme il s'était fait au fait de pouvoir ressentir des sentiments à l'égard de quelqu'un.
Il n'avait jamais ressenti quoi que ce soit pour une autre personne, et encore moins de l'amour, mais avec EunJi tout semblait pourtant si évident. Peut-être que c'était ça, au fond, ce qu'il avait toujours attendu. Il n'avait personne à qui présenter ce jeune homme auquel il tenait tant, si ce n'est sa grand-mère qui n'était malheureusement plus de ce monde, mais au fond il n'était pas certain que cela fasse une grande différence. EunJi serait sa nouvelle famille, et ça lui allait très bien comme ça.

Le regard de Jun sembla s'adoucir dès qu'il remarqua le sourire sur les lèvres de son compagnon. Alors c'était fini, tout était réglé ? Ils tenaient si fort l'un à l'autre qu'ils étaient capables de pardonner les erreurs de l'autre juste en quelques mots ? Il n'y avait sûrement pas besoin de plus d'explications que ça, l'étudiant en médecine avait en tout cas pertinemment conscience qu'il avait fait la plus grosse erreur de toute sa vie en quittant sa moitié. En vérité, il ne voulait même pas savoir pourquoi son cadet n'avait pas cherché à le recontacter durant toute son absence, il avait sûrement dû en conclure que ce serait beaucoup moins douloureux et la meilleur solution à prendre pour eux. Il avait toujours eu beaucoup de doutes, sur lui, sur les autres, sur tout ce qui l'entourait, mais jamais il n'avait remis en cause les sentiments que le littéraire avait à son égard. Peut-être qu'EunJi était la seule et unique personne au monde dont il n'avait jamais douté une seule seconde.

Le plus âgé des deux n'esquissa aucun mouvement lorsque son cadet posa ses mains sur ses joues, son regard se liant au sien, comme s'ils ne s'étaient jamais séparés. Son coeur s'emballa dans sa poitrine et donnait de grands coups à chaque fois que le littéraire avait le malheur de prononcer son prénom. Juste en prononçant un mot de trois lettres, il était capable de lui faire perdre totalement ses moyens. Sa voix lui avait tellement manqué, tout chez lui lui avait manqué, et il se sentait renaître un peu plus à chaque seconde qui passait. Il avait tellement besoin besoin de lui.
Les mains du Sorcier glissèrent pour venir se poser sur la nuque d'EunJi dès que celui-ci déposa ses lèvres contre les siennes, juste pour ressentir un peu plus sa présence contre lui. Même la sensation de sa peau brûlante contre ses doigts était la chose la plus douce qu'il n'ait jamais connu, et pour rien au monde il ne s'en séparerait. Juste les mots de celui qu'il aimait suffisaient à lui réchauffer le coeur, lui qui était pourtant connu pour avoir le corps froid et tout ce qui allait avec. Il le faisait littéralement fondre de l'intérieur, et pas seulement parce qu'il était de l'élément de feu. Juste parce que c'était lui.

Jun ne rouvrit les yeux que lorsque son cadet mit fin à leur étreinte. C'était toujours étrange de se dire que d'eux deux, il était le plus vieux, mais il s'y était fait, et ça ne le dérangeait pas tant que ça.
De nouveau, une douce chaleur se répandit dans sa poitrine lorsque le littéraire lui demanda de rentrer à la maison. A la maison… Était-il simplement en train de lui demander de rentrer dans l'appartement ou alors lui proposait-il carrément de revenir emménager chez lui ? A la maison, chez eux… Il n'avait pas prit ses affaires avec lui, il n'en avait pas tant espéré de la part du Sorcier mais qu'est-ce qu'il était heureux de cette proposition. Il ne repartirait pas, plus jamais, ou juste quelques heures pour aller récupérer ses affaires dans son appartement actuel. Il trouverait une école de médecine dans les environs, il devait bien y en avoir, et ils pourraient enfin reprendre leur histoire là où elle s'était arrêtée. Même s'il devait faire une heure de route tous les matins pour rejoindre son école, à vrai dire, il serait quand même revenu. Il ne se faisait pas tant de souci que ça pour son futur, c'était EunJi son avenir alors du moment qu'il serait à ses côtés, tout irait bien.

Le jeune homme ne se fit pas prier et entra calmement dans l'appartement. Rien n'avait changé depuis son départ, à part ses meubles à lui qui avaient libéré de l'espace étant donné qu'il s'en était allé avec. C'était un peu comme s'il n'était jamais parti et, juste de se retrouver de nouveau dans cet appartement, il se sentait plus à l'aise, comme s'il était réellement chez lui. Bien plus que chez lui, auprès d'EunJi, que dans cet appartement à l'autre bout du pays dont il payait le loyer depuis deux mois.
Il se retourna, seulement et simplement, et son premier réflexe fut d'aller se blottir dans les bras de celui qu'il aimait, et de le serrer contre lui comme il ne l'avait jamais fait auparavant.

« Je suis tellement désolé. Prononça-t-il. Ne nous séparons plus jamais. »

Une fois, mais pas deux. Ils avaient sans doute tous deux eu le temps de constater quelle erreur c'était que de vouloir se séparer. Jun tenait bien trop à l'aîné de la famille Hoseok pour ne serait-ce que pouvoir imaginer son avenir sans lui. Il était tout ce qu'il avait de plus cher au monde.
Son visage blotti contre la nuque du Sorcier, il inspira ce parfum qui lui avait tant manqué, celui qu'il avait été tant habitué à sentir auparavant. Ce parfum qui suffisait, à lui seul, à apaiser chacun de ses maux car il lui rappelait juste qu'EunJi était véritablement à ses côtés et qu'il ne rêvait pas de ce moment.

« Il faut que je t'avoue quelque chose... Souffla-t-il. Je n'ai pas été le seul à vouloir rentrer. Je veux dire, il se sent bien là-bas, mais je ne suis pas le seul à qui tu manquais… Ton frère, Shin, il a retrouvé un appartement dans les environs, je suis censé aller le chercher demain, viens avec moi. »

Peut-être que ce n'était pas un hasard et que tout était lié. Shin était parti, pour ses études également, au même moment que lui et il s'était trouvé qu'ils n'étudiaient pas si loin que ça l'un de l'autre, alors ils avaient pris l'habitude de se croiser. Dans ce nouvel environnement qui les avait entourés, ça leur avait sans doute fait du bien de voir un visage familier au milieu de tous ces inconnus, alors ils avaient souvent discutés ensemble même si la plupart du temps EunJi était le seul sujet qu'ils abordaient véritablement. Le Sorcier de l'Air n'avait jamais été capable de tourner la page et le cadet de la famille Hoseok avait sans doute dû s'en rendre compte, alors il lui donnait régulièrement des nouvelles de son aîné, et lorsque le plus âgé avait parlé de son envie de rentrer, vraiment, chez lui, alors son jeune camarade avait sauté sur l'occasion et déclaré qu'il souhaitait également rentrer. Alors finalement, ils avaient décidé de rentrer tous les deux, même si le plus jeune s'était accordé une soirée de plus afin de finir d'emballer ses affaires.
Revenir en haut Aller en bas

Célébrité

avatar
Je suis...
Situation amoureuse : N'a d'yeux que pour Jun.
Masculin Messages : 50
Points : 11
Date de naissance : 08/04/1995
Date d'inscription : 28/08/2015
Age : 22


MessageSujet: Re: "Alors ce soir, il avait décidé de se jeter à l'eau et de tenter le tout pour le tout." [EunJi Hoseok / Jun Seo]   Dim 13 Nov - 11:43

Il lui proposait de revenir, ici, dans cet appartement. En réalité, s’il le pouvait, deux personnes auraient aussi l’honneur de venir ici. Son cadet, et la jeune Alice. Ainsi, ça aurait été une petite famille vivant dans cet appartement, bien qu’une petite maison serait plus appropriée. Mais, en réalité, le rappeur se sentait plus que bien dans cet appartement. Il y avait vécu de nombreuses années, de nombreux rires, de nombreuses disputes, de nombreux coups d’un soir, des pleurs… Mais surtout, c’était ici que son amour pour le jeune étudiant en médecine avait grandi. Ah, oui, ça, il n’était pas prêt d’oublier une chose aussi belle qu’elle pouvait l’être. Alors s’il le voulait bien, le jeune homme aux cheveux noirs aurait le plaisir de pouvoir revivre, lui aussi, ses plus beaux instants au sein de ce petit cocon qu’était celui du leader. Un petit cocon, que lui-même avait tisser de ses propres idées, de son propre amour.

Une fois la porte verrouillée, il fût surpris de trouver son jeune compagnon blotti dans ses bras, alors qu’il avait à peine posé un pied dans le salon. Mais il fallait avouer que cela lui plaisait plus qu’autre chose. Il était plutôt tactile, comme garçon, alors le fait que quelqu’un vienne se blottir contre lui, ou bien-même le fait de sentir le toucher d’autrui, lui suffisait à le rendre heureux. Bien-sûr, rien n’était mieux que le toucher de celui qu’il aimait, et jamais il ne s’en lasserait.
Ses bras entourèrent la taille du jeune étudiant en médecine alors que, de son oreille attentive, il écoutait ses paroles. Il avait espéré que ses mots furent dits au tout départ, que ces quelques mois ne se seraient jamais écoulés mais les erreurs avaient été faites, et les chemins avaient faillis être différents, ayant brisé cet amour qui persistait entre les deux jeunes hommes. Mais c’était cette soirée, celle-ci. Cette soirée où tout revenait à la normale. Et il ne savait pour quelle raison, mais il avait légèrement levé sa main droite, et l’avait observée. Il n’y avait plus de bandage, juste quelques cicatrices que le verre avait provoquées.

« Je ne compte plus te laisser partir. Disait-il d’une voix qui fût comme perdue. »

Le rappeur s’était perdu dans ses pensées, alors qu’une certaine scène lui revenait en mémoire. Un frisson d’effroi parcourra son corps, alors qu’il n’en montrait rien. Son visage était resté calme, et rien ne pouvait laisser percevoir la peur qu’il ressentait. La peur de lui-même. Il n’avait jamais ressenti une telle adrénaline, une telle haine, une telle violence, que ce sentiment lui donnait un tel effroi de sa personne. Il n’avait jamais su se contrôler, dans de tels moments, et il avait prié pour que son cadet ne se réveille pas à un tel moment.
Mais la tendresse que son jeune amant voulait, et lui donnait en cet instant, avait réussi à lui mettre les pieds sur Terre, et l’avait arraché de ses mauvaises pensées. Ses fins doigts avaient plongés dans la chevelure noire du jeune Sorcier de l’air, alors que ses lèvres pâles déposèrent, avec légèreté, un baiser sur le front de celui-ci.

Pendant quelques secondes, il avait arrêté tout mouvement. Sa respiration s’était arrêtée, et ses yeux ne cessaient de regarder le jeune homme aux cheveux ébène. Il ne pouvait en revenir, ce n’était pas réel. Il devait s’être endormi sur le canapé, alors qu’il contemplait la solitude qu’il ressentait. Mais ce n’était pas un rêve, tout cela était bien réel.
Une larme roula sur sa joue, alors qu’il s’asseyait sur le canapé. La surprise était à son rendez-vous, et le jeune coréen ne savait quoi dire, ne savait quoi faire. Son cadet, son trésor, tout ce qu’il avait de plus précieux, allait, lui aussi, revenir à ses côtés. La soirée ne pouvait être plus magique qu’elle ne l’était.

« Je vais revoir le plus beau cadeau que mes parents ont pu m’offrir. Comment puis-je refuser de le revoir ? Je veux venir, je veux le serrer dans mes bras. Je veux voir que mon petit-frère est présent. Disait-il alors qu’un sourire se peignit sur ses lèvres. »

Prenant alors un cadre photo posé sur la table basse, il ne cessait d’observer la photo. C’était une photo de famille, où les deux jeunes garçons de la famille Hoseok étaient souriants, et se tenaient la main. Ce geste n’avait pas été demandé par leurs parents, mais il avait été comme instinctif. C’était comme s’ils avaient eu peur de se perdre, alors ils s’étaient tenus la main pour ne jamais se quitter, l’un et l’autre.

« Quand est-ce qu’on doit aller le chercher ? Enfin, à quelle heure ? Je suis impatient, je ne tiens plus en place. J’ai l’impression d’être un enfant dans un parc d’attraction. Disait-il en riant. »

Sa hâte se ressentait. Ses jambes ne cessèrent de trembler, alors qu’il posait le cadre photo sur la table basse. Son regard se posa sur Jun, alors qu’il attrapa la main de celui-ci pour l’attirer contre lui. Ce n’était que très peu doux et peu dans la tendresse, mais il en avait eu envie.
Ses lèvres s’approchèrent de l’oreille de son compagnon, alors qu’il lui murmura un doux merci avant que celles-ci ne scellèrent, de nouveau, un baiser avec les lèvres du jeune homme.

♥♦♣ Le Refuge. ♥♦♣
Chérie je peux bien être ivre, maintenant c'est toi que je bois. Jusque dans l'arrière gorge j'absorbe ce whisky que tu es.©️solosand

                 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Je suis...
Invité



MessageSujet: Re: "Alors ce soir, il avait décidé de se jeter à l'eau et de tenter le tout pour le tout." [EunJi Hoseok / Jun Seo]   Mer 21 Déc - 16:26

L'espace d'un instant, l'étudiant en médecine avait presque regretté ses paroles tant celles-ci avaient eu un impact sur EunJi. Il l'avait vu s'asseoir sur le canapé et il avait presque craint que celui-ci ne soit pris de vertiges tant la nouvelle l'avait pris de court. Il faisait des études de médecine mais il n'était pas certain de pouvoir garder tout son professionnalisme et son calme en cas d'urgence, si son petit-ami était la victime en question. Il serait bien trop paniqué à l'idée que celui-ci soit en danger pour pouvoir évaluer quoi que ce soit de la situation.
Calmement, il alla s'installer à ses côtés pour ne pas trop le brusquer, et également parce que ça n'avait jamais été son genre de faire des mouvements brusques ou rapides. Il était un peu mou comme garçon, il fallait l'avouer, mais il préférait voir ça comme de la douceur, surtout lorsqu'il agissait ainsi aux côtés de celui qu'il aimait.

Il écouta les paroles remplies d'amour de son camarade à l'attention de son cadet et, pour tout dire, il ne se sentit même pas jaloux de voir toute l'affection qu'il pouvait avoir à son égard. A son tour, il posa son regard sur le cadre que tenait le plus jeune des deux entre les mains. C'était son petit frère et ça, il ne pouvait que trop bien le comprendre. Certes, il ne savait pas ce qu'il pouvait réellement ressentir à son égard, mais il ne doutait du fait que les liens fraternels devaient être particulièrement forts, surtout entre les deux tant ils semblaient complices. Peut-être que si lui-même avait eu un frère ou une soeur, il aurait su mettre un mot sur ce qu'il ressentait, mais le Destin avait fait qu'il était né fils unique et l'était resté les années suivantes de sa vie. Alors même s'il ne savait pas ce que pouvait ressentir le littéraire, il comprenait tout de même et était heureux de voir qu'il avait des personnes à aimer et qui, c'était évident, lui rendaient cet amour.
Jun fixa un peu plus longtemps la photo des deux jeunes enfants, et ses lèvres s'étirèrent en un sourire très discret lorsqu'il reconnut plus nettement le visage de celui qu'il aimait. Même enfant, il était tout simplement adorable, ce sourire si brillant le suivant visiblement depuis son enfance. Rien de la photo ne semblait avoir été forcé, pas même les sourires qui illuminaient leurs visages, et le Sorcier de l'Air fut heureux d'en conclure qu'il avait dû avoir une enfance heureuse et des parents aimants, ce qui avait sûrement dû faire de lui ce qu'il était aujourd'hui. S'ils le voyaient, ses parents seraient sûrement fiers de voir ce qu'il était devenu : un très beau jeune homme dont la beauté extérieure n'a d'égale que celle qu'il renferme dans son coeur. Tout simplement magnifique.

Comme s'il s'y attendait, la question du Sorcier de Feu ne le surprit pas plus que ça, il comprenait qu'il soit aussi impatient de retrouver le cadet de la famille Hoseok, alors sa réponse ne tarda pas à venir parce qu'il savait déjà quoi lui dire.

« Si on part à 10h on devrait arriver là-bas pour le déjeuner. Répondit-il simplement. »

Après toutes ces émotions, EunJi aurait sûrement besoin de sommeil, histoire de se remettre sur pieds, alors 10h avait semblé être le moment le plus raisonnable pour ça, et au moins ils auraient le temps de se retrouver autour d'un repas pour le midi, comme lorsque les deux frères vivaient encore ensembles.
Le jeune homme referma doucement sa main sur celle du rappeur lorsqu'il s'en saisit, se laissant volontiers aller contre lui. Il avait été brusque dans son mouvement, mais au fond ça ne l'avait pas dérangé tant que ça, ça avait au moins eu le mérite de réduire à néant l'espace qui les séparaient en un temps record, alors ça lui allait. Il se blottit un peu plus contre lui lorsqu'EunJi le remercia avant de l'embrasser tendrement, baiser auquel il répondit sans une once d'hésitation. Merci de quoi, d'être revenu ? De lui ramener en partie son frère ? S'il savait que d'eux deux, c'était lui qui se sentait le plus reconnaissant, juste en ayant accepté de refaire partie de sa vie…

« Je t'aime. Souffla-t-il, pour la deuxième fois depuis qu'il était arrivé, son visage à seulement quelques centimètres de celui du Sorcier de Feu. Je suis profondément, désespérément amoureux de toi. »

Au moins, c'était dit, de toute façon le rappeur méritait de connaître la vérité, c'était limite plus un devoir qu'autre chose, il fallait qu'il le sache. Oh, Jun lui avait déjà dit qu'il l'aimait, et il avait été sincère en prononçant ces paroles, mais même le fait de simplement l'aimer ne représentait pas totalement le fin fond de sa pensée. C'était bien plus que ça, un sentiment beaucoup plus fort. Il ne faisait pas que l'aimer, il était littéralement tombé amoureux du littéraire, et pour lui ça représentait tellement plus que de simples mots. Il lui était tout simplement indispensable.
Revenir en haut Aller en bas

Administrateur

avatar
Je suis...
Féminin Messages : 64
Points : 2147483645
Date de naissance : 12/11/1998
Date d'inscription : 24/09/2016
Age : 19


MessageSujet: Re: "Alors ce soir, il avait décidé de se jeter à l'eau et de tenter le tout pour le tout." [EunJi Hoseok / Jun Seo]   Dim 22 Jan - 20:54

Sujet clôturé pour inactivité. Veuillez contacter un membre du Staff pour le rouvrir.

♥♦♣ Le Refuge. ♥♦♣
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
"Alors ce soir, il avait décidé de se jeter à l'eau et de tenter le tout pour le tout." [EunJi Hoseok / Jun Seo]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bush avait décidé d'envahir l'Irak bien avant le 9-11
» Le courage est une chose, l'audace en est une autre! ft. Dwalin
» 'ZOLA' Je pleurais parce-que je n'avais pas de chaussure, puis je vis un homme qui n'avait pas de pieds.
» Hier soir sur ARTE... un téléfilm anglais super intelligent
» La patagonie sur Thalassa ce vendredi soir 26 nov

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Refuge  :: Bienvenue au Refuge ! :: Archives :: RP-
Sauter vers: